Wikipédia peut-elle rester neutre lorsque l’on touche au logiciel libre ?

Classé dans : Libres Services, Wikipédia | 30

NPOV - Linux - WikipédiaImpossible de le louper puisque le bandeau caractéristique apparaît de suite en haut de page, il y a une controverse de neutralité en ce moment sur Wikipédia pour l’article Linux – 1er avril 2007 (l’article Linux aujourd’hui pour comparaison) et par ricochet pour l’article Windows Vista. On notera au passage qu’il est sacrément bien fait cet article Linux mais là n’est pas le propos.

Il semblerait que le passage suivant (mis en copie d’écran ci-dessus) pose problème : « Il (Linux) a également atteint depuis peu une certaine maturité sur le poste de travail grâce aux gestionnaires de bureau que représentent GNOME et KDE ainsi qu’aux succès de logiciels comme la suite bureautique OpenOffice.org ou le navigateur Web Mozilla Firefox. »

Exprimé sur le Framablog, cet extrait passerait totalement inaperçu mais il en va autrement sur Wikipédia dont un utilisateur, Ayadho, a décidé le 28 mars dernier de marquer certaine maturité et succès avec l’étiquette non neutre.

Et un autre utilisateur, Debhian (sic !), de formuler une explication sur la page dédiée à la controverse.

Il est injustifiable de laisser Linux sans une section critiques alors que Windows Vista si. Biensur, les sources écrites par les Linuxiens seront toujours anti-Windows, et les sources ecrites par les Windowsiens seront toujours pro-microsoft et non prises au serieux. Ce n’est plus un problème de sources ou de critiques non-constructives, nous savons bien que Linux a des défauts. Mais le fait est que l’informatique est pro-linux et que Wikipedia fait partit de cette tendance historique. Plus tard, malheuresement, on dira "Wikipedia était à l’image du monde qu’il décrit: pro-linux.". Si ce n’est pas un problème de neutralité ça …

Du coup je suis allé voir l’article Windows Vista – 1er avril 2007 (Windows Vista aujourd’hui) et il est vrai qu’il y a matière à débat puisque, contrairement à l’article Linux, on y trouve une section Critiques (1er avril 2007) plutôt bien fournie se déclinant en Sécurité, Gestion numérique des droits, Contrôle d’accès utilisateur, Comparaisons avec Mac OS X, Abus de position dominante et Prix européen de Windows Vista (rien que ça !).

Bon alors on fait quoi dans ces cas là ? Parce que c’est tout de même difficilement réfutable de dire que Linux a atteint aujourd’hui une certaine maturité et qu’OpenOffice.org et Firefox connaissent un succès croissant qui favorisent le développement de l’OS. Idem pour les critiques portées à l’encontre de Windows Vista qu’il serait selon moi partial de… taire justement. Peut-être que créer une section Critiques aussi pour Linux serait effectivement la solution. Mais ne comptez pas sur moi pour y participer ;-)

Au delà de cet épisode symptomatique je me demande dans quelle mesure Wikipédia peut atteindre son objectif de neutralité lorsqu’il est question de logiciel libre et de culture libre dont l’encyclopédie, qu’elle le veuille ou non, est l’une des figures de proue. Je pense en fait que ça lui est encore plus difficile que de régler les problèmes classiques liés aux articles à risques comme islamisme ou homoparentalité.

Quelques éléments (non exhaustifs et subjectifs) censés étayer ma position quand bien même je n’oublie pas que Wikipédia n’est que ce que ses utilisateurs en font :

