Victime de son succès Framapad en appelle à la communauté

Classé dans : Framasoft | 29

En pleine crise de croissance, le projet Framapad recherche des ressources humaines, techniques et financières.

Ethan Hien - CC by-sa

Il y a 7 mois, nous lancions le projet Framapad, notre éditeur de texte collaboratif en ligne (propulsé par Etherpad), permettant à tout un chacun de créer facilement un « pad » ou d’y participer, grâce à notre propre hébergement, l’adaptation française du logiciel et la rédaction d’une documentation complète.

Depuis lors, vous avez été très nombreux à l’utiliser quotidiennement pour, par exemple,rédiger à plusieurs mains, traduire, organiser des évènements ou l’utiliser en classe.

Chiffres en croissance continue, Framapad totalise aujourd’hui mensuellement environ 80 000 visites pour plus de 220 000 pages vues, des chiffres qui sont en croissance continue (en outre près de 3 000 comptes ont été créés, permettant à leurs utilisateurs de gérer plusieurs « pad » dans un même espace d’administration et de disposer de « pad » privés).

Nous sommes ravis (et fiers) de ce résultat qui témoigne de la pertinence et de la validité de ce nouveau libre service proposé par le réseau Framasoft.

Malheureusement ce succès met à mal l’unique serveur hébergeant aujourd’hui le site framapad.org, qui subit régulièrement des pics d’activité pouvant provoquer des blocages et coupures momentanés et nuire alors fortement à la qualité d’utilisation des « pad ». Afin d’éviter la rupture et la fermeture du site, nous avons ainsi été obligés de faire des compromis en désactivant totalement les fonctions pourtant souvent utiles d’import et d’export, et en limitant à 12 le nombre d’utilisateurs simultanés par « pad »[1].

Tout ceci est frustrant et non satisfaisant. D’autant plus frustrant que nous sommes à attachés à montrer qu’on peut nous aussi proposer un service en ligne de qualité, basé sur des technologies libres et géré par une association à but non lucratif.

Nous ne pourrons clairement pas atteindre les 100 000 visiteurs par mois dans ces conditions.

La solution passe par un hébergement sur une machine plus puissante[2] mais cela n’est pas pour nous sans conséquences financières et humaines.

Financières car un serveur plus puissant, permettant à Framapad de fonctionner correctement, coûterait environ (au moins, en hypothèse basse) 600 euros par an. Soit 3 fois plus qu’actuellement. Ce besoin peut être assuré par des dons à Framasoft, mais aussi par la mise à disposition d’une machine suffisamment puissante pour nos besoins. Il n’est pas exclu que vous, lecteur du Framablog, soyez impliqué dans une association, institution ou entreprise qui dispose des ressources nécessaires et serait prête à nous accueillir gracieusement sur ses serveurs.

Humaines ensuite. En effet, l’installation et la maintenance d’Etherpad est relativement chronophage et demande d’assez solides compétences techniques[3]. Le noyau dur de Framasoft étant déjà largement occupé par aileurs sur d’autres tâches et projets, nous lançons donc également un appel à nous rejoindre, un appel aux bonnes volontés bénévoles ayant les compétences et la disponibilité nécessaires à la migration et l’administration d’un tel service.

Si vous pensez pouvoir nous aider et proposer des solutions matérielles, financières ou humaines, n’hésitez pas à relayer l’information et laisser un commentaire à la suite de ce billet ou à utiliser le formulaire de contact du Framablog.

Merci pour votre reconnaissance et votre éventuel soutien.

Mise à jour : quelques heures après la publication de cet article, nous avons déjà reçu un certain nombre de propositions d’aide, mais malheureusement pas toujours en relation directe avec notre besoin. Ainsi, si vous souhaitez proposer de l’hébergement, celui-ci devra être sans publicité, et sur une machine totalement dédiée (et non un bout de serveur virtualisé/mutualisé). Côté technique, la machine devra disposer d’au moins de 4Go de RAM, et disposer d’un CPU suffisamment puissant (on évitera donc les processeurs Nano). Enfin, si vous souhaitez proposer votre aide pour la migration/administration, nous ne vous demanderons évidemment pas de signer avec sang (il s’agit d’une administration bénévole) mais les “candidatures” de personnes ayant une implication significative pour des projets libres ainsi que des compétences en administration d’Etherpad (ou au moins de serveur Scala/Comet) seront bien évidemment privilégiées.

