Geektionnerd : Sortie de LibreOffice 3.3 – Démarrage en cours…

Classé dans : Geektionnerd, Libres Cultures | 14

Ça y est, la version 3.3 de la suite bureautique libre LibreOffice (LibO pour les intimes) vient de voir le jour !

Pour rappel, elle est appelée à remplacer OpenOffice.org dans le cœur et les ordis de la communauté. Quant à savoir si elle va en conserver les qualités mais aussi les défauts, notre ami Gee a momentanément et malicieusement tranché !

PS : Et pour le tutoriel LaTeX, c’est ici 😉

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Crédit : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Auteur/dessinateur de bandes dessinées (Le Geektionnerd, Superflu, Bastards Inc, etc.) et doctorant en informatique sur son temps salarié.

14 Réponses

  1. Il n’empêche que OOO ou LiBo ont l’un et l’autre un manque fonctionnel par rapport à Word et qui me casse les pieds régulièrement : impossible de faire un remplacement de caractères spéciaux (sauts de lignes, tabulations, etc.). Or, quand on bidouille du texte, c’est fondamental, par exemple pour retraiter du tableau converti en texte pur.

  2. @Bertrand Euh, si je ne m’abuse ce type de remplacements est tout à fait possible avec la recherche par regexp.

  3. Je me marre tout seul dans ma chambre :)
    Un double troll lenteur / LaTeX, pas mal Gee, tu fais fort !

  4. Si je me rappelle bien ma dernière prise de tête sur OOo, c’était justement à propos de remplacement de caractères spéciaux. Anéfé ça existe, c’est bien fondé sur les expressions rationnelles, et on a donc ce genre de choses comme explications :

    \n insère une marque de paragraphe remplaçant le texte trouvé. Cela peut sembler inattendu parce que \n dans la zone ‘Rechercher’ signifie ‘nouvelle ligne’!

    (source, qu’il faut penser à aller chercher, c’est pas forcément évident : http://wiki.services.openoffice.org…)

    En effet pour être inattendu, c’est inattendu. Ne comptez pas sur moi pour expliquer à des utilisateurs lambda que pour remplacer quelque chose par autre chose, il faut mettre exactement les mêmes caractères dans les 2 champs, c’est au-dessus de mes forces.

    A une époque reculée j’avais remonté le problème mais apparemment ça traîne toujours.

  5. Plus tout change, plus tout reste pareil :)

  6. La première bêta que j’avais testée sous Windows insérait déjà automatiquement une espace insécable avant les signes qui la réclament en typographie française. C’était déjà un gros progrès par rapport à Openoffice — Word le faisait déjà en 1997, il était temps ! Franchement, quelle honte pour la version française d’Openoffice ! Sans parler de la désactivation par défaut du remplacement automatique de l’apostrophe et des guillemets dactylographiques par l’apostrophe et les guillemets véritables… J’avais déjà fait part de mes doléances en passant par fr.openoffice.org. Il faut croire que cela n’a servi à rien (mais il est vrai aussi que je n’ai pas insisté). Quelque chose me dit que l’équipe francophone de Libreoffice sera plus réactive.

    Vivement que Squeeze sorte et que les binaires arrivent dans la Debian testing ! Et bon courage à cet embranchement prometteur !

  7. Si vous êtes pas content, vous n’avez qu’à développer ..

    C’est quoi ces gens qui se plaignent d’un logiciel libre qui est donc fait, pour la plupart, par des passionnés bénévoles ?

    non mais je vous jure ..

  8. Cyberesprit est pertinent ! Est-il réellement possible de mettre en opposition systématique une suite bureautique propriétaire payante quelle qu’elle soit (avec laquelle on se doit d’être exigent, puisque client), et une suite bureautique libre, donc mise gratuitement à disposition du plus grand nombre … ?
    Ok les choses sont perfectibles … les remontées chez ooo doivent être nombreuses pour être prise en considération …
    Perso, soit je fais remonter, soit je me débrouille, soit je fais les deux … la route est longue on le sait … mais la voie est libre …

  9. @cyberesprit : aaaah, l’argument qui tue.
    « On se plaint », « on n’est pas content », « z’avez qu’à ». Merci m’sieur l’adjudant chef.
    Je ne suis malheureusement pas développeur, alors ton alternative se réduit à quoi ?
    A « Tais-toi et bouffe ce qu’on te donne ». Finalement qu’est-ce qui te différencie d’un Microsoft ? Tu as la même morgue, la même conscience de ta supériorité sur le commun des mortels.
    Quel esprit.

  10. @cyberesprit

    Il y a une différence entre critiquer et se plaindre. Je critique régulièrement certains aspects de Linux, et pourtant je ne me plains pas, et ne changerai certainement pas d’OS…
    Si à chaque fois qu’on ose critiquer un projet, on se fait répondre « t’as qu’à le faire toi-même », on n’ira pas très très loin.

    @Gildas
    « Est-il réellement possible de mettre en opposition systématique une suite bureautique propriétaire payante quelle qu’elle soit (avec laquelle on se doit d’être exigent, puisque client), et une suite bureautique libre, donc mise gratuitement à disposition du plus grand nombre … ? »

    Bien sûr, tout comme nous pouvons (et devons) mettre en opposition un OS propriétaire payant et un OS libre mis gratuitement à la disposition du plus grand nombre.

