Hadopi : le scénario catastrophe mais plausible de l’Isoc France

Karynsig - CC byIl n’y a pas que les « anarchistes du Net » et les « hacktivistes libristes » qui sont contre le projet de loi Internet et Création. Il y a aussi des « gens très sérieux » qui réfléchissent depuis longtemps à toutes ces questions.

Fondée en mars 1996 par une poignée de pionniers, l’Isoc France est le Chapitre Français de l’Isoc. Association internationale. Sa mission prioritaire est d’être l’un des « interlocuteurs privilégiés des pouvoirs publics et des entreprises sur l’ensemble des questions de gouvernance d’Internet, tant sur le plan technique que sociétal ».

Or l’Isoc France vient de nous pondre, sous la plume de Paul Guermonprez, un « article de prospective » de poids à verser au dossier  : Loi Création et Internet « Le boomerang législatif » Janvier 2009 – Avril 2010, article qui tente d’anticiper les conséquences du projet de loi.

De la pure science-fiction  ? Rien n’est moins sûr malheureusement  !

Je vous invite vivement à le lire (13 pages). D’abord parce que, nonobstant le sentiment d’épouvante[1] qui nous étreint parfois, c’est fort instructif. Mais également parce qu’il s’agit en quelque sorte, et selon moi, du coup de grâce porté à la loi.

Ce document est résumé dans le communiqué de l’Isoc France que je me suis permis de reproduire ci-dessous.

Création & Internet  : le boomerang législatif

URL d’origine

Isoc France – 24 février 2009 – Communiqué de Presse

Loin de provoquer un changement des mentalités sur le respect des droits des auteurs et de la distribution la loi Création et Internet, peu adaptée à la complexité du terrain numérique, va générer des tensions fortes et de nombreux problèmes d’application.

Le Chapitre Français de l’Internet Society remonte en ligne, à quelques jours de la soumission de la Loi devant l’Assemblée Nationale. Le débat est loin d’être clos.

Évolution des mentalités  : Le conflit direct entre détenteurs de droits et le public sans intervention des forces de l’ordre et de la justice va créer une tension improductive et n’aura pas de portée éducative. De même que l’interdit bancaire n’a jamais appris à lutter contre l’endettement, le bannissement d’Internet ne sera pas utile pour éduquer sur le respect du droit d’auteur.

Pratique  : Les internautes pirates vont continuer à télécharger par des méthodes techniquement différentes à l’abri des poursuites (P2P sans tracker, site d’archives, serveurs payants). L’échange de main à main se développera, provoquant un coming-out de leurs auteurs et une plus grande acceptation sociale.

Marché  : Le monopole d’iTunes se renforcera et les inconvénients pour les producteurs d’un monopole apparaîtront plus clairement. La monétisation des œuvres prendra des formes plus variées (publicité/streaming, P2P légal). Les producteurs indépendants continueront leur évolution vers des offres directes fortement rémunératrices.

Effets collatéraux  : Premièrement le réseau ne sera plus neutre – avec de nombreuses répercutions  : déséquilibre entre compagnies productrices et entre opérateurs, frein au développement d’offres et services innovants. Les points d’accès non personnels (HotSpots publics, cafés internet…) seront fermés ou restreints à une liste blanche, notamment les réseaux WiMax dans les zones rurales, excluant d’Internet une partie des Français  !

Politique  : De neutre et universel, le réseau évoluera vers un intranet proposant l’offre d’un opérateur-producteur. De plus cette rupture provoquera une politisation involontaire du réseau, certains extrémistes allant jusqu’à saboter les infrastructures. D’un acte illégal et peu réfléchi, le piratage deviendra un acte politique de rébellion anti-majors et anti-Sarkozy.

Pour toutes ces raisons, l’Isoc France considère que cette loi « Création et Internet » est une bombe à retardement  !

Une version de prospective 2009-2010 (13 pages) est disponible.

