Dell doit cesser de proposer à reculons son offre GNU/Linux Ubuntu

Classé dans : Libres Logiciels | 39

Dell - UbuntuIl y a plus de trois ans déjà le célèbre constructeur d’ordinateurs Dell avait ouvert le site IdeaStorm qui invitait les internautes à soumettre des idées à la société.

Et quelle est la demande qui arriva loin devant  ?

Je vous le donne en mille  : pouvoir également acheter des machines avec GNU/Linux pré-installé dedans.

Dell, qui se veut à l’écoute de ses clients, a bien été obligé de s’exécuter et s’est donc mis à vendre en ligne des ordinateurs avec la distribution Ubuntu dedans.

Nous nous en étions fait l’écho dans ses deux articles  : De la difficulté du Linux inside chez Dell et ailleurs par Mark Shuttleworth d’Ubuntu et Dell + GNU/Linux Ubuntu  : Un mariage assumé et médiatisé qui m’émeut.

Le problème c’est que Dell n’a jamais véritablement assumé ce choix en enfouissant l’offre dans les tréfonds de son site et ne la proposant que sur un nombre restreints et peu puissants de modèles. C’est ce que vient nous rappeler ce blogueur américain ci-dessous qui demande à Dell de cesser l’hypocrisie.

Espérons que la prochaine imminente sortie de la version 10.4 Lucid Lynx LTS d’Ubuntu sera l’occasion d’être entendu. Parce que si l’on se restreint à la rubrique actuelle Ubuntu du site francophone de Dell, c’est vrai que c’est plus que décevant.

On est d’abord accueilli par un bandeau au slogan étrange  : « Ubuntu, restez le meilleur  ! ». Je n’avais déjà pas envie d’être le meilleur en utilisant des logiciels libres alors je ne vois pourquoi je voudrais le rester  ! (en fait, je crois surtout qu’il s’agit d’une horrible traduction de « Ubuntu, keeps getting better ! »)

Et puis tout de suite cette première phrase très anxiogène  : « Ubuntu est-il fait pour vous  ? ». S’ensuit alors une explication assez peu convaincante ma foi avec ce lien Windows ou Ubuntu  ? où il est conseillé noir sur blanc de « choisir Windows si vous êtes novice dans le domaine informatique ».

Vous me direz que Dell ne fait sans doute que répondre à la perplexité de ses clients (qui pourraient effectivement se tromper). Vous me direz peut-être également qu’il ne faut pas faire la fine bouche et que personne n’oblige Dell à s’intéresser à GNU/Linux sachant que d’autres constructeurs continuent de l’ignorer royalement. Vous me direz enfin qu’il existe certainement des accord commerciaux confidentiels entre Dell et Microsoft qui nous échappent. Certes mais je reste tout de même d’accord avec notre blogueur  : soit on décide de proposer enfin une réelle offre GNU/Linux, soit on laisse tomber.

Parce qu’en l’état actuel des choses, on en vient même à se demander si cette opération ne fait pas plus de tort que de bien à GNU/Linux, Ubuntu et Dell réunis.

Lettre ouverte à Dell concernant Ubuntu, ou « faites-le en grand ou bien lâchez l’affaire »

An open letter to Dell regarding Ubuntu, or “go big or go home”

Trent – 2 mars 2010 – The Linux Critic
(Traduction Framalang  : Simon Descarpentries, Étienne et Mathieu Adoutte)

Cher Dell,

Jusqu’à présent vous n’avez offert qu’une poignée dérisoire d’options Ubuntu, et je confesse que je ne comprends pas bien pourquoi vous vous êtes donné cette peine.

À l’exception des deux ultra-portables qui vous proposez, je n’ai pas encore vu quoi que ce soit d’autre qui puisse indiquer que vous ayez l’intention de faire d’Ubuntu une véritable option pour vos clients.

