Un exemple de cinéma libre (au sens des logiciels libres)

Classé dans : Libres Cultures | 7

Zara - CC by-saQu’est-ce qu’un « film libre » ? Est-ce qu’une œuvre cinématographique qui interdit la modification et la commercialisation (typiquement sous licence Creative Commons By-Nd) peut encore se considérer comme tel alors même qu’elle assure pourtant le « minimum syndical » de la libre circulation ? On pourrait alors penser qu’il suffit de lever ces clauses (typiquement avec une licence Creative Commons By-Sa) par avoir à faire avec certitude à du « cinéma libre ». Mais là encore ça peut coincer car quid d’une telle œuvre qui ne fournirait pas ses « sources » (rushes en haute définition, musiques, textes…) ? Le logiciel libre n’a pas le monopole de la liberté mais si l’on se réfère uniquement à la définition donnée par les fameuses quatre libertés du logiciel libre (dont deux nécessitent le code source) alors non nous ne sommes toujours pas en présence d’un « film libre ».

C’est pourquoi, au delà de ses qualités artistiques intrinsèques[1], nous avons trouvé intéressant d’évoquer le film anglophone « en construction » Valkaama en traduisant le billet dédié du blog des Creative Commons (et en ajoutant la bande-annonce ci-dessous). L’occasion de rappeler qu’en France nous avons Ralamax Prod qui tente de faire quelque chose de similaire avec leur projet de film sous licence Art Libre Varsovie-Express.

Les sources du film libre Valkaama disponibles en téléchargement

Files seeded for Valkaama, "open source movie"

Michelle Thorne – 16 janvier 2009 – Creative Commons Blog
(Traduction Framalang : Don Rico)

Les fichiers sources de Valkaama, tout nouveau « film Open Source » collaboratif filmé à Cracovie, en Pologne, ont été mis en ligne. Tim Baumann, son réalisateur, a choisi de de procéder à toute la post-production de ce long métrage de façon ouverte, avec l’aide de bénévoles, qu’ils soient amateurs ou professionnels.

Nous publions sur cette page toutes nos sources audio et vidéo afin de vous donner la possibilité de les utiliser comme matière de base. Si vous souhaitez participer à ce projet, en nous aidant à terminer le film, en créant des montages, en proposant une nouvelle bande-annonce, ou si vous voulez publier quoi que ce soit en rapport avec Valkaama, veuillez nous contacter.

Valkaama est une comédie dramatique qui se déroule en Suède et en Finlande, tournée par les élèves d’une école de théâtre et des amateurs venus de Cracovie et ses environs. On y suit les pérégrinations de deux jeunes gens très différents l’un de l’autre, que le destin pousse sur la route de Valkaama. Leurs chemins finissent par se croiser, mais ils ne se rendent pas compte combien leur voyage est déjà déterminé par leurs passés respectifs.

Les films open-source et à contenu libre restent rares. Valkaama est un des premiers films à être distribué gratuitement, et à garantir en outre l’accès libre à tous les matériaux sources utilisés et créés au cours de sa production. Ce projet est placé sous des licences Creative Commons By-Sa 3.0 afin d’assurer une utilisation et réutilisation très souple du matériau produit. À presque chaque texte, image et vidéo, ainsi que qu’à tous les médias téléchargeables, est associé une licence. Les licences sont même parfois incluses dans les fichiers médias eux-mêmes.

Remixez bien !

Notes

[1] Crédit photo : Zara (Creative Commons By)

7 Réponses

  1. La culture libre commence vraiment à se développer, entre la musique (jamendo par exemple) et le cinéma ça commence à devenir intéressant !!
    Et pourquoi pas une diffusion télévisée ? Ça ne ferais qu’améliorer un paysage audiovisuel français en déclin. (Je parle du programme entre 20 et 22h. )

    Je n’ai pas encore regardé ce film, mais j’avais déjà visionné un autre long métrage dit "libre" produit par ramalax et je dois reconnaitre que le scénario était particulièrement bon !
    Évidemment quand on a pas un budget à x milliers d’euros on se met à faire autre chose que du tape à l’oeil . . .

