Argent, logement et enfants selon Richard Stallman

Classé dans : Non classé | 28

À questions personnelles classiques d’un fort troublé Frédéric Couchet de l’APRIL[1], réponses quelque peu inattendues de Sir Richard Stallman.

« Pour moi il parait tout à fait dégueulasse d’avoir des enfants (…) C’est une limitation dans la vie et je n’ai pas envie d’être lié comme ça à n’importe quoi, sauf peut-être le mouvement du logiciel libre qui vaut la peine. »

« Je n’ai pas envie d’une maison parce que ceux qui possèdent une maison à Boston apprennent à détester la neige. Parce qu’il doivent nettoyer les chemins et pour ça ils détestent la neige, moi j’aime la neige et je ne veux pas changer cette émotion. »

—> La vidéo au format webm

Ce n’est pas pour prendre la défense du Monsieur mais, vu que ce n’est pas sa langue maternelle, il n’est pas certain qu’il ait tout à fait compris la définition commune du mot dégueulasse.

Un peu comme Jean Seberg à la fin d’À bout de souffle

Notes

[1] Entretien avec Richard Stallman donné le dimanche 27 janvier 2002 par Frédéric Couchet et Loïc Dachary. Réalisation vidéo de Lionel Allorge (téléchargement au format mpg).

28 Réponses

  1. A propos des enfants : il n’est pas le premier à dire ça.

    Corinne Maier a écrit un bouquin intitulé "No kids", donnant des raisons de ne pas avoir d’enfants.

    Houellebecq le mentionnait aussi dans "la possibilité d’une île".

    (On la culture qu’on peut. Désolé)

    Si on considère la tendance actuelle, où l’individu prend de l’importance sur le groupe, c’est pas si étonnant que ça de voir des gens (et des couples de gens) vouloir se consacrer à leurs loisirs et à leur épanouissement personnel plutôt qu’à l’éducation d’un enfant.

    Je juge pas je constate. Après tout, on n’a peut être pas besoin d’autant d’humains.

  2. Vue le monde dans lequel on les fait débarquer sans leur demander leur avis je dirai même que c’est quasiment criminel d’avoir des enfants aujourd’hui. C’est ni plus ni moins que de la mise en danger d’autrui.

  3. frenchy

    Je pense aussi qu’il a pas bien compris les subtilités de notre "dégueulasse" national, maintenant il est vrai qu’il y a une énorme pression de la société pour avoir des enfants (ne pas en avoir est souvent considéré comme anormal ou suspect).

    Or pour certains ne pas en avoir peut aussi être un choix, une liberté (Child *Free*) et non pas un manque (Child Less):

    http://www.childfree.net/

  4. samuel

    Quand on sait qu’il a longtemps était quasi-SDF en vivant et dormant dans son bureau universitaire lorsqu’il a démarré le projet GNU, on peut estimer que ne pas avoir d’enfant est plutôt une décision responsable de sa part. Il est peut-étre suffisament nourri par sa démarche politique, il n’en ressent peut-étre tout simplement pas l’envie affective. Et puis, il n’a jamais eu l’intention de postuler à des élections donc il n’a jamais eu besoin de pondre et dresser un mioche pour se faire souhaiter "Bon courage papa" devant des caméras de télévision (…suivez mon regard).

    Cependant, ce qui est plus troublant c’est lorsqu’il dit que c’est dégueulasse d’avoir des enfants (je le ressents comme un jugement indirect sur les autres). Cà me gène car avoir un enfant peut légitiment étre considéré comme un "droit de l’homme" au moins aussi important qu’un simple programme informatique. Cà relève d’un choix privé qui devrait rester libre. Cela me rappelle un article que j’avais lu sur les militants de "Lutte ouvrière" qui étaient fortement incités à ne pas avoir d’enfant pour consacrer toute leur énergie à "la cause". Mais les catholiques font la méme chose avec le célibat imposé aux prètres qui doivent étre entièrement au service de leur "cause" divine.
    J’aurais bien aimé avoir son point de vue sur l’adoption car c’est une façon d’avoir des enfants sans forcément rajouter du monde sur les barques du Titanic… Il n’est peut étre pas au courant mais je pense que nous sommes nombreux à framasoft à se considérer comme les enfants spirituels de ce vieux barbu caché derrière son ordinateur, non ?
    Au passage, je propose au gouvernement actuel de passer une loi qui donnerait le droit aux français qui n’ont pas d’enfant d’interdire l’expulsion de "Sans-Papiers" (un ou deux "sans papier" par célibataire en échange de leur choix de non-enfant). On inderdit les immigrés de venir parcequ’on n’a pas les moyens de les accueillir. Donc on devrait également interdire aux français de souche d’avoir des enfants parcequ’on n’a pas les moyens de les accueillir.
    Logique, non ?
    Quant à l’extrait, sur "la neige", c’est de la pure et simple poésie… c’est un gars ordinaire qui a fait des choses extra-ordinaires.

