Le framabook Simple comme Ubuntu nouveau est arrivé !

Classé dans : Framasoft | 17

Framabook - Simple comme Ubuntu 9.10 - Cover Alexandre Mory Art LibreEn avance sur le Beaujolais, nous sommes heureux et fiers d’annoncer la sortie du nouveau framabook Simple comme Ubuntu (ou SCU) dans son millésime 9.10 Karmic Koala.

Comme il a en a pris la bonne habitude, il suit d’à peine quelques jours la sortie de la nouvelle version d’Ubuntu.

C’est la résultante du travail intense de son auteur Didier Roche, accompagné par les remarques et suggestions de toute la communauté, sans oublier la fine équipe de relecteurs et un éditeur InLibroVeritas qui trouve encore le temps d’être prêt malgré La bataille Hadopi qu’il mène sur tous les fronts.

Une petite interview s’imposait. D’autant que, grande et originale nouveauté, il n’est pas courant de trouver un livre « dans » un système d’exploitation !

PS : J’en profite pour rappeler que la collection Framabook a pour slogan « le pari du livre libre » et qu’en commandant (pour vous ou pour offrir à l’approche des fêtes) sa version matérielle chez InLibroVeritas, vous contribuez à soutenir tout le projet.

Entretien avec Didier Roche

Bonjour Didier, peux-tu te présenter brievement et nous décrire tes multiples activités autour d’Ubuntu ?

Didier RocheBonjour Alexis,

Je suis un ingénieur de production informatique de 26 ans travaillant dans une grande boite d’édition logicielle française (propriétaire, mais c’est un bug que je suis en train de corriger hardiment ;)).

Cela fait un peu plus d’une dizaine d’années que j’utilise un système GNU/Linux et j’ai donc connu et utilisé de multiples distributions : Red Hat, Mandrake, Debian pendant plusieurs années pour certaines…

J’ai adopté Ubuntu dès ses débuts (première installation en novembre 2004) et jamais lâché depuis.

Je suis depuis bientôt deux ans secrétaire de l‘association Ubuntu-fr, après avoir été quelques mois administrateur de sa partie documentation. J’aide notamment à l’organisation de l’Ubuntu party parisienne. Participer à une association de ce type fait que l’on se doit d’être présent les nombreux et classiques événements du Libre auxquels Ubuntu-fr participe ou initie.

Enfin, je suis également ce que l’on appelle MOTU (signifiant pompeusement « Master Of The Universe »), groupe de développeurs ayant les droits adéquates qui s’occupe des dépôts universe/multiverse d’Ubuntu. Cependant, je travaille plus particulièrement dans l’équipe « desktop » qui s’occupe principalement de mettre à jour GNOME dans Ubuntu. A ce titre, j’ai eu la chance d’être sponsorisé par Canonical (société principale qui finance de nombreux développeurs Ubuntu) pour aller à l’UDS (Ubuntu Developer Summit) en mai dernier à Barcelone et à Dallas dans une quinzaine de jours. Cela m’a permis d’être le principal développeur de Quickly, projet poussé par Canonical afin de créer une application distribution et technologie agnostique, qui permet de rendre plus aisée la programmation sous GNU/Linux (plus d’information sur LWN).

Ton livre Simple comme Ubuntu (alias le SCU) est une grande réussite de « l’édition libre », et une belle collaboration Ubuntu-fr, InLibroVeritas et Framasoft. Peux-tu nous en raconter la génèse, son évolution et en quoi ce choix de la licence libre est important pour toi ?

Simple Comme Ubuntu a une histoire très singulière que j’évoque rapidement dans sa préface. Lors de mes études d’ingénieur généraliste (comprendre un environnement avec peu de véritables passionnés d’informatique), j’étais en 2005-2006 dans une association au nom d’Afric’Edu dont l’objectif est la récupération, le reconditionnement et l’envoie de matériel informatique dans les écoles d’Afrique. On officie également une formation sur place sur un mois. Voulant installer un système d’exploitation Libre basé sur GNU/Linux (comme l’année précédente), je pensais qu’Ubuntu convenait parfaitement aux besoins. Cependant la connaissance de l’équipe sur GNU/Linux frisait malheureusement l’axe des abscisses, un peu gênant pour ensuite effectuer des formations, non ? :)

Ayant vu l’excellente suite de billet de yeKcim sous licence CC By-Sa, je me disais à l’époque qu’il ne manquait pas grand chose pour en faire une documentation complète. J’ai naturellement respecté la licence, conscient de ses bienfaits et publié « Simple Comme Linux » (pour Dapper Drake 6.06), un pdf d’une quinzaine de pages que nous avons utilisé en support de cours au Togo.

