Comment l’Eee PC m’a montré que j’avais tort à propos de Linux

Classé dans : Dégooglisons Internet, Migration | 24

EeePC - François Schnell - CC By

Difficile de ne pas être au courant, l’Eee PC d’Asus[1] vient enfin de sortir officiellement en France.
Contrairement à Nitot et Stoehr je ne l’ai pas encore eu entre les mains[2] mais je suis de ceux qui pensent qu’avec lui, l’OLPC XO et autres CloudBook, on tient effectivement une petite révolution ou plutôt une belle librévolution.

Il y a tout d’abord son prix qui est franchement exceptionnel par rapport à ce que l’on a connu par le passé.
Ce prix casse une barrière à n’en pas douter. Il permet ainsi par exemple aux plus aisés de s’acheter un ordinateur nomade d’appoint idéal pour surfer dans les zones wi-fi, aux plus démunis de s’offrir leur premier ordinateur, aux écoles de s’équiper à moindre coût, aux parents d’en offrir un perso à leur progéniture, etc.

Il y a également son orientation internet.
Mine de rien il entérine la nouvelle donne qui voit bon nombre de nos données et ressources quitter notre disque dur pour se promener (tranquillement ?) sur internet. Si je regarde nombrilistiquement mon propre cas (messagerie Gmail, traitement de texte et tableur Google Documents, liens Del.icio.us, photos Flickr[3], actualités RSS, connaissance Wikipédia…) je m’aperçois que je n’utilise plus mon lecteur/graveur CD/DVD et qu’il me suffit de n’importe quel ordinateur connecté à internet pour pouvoir travailler (et ce quelque que soit l’OS de l’ordinateur hôte). Et si il faut tout de même conserver quelques documents, une bonne petite clé USB[4] fait fort bien l’affaire. En fait l’Eee PC c’est un peu comme un client léger relié à un drôle de serveur à savoir… internet !

Enfin, et surtout, l’Eee PC est bourré de logiciels libres à commencer par son système d’exploitation GNU/Linux (distribution Xandros adaptée[5]).
On y trouve en effet le navigateur Firefox, la messagerie Thunderbird, la suite bureautique OpenOffice.org, la messagerie instantanée Pidgin, le logiciel de dessin Tux Paint… sans oublier une icône Wikipédia d’accès direct à l’encyclopédie.

Ainsi donc tout client de l’Eee PC va se trouver au contact de ces logiciels libres et peut-être sûrement pour la première fois pour bon nombre d’entre eux. Quand bien même cet ordinateur soit loin d’être parfait et même loin d’être totalement libre, c’est ce qui me semble le plus important avec l’Eee PC : sa faculté à démontrer immédiatement non plus en théorie mais directement en pratique que Linux et les logiciels libres, ça marche et ça marche plutôt bien !

C’est pourquoi nous avons choisi de parler de l’Eee PC à la lumière d’un témoignage[6]. Celui d’un utilisateur lambda bluffé par les capacités de cet ordinateur mutant. Un utilisateur qui identifie bien la source de son étonnement : Linux et les logiciels libres. Un utilisateur qui n’hésite pas alors à revenir sur ses positions et préjugés à propos de Linux. Puissent les autres futurs utilisateurs de l’Eee PC suivre le même chemin…

Screenshot - Blorge.com

Comment le portable Asus EeePC m’a montré que j’avais tort à propos de Linux

How the ASUS EeePC showed me I was wrong about Linux

John Pospisil – 29 janvier 2008 – Blorge.com

Jusqu’à récemment je pensais que Linux était réservé aux enthousiastes et aux entreprises “près de leur sous”, qui cherchaient pour je ne sais quelle raison une alternative à Windows. Je n’avais jamais pensé que Linux pouvait contribuer à l’informatique grand public. Cependant après avoir acquis l’EeePC d’Asus, un micro-portable basé sur Linux, j’ai réalisé que j’avais tort, vraiment tort.