    Espérons que ce projet en appel d’autres !

    Le seul reproche qui pourrait être émis est l’utilisation de la technologie flash dans leur site :(

  2. harrypopof

    Vu ce jour sur Framagora : http://forum.framasoft.org/viewtopi

    Un réseau social pour le cinéma libre :

    "Comme vous le savez, les objectifs de Kassandre sont :
    – La production et diffusion de films libres
    – le développement de projets de cinéma collaboratif […]"

    Ils évoquent le projet Varsovie-Express d’ailleurs …

    "Le deuxième volet du Backstage est encore en développement et ouvrira ses portes prochainement avec Varsovie-Express : projet de long métrage réalisé avec la participation d’une communauté d’artistes et d’internautes"

  3. Pour d’autres suggestions de films sous licence libre, voir l’article intitulé "Du cinéma sous licence libre" sur Zone libre en éducation.
    http://zonelibre.grics.qc.ca/spip.p

    En particulier Star Wreck.

  4. dibbouk

    "Le seul reproche qui pourrait être émis est l’utilisation de la technologie flash dans leur site :(".

    On pourrait leur reprocher d’avoir utilisé une caméra construite sur des plans propriétaires non divulgués. Pareil pour le micro, pareil probablement pour le logiciel de montage, et rien ne dit que le scénario n’a pas été écrit avec Microsoft Word. L’ordinateur est évidemment basé sur des technologies propriétaires. L’imprimante ayant servi à produire les exemplaires du scénario pour toute l’équipe. Voitures, camions pour le matériel, matériel lui-même. Enfin, 99 % des technologies employées sont assurément propriétaires. Alors quand quelqu’un fait l’effort de fournir ses rushes librement, qu’on ne vienne pas lui reprocher d’utiliser Flash !

  5. Ce qui nous fait 173 Go de sources !!!
    http://www.valkaama.com/index.php?p

  6. En fait si j’ai bien compris je crois que c’est harrypopof qui a raison ; c’est maintenant Kassandre qui va gerer le projet Varsovie-Express. (comme l’indique d’ailleurs le site du film http://www.varsovie-express.com .
    Du coup je suis allé visiter et on en apprend plus en fouillant un peu :

    "Le deuxième volet du Backstage est encore en développement et ouvrira ses portes prochainement avec Varsovie-Express : projet de long métrage réalisé avec la participation d’une communauté d’artistes et d’internautes. Au travers d’un studio en ligne, participez à toutes les étapes créatives du film : scénario, bande originale, storyboard, repérages.. ou prenez la casquette du producteur en misant des parts sur le film.
    Ouverture du studio prévue pour le 9 février 2009."
    http://www.kassandre.org/?Un-reseau

    - et : http://www.kassandre.org/?Kassandre… tout s’explique ici, apparament ""Varsovie-Express" initié au départ avec Ralamax Prod est maintenu aujourd’hui par Kassandre. ", et ramalax va faire surtout de la promotion.

  7. Dans le contexte de réalisation libre, nous venons d’ouvrir un site de diffusion et d’entraide pour le cinéma libre nommé Entropy killed the cat : http://entropy.tuxfamily.org

    Ce site a pour propos d’offrir une expérience plus transparente de la réalisation de films sous licences libres , au travers d’un soutien méthodologique à la création et un site de diffusion. Ce dernier est rempli d’œuvres du cinéma libre pour le moment entièrement inexploitées parce que trop peu diffusées, et régulièrement amélioré et alimenté !

    Il s’agit donc d’une initiative où tout le monde est le bienvenu, où nous aimerions également mettre en relation les développeurs de logiciel libre et les créateurs de contenus libres pour que les logiciels s’adaptent à leur besoin, et que nous puissions enfin fonder ensemble une grande famille.
    Plus d’information sur le "manifesto" : http://entropy.tuxfamily.org/?Ouver