Notes

[1] Crédit photo : Ethan Hien (Creative Commons By). On vous rassure, Framapad ne tourne pas sous Windows + IIS ;-)

[2] Une autre solution d’avenir serait d’utiliser le logiciel Etherpad Lite, qui est prévu pour être une version se basant sur des technologies plus modernes que l’actuel Etherpad. Il a le double avantage de consommer bien moins de ressources et de pouvoir s’installer plus facilement, permettant à presque tout le monde d’installer sa propre instance. Malheureusement, cette version est encore bien trop instable et le développement trop peu avancé pour remplacer à court terme, et dans une certaine urgence, le site actuel.

[3] Etherpad repose sur MySQL, Javascript, et Scala/Comet. Voir https://wiki.ubuntu.com/Etherpad ou http://wiki.framasoft.org/Etherpad/Etherpad

Délégué général de Framasoft

29 Réponses

  1. Chipoteur

    Avez-vous pensé à passer à un serveur http plus moderne et plus performant ? Apache a fait son temps et il est désormais évident pour tout bon administrateur qui se renseigne que ses performances sont faibles comparés à des serveurs modernes tel que Nginx ou Lighttpd ; en les configurant comme il le faut bien entendu.

    Par contre, ne connaissant pas Etherpad et la manière dont il tourne véritablement, ça se discute.

  2. Darknoemie

    Nginx et Light sont très bon pour du http pure, mais dès que tu as besoin de modules, ils sont plus limité.
    Apache est encore le meilleur pour un fonctionnement en cluster ( ce qui serait peut être une solution pour les problème de frama)
    Est-ce que plusieurs serveurs de plus faible capacité avec une tête répartition de charge vers chacun d’eux serait plus onéreux qu’un serveur plus puissant ?

  3. @Chipoteur : Comme dit dans l’article, il serait peut être intéressant de passer sur des serveurs modernes, mais pour cela, il faut des gens compétents avec du temps libre. Je ne dit pas que nous ne sommes pas compétents chez Framasoft, mais ce qu’il nous manque surtout, c’est des ressources humaines capable de maintenir un service de qualité sur de longues durées. Comme Pyq le dit dans l’article, le noyau qui constitue le coeur de Framasoft et de ses projets est déjà pas mal occupé et n’a que très peu de temps à consacrer à l’étude, l’installation et la configuration de Nginx. C’est pourquoi nous restons avec des choses que nous connaissons et que nous maitrisons.
    Je t’invite donc, si tu es en mesure d’installer un Etherpad derrière un Nginx, de nous rejoindre en suivant la procédure énoncée dans le billet.

  4. tbernard

    Nous avons pensé aux solutions alternatives, un cluster ne limite pas les coûts et augmente la charge d’administration des serveurs, et actuellement l’ensemble des projets de Framasoft accapare toutes nos ressources humaines.

    Un apport matériel, financier et humain sont donc requis, comme le signale l’article.

    Nous mettons tous en oeuvre pour vous fournir les meilleurs services, mais la demande croissante et la montée en charge nous pousse à faire cet appel.

    Merci par avance aux bonnes volontés.

    Librement votre.

  5. Avez-vous pensé à solliciter la Fondation Free : http://fondation.free.org/ pour de l’hébergement ?

  6. François.l

    Concrètement, il faut quoi comme serveur ?

    Si une solution, via failover (j’entends ressources partagées via plusieurs machines, je suis pas expert) est envisagée, je peux donner de mes ressources serveur, qui ne seront de toute façon que très peu exploitées.