Je pense que le problème était que je n’avais jamais vraiment compris ce qu’était Linux.

Bien sûr je reconnaissais les lacunes de Windows et les dangers d’un monde devenu bien trop dépendant de Microsoft, mais de mon point de vue, Windows répondait très bien aux besoins d’un utilisateur moyen (de même que, dans une moindre mesure, Mac OS).

Ce n’est pas que je n’aimais pas Linux, c’est juste que je ne le prenais pas au sérieux. J’ai bien ri quand j’ai lu l’article de mon collègue expliquant que Linux était le nouvel Amiga. Nous savons tous ce qu’il est advenu d’Amiga.

Linux était mal fichu, difficile à utiliser et pas vraiment au niveau dans le domaine des jeux vidéos. Ou du moins c’est ce que je pensais à tort.

Même quand j’ai acheté le EeePC au supermarché du coin, j’ai plaisanté avec le vendeur en disant que “Pour ce que j’ai besoin de faire, je suis sûr que même Linux sera à la hauteur.”

Curieusement, le vendeur était un spécialiste de Linux et il a commencé à me faire la leçon sur les avantages de Linux.

Je me disais “cause toujours” en payant le vendeur et j’ai quitté le magasin en marmonnant au sujet des Linuxiens.

C’est vrai que je n’avais pas de grandes attentes sur Linux, donc quand j’ai commencé à jouer avec le EeePC j’ai été agréablement surpris de voir qu’il était vraiment très simple à utiliser.

Si vous avez déjà utilisé une interface graphique (que ce soit Windows, Mac ou même Amiga) il vous faudra au plus un quart d’heure pour comprendre comment utiliser le EeePC.

Je m’attendais à un cauchemar pour connecter le EeePC au réseau Wifi mais il ne m’a fallu que 2 minutes.

Je ne m’attendais pas à ce que le navigateur web fonctionne correctement, mais Firefox sur EeePC semble fonctionner aussi bien que sous Windows.

Je m’attendais à subir une régression avec le traitement de texte et le tableur de la suite OpenOffice pre-installée, mais je n’ai eu aucun problème pour travailler avec des documents Word et Excel complexes transférés depuis mon ordinateur de bureau.

Je ne m’attendais pas à pouvoir lire des fichiers vidéos, mais le logiciel fourni SMPlayer n’a aucun problème à lire les fichiers DivX.

Je m’attendais à avoir des soucis pour transférer des fichiers d’une clé USB vers le EeePC, mais une fois encore aucun problème.

Jusque-là, c’était une très bonne expérience avec Linux sur le EeePC. Evidemment le système était préinstallé et réglé pour ressembler à Windows, mais ce sont des remarques un peu hors-sujet. Il est clair que Linux fonctionne, et fonctionne bien, comme système d’exploitation d’un consommateur moyen.

Ce qui m’impressionne vraiment au sujet de Linux est qu’il permet à des machines comme le EeePC d’être fabriquées et vendues à un coût très bas :

  • Premièrement le fait que Linux soit open-source signifie évidemment que le constructeur n’a pas à payer de licence pour chaque système d’exploitation installé.
  • Deuxièmement, Linux est beaucoup moins gourmand en ressources que Windows XP ou Vista, donc il fonctionne bien avec des machines disposant de composants moins performants. Mon EeePC utilise un Celeron 900Mhz, 512MB de Mémoire vive et un disque dur de 4 Go, et Linux fonctionne sans aucun problème.

Je n’ai jamais fait le premier pas pour devenir un utilisateur de Linux, mais après avoir utilisé le EeePC, je m’imagine très bien utiliser Linux sur mon portable principal, mais probablement pas sur mon PC de bureau car il y a un grand nombre d’applications qui ne fonctionnent que sous Windows et sans lesquelles je ne pourrais tout simplement rien faire. C’est néanmoins un grand changement par rapport à mon état d’esprit d’il y a encore quelques semaines, je n’aurais même pas envisager utiliser Linux.

