Nouveau projet Framapad : pensez-y si vous souhaitez collaborer en ligne !

Classé dans : Framasoft | 35

Framapad - Copie d'écranContraction de Framasoft et d’Etherpad, Framapad est un nouveau projet à la fois modeste et ambitieux.

Modeste car il ne s’agit que de l’installation du logiciel libre Etherpad sur l’un de nos propres serveurs[1].

Mais ambitieux car nous espérons profiter de la visibilité de notre réseau pour faire découvrir et utiliser ce logiciel au plus large public possible.

Qu’est-ce donc qu’Etherpad ? Il s’agit d’un éditeur de texte collaboratif en temps réel qui permet à plusieurs personnes de partager un texte en cours d’élaboration[2].

Les contributions de chacun apparaissent immédiatement sur l’écran de tous les participants et sont signalées par des couleurs différentes. Un historique permet de revenir en arrière et une fenêtre de messagerie instantanée (ou tchat) est également disponible permettant aux différents collaborateurs de communiquer à côté du texte en construction.

Le gros avantage d’Etherpad réside dans sa rapidité et simplicitié d’utilisation.

Ni installation ni inscription ne sont demandées, tout se fait en ligne sur Internet. Il suffit de vous rendre sur le site Framapad en cliquant sur « Créer un Pad » et vous voici tout de suite opérationnel, prêt à inviter d’autres participants à vous rejoindre sur la page de votre texte (ou pad) nouvellemment créée.

Framapad - Copie d'écran

Si vous vous retrouvez en situation de devoir rédiger un texte à plusieurs mains, texte pas trop long et sans mise en forme particulière, pensez à Framapad.

C’est plus pratique (et plus ludique) qu’un wiki et plus libre (et moins lourd) qu’un Google Documents.

Pour ce qui nous concerne nous avons découvert ce logiciel il y a un an lors d’une traduction collective. Depuis nous avons pris l’habitude de l’utiliser au quotidien et le projet Framapad n’est en fait que la mise à disposition de tous de cet outil si pertinent et performant[3].

Par rapport à une installation classique d’Etherpad[4], Framapad propose l’interface en français et une documentation détaillée d’une vingtaine de pages de toutes ses fonctionnalités.

Par défaut, les pads sont publics, permanents et accessibles à tous. Mais il est également possible d’ouvrir des pads privés en se créant un compte. Vous disposerez alors de votre propre sous-domaine d’où vous pourrez gérer vos membres, contrôler l’accès, archiver et supprimer vos pads. Ce point précis fait l’objet d’un autre guide détaillé et illustré.

Merci de diffuser l’information car notre espoir récurrent est d’aller au delà des initiés[5]. L’idée étant, ici comme ailleurs, de rendre service, tout en faisant au passage l’expérience du travail collaboratif à la base même du logiciel libre et de sa culture.

-> Se rendre sur Framapad.org

Notes

[1] Pour la petite histoire, Etherpad est devenu libre en décembre 2009, le jour où Google a décidé de diffuser les sources sous Licence Apache v2.

[2] Il est théoriquement possible de se retrouver jusqu’à 16 collaborateurs sur un même document. Nous avons fixé cette limite à 8 pour le moment afin d’éviter le congestions et voir si notre serveur tient la charge.

[3] Un grand merci au passage à Simon Descarpentries (Siltaar) pour avoir piloté ce projet Framasoft.

[4] Autres exemples d’Etherpad sur le Web : Piratepad, Titanpad, Primarypad ou l’Epad de Recit.org (lui aussi francisé).

[5] Merci également de nous signaler dans les commentaires les bugs rencontrés et plus généralement vos remarques et suggestions sur ce projet.

35 Réponses

  1. Ah quand même, merci d’avoir mentionné le PiratePad cette fois :-)

    Je m’interrogeais l’autre jour quant à la confidentialité de ce type de documents : même en supposant que la liste des pads avec leurs URLs est bien protégée (j’espère qu’elle l’est !), j’imagine qu’il doit bien y avoir un admin quelque part qui a accès à ladite liste… et peut donc regarder leur contenu en toute impunité — voire aller zieuter discrètement dans la base SQL ? Bien entendu, je ne voudrais pas présumer d’une hypothétique malveillance des sysadmins de Framasoft, mais peut-être ne serait-il pas inutile de préciser plus clairement que la confidentialité des pads (surtout ceux ouverts sans disposer d’un compte sur Framapad) n’est pas garantie…

  2. Bon, et sinon, où sont les framapads de l’équipe de traduction?

    (ce serait une bonne chose de publier le lien quelque part histoire que les traducteurs du dimanche mettent leur grain de sel non? )

  3. Très bon service, léger, rapide et libre.
    Permet aussi d’avoir un petit espace perso facilement accessible de n’importe où.

    Continuez comme ça

  4. DonRico

    @ Syvlain D : pour accéder aux traductions, il suffit de s’inscrire au groupe de travail framalang sur la page de présentation du projet : http://www.framablog.org/index.php/
    Nous t’accueillerons avec plaisir sur la liste de discussion. :-)

  5. Wiizz

    C’est quand même pas cool de voir les adresses IP des personnes connectées en positionnant le curseur sur leur nom dans la page du pad !!!