Notes

[1] Crédit photo  : Karynsig (Creative Commons By)

38 Réponses

  1. Excellent !!! On subodorait les risques mais là on les a sous nos yeux !
    Ne me dites pas qu’on va être la risée du monde connecté avec cette loi totalement débilitante !
    On voit bien que quand les connaissances et compétences sortent de Sciences-Po et l’ENA, ils sont complètement paumés et en deviennent dangereux d’irresponsabilité.

  2. Franchement, ce qui est décrit dans cet article est un scénario castrophe plus que plausible, et c’est bien là le drame. Je discustais avec des geeks aujourd’hui, et nous avons eu la même conclusion, à savoir l’interdiction futur d’utiliser la crypto à des fins privées. C’est sympa pour ceux qui doivent administrer un serveur à distance par SSH. C’est le seul exemple qui me vient à l’esprit mais sûr qu’il doit y en avoir d’autre. Sans compter que c’est le boulot de certains de faire ça et qu’il le font chez eux. Ils seront dans l’illégalité de bosser ? On en est pas encore là, mais c’est la suite logique des choses.

  3. Moi je pense qu’ils bluffent. Y’aura pas de decret d’application… comme toute les lois voulues par minimoi :/ C’est ça le pire un véritable suicide politique qui ne va faire qu’une chose, l’effet contraire de ce qu’attendent les majors. Comme Davdsi et les DRM.

  4. Tout sauf S...

    "D’un acte illégal et peu réfléchi, le piratage deviendra un acte politique de rébellion anti-majors et anti-Sarkozy."

    Vous pouvez compter sur moi !

  5. 4ngelius

    J’ai déjà au moins 6 solutions efficaces et faciles à mettre en oeuvre pour partager des données de toutes sorte avec des amis et autres internautes si j’en avais envie !
    Sans compter des sites comme dozmatic, jamendo ou kassandre.

    Alors cette loi, elle ne m’affectera pas et pas plus qu’une personne ayant des compétences en informatique ou une connaissance dans ce domaine.

    Cette loi sera de toute façon un échec cuisant ( j’espère ne plus entendre parler d’albanel et de sa suite ), et j’espère que les politiques changeront de cap et verront enfin la lumière : licence globale ou libre pour les oeuvres devenus immatériels !

  6. @Winael && 4ngelius

    Puissiez-vous avoir raison ! Si c’était du bluff, ça ferais quand même cher la manip…

  7. @4ngelius, elle ne vous affectera pas, c’est vite dit… Et si vous vous retrouvez dénoncé par erreur ? Présumé coupable, pour prouver votre innocence, il vous faudra installer un logiciel espion, si j’ai bien compris. Donc, subséquemment, condamné à utiliser Windows et un logiciel propriétaire et espion.

  8. Cette loi, dont l’objectif est de faire plaisir aux industriels, sera évidemment inapplicable et restera lettre morte comme des centaines d’autres (c’est un sport national dans notre beau pays).
    Espérons que l’échec retentissant qui en résultera ouvrira un peu les yeux de nos chers parlementaires qui dans leur grande majorité n’y comprennent rien.
    Même les professionnels du filtrage de l’internet sont dubitatifs.
    Voir :
    http://blog.ipoque.com/2009/01/copy
    et :
    http://fr.readwriteweb.com/2009/02/
    En bref, cette loi :
    – s’attaque exclusivement à un procédé, le peer-to-peer, qui est déjà en perte de vitesse au profit du streaming, du file hosting, et des échanges privés,
    – ne va pas faire vendre un CD ou un DVD de plus, vu que ces ventes ne sont pas corrélées avec le "piratage",
    – ne va pas faire décoller les offres légales tant que les fichiers seront dans des formats fermés et bardés de DRM imbéciles,
    – et bien entendu, ne va pas apporter un centime aux artistes.
    Rendez-vous dans deux ans…

  9. @Elessar
    On peut limiter le risque d’erreur : bannir le Wifi (tout par cable), surveiller ces gamins, sa femme, son hamster, crypter les données p2p qui entre et sorte et crypter les mails. installer un routeur/par-feux matériel, utiliser un proxy, etc

    Pour moi, le plus gros trou de sécurité, c’est le sans fil, sans lui, tu limites les dégâts.