Peut-être que le EeePC montrera à d’autres sceptiques les possibilités offertes par Linux. Et peut-être que ceci est simplement un autre petit pas dans la lutte pour arracher des mains de Microsoft la domination du marché des systèmes d’exploitation.

Non, Linux ne va pas subitement se retrouver à prendre des parts de marché significatives à Microsoft, mais à sa façon, l’EeePC démontre que Linux est vraiment une alternative viable à Windows.

Notes

[1] Pour un petit tour promo de l’Eee PC sur le site officiel d’Asus tapez là.

[2] Notre ami François Schnell l’a également eu entre les mains comme l’illustre sa photographie qui ouvre ce billet (sous licence Creative Commons By).

[3] Une petit prière pour que Del.ico.us et Flickr, propriétés de Yahoo! ne passent pas chez Microsoft !

[4] Pour la clé USB c’est encore meilleur avec la Framakey inside !

[5] Rien ne vous empêche de changer de distribution Linux d’origine comme le montre cette vidéo de Nitot avec Xubuntu inside.

[6] Merci à toute l’équipe Framalang pour la traduction dont Coeurgan, Yostral et GaeliX.

24 Réponses

  1. Alors là ! Bravo ! Changer d’état d’esprit et le reconnaitre n’est pas donné à tout le monde. J’en connais plus d’un autour de moi (professionnel de l’informatique) qui pense encore que Linux et Mac ne sont pas utilisable en production ou même pour une utilisation personnelle (je cite "pfff, Mac ? Tu fais quoi avec ??? Rien, tu peux même pas bidouiller…").

    Je n’aime pas MS pour plein de raison, mais j’ai toujours été partisant de la diversité (XP, vista et Xubuntu sur la même machine ! Un G3 derrière moi…). Il faut plusieur OS sur le marché et qu’il se le partage de façon égale. C’est ça l’avenir 😉

  2. A propos de la note n° 4 ci-dessus, je rappelle que la framakey ne contient que des logiciels pour windows !

  3. hummm…je suis totalement pro logiciel libre mais je garde un esprit critique face à cet article..
    Surtout le "je n’ai eu aucun problème pour travailler avec des documents Word et Excel complexes transférés depuis mon ordinateur de bureau."…
    +++

  4. ->Surtout le "je n’ai eu aucun problème pour travailler avec ->des documents Word et Excel complexes transférés ->depuis mon ordinateur de bureau."
    et ? tu as eu des problèmes toi ? oO

    Sinon, c’est bien parce que ces préjugés existent qu’il ne faut pas qu’une version XP de cet eeePC existe! (et surtout pas au même prix)
    Il est important de permettre aux gens de découvrir Linux.

    PS:même si apparemment un problème de vente lié persiste, vu que le Linux proposé est payant, et que l’eeePC n’est pas achetable sans.

  5. J’espère également que delicious ne tombera pas aux mains de Vous-Savez-Qui

    Quant à l’eeePC, il y a effectivement une version Windows(c)(r)TM de prévue. Hélàs…

  6. Va-t-on passer d’un monopole à un autre? De Microsoft à Google… C’est la réflexion qui me vient à l’esprit à lire les nouveaux outils d’aKa : "messagerie Gmail, traitement de texte et tableur Google Documents".

    Pas facile d’éviter Google, j’admets en utiliser quelques-uns : recherche, carte géographique, entre autres. Mais je crois qu’on devra devenir plus suspicieux envers Google. Moi, le premier.

  7. Sur windows depuis toujours je voulais goûter à linux, j’ai donc acheté l’eepc et j’avoue être bluffée ! Je m’en sers dans mes déplacements, avec une clé 3G et j’ai même envie de le passer à xubuntu !