  6. Simon Leblanc

    @Wiizz : ce ne sont pas les adresses IP des utilisateurs, mais l’adresse IP du serveur
    @vvillenave : le problème de la confidentialité est le même sur toutes les applications web. Un adminsys aura toujours une possibilité pour récupérer vos mots de passe, vos documents, vos messages, vos mails, … Si vous n’avez pas confiance dans une organisation, n’utilisez pas leur outils.

  7. Wiizz

    @Simon Leblanc : Effectivement,, il s’agissait de l’adresse IP du serveur. Mais cela a été corrigé car plus rien n’apparait dorénavant.

  8. Bonjour,

    Pourquoi pas tester Etherpad dans Framalang ?
    On évalue le logiciel et de plus on donne un coup de pouce aux traducteurs.
    Je n’ai pas encore vu framapad mais je connais bien Etherpad.
    C’est vraiment excellent.
    Quant à la sécurité, ras le bol.
    Regardez ce qu’elle nous apporte.

  9. Don J.

    Excellente idée, répond parfaitement et avec simplicité aux besoins d’écriture collaborative à distance. J’ai commencé à tester depuis qqs heures dans le cadre d’une formation à distance. Tous convaincus! Merci.

  10. yostral

    @TV et Don J. : Nous utilisons un etherpad dans framalang depuis bien longtemps déjà ;-) .

  11. Sinon, on peut très bien, dans un cadre prévisible, utiliser Gobby :
    http://gobby.0x539.de/trac/
    Gobby, c’est une application d’écriture à plusieurs, multidocument, mais locale.

  12. Excellente initiative ! Merci framasoft.

    Une petite remarque à l’usage quand meme, le défilement de news est pas top dans l’utilisation du pad car déconcentre.

  13. @antonin : bonne remarque. On ajoutera (quand on aura 5mn) un petit switch pour arrêter/reprendre le défilement.

  14. Antonin

    Vous gérez :-))

    Je bosse dessus avec des copains étudiants en sociologie.

  15. Genial! merci!

  16. C’est assez pratique comme outil, relativement réactif, avec possibilité de créer un espace privé, si l’on veut un peu plus de confidentialité. Cependant, il y a un problème de taille : il n’y a pas du tout possibilité de structurer avec des « titre 1″, « titre 2″, etc., ce qui est vraiment regrettable.

    J’ai regardé vite fait sur l’espace « issues » du github d’Etherpad, mais je n’ai pas vu de telles suggestions, il faut croire que ce n’est pas ce que les gens recherchent…

  17. Moi qui suis d’habitude très circonspect sur les actions en faveur du libre de frama, je dois avouer que la mise en action d’un etherpad de plus avec en bonus un compte de gestion est VRAIMENT une action en faveur du libre.

    J’y ai créé un compte et je pense l’utiliser plus souvent que piratepad dorénavant.

    Merci beaucoup pour ce pad supplémentaire ET les possibilités de gérer un compte + options public/privé/mot de passe.

    Je fais la même remarque que d’autres : la barre du haut n’est pas géniale, surtout les actus que l’ont peu mettre en pause mais pas encore désactiver, dommage.

  18. Excellent initiative !
    De plus la preview semble être de très bonne facture, (j’adore ce mot en logiciel libre!).

    Ca va cartonner, car le frama est un vraiment un site que l’on a envie de lire partout, et qui est déjà une très bonne ergonomie.

  19. DaveNull

    Bonsoir !

    Est-ce que ce serait possible d’avoir des retours quant à la charge serveur que nécessite un tel service sur framapad par exemple ? En fait j’aimerais éventuellement mettre un de ces trucs sur le site de mon asso, mais notre serveur n’est pas vraiment très balèze…

  20. @DaveNull : framapad.org tourne sur une Dedibox SC http://www.online.net/serveur-dedie
    Côté charge, ça va tant que tu ne joue pas avec les exports OOo.

    Pour t’aider à cerner, hier on a fait 771 pages (=pads) ouverts pour 325 visites (on a fait des journées avec plus du double, c’est les vacances ;) ). et -mis à part un pic – le CPU est resté entre 10 et 30% d’occupation.
    Par contre, si Etherpad gère bien plein de pads avec peu d’utilisateurs, si tu commence à accueillir plein de monde sur un même pad, ça part vite en vrille (c’est pour ça que c’est limité à 16 utilisateurs simu max par pad par défaut).

    Donc, mon avis (Siltaar serait plus précis) c’est qu’il faut quand même une bonne machine (RAM et proc) si tu veux pouvoir gérer du monde.

  21. Stef

    Super sympa comme outil.
    Par contre je rejoins un commentaire précédent : pas de possibilité de faire des titre 1, titre2, …
    On ne peut même pas augmenter la taille de la police de caractère (ou alors j’ai mal vu ?), c’est dommage !

    Sinon, y’a-t-il une alternative du même genre pour les fichiers de type tableur ?

