Mark Shuttleworth d’Ubuntu n’est pas motivé par la haine de Microsoft

Classé dans : Libres Logiciels | 29

Ubuntu - Nouveau LogoC’est non seulement une habitude mais l’une des nombreuses originalités de la célèbre distribution GNU/Linux : tous les six mois Ubuntu sort sa nouvelle version, qui, faisant de plus en plus d’adeptes, est logiquement de plus en plus attendue.

La prochaine version 10.04 LTS[1] se prénomme Lucid Lynx et est prévue pour le mois prochain. Elle promet beaucoup. Mais elle promet aussi d’être l’amie des trolls ;-)

Il faut dire que lorsque l’on occupe la place enviée et reconnue qui est la sienne dans la communauté (notoriété grand public incluse), on s’expose inévitablement à des critiques. Mais il faut également reconnaître qu’un certain nombre d’annonces récentes ont pu parfois jeter le trouble, en particulier chez ceux qui sont moins attachés à l’open source qu’au logiciel libre.

De là à craindre que Canonical, la société créée par Mark Shuttleworth pour développer et soutenir Ubuntu, se transforme en une sorte de nouveau Microsoft, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons certainement pas.

Se contentant de lister quelque éléments selon lui sujets à caution, c’est un pas que n’a cependant pas hésité à franchir un dénommé Alan Lord sur son blog, dans un court et lapidaire billet intitulé explicitement Is Canonical Becoming The New Microsoft?[2].

Et cela n’a évidemment pas loupé, le billet a généré très rapidement une centaine de commentaires divers et variés, nécessairement orientés par ce titre choc.

Le journaliste Sam Varghese a alors jugé bon de contacter Mark Shuttleworth pour avoir son avis dans un article publié sur le site iTWire que vous proposons traduit ci-dessous[3].

PS : Notons que dans l’intervalle, Ubuntu a également révélé sa nouvelle charte graphique et son nouveau logo (ci-dessus). Personnellement j’aime bien, même si je note la disparition apparente du slogan « Linux for Human Beings », qui était peut-être maladroit mais avait le mérite d’évoquer Linux. La confusion entre les deux ou l’aspiration de l’un par l’autre risquent de se faire plus grande encore.

Mark Shuttleworth : « Ma motivation, ce n’est pas la haine de Microsoft. »

I’m not driven by Microsoft hatred: Shuttleworth

Sam Varghese – 15 février 2010 – iTWire
(Traduction Framalang : Don Rico et Simon Descarpentries)

Mark Shuttleworth, fondateur et directeur général de la société Canonical, déclare que s’il a créé sa distribution GNU/Linux Ubuntu, ce n’est en aucun cas par animosité envers Microsoft.

Il a répondu aux questions d’ITWire concernant un récent billet de blog dont l’auteur accusait Canonical de devenir le nouveau Microsoft.

« J’admire plusieurs des accomplissements de Microsoft. J’estime qu’il est tout aussi détestable de diaboliser les employés d’une entreprise que des gens pour leur couleur de peau, leur nationalité ou toute autre particularité » explique Shuttleworth.

« Microsoft se livre toutefois à d’inacceptables abus de position dominante, et je suis fier qu’Ubuntu offre au monde un réel choix entre la servitude continue et la liberté utile, sûre et authentique. »

« Cela dit, mon rôle n’est pas de punir Microsoft, ni de les haïr ; je suis là pour proposer une meilleure voie, si je le peux. Ce sera dur, mais nous le pouvons. Et, dans les cas où nous partageons une cause commune, je travaille volontiers avec Microsoft. Il est possible que ce soit difficile à concevoir pour ceux qui pensent que la vie est plus facile à appréhender si on a un ennemi pour justifier sa cause, mais à mon sens ce comportement conduit au sectarisme, nuit aux résultats et nous empêche de corriger les erreurs du passé. »

Dans son billet, l’auteur énumérait les raisons pour lesquelles Ubuntu devenait d’après lui le nouveau Microsoft : l’intégration de Mono par défaut, la création d’Ubuntu One (un outil propriétaire de stockage en ligne), le retrait de GIMP et d’autres logiciels de la distribution, le passage à Yahoo! comme moteur de recherche par défaut, une enquête visant à savoir quelles applications propriétaires devaient être incluses dans les dépôts d’Ubuntu, et enfin, la nomination de Matt Asay au poste de PDG.