  10. Juste une phrase extraite du papier du type de Ipoque (voir plus haut) :
    "For institutional network operators (e.g. universities, companies), traffic management solutions with whitelisting of desired applications and content is also possible, but this is no option for national or international deployments."

  11. Ah lala, quelle horreur. Ca donne envie de ne pas être en France cette affaire là.

    Le pire je pense c’est que les gouvernements des pays d’a coté sont soumis au mêmes pressions de la part des quelques majors, et ils n’attendent que minimoi et ses potes votent hadopi pour en faire de même.

    Pour en revenir à la comparaison avec la Chine dans le document, pour y avoir été, le filtrage est faible, et les logiciels comme Freenet ou TOR passent à travers, sans parler des VPN. La différence fondamentale est que le gouvernement Chinois fait ce filtrage sous le manteau, sans appui légal. Ce qui se passerait en France légaliserait cette pratique. Ca fait peur…

    Vous pouvez compter sur moi pour dissider subversivement et couper les fibres à la hache!!!

    D’ailleurs vous pouvez être sûr que Framablog sera en liste noire et bloqué.

  12. Teo Darcis

    à lire aussi sur ReadWriteWeb France (qui a eu la bonne idée d’interroger, vous savez quoi ? étrange d’y avoir pensé… un… scientifique !) :

    « Hadopi est une mauvaise réponse faite par des gens désemparés »
    http://fr.readwriteweb.com/2009/02/

  13. shnoulle

    A 4ngelius:
    1 comment peut tu dire que cette loi ne te toucheras pas ? Les erreurs sont possibles, des sites vont être filtrés, des protocoles que tu utilisent vont être filtrés, ton IP va être surveillé comme toutes celles des Français.
    2 Admettons qu’elle ne te touche pas grace à tes compétences techniques, dans ton réseau familial,amical, tu ne connais personne qui prend d’énorme risque ?
    3 Les personnes qui ne seront pas touchées seront uniquement les vrais pirates, ceux qui ont deja des espaces d’hébergement sur des serveurs payées par de petites entreprises sans réelles compétences informatiques. Il fut un temps pas si lointain ou , pour trouver des logiciels piratés, on passait direct par du ftp sur IP entreprise.

    Sinon, perso, je ferais comme mon voisin, j’ouvre mon wifi …..

  14. Ha, ce qu’ils doivent être content, ceux qui dans notre belle Présipauté on voté pour notre grand timonier Bling-bling, il vont bientôt habiter dans l’empire du Milieu…………………………..

  15. melopée

    Et si cette loi n’apparait "insensée" que parce qu’on ne l’entend que dans le cadre de la lutte contre le piratage ( ou la pédophilie) ?

    Comment quelqu’un qui fait boucler des villes entières pour ne pas entendre les contestations et pour éviter les jets de chaussures, peut-il ne pas être tenté de se donner les moyens de faire taire tout ce qui ne ressemble pas à une admiration béate ?

  16. Marien

    … la chair de poule m’envahie depuis que j’ai lu ce scénario… Mais où sont passées les valeurs de la République ? La dictature capitaliste est en marche…

  17. yves

    je serai d’accord avec cette loi quand ils auront voté la loi imposant aux constructeurs automobiles de payer les amendes pour excès de vitesse au titre qu’ils nous mettent entre les mains des voitures nous permettant de dépasser les limitations de vitesse!!!

  18. Merci à FramaBlog d’avoir attiré mon attention, via mon vieux copain Tristan Nitot, sur cet excellent article de Paul Guermonprez.