Rentré d’Afrique, je l’ai publié sur le forum d’Ubuntu-fr où de nombreux retours et suggestions ont été faites. La documentation s’est ainsi étoffée jusqu’à atteindre environ 70 pages où Alexis Kauffmann m’a alors parlé en novembre 2006 de la collection Framabook qui n’était alors formée que d’un seul opus sur Thunderbird. Le passage d’une documentation à un véritable livre a été particulièrement chronophage, mais le résultat a plu et plaît encore, et c’est ce qui compte !

À nouvelle version d’Ubuntu, nouvelle version du SCU. Quelles en sont les principales nouveautés ? Je crois savoir qu’il y en a une de poids tout à fait originale…

Tout à fait. Depuis la version Karmic, Simple Comme Ubuntu est maintenant… dans Ubuntu ! C’est à dire qu’il fait parti des dépôts universe (il suffit d’installer le paquet simplecommeubuntu) pour avoir accès au livre librement et légalement en version électronique, installé sur sa machine. Les sources en LaTeX permettent de construire le pdf comme tout autre logiciel de la distribution, ce qui permet d’avoir un accès aisé aussi bien aux sources qu’au contenu. Son intégration dans les archives du projet Debian est en cours.

Chaque nouvelle version d’Ubuntu est un réel challenge. Car en plus du surplus d’activité au niveau Ubuntu-fr, il y a également la release d’Ubuntu côté développement qui me prend énormément de temps. Chaque mise à jour du livre (tous les 6 mois) nécessite une moyenne d’une cinquantaine d’heures au niveau des modifications et changement des copies d’écran. La deadline est par conséquent très serrée ! Nous essayons d’être le plus réactif possible. L’excellent comité de relecture de Framabook, que je ne remercierai jamais assez pour l’acharnement de ses membres (certains depuis juin 2006 !), permet d’obtenir un niveau de qualité très satisfaisant.

Aujourd’hui (cela s’est fait graduellement et non sur mon impulsion, bien au contraire), Simple Comme Ubuntu est devenu en quelque sorte le livre officiel de la communauté francophone (il suffit d’aller voir sur le forum le nombre d’échanges le conseillant), nous l’avons donc, à partir de cette version, intégré aux 3 000 CD francophones qu’Ubuntu-fr presse à ses frais et vend sur les divers évènements où nous nous rendons (il sera également sur la clef de la Framakey Ubuntu-fr Remix version Karmic). Rien de mieux que d’avoir ensemble le(s) logiciel(s) et la manière de les utiliser. :)

Concernant les nouveautés et dans le plus pur esprit du Libre, je n’ai pu résister à joindre ci-dessous le changelog des changements impactés dans le livre (gérant le livre dans un VCS, je pourrais même fournir un patch) :)

Merci Didier pour ces précisions. Tu nous donnes rendez-vous à l’Ubuntu Party de Paris ?

Exactement, il y a des Ubuntu Party dans la France entière, la plus importante en terme de visites (4000 personnes aux deux précédentes éditions) étant à Paris, au Carrefour Numérique, Cité des sciences et de l’industrie les 28 et 29 novembre. De nombreuses associations du Libre (dont Framasoft) y tiendront un stand et il y a de nombreuses conférences et activités proposées pour tous les niveaux, de débutant à confirmé.

N’hésitez pas à venir nous rencontrer et rester informé sur le programme complet bientôt publié sur le site de l’Ubuntu party.