Sans entrer dans les détails concernant chacun de ces points, Shuttleworth indique cependant que « toutes les questions abordées dans le billet que vous mentionnez ont été consciencieusement débattues sur des forums publics. Les gens de chez Canonical et les animateurs de la communauté Ubuntu y ont, je crois, présenté nos intentions sans faux-semblant. »

« Chacune de nos décisions affectant nos utilisateurs auront leurs détracteurs et leur partisans, » a-t-il ajouté, « mais c’est notre volonté de maintenir le cap face au changement qui confère à notre plateforme son dynamisme et sa pertinence, et nous ne nous soustrairons pas à cette responsabilité. »

Shuttleworth explique que son objectif personnel, ainsi que celui de tous ses collaborateurs chez Canonical, est d’apporter les avantages du logiciel libre au plus grand nombre. « C’est ce qui est au cœur de notre motivation, et à maintes reprises nous avons dû employer des chemins détournés pour rester cohérents avec ce principe. »

Il précise que la grande majorité du travail produit par Canonical est mis à la disposition de tous sous licence libre. « Y compris des éléments de nature éminemment stratégique, tel que Launchpad, qui est publié sous une licence compatible avec les réflexions les plus récentes concernant les services internet libres. Nos réalisations propriétaires n’impliquent jamais qu’il faille installer des outils fermés de Canonical dans Ubuntu, se limitent à des services réseau, permettent de promouvoir tout le reste, et restent totalement optionnelles pour les utilisateurs d’Ubuntu. C’est une pratique que l’on retrouve sur d’autres plateformes. »

En conclusion, Mark Shuttleworth affirme être très fier de ce qu’apporte Canonical à la communauté du logiciel libre. « Si nous rencontrons autant de succès que je le souhaite, alors le monde aura pour la première fois une plateforme de qualité professionnelle disponible gratuitement pour tous. Ce qui n’est pas le cas avec les acteurs dominants du marché Linux. Je me consacre corps et âme à ce but, et j’apprécie énormément de partager cette cause avec des milliers d’autres au sein de la communauté Ubuntu. »

« Travailler en partenariat avec Yahoo! n’a jamais, à ma connaissance, induit la moindre négociation avec Microsoft. Et nous n’accepterons pas les conditions de Microsoft en matière de licence de propriété intellectuelle, comme le fit Novell. En revanche, si nous pouvons collaborer de façon constructive avec Microsoft, Oracle ou IBM, lesquels incluent une grande quantité de code propriétaire dans leurs produits, il est certain que nous nous engagerons de façon ouverte et de bonne foi. Je suis convaincu que nous le ferons avec le soutien sans faille des responsables de la communauté Ubuntu. »

Notes

[1] Une version LTS (pour « Long Term Support ») garantit aux utilisateurs, constructeurs et assembleurs, une maintenance et un suivi sur plusieurs années.

[2] On notera qu’Alan Lord a fait depuis amende honorable.

[3] Edit : Alan Lord est intervenu dans les commentaires ci-dessous, en nous signalant notamment la mise au point suivante concernant l’article du journaliste : Sam Varghese Got It Wrong?.

29 Réponses

  1. Franchement, il y a de quoi avoir quelques craintes…
    Entre l’arrivée de Matt Asay (très éloigné de la mentalité FSF), la suppression du Gimp, la multiplication des applications C#, Ubuntu One, les produits propriétaires intégrés dans l’AppStore (ça s’appelle pas comme ça) d’Ubuntu…

    (Bon, d’un autre côté ils ont libéré LaunchPad. Mais quand même.)