  11. @cyberesprit

    Il y a une différence entre critiquer et se plaindre. Je critique régulièrement certains aspects de Linux, et pourtant je ne me plains pas, et ne changerai certainement pas d’OS…
    Si à chaque fois qu’on ose critiquer un projet, on se fait répondre « t’as qu’à le faire toi-même », on n’ira pas très très loin.

    @Gildas
    « Est-il réellement possible de mettre en opposition systématique une suite bureautique propriétaire payante quelle qu’elle soit (avec laquelle on se doit d’être exigent, puisque client), et une suite bureautique libre, donc mise gratuitement à disposition du plus grand nombre … ? »

    Bien sûr, tout comme nous pouvons (et devons) mettre en opposition un OS propriétaire payant et un OS libre mis gratuitement à la disposition du plus grand nombre.

  12. @Steph

    Je ne suis pas développeur non plus (enfin si mais web), et ça me convient .. par contre il y a une façon de dire les choses .. et cette façon est primordiale.

    Par exemple, on ne dit pas : « c’est nul ton truc ça marche pas » mais « C’est dommage, chez moi ça ne fonctionne pas, une idée ? »

    Ou : « ça me saoul, ça fait un baille que cet appli n’a pas cette fonctionnalitée, c’est nul » mais « Ce serait bien si cette fonctionnalitée était présente, ça manque à beaucoup de monde »

    Surtout qu’aujourd’hui, savoir écrire les choses est primordiale car plusieurs personnes peuvent interpréter un même message de plusieurs façon différentes, en bien ou en mal.

    Et le fait que tu ne soit pas développeur suppose que tu ne sais pas ce que veux dire programmer pour le plaisir des uns et des autres, tout ça dans leurs moment perdu (et oui, la plupart on un boulot à côté, comme vous) par moment avec contraintes car le « client » est pressé et donc ce genres de remarques mal tourné pourrait faire changer l’avis de ces développeurs (et ce n’est là qu’un mini exemple).

    @Kalenx

    Je suis d’accord (et d’ailleurs tu ne fait pas parti de ceux qui ont écrit un commentaire avant moi, donc tu ne devrais pas te sentir touché) mais comme répondu à Steph, la tournure des phrases dites ou écrites n’est pas à négliger.. Moi je me met dans la peau de ceux qui recoivent le message, et ça me donne pas envie de travailler pour eux.

    Et à cause de ce genre de problème, qui peut arriver dans la vie de tous les jours, on peut très mal prendre un message qui est normalement sans émotion malsaine (texto, courriel, commentaire, ..) ..

    Surtout que ici, on parle de logiciels libres .. j’imagine si personne n’avait voulu démarré un tel projet, vous seriez obligés de rester sur un système d’exploitation proprio à cause d’une seule application – c’est balaud ..

  13. Désolé si mon commentaire a pu en irriter certains. Mon but était de féliciter Libreoffice plus que de critiquer Openoffice. Si je m’étais jusqu’à présent abstenu de formuler publiquement ces critiques sur Openoffice, depuis le rachat de Sun par Oracle, je n’ai plus aucun scrupule. Le projet à soutenir, à mes yeux, c’est bien aujourd’hui Libreoffice.
    Cela dit, s’il faut insister pour que ses remontées soient prises en compte, désolé, mais je travaille douze heures par jour en moyenne (pas en ce moment, j’avoue, mais ce sera bientôt quatorze ou quinze d’ici deux semaines) : j’ai autre chose à faire que de revenir à la charge pour me faire entendre des équipes de développeurs. J’ai bien conscience qu’ils doivent être débordés de leur côté, parce qu’un projet aussi considérable que celui d’une suite bureautique demande un investissement humain énorme, et je suis reconnaissant aux différentes communautés du libre pour tous les logiciels que j’utilise quotidiennement, GNU, Linux, KDE, Konqueror, Amarok, Clementine, Openoffice… Cela ne doit pas faire abdiquer tout esprit critique. Mais soyons constructifs !

    Je suis vraiment très content que la version de Libreoffice intègre par défaut une macro qui procède à l’insertion automatique des espaces insécables requises en typographie française. Ça a beau relever de la typo de base, c’est un progrès énorme, mine de rien. Mais ce n’est qu’un début, j’espère…
    Bien que je ne sois pas fichu de coder, je travaille à mes heures perdues au projet d’une macro qui devrait faire passer Libreoffice largement devant Word en matière de typo française. Il s’agit d’une description détaillée de ce que la macro devrait faire, avec la mise en garde contre les remplacements automatiques abusifs (je ne suis pas programmeur, mais j’ai un esprit très analytique). Je soumettrai le projet à la communauté des développeurs « quand il sera prêt ». Pour que ma proposition soit prise en compte, j’ai bien compris qu’il allait me falloir « sourcer » chacun des points typographiques en question. Je le ferai (je suis correcteur), mais ce sera long : j’en suis à environ trente-cinq points dont la correction peut être automatisée, et c’est loin d’être fini.

    Cordialement.

  14. @Thomas Savary

    Tu as toute ma sympathie et mes encouragements pour ton projet qui en intéressera plus d’un, à commencer par moi 😉