Drupal à la Maison Blanche !

Classé dans : Libres Logiciels | 13

Copie d'écran - WhiteHouse.gov - DrupalGrande nouvelle pour le logiciel libre  : le site de la Maison Blanche, Whitehouse.gov, vient de basculer sous Drupal  ! Du coup, son créateur et principal animateur, Dries Buytaert, s’enthousiasme ci-dessous sur son blog et il a bien raison.

Et d’ailleurs si vous avez la curiosité de vous promener un peu sur le site (sous Creative Commons By  !), vous constaterez peut-être avec moi qu’en terme d’ergonomie et vélocité, c’est très impressionnant.

À des années-lumière du site d’une Segolène Royal « par exemple », mais aussi et surtout très loin du site de l’Élysée.

Pour ce qui concerne sa politique en général, je ne saurais m’exprimer et m’engager, mais il est évident que l’administration Obama est en train de faire beaucoup pour la reconnaissance, la diffusion et la légitimité du logiciel libre et/ou open source, d’autres billets du Framablog peuvent en témoigner.

Whitehouse.gov utilise Drupal

Whitehouse.gov using Drupal

Dries Buytaert – 25 octobre 2009 – Blog personnel
(Traduction Framalang  : Vincent)

Une grande et sensationnelle nouvelle  ! Le site phare du gouvernement des USA, Whitehouse.gov, vient d’être relancé sous Drupal. C’est un grand jour pour Drupal, et pour l’Open Source dans le gouvernement, et quelque chose dont chacun peut être très fier dans notre communauté.

Tout d’abord, je pense que Drupal est en parfaite adéquation avec la volonté du président Barack Obama d’avoir un gouvernement ouvert et transparent. Drupal fournit un mélange remarquable de fonctions de gestion de contenu web traditionnel et de fonctionnalités « sociales » qui permettent une participation et une communication ouverte. Cette combinaison est ce que nous appelons la « publication sociale » et c’est ce pourquoi autant de personnes utilisent Drupal. De plus, je pense que Drupal rentre bien dans l’optique de réduction des coûts et d’action rapide du président Barack Obama. La flexibilité et la modularité de Drupal permettent aux organisations de construire rapidement des sites, à un coût inférieur à d’autres systèmes. Autrement dit, Drupal correspond bien au gouvernement des USA.

Deuxièmement, ceci est un signal fort parce que les gouvernements se rendent compte que l’open source ne comporte pas de risques supplémentaires par rapport au logiciel propriétaire, qu’en quittant un logiciel propriétaire, ils ne sont plus enfermés dans une technologie particulière, et qu’ils peuvent bénéficier de l’innovation résultant des milliers de développeurs qui collaborent à Drupal. Cela prend du temps de comprendre ces choses et d’amener ce changement, et je félicite l’administration Obama de prendre cet important rôle de leader en considérant des solutions open source.

Etant l’un des plus grands utilisateurs de logiciels au monde, le gouvernement des USA n’est pas un nouvel utilisateur de Drupal. Plusieurs agences comme par exemple le Département de la Défense, le Département du Commerce, le Département de l’Education et l’Administration des Services Généraux utilisaient Drupal antérieurement. L’adoption de Drupal croît rapidement chez le gouvernement des USA. Toutefois, la transition de Whitehouse.gov sur Drupal va plus loin et au delà de toute autre installation de Drupal dans le gouvernement, et constitue un formidable témoignage pour Drupal et pour l’open source. Ceci va donner de la visibilité à Drupal à tout le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, et à d’autres gouvernements à travers le monde.

Personnellement, je suis enchanté par l’idée que Drupal puisse ainsi contribuer à aider les gouvernements à fournir une plus grande transparence, une plus grande vitesse et une plus grande flexibilité.