  2. J’ai un doute sur Ubuntu One. C’est du stockage ? Rien de plus qu’un bête espace SFTP, avec un protocole propriétaire à la place d’un protocole ouvert, en somme ?

  3. Il ne s’agit pas de la suppression de The Gimp, mais de son remplacement par un logiciel plus simple : F-Spot.
    Garder The Gimp dans ubuntu par défaut, c’est un peu comme si on voulait fourguer photoshop au lieu de paint.net aux personnes qui veulent juste faire quelques opérations basiques : tourner une photo, enlever les yeux rouges, découper une photo.
    Et installer The Gimp pour les "power users" ne prendra que 2 clics ou 1 ligne de commande.
    Non, vraiment, ça me semble une bonne chose, même si perso je continuerai à utiliser The Gimp.

  4. @Yann J’ai effectivement été un peu trop elliptique. Virer le GIMP, pourquoi pas. Le remplacer par F-Spot (application Mono), c’est simplement une catastrophe sans nom.
    Et le fait que tu cites paint.net en référence est à ce titre significatif :-)

  5. achab67

    @elessar
    Il s’agit de vendre de la musique avant toute chose :
    /quote
    One of the features expected with the upcoming Ubuntu 10.04 release is the Ubuntu One Music Store (UOMS). The UOMS is a mechanism by which Ubuntu users can purchase songs in the MP3 format, with some of the revenue going to support Canonical.
    /unquote
    Voir la suite sur :
    http://lwn.net/Articles/376635/
    Les commentaires sont aussi très intéressants.

  6. The Gimp n’a pas été remplacé par F-Spot. Ce dernier est intégré à Ubuntu depuis déjà plusieurs release. Par contre, ils ont viré The Gimp parce que cela prenait trop de place sur le CD d’install et parce qu’il s’agit d’un logiciel "pro" qui n’est pas utilisé par Mme Michu. À la place, ils ont intégré PiTiVi pour l’édition vidéo (eh oui, car mme Michu ne fait pas de graphisme mais peut vouloir s’amuser à monter ses vidéos de vacances ^^).

    Je ne débattrai pas sur "c’est bien" ou "c’est pas bien" vu que de toute façon, The Gimp est disponible dans les dépôts… donc ça ne me gène pas plus que ça.

    Pour le reste, je m’inquiète aussi des positions stratégiques de Canonical (Ubuntu One, Mono, le sondage pour l’intégration de logiciel proprio, Yahoo!, etc…). J’en parle d’ailleurs dans un article (http://www.open-stream.fr/open-stre…).

    Mais je me pose une question : Que cherchent réellement Canonical et Mark Shuttleworth ? Proposer une alternative libre , gratuite (même si je n’aime pas le mot "gratuit") et user-friendly ? Vendre du service ? Ou tout simplement concilier les deux (rentabilité quand tu nous tiens) ? Je ne sais pas… je dirais "Wait and See"…

  7. Heu je le vois pas le commentaire de shuttleworth…. j’en vois un de matt asay mais pas de shuttleworth… vous ne vous seriez pas planté par hasard?

  8. dorfr

    Mono est sous licence libre donc où est le problème ?

  9. My French is terrible and Google Translate is not the best :-) so I am not quite sure of the tone of your post but I want to say a couple of things.

    1. The original post was a QUESTION and not a comment. Many understood this, but many also did not, including Sam (who has a reputation for Gutter Journalism). Please read this post for my reply to Sam: http://www.theopensourcerer.com/201… .

    2. My company is actually an Ubuntu Partner and I am delighted that Canonical is trying to make a profit. Without it, Ubuntu will not continue with the same pace it has had up to now.

    3. In my follow-up post I did clarify that, for me personally, most of the issues I listed were not important to me.

    Thanks.

