Compte-rendu de l’action de sensibilisation du 4 mai à la Cité des Sciences

Classé dans : Framasoft | 22

Action de sensibilisation - 4 mai - Cités des SciencesPas moins de 50 libristes se sont déplacés ce mardi soir à l’appel de Framasoft et de l’April pour distribuer quelques 700 tracts et 100 FramaDVD aux visiteurs invités à l’inauguration officielle de l’exposition « Contrefaçon » présentée à la Cité des sciences et de l’industrie. L’opération symbolique de sensibilisation du public de l’exposition à l’existence des licences libres fut donc un véritable succès, palliant ainsi un peu plus à la censure imposée par l’INPI.

Pendant plus de deux heures, le parvis de la Cité des sciences fut animé par une joyeuse cohorte de libristes de diverses associations (VLC, Ubuntu-fr, April, Framasoft et même membres du Parti Pirate français survivant) colportant tracts et FramaDVD de visiteur en visiteur. Ces derniers se montraient pour la plupart polis, promettant dans presque tous les cas de lire le tract que nous leur tendions.

L’accueil réservé par la Cité des sciences fut lui aussi courtois, mais froid, surtout en considération des 11°C qui régnaient dehors et du vent mordant qui balayait le parvis. En effet, malgré nos diverses demandes, nous n’avons pas été autorisés à mener notre action dans le grand hall de la Cité.

Action de sensibilisation - 4 mai -  Cités des SciencesDans l’effervescence bon enfant de l’activité, deux types de tracteurs se distinguèrent : les polypes de récif et les poissons pilotes. Les premiers, fermement ancrés à leur banc de corail, captaient sans se déplacer l’attention de tout visiteur dépourvu de tract passant à proximité, le temps de lui fournir le précieux document. Les seconds, moins rapides en cas d’affluence, répétaient continuellement la même ronde, marchant au devant des visiteurs et les accompagnant sur 20 à 30 mètres jusqu’au barrage Vigipirate marquant l’entrée de la Cité, se donnant le temps d’introduire la démarche et souvent d’entamer une conversation.

Le but n’était pas de prêcher des convaincus mais de pallier au manque d’objectivité imposé par l’INPI à l’exposition. Or, avec le public de l’inauguration officielle, se déplaçant sur invitation de la Cité des sciences et donc sélectionné par ses sponsors, nous étions bien servis. Toutefois, j’ai l’exemple d’un visiteur en costume de velours vert, se définissant comme juriste et qui, une fois arrivé au barrage me demanda, l’air grave mais ravi d’avoir appris quelque chose, 4 ou 5 tracts supplémentaires pour discuter du sujet avec ses amis.

Si les personnalités encostumées se sont succédées pendant deux heures, toujours relativement surprises par l’ampleur du dispositif bénévole déployé à l’entrée, l’arrivée la plus remarquée fut celle de la présidente de la Cité des sciences et de l’industrie Claudie Haigneré, sous bonne escorte. Il ne fut pas possible d’entamer de conversation avec elle lors de son passage et elle ne donna pas suite à la requête formulée par Frédéric Couchet de nous permettre d’entrer dans le hall. Toutefois, elle se saisit volontiers du FramaDVD que je lui tendais, sans pour autant ralentir son allure.

Plus tard, parmi les premiers visiteurs à ressortir de l’exposition, certains nous affirmèrent que la présidente de la Cité des sciences parla dans son discours d’une exposition « portant à débat » comme le confirmait notre présence et notre action aux portes du lieu. L’exposition était d’ailleurs souvent jugée superficielle, ou partiale par les personnes prenant le temps de nous en parler.

En conclusion, le succès de la mobilisation, le nombre de tracts distribués et les retours des visiteurs à leur arrivée et à leur départ confirment l’utilité d’une telle opération. Richard M. Stallman peut être fier des libristes français, car à défaut de venir informer le public chaque jour à l’entrée de l’exposition comme il l’avait idéalement suggéré, la mobilisation ne faiblit pas depuis l’ouverture le 20 avril dernier. Les acteurs du web ont su réagir promptement pour sauver le texte d’Isabelle Vodjdani de son élagage, puis informer plus de personnes via Internet que n’en a accueilli l’exposition depuis son lancement.