Oh je sais… pendant un temps vous proposiez Ubuntu sur vos portables Inspirons 15n, et même sur vos XPS M1330 pendant un courte période, sur votre site web.

Mais ils étaient tous deux très limités en terme d’options de configuration matérielle (CPU, RAM). De même, le poste de travail que vous proposiez pendant un temps était un veau impotent comparé à ce qui est disponible ailleurs sur Dell.com

Et maintenant  ? Eh bien maintenant il n’y a presque plus rien à commenter concernant Ubuntu sur Dell.com.

Pour citer ce que je vois sur votre page Ubuntu  : « Une sélection de modèles peut désormais être livrée avec Ubuntu 9.10 ».

Par « Une sélection » vous entendez la liste suivante, basée sur ce qui est trouvable sur le site  :

  • Nos deux ultra-portables cités précédemment  ;
  • Le Vostro V13, un impuissant demi-portable qui, franchement, est une blague  ;
  • Le Latitude 2100, qui est également un ultra-portable.

C’est tout  ? Vraiment  ?

« Mais il n’y a pas tant de demande que ça pour Ubuntu », vous entends-je presque répliquer.

Voyons cela. Vous enterrez ça sur votre site. Vous ne proposez que des épaves disponibles sous Ubuntu (comparé aux machines disponibles sous Windows).

Pas étonnant que vos ventes de machines sous Ubuntu soient faibles. En fait, je serais même surpris que vous vendiez quoi que ce soit vu comment vous vous y prenez.

Voici ce que je vous conseille. Cela risque de paraître un peu élitiste, mais j’ai acheté des ordinateurs récemment et ça m’a mis d’humeur taquine.

Comme je vois les choses, vous avez deux options  :

1. Lâchez l’affaire

Sérieusement. Vous n’impressionnez personne avec ces offres Linux minables. Ceux qui s’intéressent suffisamment à Linux pour chercher (et trouver) les produits Ubuntu enterrés dans votre site se sentent insultés par ce qu’ils y trouvent, et vont simplement voir ailleurs, là où on ne leur proposera pas avec force langue de bois des ordures que la plupart des utilisateurs de Windows ne s’embêteraient pas à regarder de plus près (du point de vue du matériel).

2. Proposez Ubuntu sur des ordinateurs comparables à vos machines sous Windows 7

Faites-le en grand, ou bien lâchez l’affaire les gars. Votre micro-marketing pour une niche d’utilisateurs bernés niveau matériel est un échec, mais si vous joignez vraiment le geste à la parole, vous gagnerez les coeurs et les esprits, et vous éviterez la plupart des critiques venant de la communauté Open Source, pour ce que ça vaut.

De plus, en l’absence de la Taxe Windows, un ordinateur sous Ubuntu devrait permettre aux acheteurs de constater qu’un ordinateur, à matériel égal, vendu sans Windows, coûte quelque centaines d’euro MOINS cher, ce qui signifie qu’ils seront plus enclin à acheter des accessoires parmi ceux sur lesquels vous insistez lourdement, sur votre site.

Sérieusement, ce qu’il y a jusqu’ici sur votre site est tout simplement insultant. Abandonnez Ubuntu complètement ou bien passez aux choses sérieuses.

Désolés les gars, mais quelqu’un se devait de vous le dire. Vous ne vous rendez pas service, ici.

En vous remerciant,

Trent

39 Réponses

  1. En effet quelqu’un se devait de le dire haut et fort… C’est à mourir de rire, ou désespoir, au choix, quand on s’adresse à la hotline pour demander d’accéder à d’autres modèles comme particulier.
    -"Nos offres équipées d’Ubuntu sont toutes visibles sur le site, monsieur.
    -Euh.. dans ce cas vous pourriez au moins pensez me permettre d’acheter un portable sans système d’exploitation ? *envoyé comme une boutade plus qu’autre chose*
    -Mais monsieur, il est impossible de se servir d’un ordinateur sans windows ou ubuntu d’installer dessus …
    -Au revoir …. *atterré*"

    Au fait, il me semble que "un veau impotAnt" s’orthographie plutôt "impotEnt" mais ça reste à vérifier.

