Docteur Word et Mister Doc font de la résistance à l’Éducation nationale

Classé dans : Éducation, Libr'en Vrac | 22

Les inspecteurs de l’Éducation nationale représentent l’autorité pédagogique des enseignants. Ils sont écoutés et respectés. Ce sont un peu « les professeurs des professeurs ».

En cette nouvelle rentrée scolaire, les enseignants d’une académie sont sollicités par leurs inspecteurs pour fournir un travail en vue de préparer au mieux un changement de programme dans leur discipline. C’est une procédure tout à fait classique de consultation de la base.

Ce qui l’est peut-être moins, c’est la recommandation technique ci-dessous :

Afin de faciliter la gestion des très nombreuses productions attendues, il est impératif de n’utiliser que la fiche-réponse (un fichier au format Word à compléter) pour envoyer vos productions. Vos fichiers (un par situation d’évaluation produite) doivent être lisibles avec une installation standard de Word et aucun autre fichier ne doit être joint à votre envoi.

Vos fichiers doivent être nommés de la façon suivante (en remplaçant XXX par le numéro de votre établissement) : XXX-1.doc, XXX-2.doc, etc.

Nous vous serions reconnaissants de respecter scrupuleusement ces consignes afin d’éviter un travail important et fastidieux au groupe de relecture.

Nous sommes d’accord, les inspecteurs sont aussi faillibles et ne peuvent pas être des experts partout. Mais quelle confusion entre le logiciel (Word) et le format (doc) ! Et quel mauvais exemple renvoyé à des enseignants habitués à ce que la parole de leurs inspecteurs soit parole d’évangile !

Word, en installation « standard », désigné par ses élites Grand Facilitateur de travail à l’Éducation nationale ! Cela se passe encore comme ça à l’école française en septembre 2010…

Il y a certainement moyen de faire autrement. Pouvez-vous aider nos inspecteurs dans les commentaires ?

22 Réponses

  1. stefg1971

    Rien de bien surprenant. Pour les évaluations des capacités expérimentales du bac S, on a CD-ROM avec les sujets que l’on peut modifier pour s’adapter au matériel du lycée, ces documents sont au format doc, rtf ou pdf …Alors bon il y a le format rtf mais je ne comprends pas l’absence du odt alors que pas mal de collègues se sont mis à openoffice.

  2. morandim

    Réalité quotidienne affligeante. Entendu… "les inspecteurs ne peuvent pas être des experts partout"
    Mais qu’en sera t-il pour nos chères têtes blondes ? Les apprentissages des "tic" incombant désormais à toutes les disciplines… tout le monde est responsable en général, donc plus personne en particulier !

    Amicalement

  3. Aujourd’hui encore en salle des profs :
    – Putain il est nul ton OpenOffice, il n’est pas foutu de lire mon fichier !
    – C’est quoi ton fichier ?
    – C’est du Word, quoi !
    – Mais le format de ton fichier c’est du DOC ou du DOCX ?
    – Heu, tu peux arrêter de me parler chinois !
    – Si tu as une récente version de Microsoft Office alors il est possible que ton fichier soit en DOCX qui est effectivement pas lu sur l’OpenOffice du lycée. Note qu’il n’est pas lu également par les anciennes versions de Microsoft Office que l’on a aussi au lycée. Dans ces cas-là, mieux vaut enregistrer ton fichier sous l’ancien format DOC.
    – Pff, ceci me conforte dans ce que je pensais de l’informatique.

  4. La parole des inspecteurs, parole d’évangile, on est très très loin de la réalité ! Les enseignants ne suivent en général les instructions des inspecteurs qu’au moment de l’inspection (1 fois par an maxi, pour pouvoir monter les échelons, oui, c’est du lèche-botte), ou si elles vont dans le sens de leurs manière de faire.