    Du coup je mets à jour mon billet de ce matin chez ZDNet : http://www.zdnet.fr/blogs/2009/03/0

  19. Franck

    D’après moi, cette loi s’inscrit dans un désir gouvernemental (pour ne pas dire présidentiel) de contrôler la toile. La France n’est d’ailleurs pas la seule … cf l’Australie ou encore les problèmes de wikipédia au royaume uni a propos d’un album de "scorpion" soit disant pédophile (je ne parle ici que des pays dits "démocratiques).
    En complément, cet appel d’offre de la délégation à la Communication du ministère de l’Education nationale en date du 15 octobre …
    http://www.rue89.com/2008/11/09/edu
    de quoi faire froid dans le dos …

  20. Trambert

    Sarkozy tu ne va pas assez loin. Pour lutter contre l’alcoolisme il faut interdire la production la distribution et la consommation d’alcool sous peine d’emprisonnement prison. pour lutter contre le tabagisme il faut interdire le tabac sous peine d’emprisonnement. Pour lutter contre les accidents de la circulation il faut interdire tous les véhicules à moteur (même le scooter de ton rejeton). pour lutter contre les fraudes à la sécurité sociale il faut supprimer la sécu (on a pas besoin de beaucoup te pousser sur ce coup-là)… on peut continuer ce jeu de cons (je préfère ceux du regreté professeur Choron) longtemps.

  21. snow09

    je ne m’inquiete pas sur cette nouvelle loi hadopi nous avons une armée de pros en informatique qui va vite s’empresser de demonter les controles et le flicage des internautes une quantité de logiciels vont fleurir et vous pourrais telecharger facon fantome en cryptant les donnees echangees adresse ip cryptée films par paquets cryptes etc et puis s’il croient qu’il vont couper internet a tout les gens qui telecharge il peuvent commencer a se mettre un doigt .

  22. jaDis

    Pour moi c’est clair:

    "Si on me coupe ma connection internet, je n’acheterai plus jamais de CD ni de DVD, je n’irai plus jamais au cinéma hormis les petites salles indépendantes, je n’assisterai plus jamais à aucun concert hormis ceux des petits inconnus et je me remettrai à lire un bon vieux bouquin"

    L’état peut censurer, mais moi aussi, je peux le faire !! J’entame mon ère d’auto-censure.

    Pour une fois que le petit peuple peut mettre à mal l’industrie des plus riches !

    Vous aussi réagissez comme moi. Ne donner plus un rond à ces riches industriels !

  23. Helena Filippov

    Pour aller ironiquement dans le sens de cette loi pitoyable, va-t-il falloir aussi fermer tous les centres culturels et médiathèques parce que les abonnés risqueront de copier illégalement les propriétés intellectuelles qu’ils empruntent ? J’ai quitté la russie pour trouver pire ici! Quelle désillusion!!!

  24. Arnauld-G

    Je me pose une question d’ordre générale! Un pays comme le danemark, bien plus petit que le notre réussit à offrir à ses concitoyens des salaires sur la base d’un SMIC de 1800 €, peut-être même plus au jour où je vous écris? Ces personnes sont donc sensées avoir un meilleur niveau de vie que le notre! Existe-t-il des statistiques prouvant que les danois seraient moins enclin que nos consommateurs culturels français à faire usage de téléchargements illégaux ? En fait consommer normalement. Merci d’avance, si vous avez de quoi aiguiller mon questionnement!

  25. Henricke

    Pour répondre à mon prédécesseur, je peux dire aussi qu’au Danemark le RMI est à 1200 € par mois au lieu de 394 € ici en France pour une personne célibataire… Cela aide bien à consommer! Qu’est-ce que l’État aurait bien à faire également de ces pauvres petites galettes perdus par les grandes majors multi-millardiaires du show-biz auxquelles le P2P contribue à amplifier la popularité de ses investissements ?

    Comme tout moyen de télécommunication, il est également tentant de s’octroyer une main mise sur plus de 20 millions d’internautes connectés en France en agitant le fameux spectre des téléchargements illégaux.

    Certaines personnes pensent que cela ne se fera pas, parce que cela équivaut à un suicide politique. Une fois que l’on a été ministre une fois dans son existence, cette personne percevra bien jusqu’à la fin de ses jours son salaire de ministre! Déjà en vertu de l’alternance politique mais en vertu de ce seul fait, cela équivaut à nul suicide!

    Et vous lorsqu’on vous limoge de votre super emploi dans votre boîte cela se passe ainsi ?

