Bagdad et Gaza : OpenStreetMap 1 Google Maps 0

Classé dans : Libres Cultures | 22

Il y a deux mois, nous publiions un article sur le zoo de Berlin illustrant le fait qu’OpenStreetMap pouvait être plus pertinent que Google Maps dans ce cas très particulier.

Un commentaire nous signala alors qu’il en était de même pour certaines zones sensibles et de donner alors l’exemple de la ville de Bagad où la comparaison se révèle effectivement spectaculaire.

Bagdad

Sur Google Maps  :

Bagdad - Google Maps - 2010

Sur OpenStreetMap (accueil du projet de cartographie de Bagdad)  :

Bagdad - OpenStreetMap - 2010

Mais la bande de Gaza n’est pas en reste.

Gaza

Ici la ville de Gaza (ou Gaza City) n’existe carrément pas chez Google Maps  !

Gaza - Google Maps - 2010

Chez OpenStreetMap (accueil du projet de cartographie de Gaza)  :

Gaza - OpenStreetMap - 2010

But why  ?

Pourquoi Google Maps se montre si peu précis ici  ?

J’attends vos commentaires. La réponse est peut-être à rechercher du côté de la géopolitique américaine et des restrictions imposées à ses entreprises  ?

Google a beau travailler dans les nuages, Google n’en a pas moins un pays d’origine et d’appartenance qui a ses propres règles et suit ses propres intérêts…

Règles et intérêts qui heureusement ne sont les mêmes que ceux d’un projet libre et coopératif comme OpenStreeMap  !

22 Réponses

  1. Noplay

    Pour cartographier il faut envoyer des voitures sur le terrain, c’est généralement teleatlas qui s’en charge du coup dans les zone dangereuse la carte n’est pas faite.

  2. Bathizte

    Tout à fait, même si les comparaisons sont intéressantes, google n’est pas du tout en cause pour ces questions là.

    Les données cartographiques, selon les zones géographiques, ont été achetées à divers prestataires, par exemple téléatlas.

    Ainsi, les conclusions de cet article me paraissent bien rapides, orientées par un point de vue trop facilement partial.

  3. Bouska

    Pour complèter le commentaire de Noplay, il y a deux autres paramètres qui explique cette différence :
    – En plus de la dangerosité ou même de accessibilité (pour la bande de Gaza), il y a aussi la rentabilité ; TéléAtlas ne va pas se mettre à cartographier une carte que seuls trois clampins pourront acheter (à travers des GPS et compagnie) ;
    – Pour prendre le cas de l’Europe, le besoin de cartographier ne se ressent pas grâce à une bonne complétion de la carte et ceux depuis longtemps. Si aucune carte commerciale n’existe (peut-être en papier), le besoin n’en est pas moins grand à Bagdad (ça pourrait même être les militaires qui l’ont cartographié) que dans n’importe quelle autre ville, donc l’offre se créée à partir des ressources disponibles et une collaboration maximale.

    Ce pourrait être sympathique un blog qui tous les jours montrerait une partie de la carte de OSM bien plus complète que Google (ou autre commercial), avec un algorithme, il y a surement moyen d’automatiser une partie de la recherche.

  4. Et Google n’a pas les moyens de s’acheter les cartes satellites de ces endroits du monde peut-être ? J’ai quand même un doute.

  5. Après, à un niveau plus local, c’est amusant de contribuer à OpenStreetMap, jusqu’à obtenir des cartes imbattables. Et puis après, écrire aux mairies et aux syndicats d’initiative pour leur signaler : « Coucou, j’ai cartographié votre patelin, vous pouvez réutiliser, c’est libre et c’est la meilleure carte disponible ! Au fait, si vous avez des données, vous pouvez me les envoyer, ça m’aiderait. » Et vous savez quoi ? Il s’en moquent, et ignorent royalement ce genre d’avis, comme si ça ne les intéressait pas…

  6. Est-ce qu’il existe, à votre connaissance, l’équivalent libre de la fonction street view de google maps ?

  7. cricri

    @ashledombos

    Non, aucune communauté n’a pour le moment les moyens de s’offrir une flotte de véhicules pour cartographier la planète ni d’offrir suffisamment de bande passante et d’espace disque pour une telle aventure.