  10. Dededede4

    Mark Shuttleworth d’Ubuntu n’est pas motivé par la haine de Microsoft

    Donc il a bien la haine Microsoft.

  11. « J’admire plusieurs des accomplissements de Microsoft. J’estime qu’il est tout aussi détestable de diaboliser les employés d’une entreprise que des gens pour leur couleur de peau, leur nationalité ou toute autre particularité »

    Drôle de remarque, choisi-t-on sa couleur de peau, ou toute autre particularité (pour la nationalité, ça peut se discuter), comme on choisi son employeur ? Les gens qui travaillent chez microsoft ne sont sans doute pas des ignares qui ignorent les torts causés à la société civile par les pratiques de leur entreprise, actes qu’ils cautionnent par leur subordination.

  12. regala

    cet article est ridicule, faut apprendre à lire l’anglais et surtout il ne faut jamais, mais alors jamais écouter Sam Varghese. alors peut-être chez Framasoft qu’on se gargarise de savoir que c’est un ami proche de Emperor Richard M. Stallman. Mais cherchez mieux et par exemple traduisez les nombreuses horreurs, les nombreux FUD qu’il a su pondre (pour ne pas dire autre chose) sur ITWire, les longs articles pour défoncer, détruire des inconnus. Framasoft vous valez mieux que cet article qui montre à quel point vous ne cherchez pas à comprendre.
    Les déclarations de principe de Mark Shuttleworth on s’en fout: sur Ubuntu One Music, on ne peut télécharger qu’un nombre limité de fois (3) la musique qu’on a acheté, c’est aussi mauvais voire plus salaud que des DRM. Et vous continuez à encenser ce mec qui commence juste à regretter son engagement dans le FLOSS avec Canonical parce qu’il commence à plus vraiment être aussi wealthy qu’il le croyait.

  13. regala

    @psychoslave: faut arrêter les amphét, ça fait dire des bêtises. Microsoft n’est pas une entreprise basée sur le crime. Il faut se calmer sur la psychose.

  14. @manu : Euh… oui, j’avais fumé la moquette sur ce coup-là. M’en vais modifier cela dans l’intro.

    @regala : Sam Varghese personnellement je ne connais pas. J’ai pensé qu’il y avait matière à débat et j’ai trouvé que c’était un angle "pas trop troll" pour l’introduire. Mais libre à vous de penser le contraire of course, no problemo.

  15. On peut remplacer le probléme de the gimp par le fait qu’openoffice est remplacé par google doc dans la version netbook remix.

  16. Et au passage, c’est pas une originalité d’Ubuntu que de faire des releases tout les 6 mois. Fedora, Mandriva le font, Gnome le fait depuis des années, et même OpenBSD. C’est sur que c’est original par rapport à Windows ou Apple, mais faut rendre à Jules ce qui appartient à Cesar.

  17. Google doc n’a pas remplacé OOo dans le version netbook remix (qui s’appelle netbook edition). D’ailleurs le remplacement avait été envisagé par un autre service, mais vu la réaction, cela ne s’est pas fait (je suis sûr que la plus grande partie de la communauté qui a critiqué le changement n’a jamais essayé OOo sur un netbook, sinon, ils auraient compris…), même abiword que l’on avait été proposé a été rejeté.

    Tiens, tu parles des autres distribs, pour info, le CD de fedora enlève par défaut OOo et Gimp depuis quelques releases déjà sans que personne n’hurle, mais encore une fois, ce ne sont que des infos, c’est à un clic de distance.

  18. @regala, psychoslave:

    le terme de crime peut être vu comme exagéré, mais une partie de la stratégie de Microsoft reste bien basée sur un bon nombre d’infractions à la loi ; la notion de crime étant considérée généralement comme une infraction grave et portant atteinte à la société en général, certains considérerons que Microsoft fonctionne effectivement de façon criminelle…

    Quand à la direction que prend Ubuntu, je pense que ça peut tout de même attirer toujours plus de personnes, donc, on peut l’espérer, plus participations de la communauté, plus de notoriété, plus de forks.
    Des dérivées comme CrunchBang permettent de profiter d’Ubuntu sans l’enrobage "grand public".

