Un jusqu’Ubuntiste se cache à la rédaction de Libération

Classé dans : Libres Logiciels | 22

Ce jusqu’Ubuntiste, les lecteurs du Framablog commencent à bien le connaître puisqu’il s’agit du « novice » Erwan Cario.

Son fameux journal n’en finit pas d’essaimer car le voici aujourd’hui (dans sa version condensée) rien moins qu’en pleine page 32 du Libération papier du jour, qui pour le coup porte plutôt bien son nom 😉

Libération du 29 novembre - Page 32

Sachant que le tirage moyen du quotidien tourne autour des 140.000 unités (source Wikipédia), je vous laisse imaginer le nombre de personnes qui auront parcouru l’article qui commence ainsi :

« Fin octobre, un bouquetin intrépide a débarqué sur des milliers d’écrans. Il s’agit de la version 8.10 de la distribution Linux Ubuntu, Interpid Ibex en VO. Mais pourquoi donc Libération se met-il à parler de ce genre de trucs obscurs qu ne concernent qu’une poignée d’informaticiens barbus ? Sans doute parce que cette idée reçue n’a pas de raison d’être. Linux, qui est un système d’exploitation au même titre que Windows de Microsoft ou OS X d’Apple, se tourne vers le grand public et devient petit à petit très accessible. Récit d’une transition pas si compliquée… »

22 Réponses

  1. Wow super nouvelle !

    Cela fait d’autant plus plaisir que ça commence en fait ainsi avec le sur-titre : "Fini Windows…" !

    Et puis c’est aussi sympa d’avoir évoqué le framabook :-)

    On peut le lire l’intégralité de l’article en ligne à partir du lien suivant mais je ne sais pas si c’est bien légal : http://www.pressdisplay.com/

  2. arctarus

    Moi aussi je suis content. Un journal aussi important que Libération parle de linux.

    Mais je craint que les gens ne fassent ubuntu = linux, et aussi logiciel libre.

    Allez il faut que je soit un peu plus positif.

  3. Si il fait assez bien la distinction entre Linux, Ubuntu et logiciel libre, par contre il ne parle pas du tout de GNU/Linux, et il dit carrément que Linux est un système d’exploitation au même titre que Windows, c’est un poil dommage.

  4. Bah c’est un novice… :)
    C’est génial en tout cas, j’espère que ça en appellera d’autres dans d’autres journaux :)

  5. "Et parce qu’il est libre, Linux est gratuit."
    Débutant ok, mais il y a des limites…

  6. lukasmars

    Ben disons qu’il simplifie à l’essentiel mais c’est bien normal …si il se met a faire le distingo entre libre, gratuit open source , les gens , au bout de 4 lignes tournent la page …

    C’est un article qui veut etre accessible à tous, pas un manuel Linux non plus ., le propre du style journalistique , c’est d’etre comprehensible par le plus grand nombre et il reussi bien .

  7. L’article se trouvé également ici : http://www.pixum.fr/image/Y2xhdWRlc

  8. C’est marrant, en 6 commentaires on retrouve les prémisses dans grands trolls qui nourrissent la communauté des libristes.

    Serait-ce plus fort que nous ? 😉

    Chapeau à Erwan Cario par contre, qui en libriste débutant à présenté le libre simplement et efficacement dans un journal national, alors que nous on galère parfois à le faire découvrir, ne serait ce qu’a la famille ! 😉

    Bonne journée à tous !

  9. En s’adressant à un public lambda, il est effectivement plus efficace de vulgariser un peu trop que d’être ultra précis. C’est dommage mais oui, pour beaucoup, GNU/Linux, c’est juste Linux voir même seulement Ubuntu et libre = gratuit. D’ailleurs, on peut se rendre compte qu’à chaque fois qu’un média grand public traite un sujet que l’on connait bien, il traine des coquilles.

    C’est le prix à payer pour être connu et il faut sans doute passer par là. C’est mieux que rien quand même, faut bien avouer.

  10. Joris B.

    Vous aviez compris vous toutes ces nuances quand vous avez découvert le logiciel libre ?

    Faut arrêter un peu. C’est toujours comme cela lorsque l’on traite d’un sujet dans un grand quotidien. Je suis absolument certains que les banquiers et les traders se marrent bien lorsqu’ils lisent des articles sur la crise des subprimes.