Didier

Découvrir la nouvelle version 9.10 du framabook Simple comme Ubuntu…

Release note de SCU version 9.10

  • Mise à jour des tous les éléments de Jaunty vers Karmic. Nombreuses images également modifées.
  • Revue de la procédure d’installation. Quelques remarques supplémentaires sur l’installation et le chiffrement de partition
  • Modification suite au passage de gdm 2.28
  • Modification des éléments dans Systèmes (un vrai bento de renommage), ajout d’ibus et suppression de SCIM
  • Sources de mises à jour redevient sources de logiciels une énième fois :/
  • Ajout de palimpset
  • Suppression d’évolution dans la barre supérieure par défaut
  • Modifier des éléments du tableau de bord en haut à droite (NM, Icône présente, etc.): une bonne pelletée de changements :)
  • Nombreux changements dans l’applet FUSA
  • Remplacement d’ajouter/supprimer par l’App Center d’Ubuntu. Adaptation de la partie dédiée. Beaucoup de modifications tout au long du livre (notamment le fait qu’il n’y ait plus de confirmation pour l’installation d’appli dans universe et également que toutes les applications soient disponibles par défaut). Il n’y a plus d’indicateur de popularité non plus
  • Modifications de la nettoyeur système
  • Suppression de l’installation de la version propriétaire de Java vu que la version libre a bien évolué et permet maintenant d’adresser la plupart des cas.
  • Ajout et modification de l’écran de changement de fond d’écran
  • Le clin d’oeil du thème vista basic a été gardé le temps de trouver un screenshot potable pour faire un seven basic :)
  • La nouvelle version de gdm n’est plus thémable graphiquement
  • Gnome-screenshot -> option pour prendre une partie de l’écran.
  • Petite note pour indiquer que tracker n’est pas installé par défaut, idem pour deskbar
  • Changement de l’outil pour gérer la connexion automatique et par défaut de GDM
  • Ajout de exec devant numlock et déplacement au chapitre 7
  • Ajout précision sur ami de root et la notification pour dropper les privilèges
  • Changement de la méthode de notification de connexion wiki/ethernet. Suppression des icônes et modifiant du descriptif correspondant.
  • Ajout d’empathy
  • Rafraichissement de la description de pidgin
  • Racketiciel et detaxe.org ont maintenant fusionnés: un seul lien
  • Le clavier par défaut proposé maintenant en « France – Alternative »
  • Ext4 est maintenant utilisé par défaut
  • Support linguistique: prise en charge des langues
  • Puis prise en charge linguistique -> prise en charges des langues
  • Note sur chiffrement et trousseau qui apparait désormais uniquement si vous utilisez un trousseau de clef.
  • Test du matériel -> Test du système
  • Renommage de certains boutons comme Installer/supprimer des langues -> Installer / supprimer des langues
  • Suppression de la gravure directement par Nautilus
  • Comparaison de Cinelerra avec Adobe Premiere et ajout des dépôts de lprod pour installer ce dernier.
  • Quelques modifications sur la description des onglets dans Firefox
  • La situation des cartes graphiques d’ATI se sont améliorés. Remarque mise à jour
  • Suppression de la remarque sur Waow de Vista vu que maintenant Seven est sorti ;)
  • Modification sur une remarque sur les noyaux (pour 1 Go de RAM, t’as plus rien ;))
  • Des liens de logiciel changés, textes rafraichis
  • Sélectionner avec un motif -> Sélectionner les éléments correspondants à \ldots{}
  • Ajout sur la version électronique du descriptif du projet Framabook
  • Corrections de quelques zillions de coquilles, reformulations, etc. :-)

17 Réponses

  1. Superbe interview, où l’on voit pour ceux qui en doutaient encore, combien Didier Roche, alias Dirocks, est un informaticien hors pair, mais surtout, et c’est le plus important, un être humain de très grande valeur. Attentionné, plein d’humour et d’une grande bonté d’âme je peux personnellement en témoigner.

    Par son travail et son abnégation sur le projet SCU il aura fait d’un très bon tuto un véritable livre aujourd’hui reconnu de tous par sa valeur et son approche.

    SCU n’est pas qu’un livre, c’est le symbole d’une aventure humaine, d’un sacré pari par encore gagné mais en passe de l’être. La rencontre de InLibroVeritas, Framasoft et Ubuntu dans un même écho volontariste de changer quelque chose, d’imprimer un élan.

    On ne le saura sans doute jamais, et tant mieux, mais sans Didier et le SCU les Framabook et ILV n’auraient sans doute pas eu le succès qu’ils connaissent aujourd’hui. Je suis honoré et fier de faire partie de ses amis.

    Merci Didier, ne change pas. Reste libre et ne renonce jamais…

  2. C’est beau ce que tu nous racontes là Boogie !

    InLibroVeritas n’imprime pas seulement des livres mais aussi un élan ;-)

  3. Gilbert Dion

    J’ai installé le paquet simplecommeubuntu, mais je ne sais pas où le trouver ensuite. Merci de m’éclairer!

  4. Merci à tous les deux pour vos témoignages d’amitié. Cela fait toujours chaud au coeur et vous savez que c’est réciproque. J’espère que nous pourrons faire vivre cette aventure et partager notre passion commune de la culture libre le plus longtemps possible.

    @Gilbert: d’une manière plus pragmatique, le paquet suit évidemment la Debian policy qui interdit de mettre un élément sur le bureau. Il se trouve dans /usr/share/doc/simplecommeubuntu/ (à l’image de diveintopython).
    Attention cependant, c’est encore une version "Release Candidate" qui est dans la distribution à l’heure actuelle, sans les images complètement à jour. Le paquet correspondant au contenu ici disponible (la version finale) est déjà envoyé dans les dépôts d’ubuntu et en cours de validation (mais la lourdeur du process peut faire que cette opération peut prendre une semaine). Une fois ceci fait, simple mise à jour d’ubuntu permettra d’obtenir cette version finale :)

  5. Merci.
    Tout simplement, merci.
    Merci pour cette énorme masse de travail, unique en son genre.
    Merci d’aider les gens à mieux maîtriser l’ordinateur à travers Ubuntu.