  7. A défaut de pouvoir participer actuellement – crise, crise, crise – je tiens à remercier toute l’équipe Framasoft pour le remarquable boulot accompli. Framapad est la suite d’une longue série de projets tous plus utiles les uns que les autres.

    Je vous souhaite de résoudre le problème au plus vite.

    Ce que j’aime bien en plus chez Framapad, c’est qu’on rédige des textes ensemble un peu comme on crée ensemble un logiciel libre, en « commitant » et en « IRCant » ensemble dans la joie et la bonne humeur :-)

  8. Le souci n’est surement pas apache, qui gère parfaitement la chose et la charge partout dans le monde, le souci est plus qu’à un moment, géré des connexions simultanés de plusieurs centaines de personnes, ça requiert des ressources. Peut être qu’en effet, une configuration plus poussé permettrait de régler les choses mais pour savoir ça, il faut d’abord voir ce qui cloche. Etherpad est quand même consommateur de ressource et son clone etherpad-lite serait peut être une solution car il s’agit d’une version simplifié, mais ça reste à voir.

    Dans tout les cas, un début de solution simple serait déjà de mettre la base de données mysql sur une autre machine, afin de libérer de la ram, des I/Os et du cpu, et ne devrait pas requérir de grande connaissances techniques ( si c’est pas déjà fait ). Ensuite, effectivement, s’assurer qu’un maximum de ram est libre serait utile ( en s’assurant par exemple que les processus apache n’embarquent pas php, perl et ruby, ou ce genre de choses ), ou voir si il n’y a pas des taches qui peuvent être mise ailleurs ( l’exemple de mysql ).

  9. C’est un peu provocateur l’image d’erreur Windows ;)

  10. valinor4

    Je viens de vous envoyer un message pour vous offrir un serveur dédié payé jusqu’en août 2012.

  11. Je vais jouer le rôle du troll, mais c’était couru d’avance…L’idée était bonne elle devait avoir du succès :-) .
    Perso je pense qu’il faut faire payer les utilisateurs, mais faire payer intelligemment. De gratuit à très cher car je ne serais pas étonné qu’il y ai quelques comptes très actifs avec une courbe genre longue traine (10% font 80% de la charge). Mais je peux me tromper. D’ailleurs ne pouvez-vous pas en avoir la connaissance ?
    Prendre chacun de ces gros utilisateurs et les contacter en leur demandant de préciser qui ils sont et si par hasard il n’auraient pas de quoi payer ?
    Autre point qui m’étonne : « Financières car un serveur plus puissant, permettant à Framapad de fonctionner correctement, coûterait environ 600 euros par an »
    par an ou par mois ?? 600 ans euros par an c’est un tout petit serveur dédié.

  12. Je troll aussi … pour financer un serveur … de 600€/an

    il faut une personne qui paye 1000 € d’impôt ! et qui est prête a donner un coup de main estimé a 340 € au tarif heure de prestation !

    De cette façon il donne 660 en argent … donne un coup de main d’une a deux journées … et il n’a pas d’argent a sortir de sa poche !

    ça peut se diviser en 2 ou 3 personnes ou alors 2 à 3 qui payent 1000 € peuvent ainsi financer 2 à 3 serveur ou enfin … à 3 autant en financer 2 plus gros !

    Il y a bien sur aussi a faire payer, cotiser … mais combien … des 1 € par ci par la ? car actuellement les chiffres donnent du 5 € annuel !

    Bref … ça fait un bail que je dis qu’il faut s’y prendre autrement … que je propose … que des Philippe Scoffoni relayent … et eux participent a faire autrement … mais ils sont extrêmement rare !

    Alors si déjà ceux qui font enlevaient leurs œillères et tente le coup de faire autrement … ça pourrait changer la donne … car la donne actuelle ne fait pas avancer les choses depuis longtemps … faudrait penser a changer de fusil d’épaule !

    Dernière solution … faire pointer sur gogole doc ;)

  13. J’ai un serveur qui tourne sous proxmox. Je peux vous mettre en place un vm pour vous aider.
    Contactez-moi par mail.