Enfin, d’autres opérations de sensibilisation semblent se profiler sur le forum, et l’Ubuntu Party de mai arrive à grands pas…

Action de sensibilisation - 4 mai - Cités des Sciences

22 Réponses

  1. Bravo à tous les libristes présents à cette distribution de tracts.

  2. Bravo à tous !

  3. WhilelM

    Yay !

    Une action rondement menée. Bravo à toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisé-e-s.
    Merci pour le compte-rendu qui permet à celles et ceux qui n’y étaient pas mais qui auraient voulu y être d’avoir une idée de l’ambiance sur le lieu !

  4. Nico

    Je félicite tous les participants pour cette superbe action.
    Merci pour ce retour très intéressant et motivant pour de futur actions (autre que sur paris ? qui sais…)

  5. cebru

    Bravo aux courageux libristes qui ont affronté une météo hivernale pour rétablir un pan de vérité et démontrer aux visiteurs de l’exposition qu’il existe aussi des copies légales, encouragées, utiles et nécessaires.

  6. Winael

    Finalement il aurait mieux fallu pour l’INPI de ne pas faire de censure. Encore une belle démonstration de l’effet Barbara Streisand.

    Bravo à la 50 aine de gus qui sont sorti de leur garage dans le froid pour spammer les visiteurs de l’expo

  7. Bravo pour ce compte-rendu, et un grand merci pour cette mobilisation dont tu as été le fer de lance Siltaar !

    Je ne sais s’il faut espérer que de telles mobilisations larges se reproduisent à l’avenir : d’un côté ce pourrait être le signe que les collectifs "du Libre" parviennent (un peu) à dépasser leurs querelles de chapelles (j’ai dit "un peu" hein, faut pas déconner) ; d’un autre côté cela serait également le signe que les autorités persistent dans leur rejet stupide des licences alternatives. (Il faudra d’ailleurs parler de ce qui est en train de se passer à la SACEM, hint hint pour le Framablog :-)

    Beau travail, j’espère que la prochaine fois je pourrai être des vôtres !

  8. Axone

    Merci à vous les gars

  9. Au nom de tout l’équipe Framasoft, je remercie Siltaar pour son implication dans l’organisation de cette action qui, c’est assez rare pour être signalé, ne s’est pas coordonnée à partir d’un groupe… Facebook ;-)

    Merci également à l’April pour son concours, son soutien et son savoir-faire dans la rédaction du tract.

  10. Kane

    Franchement, je suis venu aider un peu en mode "poisson pilote"… Et bah c’était Excellent !
    Ambiance chaleureuse, malgré l’horrible vent…

    J’étais trop blasé de devoir partir si rapidement… Mais bon… j’ai aidé… un peu… ^^

  11. deadalnix

    Je serais bien venu si j’étais dans le coin :/

    En tout cas, bien joué !

  12. La distribution s’est passé sans trop de soucis, mais il faut signaler la mademoiselle "je te déchire ton tract sous tes yeux"… très sympa… et l’inoubliable "Monsieur Sprint" qui a forcé le barrage dans une course folle, la tentative d’interpellation de notre part n’a pas suffit…

    Et puis le compte rendu ne dit pas que pour une bonne moitié des libristes présents, ça s’est fini au bar :-p

  13. Siltaar

    Bonjour, l’April vient de mettre en ligne un compte-rendu succinct et factuel : http://www.april.org/fr/action-de-s

    Ainsi qu’une ‘gallery’ de photos supplémentaires, morceaux choisis :
    Etre convaincant :) http://photos.april.org/Censure-ant
    Partir tout azimuts http://photos.april.org/Censure-ant
    Tous partir tout azimuts :) http://photos.april.org/Censure-ant
    Faire face à l’affluence http://photos.april.org/Censure-ant
    Etre souriant : http://photos.april.org/Censure-ant
    Rester groupé http://photos.april.org/Censure-ant

    Ensuite, j’avoue que je n’imaginais pas qu’autant de défenseurs du libre viendraient aider à cette action, juste mais pas forcément facile, et dans le froid :p On dit les geeks asociaux mais franchement quel beau démenti !

