Le 11-11-11 ou le début du Siècle du Logiciel Libre

Classé dans : Libres Logiciels | 22

Chris McClanahan - CC by-saLe 11 novembre nous est une date bien connue parce qu’elle marque la fin de la Première Guerre mondiale.

Mais cette année, dans un format de date à 6 chiffres, elle s’écrira… 11-11-11, à savoir une magnifique et parfaite date binaire[1]  !

Sans avoir beaucoup plus d’informations sur l’initiative, des internautes hispanophones libristes se proposent malicieusement de marquer le coup comme il se doit (à 11h11 si possible).

Nous leur avons emboîté le pas en traduisant l’appel glané sur le Web grâce à notre petite mais active section espagnole de Framalang (merci à Thibz et TV).

« Un autre logiciel est possible et il se trouve être Libre »

À propos du 11-11-11

Sobre el 11-11-11

Bonjour à toutes et à tous de la communauté du Logiciel Libre.

Un groupe de personnes et d’organisations de différents pays est en train de se former pour organiser une célébration le vendredi 11 novembre 2011.

En effet la date de ce jour (11/11/11) sera la dernière date binaire qu’il y aura avant longtemps, la prochaine date du même genre sera le 01/01/00 (ou 010100) en 2100.

Pour faire honneur à cette date clin d’œil du calendrier, nous avons décidé de nous réunir ce jour-là, non pas pour célébrer cette « dernière » date binaire, mais bien au contraire pour profiter de cette excuse numérique afin de célébrer « le début du siècle du Logiciel Libre ».

S’il s’agit bien d’une célébration symbolique, nous ne pouvons manquer cette occasion de partager ce moment sans doute unique dans nos vies. Un moment que l’on pourrait mettre à profit pour dynamiser le mouvement du Libre et chercher des points communs et d’appui entre les différentes communautés pour stimuler et développer les initiatives, diffuser les progrès et joindre nos efforts autour du Logiciel Libre, expression d’une culture solidaire, libératrice et engagée dans la défense des valeurs éthiques et des libertés fondamentales de la technologie, comme par exemple le droit pour toutes et tous à l’accès au savoir, la solidarité sociale et le principe fondamental de pouvoir partager.

Ce jour-là nous nous réunirons en groupes de personnes de différentes communautés dans différentes parties du monde pour célébrer le début du siècle du Logiciel Libre. Aujourd’hui (et depuis un certain temps déjà) on peut utiliser des distributions GNU/Linux sans composants privatifs pour nos tâches informatiques quotidiennes (à quelques exceptions près). Et avec l’aide de toutes et tous nous arriverons un jour à éliminer de notre société les systèmes de dépendance et de domination dont elle n’a pas besoin, et à créer des modèles novateurs de développement, de créativité et des opportunités pour stimuler les talents aux quatre coins de la planète.

Ce jour sera également l’occasion de persuader et convaincre beaucoup plus de personnes et de gouvernements de s’engager à adopter les technologies de l’information libres, et à offrir un plus grand soutien aux activistes, aux développeurs, aux associations, aux organisations et aux communautés du Logiciel Libre dans le monde, parce que « un autre logiciel est possible et il se trouve être Libre ».

Il y a plusieurs collectifs qui œuvrent pour le 11-11-11. Nous espérons être nombreux à accompagner cette célébration de forme libre et créative dans les réseaux sociaux, canaux IRC, listes de diffusion, radios et moyens alternatifs et communautaires, blogs et toute forme de communication.

Le 111111, vive la liberté d’être, de créer, connaître et partager… Ne manquez pas le rendez-vous… On vous attend  !

Notes

[1] Crédit photo  : Chris McClanahan (Creative Commons By-Sa)

22 Réponses

  1. Cette date serait aussi l’occasion de célébrer l’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen 😉

    « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. »

  2. Remarque, c’est pas impensable : on dit bien que…

    Le XXe siècle commence en 1914 (Grande Guerre) :
    http://www.histoire.presse.fr/conte

    Le XIXe siècle commence en 1815 (retraite de Napoléon) :
    http://www.histoires-litteraires.or

    Le XVIIIe siècle commence en 1715 (mort de Louis machin) :
    http://www.histofig.com/Presentatio

    Donc bon, j’attends avec une joie sans mélange que débute le XXIe. Des fois que.