  14. Ca fait plaisir de voir le nombre de réactions :)

    (NB: à ceux qui ont envoyé un mail, nous répondrons à partir de demain)

    - concernant Nginx : oui, on connait (ça me rappelle le message de Korben : http://korben.info/message-de-servi;) ). Le problème se situe bien plus au niveau de la RAM que des capacités d’Apache. Etherpad repose sur Java, et c’est lui qui sature la RAM.

    - machine requise :
    * serveur totalement dédié (pas de mutualisé, pas de virtualisé, ou alors du tres gros virtualisé)
    * hébergeur connu, pérenne, fiable
    * serveur avec 4Go de RAM minimum (16, c’est mieux™ )
    * processeur puissant (DC/QC)
    * espace disque : > 50Go (Framapad n’est pas tres gourmand en espace disque, mais le swap + les logs + les fichiers temporaires peuvent être importants)

    - compétences humaines : tout dépend de votre motivation, on ne demande pas un expert Java/Scala, mais il est certain que si vous connaissez cette technologie, c’est un plus. Mais avant tout, il faut avoir de (bonnes) compétences en administration système pour faire une migration aussi transparente que possible. Ainsi, il faudrait être capable d’aller mettre les mains dans le camboui côté conf Apache (ou Nginx ;) ), savoir configurer du SSL wildcard, etc.
    Bref, on ne cherche pas forcément un vieux rootard de l’admin sys, mais quelqu’un d’autonome, qui n’oubliera pas qu’il y a derrière ce service des utilisateurs qui veulent avant tout que ça fonctionne avec le minimum d’interruption

    - « vous devriez contacter XYZ » : si on lance un appel, c’est avant tout pour obtenir *votre* aide. Nous sommes déjà trop pris par le lancement d’autres projets (oh, le teasing!). Vous pouvez parfaitement les contacter de notre part, en pointant vers ce billet. Ils sauront alors nous contacter s’ils sont intéressé par le projet Framapad.

    - financement :
    * @philippe : on ne filtre/flique pas les utilisateurs, même si on surveille les éventuels abus. Et des abus, pour l’instant, il n’y en a pas. La machine est simplement trop petite. Donc, on ne fera pas de Framapad à deux vitesses. Et oui, on parle bien de 600€ à 1000€ /an (évidemment, plus, ça serait mieux). Un simple SuperPlan d’OVH ou un Dell Pro chez Dedibox nous permettrait déjà d’assumer plus tranquillement la charge (et on compte bien migrer à Etherpad lite quand ce dernier sera plus stable).
    * @bonob0h : la proposition que tu soulève (mécenat de compétences) est interessante (et nous l’avons déjà abordée plusieurs fois ici ou sur les forums de Framasoft, car Framasoft est une association reconnue d’intérêt général, donc une entreprise peut parfaitement mettre du temps de personnel à notre disposition, et déduire une partie de cette valeur de ces impôts.
    Nous sommes donc preneurs si des entreprises sont intéressées. Notons cependant qu’avoir un super-admin-sys ne nous avancera pas à grand chose si on n’a pas de quoi louer une nouvelle machine ;)
    * plus globalement : nous ne souhaitons pas faire payer le service Framapad. Oui, on sait : « libre ne veut pas dire gratuit ». Mais d’une part, nous estimons que les dons faits à Framasoft <http://soutenir.framasoft.org/&gt; sont déjà une forme de valorisation du service, et d’autre part nous sommes attachés à ne pas trop nous avancer sur le domaine de la prestation de services (Framasoft est une association, pas une SSLL).

    Quoi qu’il en soit, un immense merci à tous pour vos propositions (faites et à venir :) ). Ca fait chaud au cœur, vraiment !

  15. @pyg : pas question de faire un framapad à deux vitesses. La vitesse/service est la même pour tout le monde, sauf que certains devraient/pourraient payer. C’est juste une question d’équité et d’éducation au fait que justement le libre n’est pas gratuit comme tu le rappelles et un service web encore moins… Suggérer un don à chaque création de Framapad ne me semblerait pas choquant.