  8. Merci à l’EeePC de faire découvrir Linux à de plus en plus de monde !
    La révolution est en marche :)

  9. Papayouki

    L’eeepc est un point d’entrée vers les logiciels libres pour un très grand nombre d’utilisateurs. Tous ceux qui n’avaient pas d’ordinateur car c’était trop compliqué (les personnes âgées entre autres) et ceux qui avaient déjà un ordinateur puissant mais qui avaient envie d’un petit truc pas encombrant et pas cher comme PC d’appoint.

    Donc, j’en appelle à la communauté des fans de logiciels libres : développez des logiciels pour l’eeepc sous la distribution Xandros d’origine. Si à chaque fois qu’un novice a besoin d’un logiciel ou de dépannage, on lui répond "passe sous Xubuntu oumet ton eeepc sous XP, tu trouveras le prog qu’il te faut", ça va rebuter tout le monde et ce bel élan vers la liberté en sera stoppé net.

  10. Slow Thunder

    Les actualités de http://www.blogeee.net vous apprendront que Asustek et Microsoft se sont mis d’accord pour installer Windows XP OEM sur le EEEPC, version nommée pour l’occasion 4G-X.

    Alors? véritable volonté de privilégier un système d’exploitation adapté à la petitesse de la machine ou stratégie de Asustek pour négocier des licences OEM en situation de force par rapport à Microsoft ?
    La licence de Redmond devrait représenter environ 10% du produit final. La vraie question maintenant (encore une question!) c’est : est-ce que Windows XP OEM ne va-t-il pas devenir le nouveau standard du EEEPC ??

    Notez également que dans le Manuel d’utilisation des EEEPC le chapitre 6 est intitulé Installation et opitmisation de Windows XP — installation vraiment aisée qui plus est — de là à penser que Asustek veut rassurer et encourager…

  11. Je suis un professionnel de l’informatique et j’utilise Linux "en production" depuis presque 10 ans, avant j’étais sous Solaris (stations Sun). Linux comble tous mes besoins à titre perso (sur mon Thinkpad) et à titre professionnel (stations et serveurs). Je pense que si les logiciels libres disparaissent, par exemple à cause de politiciens corrompus, je laisserais l’informatique pour je ne sais trop quoi (ma formation, un doctorat, est 100% informatique). Ce n’est pas de l’intégrisme, c’est juste qu’il serait trop dur de passer de ce monde libre et ouvert à un statut de "client" qui fait ce qu’on lui dit avec ce qu’on lui dit d’utiliser, sans oublier de payer… à vie (standards fermés protégés par la loi et autres DRM…). Si vous êtres sous windows (ou si vous utilisez Linux comme une simple alternative gratuite à windows) vous ne comprendrez probablement pas ce commentaire, alors retenez simplement que si les spécialistes fuient il y a au moins des raisons de s’inquiéter de ce qui vous attend sans logiciels et formats libres.

  12. Le marché des nouveaux arrivants dont font parti de nombreux seniors plutôt à l’aise financièrement, se fait surtout sur des portables Haut de game sous Vista…

    Mais l’Eee PC ouvre une vraie brèche car il s’adresse à des technophiles, qui maîtrisent en général très bien Windows, et Office (enfin pour autant que Windows soit maîtrisable…). Et ces personnes sont souvent des "prescripteur". Si leur discourt pouvait passer de "Prend un PC Windows, je t’aiderais…" à "Prend un PC Linux c’est facile…" l’avenir ou plutôt une large diffusion, de linux est assurée!

  13. "[3] Une petit prière pour que Del.ico.us et Flickr, propriétés de Yahoo! ne passent pas chez Microsoft !"

    C’est un souhait honorable, même si cette note est entourée par deux autres notes (points 2 et 4) qui présentent respectivement une photo d’eeepc sous Windows et une incitation à utiliser une clé qui contient des logiciels pour Windows.

    Enfin l’intention était louable tout de même

  14. CouCou! J’aimerais savoir si il y en a parmi vous qui ont déjà acheté l’Eee pc ?? et si oui, si il quels sont ces inconvenients, car j’ai bien envie de l’acheté mais j’ai pa envie de l’acheté pour rien!! ^^
    Sa me sera TRES utile!! mercii beaucoup!

