Médecine 2.0 – Une conférence accessible et passionnante de Dominique Dupagne

Classé dans : Libres Cultures | 18

Sur ce blog nous nous méfions du qualificatif « 2.0 » trop souvent récupéré et vidé de son sens par le marketing. Sauf à faire comme Benjamin Bayart et ne pas hésiter à comparer l’évolution d’Internet à un ironique et menaçant « Minitel 2.0 ».

Cela reste néanmoins parlant, voire pertinent, lorsqu’il s’agit d’envisager l’hypothèse d’un changement majeur, un saut quantique, dans une discipline donnée, en particulier lorsque les nouvelles technologies participent à cette (r)évolution.

La discipline dont il est question dans ce billet nous concerne tous puisqu’il s’agit de la médecine. Et d’après Dominique Dupagne, médecin généraliste et créateur du site Atoute.org, elle est peut-être en train de connaître une mutation importante qualifiée donc ici de « médecine 2.0 », par opposition à une « médecine 1.9 » :

Les communautés de patients et la fluidité de l’information changent le visage de la médecine. La Médecine 2.0 traduit l’idée d’une évolution majeure de la relation entre le médecin, le malade et la maladie. Comme en informatique, le changement d’unité traduit une nette évolution par rapport aux versions précédentes (1.1, 1.2… 1.9, 1.9.1 etc.). La médecine 2.0 représente donc une forme de révolution. Elle reprend le concept de Web 2.0 dont elle utilise les valeurs et les outils.

En voici quelques points forts issus de cet article (ou résumés dans cette courte vidéo YouTube) :

  • Les patients créent de la connaissance
  • Les patients découvrent ou inventent de nouvelles maladies
  • Le savoir des soignants s’étend lui aussi
  • La qualité et la disponibilité de l’information augmentent
  • La mesure de la qualité en médecine fera intervenir des critères inhabituels mais enfin pertinents

Pour en savoir plus, nous avons reproduit ci-dessous la conférence de Dominique Dupagne à l’Ecole de Hautes Etudes en Sciences Sociales, présentée le 19 février dernier lors d’un séminaire du centre Edgar Morin (sous licence Creative Commons By).

Dans cette intervention non dénuée d’humour, il sera question de Google, « d’hôpital magnétique » et « d’empowerment ». Mais il sera surtout question d’une médecine bousculée positivement par les nouvelles technologies et des patients bien décidés en se les appropriant à ne plus demeurer passifs.

La médecine 2.0 reprendrait donc « le concept de Web 2.0 dont elle utilise les valeurs et les outils ». Vous vous apercevrez peut-être comme moi au passage qu’elle reprend parfois également, consciemment ou non, les valeurs et les outils du logiciel libre.

Parce qu’entre les communautés de patients dont on redonne parole, action et expertise collective et les communautés d’utilisateurs de logiciels libres, il y a souvent de fortes similitudes…

—> La vidéo au format webm

PS : Grâce à notre ami JosephK d’ITheora, nous testons actuellement sur le Framablog la lecture directe au format Ogg pour les navigateurs compatibles HTML 5. Merci de nous faire part de tout retour positif ou négatif dans les commentaires.

18 Réponses

  1. > « PS : Grâce à notre ami JosephK d’ITheora, nous testons actuellement sur le Framablog la lecture directe au format Ogg pour les navigateurs compatibles HTML 5. Merci de nous faire part de tout retour positif ou négatif dans les commentaires. »

    Ça marche, tout simplement. Non, en fait ça fait mieux que de simplement fonctionner, ça lit la vidéo sans transformer mon ordinateur en escargot :) (Firefox 3.6)

  2. Idem, le test est positif (FF 3.7a2 et Icecat 3.6, Ubuntu 9.04 64bits)
    Sur Arora 0.9, crash

  3. egan

    ça marche parfaitement (Firefox 3.6 installé à la mimine sur une Ubuntu 8.04).

  4. Testé avec Chrome sous WIndows 7, pas de soucis pour lire la video non plus.

  5. wake

    Windows XP – FF3.5.5. Cela marche.
    Merci pour l’article !

  6. Avec ma petite connexion le chargement de la vidéo fait ramer tout mon ordi… donc j’ai préféré la télécharger et la regarder avec MPlayer ;) .

    À propos de la vidéo, je la garde en réserve, elle est vraiment interessante et j’en retiens plein de choses dont :
    _ Comment savoir quel est le meilleur médecin/prof/fleuriste/… ? En demandant à un/des médecin/profs/fleuristes/.. chez lequel il va se faire soigner/met ses enfants/achète ses fleurs/…
    _ Il faudrait apprendre à apprendre et à comprendre (je vous laisse méditer là-dessus).

  7. fero14041

    Semble marcher sous Debian Squeeze (testing) + Iceweasel 3.5.8
    – mais je télécharge pour regarder ça tranquillement déconnecté ;-p

    Merci à l’équipe (article, vidéo, et lisibilité depuis le navigateur)!