    Autre point : « donc une entreprise peut parfaitement mettre du temps de personnel à notre disposition, et déduire une partie de cette valeur de ces impôts »
    C’est aussi possible pour le temps donné par des particuliers.

  16. @philippe : oui, tu as raison. On met déjà en avant les dons :
    – sur chaque page Framapad (le « Faire un don » en bas à droite comme sur le blog + la barre de navigation commune)
    – lors des plantage déconnexion (où on invite les gens à donner plus)

    Faire plus, je ne suis pas contre tant que ce n’est pas plus intrusif, et tant que ce n’est pas moi qui m’en charge (14:30 et je n’ai pas encore déjeuné ;) )

    Pour le don de temps, tu as parfaitement raison : ce n’est alors plus du mécénat de compétences, mais du bénévolat valorisé, qu’on pratique depuis quelques années à Framasoft : http://soutenir.framasoft.org/benev… (d’ailleurs, faudrait que je relance pour 2011 ;) ). Ce bénévolat (sous-estimé) représentait plus de 100 000€ pour Framasoft en 2010 (cf Rapport moral 2010 http://soutenir.framasoft.org/assoc… )

  17. Taneleo

    Simple : vous fermez Framapad.

    Et les gens s’ouvrent un wiki chez un hébergeur ou chez eux quand ils ont besoin de créer des docs à plusieurs.

    aptitude install dokuwiki

    Et Framasoft garde ses ressources insuffisantes pour autre chose.

  18. @Taneleo : quel joli troll ;)
    Mais même s’il ne faut jamais nourrir le troll, je vais quand même lui donner un goûter :)

    1. Etherpad n’a pas grand chose de commun avec un wiki. Certes on peut parler de rédaction collaborative, mais le fait de travailler à plusieurs sur un même doc  »en même temps », ça change la vie :)
    2. Framapad fait partie d’un projet plus vaste qui, avec Framadate, Framatube, et d’autres, tenteront justement de sensibiliser le grand public au « cloud » (à ses forces, mais aussi à ses faiblesses et ses dangers), et bien évidemment aux applications libres dans le domaine…

  19. Je suis actionnaire d’une société qui pourrait financer le serveur. Si vous êtes éligible au mécénat d’entreprise, tant mieux. Et de mon coté je pourrai peut-être m’occuper de la migration : l’admin-sys n’est pas mon activité principale, mais j’ai quelques compétences dans le domaine. Vous pouvez me contacter par mail.

  20. Bonjour.

    J’ai monté un petit etherpad light chez moi, ça marche plutôt pas trop mal, mais nous n’avons pas un volume tel que le votre.

    Pourquoi ne pas faire appel à bonnes volontés pour héberger des petits sites etherpad light, avec un simple haproxy ou autre proxy répartiteur pour aller pointer vers quelques etherpad hébergés ailleurs?

    Ainsi, on peut facilement avoir une petite vm chez plusieurs personnes assez facilement. L’infrastructure serait ainsi plus simple et donc moins couteuse pour le framapad, et plus répartie sur ses utilisateurs…

    Je ne dis pas ça dans le vide, je suis volontaire pour dédier une VM pour héberger un etherpad light.

  21. gemini’s status on Sunday, 23-Oct-11 08:59:00 UTC

    RT @framasoft Auriez-vous un serveur, du temps ou de l’argent pour soutenir en urgence notre projet Framapad ? http://ur1.ca/5fv3q

  22. Comme dit zorel, décentraliser.

    Peut-être aussi ne pas essayer de tout faire. Les profs pourraient apprendre à installer des serveurs, peut-être dans leur bahut au sein d’un club GNU/Linux?

    Frama… pourrait aussi s’alléger: le forum est redondant avec d’autres forums spécialisés, Framasoft pourrait se résumer à des listes de liens car les fiches sont souvent dépassées, Framabook pourrait être hébergés chez ILV qui semble avoir plein de place (au vu des différents sites qu’ils ont mis en ligne).

