Avec le temps, va, tout s’en va…

Classé dans : Libres Cultures, Musique | 25

Salut l’ami Léo, toi le poète, l’insoumis, l’anarchiste… Regarde un peu ce que tes « ayant-droits » ont fait de toi. Je te préviens, c’est pas beau à voir et c’est difficile à entendre (dans tous les sens du terme). De quoi se retourner plusieurs fois dans sa tombe, surtout en présence de l’innocence des enfants.

Résumons calmement (si possible) la petite histoire[1].

La célèbre chanson Avec le temps de Léo Ferré figure cette année au programme musique de baccalauréat. Du coup la très officielle et vénérable institution scolaire SCÉRÉN-CNDP nous a proposé à la rentrée 2008 le service suivant ainsi présenté (rappelons pour la forme la signification des acronymes : SCÉRÉN pour Services, culture, éditions, ressources pour l’Éducation nationale, et CNDP pour Centre national de documentation pédagogique) :

Chansons au baccalauréat 2009-2010

Le SCÉRÉN-CNDP et le Hall de la chanson s’associent pour proposer un nouveau site de téléchargement légal des chansons inscrites au programme musique du baccalauréat 2009. Candidats, professeurs et parents trouveront ici, non seulement les chansons dans des interprétations de référence, mais aussi, progressivement, d’autres versions et d’autres mises en musique qui enrichiront la connaissance des œuvres.

En savoir plus : www.chansons-baccalaureat.fr

Pour ceux qui, comme moi, ne connaissaient pas Le Hall de la Chanson :

Le Hall de la Chanson, Centre National du Patrimoine de la Chanson, des Variétés et des Musiques actuelles, association de la loi 1901 établie à la Villette, est soutenu par le Ministère de la Culture et la SACEM.

Son objectif est de valoriser un patrimoine méconnu, oublié, parfois injustement négligé, et d’en raconter l’histoire.

Cela part donc d’un bon sentiment. Mais rendons-nous donc sur ce « site de téléchargement légal des chansons inscrites au programme musique du baccalauréat 2009 ».

Si l’on veut obtenir notre si belle chanson de Ferré, il nous en coûtera 0,99 euros.

Mais en fait il nous en coûtera beaucoup plus car le service est complètement verrouillé par le « choix Microsoft », en utilisant une technologie que l’on croyait définitivement enterrée : les DRM !

C’est écrit noir sur blanc sur la page de téléchargement : WMA DRM (protégé) – Compatible uniquement Microsoft Windows.

Chansons au Baccalauréat 2009-2010 - Copie d'écran

Il y a des Conditions Générales de Vente. Extrait :

Le service de vente de musique s’adresse aux internautes qui possèdent un ordinateur compatible PC équipé d’un processeur cadencé à 450MHz ou plus, de 64Mo de mémoire vive et de 640Mo d’espace disque disponible au minimum , d’un Système d’exploitation: Microsoft Windows 98SE ou plus récent et d’une carte son reconnue par Windows.

Il est optimisé pour Internet Explorer 6 ou ultérieur et nécessite Windows Media Player 9 (celui fourni avec Windows XP) ou ultérieur pour l’écoute, la gravure et le transfert vers les baladeurs numériques compatibles.

Et plus loin, conséquence directe des DRM, des fois qu’il vous viendrait l’idée de vouloir lire vos fichiers sous autre chose que Windows et son affreux Media Player :

Le Client s’engage également à ne pas essayer de contourner ou de modifier les logiciels nécessaires à l’utilisation du service.

Sans oublier, pour que le tableau soit complet, l’interdiction de liens (je rappelle que l’idée de départ c’est a priori de rendre service aux élèves qui passent le BAC) :

La société Starzik interdit à tout tiers de placer un lien hypertexte pointant sur une ou plusieurs pages du SITE sans son autorisation expresse et préalable.

Oups, c’est déjà fait ! (Starzik étant, à ce que j’ai compris, la société qui a mis en place le site)

Mais c’est l’Aide en ligne qui devient parfois totalement orwellienne. Morceaux choisis :

Attention ! pour que vos phonogrammes PROTEGES PAR DRM soient utilisables, il est indispensable que toutes ces opérations soient réalisées avec le Logiciel Windows Media Player de Microsoft version 10 ou 11 A JOUR (l’utilisation d’un autre lecteur tel que WinAmp, peut vous avoir fait consommer vos licences pour rien).