  2. korbé

    Niveau offre, il y a les derniers Vostro 3500, 3300 et 3700 qui ont l’aire intéressant et qui seront disponible avec Ubuntu d’ici fin avril chez Dell. Mais sinon, rien.

    Et c’est pas une question de vente insuffisantes, pour reprendre cette nouvelle de Clubic:
    — Un tiers des Dell Inspiron Mini livrés sous Ubuntu —
    http://www.clubic.com/actualite-260

  3. "(…)il est conseillé noir sur blanc de « choisir Windows si vous êtes novice dans le domaine informatique »."

    Moi, ce qui m’a fait le plus froncer les sourcils, c’est plutôt la comparaison entre Windows et Ubuntu. D’un côté on a un novice qui ne veut rien apprendre, de l’autre on a un programmeur qui veut apprendre. Ca me semble assez … extrême comme comparaison.

    Toutefois, je traduirais le conseil de Dell par "On préfère ne pas prendre de risques, alors si vous ne savez pas ce qu’est un système d’exploitation, il vaut mieux choisir ce que vous savez approximativement utiliser pour aller sur facebook avec le e bleu". Je trouve qu’ils ont plutôt raison. Ca évite que les clients râlent parce qu’ils ne trouvent pas le menu démarrer, et que le CD de Word (c’est quoi Microsoft Office ? Moi, j’utilise que Word) ne marche pas.

  4. le seul point où je ne suis pas d’accord avec dell est qu’il devraient mettre en choix ubuntu ou windows pour tout les PC … mais au fond je suis d’accord avec eux, pour un néophyte choisir linux c’est être déçu à coup sûr : "mon exe ne marche pas", "il démarre plus :(", "je n’ai pas le panneau de configuration" …

    Linux est une question de choix donc à la limite c’est étranger aux constructeurs …

    et puis il y aura de toute façon des soucis plus "internes" : "moi je voulais gentoo, pas ubuntu"

    Si on veut linux on demande à dell de ne pas mettre d’OS et on se l’installe … donc ce problème n’est qu’un article gratuit

  5. L’an dernier, j’ai acheté mon inspiron sur dell, avec ubuntu. J’en suis assez satisfait, mais j’aurais vraiment préféré un studio ou autre chose, là franchement, c’est assez bof comme offre…

    Après, dell ne veut pas décevoir ses utilisateurs (enfin, le grand public) donc préfère bien évidemment cacher cette offre, qui ne sert juste à faire plaisir à quelques clients uniquement. Je veux dire par là que le grand public, qui est habitué à windows, veut pouvoir continuer avec, et se fout complètement de ubuntu…

  6. Qu’il soit conseillé noir sur blanc de prendre windows quand on est novice, j’aimerais bien vois ça… Mais ce n’est pas le sujet…

    Je suis moi aussi indigné par les offres Dell. Mon ordi devient un peu vieux et régulièrement je me tient informé des offres d’ordi sous GNU/Linux (Ubuntu ou pas) et à chaque fois que je vais voir sur le site de Dell, c’est la déception voire le dégout.

    De même en magasins : les (très) rares config sous Linux sont nazes. Heureusement qu’il y’a aussi de vrai revendeurs, certes un peu plus cher, mais je préfère donner à ceux qui maintienne l’offre libre qu’à ceux qui tuent cette offre libre.

    J’espère que Dell prendra une des décisions de la lettre, au moins pour qu’on soit fixé sur nos idée.

    C’est quand même dingue que l’on doive se battre pour faire respecter la loi (vente lié).

  7. je ne suis pas d’accord avec l’auteur, pourquoi s’en prendre à dell qui fait déjà des efforts. A sa place je dirai que Dell peut mieux faire et je m’attaquerai plus aux autres fabriquant qui ne font rien ou presque (sony, hp, apple ?, acer, nec, asus, msi….). Qu’en pensez vous ?

