FramaDVD : une compilation de logiciels libres, mais pas seulement

Classé dans : Framasoft | 11

Logo FramaDVD - Licence Art LibreÀ la rentrée prochaine, Framasoft devrait proposer un nouveau projet de promotion et diffusion du libre, sous la forme d’un DVD proposant sur un même support un best-of des applications libres pour Windows et Mac, une distribution GNU/Linux, et de nombreux contenus culturels libres (vidéos, musique, littérature, photos).

Rapide rappels des faits : en 2004, Framasoft effectuait la traduction d’une compilation de logiciels libres anglophone nommée TheOpenCD. On pouvait trouver au sein de ce CD un panel des meilleurs logiciels libres pour Windows, présentés au travers d’une interface visuellement agréable et ergonomiquement efficace[1]

Avec plus de 200 000 téléchargements, et une large diffusion presse, ce projet a été ce que l’on peut appeler un succès (nous étions en 2004, et le libre n’était pas aussi bien répandu, compris ou accepté qu’aujourd’hui).

Le projet anglophone ayant stagné (départ du développeur principal embauché chez… Canonical, changement de nom du projet pour http://www.theopendisc.com/, tâtonnement techniques, etc), il n’y eu pas réellement de suivi des versions suivantes.

Malgré la présence notable de plusieurs compilations de logiciels libres comme Bureau Libre Free EOS, WinLibre, Chti libre, et des compilations plus spécifiques comme celle de l’Université de Versailles, ou celle de LanPower, Framasoft avait planté la graine d’un projet « FramaDVD » avec ceux que les plus marketeux d’entre vous appelleraient des caractéristiques différenciatrices fortes :

D’abord, sur le support, qui utiliserait le format DVD. Pas pour faire joli, mais pour pouvoir faire un produit fonctionnant sous Windows, MacOS et Linux (en incluant un Live CD pour ce dernier).

Ensuite, sur le contenu, qui ne se limiterait pas uniquement aux logiciels, mais serait largement ouvert à la culture libre (photos, vidéos, textes, musiques, etc).

Enfin, sur le public. Même si la cible reste évidemment Tata Jeannine, le FramaDVD (qui sera évidemment 100% sous licence libre) est conçu pour être un outil facilement adaptable pour les structures souhaitant réaliser des dérivés. Sur le même principe que la Framakey, qui a donné naissance à de nombreux forks (éducation, entreprises, métiers, linguistiques, ou tout simplement personnels) l’appropriation du FramaDVD sera encouragée, sur le principe d’une recette de base que chacun pourra adapter à son envie en ajoutant ou retirant des ingrédients. L’objectif est donc aussi de fournir aux collectivités, médiathèques, écoles, etc un outil de référence de la culture libre. Outil de référence ne signifiant pas qu’il sera meilleur que les autres, mais qu’il sera conçu pour être une base adaptable à de nombreux projets. Par exemple, la base technique du DVD permet d’afficher facilement et librement des vidéos sans plugin Flash, au travers des fonctionnalités de la balise <video>. Ainsi, une mairie qui souhaiterait se baser sur le DVD pour réaliser un produit contenant des vidéos du maire présentant la commune pourrait réaliser cette opération simplement.

Nous espérons aussi que ce DVD pourra être un complément de financement pour les LUGs, qui pourront bien entendu vendre légalement et au prix de leur choix le DVD (modifié ou pas) lors d’install parties.

Le système permettant des mises à jour simples et rapides du master, nous envisageons un système de release bi-annuel (en gros, juin et décembre).

Évidemment, on pourra nous objecter que le support physique est dépassé et peu écologique, ce qui est partiellement vrai. Mais notre expérience sur le terrain nous a montré que le grand public se sentait bien plus rassuré avec un objet physique (évidemment, il pourra toujours le télécharger gratuitement) et nous avons des projets de diffusions vers des pays en voie de développement pour lesquels l’accès haut débit est loin d’être général.

Côté planning, les premières versions alpha devraient arriver d’ici la fin du mois de mai, une beta est prévue pour les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (Nantes, du 7 au 11 juillet), et la diffusion devrait commencer à compter de septembre.

Notez qu’il sera possible de devenir partenaire du projet, afin de nous aider à financer l’achat des premiers lots de DVD.

Ceux qui connaissent Framasoft pourront être sceptiques sur la date : en effet ce projet a débuté en avril… 2006 ! Il était resté dans les cartons faute de temps et d’énergie (et je souhaite au passage à remercier chaleureusement l’ami ComputerHotline d’avoir maintenu le projet seul sous perfusion pendant ces dernières années. Sans lui, le projet serait probablement mort.). Cependant, en fin d’année 2008, nous avons rencontré une équipe de quatre étudiants du Master Communication et Multimédia de l’Université Paris 2 qui se sont intéressés au projet et lui ont redonné un second souffle. Dans le cadre d’un projet d’études, ils ont donc pour mission de nous botter le derrière aider à réaliser et diffuser ce projet (le logo en illustration, ce sont eux par exemple). La plupart ne connaissant pas le monde du libre avant de s’impliquer dans le projet, leur enthousiasme et leur fraicheur nous a poussé à de salutaires remises en question.