(…) Pour écouter le titre, démarrer l’application Lecteur Windows Media, dans le menu Fichier, sélectionnez "Ouvrir", et naviguez jusqu’au dossier où vous avez enregistré le fichier lors de son téléchargement. Ouvrez ce fichier et le lecteur Windows média player, après avoir récupéré la licence associée à ce titre (ou l’album dont il est issu si vous l’avez acquis entièrement) se mettra automatiquement à lire le morceau choisi.

(…) Lors de la première écoute d’un morceau acheté au détail, ou lors de l’écoute du premier titre tiré d’un album acheté en tant que tel, le Lecteur Windows Media à besoin d’acquérir une licence d’utilisation sur le site de Hall de la chanson – Sceren – CNDP. Vous devez donc être connecté ou établir une connexion à internet lors de cette première écoute. Une partie des informations de sécurité qui composent une licence sont stockées sur nos serveurs, voilà pourquoi il vous est nécessaire d’être connecté à Internet lors de la première écoute.

(…) La licence ainsi obtenue permettra l’écoute illimitée du phonogramme sur votre ordinateur, sa gravure (7 fois), et son transfert sur baladeur numérique compatible (5 fois). Cette license n’est utilisable que sur l’ordinateur sur lequel elle a été acquise. En cas de perte de celle-ci, une seconde et dernière license pourra vous être délivrée (une deuxième fois).

(…) A cette fin, vous devez posséder un baladeur numérique compatible avec le format WMA, et respectant le standard SDMI (système de protection des droits d’auteur DRM, qui permet à l’ensemble des artistes ayant contribué à la création des œuvres que vous avez téléchargées, d’être rétribués). Une liste de ces baladeurs est disponible sur le site de Microsoft à cette adresse. Attention, pour être pris en compte par le lecteur Windows Media Player, la plupart des baladeurs nécessitent l’installation préalable d’un ‘driver ou plugin’ sur la machine. Celui-ci est généralement fourni avec votre baladeur, veuillez donc vous référer à la notice d’utilisation jointe à celui-ci.

(…) Il peut arriver quelques fois que vous ne parveniez pas sur votre page de téléchargement. Les causes peuvent être multiples et n’entrent pas dans le propos de cette section.

Et le reste est à l’avenant. Je n’ai pas bien compris au juste ce qu’ils appelaient un « phonogramme ». Mais si il n’y avait que cela que je n’avais pas bien compris…

On notera qu’ils ne sont pas dénués d’humour, puisqu’après le véritable parcours du combattant de la gravure et du transfert sur baladeur, on a droit à lire respectivement ceci en guise de récompense : « Profitez maintenant de vos dernières acquisitions dans votre salon… » et « Profitez maintenant de vos dernières acquisitions en promenade… »

Et pour finir en beauté, les Inspecteurs s’en mêlent et s’emmêlent (lu sur le site de l’Académie de Poitiers) :

Remarque de l’inspection générale : ce modèle économique novateur a été difficile à mettre en place. Si sa réussite est avérée et le nombre de téléchargements significatifs, de nouvelles perspectives s’offriraient pour apporter de la ressource documentaire aux professeurs à tous les niveaux de l’enseignement.

Conclusion 1 (blasée) : Votons l’Hadopi et les moutons seront bien gardés !

Conclusion 2 (plus constructive) : Et si nous proposions un autre dispositif pour l’année prochaine ?

PS aux lycéens : Avec le temps sur Dailymotion.

Notes

[1] J’ai glané cette (mauvaise) nouvelle sur la liste de discussion des adhérents de l’April. D’ailleurs, il ne manque plus grand monde pour atteindre l’objectif fixé des cinq mille membres. Encore un petit effort ;-)

25 Réponses

  1. Luke SKy

    Oh la vache ! Comment osent-ils ?
    Je pensais pas qu’il y en a qui continueraient à faire ce genre de conneries, dans l’éducation en plus…
    Tout ça me rend nauséeux.
    A quand une école libre ?

  2. Jacques B.

    Vu que le site a été lancé à la dernière rentrée, ça en dit long sur la culture informatique qui règne au sein de l’Education nationale (profs inclus). J’ai fait une petite recherche rapide sur Internet et aucune plainte ou réclamation !