  • Le contenu de Wikipédia est sous licence de documentation libre (GFDL)
  • L’infrastructure logicielle qui soutient Wikipédia (moteur wiki Mediawiki, serveurs Apache…) est sous licence libre
  • Toutes les sections qui tournent autour du logiciel libre sont en forte expansion dans l’encyclopédie (ainsi, me semble-t-il, la liste des logiciels libres se développent bien plus vite que celle des logiciels non libres).
  • Je n’ai pas la moindre statistique sur le sujet mais il est pour moi évident que nombreux sont les contributeurs de l’encyclopédie sympathisants des logiciels libres (plus nombreux en tout cas que leurs opposants). Du coup mécaniquement et on en revient au point précédent et à l’essor de cette section dans l’encyclopédie.
  • La phrase emblématique de son fondateur Jimbo Wales : « Imaginez un monde dans lequel chacun puisse avoir partout sur la planète libre accès à la somme de toutes les connaissances humaines. C’est ce que nous faisons. »
  • Rien que chez nous, la participation de Wikimédia France (l’association des utilisateurs francophones de Wikipédia) à quasiment toutes les manifestations d’envergure autour du logiciel libre comme Solutions Linux ou les RMLL (sans parler de toutes les manifestations locales de sensibilisation au libre où Wikipédia est rarement absente).
  • Wikipédia presque toujours citée par la communauté lorsqu’elle tente d’expliquer ce qu’est le libre aux néophytes.
  • L’hypothèse, toute personnelle, qui stipulerait que plus le mouvement du logiciel libre est fort, plus l’encyclopédie est forte (et réciproquement).
  • Autre argument (cf les commentaires, enfin j’espère !)

C’est comme ça (et c’est bien comme dirait Nitot), Wikipédia est éthiquement, philosophiquement, économiquement et politiquement en phase avec le mouvement du logiciel libre. Et, difficile de tuer le père, elle aura selon moi toujours du mal à composer avec sa fameuse neutralité de point de vue lorsque les articles toucheront au libre. Pire encore, dans un monde qui résiste et n’accueille pas le logiciel libre et son état d’esprit à bras ouverts, elle sera pour beaucoup, dont je suis, suspectée de verser dans un politiquement correct malvenu (pour ne pas dire irresponsable) si elle se met à décrire les opposants au libre (et ils sont nombreux) avec toute l’objectivité requise.

Peut-on être neutre quand on parle de sa propre famille et des ennemis qu’elle proclame ?

30 Réponses

  1. babebu

    Décidemment, framablog me plait bien.
    Pour la neutralité, que ce soit Wikipedia ou quelque chose d’autre, je pense que c’est la direction d’un point non atteignable.
    Une encyclopédie doit être factuelle. Maturité ne veut rien dire. Succès non plus. Par contre dire que Firefox c’est 25% d’utilisateur dans le monde, que ce nombre d’utilisateur progresse de X% suffit pour se faire une idée.

  2. Ok pour une section critique à Linux… mais alors une même section pour les thèmes :
    – Médicaments génériques
    – Bénévolat
    – Liberté (why not)
    – Démocratie … c’est vrai ça la démocratie, c’est bien le pire système non? (ué je divague là ;)

    PS: C’est vrai par ailleurs que des chiffres seraient plus "impartials" (et clouraient le bec à certains qui doutent encore)

  3. En même temps, le principe même du libre étant que si l’on trouve un défaut, il est possible pour n’importe qui, euh, n’importe quel informaticien un peu doué, de le corriger, critiquer le libre relève du tour de force.
    C’est quelquechose que j’ai déjà exploité (et je suis loin d’être le seul): "T’aimes pas? Ben modifie-le à ton goût^^".

    Je veux bien une section Critiques, après tout c’est comme ça qu’on peut avancer. À la limite, de ce point de vue, elle serait même utile: chaque critique appelant une correction vers plus de performances peut être constructive, non? Comme quand je gueule sur CowBlog pour demander l’intégration de certaines balises dans l’écriture des articles.

    Sinon, je ne peux qu’être d’accord sur l’idée.

  4. Comme tu le dis si bien, wikipedia se construit avec des outils libres. La philosophie du libre a propulsé ce projet. On la retrouve à tous les étages. Alors, on peut être autocritique, tout ce qu’on veut, cette idéologie transpirera inévitablement au travers de tout ce qu’elle touche. On ne peut pas échapper à ce qui nous fonde… enfin, je pense… :-)

  5. Le problème n’est pas tant celui de la neutralité que celui de la forme de la communauté.

    La neutralité Wikipédienne est, en théorie, tout à fait capable de supprimer ce genre de commentaires, soit en les remplacant par des chiffres (tendance à l’objectivité) soit en citant les divers points de vues (tendance au sourcage).