    Je considère que ce livre est *LE* document à donner, forcément, à toute personne qui débute sous Ubuntu.

  6. Comme à chaque édition, un ouvrage à recommander, distribuer, posséder absolument … :)
    Merci Didier et bravo pour la réactivité et le travail fourni ;)
    didrocks, Framabook, ILV, comité de relecture, Framakey Ubuntu-fr Remix … c’est un tremplin pour l’élan :)

  7. H.Valenza

    Bonne nouvelle et merci tout le monde !

    Existe-t-il un livre similaire en anglais, si non alors le traduire ferait un carton, non ?!

  8. Samuel Livron

    Un très bel exemple de cercle vertueux du libre tout ça ! Je crois que sa licence libre et toute la communauté qu’il y a autour lui donnent quelque chose en plus par rapport aux livres de l’édition classique.

  9. Bristow

    Merci pour ce splendide ouvrage… tiens, ca va me faire une idée de cadeau de Noël :)

  10. Gilbert Dion

    Désolé pour mon ignorance! Reste que l’utilisateur moyen a peu de chances de savoir que cet excellent livre l’attend à cet endroit, sauf s’il fréquente Framablog, bien sûr!
    J’ai lu ce guide lorsque j’ai installé la 7.10 et il m’a rendu un grand service. Je suis heureux de pouvoir annoncer à ceux que j’ai «converti» à Ubuntu qu’ils le trouveront désormais à même leur installation.
    Merci!

  11. @Gilbert Dion : Oui, effectivement, à ma connaissance nous ne sommes présents que dans une seule librairie, Eyrolles à Paris, 61 boulevard Saint Germain.

    C’est aussi pour cela que l’on invite les visiteurs à acheter le livre pour l’offrir faisant d’une pierre deux coups : nous soutenir et participer à faire découvrir GNU/Linux Ubuntu (sachant qu’avec ce bouquin en main il y a peut-être plus de chances que le "migration" réussisse).

    Mais tu as raison d’évoquer "l’utilisateur moyen" (ou "madame Michu" ou "tata Jeanine"). On aimerait beaucoup sortir "des ornières du libre" mais pour cela il faut être capable de pondre des "communiqués de presse" et d’entrer en contact avec d’autres sites plus généralistes, ce qui demande temps et compétences.

    J’en profite donc pour LANCER UN APPEL si jamais vous seriez éventuellement dispo pour nous aider à améliorer le volet "communication et marketing" du projet Framabook. Volet qui pour le moment est totalement inexistant.
    – Contact : http://www.framablog.org/index.php/

    PS : Et comme on remercie beaucoup dans les commentaires, j’en profite aussi pour saluer au passage l’excellent graphiste des couvertures des framabooks, Alexandre Mory, toujours disponible lorsque l’on doit travailler sur des délais très courts en étant totalement à la bourre (c’est-à-dire à peu près tout le temps)
    http://www.neocrea.net/

  12. Je suis sous ubuntu depuis la 6.06 et simple comme ubuntu au format pdf m’avait été bien utile à l’époque. Pour remercier toute l’équipe de SCU j’ai commandé mon livre hier soir.

  13. @sebsauvage : Tiens tiens, comme on se rencontre… :)

    @SCU Team : Merci pour ce livre fort intéressant que vous nous proposez. J’ai eu l’occasion de lire une bonne moitié d’une version précédente, je vais essayer de la compléter avec la version de Karmic.

  14. ravi de voir qu’une solution alternative et simple à windows soit enfin accessible au grand public, non pas que ce ne l’étais pas avant, mais au niveau de la communication et de la pédagogie les OS libres semblaient reservés à l’élite.
    je cours acheter le livre et vais tenter de trouver un moment de libre pour aider à sa diffusion

  15. On notera que le site du Times, rien de moins, propose un."Ubuntu: the complete beginner’s guide"
    http://technology.timesonline.co.uk

    Times are changing…

  16. On dirait que la section concernant le GRUB n’a pas été mise à jour.
    Les nouvelles installations utilisent GRUB2 par défaut.
    Un oubli?

  17. Xavier THERY

    Nouvel utilisateur Ubuntu, j’ai récemment fait l’acquisition du livre « Simple comme Ubuntu ». Livre très agréable à lire et consulter. Mais quel dommage, pour un livre de travail, que la qualité de la reliure soit aussi médiocre ! Les pages se décollent au fur et à mesure que je les tourne. Un petit effort SVP, même si il faut payer l’ouvrage un peu plus cher.