  19. salut,
    quelques remarques :
    – Mark a dit : "le monde aura pour la première fois une plateforme de qualité professionnelle disponible gratuitement pour tous. Ce qui n’est pas le cas avec les acteurs dominants du marché Linux". il n’a pas l’air de connaitre CentOS, le clone libre de Red Hat, une vrai distribution professionnelle ! et Debian !
    – Canonical fait actuellement un recentrage de ses activités pour faire des profits car, comme la dit la nouvelle CEO, Canonical n’est pas profitable. donc réorientation de la stratégie de canonical et de ubuntu en conséquence.
    – "Mark Shuttleworth affirme être très fier de ce qu’apporte Canonical à la communauté du logiciel libre". ce n’est pas l’opinion de tout le monde.

    @+ petitbob

  20. Salut,

    @yann et @juan, à propos du gimp. Le choix des programmes par défaut est toujours bizarre et dépend de nombreux paramètres.

    Après avoir installé une ubuntu à un pote, ce dernier, dessinateur, n’était pas du tout convaincu par gimp (même si des dessinateurs l’utilisent comme tel). Je lui ai donc proposé mypaint (logiciel dédié au dessin) et à ma grande surprise il n’est pas géré par synaptic… il a fallu l’installer manuellement… dommage alors que ce logiciel est parfaitement adapté pour un dessinateur. La reconnaissance de la tablette graphique a été impeccable, les pinceaux par défaut correspondent aux besoins du dessinateur, etc.

    Maintenant, ce qu’il manque, au-delà d’un choix par défaut, c’est de savoir adapter une distribution aux besoins réels d’une personne. Et, là, pour le moment, à part un conseil personnalisé, je ne vois pas trop comment faire.

    C’est toute la différence entre le par défaut d’une société et le personnalisé de l’utilisateur ; les deux ne se rencontrent pas toujours avec bonheur.

  21. @/jmj : MyPaint n’est pas encore sous Ubuntu parce que personne n’a pris le temps de l’empaqueter. Mais ça viendra : il est dans Debian, donc il arrivera un jour dans Ubuntu.

  22. Mc Rack

    J’aime bien Mono, tout comme j’aime Wine, Gnash et la possibilité d’ouvrir les formats microsoft sous OpenOffice.org.
    Mais même si ça rend la vie beaucoup plus facile et que c’est sous licence libre, ces logiciels sont compatibles avec des standards propriétaires dont les évolutions sont totalement soumises aux entreprises qui les possèdent.
    Microsoft change de version de doc à docx, OOo en souffre, Adobe sort une nouvelle version de flashplayer, Gnash en souffre, Microsoft sort son .NET 3.0, Mono a du mal à suivre et F-Spot et tous les logiciels libres basés sur .NET.

    Il faut en permanence jongler pour trouver l’équilibre pour être ouvert et compatible avec le monde propriétaire sans se lancer dans une course sans fin à la compatibilité qui gaspillerait la créativité et l’innovation du monde libre.

  23. Ce n’est pas MS: ce sont les parts de marché nécessaires à son existence économique que lui bouffe une boîte qui fait des logiciels fermés et vérouillés. Il se trouve que c MS. Et puis vu les méthodes et le type de logiciels… cette haine est "méritée".
    Pour Oracle, SAP… même verdict. MS est le plus "visible".

  24. Puis bon, y a pas qu’Ubuntu dans le monde Linux. Alors oui, Ubuntu a contribué faire d’avantage connaître Linux au grand public. Cependant, si la position de Canonical ne vous est pas satisfaisante, quelle que soit les raisons de cette insatisfaction (rapprochement de Microsoft, éléments proprio optionnels, couleur du ciel, température de l’eau et sens du vent), rien ne vous empêche d’aller voir ailleurs. Quantité d’utilisateurs ont quitté openSUSE suite au partenariat Novell/Microsoft. Est-ce pour autant une bonne décision ? À chacun de se positionner selon ses critères.

