Bertrand Delanoë et Bill Gates : « Comme un accord de paix »

Classé dans : Dégooglisons Internet, G.A.F.A.M. | 7

Petit reportage vidéo du Parisien lors de la signature mardi 29 janvier du « partenariat numérique » entre Microsot et la ville de Paris.

Du moment que Fluctuat nec mergitur[1]

Notes

[1] Fluctuat nec mergitur est la devise de Paris que l’on peut traduire par « Il vogue sans jamais être submergé ».

7 Réponses

  1. Il faudrait peut-être expliquer au maire de Paris ce qu’est un logiciel privateur comme Windows et ce que cela coûte au contribuable parisien par rapport à l’utilisation de logiciels libres.

    il se rendrait alors compte que liberté de choix et Microsoft ne font pas bon ménage.

  2. Salut,

    Personnelement même je n’ai pas trop la politique de M$, je trouve que bilou est un bon gars. Et il ne faut pas oublier non plus que si aujourd’hui tout le monde possède un ordinateur chez lui c’est en parti grâce à lui !

    Cependant je pense que ses successeurs devraientt revoir le mode de fonctionnement de M$, qui fait de plus en plus grise mine face à la concurence !

  3. Je ne suis pas du tout d’accord avec l’affirmation de Wisna « si aujourd’hui tout le monde possède un ordinateur chez lui c’est en parti grâce à Bill Gates ». En quoi Microsoft et Bill Gates peuvent-ils être gratifiés du fait que tout le monde ait un ordinateur chez lui ? (on peu aussi se demander si c’est un bien vu le préjudice écologique causé à notre planète par les ordinateurs). L’informatique individuelle a existé bien avant Microsoft. À la limite on peut éventuellement saluer l’IBM, qui a enfanté, contre sa volonté, le standard IBM PC que nous connaissons aujourd’hui.

    Et si IBM n’avait pas sorti le PC ou Microsoft n’avait pas été là pour balayer ses précurseurs on peut raisonnablement penser qu’un autre acteur aurait pris la place qu’occupe aujourd’hui le PC et Windows (Apple, Atari ou Commodore par exemple)

  4. @Powermanga : Mais oui, bien sûr, et si presque tout le monde est en mesure de s’acheter une voiture, ce n’est sûûûûûrement pas à cause de Ford et son modèle T…

    Nan mais sérieux, tu penses ce que tu dis ? Steve Jobs n’a jamais eu l’idée de racheter MS-DOS, on voit ce que ça a donné : Microsoft s’est enrichi et a permis à chaque personne de s’approprier un ordinateur, autrefois réservé aux secteurs de la recherche.

    Bill Gates est en effet un grand homme. C’est Steve Ballmer, le PDG de Microsoft depuis l’an 2000, qui nous fait chier.

  5. bourneville

    powermanga a raison : c’est la dicision IBM PC qui a créé l’ordi individuel ; le nom PC est d’ailleurs d’IBM ! Par contre Apple n’aurait pas pu remplacer le PC car sa poltique est à l’opposé : modèle propriétaire, marché captif, hype high tech et " distinction social" à l’opposé du succés du PC : ouvert etc…

  6. bourneville

    powermanga a raison : c’est la dicision IBM PC qui a créé l’ordi individuel ; le nom PC est d’ailleurs d’IBM ! Par contre Apple n’aurait pas pu remplacer le PC car sa poltique est à l’opposé : modèle propriétaire, marché captif, hype high tech et " distinction social" à l’opposé du succés du PC : ouvert etc…

  7. Je ne suis d’accord ni avec Powermange ni Diti.
    Ce sont les copieurs d’IBM qui ont cassés les prix et les pirates de Msdos qui ont imposé MiniMou et imposé de fait le "standard" wintel x86