    La première population s’étant approprié Wikipédia est fortement biaisée dans le sens des amateurs d’informatique libre, philosophie oblige. Il y a donc au sein de cette population, une certaine frange qui n’arrive pas à prendre du recul et à comprendre le principe de neutralité Wikipédien. Ce n’est évidemment pas une caractéristique spécifique aux "libristes", mais elle existe.

    Maintenant, plus le temps passe, plus ce biais tend à disparaître. Je ne crois pas que la difficulté à appréhender la neutralité wikipédienne soit le seul fait des amateurs de libre (d’expérience, je dirais plutôt le contraire, mais passons). Le fait est que beaucoup d’articles de Wikipédia ne sont pas neutre à un instant donné, c’est le processus normal.

    Cependant, comme le montre cet exemple, le projet Wikipédia n’est pas un projet d’informaticiens, c’est un projet que tout le monde peu s’approprier. Il est (extrêmement) rare qu’un article régresse durablement en qualité, car la nature même du wiki l’empêche.

    De fait, cela fait longtemps que la communauté de Wikipédia ne se limite plus aux seuls libristes, et il est plus que vraisemblable que les erreurs de ce genre seront corrigés avec le temps.

  6. Patrick

    Comme babebu le dit, des phrases comme "une certaine maturité", ou le "succès" comme indiqué ici n’ont pas vraiment leur place dans une encyclopédie comme Wikipédia. Que ce soit l’article Linux ou n’importe quel autre, ce sont des affirmations, pas des faits.

    S’il est vraiment "difficilement réfutable de dire que Linux a atteint aujourd’hui une certaine maturité et qu’OpenOffice.org et Firefox connaissent un succès croissant qui favorisent le développement de l’OS", alors il devrait être facile d’appuyer ces affirmations sur des faits. Et puis hop on n’en parle plus.

  7. Anothr feed track -Framablog

    One new subscriber from Anothr Alerts:…

  8. Debhian

    Le fait que j’ai un pseudo proche du nom d’une certaine distribution n’est pas un hasard, je ne suis pas du tout anti-libre (ni pro-libre, ni anti-microsoft, etc…).

    Je tire profit des deux "philosophies", et j’affirme même que l’un n’empêche pas l’autre.

    Pour ce qui concerne cet article, on se retrouverai presque dans un débat capitalisme vs marxisme. Je pense que tout le monde sera d’accord pour dire qu’il faut se mettre au milieu.

    Et je rajouterai même qu’on parle de critiques négatives, pour aiguiller ceux qui n’aurai pas suivis.

  9. Merci beaucoup à tous ceux qui ont commenté en apportant leurs lumières.

    Pour ce qui est dans la controverse de neutralité sur l’article Linux vous m’avez convaincu. Et il est vrai que les mots "maturité" et "succès" sont sujets à caution lorsqu’ils sont decontextualisés.

    Je persiste cependant à penser, comme Juego, qu’on n’échappe pas à ce qui nous fonde. Et ma question d’un parti-pris assumée, n’était pas tant : la neutralité logiciel libre est-ce possible ? que la neutralité logiciel libre est-ce souhaitable (dans le contexte actuel) ?

  10. PasDePolitique

    "Politiquement en phase" & "la neutralité logiciel libre est-ce souhaitable (dans le contexte actuel)"

    Avec ses expressions ambigües, mais pour quelle parti politique milite aka avec une subtilité digne d’un éléphant ?

    Tout les gens qui bossent pour le libre, non aucune envie de se faire récupérer politiquement ! Surtout pas par l’extrême gauche qui a une vision très particulière de la liberté ! Non, mais…

  11. @ PasDePolitique

    Ca y est, j’ai lâché le mot politique est nécessairement cela implique une appartenance et un risque de récupération.