—> La vidéo au format webm

En attendant un prochain billet, qui dévoilera captures écrans et listes des contenus retenus, vous pouvez suivre l’évolution du projet, découvrir les vidéos de l’équipe ou le travail déjà réalisé sur le blog dédié au projet.

Notes

[1] Pour la petite histoire, c’est l’interface de TheOpenCD qui a largement inspiré celle de la Framakey.

Pierre-Yves Gosset est le délégué général de l'association depuis 2008. Tel un contrôleur aérien, il coordonne les différents projets de l'association en s'assurant que les avions décollent et atterrissent (à peu près) à l'heure.

11 Réponses

  1. Attention à respecter le 100% au niveau des "photos, vidéos, textes, musiques, etc", ne nous collez pas de NC, ND et autres cochonneries.
    Sinon je demande à voir, ça peut-être intéressant selon les cas.

    La seule compilation du genre que j’avais essayé c’était les CDs de lanpower, et c’était pas extraordinaire au niveau de l’interface… (pas suffisamment clair pour que les plus jeunes arrivent à installer et jouer seuls)

  2. @MCMic : Oui absolument il n’y aura aucune ressource avec clauses NC ou ND.

    Il s’agit d’un choix favorisant l’adaptation et la diffusion et non d’un choix pour éliminer des "cochonneries non libres". Nous respectons le choix de ceux qui optent pour ces clauses. C’est juste qu’elles ne conviennent pas par rapport aux objectifs du projet.

  3. Merci de m’avoir cité dans cet article.

  4. @MCMic : pour compléter la réponse d’aKa, oui nous prêtons une attention particulière à ce que le DVD soit 100% libre. Je rappelle qu’un des objectifs parallèles, mais avoué, est de permettre aux lugs, collectivités, institutions publiques, particuliers ou entreprises de pouvoir revendre le DVD (sans avoir à nous reverser d’argent, même si – s’ils réfléchissent un peu et souhaitent que le projet dure – ils auront un intérêt naturel à soutenir le projet). Pour cela, les contenus avec clauses NC ont été écartés.

  5. @aKa
    Oui bon le mot "cochonnerie" m’a échappé, mais c’est vraiment agaçant à la longue de voir le mot libre utilisé par tout et n’importe quoi…
    Quand on a plus le droit de modifier, on peut plus parler de liberté…
    De ce point de vue là Jamendo est assez agaçant en se présentant comme un site de musique libre (ou se faisant présenter remarque, c’est pas forcément voulu par Jamendo à la base)
    Dans ces cas là j’ai tendance à utiliser le terme "licence de libre diffusion", parce que c’est effectivement la liberté qu’il nous reste sur un NC-ND, celle de diffuser (non commercialement).

  6. Parmi les nombreuses compilations, il ne faut pas oublier Colibris. Une compilation de base destinée aux élèves et aux enseignants pour installer à la maison. Non seulement elle se décline en trois versions : Windows, Mac et Linux; mais elle en est à la version 3.3 ce qui est assez rare dans le domaine.
    http://zonecolibris.org

  7. Je suis juste étonné que les vidéos sur ce blog ne soit pas diffusé via le framatube mais avec le dailyplayer !?
    La police de caractère du logo n’est pas dans la ligné des logo frama ( DejaVu Sans Bold) et pourtant il est dit "nous sommes donc aligné sur la charte graphique déjà existante, afin que le lien de parenté entre les différents projets soit reconnaissable" ou alors il ne s’agit que de la couleur.

    mais je suis trop tatillon :)
    Sinon bonne chance à ce re-nouveau projet.

  8. dural

    Pourquoi pas une clé USB bootable ? (ou pas genre Framabuntu ?)

  9. @restouble : tu as raison d’être tatillon :)
    Mais bon, sans vouloir "couvrir" les étudiants, c’est aussi leur projet, et je ne veux pas faire trop d’ingérance dans leur manière de faire (en débarquant avec mes habitudes de libriste bien ancrée depuis plusieurs années). S’ils décident de créer un groupe Facebook demain, je les laisserai faire, même si je suis critique envers ce type d’outil. L’idée de ce projet, c’est aussi d’apporter du sang neuf, alors si c’est pour les boucler à la cave, ça serait un peu dommage.

    @dural : ce n’est pas le même type de projet, tout simplement.
    Une partie de développement sont communs (interface Kiosk, notamment). Cependant, les couts de diffusion d’un DVD sont bien moindre (1€ contre une quinzaine d’euros pour une clé de 4Go préchargée).
    Le DVD, c’est pour avoir un outil de référence, par exemple dans les médiathèque ou les écoles. La clé, c’est pour un usage individuel.
    Enfin, psychologiquement, pour beaucoup de Tata Jeannine, un DVD c’est un truc qu’on installe, alors qu’une clé USB, c’est juste comme une grosse disquette.

  10. Chouette équipe ;)

    Juste une petite remarque à propos du logo sur : la forme du toit et de la cheminée, ainsi que la position non centrée du toit …
    En tout cas bravo pour ce logo qui se distingue un peu en conservant les couleurs habituelles :) et ;)

  11. Et le liveCD vous le sentez comment?