    On se croirait 3 ans en arrière avec la Dadvsi !

    A côté, même iTunes semble un ange !!!
    (avec leur logique et mentalité ça aurait été d’ailleurs plus simple que de faire ce choix)

  3. Laumier Charles

    Nous qui sommes un minimum informés avec un minimum de background technique, ça nous fait mal de lire ça, mais les autres ?

    Illustration par l’exemple de l’absurdité délirante de la situation. J’en reviens pas !

    Question subsidiaire : qui a payé qui pour réaliser le projet ?
    Avec les sous-sous des contribuables ???

  4. PasseTonBacDAbord

    Il n’y a plus que deux alternatives : rater son bac ou se mettre dans l’illégalité !
    :-)

  5. Tyah

    Bien fait, il n’avait qu’à la mettre sous creative commons. Mais Léo n’était pas bête, il savait ce qu’il allait se passer, il a même réagis à cet article dans une de ses chansons (si, si !!)

    "Pour tout cela et plus encor
    Pour la solitude des rois
    Le rire des têtes de morts
    Le moyen de tourner la loi
    -Et qu’on ne me fasse point taire-
    Et que je chante pour ton bien
    -Dans ce monde où les muselières-
    -Ne sont plus faites pour les chiens…-

    Thank you Satan !"

    Quelle misère quand même d’en arriver là…

    Appel à tous les musiciens : Créez sous Creative Commons si vous ne voulez pas vous retourner dans votre tombe.

  6. Erman Cal

    Regardez ce que donne l’article dans Wikio : http://www.wikio.fr/article/1035112
    Ils ont intégré la vidéo de Ferré à même la news !!!
    Ce sont les ayant-droits qui doivent être contents !
    Pauvre Cul-ture ceci dit.

  7. K-Nibal

    petite scène, un pere et son fils.
    fils : Papa j’arrive pas à lire la musique sur le site officiel pour le bac, c’est verrouillé !!
    Père : tu veux passer ton Bac, on a pas de fric, tu pirates
    Fils : mais papa c’est illégale
    Père : rien à f***re, ton bac d’abord, finit les conneries maintenant !!!! Ferré était un anar, si on lui avait dit que sa musique allait être sous les verrous …
    fils : bien papa… ton fils devient un délinquant des cette minute…
    Père : Délinquant peut être, mais ayant la conscience libre. Continu comme ça et tu vas passer sous Windows si ça continu !!!

  8. M. Audiard

    Petite scène, deux camarades, dans la cour de récré :
    – Pt’*** j’ai galéré pour récupérer la chanson du vieux sur leur site, tu peux pas savoir, je m’y suis repris plusieurs fois !
    – Tu me la passes je dois réviser ?
    – Quoi, t’es pas fou, j’en ai pas le droit, c’est spécifié par la licence, t’as qu’à te la télécharger toi-même et galérer comme moi ! (de toutes les façons j’l’ai pas là, elle a pas voulu entrer dans mon iPod)

  9. Grunt

    Les charognards! Les hyènes! Les grouillants asticots! Les minables!

    Des menottes numériques sur Léo Ferré! Ils ont osé!!

    Quel est le nom du ou des ayants-droits responsables de cette insulte à la mémoire du poète?? Qui a fait ça? Quel esprit criminel a enchaîné un des plus grands poètes à la sinistre invention contre nature qu’est la "gestion des droits numériques"??

    Une piste pour retrouver ces vampires:
    http://www.framablog.org/index.php/

  10. J’y suis, c’est le prototype d’offre légale tant vantée par Albanel !

  11. aveldro

    A noter que sur les 7 titres proposés, 5 sont "compatibles tous systèmes" et proposés également en ogg et flac.
    Il est donc probable que les responsables du site "chansons-baccalaureat.fr" ne sont pour rien dans cette affaire, mais que le choix de WMA+DRM aura été une exigence de la maison de disque ou de l’éditeur pour les 2 titres de Ferré restants.

  12. Oui, Starzik est un magasin avec un des meilleurs catalogues de titres accessibles. Il y a peu de temps, ils ont encore augmenté ce catalogue, mais en retirant la possibilité de ne chercher que parmi ces titres (il est donc plus facile de se tromper et d’acheter par erreur un titre verrouillé et illisible).