    Un extrait de Wikipédia sur le mot "politique" :

    "La politique au sens plus large est donc la structure et le fonctionnement (méthodique, théorique et pratique) d’une communauté, d’une société. La politique concerne les actions, l’équilibre, le développement interne ou externe de cette société, ses rapports internes et ses rapports à d’autres ensembles. La politique est donc principalement ce qui a trait au collectif, à une somme d’individualités et/ou de multiplicités."

    Dans ce sens là oui pour moi c’est politique (et ce n’est pas un site comme Candidats.fr qui va me contredire).

  12. Olivier

    J’ai été voir (vite fait…) les deux articles "incriminés" (Linux et Windows Vista) et effectivement le manque de neutralité apparait de manière évidente.
    J’ai cependant aussi été voir l’article sur Windows XP : Lors de sa sortie on faisait exactement les mêmes critiques que celles que l’on fait aujourd’hui pour Vista (juste un coup de peinture par dessus Windows 2000, plein de défauts de sécurité,…) mais dans cet article il n’y à aucun paragraphe "Critiques".

    La question qui se pose est donc la suivante : Faut-il mettre un paragraphe "Critique" dans tous les articles ? ou faut-il simplement faire un effort de neutralité dans l’écriture des articles ?

    Mon avis (il n’engage que moi…) c’est que, comme pour les encyclopédies classiques, il faut rédiger les articles en essayant d’avoir un point de vue extérieur (et je sait que c’est pas facile) en évoquant des faits qu’on peut vérifier (sources extérieurs à Wikipédia) pour que la personne qui veut se renseigner sur le sujet puisse trouver des informations précises, neutres et vérifiables.

  13. Bonjour,
    J’atterris ici par le biais de la liste April dont je suis adhérent, et c’est la première fois que je mets les piedes ici :-)

    Je suis tout à fait d’accord avec le point de vue exposé dans ce billet. Wikipedia est issue du libre, et en très grande partie maintenue par des libriste. Je l’ai toujours considérée comme l’un de nos plus grands succès, tant du coté des libristes que du coté des utilisateurs non-initiés. Wikipedia est de plus en plus référencée par les moteurs de recherche, et sur internet est devenue l’une des sources de connaissances les plus fiables qui existent (AMHA).

    Du fait de sa paternité (le monde libre), et de ses contributeur qui, de ce fait, viennent quasiment tous du monde libre, Wikipedia ne peut pas être neutre, et je pense que nous auront encore droit à des discussions houleuses quand il s’agira de sujets tels que la comparaison entre Linux et Windows (qui, à mon avis, ne devrait pas exister car 1, Linux n’est pas un système d’exploitation en soi, et 2, les publics originairement visés ne sont pas les mêmes. Pour être un peu plus exact, ce sont des distributions que l’ont devrait comparer à Windows)

    Librement,
    Alex

  14. Hybrid Son Of Oxayotl

    @Olivier : L’article sur la Corée du Nord a un paragraphe sur le (non)respect des droits de l’homme, et pas l’article sur la France. Est-ce un manque de neutralité de la part des auteurs des ces articles, où est-ce simplement que la structure d’un article dépend de la chose qu’elle doit décrire ? Je ne pense pas que tout les articles décrivants des pays doivent avoir exactement les mêmes paragraphes, il en est de même pour les systèmes d’exploitations. Or, il est indéniable que Windows Vista est bien plus souvent critiqué, et avec des arguments bien plus élaborés, que MacOSX, les diverses distributions Linux, BSD ou autre …
    D’où la légitimité de ce paragraphe.

  15. Patrick

    En réponse à:

    "la neutralité logiciel libre est-ce souhaitable (dans le contexte actuel) ?"