    Quoiqu’il en soit, merci pour tout !

  22. etui samsung wave 2

    Excellente idée, répond parfaitement et avec simplicité aux besoins d’écriture collaborative à distance. J’ai commencé à tester depuis qqs heures dans le cadre d’une formation à distance. Tous convaincus! Merci.

  23. jerome

    Bonjour
    Après avoir un peu testé Framapad en vue d’une utilisation en classe avec des collégiens. Il me semble que l’on ne peut pas connaître l’élève qui efface le texte d’un autre élève. C’est assez embêtant, un élève peut vandaliser le travail d’une autre élève en toute impunité.

    Cordialement

  24. pascal

    oui un peu plus de formattage serait ideal, le tableur aussi

    et comment peut on installer ce soft sur un serveur privé ? Il est disponible quelque part ?

  25. Barikad

    Super initiative !
    Ee votre mod ? Parceque je voulais justement installer un etherpad, mais si on peut l’avoir directement franncisé, amélioré et avec la doc qui va bien, c’est tjrs mieux pour les utilisateurs finaux ;-)

  26. jbrefort

    Pour info, le traitement de texte Abiword possède aussi un mode collaboratif.

  27. J’utilise framapad depuis peu, c’est vraiment très pratique.
    Mais dans la barre des menus je n’ai pas la fonction import/export contrairement à ce qui est indiqué dans la documentation.

  28. Djrémy

    de même pour moi

  29. cet outil semble très bien adapté au travail collaboratif pour ce qui concerne le texte, les notes, etc …
    Merci, Frama-soft-pad ! :-))

  30. Pas de fonction import/export non plus…
    comment se fait-il ??
    Merci

  31. Très bon outils mais:

    petit apparté j’ai essayer d’installer Etherpad sur Ubuntu 10.04 galère il s’installe mais se lance pas.

    L’inconvénient majeur => pas de gestion des images, malgré que la version 1.1 le supporte d’après la liste des fonctionnalités sur le site(http://etherpad.org/2010/10/14/241/)

    Ma situation actuelle:
    Je veux quitter Google Docs pour une solution OpenSource qui est hébergeable sur son propre serveur.

    Etherpad: voir commentaire ci-dessus.

    Je regarde du côté d’Abiword voir => abicollab.net.

    Avantage:
    – Opensource
    – Gère les images
    – Complet

    Inconvénient:
    – Besoin d’utiliser un logiciel en local (# La version portable suffit, ce qui me convient )
    – Pour l’instant les sources du site abicollab.net ne sont pas dispo donc pas hébergeable sur son serveur.

    Ce qui me surprend c’est que Google utilise la technologie d’Etherpad pour son Google Docs mais également que personnes auparavant n’ai eu l’idée de faire ce type de produit (collaboration temps réel type Google Docs c’est à dire avec gestion des images).

    Pour l’instant, le seul outil qui me parait viable c’est Abiword avec son option de collaboration, en attendant que LibreOffice Online sorte.

  32. bastien

    Bonjour,

    Pour répondre au dernier commentaire de Shann, Google dans la dernière version de google doc n’utilise plus ce style d’éditeur. Ils ont construit un truc de dingue et dessine entièrement tt ce que vous voyez affiché à l’écran (lettres, curseurs qui clignotent, …). Cela leur permet de maîtriser totalement tt ce qui est dans une page, notamment en terme de hauteur, largeur, épaisseur, pagination, …

    C’est unique car je n’ai jamais vu ça nulle part ailleurs et j’ai l impression que ca passe inaperçu. alors que techniquement c’est quand même sacrément balaise.

    Voilà, c’était juste une info en passant.

  33. Bonjour, je suis scolarisé à distance et nous utilisons beaucoup ces outils pour travailler.
    J’ai juste une question : Les autres utilisateurs peuvent-ils savoir les IP les uns des autres?
    Les admins de framapad c’est normal et pas grave, mais les autres membres connectés en même temps, ils peuvent ?
    comme nous sommes mineurs, mieux vaut être prudents n’est ce pas… On ne sait jamais
    à qui on a affaire sur Internet,
    Tino

  34. Olivier

    Bonjour et Bravo pour framapad!!
    J’utilise Etherpad en classe en réseau local, sous ubuntu, pas de pb d’adresse IP, le poste principal est dédié en serveur DNS donc les postes élèves appellent le poste maître qui est sur le même réseau. ça tourne impeccable… excepté pour les fonctionnalités qui sous etherpad sont réduites… càd essentiellement la taille d’affichage qui est plus grande sous framapad!! D’où ma question: Framapad est-il en licence libre et peut-on comme Etherpad l’installer sur un réseau?
    Merci

  35. Bravo et merci à l’équipe de Framasoft dans leur croisade anti-Google !

    2 questions :
    – Pour amender un texte, qu’est-il plus pratique ? Rayer le passage et le réécrire à côté ? Ou réécrire le passage et enregistrer la révision puis tous les rédacteurs utiliser ultérieurement l’historique ?
    – Pour un texte long (ex 14 pages), est-ce raisonnable ? Ou faut-il couper en chapitres ?