The Urban Tale bientôt sur vos écrans

Classé dans : Libres Cultures | 7

Je sais pas vous mais moi, à regarder la bande-annonce, je brûle d’impatience de voir (enfin) arriver la sortie de The Urban Tale (ndt : le conte urbain).

Initié par Lacrymosa Industry et accompagné par ses amis de la communauté Copyleft, il s’agit d’un projet de film d’animation 3D ayant pour vocation de promouvoir l’art libre (et sa licence éponyme).

En voici le pitch : Maud, une jeune artiste, prend le dernier métro. La station est déserte. Elle s’installe tranquillement dans une rame vide alors qu’un jeune homme étrange vient s’assoir face à elle et lui offre un écouteur de son baladeur, le temps d’un voyage…

En attendant on peut déjà en écouter et/ou télécharger la superbe musique (libre bien entendu) sur Dogmazic (ex Musique-Libre.org, je m’excuse mais je n’arrive pas encore à m’y faire). Une fois de plus j’apprécie beaucoup Delgarma et son morceau Libre comme l’air à l’écoute ci-dessous (j’ai pas pu résister) mais les autres sont pas mal non plus.

Euh… d’ailleurs à ce propos et sans vouloir démarrer un troll flameware, j’aimerais bien savoir pourquoi on peut lire ceci sur le site du projet : Retrait temporare de l’album, pour cause de mésentante totale avec le site Jamendo et sa vision de la liberté.

7 Réponses

  1. Léviathan

    Il y a eu un problème avec Jamendo et plusieurs artistes avec il me semble un point de non retour lorsque Jamendo a mis sur son site une pub pour de la musique copyrightée. Lacrymosa s’en explique sur culturelibre.net ( http://culturelibre.net/article.php… ).

    A savoir qu’il n’y a pas que Lacrymosa qui est concerné par cette mésentente (par exemple sam a également décidé de supprimer ces albums de Jamendo et a remplacé sa page de présentation par ça -> http://www.jamendo.com/fr/artist/sa… )

    Sinon, c’est vrai que ça donne envie cet extrait, en plus la musique est relaxante.

  2. Oulah, tu fais bien de me le rappeller, je vais mettre le site à jour tout de suite (les musiques sont Uploadée depuis un bail et en ligne en MP3, Ogg et FLAC sur mon site).

    Par contre, je suis navré de te décevoir, mais va falloir attendre pas mal avant la sortie du film… j’ai "perdu" ma station de travail, donc j’ai plus les moyens de travailler dessus pour le moment. D’ailleurs, si vous voulez vous débarasser d’un PIV >1.8GHz, avec au moins 1.5Go de DDR, le jetez pas, envoyez le moi, j’en ferais bon usage. ^_^

    Plus sérieusement, ouai, y a eu un petit différent avec Jamendo (honnetement, une plateforme de musique libre qui fait la promotion d’une plateforme de téléchargement qui prône le protectionisme et les DRMs, au bout d’un moment, je dis stop, c’est tout ^^) Après, ils font ce qu’ils veulent, mais ils le font sans moi.

    The Urban Tale, normalement, devrait être dispo l’année prochaine… au environ d’octobre (2007). Mais le tout dépends de ma charge de taf, de qd je pourrais enfin acquerir une nouvelle machine…

    A ce propos, je suis à la recherche d’un poste d’infographiste… donc si vous avez besoin de mon talent, je suis là…

    Merci pour le post en tout cas, ça fait bien plaisir !

  3. Je signale aussi l’existence d’Elephant Dreams, un court métrage en CC by, réalisé avec Blender : http://orange.blender.org/

  4. Pour Jamendo je comprends. Tenter de gagner des sous (ou ne plus en perdre) sans se renier c’est toujours un sujet complexe ça a fortiori dans la sphère du libre.

    L’un des problèmes c’est que les dons ne suffisent pas. Globalement les gens n’ont pas encore cette culture là (déjà si ils avaient la spontaneité de remercier, ce serait pas mal). Bon faut dire aussi que techniquement donner sur le Net reste encore un processus à améliorer.

    Sinon pour moi l’idéal en matière de musique en libre distribution francophone ce serait l’esprit de musique-libre.org avec le site de jamendo 😉

    Enfin pourquoi ne pas lancer un appel au don pour te racheter une machine ? Quand c’est ciblé (ici pour te permettre de finir une création que nous attendons tous !) ça peut fonctionner. Tu évalue le besoin, on met un petit thermomètre et roule ma poule.

  5. Bah écoute, moi, perso, je prends les dons, hein, je suis pas ingrat 😉

    Suite à ce petit incident, avec les membres du consortium nous avons décider de développer une plateforme de téléchargement éthique. Ce sera beaucoup plus familliale que Jam, on a pas non plus l’intention de devenir une usine mass-media, focalisé sur la qualité bien plus que sur la quantité… là aussi, avis aux bonnes âmes avec des solides bases en PHP ou RubyOnRails et CSS.

    Tu pensais faire quoi toi, pour l’appel aux dons ?

  6. > Tu pensais faire quoi toi, pour l’appel aux dons ?

    Un article dédié dans notre Tribune Libre, un bouton paypal et un chiffrage exact des besoins (du genre "il nous faut X brouzoufs, il reste encore Y brouzoufs pour y arriver, encore un petit effort).

  7. Alors, moi je te suis, envoie moi un mail et je fais çà ^_^