  5. Bisteko

    Richard Stallman a élevé pas loin d’un milliard d’êtres humains au logiciel libre (bon d’accord, pas tout seul, mais nous on s’est plutôt raccrochés aux wagons…).
    Ca ne compte pas pour une descendance dont on peut être fier ?

  6. Quand tu fais un compte des heures passées sans les enfants : 8H de taf, 8h de sommeil, 2h à la cantine du taf ou de l’école1h de trajets quelconques… donc en étant optimistes, on passe 5h/jour en présence de nos enfants… sachant qu’ils dorment plutôt 10h que 8h… ce qui laisse 3h… Un parent est plus un géniteur qu’un éducateur quand l’enseignant le plus quelconque passe 8h/jour, c’est-à-dire 2 fois plus de temps avec nos enfants…

    Refuser la génération, c’est refuser la partie animale de son existence, refuser l’égoïsme et l’égocentrisme de vouloir se recréer à travers un autre.

    Il faut aussi trouver une femme qui accepte le genre d’existence qu’il mène ;)

    La liberté a un prix.

  7. Faire des enfants est l’abus de pouvoir suprême.

  8. Machuet

    Perso cela ne me choque pas les gens qui ne veulent pas d’enfant, mais par contre ils sont bien content d’avoir ceux des autres pour payer leur retraites, donc c’est souvent des gens qui sont très égoïste dans leur manière de vivre en général

  9. Domi 33

    Il y aurait comme une unanimité dans les commentaires vis-à-vis des enfants.

    Et pour s’engager dans une vie de couple, vous êtes aussi critiques ?

    Parce que c’est vrai quoi, une femme (ou un homme) c’est encombrant. On est alors nécessairement moins disponible pour faire la révolution libre sur internet.

    En plus si vous laissez tomber les femmes, le problème des enfants ne se posent plus ;-)

  10. Machuet dit : "Perso cela ne me choque pas les gens qui ne veulent pas d’enfant, mais par contre ils sont bien content d’avoir ceux des autres pour payer leur retraites, donc c’est souvent des gens qui sont très égoïste dans leur manière de vivre en général."

    Euh… Ces égoïstes ont quand même cotisé toute leur vie pour payer la retraite de la génération précédente…

    Domi33 dit : "Parce que c’est vrai quoi, une femme (ou un homme) c’est encombrant."

    Il ne s’agit pas de cela pour tout le monde. Certains ne veulent pas d’enfant pour être tranquille, d’autres pour des raisons plus philosophiques. Je te conseille le site dont j’ai donné le lien trois messages plus haut (Mouvement pour l’Extinction Volontaire de l’Humanité).

  11. Samuel

    @domi:
    Je suis assez sensible au poids des mots. Je me permet donc de vous proposer une rectification : il n’y a pas "unanimité" (mais "majorité) dans les commentaires vis-à-vis des enfants. L’unanimité c’est lorsque un candidat de l’UMP se présente à une élection démocratique au sein de son parti et qu’il se fait élire à 99% (…suivez mon regard), là on peut effectivement parler d’unanimité. Par contre dans notre bavardage concernant les enfants, je vous invite à relire mon premier commentaire qui évoquait le choix de l’adoption. L’adoption permet de concilier une conscience responsable de la situation du monde dans sa globalité tout en satisfaisant un éventuel désir de parentalité … désir de parentalité bien légitime (je parle meme de "droit de l’homme"). Par contre, qui dit droit, dit aussi responsabilité. Donc le fait d’avoir des enfants à nourir ne doit pas étre une excuse pour devenir un oppresseur (patronnat abusif, surconsommation de produits fabriqués dans le tiers-monde par des enfants justement,…). A chaque futur-parent de mesurer les sacrifices qu’il est prèt à faire pour satisfaire son désir de parentalité (mais ce n’est pas à la société de se sacrifier pour eux). Alors ? Vacances au Club Med aux Caraibes en couple romantique ou bien vacances avec des enfants chez des amis ?