    Peut être quand la carte OSM sera complète sera t il possible de construire un projet communautaire équivalent avec la possibilité de photographier sa rue ou sa ville …

    En attendant, continuons de compléter OpenStreetMap. La saisie des adresses et la numérotation des rues représente un gros chantier pour faire naître bientôt une navigation GPS automobile aussi complète que celle des acteurs commerciaux.
    Pour les projets expérimentaux accessibles, il y a aussi les projections 3D d’Openstreetmap :

    http://www.osm-3d.org/home.en.htm

  8. Cyrille L.

    @Elessar
    Beaucoup de communes n’en n’ont rien à faire car les cartes de leur ville est faite "gracieusement" par JC Decaux. Cela fait parti du package de cette entreprise quand elle remporte le contrat du matériel urbain de la commune.
    Bien entendu les cartes produites par Decaux n’a rien de libre, mais tu comprendras donc que les communes ne sont donc pas intéressées :(

  9. Millard

    L’historique dit que c’est http://jumpstartinternational.org/ qui a mappé gaza (et probablement Bagdad puisque ce sont des irakiens). C’est une asso spécialisée dans le mapping de zone de guerre apparemment, enfin que des zones où sont établis des ennemis des occidentaux. On peut se demander quel est le but de ce mapping car ça peut aider tactiquement des gens qui voudraient se farcir du GI ou du soldat de Tsahal…

  10. Avez vous noté la différence sur la corée du nord? google map ne recense aucune ville alors que pyong yang est cartographié sur openstreetmap…

  11. superwhoopy

    Juste pour l’anecdote, le nom de Gaza figure bien sur la capture d’écran Google Maps, mais uniquement en hébreu (‘Aza).

  12. puppet

    A contrario, certaine ville, même en France, sont mieux cartographié sur Google (carto TéléAtlas) que sur OMS…

  13. hamster

    @ noplay
    si c’est juste pour cartographie les rues et les routes ca se fait tres bien avec des images aeriennes ou satellites (c’est beaucoup utilise pour openstreetmap), c’est pour pouvoir mettre les noms des rues et les points d’interet qu’il faut aller sur le terrain

    @ bouska
    tu veux d’autres exemple ? facile : les zones de guerre ou situation dangereuse sont nombreuses
    http://osm.org/go/z06bzlvn-
    http://osm.org/go/z0vkMyB
    je vous laisse chercher sur d’autres cartes (et pas que google map) a quoi ca ressemble
    d’ailleurs sur ces exemples on voit bien l’effet "image satellite" : les bords de la zone cartographiee sont nets et correspondent aux bords de la photo
    pour l’anecdote ces deux villes ont ete cartographiees dans OSM depuis le debut du mois d’aout suite a une demande d’organisations humanitaires
    http://wiki.openstreetmap.org/wiki/
    et c’est la un autre point ou OSM est imbattable : la capacite a une tres grande reactivite

    mais les zones difficiles d’acces ne sont pas les seules ou OSM a un temps d’avance, je vous laisse regarder grenoble

    @ elessar
    heu non ils ne s’en moquent pas, du moins pas tous
    exemples :
    – a brest ils ont directement offert les donnees cadastrales a OSM
    http://wiki.openstreetmap.org/wiki/
    – a grasse ils ont lance un appel pour qu’on cartographie cette ville de facon plus complete dans OSM et embauche un stagiaire pour aider, afin qu’ils puissent l’utiliser sur le site web de la ville
    http://wiki.openstreetmap.org/wiki/
    – a toulouse le site des transports en communs de la ville presente les itineraires sur des cartes OSM
    http://www.tisseo.fr/calculateur?st
    – en auvergne le Centre Regional Auvergnat de l’Information Geographique a donne des photos aeriennes tres precises de toute la region pour aider a cartographier dans OSM
    http://wiki.openstreetmap.org/wiki/
    – il y a des villes ou la carte d’OSM est utilisee pour les plans de ville affiches dans la rue et sur les arrets de bus
    http://wiki.openstreetmap.org/wiki/
    http://wiki.openstreetmap.org/wiki/

    @ cricri
    actuellement il n’existe pas d’equivalent de street view, mais la philosophie d’OSM n’est pas de faire le travail de facon centralisee comme l’a fait google
    j’ai entendu parler de faire quelque chose pour permettre a tout le monde de deposer des photos geolocalisees pour pouvoir faire un lien entre la base de donnees d’OSM et une base de donnees de photos
    et je pense qu’il n’est pas necessaire d’attendre que la carte d’OSM soit complete pour avoir et construire d’autres idees

  14. Ici à la réunion, OSM est plus complet que google maps, c’est qd même fort.
    En tout cas je suis content de connaitre OSM pour ca, faut juste que j’arrive a le configurer pour l’utiliser par défaut avec mon android et ca sera parfait.
    En plus c’est beau.

