Geektionnerd : Gendarmuntu

Classé dans : Geektionnerd, Libres Cultures | 7

Annoncée en janvier 2008 au cours du salon Solutions Linux, la migration des ordinateurs de la Gendarmerie nationale française vers Ubuntu a pris forme la semaine dernière, avec l’annonce, après un test grandeur nature sur 7000 postes, de la migration prochaine des 85 000 machines de ce corps d’armée vers le système GNU/Linux le plus « grand public ». Au total, ce sont près de 100 000 employés de la gendarmerie qui travailleront d’ici 2015 quotidiennement à l’aide de logiciels libres, à l’instar de nos députés et de leurs assistants. Cela libérera-t-il également les consciences ? C’est la question que pose Gee cette semaine.

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Crédit : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Auteur/dessinateur de bandes dessinées (Le Geektionnerd, Superflu, Bastards Inc, etc.) et doctorant en informatique sur son temps salarié.

7 Réponses

  1. Et oui ! N’est il pas encourageant de voir la gendarmerie adhérer aux qualités éthiques, politiques, techniques et éthiques* du logiciel libre afin de mieux appliquer au quotidien le monopole de la contrainte légale ?

    * Oui, je sais, ça fait deux fois éthique. Mais on ne le dira jamais assez…

  2. En effet, ça fait bien plaisir, et j’espère que ça leurs fait plaisir aussi, et accessoirement à leurs porte monnaie aussi, un peu.

  3. defthoms

    Je pense que la Gendarmerie Nationale y a plus vu des avantages financiers et pratiques qu’une solution à un problème d’éthique. C’est d’ailleurs les deux objectifs de l’étude de cas réalisée par Canonical (http://www.canonical.com/sites/defa…). Cependant c’est toujours bon pour le logiciel libre. Si tous les services administratifs s’y mettaient, et si les écoles et les universités aussi, avec en prime un discours éthique, ce serait…beau.

  4. modagoose

    La répression passe par le Libre…Youpi !!! \o/

    Bientôt des drônes avec des firmwares libres ! \o/

    Est-ce un signe que la police militaire s’équipe massivement avec du logiciel libre grand public pendant que l’éducation nationale se vautre dans le privateur à tous les étages ?

    Qu’est-ce qu’on s’marre.

  5. L’éducation nationale ont de l’argent à dépenser dans les suites bureautique… Pas la gendarmerie!

  6. Zebulon71

    Ha si seulement on pouvait avoir le même discours à l’Education Nationale

  7. @ le hollandais volant : baaaaaaah, globalement c’est pas déplaisant hein ! :-)

    @ modagoose : http://ardrone.parrot.com/parrot-ar… y a pas de la linusquerie là dedans !? 😉

    Et faut pas croire qu’il n’y a QUE l’aspect financier qui fait pencher la balance hein (c’est certain que ça joue aussi, faut pas se voiler la face) mais un respect de standards, la possibilité de contrôler les sources, d’adapter ces sources à nos besoins, la modularité des outils…
    …c’est bigrement intéressant quand on veut garder le contrôle de son système d’informations ; non !?
    😀