La Clé du Routard

Classé dans : Framasoft | 10

Abraao - VinceDeg - CC-by-nc-nd

La Framakey voyage bien.

Nous nous en étions rendus compte à l’occasion des Jeux Olympiques de Pékin. La voici qui se promène aujourd’hui à bicyclette dans toute l’Amérique Latine[1].

Au départ il y a ce message de argh0 posté le 6 octobre dernier sur les forums d’Ubuntu-fr et titré : 20 000 bornes (à peu près) à vélo… J’emmène un netbook ?

« Amis Ubunteros, votre avis m’intéresse…

Voilà, je pars mercredi soir, pour une dizaine de mois, parcourir l’amérique latine à vélo, ce qui fait, si mes calculs sont bons, dans les 20000 bornes. Bon. Normal quoi.

Je me tate quelque peu sur le matos informatique. Je pourrais ne pas en prendre, à l’ancienne. Et puis, le poids, c’est l’ennemi du cycliste.

Mais sinon j’envisage l’éventuelle possibilité de prendre un netbook. Comme ça, je pourrai taper directement mon journal de bord avant de le mettre sur mon blog et stocker/retoucher mes photos (reflex numérique). C’est pas pour internet, pasque bon les bornes wi-fi ça m’étonnerai que ça coure la pampa. L’eee PC 901 m’a pas trop l’air mal. Mais si vous avez d’autres idées je suis preneur. Peut-on vraiment écrire avec un clavier de netbook 8′ ? A l’essai, c’est infernal, mais peut-être s’y habitue-t-on…

Merci de vos réponses ! »

Comme la grouillante communauté Ubuntu-fr est toujours prête à conseiller et participer au débat (ce qui, soit dit en passant, n’est pas pour rien dans le succès de cette distribution GNU/Linux en francophonie), il s’en est suivi un certain nombre d’interventions pour presqu’autant de propositions.

La question méritait effectivement attention : est-il opportun d’emporter un ordinateur avec soi (fut-il mini) lorsque l’on s’apprête a effectuer une telle épopée à vélo ? Pas si sûr. Mais alors, comme nous le suggère kimented il peut être judicieux d’emporter avec soi une Framakey, toujours prompte à brièvement et gentiment squatter un poste Windows qui traîne.

Le temps passa sans plus de nouvelles de argh0 jusqu’à mercredi dernier :

« C’est parti, je suis au Brésil, j’ai déjà avalé mes 700 premiers kilomètres (trop facile).

Alors, j’ai suivi vos conseils, et j’me suis fait une chtite Framakey. Et c’est vraiment tip top, exactement ce qu’il me fallait, donc merci beaucoup pour le conseil ! Emmener un netbook aurait été une grosse connerie. Donc voilà, j’arrive dans un cyber, bam je balance mon Firefox portable avec tous mes raccourcis et mdp et je laisse aucune trace. Gimp Portable est génial, en plus assez léger (genre je fais tourner Gimp et Firefox en même temps avec 200Mo de RAM, pour dire). »

On ne va pas bouder notre plaisir de rendre ainsi service à l’autre bout du monde, d’autant que le mouvement habituel (voire « naturel ») va plutôt de Framasoft vers Ubuntu-fr et non l’inverse ;-)

Bon, c’est bien beau l’auto-congratulation mais ceci n’empêche pas notre ami d’ajouter :

« Par contre c’est horrible de retourner sous Windows après un peu plus d’un an d’Ubuntu. »

Horrible certes mais bien moins que de rester chez soi dans la pollution urbaine à lire avec une pointe de jalousie non dissimulée les péripéties de ce beau voyage sur le blog dédié L’Amérique Latine rurale à vélo : une aventure trépidante et à pédales de VinceDeg !