    Quitte à être surveillé abusivement, demandons à l’état de payer nos factures Internet, dans ce cas. Le Net est bien gratuit aux USA et en Israël pourquoi pas en France ?

  26. Véro

    En téléphonie pour mettre une personne judiciairement sur écoute, il faut l’assentiment de la justice après le dépôt d’une plainte enregistrée, justifiable et validée par un Procureur de la République. Internet ne ferait-il donc plus partie des systèmes de télécommunication ? Si ce truc passe, pourquoi payerais-je alors chaque mois ma facture dans les temps auprès de mon FAI! Rien ne m’oblige! Je n’ai pas à être surveillée par autrui à mes propres frais!

  27. Yannick

    Je pense que le véritable chavirement fut un sabordement savamment orchestré depuis longues dates… dès lors, qu’il y eut tous ces débats autour des taxes au sujet des supports amovibles, CD, DVD, Disques durs, dès 2001 en visant à taxer les consommateurs pour combler de pseudo déficits… Si nous pouvons actuellement estimer que près de 40% de la population française a eu ne serait-ce qu’une fois recours aux téléchargements illégaux avec un parfait sentiment de bon droit. Je suis certain que ce fut cette mesure qui déclencha cette catastrophe à laquelle nous assistons aujourd’hui! En outre j’ai des Gigas et Gigas de vidéos ou photos de famille sur lesquelles j’ai été sûrement taxé alors qu’ils sont hors tous circuits commerciaux et sans nul autre propriétaire du premier au dernier cluster.

  28. Damien

    De faire hacker sa connexion par une tierce personne pour devenir un ordinateur "zombie" cela fait vraiment frissonner d’horreur surtout si la Loi n’aide pas la victime en spécifiant que celle-ci est responsable de son accès Internet et que le fait de télécharger ou non n’est pas le sujet!

  29. Dan SeDan

    Oui "Arnauld-G", les statistiques concernant les danois existent! Avec nos 40%, nous ne sommes pas les premiers mais ni les derniers! En Europe, les pays où le taux de piratage est le plus élevé sont la Grèce (58%), Chypre (50%) et l’Italie (49%). Parmi ceux où le piratage est le plus faible figurent le Luxembourg (21%), suivi de l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la Finlande, la Suède et la Suisse (25%). Comme par hasard, en effet pour ces derniers, des pays où il fait meilleur vivre que chez nous en terme de qualité de vie…

  30. Jef-34

    bonjour je ne sais pas si c’est réalisable mais pourquoi ne pas faire une manifestation national dans les rues avec menaces de blocage divers (comme les routiers) pour demander un changement de cette loi
    cordialement Jef-34

  31. Un objet physique, meme fabriqué en série, coutera toujours de l’argent (matiere premiere, main d’oeuvre, énergie…) En ce qui concerne les oeuvres audiovisuelles, elles sont duplicables à l’infini.Concernant la musique, "Maison de disque" est un terme qui appartient au passé. Est ce que ces oeuvres immaterielles doivent etres rémunéréés indéfiniment? N’y a t-il pas des gens qui travaillent dur souvent, ailleurs que dans ces milieux, et a qui beaucoup de bonne musique gratuite ,tout genres confondus, connue, d’artistes connus et qui ne sont pas à la rue, facilement téléchargeable ne ferait pas de mal? On paye l’éléctricité, la connection internet, et souvent l’ordi qui sert entre autre à cela, non? C’est mal?

  32. bubulos

    Je ne suis pas d’accord avec vous. Sur le principe, il me parait normal de faire quelque chose pour limiter le téléchargement illégal. Pour la musique certaines personnes n’achète jamais de disques, et la baisse des ventes de disque est une réalité.
    Ce qui ne vas pas avec cette loi, ce n’est pas l’esprit de la loi mais la mannière dont on veut la mettre en oeuvre.
    Ne serait ‘il pas plus intelligent de baisser la TVA sur la music, ou encore d’imposer des prix plancher comme pour le livre ?
    Concernant la Video, il est déjaà possible avec certains site de regarder les séries télé que l’on a raté pendant une semaine et cela gratuitement.
    Pourquoi ne pas développer des systèmes d’abonnements de vidéo à la demande , ….
    On oppose trop souvent le tout gratuit à cette loi. Ne pourrait’il pas y avoir un juste milieux ?
    En fait une fois de plus l’état met en oeuvre une politique sans avoir réellement débattu et écouter les personnes compétentes sur le sujet.