  8. Oui, la plupart ne font rien, et ne ferons jamais rien… Dell changera peut être quelque chose, et c’est pour ça qu’il est contacté …

    le hollandais volant: http://www1.euro.dell.com/content/t

  9. Personnellement, j’ai voulu acheter un ultra-portable à Noël, j’ai parcouru les sites des principaux constructeurs. (cf http://forum.framasoft.org/viewtopi…) Ben c’est celui de Dell qui m’a le plus débecté.

    Autant les autres affichent le texte que M$ leur a soufflé à l’oreille et au moins le message est clair : "passez votre chemin". Autant chez Dell, on se fout vraiment de votre gueule (sur le site français et à cette période là en tout cas, j’ai pas vérifié depuis) : explications bidons, comparatif partial et surtout redirection vers les offres de pc avec Windows même si vous voulez vraiment Ubuntu parce que les offres avec Ubuntu n’existent pas.

    Je suis donc en accord total avec l’auteur de l’article. Je me suis vraiment senti insulté.
    (en plus d’être scandalisé par la manière dont M$ à repris par les c****** les constructeurs de netbook avec "La vie sans limite sous Windows 7")

  10. C’est vrai que la page de choix de Dell est à la limite du canular.

    Je n’ai pas d’a priori sur la qualité des matériels Dell, mais ont-ils un si gros avantage en rapport qualité/prix qu’il faille insister avec eux ?

    J’ai fait le choix d’Acer parce qu’il ont une offre de remboursement claire et opérationnelle, même si on est loin de la simplicité qu’on pourrait espérer de _tous_ les constructeurs : http://catarina.fr/index.php?post/2

    Je suis plutôt de l’avis de rniamo : "Si on veut Linux on [achète une machine vide et] on se l’installe".
    Ça permet en plus de se rendre compte à quel point c’est plus facile ;-))

  11. De surcroît, acheter un ordinateur GNU/Linux chez Dell est peut-être la façon la plus sûre de donner des sous à Microsoft : un faisceau de présomptions laissent soupçonner que Dell verse à Microsoft une contrepartie sonnante et trébuchante pour ses ordinateurs Libres (sous couvert de se "protéger" des attaques de violations de brevets, à la Novell/TurboLinux/Linspire, et peut-être également pour quelques codecs).
    http://boycottnovell.com/2008/03/21
    http://boycottnovell.com/2010/03/19

  12. Guillaume

    En juillet dernier, Dell vendait son netbook avec ubuntu à 279€. La version Windows était en promotion, passant de 299 € à 279 € également. Soit ! Mais les configurations n’étaient pas les mêmes : 500 Mo de RAM contre 1 Go et pas de module Bluetooth… au détriment de la version Ubuntu.

    En remettant les configurations identiques, on arrivait à la modique somme de 420 €, avec un OS libre (je n’ose pas dire gratuit) en prime.

    Conclusion : soit Dell prend les linuxiens pour des imbéciles, soit pour des vaches à lait, soit ils n’ont pas l’intention de vendre d’ordinateurs sans Windows… Pour quelle raison : simple caution morale ? ou encore pour ne pas s’attirer les foudres d’un fournisseur tout puissant?

    Résultat : alors que j’étais à priori bienveillant pour un constructeur courageux, j’ai acheté un eeePC pour lequel Asus m’a remboursé ma licence Windows (pour un tarif symbolique, je sais bien que je me suis fait quand même avoir, mais moins), et un deuxième pour ma femme avec Windows (la liberté ne vaut que si elle est choisie).

    Au mieux, leur décision de vendre des PC avec Ubuntu est inutile (pour le grand public qui ne connaît que Windows), au pire elle est néfaste (dans mon cas). En tout cas, je ne pense que Microsoft leur en veuille beaucoup.