    Ce ne sont pas eux qui choisissent, mais les ayant-droits, autant que je sache. Ceci dit, ceux qui affirment que « les DRM, c’est fini, aujourd’hui toute la musique française est disponible sous des formats accessibles » sont simplement des menteurs.

  13. Oui, mais tous payants (ça reste très cher pour ce que c’est), et sur un site « optimisé » pour IE.

    D’ailleurs, à quand un catalogue un peu plus large au programme de musique ?

  14. loutre

    Olala mais c’est le comble du truc bien naze !

    Bien vu aveldro, c’est sans doute une exigence de la maison de disque. Quelle arnaque quand même…

  15. ctropcool

    Tu veux ton bac? achète une license Windows! Ca fait cher la chanson.
    L’interopérabilité de l’offre légale n’était-elle l’argument d’une sorte de contrepartie à l’hadopi?

    Ce serait bien que l’un de nos députés envoie cet exemple dans les dents d’Albanel au prochain débat sur l’Hadopi (même si elle n’a visiblement pas la compétence pour le comprendre).

  16. steph

    Héhé, Ferré fait vendre, faut pas voir plus loin, pour ses ayant-droits. Il est mort, il peut se retourner au fond de son trou, ça ne les gênera pas ! On ne tue pas la poule aux oeufs d’or quand on est dénué de talent !! Lui avait du talent …

    Pour le reste, ces documents de référence comme le dit le site, devraient être accessible à tous les lycéens… Ça me paraît être une bête évidence dans notre République.
    Ça rend "normal" la marchandisation de l’Éducation ! :(

  17. Bouksa

    Au moins avec l’option Art Plastique, pas de problème entre une œuvre qui a déjà quelques siècles (L’érection de la Croix de Rubens) et une autre œuvre publique (Long term Parking d’Arman) et … ah, zut, on a aussi une vidéo uniquement disponible en DVD (ou VHS, merci les formats) à 9.90€ mais avec des droits d’utilisations scolaires.. À quand des performances d’artistes libres ?

  18. on en parle aussi sur le forum de dogmazic : http://www.dogmazic.net/modules.php
    il semble en plus que le site starzik ne soit pas tout à fait en forme, voire quasi mort depuis, disons fin 2008…
    le tout donne effectivement une vision atterrante de la "politique" culturelle et pédagogique actuelle, qui confine à une sorte de folie… auto-enfermement et fantasme de contrôle absolu, qui en dit long sur le degré de peur qui les étreint…

  19. … et sur la fascisation progressive de la société (française en particulier).

    Tout ce vomi pseudo-technologique ne peut que donner envie d’acheter un bon vieux CD ; le mettre dans un lecteur de base qui fonctionne depuis des lustres sans que personne ne vienne faire chier pour savoir ce à quoi il sert ; ouvrir les fenêtres afin que les voisins en profitent aussi.

    Désolé pour le vocabulaire, mais ça va mieux en le disant.

  20. zecopyshop

    Je me souviens que déjà de son vivant, Léo s’indignait contre ceux qui resquillaient pour écouter ses concerts sans payer.

    (Oula, j’ai pas dit que j’étais pas pas pas d’accord avec lui)

  21. @zecopyshop : Je ne vois pas le rapport avec le schmilblick…

  22. Grunt

    @zecopyshop:
    Oui, mais il ne leur imposait pas de porter des Nike pour entrer.

  23. celui

    On appel ça faire du profit sur l’education et l’instruction de nos enfants!

    Es cela, pour notre institution, avoir un comportement démocratique, comportement qui est sensé être l’exemple pour tous?…

    Je suis enseignant et quand je voie ça je suis trés énervéééééééééé…

  24. Les cours de droit en DUT informatique m’auront au moins appris ça : un phonogramme c’est un CD de musique.
    Les vendeurs de la FNAC vendent des phonogrammes sans en avoir conscience.

    PS: ptin mon correcteur orthographique reconnait pas le mot "phonogramme"…

  25. Yeti

    C’est à vous dégouter de vouloir connaitre le patrimoine français, autant regarder la star ac’ a la télé, c’est plus facile.

    ué, mé on na pa beso1 2 kultur, on peu sans pacé
    léo féré, mé lol