    Cependant, en terme de logiciels et de format, les enseignants sont comme le reste de la population, soumis à la loi du plus fort standard, et ne se posent pour la plupart pas la question de savoir s’il existe autre chose que Word et son format doc dans la vie…

  5. @syl, openoffice lit les docx depuis sa version 3.2

  6. D’ou l’importance de tenir à jour son parc de machine … hum hum.

    Il y a des logiciels pour faire des mise à jour automatiquement ( pour les logiciels )sous windows : par exemple ( ily en a d’autres ) http://www.filehippo.com/updatechec

    Et le prochain windows devrait implémenter une vision proche de linux pour la mise a jour. (théoriquement, mais ils doivent avoir du boulot )

  7. Et je sais aussi que d’anciennes version de Word peuvent lires les .docx avec un patch. Bon de quelles versions il s’agit réellement je ne m’en souviens plus, j’avais eu ce soucis il y a deux ans dans un organisme de formation et nous avions trouvé cette solution avec le formateur.

    Sinon Kdfdm merci pour le lien j’ignorais l’existence de tel programme pour Windows, je vais y voir de plus près, car ce genre de programme peut être utile pour mes amis qui sont sous Microsoft Windows.

    C’est vrai que pour écrire format Word, c’est que l’on peut uniquement ne pas s’y connaitre en informatique, et donc se dispenser de donner de tels consignes !

  8. Le pire c’est que pour ce genre de travail, dans 99% des cas, un simple fichier texte suffit. Ou encore directement par mail. Un Wiki aussi est une bonne idée, mais ce serait certainement un trop grand changement dans les mentalités de ces Messieurs.

  9. Le changement est toujours grand, c’est la loi de l’évolution.

  10. Il y a les inspecteurs pédagogiques régionnaux (IPR en jargon) qui sont en charge des enseignants du secondaire (donc les collèges + les lycées). Et il y a les inpecteurs de l’éducation nationale (IEN en jargon aussi) qui sont en charge du primaire (donc les écoles maternelles + les écoles élémentaires). Ici cela sembre être des IPR. Dans le premier degré, les IEN sont aidés par un conseiller TIC qui fait partie de leur équipe (pas forcément à plein temps). Quant au format .doc, quel Word, car qu’est-ce que « standard » : celui de Mac OS, celui de XP, de 7 ? la version 2.0, la 97, la 2003 ? Là, les IPR ne sont pas assez précis en voulant pourtant l’être.
    Pour le format .doc, il peut se révéler très « utile » : il permet de lire le rapport d’inspection qui se trouvait dans le fichier de votre rapport d’inspection que vous venez de recevoir, car l’IPR a juste effacé le contenu précédent… Cela peut jeter un certain trouble, que l’on expliquera avec cette histoire de formats : http://formats-ouverts.org/blog/200

  11. @ kdfdm:

    D’abord windows avait des gestions de droits pourave, ensuite avec NT, ils sont devenus POSIX-compliant.
    Maintenant, ils vont tenter d’adapter l’ergonomie des dépôts pour les mises à jour.

    Quelle est la prochaine étape? La réécriture du noyau pour faire de windows un UNIX-Like?

    Et dire qu’il y a encore des gens qui osent dire que microsoft innove…

  12. @Ginko : tu peux déjà remplacer le kernel windows par un kernel linux, et lancer du linux sur du "chai plus trop quoi" bidule machin puant qui veut encore se dire "propriétaire"

    http://sourceforge.net/projects/col

    Alors qu’a la base mac os, et windows , sont "unix" ( non non linux non plus n’est pas unix ), et beaucoup de code libre, et beaucoup d ‘idée libre : bah tiens la ils ont le droit.

    Ca vaut pour tout logiciel propriétaire ( et pas que dans le monde logiciel ), il ne faut pas se leurrer. ( des innovations de microsoft office par exemple, des idées de design , etc).

    Il faut achever la bête pendant qu’il est temps, ne la faisons pas souffrir.

  13. Matcheux

    Tous les ans, on doit rédiger les sujets d’examen pour les bts. Et dans les instructions, c’est toujours demandé au format Word 97 sans utiliser de numérotation automatique.