  12. @domi :
    La vie de couple est-elle vraiment comparable dans les memes proportions avec la charge SUPPLEMENTAIRE que représente un enfant ?
    En couple, on va au cinéma à deux (au lieu d’y aller seul). On mange à deux (au lieu de manger seul). On discutte (au lieu de lire seul). On fait des jeux sensuels à deux (au lieu de se …hum… seul). On dort à deux (au lieu de dormir seul). Mais a chaque fois, le partenaire reste indépendant et autonome, non ? Si il y a de l’attention et du temps supplémentaire à consacrer à son partenaire, c’est réciproque : on reçoit également. Avec les enfants, la charge d’effort parait au contraire à sens unique (…et je sais de quoi je parle : j’ai moi-meme personnellement été un enfant !)

  13. @domi : Lorsque vous dites avec ironie : "une femme, c’est encombrant, on est alors nécessairement moins disponible pour faire la révolution libre sur internet". Je me trompe peut-étre mais je sens comme du mépris, du cynisme voir de la condescendance. La "vraie" vie sentimentale n’est pas incompatible avec le travail pour la liberté d’expression. Mais je vous rassure, cette "révolution libre d’internet" va malheureusement étre fortement bridée par la future loi http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Ha… et le traité http://fr.wikipedia.org/wiki/Anti-C… Donc après cette autonmne, on ne pourra plus jouer les "Che Guevara du clavier d’ordinateur" … de nombreux informaticiens auront alors plus de temps pour accepter vos éventuelles invitations au restaurant ou à un diner aux chandelles (…mais l’invitation ne pourra peut-étre plus se faire par internet donc dépéchez-vous !)

  14. @Machuet
    Vous dites que "les célibataires sont souvent des gens qui sont très égoïstes dans leur manière de vivre en général". Pourriez-vous préciser votre point de vue s’il vous plait … Egoiste envers qui ? Envers ses propres spermatozoides qu’on empèche de partir en vacances ou qu’on trahis à cause de l’invention de la pilule conctraceptive par ce monsieur mexicain : http://fr.wikipedia.org/wiki/Luis_E
    Mais en faisant un effor pour comprendre votre point de vue, j’ai réalisé que vous faites peut-étre tout simplement un raccourci entre "liberté" et "égoisme". Il me semble que vous pensez que les gens célibataires sont plus libres donc forcément ils vont devenir égoistes, oisif, fétard, irresponsables. J’ai l’impression que vous pensez que les gens ne sont pas efficaces ou motivés si ils n’ont pas pas une contrainte extérieure pour les poussez (un patron qui "donne" le salaire, des enfants qui attendent un frigo plein et la dernière console de jeux vidéo comme les copains,…). En fait, je ne sais pas, vous avez peut-étre raison, vous avez sans doute plus d’expérience de la vie que mes 31 ans, … mais le type qui se fait interviewé dans la vidéo en haut de cette page est la preuve incarnée que liberté n’est pas incompatible avec responsabilité.

  15. @Richard STALLMAN
    Hey ! Richard ! Si c’est "DEGUEULASSE" d’avoir des enfants … pourquoi est-ce que tu t’en-tétes à défendre l’OLPC dans ton blog (http://www.fsf.org/blogs/rms/can-we…)… L’OLPC signifie "Un ordinateur par enfant" , c’est pour les enfants, non ? (http://fr.wikipedia.org/wiki/One_La…)

  16. Samuel

    @No
    Super votre lien !!! Va juste me manquer un peu de temps pour lire tout çà …mais super intéressant à première vue. Dites, dans une autre vie, vous étiez "pigeon voyageur" ou "facteur", non ?

  17. Si nous partons du principe que notre mode de vie occidental ou non est fortement préjudiciable à notre planète. Je parle bien entendu du réchauffement climatique, mais aussi d’extinction de nombreuses espèces, de la déforestation, de l’enfouissement de déchets nucléaires et j’en oublie sûrement, Richard Stallman a peut-être raison ?

    Qui ici voudrait radicalement changer de mode vie, se passer de voitures, d’ordinateurs, de voyager en avions se priver de tous les biens de consommations qui bercent notre vie ou encore voir son pouvoir d’achat baisser dans l’objectif de préserver notre planète afin que les générations futures puissent hériter d’un lieu où il fait bon vivre et pas cette immonde décharge que nous contribuons tous à créer jour après jour ?

