L’iPhone et l’enfant de 13 ans travaillant 16h par jour pour 0,70 dollars de l’heure

Classé dans : Apple Google Microsoft | 37

Il est possible qu’un enfant chinois de 13 ans, travaillant 16h par jour pour 0,70 dollars de l’heure, se cache dans votre magnifique iPhone ou iPad. Et quand bien même nous ne soyons pas de ce cas extrême, les conditions sociales de tous ceux qui les produisent loin de chez nous demeurent épouvantables à nos yeux[1].

Ainsi va le monde d’aujourd’hui. Apple n’est qu’un exemple parmi tant d’autres mais il en est un bien triste symbole.

Aaron Shumaker - CC by-nd

Votre iPhone a été fabriqué, en partie, par des enfants de 13 ans travaillant 16 heures par jour pour 0,70 dollars de l’heure

Your iPhone Was Built, In Part, By 13 Year-Olds Working 16 Hours A Day For 70 Cents An Hour

Henry Blodget – 15 janvier 2012 – BusinessInsider.com
(Traduction Framalang/Twitter : HgO, goofy, Maïeul, Mogmi, oli44, Gatitac, popcode, Spartition, MaxLath, kadmelia)

Nous aimons nos iPhones et nos iPads.

Nous apprécions les prix de nos iPhones et iPads.

Nous sommes admiratifs des marges de profit très élevées d’Apple, Inc., le créateur de nos iPhones et iPads.

Et c’est pourquoi il est déconcertant de se rappeler que les bas prix de nos iPhones et iPads — ainsi que les marges de profits très élevées d’Apple — sont possibles parce qu’ils sont fabriqués dans des conditions de travail qui seraient jugées illégales aux États-Unis.

Et il est aussi déconcertant de remarquer que les gens qui fabriquent nos iPhones et iPads non seulement n’en possèdent pas (parce ce qu’ils n’en ont pas les moyens), mais, dans certains cas, qu’ils ne les ont même jamais vus.

C’est un problème complexe. Mais c’est aussi un problème important. Et cela va devenir de plus en plus préoccupant à mesure que les économies mondiales continuent à être de plus en plus interconnectées.

(C’est un problème qui concerne beaucoup de multinationales, et pas seulement Apple. La plupart des fabricants de produits éléctroniques font leurs business en Chine. Cependant, une des spécificités d’Apple, c’est l’importance de ses marges. Apple pourrait augmenter le salaire de ses employés ou leur garantir de meilleures conditions de travail tout en conservant son extrême compétitivité ainsi que sa rentabilité.)

La semaine dernière, l’émission radiophonique américaine This American Life a proposé une édition spéciale sur les industries Apple. L’émission a diffusé (entre autres) le reportage de Mike Daisey, l’homme à l’origine du one-man-show « L’extase et l’agonie de Steve Jobs », avec Nicholas Kristof, dont l’épouse est issue d’une famille chinoise.

Vous pouvez lire ici une retranscription de l’ensemble. Voici quelques détails :