  13. mum1989

    Surtout que sur le site dell.fr, il n’y a plus de pc portable avec Ubuntu, si j’ai bien regardé :
    http://www1.euro.dell.com/fr/fr/dom

    Je vous soutient, pour moi on doit soit avoir ubuntu (ou un Gnu/linux) partout soit nulle part !

  14. Effectivement depuis quelques jours Dell a fait le menage sur son site. Le critère de choix SE ne propose plus Ubuntu. Globalement en france Dell/ubuntu est un echec, aux etats unis ou a singapour c’est un peu mieux. ON voit souvent des machines identiques avec 100$ de moins quand on prends Ubuntu au lieu de Windows Premium.

    Microsoft tiens les gros OEM , c’est un fait. il n’y guère que les petits constructeurs (Terra, Airis) qui peuvent ecouler des machines sous Freedos car ils payent encore leur 7premium au prix fort.

  15. C’est du vécu … Je me suis déjà acharné plusieurs fois sur Dell, mais sans succès.

    Voyez-vous même:

    http://ponceto.free.fr/index.php?po

    Ils sont lamentables !

  16. En contactant le service client, je n’ai jamais eu de problème à commander un PC avec Ubuntu, même si le modèle n’est pas disponible sur le site, via téléphone c’est sans aucun problème. (Dell studio et inspiron, la config sur internet ne me plaisait pas, j’ai appeler et c’était bon…)
    Mais en lisant le commentaire de @Mealin, je me dis que ce n’est peut-être plus d’actualité…

  17. Bien le bonjour,
    J’ai voulu acheter au mois de février un portable sous linux justement, et sur le site Français de Dell, il ne proposait que le netbook sous Ubuntu, je vois qu’il y a un peu de mieux, vu que de nouveaux portables vont être disponibles…
    Mais je me suis toujours posé la question de savoir pourquoi seul les États-Unis avaient des portables sous Ubuntu Linux…
    Bonne journée à tous

  18. J’ai acheté un ordi portable dans un petit magasin ; j’ai demandé à ne pas avoir d’OS avec. Quand je suis allé le chercher, le vendeur m’a montré dans leur catalogue combien ils vendent la version OEM de Windows XP et m’a fait un rabais équivalent. Même si le matos est parfois un peu plus cher dans les petits magasins, quand j’achète des trucs, c’est dans ce magasin que je retourne.

    Les petits magasins ont tout à gagner à accepter de vendre des ordis sans Windows. Le but d’une entreprise, c’est de gagner du pognon (ce qui est tout à fait normal), et pour Dell, c’est probablement plus rentable d’avoir des rabais et/ou des pots de vin de la part de Microsoft, plutôt que d’inciter les gens à passer à Linux. Un pour cent de la population pas content, le reste content d’avoir des ordis moins chers.

  19. Bertrand Mathieu

    J’ai un studio XPS 1330 acheté l’année dernière. Ubuntu tourne très bien dessus, mais il y a un truc qui m’a ABSOLUMENT empêché de me passer totalement de Windows (que j’ai du réinstaller sur une partition de taille minimum): l’outil de mise à jour du BIOS proposé par Dell ne fonctionne que sous Windows, et pas du tout sous DOS (contrairement à ce que dit le manuel sur le site, en plus). Et ça, c’est vraiment nul.

    Sur un précédent ordinateur je pouvais utiliser la partition "outils dell" qui avait un DOS, mais là ça ne marche pas.

    A défaut d’avoir la même jolie interface sous Linux, le BIOS devrait au moins être capable d’aller chercher des mises à jour sur une clé USB par exemple: certains BIOS savent le faire, Dell devrait y arriver aussi.