    Aujourd’hui nous vivons tous dans notre cocon avec nos belles œillères teintées de Grenelle de l’environnement ou du discours écologique marketing, tout en contribuant tous ensemble à saccager notre environnement et à réaliser cette immonde décharge dans laquelle vivrons nos enfants et nos petits enfants. Alors je me pose la question en constant notre comportement égoïste et irresponsable : n’est pas tout à fait dégueulasse d’avoir des enfants ?

  18. Samuel

    @PauseChoco
    Tu touches pas à mon ordinateur sinon je te casse la gueule !!! … pour le reste (voiture, avion, …) Mouais … peut-étre …

  19. @Domi33
    «Parce que c’est vrai quoi, une femme (ou un homme) c’est encombrant.»

    Je connais plusieurs personnes qui suivent ce raisonnement, mais ça doit être plus facile à appliquer quand on est asexuel ;) (http://fr.wikipedia.org/wiki/Asexua…)

  20. Samuel

    @PauseChoco
    "Qui ici voudrait radicalement changer de mode vie, se passer de voitures ?"

    SE PASSER DE VOITURES ?!!!!?!!? … et comment je ferai de l’auto-stop MOI !!?!!?

  21. tib 71

    Et si on faisait pas d’enfants, qui utiliserait linux demain, hein ? Moi, mes mômes ils utilisent les LL, parlent de linux, et tout et tout !
    Et si je disais que j’ai fait des gamins pour promouvoir le LL, ça le ferait changer d’avis ? Non mais, ça frise le sectarisme tout ça. Mais on va dire que c’est un abus de langage involontaire…

  22. ben moi, je trouve qu’un enfant, c’est ce qu’on peut faire de plus génial, c’est proche de soi et différent de soi, ca invente, ca rigole… les voir grandir, découvrir, s’étonner, se passionner.. c’est sans aucune commune mesure plus génial que n’importe quel programme informatique..! (et je connais la joie secrète de l’informaticien qui s’exclame… ouaiiiii.. ca tourne !)

    En fait quoi d’autre vaut le coup dans la vie ?
    – l’orgasme, une bière bien fraiche… c’est un peu court…
    – la révolution ? on ne décide pas quand…et c’est une affaire de masses….
    – la connaissance ? parfois génial et ca peut se partager, mais ca ne rigole pas souvent…et ca ne fait pas de bêtises…

    non, vraiment.. what else ?
    pam

  23. Personnellement, j’ai énormément de respect pour le courant du Libre et pour Stallman en tant que défenseur de ce dernier.
    Mais ses opinions éthiques sur l’utilité d’avoir des enfants est hors-sujet, ainsi que vos débats ici-même.

    L’esprit du Libre est un mouvement social auquel je suis fière d’appartenir. Mais un peu d’esprit critique, bon sang ! Stallman n’est pas un gourou et tout ce qu’il dit sur des sujets autres que le Libre n’est pas forcément pertinent, ni même à discuter ou à débattre.

  24. Samuel

    @Lyl
    Effectivement, Stallman ne doit pas étre un gourou. La meilleure fâçon de ne pas en faire un gourou est d’avoir la possibilité de le critiquer. Je ne comprends donc pas votre position dans la mesure où les critiques sont libres ici. Le modérateur du blog a-t-il censuré une de vos critiques contre Stallman ? … De plus, pourquoi dites vous que ce débat sur "les enfants" est hors-sujet ? Il y a de la place pour tous les sujets sur internet, non ? Si le sujet ne vous intéresse pas, zappez ! Ce sujet ne prend la place de personne dans la mesure où personne n’est empèché de s’exprimer.

  25. Pour moi RMS est un visionnaire et un grand défenseur du logiciel libre, et ça s’arrête là. Ses points de vue sur le reste je m’en balance.
    Et qu’est-ce que ça me saoule, cette" gourouisation" des têtes de files : Saint Stallman, Jesus Jobs, Satan Gates, Belzebuth ‘Developers’ Ballmer, Obi Wan Suttleworth etc. Dès qu’il y en a un qui pète, les forums s’enflamment …

  26. Texhnolyze

    Et finir comme dans l’Anime Japonais : Texhnolyze, quel pied, merci à Stallman pour nous tracer ce grand moment du futur de l’humanité. Oh, oui, quel bonheur à venir et surtout, pour vous, je vous le souhaite, à vivre dans la vrai vie !!!

  27. Une petite image en lien qui semble illustrer la position de Richard STALLMAN :
    http://www.assembleur-informatique….