    Si tu veux que Wikipédia soit un outil permettant de promouvoir des points de vue que tu (ainsi que d’autres) considères comme justes, souhaitables, bons, et qui méritent de se répandre parce qu’ils permettraient d’améliorer l’humanité, alors non, il ne faut pas être neutre sur le logiciel libre.

    Si tu veux que Wikipédia soit un outil qui permet au lecteur de faire usage de sa raison, de construire la "vérité" en confrontant les sources, en recoupant les avis, en examinant des arguments, alors oui, la neutralité doit être un impératif.

    A ce qu’il me semble, Wikipédia a été conçu dans le second objectif.

  16. @ Patrick

    Je précise mon point de vue qui n’est là encore qu’une hypothèse.

    Ce que je voulais dire c’est que si tu "laisses faire" (autrement dit sans intervention volontariste et concertée des administrateurs à vouloir coûte que coûte faire régner la neutralité) alors pour moi "mécaniquement" (mais en fait ce serait plutôt "culturellement") le logiciel libre sera favorisé.

    Et quand je dis "faire régner la neutralité" c’est aussi bien à l’intérieur même du contenu éditorial d’un article (comme ici avec Linux vs Windos Vista) qu’en constatant par exemple un fort déséquilibre dans l’encyclopédie entre la présence des logiciels libres et celles des logiciels propriétaires (un constat bien réel et donc si tu veux être neutre la seule chose à faire c’est de rétablir l’équilibre en suscitant des articles sur le logiciels propriétaires).

    Le contexte actuel (avec des pans entiers de la société qui résistent) mais aussi les valeurs portées par le logiciel libre donnent envie à un grand nombre de visiteurs de le mettre en avant (et j’en suis ravi). C’est dans l’intention de participer à Wikipédia, dans le choix qu’ils font de créer, suivre ou étoffer tel ou tel article que la neutralité vacille dès le départ selon moi.

  17. Gaël HIPEAU (alias M@XflY)

    Bonjour à tous, je ne veut pas rentrer dans les polémiques développés ci dessus, mais j’aimerai juste attiré l’attention sur un point précis de l’article.

    Hier j’ai voulu corrigé cette phrase qui apparait en début d’article : "Linux est également l’appellation courante du système combinant le noyau et un ensemble d’utilitaires systèmes." En précisant à la place que l’appellation de Linux en tant que système d’exploitation est un abus de langage, la véritable dénomination étant GNU/Linux. Cela me paraissait normal de corrigé cette erreur surtout sur une encyclopédie comme Wikipédia qui est consultés pas un très grand nombre de personnes connaisseur ou non du monde libre. Il est donc important alors d’utiliser les bons termes afin d’éviter les abus de langage inutile. Mais je viens de m’apercevoir que l’on a remis la phrase que j’avais pourtant corrigé !! Je ne comprend donc pas cette recorrection et je voudrai si possible avoir des précisions. merci d’avance

  18. @ Gaël

    C’est parce que tu n’es carrément pas le seul et qu’il y a eu après discussion wikipédienne une sorte de consensus pour "Linux" au lieu de "GNU/Linux" (et donc j’imagine que des admins veillent pour faire automatiquement la suppression).

    Il te suffit de lire la page de discussion de l’article "Linux" pour t’en rendre compte.

    Ainsi pour le moment "GNU/Linux" dans Wikipédia renvoit sur "Linux" (et non le contraire).

    Je sais que ça ne fait pas plaisir à Stallman ça ;-)

    Sinon je remarque que l’article "Linux" est toujours en controverse de neutralité mais que le passage que j’évoque sur mon billet a été modifié à ce jour ainsi :

    "Il a également atteint depuis peu une plus grande facilité d’accès sur le poste de travail grâce aux gestionnaires de bureau que représentent GNOME et KDE ainsi qu’à une utilisation par le grand public de logiciels comme la suite bureautique OpenOffice.org ou le navigateur Web Mozilla Firefox bien plus importante que celle qu’avait connu les logiciels libres auparavant."