  3. @vvillenave:
    « Certains disent bien que », s’il te plaît. Sans vouloir troller, je trouve assez peu malin de vouloir à tout prix modifier un concept basé sur un principe mathématique simple (partitionnement) en le rendant sémantiquement erroné pour faire parler de soi. Si des historiens ont envie de définir des périodes bornées par des événements importants, je dis tant mieux pour eux, mais s’ils se mettent à modifier la signification de termes universels pour qu’ils correspondent à leur point de vue, qui dépend d’énormément de facteurs non-objectifs, il y a un problème…
    Allez, tant qu’on y est, on va dire que le premier millénaire va de -753, la fondation de Rome, à 1453, la chute de l’Empire Romain d’Orient, ça vous va ? :-) Et tant pis pour toutes les cultures qui ont eu plein d’événements durant cette période, on les passe discrètement sous le tapis. Ben oui, on n’en a rien à faire, de ce qui s’est passé en Afrique, en Inde ou ailleurs, n’est-ce pas ?

  4. Moi, je dit que le XXI siècle commencera en 2015, avec l’arrivé des hoverboards :p !!!!
    En effet, faudra faire quelque chose.

  5. @vvillenave :

    « j’attends avec une joie sans mélange que débute le XXIe. Des fois que. »

    Tu veux dire… avec un événement similaire à la retraite de Napoléon ?

  6. deadalnix

    ®om > Énorme !

  7. bonentendeur

    Ben moi qui croyais que les geeks comptaient les secondes écoulées depuis le 1er janvier 1970 00:00:00 (GMT). C’est une révolution !

  8. Et donc, Framasoft organise quelque chose ? :)

  9. Sinon, l’ubuntu-party de paris c’est le 11.11.11 à 11h11m11s pour l’ouverture des portes, sauf pour ceux qui passent par les portes de services. > http://www.ubuntu-paris.org/

    Et non, ce n’est pas juste un commentaire nul pleins de promo. C’est bien plus que ça.

  10. > Et donc, Framasoft organise quelque chose ? :)
    Ben déjà, on sera à l’Ubuntu-party Paris (donc, non, c’est pas plein de promo Quesh 😉 ). Viendez nous voir :)
    Et ça sera pour nous l’occasion de fêter les 10 ans de Framasoft 😉

  11. @qwerty: j’ai bien ri! même si Pétain en Tux, ça fait grincer des dents (s’il est sur cette photo?)
    @villenave: j’ai bien ri aussi mais on dirait que ton message n’a pas été compris.

    Et moi j’ai une question de plouc: pourquoi un siècle débuterait au 111111? Je ne connais rien au binaire, naturellement. Merci de m’éclairer.

    Et à mes yeux le siècle du logiciel libre a commencé aux environs de 1980 (j’ai pas la date exacte) avec le projet GNU.

  12. La prochaine date binaire (s’écrivant qu’avec des 1 et des 0) sera dans un siècle environ.

    Les libristes adorent les jeux de mots, même s’ils sont binaires.

    Bravo pour la relecture et le clin d’oeil.

    La date du jour :
    Macre, duodi, 12 brumaire 220 ou 12/02/20

    Le 11-11-11 sera le 20-02-20, rigolo, non ?

    TV

  13. C’est court un siècle, même un siècle « néobinaire » de 111 ans, 11 mois, 11 jours, 11 heures, 11 minutes et 11 secondes !

    Et pourquoi pas le début de l’ère du Logiciel Libre ?

  14. @gnuzer : oui oui ce serait chouette ; personnellement, je ne serais pas heureux qu’il soit mort, mais je serais heureux qu’il soit parti 😉

  15. Merlintheenchanteur

    « Ce jour-là nous nous réunirons en groupes de personnes de différentes communautés dans différentes parties du monde pour célébrer le début du siècle du Logiciel Libre… Et avec l’aide de toutes et tous nous arriverons un jour à éliminer de notre société les systèmes de dépendance et de domination dont elle n’a pas besoin… »

    Gaffe, hein, on a l’impression de lire un communiqué terroriste.

    « Ce jour sera également l’occasion de persuader et convaincre beaucoup plus de personnes et de gouvernements de s’engager à adopter les technologies de l’information libres, et à offrir un plus grand soutien aux activistes, aux développeurs, aux associations, aux organisations et aux communautés du Logiciel Libre dans le monde, parce que « un autre logiciel est possible et il se trouve être Libre ». »

    Pfff…Tu veux convaincre des gouvernements avec des discours aussi simplistes ? Sérieux. Les gouvernements n’en ont rien à foutre du Libre pour la simple et bonne raison qu’ils n’en ont rien à foutre de la Liberté, de la Démocratie et du droit des peuples à prendre leur destin en main.

    Tu oses écrire de telles inepties naïves et creuses après le G20 et en pleine crise économique ? Tu vis dans quel monde ?