  8. vulcain

    Marche sous IE 8 avec Flash 9 et 10 (MàJ)
    Marche sous FF 3.6 [les premières minutes, ;-) ], par contre le passage directe en plein écran provoque un blocage à la première seconde, le retour génère un encart vidéo qui est en partie en arrière plan des partie Tags et Framasoft & ses amis

    Je reproduis la même erreur avec FFportable 3.5.8: dès l’affichage de la page, la vidéo empiète sur le côté droit.

    Avec Opera 10.5, je lis la vidéo (par contre, Opera est bien moins avancé dans l’intégration de la balise vidéo que Mozilla)

    Tous les tests sont sous Vista SP2

  9. Fonctionne très bien sous Firefox 3.5.8 avec Linux Mint, bel et intéressant article.

  10. deadalnix

    Chez moi ça lit le même bout en boucle. Sur chromium 4 sous linux bien sur. Il faudrait prévoir un truc pour revenir au flash player (même si ça me fend le cœur).

  11. @deadalnix : si tu veux, tu peux bloquer le script avec adblock :
    http://www.framablog.org/themes/def
    Perso, chrome ou chromium chez moi (xubuntu) ça plante rien que pour ouvrir la page d’accueil du blog.
    Mais, cela dit, avec une vidéo aussi lourde lue simultanément par un bon nombre de lecteur du blog, il faut aussi s’attendre à des lenteurs du côté du serveur de blip.tv.

    Sinon, je connais un certain Steve J. qui ferais bien de pas trop se la ramener sur le HTML5… Actuellement pour les vidéos ça reste le flash le mieux sur Safari… (en plus il ne propose même pas d’installer les plugins qui vont bien (Quicktime + XiphQT Components) alors que pour le flash il le fait)

  12. Fonctionnement nickel :)
    Étant moi-même utilisateur de la balise vidéo, rendu interopérable grâce à iTheora !

  13. ayant mis en œuvre la balise vidéo sur mon blogue j’avoue ne pas savoir ce qu’apporte iTheora par rapport à la balise vidéo et ses fallbacks ?

  14. Stef

    Heu… en fait, le sujet de l’article, c’etait la médecine ! :-D

  15. Arg… je peux lire pas lire la video HTML5 avec webkit! (j’utilise l’interface midori).
    Marche nickel avec gecko (interface firefox).

  16. Le script est désactivé pour Safari (Arora dans la foulée) et Midori parce que ça ne marche pas donc l’affichage reste en flash. (j’ai testé avec la version 0.2.3 des dépôts de Karmic, j’ai jamais vu une vidéo affichée avec la balise <video> fonctionner)

    >Heu… en fait, le sujet de l’article, c’etait la médecine ! :-D
    Personnellement, je ne suis jamais malade… peut-être justement parce que je me méfie des médecins et encore plus des pharmaciens…

    [digression]Dans la ville la plus proche, il y a 6 pharmacies (et pas des petites, une 10aines de caméras de surveillance dans chaque, rayons para/cosmétique qui remplissent les 3/4, enseignes à faire pâlir un sapin de noël, grands parkings, etc) pour un peu moins de 7000 habitants alors qu’à côté de ça il n’y a que 2 petits supermarchés (ce qui me convient très bien ceci dit… sauf pour les caméras, là aussi une 15aine dans chaque : c’est flippant)…[/digression]

    La dernière fois que j’ai été malade et qu’on m’a envoyé aux urgences c’est suite à la prescription d’un médicament par la gynéco de ma femme… Dans le genre absurde : je ne vois pas de médecin, je n’ai aucun symptôme et on me refile quand même un truc… (j’avais simplement régurgité ce poison et je suis sorti de l’hôpital lendemain : rien à signaler)… Un mois plus tard, ma femme qui continuait son traitement à eu droit aussi à son séjour pour "réaction hépatique"… le foie en avait pris un coup, il a fallut des mois avant de pouvoir manger normalement. Suite à ça, plus de traitement, même plus de pilule contraceptive (qui en définitive était à l’origine du problème) et bye bye la gynéco (y a d’autres moyens de contraception à envisager avant de gaver les gens de comprimés bordel !)…

    Bref, maintenant la médecine, oui, mais ça passe d’abord par l’écologie domestique et, dans ce registre, le net est effectivement la meilleure source d’information devenir maître de sa santé. (cela dit, quand on a des enfants, même s’ils sont en excellente santé, il y a des rendez-vous obligés avec les médecins et ça fait chier…)

  17. Merci pour votre article. Après plusieurs tâtonnement pour trouver la meilleure solution vidéo, j’ai finalement choisi la playlist Youtube regroupant des parties découpées. Le résultat est par mal je trouve http://www.youtube.com/view_play_li

  18. Très intéréssante conférence… Je n’ai pas encore tout regardé, mais je compte bien le faire…

    Dans le même genre d’idée, le concept de Santé 2.0 qui à mon avis recoupe pour beaucoup celui de Médecine 2.0, avec peut être le fait que la Santé 2.0 semble plus venir des patients. (ce n’est qu’une hypothèse pour le moment, les termes sont de toute façon émergent).

    En tout cas, sur le même sujet avec une autre approche, je vous recommande les vidéos de http://medicalpro.tv/