PS : Nous sommes preneurs de tout témoignage autour de la Framakey, aussi bien en tant qu’utilisateur comme ici qu’en tant que développeur/intégrateur lorsque vous réutilisez nos briques pour l’adapter à vos besoins. C’est malheureusement presque toujours un peu par hasard que l’on apprend de telles initiatives alors même qu’elles sont importantes aussi bien pour mesurer la pertinence de notre travail que pour le moral des troupes ;-)

Notes

[1] L’illustration, sous Creative Commons By-Nc-Nd, est elle-même issue du blog de VinceDeg.

10 Réponses

  1. Une bien belle histoire
    (Une fois de plus, dommage pour la licence CC By-*Nc-Nd*)
    Bon voyage !

  2. Halte aux clichés : la pollution urbaine, au Brésil, on connaît. Et la cote entre Rio et Sao Paulo, le long de laquelle pérégrine librement argh0 muni de sa framakey, si elle est magnifique, n’en dissimule pas moins quelques beaux immondices engendrés par l’une des plus grandes mégalopoles… Par contre, au brésil on trouve assez facilement à acheter des PC sous linux… et de ce côté, on a certainement des leçons à prendre en France.
    Finalement, une Framakey-bi (qui marcherait sous windows ET linux), c’est ça qui ravirait notre cycliste… et quelques autres utilisateurs… Pour Noël ?

  3. Il est dommage qu’il n’est pas attendu un peu, et avoir sa clé bootable Ubuntu 8.10 :)

  4. mikedafunk

    La plupart des applis portables inclus dans la framakey fonctionnent très bien sous linux via wine.
    Les personnes qui développent cette clé sont formidables !

  5. Sympas ce témoignage… :) C’est vrai que la Framakey est un outil pratique.

    Ça me rappelle une petite anecdote lors d’un stage. J’étais sur un ordinateur de la boîte, donc comme souvent avec des versions ultra vieilles. Un jour ma responsable passe derrière moi, regarde mon écran et dit d’un air intéressé : "mais tu utilises Firefox? comment tu fais?! on ne peut pourtant rien installer sur ces machines…"

    Et moi qui lui explique que tous mes logiciels sont sur ma clé USB (elle n’y croyait pas…), et lui montre comment elle pouvait faire ça elle aussi.

    Bref, la Framakey permet vraiment pas mal de choses, et notamment d’utiliser nos propres logiciels (à jour!) sur des machines totalement bridées et mal entretenues par les divers services informatique.

  6. Salut,

    Ben chuis tout ému là, y’à le Framablog qui consacre un billet à mon chti blog… Non mais oh, ça va pas, maintenant je vais me sentir forcé d’écrire des trucs intéressants ;-) (revenez dans deux semaines à peu près, devrait y’avoir un petit photoreportage sur une appropriation de terres par les Sans-Terres au Brésil ).

    Hier, le pote qui héberge mon blog : "tiens y’à plein de visites aujourd’hui ( stats avec http://piwik.org/ ). Tiens ça vient de chez Framablog. Aaah tiens c’est rigolo ça jvais ptète envoyer un mail à Vince pour le prévenir."

    Plus sérieusement, appeler la Framakey la ‘Clef du routard’ c’est très bien trouvé, m’en vais d’ailleurs faire une pub intensive du bidule auprès de mes camarades voyageurs. Je crois que ça pourrait servir à une tonne de gens pas forcément geeks (facile à installer et à utiliser), c’est pas assez connu. Bravo et merci aux développeurs, oui vous faites un boulot super utile à certains.

    Alors, à l’utilisation en mode routard c’est vraiment parfait (enfin presque). C’est surtout Firefox qui est utile, hein, mais faut dire que y’à encore plein de cybers qui se trainent avec IE6 (Ctrl+T -> gnââh ?). Parfois faut ruser pour pouvoir accéder à sa clef USB – l’accès à l’explorateur de fichiers est verrouillé, paf on tape E: dans IE et c’est parti. J’ai mail, admin du blog, etc dans ma barre de raccourci et voilà.