13 Réponses

  1. Et OpenStreetMap aussi ils soutiennent : http://www.whitehouse.gov/change/

  2. Peuleuleu

    Effectivement, il est très ergomonique ! ^^

    Petite comparaison USA/France : maîtrise technique (quelle rapidité d’affichage !), contenu impressionnant, professionnel, où le dynamisme et la somme de travail se voient tout de suite / lenteur, caractère brouillon (une ligne directrice claire, siouplé ?), mauvaise accessibilité et formats fermés (sur la homepage, je lis les mots Flash, Windows Media et Word), et surtout insistance sur l’image, l’ego.

    Comme quoi, il y a expert en com et expert en com…

  3. Je trouve celui de l’Élysée très tape à l’œil, en adéquation avec notre président donc.

  4. frilouz

    Concernant le copyright, c’est en vertu d’une loi fédérale :
    "Pursuant to federal law, government-produced materials appearing on this site are not copyright protected."
    http://www.whitehouse.gov/copyright

    C’est d’ailleurs pareil en France, du moins en partie :
    "Les documents "publics" ou "officiels" ne sont couverts par aucun droit d’auteur (article L.122-5 du Code de Propriété intellectuelle) et peuvent donc être reproduits librement. C’est le cas notamment pour les discours et interventions du Président de la République et les communiqués."
    http://www.elysee.fr/mentionslegale
    Egalement :
    "Toutes les pages du site sont actuellement mises aux normes de codage de l’organisme W3C. Elles seront progressivement mises en conformité avec les recommandations W3C."
    http://www.elysee.fr/accessibilite/
    Ceci dit, c’est vrai que le site de l’Elysée fait un peu mal aux yeux. Le gars qui a fait ça devait avoir l’habitude de faires des sites pornos ukrainiens 😉

  5. frilouz

    @Peuleuleu
    La video sur le site de la Maison Blanche est aussi en Flash.
    Pour ce qui est des documents disponibles sur le site de l’Elysée, même s’il y a "word" dans le logo, je ne trouve que du pdf.

  6. Mouaif

    En même temps pas mal de site en .gouv.fr sont sous des CMS libre. Le plus grand apport restant la licence a mon avis.

    Je ne retrouve plus lequel, mais au moins un .gouv.fr (un des nouveaux) est sous drupal. Sinon, pas mal sont sous Spip avec , pour les plus modernes du jquery à foison.

    Je pense que les conseillers informatique du gvt sont plutôt bon en terme de web. le site de l’élysée étant un contre exemple (ainsi que certains sites plus ancien).

    A propos: le site de l’intérieur est fait sous Nuxeo CPS et le dis dans mes meta. C’est pas pour cela que je vai trouver M Hortefeux plus agréable.

    Les outils libres sont de toute façon plus pratique, et oui Les conseiller de M. Obama ne sont pas débile. Sinon, autre chose, il me semble que le site de la maison blanche est depuis longtemps sur drupal, je l’ai visité lors du truc sur netneutrality, de souvenir c’était déjà sous drupal. Si a chaque fois que je vais voir un site sous un CMS libre, je m’esbaudis, je n’aurais plus de temps pour promouvoir le libre ….

  7. Un autre Drupal Rulez !

  8. Encore une fois Obama spolie Ségo en reprenant et en améliorant son concept… Comme quoi il n’est pas bon d’être trop visionnaire.

  9. Le site de Ségolène tant décrié était sous Joomla…

  10. erreur :
    à l’origine il était sous drupal,
    mais a été refait avec page fixe+joomla derrière

    il est depuis revenu sous drupal.

  11. "La création de liens vers http://www.elysee.fr :
    Cette autorisation ne s’applique en aucun cas aux sites internet diffusant des informations à caractère raciste, pornographique, xénophobe, polémique ou pouvant, d’une façon générale porter atteinte à la sensibilité du plus grand nombre."

    Polémique ?

  12. Drupal, ça fait surtout des économies pour le contribuable américain!

  13. http://www.elysee.fr/accessibilite/

    Dans le titre de la page : Accéssibilté

    Le mot accessibilité est écrit trois fois dans cette page avec à chaque fois une orthographe différente. :/

    Brrrr….