  20. timide21

    je suis en train de faire l’aquisition d’un netbook, le Dell mini10 me semble un bon compromis mais seul le mini10v est equipé de ubuntu avec l’ancienne version de proc atom 270.
    alors que faire prendre la nouvelle version avec son windows7 starter pour tout formater pas cool Dell sur ce coup

  21. Tiens … sur leur site, je lis :
    "Certains portables sont équipés du système d’exploitation Ubuntu qui est très adapté pour les experts". Il y a donc quelques chose de pas clair :
    – Ils considèrent que ses odinateurs là sont faits pour les experts ? … c’est ridicule quand on regarde la liste de ces ordinateurs là.
    – Ils considèrent que Ubuntu est difficile à utiliser par des non-expert ? … faudrait qu’ils arrêtent d’en vendre alors.

    @ http://www1.euro.dell.com/content/p

  22. Salut,
    J’ai acheté un mini10v sous ubuntu dans l’esprit très naif de "soutenir" cet effort. Je me suis fait pigeonner. J’étais pourtant prêt à supporter un disque SSD moindre en comparaison de ce que j’aurais eu sous windows. Mais il y avait d’autres sacrifices. Pas de bluetooth, driver du touchpad pourri rendant l’utilisation du notebook infernal.

    OFFRE NULLE !

  23. Le pire, c’est qu’avec ça, on a des logiciels proprios et les paquets Dell proprios.
    L’avantage que j’y ai trouvé, c’est que tout le matériel est déjà reconnu par défaut (même sous Debian maintenant), et ça ce n’est pas négligeable…

  24. Dingue le IdeaStorm .
    Il y en a qui ont même proposé d’utiliser un bios libre , malheureusement ça semble mal parti .
    Il veulent utiliser de l’efi , une proposition contre l’efi a été proposé :
    http://www.ideastorm.com/ideaView?i

  25. j’ai aussi toujours été de cet avis depuis le debut.

    A part quelque périodes courtes ou Ubuntu était enfin vendu a sa vraie valeur. En general tout est fait pour masquer le cout de la licence de MS.

    le bon exemple est actuellement le Dell Mini 10V (N270):

    – Sous Ubuntu avec 8 Go SSD : 199 E
    – Sous XP 160 sata : 229
    – Sous Seven starter 160 sata 249

    a Première vue on se dis chouette, Xp est effectivement moins cher que 7S ( 25 E au lieu de 40 en general) .

    mais le problème c’est qu’il n’est pas possible d’obtenir la meme config en XP et en Ubuntu , et la les gars de chez Dell ont toujours été tres fort pour ça. Donc si tu veux un netbook 160 Go Sata ce qui est quand meme ce que les gens achete le plus :

    – Ubuntu 249 et XP 229 ….

    A mon avis les accords avec Microsft les oblige a ce que les acheteurs ne puissent pas comparer immédiatement des machines sous Win et sous Linux afin de ne pas pouvoir dire " Ha oui avec XP du paye 25 Euros de licence quand mem"

    car ça nuirait globalement au business de MS qui aimerait qu’on croit que le cout de la licence est négligeable.( en plus on pas de starter ici , premium coute plutot le double)

    Bref si Dell n’avait pas le couteau sous la gorge avec MS , on verrait l’OS comme OPtion sur les machines et pas comme des lignes a part ou chaque option ets payé a prix d’OR.

    Donc Oui dell arreez cette comédie qui au final nuit plus qu’autre chose a l’avenir d’ubuntu pour le grand public.

    Mettez vos machines dans les circuit de grossistes afin qu’elle soient revendus par les petits revendeurs qui eux font de l’integration sous Ubuntu correct , comme c’est déjà la cas pour votre Vostro 1015 sous Freedos.