    Et les articles de Valentin sont sur son site à lui. Encore une redondance.

    Bref, la suggestion est de décentraliser, ne pas s’accrocher à faire un réseau sous une seule étiquette Frama….

  23. libre fan, je ne suis pas du tout d’accord avec vous :

    Virer le forum ne reviendrait-il pas plus ou moins à virer la communauté ? Les fiches sont peut-être dépassées, mais c’est toujours mieux qu’une liste de liens sans précisions. Je ne vais jamais chez ILV, mais je passe souvent ici ; pareil pour le blog de vvillenave que j’ai découvert ici (le geektionnerd aussi d’ailleurs).

    Vous consultez peut-être régulièrement tout ces sites, mais pas moi, donc la centralisation de frama… m’apporte un vrai plus. Mais une centralisation du contenu ne signifie pas forcement une centralisation physique et la solution serai peut-être des proxy, mais pas la suppression des redondances à mon avis.

  24. C’est pas parce que la partie A du site, qui a grandit super-vite en très peu de temps, nécessite trop de ressources, qu’il faut fermer la partie B, qui va très bien depuis très longtemps, non ?

    C’est un peu comme acheter du papier de toilette ultra-mince et ultra-rêche pour économiser des sous alors qu’on bouffe tous les midis dans un restaurant gastronomique. Bon, je prends ça comme exemple, hein, les restos gastro, c’est cher et on a encore la dalle quand on en sort, mais ça illustrait pas mal mon point de vue, non ?

  25. bonentendeur

    @libre fan, zorel et autres bonnes volontés : Framanetworks® se professionnalise — cf. le discours du DRH — vous ne l’aviez pas remarqué ? Alors les petits bouts de serveur dans des garages, hein… La centralisation est la principale raison d’être du mégalomane et opportuniste Framanetworks®. Oui, l’annuaire est à la ramasse ; il en serait peut-être autrement si Framawiki® était un authentique wiki (cf. Wikipédia). Ce dernier point avait d’ailleurs été sérieusement discuté en interne, il y a cinq ou six ans. Il serait également lucide d’arrêter de fantasmer sur la « communauté », parce que le fonctionnement de Framanetworks® n’a rien à envier au « fauxpen source ».

  26. Et si cette erreur de communication etc … était l’occasion de faire bouger framasoft autrement … ça été proposé … plusieurs fois … mais pour le moment … pas de réponse …

    Quand a ceux que ça intéresse de faire bouger le libre autrement … il y a … le lien de mon commentaire … un chemin de traverse tout en étant une rupture « technologique » …

    Il y a aussi d’autres développements comme http://www.libraboot.org

    Et bien sur des personnes comme http://philippe.scoffoni.net/x-repe… en parlent ….

    Peut être qu’il serait temps d’arrêter de proposer a ceux qui font le libre bordel etc … et venir participer à ce qui est proposé … autrement … vers un EquiLibre … voir de de créer … Les Indignés du Libre … :)

  27. @ bonentendeur
    > Framanetworks® se professionnalise
    Ah bon ? Moi j’aimerai bien remarque, ça me ferait des journées plus courtes :)
    Je ne savais pas que se professionnaliser était négatif, mais c’est noté ;)

    > Oui, l’annuaire est à la ramasse ; il en serait peut-être autrement si Framawiki® était un authentique wiki (cf. Wikipédia)
    Help yourself : le wiki est ouvert, non ? Il ne tient qu’à toi d’y participer.

    > Il serait également lucide d’arrêter de fantasmer sur la « communauté », parce que le fonctionnement de Framanetworks® n’a rien à envier au « fauxpen source ».
    « Référence nécéssaire » comme disent nos amis wikipédiens ;)
    Oui, Framasoft est un réseau. Un réseau de sites web collaboratif où, aux dernières nouvelles, chacun peut apporter sa pierre. 99.99% ce que produit la communauté sur ce réseau est sous licence libre (pas encore 100%, mais on fait de notre mieux…).