    Et puis Gimp, pour passer mes photos en n&b (oui mon reflex préhistorique ne sait pas prendre en n&b directement) et faire du développement très light (modification des niveaux principalement). Par contre y’à un bug avec Paint.net qui marche souvent pas, alors que ça a l’air un très bon logiciel. Un seul truc qui me manque vraiment, c’est un gestionnaire de photos portable, pour mettre des étiquettes, gérer plusieurs versions, faire des best-ofs … Pour l’instant c’est du copier-coller à l’explorateur de fichiers (petite larme à l’oeil en pensant à F-Spot/Ubuntu). P**** mais c’est quand même impressionnant que Windows sache pas lire les EXIFS pour afficher correctement l’orientation d’une photo ! Donc je me tâte pour passer du côté obscur de la force et installer Picassa portable.

    Là où j’ai un peu loosé, j’avoue, c’est qu’au lieu d’utiliser Thunderbird pour relever mes différents comptes mails, j’ai tout centralisé sur Gmail, et j’utilise leur (géniale) interface web.

    Quoi d’autre ? Oui, bon, quand même, les logiciels sont jamais aussi rapides qu’installés sur le disque dur, et parfois ça se traine vraiment, genre Ooo est carrément inutilisable.

    @ Irbabe : pourquoi dommage pour le nc-nd ? Le nc j’y tiens. Le nd, je vois ça comme une sécurité pour l’instant, mais je vais peut-être y réflechir. Arguments ?

    @ Enzo :
    – voui, c’est vrai qu’à part certains petits paradis (genre Ilha Grande) la côte entre Rio et SP a bien été défigurée… Par contre la zone montagneuse juste derrière est vraiment super jolie (un peu tatillonne pour les mollets il est vraie), à part qu’ils ont déforesté à la one again pour installer des pâturages extensifs.
    – Linux au Brésil, c’est contrasté… C’est vrai qu’on trouve beaucoup plus facilement des pc avec Linux installé par défaut, mais le pendant est que Linux se traine une image d’OS pour les pauvres. Donc les universités, pour avoir la classe, se gavent de produits Microsofts (refilés à bas prix par la firme), ça leur viendrait même pas à l’esprit d’installer Ooo… (ce qui pénalise les étudiants qui bossent en .odt, normal).
    – La Framakey bi, j’y ai pensé, quelqu’un un tuto d’installation ?

  7. Je n’arrive pas à banaliser Internet qui me surprendra toujours.

    Hier un petit billet de rien du tout sur un mec qui se promène à vélo en Amérique Latine. Et le voici aujourd’hui qui s’en vient nous faire directement un petit coucou entre deux coups de pédales !

    Merci VinceDeg pour ton intervention et bonne continuation dans ton périple.

    (et bravo pour ton sang-froid face au danger !).

  8. Il est sévèrement burné ou il est fou (voir histoire du braquage) mais bravo à lui et bonne route.

  9. Surprises et Framakey

    Je suis encore posé à Piracicaba (état de São Paulo, Brésil) à la Républica Maracangalha. Oui, je sais, c’est pas très vélocipédique tout ça, mais patience ! Il y a deux raisons à cette petite pause. La première, c’est que Piracicaba est la ville de…

  10. Salut,

    Une bien belle histoire que celle de la clef du routard. Je te souhaite bien du plaisir sur ta selle comme dans les cyber-café du sous continent!

    J’ajoute pour l’anecdote mon expérience… Il y a de celà presque 2 ans, je suis parti chercher du boulot en Inde en me rendant directement là-bas pour quelques semaines et oui, j’avais également mes petites applications portables sur ma clefs usb et ça m’a plus que bien aidé! La preuve je suis en poste à Bangalore en Inde depuis! ;-)

    Seule petite mise en garde, avoir une deuxième clef usb en sauvegarde au cas ou une coupure d’electricité impromptue si courante dans de tels pays vous fusille votre clef! (je parle en connaissance de cause!

    Merci encore pour le travaille réaliser , c’est impressionant!

    a plus

    beb