  11. Hybrid Son Of Oxayotl

    «C’est dommage mais oui, pour beaucoup, GNU/Linux, c’est juste Linux voir même seulement Ubuntu»
    L’article explique (rapidement) ce qu’est une distribution, et cite Debian, Mandriva et Fedora.
    Quand à la subtilité GNU/Linux vs Linux, elle n’est expliqué que dans la version longue, mais franchement, c’est pas non plus comme s’il y avait consensus même au sens des libristes confirmés, donc bon …

  12. VincentLaw

    Non !!
    Il a mis ce papier peint affreux en plein milieu de son article …
    Les lecteurs vont penser qu’il s’agit d’un nouveau jeu Survival-Horreur
    :-)

  13. @dnartreb89 (8)
    alors que nous on galère parfois à le faire découvrir, ne serait ce qu’a la famille !

    Tu ne crois pas si bien dire … Je reviens juste de chez mon père. Il me raconte qu’avec une association à laquelle il participe, ils ont assisté à une petite initiation de 4 heures pour faire un site internet. Il en est revenu tout impressionné car tous les logiciels proposés par le formateur étaient gratuits ! … j’ai jeté un oeil à son support de cours: que des logiciels libres ! … Je précise que mon père sait que j’utilise Linux depuis des années mais il n’a jamais fait le rapprochement avec la philosophie des logiciels libres. Il croyait que Linux était simplement un jeu informatique ou un truc qui ne me concernait que moi.

    C’est triste à dire mais j’ai l’impression que des explications n’interessent pas les gens. Il faut un mattraquage, il faut voir un truc de partout pour que les gens s’interroge alors à ce truc.

    Mais peut-étre que je me trompe.

  14. page 32, le coté geek jusqu’au bout . . .

  15. <<Ben disons qu’il simplifie à l’essentiel mais c’est bien normal …si il se met a faire le distingo entre libre, gratuit open source , les gens , au bout de 4 lignes tournent la page …>>
    @lukasmars: ok je te l’accorde. Il a fait un très bon article et me donne presque envie d’essayer Ubuntu. MAIS il est possible de simplifier sans tenir de propos erronés. Exemple, remplacer "Et parce qu’il est libre, Linux est gratuit." par "Et parce qu’il est Libre, nous pouvons l’avoir gratuitement". Au moins les geeks ne sont pas froissé et "le grand public" ne s’embrouille pas.
    J’ai du mal à comprendre pourquoi, les vulgarisateurs n’utilisent pas plus l’analogie Libre/oeuvre dans le domaine public. J’imagine qu’a l’amateur de Platon ça lui parlerait (les textes sont dans le domaine public, j’ai le droit de lire, distribuer… mais le bouquin "La République" est en vente…)

  16. @Lucci : Mea culpa. Je regrette vraiment ce raccourci. En plus, ce n’est pas comme si je venais de découvrir les quatre règles… Mais bon, parfois, dans la précipitation, on laisse un truc énorme, comme ça.

    Effectivement, ta correction est la bonne, et c’est celle que je comptais mettre en correctif à la publication de l’article (et du pdf) demain sur ecrans.fr.

    (mais merci pour les compliments sur le reste :) ).

  17. Merci encore à Erwan (même s’il y a cette petite coquille). Pour information, l’Ubuntu Party à la Villette qui se déroulait en parallèle à la Villette a attiré plus de 4000 personnes sur les deux journées, soit 1000 de plus que l’année précédente !

    Le papier de Libération y est forcément pour quelque chose. Merci 😀

  18. "Jusqu’Ubuntiste" … (…hihihiii ! Excellent !)

  19. J’ai adoré, comme tout le reste !

  20. Oué enfin, "casseroles" comme il nous arrive à tous d’en faire 😉
    Je pense qu’on en parle ici parce que c’est le lieu, mais le principal est ce petit sentiment de fierté qu’ont ressenti les Linuxiens en lisant cet article

  21. Punaise comme ça fait trop plaisir de voir ça!

    effectivement toutes les nuances ne sont pas listées ..et tant mieux dans le fond! pour ça je pense que livretdulibre.org est une bonne chose)

    Par contre je pense qu’il aurait été utile de rajouter qu’un utilisateur Windows peut conserver la pluspart de ses documents et les continuer à s’en servir (même s’il n’utilisait que des softs non libre avant) et qu’il conserve aussi ses liens divers (msn , skype) jusqu’à ce qu’il décide de s’en désintoxiqué petit à petit … car c’est ça aussi le libre .. avoir le choix de ne pas tout changer d’un coup .. 😉

    sinon ça fout la banane un tel article ! Bravo Erwan Cario!
    Au fait je ne trouve pas la version intégrale dont vous causez ici …

    Erwann (avec deux N 😉 )

  22. si j’étais un peu moins aveugle (ou autre chose ) j’aurais moins lu en diagonale la dernière ligne de l’article ! :-$

    "Sur http://www.ecrans.fr/ubuntu, la version complète de ce journal de bord. "

    hemmm ! shaaamme ooonnn meeeee ! 😉