  26. le patron, lui, il utilisait Ubuntu en 2007. (googlez michael dell ubuntu)

    Il parait que en ce moment là c’était une machine assez haut-de-gamme
    http://cybernetnews.com/michael-del

    en tout cas, j’arrive pas à voir le update sur le site Dell (le deuxième resultat sur google)

  27. rakham

    C’est vrai que Dell se moque du monde, il semble assez clair qu’ils sont aux ordres de microsoft.
    Je voulais m’équiper en portable Linux depuis quelques temps, mais je n’avais pas trouvé de solution satisfaisante en neuf. J’ai donc opté pour de l’occasion. J’ai trouvé un revendeur qui propose des machines d’OCCASION révisées (provenant d’entreprises renouvelant leur parc), soit vides soit avec l’os que l’on veut. Exemple DELL LATITUDE D810, intel core 2, 2Go, 160 GO, graveur dvd, wifi blue…. pour 200€ sur lequel j’ai installé ubuntu 9 (avec le dernier cd linux starter kit). IMPECCABBLE Tout a fonctionné du premier coup en 30 mn. Il est donc clair que Linux n’est plus réservé aux spécialistes ….
    Il faut absolument développer les arguments montrant tous les avantages du libre et les faire circuler.

  28. Richard

    en même temps ils sont grillé : Windows® . La vie sans limites. Dell recommande Windows 7.

    et puis maintenant plus aucune offre ubuntu

  29. À vrai dire, « Dell impose Windows 7 » serait plus exact que « Dell recommande Windows 7 ».

  30. patfrat

    Pour ma part, j’utilise à titre pro et perso Ubuntu sur un DELL Vostro 1710, commandé par ma boîte chez DELL et sans OS. J’ai installé moi même Ubuntu dessus et le fait évoluer sans problèmes. Et si problème, je le remonte sur launchpad.
    J’ai donc reçu le pc sans OS mais pour le même prix qu’avec Windows, j’ai eu droit à 1go de ram en plus, le module bluetooth et la sacoche ! Cool !
    Ensuite, je gère deux serveurs DELL sur lesquels j’ai installé Ubuntu serveur 8.04 LTS. En faisant du monitoring, j’ai eu une alerte sur le RAID qu’il fallait mettre à jour. J’ai contacté le support et j’ai eu affaire à un gars très sympa qui m’a donné toutes les billes pour mettre à jour les serveurs, bien que m’ayant confirmé qu’Ubuntu n’était pas une distribution officiellement supportée.
    Je pense que ce constructeur n’est pas si loin que çà de faire le pas vers Ubuntu, d’autant que cette distribution fonctionne à merveille sur leurs machines.
    Ensuite, dire que windows est plus axé débutant et pas Ubuntu. Je ne suis pas d’accord.
    J’installe en ce moment de plus en plus d’Ubuntu chez mes amis et autres connaissances dont un retraité qui avait commencé des cours d’info (sur windows) et qui ne boote plus que sur Ubuntu depuis que je lui ai installé ça en dual boot sur son portable… et il en est très très content.
    En attendant, si DELL pouvait "officialiser" Ubuntu, pour un support pro déjà… là, je serai comblé.

  31. J’étais fan de DELL il y a quelques années et franchement c’est de pire en pire…

  32. Vous me reconnaissez

    Il faut penser aussi au commun des mortels.
    J’ai voulu passer entièrement sous logiciels libres, quitte à payer quelque chose quand-même.
    J’ai installé Mandriva, j’ai fait l’essai de Ubuntu, je n’ai jamais réussi à m’en servir.
    Quand tu demande de l’aide, on te parle chinois sur les forums (lignes de commandes? je ne sais pas ce que c’est)
    Du coup, je suis passé sous Apple.

  33. Bonjour a tous,
    Je suis tomber par hasard sur l’article, me disant ce que dell avait fait. Je vais sur le site de dell en Belgique. Ne trouve pas un menu indiquant les portable sur ubuntu. Je vais un petit recherche et tombe sur un message disant que les pc sur ubuntu ne sont pas disponible pour mon pays. Pourquoi ???
    Pourquoi quand on rentre dans un magasin c’est du windows qui est partout. Pourquoi on met dans la tête des gens qu’un os sur linux c’est geek. J’ai bien mon cousin de 5 ans qui s’en sort sans aucun soucis sur ubuntu.