    Personnellement, j’en ai eu ma claque de monter en version régulièrement (openSUSE justement), alors je suis passé à Arch. Et par défaut, y a rien du tout dans Arch, même pas une interface graphique, encore moins The Gimp. À chaque utilisateur d’installer ce qu’il veut et personne ne crie au scandale. Ubuntu, comme d’autres distribs, fait le choix de proposer un panel de logiciels disponibles par défaut. The Gimp en faisait partie, ce n’est plus le cas, et alors ? Il pèse quand même sur un disque dur, alors que son usage ne se justifie pas forcément. Rien ne vous empêche de l’installer puisqu’il est disponible dans les dépôts. Je l’ai installé sur ma bécane, et je ne l’ai pas mis sur celle de ma femme…

  25. untel

    Personnellement, je ne comprends pas très bien cet émoi provoqué par le retrait de Gimp dans la liste des applications par défaut…
    Le propre du logiciel libre est de laisser la plus grande latitude aux utilisateurs, et rien ne les empêche d’installer Gimp.
    Néanmoins, je me méfie de Mark Shuttleworth. Pour rappel, ce multimilliardaire ( qui fût le deuxième touriste de l’espace ) a acquis son immense fortune par ingénierie financière avant l’éclatement de la bulle spéculative qui s’est créé à la fin des années 90 autour d’internet.
    Donc, cet individu NE PEUT PAS être honnête…

  26. sam101

    untel => Mais en même temps, il a fait découvrir GNU/Linux à pas mal de gens… (Pas à moi, j’étais sous Mandriva avant, mais j’suis resté sur Ubuntu un moment, pour le coté "User friendly" (Mais bon, mon coté geek m’a poussé sur Arch).

  27. @untel
    ingenierie financiere, hein ?
    donc tu ne sais pas comment il est devenu riche… il a simplement vendu un procede technique qui utilise des logiciels libres, a savoir le truc chose qui permet de signer les transactions commerciales et financiere qu’utilisent bcp de gens maintenant exploite par la societe verisign qui l’a achete.

    a cette periode les bulles internet se portaient a merveille, et grace a cette invention allaient pouvoir proposer des achats en ligne a leurs clients…

    c’est seulement parce que certaines bulles justement ne faisaient pas les ventes promises, qu’elles ont pete quand leurs financiers se sont rendus compte que celles-ci ne reposaient sur rien de concret… (cad des ventes)

  28. Bonjour,

    J’ai toujours eu horreur de F-Spot (quel lourdaud), et je viens de voir que Mono est certes libre mais lié à la brique .NET de M$. Pourquoi faire des trucs liés à M$?? Est-ce en raison de l’accord Novell-M$? Ce serait gentil de m’éclairer.

    J’ai pondu un article «Ouste GIMP !» (30.12.2009) http://librefan.eu.org/node/339

    Ajout:

    Mais j’aimerais mieux mtPaint et Digikam (je sais, pas les bibliothèques GNOME).

    J’espère que OOo sera là car c’est un gros paquet à télécharger (Abiword et Gnumeric ne le remplacent pas). On dirait que tout le monde a l’ADSL dans le monde entier.

  29. Bonjour,

    Pour ce qui est de F-SPOT ( sous environnement Gnome ) il est vraiment plus leger et pratique que GIMP.

    Ce qui m’a bien plus c’est les "tags" et la classification des images ( rangé par date ). Pratique pour concevoir des sites et retrouver certaines photos ou images :)

    Quand au support des extension ( 16 il me semble ) c’est vraiment un atout. On peut travailler sur pas mal de format sans se trouver limité par un logiciel "mal conçu"…

    J’adhère vraiment :)