  33. chandler

    je suis de l’avis exprimé plus qui préconise une grève commercial.
    j’ai déja pris la décision, dès que la loie sera effective, de résilier mon abonnement internet, et de ne plus achetter de cd ou dvd.{en faite, niveau musique, je n’acheté déja plus de cd, je prenais les titres via mon FAI ).
    je crois que ce genre d’action est la seul réponse qui puisse marcher.

  34. FREEMAN

    Les raisons ici invoquées sont toutes ABSURDES et INACCEPTABLES!!!

    Évolution des mentalités : Pas de conflits entre qui que se soit, pour un

    public qui à déja compris la légitimité de l’action antipirate. Mème si il

    s’accroche comme il peut, à un privilège ILLEGAL qui sera de toutes les

    façons et de toutes les manières STOPPE.

    Pratique : Les techiniques de piratage évolues et les moyens antipirates

    aussi, sur ce aucun problème!. Les meilleurs ingénieurs ne sont pas au

    service des pirates ( ces derniers sont comparativement, des petits bidouilleurs qui se

    croivent malins) mais au service du gouvernement mème et de la loi!!
    Il s’agit de faire respecter une loi et le gouvernement mettra les moyens

    nécéssaires en ce sens, c’est son devoir!

    Marché : La loi vas créer une véritable DYNAMIQUE ECONOMIQUE

    DONC…… CREATRICE. Et oui les deux domaines sont intimement liés.

    Enfin on vas pouvoir travailler respectablement dans l’intéret des

    internautes, qui auront ainsi de la qualité et non de la sous-culture,

    apauvrie par une démission générale des vrais créateurs.

    Effets collatéraux : "Premièrement le réseau ne sera plus neutre" En effet

    et dans les deux cas: 1- Pas de loi—-le reseau devient

    audiovisuellement de plus en plus NUL faute de créateurs! On le

    constate actuellement tous les jours.

    2- Une loi appliquée comme HADOPI——Le réseau est dynamisé et les

    internautes profites des oeuvres de qualités faitent par des créateurs

    pouvant libéré leurs talents.

    Il y aura l’avant et l’apres HADOPI.
    HADOPI n’est pas accepté? Alors,Vous n’imaginez tout de mème pas

    que les créateurs vont continuer leur boulot juste pour vos beau yeux!!!
    C’est une PLAISENTERIE ou quoi? On n’aura pas que ça à faire, vous

    n’aurez plus qu’a créer des oeuvres vous mème et les dilapider

    gratuitement sur internet si cela vous chante! Je rigole déja!!! Il y aura un

    CLASH audiovisuel, l’apogée de la sous-culture à bon marché, mème

    pas!, ce sera de la sous-culture GRATUITE,….. bon courage!

    Politique :
    " le piratage deviendra un acte politique de rébellion anti-majors et anti-

    Sarkozy ".
    C’est probablement l’une des réflexion les plus DEBILE qu’il m’à été

    permis de lire. Avec ou sans HADOPI, Sarkozy touchera sont majestueux

    salaire et continuera sa carriere politique sans une seul égratinure. La

    politique continuera à diriger notre quotidient comme depuis des

    millenaires, les majors continuerons à exister avec ou sans Hadopi, seul

    leur secteurs d’activités seront changés. Les seuls perdant: les

    internautes, la culture, la création et les créateurs, internet.
    "saboter les infrastructures" Aucuns problèmes, y encore des places

    libres en zonzon et des coups de pieds aux uk qui ne se perdront pas!
    "le piratage deviendra un acte politique de rébellion" Cela fera surtout

    une distraction nouvelle sur le net, car le piratage deveindra un acte de

    bouffonnerie d’un comique exemplaire. Les pirates seront appeles les

    "BOUFFONS DU NET" ou les "REVOLUTIO-NAZES".