    Pourquoi la proposition qui était de pré-installer windows sur les pc, que si on voulait utiliser windows que l’on paye a la caisse la licence, et ce qui voulait pas de windows ne paye pas la licence. Pourquoi dans ce monde capitaliste microsoft fait vendre ces licence au prix d’un pain au constructeur ??? Mais bon pour en revenir a dell quand il arrêteront de se cacher et de faire un vrai pas. Dire nous vendons des pc sur ubuntu et windows, que se soie n’importe quelle game de pc. Bas sa aura une énorme évolution dans ce monde libre.

  34. Je préfèrerais payer le même prix (ou 10€ plus cher) pour un PC sous ubuntu identique à un sous windows.
    Leur politique actuelle est dù non seulement aux marges arrières de Microsoft mais aussi à un problème bêtement économique de "les petites quantités c’est cher". Je suis persuadé que les linuxiens préfèrerait voir un PC à un prix fixe avec choix win ou tux car le principal c’est que ce choix existe.

  35. @ Vous me reconnaissez:

    Votre commentaire est un très bon plaidoyer contre la situation actuelle.
    Comme vous le faites remarquer, Dell devrait penser au commun des mortels, et donc fournir des ordinateurs avec Linux clé-en-main (comme le font des initiatives malheureusement trop rares ou trop peu pratiques).
    De toutes évidences, si vous n’avez "jamais réussi à vous en servir" ou même que vous avez dû aller chercher de l’aide sur un forum, c’est que celui-ci devait être réglé correctement, alors qu’un bon constructeur/distributeur y arrive aisément (par exemple: un portable issu de Novatux fonctionne sans problème, avec tout les codecs audio/video, Flash, Skype, …). Pas étonnant dès lors de vous tournez vers une solution réellement clé-en-main.

    Toutefois, méfiez-vous, dans un univers parallèle où vous auriez appris à utiliser un ordinateur avec Linux plutôt qu’avec Win/Mac, vous trouveriez souvent sur les forums d’aide pour ces derniers les indications: "téléchargez cet exécutables, exécutez le et cliquez sur suivant", qui vous paraitront surement très chinois (d’ailleurs, un "executable" peut facilement être créé à partir d’une instruction en ligne de commande, mais au lieu du simple copier-coller, elle requiert de télécharger et d’exécuter, ce qui est bcp moins pratique ). Ne concluez donc pas trop vite que la ligne de commande est compliquée.

  36. fran'

    Bonjour,

    Dans les commentaires, Korbé annonce que Dell va proposer des nouveaux modèles sous Ubuntu (modèle Vostro) fin avril. J’attendais cette offre pour renouveler mon PC. A priori, ces offres ne sont pas encore disponibles.
    Quelqu’un aurait-il des infos ?
    Merci,
    Fran’

  37. rabemanadala

    si dell vous embete tellement avec son offre à demi teinte d’ubuntu tournez vous vers "clevo" il y en a pour tous les gouts ,tous les budgets et toutes les configurations possibles il n’y a pas que dell dans la vie ,à bon entendeur salut

  38. Je ne serais pas surpris que Windows finance une partie du hardware en forçant DELL à pousser Windows. Je crois qu’à performance égale, la différence entre les coûts est minime…

  39. utilisateur dell/ubuntu :
    Le problème c’est UBUNTU ! Sa version 10 est une merde/testing qu’il fait passer pour une LTS fini et au point ! De très nombreux témoignages durant de très long mois s’en font l’écho. L’équipe ubuntu a bel et bien signalé des bugs sur la compatibilté dell/ubuntu APRES coup.
    Je n’ai eu aucun problème avec la débian ou l’o.s gnu-open.
    Pourquoi ‘ubuntu-shuttleworth’ ne nous propose t-il pas un vrai micro-ordinateur ?
    Là, le nabot-vantard serait à la hauteur…pour négocier avec les pompes de dell !
    Scandaleux parti-pris que de décider que le non-responsable est ubuntu.