  15. mongolito404

    @Lame Spirale: Sur Android il y a Orux Maps et MapDroyd qui utilisent OSM

  16. Keruzien

    En France l’Institut Géographique National n’est civil que depuis 1940 pour éviter d’être considérés comme militaires. La plupart des services géographiques des pays sont ou ont été militaires. Dans les 2-3 siècles passés, disposer de cartes était un enjeu essentiel pour les conquérants. Même si aujourd’hui la conquête a pris une autre forme, les enjeux financiers sont toujours très forts, Google n’est pas un philantrope.
    Si les zones de guerre ne sont pas cartograpiées dans Google, ce n’est pa parceque Google ne "peut" pas les avoir mais bien parcequ’ils ne veulent pas les mettre en ligne. Les militaires israéliens et américains ont des cartes de Gaza, on peut en être sûr.
    Il est essentiel qu’OpenStreetMap existe, les cartes ne doivent pas être réservées aux puissants de ce monde.

  17. Juste un petit commentaire pour rattacher à ce billet une récente actualité du blog Formats-Ouverts.org à propos de l’étrange absence de la BnF sur les cartes en-ligne de ViaMichelin : http://formats-ouverts.org/blog/201

  18. En direct des rencontres Wikimedia France 2010 : la carte OSM de Bagdad est la meilleure au monde. Elle est réalisée en collaboration avec l’armée américaine sur place.

    OSM accueille également la carte des bidonvilles de Bogotá, réalisée avec la population, améliorant la vie des habitants (où se trouve quel commerce ?) et aidant les pouvoirs publics à mieux appréhender le phénomène et en mesurer l’importance.

  19. @Keruzien: à quand la carte du monde sur WikiLeaks ?

  20. N’importe quoi.Il y a des véritables antisémites obsessionnels qui utilise même les requinq, les cartes les sardines , exemple en Egypte derniérement. Pourquoi ne pas comparer la propreté des chiottes à Tel aviv et ceux de gaza ou ceux du Caire. Je conseillerai à tous ses malades mentaux pour qui se servent de la toile pour dégueuler et délirer de chercher à ce soigner efficacement, car ils sont en souffrance terrible, en effet si chaque détail de la vie courante et il y en a des milliers est détourner en phobies et fantasmes anti-americains et anti-israeliens , il ne faut pas s’étonner que sur 23 pays Arabes, il n’y a jamais eu un Nobel(hormis un terroriste comme Arafat) et que leurs peuples ne font la une que des attentats et de la misère, quel gâchis.

  21. Il y a aussi l’inverse. Exemple au Gabon, la ville de Port-Gentil :

    Par Google Maps : http://z1.zod.fr/z/pog-google-laib….
    Par OpenSteetMap : http://z1.zod.fr/z/pog-osm-maib.png

    Bon, ok. C’est un trou perdu, mais nous, nous avons les baleines et les tortues luth :p

    ps : Fichiers mis en ligne le 15/12/2010. Si pas vus pendant 60 jours, ils sont supprimés.

  22. @hamedou vous êtes hors de propos, la comparaison porte entre la précision de deux outils, pas entre deux endroits.
    @Foubetc merci pour cet exemple, il me donne l’occasion de rappeler l’une des forces du libre : vous avez le pouvoir d’améliorer la situation en égalisant les deux cartes, voire en faisant d’OSM dans votre pays une meilleure carte que l’autre. Alors que l’inverse n’est pas possible, nous n’avons pas ce pouvoir sur l’entreprise qui publie la carte propriétaire. Si Port-Gentil n’est pas encore cartographié dans OSM c’est simplement parce qu’aucun Port-Gentillais ne s’en est donné la peine, et c’est dommage ça à l’air sympa comme coin 😉