  19. Gaël HIPEAU (alias M@XflY)

    oui mais pourtant il suffit tout simplement de préciser que c’est un abus de langague, ça demande pas 50 lignes :-) je vois pas trop en quoi le fait que le l’article sur Linux renvoit à GNU/Linux et pas le contraire change quelque chose au débat.

    Justement c’est la meilleures page pour expliquer aux gens l’amalgame et l’abus de langage sur le terme Linux.

    Personnellement j’organise avec l’association Ubuntu-fr sur Paris une journée porte ouverte grand public pour présenter cette distribution GNU/Linux, et nous essayerons des les sensibiliser au fait qu’il s’agit bien de GNU/Linux et que Linux n’est que le noyau.

    Donc si les gens en rentrant chez eux consulte Wikipédia et qu’il voient le contraire il ne vont trop comprendre.

    Je suis un peu débutant sur Wikipédia je vais donc consulter cette page de discussion et j’espère y apporter ma contribution.

  20. @xals
    « de ses contributeur qui, de ce fait, viennent quasiment tous du monde libre »

    C’était vrai il y a encore 2 ans, ça ne l’est plus maintenant. Wikipédia est le site culturel le plus visité au monde (dans le top 10 en france tous sites confondus). La majorité des visiteurs ont plus de 35 ans, une énorme partie des éditions est le fait de contributeurs qui ne sont pas réguliers.

    D’expérience, je peux dire que les contributeurs réguliers ont une sympathie pour le libre, mais que les prosélytes motivés (ceux qui sont susceptibles de déneutraliser des articles, donc) sont une toute petite minorité parmi eux.

    Par contre, ces libristes enthousiastes n’éditent souvent que des articles sur le libre, et donc ont tendance à peser plus sur le sujet.

    Mais, je me répète, ce n’est absolument pas le cas de la communauté, qui a depuis longtemps dépassé le stade de « projet d’amateurs d’informatique libre ».

  21. Euh, je suis ce qu’on peut appeler un libriste enthousiaste, mais je m’occupe principalement de musique sur WP. L’idée que les libristes vont se concentrer sur le libre ou Linux est un peu exagérée, je pense.

  22. @Mr. Pi

    C’était pour éviter une redite, j’indiquais surtout ces libristes qui pensent qu’il faut répandre la bonne parole et qui ont tendance à oublier d’être objectifs.

    Sinon, oui, j’insiste, les gens ont tendance à se concentrer sur leurs centres d’intérêts. Parmi les éditeur réguliers et boulimiques des articles sur les logiciels libres, on trouve une grande proportion de gens intéressés par le libre…

  23. Wikipédia n’est pas neutre. La raison de ceux qui ont du temps est souvent la meilleure. Il y a même des chargés de communication payés pour surveiller l’image de leur produit, alors faudrait voir.

  24. Aldoo

    @Gaël : je pense, comme xals, que ce sont les distributions qui sont des OS, et que le débat Linux contre GNU/Linux est complètement dépassé !
    Linux : c’est juste un noyau, tout le monde est d’accord.
    GNU/Linux : Linux + outils GNU… c’est certes un OS, mais franchement minimaliste.
    J’aurais du mal à considérer Mandriva, par exemple, comme une distribution GNU/Linux !
    Quid de Xorg ? de KDE ? des outils Mandriva ? Tout cela fait partie de l’OS, et GNU et Linux, quoique centraux, n’en forment qu’une petite partie.

    Donc, trop insister sur GNU/Linux me parait maintenant d’un autre âge. Utiliser le terme Linux, tout court, se justifie en revanche par l’usage (-> principe de moindre surprise de WP). D’autant plus que les OS à base de Linux sans les outils GNU ne courent pas les rues ! Je ne sais même pas si ça existe, d’ailleurs.
    Or il faut bien un terme générique pour désigner tous les OS basés sur Linux, terme qui au vu des arguments qui précèdent ne peut être que "Linux".

  25. Je n’ai hélas pas le temps (une fois de plus) de donner mon point de vue mais cet article est tout bonnement excellent !
    Et ce n’est pas un bête compliment, ça remue des choses "à l’intérieur". Merci.