    J’en ai parler à l’inspectrice qui a été assez réceptrice à mes arguments (standards, interopérabilité, indépendance, …) mais elle m’a expliqué qu’elle partait à la retraite dans un an alors …

  14. Ce ne serait pas hors-la-loi, une recommandation comme ça ? Il me semble avoir lu un texte — RGI ? — qui interdisait à toute administration de refuser de l’OpenDocument…

  15. ProfDeBase

    Eh bien si on vous demande des documents au format .doc (enfin, l’un des 6 ou 7 .doc différents…), faites comme moi, envoyez sur le même CDROM le sujet, ses images pour de futures retouches… et la dernière version d’OpenOffice.org pour Windows ou/et MacOs (pas besoin pour les linuxiens, ils connaissent tous)
    Comme cela on ne vous dira plus qu’on ne peut pas les lire :-)
    A partir de là, s’ils ont envie de travailler ils s’y mettront, sinon, on ne vous demandera plus de faire des sujets :-))

  16. @kdfdm

    Openoffice lit les docx , sauf quand ils sont renommés en ".doc" par ce genre de consigne !

    OpenOffice filtre d’abord le nom de fichier avant de s’attaquer aux entêtes.
    Il semble que Word (je n’ai pas vérifié) ouvre les docx même renommé en ".doc"
    Donc cette consigne est stupide mais surtout dangereuse pour la pérennité des archives.
    L’utilisation des formats XML (Docx) de Microsoft est aussi une catastrophe au niveau des formats puisqu’il n’existe encore aucune implémentation de référence de cette norme ISO !
    Ainsi, les format XML de Word2003, 2007 ,2010 etc sont tous différents mais encore rien de définitif !

    Coté ODF (OpenOffice) , la situation bien que pas idéale , est moins critique ! Il existe bien les format swx( non ISO) et les ODT avec différentes versions 1.1, 1.2 mais les différences restent marginales et la gratuité d’OpenOffice permet de disposer rapidement des versions les plus récentes de cette suite .

    Au lieu de normaliser les noms de fichiers, les inspecteurs devraient plutôt se pencher sur leurs formats qui me semble plus critique pour la circulation, l’archivage et la pérennité des documents.
    A ce propos , OpenOffice est en avance sur la normalisation des formules mathématiques et risque d’accroître cette avance dans les mois à venir !

  17. Je proposerais bien l’envoi d’un fichier au format OpenDocument
    et un rappel à la loi
    http://www.references.modernisation
    quand votre inspecteur vous fera une remarque
    voir intégrer ce rappel à la loi dans le sujet. Pas forcément simple si c’est des maths mais il y a sûrement moyen à partir du temps nécessaire pour qu’un directive Européenne soit inscrite dans la loi française et de l’influence des lobbies……

    Vous pouvez aussi renvoyer le document vide en présentant vos excuses de ne proposer aucune contribution mais ne voulant pas en tant qu’enseignant vous mettre dans l’illégalité….

  18. @Thierry Dans les lycées professionnels (donc du secondaire), les inspecteurs sont aussi des IEN.

    Sinon, on peut aussi ouvrir des .odt avec word http://www.delaseb.fr/2010/01/28/ou… . C’est ce que je me plais à répéter à mes chefs qui refusent d’installer OOo tandis que je refuse d’installer M$Office ;) (qui n’est plus gratuit pour les profs depuis fin juillet d’ailleurs).

  19. @Matcheux:
    Il faudra donc chopper la nouvelle personne dans un coin sombre et lui mettre un couteau sous la gorge :)

  20. morandim

    Café pédagogique du 20 septembre 2010
    Lu sur un document
    "Il peut être conçu sous forme d’un fichier Word ou mieux d’un diaporama Power Point,"

    Avanti !
    Marie-Odile Morandi

  21. thibsert

    Entendu maintes et maintes fois (pas dans l’enseignement) :
    "j’ai déjà du mal entre les doc et docx, et toi tu viens me parler d’un autre format ?"
    Hé banane, je te parle d’un format qui te permettra de ne plus te poser ce genre de question inutile…

  22. Cybereric

    Tiens …
    http://www.references.modernisation… cité plus haut est considéré comme page malveilante par Firefox :-)