  15. salut,

    j’ai un eee-pc depuis une semaine et il tourne très bien ! je le définirais comme un véritable ordinateur de poche, ultra compact et très léger ! qui plus est, ma machine est rapide et totalement silencieuse !

    donc no problem en usage raisonnable (surf, bureautique, etc.). en revanche si tu veux faire des jeux 3D et lire des video haute definition sans lags ni saccades il faudra peut être passer le cpu à 900 mhz, sa fréquence d’origine… en effet le processeur a été sous cadencé à 630 mhz pour gagner en autonomie. 900 mhz est donc la fréquence "normale" de l’eee-pc et a priori il n’y a pas de risque à remonter sa fréquence jusqu’à 900 mhz…

    pareil si tu veux exploiter l’engin à 100 % tu peux booster la ram à 1 ou 2 GO (contre 512 d’origine).

    et tu peux aussi installer windows xp, si tu aimes les jeux… ou si tu préfères windows à linux…

    c’est donc à mon avis un ordinateur qui fonctionne très bien d’origine mais dont on peut encore améliorer les performances si on veut l’exploiter à fond…

    le seul défaut tangible est la taille de son écran, 7 pouces, surtout qu’il y a un espace inutilisé tout autour… asus aurait pu caser facile un 9 voire un 10 pouces sans changer les dimensions de la bête… ce sera peut être pour les prochaines générations d’eee-pc !

  16. "Linux ne va pas subitement se retrouver à prendre des parts de marché significatives à Microsoft"

    je rejoins didier et je suis un peu surpris par cette remarque .Dans le monde des serveurs de prod, linux s impose très rapidement comme LA solution ….microsoft est largué
    après , gagner les utilisateurs finaux est une tache bien plus ardue- qui ne m interesse pas specialement-,même si,perso , je n installe que du linux sur mes PC et portables,.

  17. Après quinze jours d’utilisation de l’Eeepc, n’étant pas linuxien, je n’ai toujours par réussi à installer mes logiciels libres : freemind et cmaptools… Un petit tour sur les forums adhoc ne m’a pas rassuré…. quand à la facilité d’utilisation de linux

    Si vous avez des éléments pour m’aider…

  18. Tres bonne expérience.

    L’une des miennes (nombreuses)

    J’utilise linux depuis des années, ras le bol des caprices de windows. Mon amie s’est payée un portable de qualité l’été dernier, vendu … avec vista…

    Depuis un mois pas possible de faire la moindre chose avec: bug énorme du système de gestion des users. elle est admin, pas moyen d’entrer ds son compte, donc elle ne peut pas installer ou désinstaller quoi que ce soit ni se connecter au web malgré une connection livebox qui fonctionne sans doute a cause du firewall intégré, qu’elle ne peut désactiver, n’étant pas pour vista; admin…

    Impossible de créer un autre user, quand on tape un nom d’user microsoft répond par des messages incohérents, comme si on n’utilisait pas des lettres "normales"

    Impossible qui plus est de graver les cd de réinstallation de windows car elle n’est pas, selon vista, admin

    Irrécupérable
    tout est perdu

    donc je lui amène mon TRÈS vieux portable de secours sous ubuntu, elle se connecte, lit ses mails,elle a open office .org : au moins CA !!!!

    Demain je lui file UBuntu liveCD + mandriva one qu’on essaie au moins d’utiliser son superbe portable dual core, qui ne sert plus A RIEN.

    O/20 pour vista*
    un vrai DÉSASTRE/

  19. J’oubliais: mon amie a une imprimante epson stylus DX5000. Je connais les réf exactes car reconnue sans faire quoi que ce soit sous ubuntu, le nom s’est affiché dans la liste d’imprimantes installées. Voila.