    Nan sérieux, je ne supporte plus ce genre de discours de bisounours qui croient qu’ils vont changer me monde depuis des réseaux sociaux qui sont juste des instruments d’oppression supplémentaires.

    Continuez à vous branler avec votre début de siècle du logiciel libre si ça vous amuse, mais de grâce lâchez-nous les baskets avec ce type de déclarations débiles :  » Le 111111, vive la liberté d’être, de créer, connaître et partager… « 

    Surtout quand Framasoft va fêter ses dix ans lors d’une Ubunty-party. Ca c’est une sacré vision du Libre, vachement engagée et radicale…

    Définitivement, ce site est un salon pour petit rigolo qui confondent Libre et Open source.

    Messieurs, amusez-vous bien avec vos non-évènements…

  16. Ca me fait toujours marrer les gens qui parlent à personne.
    A moins que traduction soit quelqu’un ?

  17. Épios Bettems

    «  »Ce jour-là nous nous réunirons en groupes de personnes de différentes communautés dans différentes parties du monde pour célébrer le début du siècle du Logiciel Libre… Et avec l’aide de toutes et tous nous arriverons un jour à éliminer de notre société les systèmes de dépendance et de domination dont elle n’a pas besoin… »

    Gaffe, hein, on a l’impression de lire un communiqué terroriste. »

    Gaffe-toi, on dirait un troll.

    «  »Ce jour sera également l’occasion de persuader et convaincre beaucoup plus de personnes et de gouvernements de s’engager à adopter les technologies de l’information libres, et à offrir un plus grand soutien aux activistes, aux développeurs, aux associations, aux organisations et aux communautés du Logiciel Libre dans le monde, parce que « un autre logiciel est possible et il se trouve être Libre ». »

    Pfff…Tu veux convaincre des gouvernements avec des discours aussi simplistes ? Sérieux. Les gouvernements n’en ont rien à foutre du Libre pour la simple et bonne raison qu’ils n’en ont rien à foutre de la Liberté, de la Démocratie et du droit des peuples à prendre leur destin en main. »

    Je t’écoute, dans ce cas; que faut il dire ?

    « Tu oses écrire de telles inepties naïves et creuses après le G20 et en pleine crise économique ? Tu vis dans quel monde ? »

    C’est l’état de guerre la crise ? On suspend la liberté d’expression ?

    « Nan sérieux, je ne supporte plus ce genre de discours de bisounours qui croient qu’ils vont changer me monde depuis des réseaux sociaux qui sont juste des instruments d’oppression supplémentaires. »

    T’es sur un blog, mec, au cas-où.

    « Continuez à vous branler avec votre début de siècle du logiciel libre si ça vous amuse, mais de grâce lâchez-nous les baskets avec ce type de déclarations débiles :  » Le 111111, vive la liberté d’être, de créer, connaître et partager… «  »

    T’as raison ! Vive l’obligation de survivre sans vivre, de consommer passivement, d’ignorer et de ne pas partager !

    « Surtout quand Framasoft va fêter ses dix ans lors d’une Ubunty-party. Ca c’est une sacré vision du Libre, vachement engagée et radicale… »

    Je ne comprends pas ce que tu entends par là, peux-tu expliquer ?

    « Définitivement, ce site est un salon pour petit rigolo qui confondent Libre et Open source. »

    Absolument pas !

    « Messieurs, amusez-vous bien avec vos non-évènements… »

    C’est ça, va troller ailleurs !

  18. « Je t’écoute, dans ce cas; que faut il dire ? »
    Probablement pas un « lol zavé vu on ait le 111111 xptdr allé parté de window$ é viendez ac nous lé noobZ !!! » comme proposé dans l’article.
    Franchement, s’il y avait des arguments convainquant pour passer au logiciel libre, il aurait déjà été trouvé, et les gens y passeraient plus volontiers que maintenant. Or, pour le moment, absolument aucun argument n’a plus de poids que le « Mais heu, ça marche déjà très bien tout ce que j’ai ! » que nous avons tous entendu.

  19. Le 11.11.11 sera aussi une occasion choisie par les Indignés de Grenoble, Marseille, Paris, Strasbourg (et autres) de s’exprimer, encore une fois.
    http://www.fruncut.org/actions/list

  20. ramuncho’s status on Friday, 11-Nov-11 10:11:10 UTC

    Pile Poil à 11H11 le 11/11/11 http://www.framablog.org/index.php/post/2011/11/02/11-11-11-logiciel-libre

  21. bonentendeur (bonentendeur)

    > ramuncho’s status on Friday, 11-Nov-11 10:11:10 UTC (ramuncho)
    C’est mignon tout plein, avec une ch’tite seconde « binaire » d’avance.