    Pour donner quand même rapidement un avis :
    Ce n’est pas étonnant que Wikipédia ne soit pas toujours neutre (quelle encyclopédie l’est absolument ?) mais de ce que j’ai vu, ils font les efforts nécessaires pour l’être le plus possible tout en "focalisant" naturellement plus sur les logiciels libres que sur les logiciels propriétaires. J’insiste sur le "naturellement".

  26. Un redacteur en chef : « Une phrase se compose d’un sujet, d’un verbe et d’un complément. Si vous mettez un adverbe, vous êtes virés ! Pour les adjectifs… consultez moi ! »

    Bref, il faut mettre des faits et non des qualificatifs. Certe cela n’est pas évident.

    Les défaults de linux :
    – sa part de marché
    – Un utilisateur normal a moins de droit que sous windows (pas d’installation de nouveau logiciel, même contenu dans la distribution Linux)
    – Le faible support de certain type de materiel (le trés rescant, les cartes 3D, les cartes wifi)
    – du point de vue des logiciels propriétaires : la fragmentation du au différente distribution qui complique les tests et l’installation

    Du point de vue d’un windowsien convaincu :
    * Le choix (il y a 3 navigateur sous Linux, au moins 5 outils de mails, 10 editeurs de text, …)
    * La configuration par fichier obscure pour le commun des mortels (pourtant bien plus simple que des clefs cryptiques dans une base de registre, m’enfin…)
    * Les complications pour communiquer avec les personnes utilisant les outils microsoft (msn format fermé, word, powerpoint, visio format fermé partiellement supporté)
    * Il faut faire attention au support Linux du materiel que l’on achète. Souvent les constructeurs changent les chipset internes sans le marquer sur la boite (carte wifi, webcam)
    * Il n’existe pas de marché du jeu video pour Linux.
    * Certains outils métier ne sont pas encore porté pour Linux : la plus part des outils CAO vennant des stations de travails sous Unix sont portés pour Linux, mais beaucoup de logiciels pour PME (comptabilité, …) ne le sont pas.

    Finalement, c’est rigolo de se faire l’avocat du diable.

  27. Gaël HIPEAU (alias M@XflY)

    c’est vrai que le débat GNU/Linux et Linux est stérile, j’ai parcourus un peu le net pour me faire une opinion plus précise sur le sujet et faut avouer que le terme Linux et beaucoup plus révélateur du système, le noyau donnant son nom au produit complet, car c’est la chose commune à toutes les distributions Linux.

  28. Le principe même des participations sur Wiukipedia laisse à la fois place à la partialité et à la correction des erreurs / prise des positions. En efeft chacun peut intervenir et rectifie ce que voit injustifié ou imprécis, d’autre part c’est fort probable que des acteurs majeurs de l’informatique s’infiltrent à travers des auteurs inconnus et écrivent des articles en leur faveur (rappelez les articles écrits par Australien en faveur de Microsoft dans Wikipedia, et dont Microsoft n’a pas nié).
    Le concurrent de Wikipedia, Citizendium (voir http://www.myportail.com/actualites…), pourrait tenter peut être de reduire ces marges d’erreurs actuelles sur Wikipedia.

  29. Wikipédia n’a jamais été neutre, malgré ce qu’elle essaye de faire croire : l’orientation des articles dépend la plupart du temps des opinions de ses rédacteurs principaux, c’est-à-dire de ceux qui ont réussi à s’imposer au détriment des autres. La pseudo "régulation" de la communauté wikipédienne est un leurre : quand un article est bien "installé", si on le trouve trop partial il est presque impossible de modifier son orientation sans se faire traiter de vandale, de partisan, etc.

    Wikipédia, sous ses dehors "libres", est le meilleur instrument de propagande qu’on ait créé depuis longtemps !

  30. Héhé, j’avais déjà aperçu à l’époque ce billet. Figure-toi que je suis pourtant un amateur de libre. ^^