    Et au moins le système de gestion des users fonctionne sous ubuntu, je lui ai créé immédiatement un compte user avec launch "auto" de son compte au bout de 10 sec . Quand je pense à la galère qu’elle rencontre depuis 1 MOIS avec son vista et que les "techniciens" des marques hard et soft se renvoient tous la balle,qu’elle n’a toujours pas de solution à son souci. .. je trouve cela lamentable.

    A méditer.

    pour bruno ce n’est pas l’espace adéquat pour poster une demande technique mais il n’y a rien de plus simple qu’une install de soft sous linux… sauf si bien sur on télécharge un exécutable Windows, pour l’installer sous linux (ça peut marcher cependant, via Wine ^^)

    1° chercher sur le forum de la distribution choisie
    2° normalement, le soft doit être présent dans les dépôts, il suffit de taper le nom choisir et l’install se fera toute seule. Y a rien de plus simple.

    " cmaptools"
    J’ai l’impression que ce soft est 100% windows ^^ Comme si on pouvait installer un soft Mac os X sur windows ou linux comme ça également ^^
    FM je l’ai trouvé en 10 sec et je ne sais meme pas ce que c’est.

    OR ce n’est PAS un soft windows mais PLATFORM INDEPENDANT.

  20. sendoshi

    C’est incroyable comme je me reconnais dans cet article ! En fait, j’ai offert un eeePC à ma compagne pour la Saint Valentin, et je suis moi aussi tombé sous le charme de cette machine (je viens de commander le mien, après avoir revendu mon portable encombrant…).

    Quant aux logiciels, il y a un excellent site pour débuter :
    http://leeenux.blogspot.com/2008/02

    C’est une bonne explication du mode de fonctionnement de l’installation de logiciels sous Linux. Sur le reste du site, il y a de très bonnes explications d’installation, même pour un non linuxien comme moi !

  21. Quand je vois les épaules bleues d’hématomes de mon fils qui est en 6eme je me dis qu’il serait temps de passer au cartable numérique (voir notre etude ;http://iw-linux.over-blog.com/artic… )

    Au lieu de jeter l’argent par les fenétres avec des chariots WIFI a 22000 euros pour 10 ordis portables. pour ce prix on a 100 eeepc avec edubuntu.

  22. tonito

    j’eai acheter le eee pc plus simple comme pc je connais pas parcontre un conseil toujours avoir un autre pc pour pouvoir mettre sur clé se que vous avez besoin en musique ou film car il n’a pas assez de mémoire sinon plus simple je connais pas pour une personne qui serai perdu binh la tous est clair net et précis seul inconvénient on peut installez d’autre logiciel a moin que quelqu’un a trouvez la soluce contacter mois tous de suite et malheureusement un offre 3g compatible seulement sfr impossible d’installer pour un autre opérateur comme orange car a ma décéption l’offre 3g de sfr prix atractif mais attention a votre tps de connection dommage qu’il ne propose pas d’illimiter comme orange et bien attendu vivement le dévellopement de la 3g car les tarif sont extremeent chère voila mes première impression sur le eee pc asus.

  23. Gordon gekko

    Bonjour
    Possedant un ee pc depuis un mois , j’ai profité de l’offre complétement illimité sfr 3G.A ma connaissance pas de restriction , c’est vraiment de l’illimité sauf que au delas d’un certains temps de connextion , tu bascule en 128 k….Mais bon c’est pas dramatique dans la mesure ou il ne faut pas oublier que la bête fait wi fi….En revanche j’avoue que me concernant la prise en mains de linu est rapide et ergonomique , en revanche l’installation de soft n’as pas l’air aisée, de même que la mise en place d’un simple fond d’écran n’a jamais abouti malgré quelques explications….Donc help.A part ça au début je me connectais avec difficulté au reseau sfr.L’explication est simple , daans le paamètre des connexions reseau , il ne doit rien y avoir.Il faut supprimer l’amorce de connnexion au lan.Voila voila.

  24. je viens d offrir ee pc 900 a ma fille impossible de memorise internet chaque qu elle l eteint il faut recommencer a entrer le code ect comment faut il faire merci