    "Pour toutes ces raisons, l’Isoc France considère que cette loi « Création

    et Internet » est une bombe à retardement !" UNE BOMBE A

    RETARDEMENT POUR LES SIMPLES D’ESPRITS QUI SE

    RESIGNERONT DEVANT UNE EVIDENCE INDISCUTABLE:

    Il y a URGENCE…Le feu est au moulin, et on à TOUS à y perdre!!!
    Le piratage est un frein inacceptable à l’évolution d’internet, de

    l’audiovisuel, de la création, de l’économie, il est contre l’intérets des internautes qui

    sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis. Tous cela

    par, égoisme, inconscience, esprit mercantile "je veux tout gratuit", esprit

    révolutionaire, anarchiste ridicule et contestataire puérile et stérile, par le

    mépris évident qu’il ont de l’audivisuel, de la culture et de la création en générale!!!

    LES PIRATES PRETENDRENT AIMER, LA CULTURE MAIS ILS N’EN SONT SURTOUT PAS LES SUPORTERS, MAIS LES PARASITES, LES VERITABLES SANGSUES!!!

    Aux aaaaaarmes citoyens…………ON VEUT UN INTERNET PROPRE!!!

  35. littletux

    "FreeMan" :
    Tu pourrais commencer par arrêter de crier, cela rendrait l’internet plus propre.
    Cela n’a jamais donné raison à personne.

    Je n’ai rien contre la lutte contre le piratage, mais j’ai un sacré problème avec cette loi.

    Avoir un internet propre, ce n’est pas certainement pas compatible avec installer un logiciel espion (qui a dit cheval de Troie ?) sur son PC.

    Je te laisse à tes illusions sur l’efficacité de cette loi.

    A bon entendeur,

    Guillaume B.

  36. Keekee

    Freeman:
    Il y a aussi des gens qui créent pour le plaisir, et non pas pour l’argent, et se sont souvent les meilleurs. On peut etre routier, informaticien, femme de ménage et artiste en même temps. Il existe et a toujours existé des artistes pauvres. La culture et la création sont bien au dela de toute considération économique.

  37. Cash

    Comme le dit Keekee, c’est clair que beaucoup de personnes créent des oeuvres musicales ou autres pour le plaisir et ne se font pas remarquer par des professionnels du milieu artistique. Et il faut dire que de nos jours un peu n’importe qui peut pondre quelque chose soit avec un micro, une guitare, une caméra numérique. Je sais de quoi je parle, puisque j’ai moi même enregistrer un album (pour 5000€ quand même sans compter le mastering et le pressage). Je l’ai fait pour le plaisir et je m’en contrefiche de savoir que des gens puissent le télécharger… Au contraire çà fait de la promo, et du monde se déplace aux concerts. Et moi çà me ferait mal aux "c*******" d’aller verser de l’argent pour des star académiciens ou autres daubes d’artistes dans le genre, qu’ils se fassent une fortune sur mon dos, alors que je n’ai pas un rond. Quand je vois le prix d’un CD ou d’un DVD en moyenne à 20€, alors qu’il peut s’agir s’un album décevant ou d’un blockbuster qui consiste à vous en mettre plein la vue avec un scénario sans intérêt, moi çà me fait mal. Alors au lieu de nous saouler avec une loi qui consisterait à nous sanctionner pour quelques D/L par-ci par là, il n’ont qu’à voir pour faire baisser les prix des produits, et peut-être que les gens seront prêt à payer pour des prix qui seront enfin raisonnables.
    En outre leur loi n’est franchement pas au point : elle est pleine de failles. A commencer par les gens qui n’ont pas protégé leur connexion, ce qui profitera à d’autres qui téléchargeront via l’IP de ces premiers grâce à cette merveilleuse technologie qu’est le WiFi.