    Bref, tu râles et c’est ton droit, mais tu accuse de faire du fauxpen source, et tu ne dis ni où, ni ce que tu as fait pour changer la donne… Il n’y a pas de théorie du complot, juste des gens qui essaient sincèrement de faire de leur mieux pour faire avancer le libre. Après, si les méthodes ne te conviennent pas, fais toi un blog et vient dénoncer cela, tu verra bien si le débat prend. Ou pas.

    @ bonob0h : qu’attendais tu comme réponse ?
    Parce que si j’ai bien compris ta proposition, tu met en avant la possibilité de défiscaliser du bénévolat valorisé (ou du mécenat de compétences pour une entreprise).

    On n’a jamais dit qu’on était contre, il me semble. Juste que c’est un principe qui n’est pas entré dans les moeurs (ce qui n’est pas une raison pour ne pas essayer, on est d’accord).
    Par ailleurs, j’ai peut être mal compris ta proposition, et même si on a a priori trouvé une solution (on l’annoncera bientôt, dès que ça sera validé), je n’ai pas compris comment ça résolvait notre probleme :
    – on a un service qui tourne sur une machine trop limitée
    – on a une saturation du temps de nos admin-sys « habituels » (bénévoles, évidemment)
    Il nous faut donc : un nouvel hébergement, et de nouveaux admins pour faire (au moins) la migration.

    Là, je ne vois pas en quoi ta proposition (si je l’ai bien comprise), permet de résoudre notre probleme. Que la personne défiscalise, aucun probleme (cf. http://soutenir.framasoft.org/benev…), mais il faut bien la trouver, cette personne… La défiscalisation aide, mais ce n’est pas une solution miracle: Framasoft continuera à lancer des appels à la communauté, puisque c’est la communauté qui *fait* les projets. Le jour où la communauté ne répondra plus, c’est qu’il sera temps d’aller bêcher son jardin :) L’objet de cet appel n’était pas de dire : « donnez 600€ ou on coupe le service », mais « on est à saturation sur ce projet, aidez-nous ». (et on nous a fait des propositions d’aide).

    Mais encore une fois, aucun problème pour que tu ré-explique tranquillement ta solution, au travers d’une chronologie et d’un chiffrage. Parce que quand je (re)lis ton message, je sens comme une certaine frustration, alors qu’on s’est peut être juste mal compris… Je me sens un peu stupide de te demander un peu plus de pragmatisme dans tes messages (je comprends vite, mais il faut m’expliquer longtemps ;) )

  28. Bonjour,
    J’avais loupé ce billet et y vient par le bandeau qui surplombe maintenant framapad.
    Juste deux mots :
    – bravo pour cette initiative et merci à ceux qui ont répondu à l’appel !
    – est-ce que je me trompe en pensant que le simple fait d’ouvrir (ou de laisser ouvert) un pad a un impact sur les ressources du serveur ? dans ce cas, ne serait-il pas possible de mettre un gros « déconnexion » qui renvoi vers l’interface d’admin, comme le titre de Framapad, mais en plus évident et en plus visuel (à chaque fois, je me pose la question de comment revenir en arrière, mais je ne dois pas être doué). Même si çà libère 5% du trafic, çà ne doit coûter grand chose et cela peut servir, non ?
    Cordialement,

  29. Nolendil :
    – merci pour les bravos ;)
    – pour ce que j’ai compris du fonctionnement d’etherpad, le fait de laisser la connexion ouverte n’est pas bien gênante car peu gourmande si le pad est vraiment inutilisé. Par contre, dès qu’une personne frappe une touche, ça consomme (en cpu surtout, et très peu en bande passante) et ce d’autant plus si on n’a plusieurs connectés simultanément.

    Bref, oui, ça peut alléger, mais Etherpad a surtout besoin d’enormément de RAM (or nous en avions peu sur ce serveur), ce qui nous a amené à limiter le nombre d’utilisateurs à 12 au lieu de 16. Etherpad-lite (réécriture d’etherpad) devrait être bien moins gourmand, mais il est encore un peu trop instable pour le passer en production.