    Enfin, j’ai une petite pensée pour tous les amis qui nous ont assuré de leur soutien sans pouvoir toutefois se déplacer. Rassurez-vous, il existe d’autres moyens d’agir ! Une adhésion à l’April, ou un don à Framasoft (défiscalisation et récurrents possibles ;p) sont autant d’actions utiles, qui permettent aux associations du libre de continuer la révolution ^_^

  14. Super distribution !
    Les manifestants étaient souriants, cordiaux. Une bonne ambiance s’est installée dès le début.
    Les tracts distribués étaient assez rarement refusés par les passants, même ceux découpés au dernier moment ;-). Peu nous ont esquivé en allant au parking ou en essayant de passer sur les côtés!
    Les accroches telles que "Vous téléchargez? Allez vous voir l’exposition Contrefaçon? Que pensez vous de la censure?" ont bien joué leur rôle.
    Nous sommes resté deux heures, en plein vent certes, mais entourés de gens chaleureux. Merci à tous de vous être déplacés, merci à ceux qui nous ont soutenus, de loin.
    Merci à Siltaar et Madix de nous avoir chapeautés!
    Et je tiens à préciser que ce n’est uniquement que pour nous réchauffer que nous avons fini au bar (what else ;-P). On a même repris des forces dans une pizzeria ensuite et certains sont rentrés à Vélo.. comme quoi.

  15. Malheureusement, étant à Bruxelles, je n’ai pas pu venir, mais je tiens à remercier tous les bénévoles qui s’y sont rendus.

  16. Une belle action, avec des intervenants motivés, souriants et courtois qui n’agressaient pas les gens. Seul bogue : le FramaDVD que je m’étais "autodistribué" :-) n’a pas marché dans mon ordi. J’espère que ceux que nous avons donnés aux visiteurs ont fonctionné.

  17. toto

    Est-ce qu’on peut dire que c’était une distribution libre, doublée d’une distribution linux ?

    ;-)

  18. Pour moi la Villette représente l’endroit ou j’allais m’instruire des sciences étant plus jeune, et également l’endroit où on m’a pour la première fois parlé de Linux et des logiciels libres (je me souviens de ce jeune libriste venu installer un linux sur mon pc, certainement vers 1997 !)

    Je serais bien venu si je n’habitait pas si loin
    :)

    Bravo à vous !

  19. Bravo à vous (oui je sais j’arrive après la bataille) mais bravo quand même

  20. une action, oui plutôt que de râler vous agissez et je regrette amèrement d’être à 900 km car je serai venu sans l’ombre d’un doute.

    En tout cas, il en ressort que ce sont essentiellement des industries et cies qui sont écoutées. Il faut finalement devoir manifester pour que les besoins >réels< soient éventuellement pris en compte. Ce qui est sur , c’est que le fait de mettre en avant des marques comme c’est le cas ici à la Villette donne un sentiment inverse (i.e. : négatif)

  21. Kelindil

    Juste parce que j’aime bien le marketing (issu de microsoft france):
    Microsoft, partenaire de « CONTREFAÇON, la vraie expo qui parle du faux »
    Dans le sillage de ses actions destinées à sensibiliser le grand public aux risques pour le consommateurs et l’économie de la contrefaçon de logiciels, Microsoft contribue à l’exposition « CONTREFAÇON, la vraie expo qui parle du faux », du 20 avril 2010 au 13 février 2011 à la Cité des sciences et de l’industrie, un lieu Universciences.
    « Au cours de ces deux dernières années seulement, ce sont plus de 150 000 signalements que Microsoft a reçu de la part de consommateurs ayant acheté de faux logiciels à leur insu. Cette préoccupation concrète rend nécessaire une collaboration plus grande entre l’industrie, les consommateurs et les pouvoirs publics. En tant que leader mondial du logiciel, nous sommes engagés depuis de nombreuses années dans la lutte contre la contrefaçon de logiciels. Pédagogie, accompagnement et prévention sont les maîtres mots de nos actions. Comme l’exposition « Contrefaçon » aborde justement le sujet sous une dimension citoyenne, à travers une lumière nouvelle et des regards croisés, nous avons naturellement décidé d’y participer. » souligne Marc Mossé, Directeur des Affaires juridiques de Microsoft France.