  • La ville chinoise de Shenzhen est située là où la plupart de nos « merdes » sont fabriquées. Il y a 30 ans, Shenzhen était un petit village sur une rivière. Maintenant, c’est une cité de 13 millions de d’habitants — plus grande que New York.
  • Foxconn, l’une des sociétés qui fabriquent les iPhones et les iPads (et aussi des produits pour un certain nombre d’autres entreprises d’électronique), possède une usine à Shenzhen qui emploie 430 000 personnes.
  • Il y a 20 caféterias à l’usine Foxconn Shenzen. Elle servent chacune 10 000 personnes.
  • Mike Daisey a interviewé une employée, à l’extérieur de l’usine gardée par des hommes armés, une jeune fille âgée de 13 ans. Chaque jour, elle lustrait des milliers d’écrans du nouvel iPhone.
  • La petite de 13 ans a expliqué que Foxconn ne vérifiait pas vraiment l’âge. Il y a parfois des inspections, mais Foxconn est toujours au courant. Avant que les inspecteurs n’arrivent, Foxconn remplace les employés qui semblent trop jeunes par des plus âgés.
  • Durant les deux premières heures devant les portes de l’usine, Daisey a rencontré des travailleurs qui lui ont dit qu’ils avaient 14, 13 et 12 ans (en plus de ceux qui étaient plus âgés). Daisey estime qu’environ 5% des travailleurs avec lesquels il a discuté étaient en-dessous de l’âge minimum.
  • Daisey suppose que Apple, obsédée comme elle l’est des détails, doit le savoir. Ou, s’ils ne le savent pas, c’est parce qu’ils ne veulent pas le savoir.
  • Daisey a visité d’autres usines de Shenzhen, se faisant passer pour un acheteur potentiel. Il a découvert que la plupart des étages des usines sont de vastes salles comprenant chacune entre 20 000 et 30 000 travailleurs. Les pièces sont silencieuses : il n’y a aucune machine-outil, et les discussions ne sont pas autorisées. Quand la main d’œuvre coûte si peu cher, il n’y a aucune raison de fabriquer autrement que manuellement.
  • Une « heure » chinoise de travail dure effectivement 60 minutes — contrairement à une « heure » américaine, qui en général comprend les pauses pour Facebook, les toilettes, un appel téléphonique et quelques conversations. Le temps de travail journalier officiel est de 8 heures en Chine, mais la rotation standard des équipes de travail est de 12 heures. En général, la rotation s’étend jusqu’à 14-16 heures, en particulier lorsqu’il y a un nouveau gadget à fabriquer. Pendant que Daisey était à Shenzhen, un ouvrier de Foxconn est mort en travaillant 34 heures d’affilée.
  • Les chaînes d’assemblage ne peuvent pas aller à un rythme supérieur à celui de l’ouvrier le plus lent, les ouvriers sont par conséquent observés (à l’aide de caméras). La plupart travaillent debout.
  • Les ouvriers résident dans des dortoirs. Dans un cube de béton de 12 mètre de côté qui leur sert de chambre, Daisey compte 15 lits, empilés comme des tiroirs jusqu’au plafond. Un Américain de taille moyenne n’y tiendrait pas.
  • Les syndicats sont interdits en Chine. Quiconque est surpris à monter un syndicat est envoyé en prison.
  • Daisey a interviewé des douzaines d’anciens ouvriers qui soutiennent secrètement un syndicat. Un groupe raconte avoir utilisé de l’« hexane », un nettoyeur d’écran d’iPhone. L’ hexane s’évapore plus rapidement que les autres nettoyeurs d’écran, ce qui permet à la chaîne de production d’aller plus vite. L’hexane est également un neurotoxique. Les mains de l’ouvrier qui lui en a parlé tremblaient de manière incontrôlée.
  • Certains ouvriers ne peuvent plus travailler, leurs mains ayant été détruites par ces mêmes gestes répétés des centaines de milliers de fois durant de nombreuses années (syndrome du canal carpien). Cela aurait pu être évité si les ouvriers avaient simplement changé de poste. Dès que les mains des ouvriers ne fonctionnent plus, ils sont évidemment jetés.
  • Une ancienne ouvrière a demandé à son entreprise de payer les heures supplémentaires, et lorsque la société a refusé, elle est allée au comité d’entreprise. Celui-ci l’a inscrite sur une liste noire qui a circulé parmi toutes les entreprises de la région. Les travailleurs sur une liste noire sont fichés comme « fauteurs de troubles / agitateurs » et les compagnies ne les embauchent pas.
  • Un homme s’est fait écraser la main par une presse à métal chez Foxconn. Foxconn ne lui a dispensé aucun soin médical. Quand sa main a été guérie, il ne pouvait plus travailler et a donc été renvoyé. (Heureusement, l’homme fut capable de trouver un nouveau travail dans une entreprise de menuiserie. Les horaires y sont bien meilleurs dit-il, seulement 70 heures par semaine).
  • Cet homme fabriquait d’ailleurs les coques en métal d’iPads chez Foxconn. Daisey lui montra son iPad. Il n’en avait jamais vu auparavant. Il le prit et joua avec. Il raconta trouver cela « magique ».

Il convient cependant de rappeler que les usines du Shenzhen, aussi infernales soient-elles, ont été une bénédiction pour le peuple chinois. C’est ce que dit l’économiste libéral Paul Krugman. C’est ce que dit Nicholas Kristof, chroniqueur au New York Times. Les ancêtres de la femme de Kristof sont originaires d’un village proche de Shenzhen. Il sait donc de quoi il parle. Pour Kristof, les « malheurs » de l’usine valent toujours mieux que les « malheurs » des rizières.

Donc, de ce point de vue, Apple aide à transférer de l’argent de riches consommateurs américains et européens vers des pauvres travailleurs de Chine. Sans Foxconn et les autres usines d’assemblage, les travailleurs chinois seraient encore en train de travailler dans des rizières, gagnant 50$ par mois au lieu de 250. (C’est l’estimation de Kristof. En 2010, selon Reuters, les employés de Foxconn ont obtenu une augmentation totalisant 298$ par mois, soit 10$ par jour, soit moins d’un dollar par heure.) Avec cet argent, ils s’en sortent bien mieux qu’autrefois. En particulier les femmes, qui ont peu d’autres possibilités.

Mais, bien sûr, la raison pour laquelle Apple assemble ses iPhones et ses iPads en Chine au lieu des États-Unis, c’est que l’assemblage ici ou en Europe coûterait cher, bien plus cher – même compte-tenu des frais d’expédition et de transport. Et cela coûterait beaucoup, beaucoup plus parce qu’aux États-Unis et en Europe, nous avons établi des conditions de travail et de salaire minimales acceptables pour les travailleurs.

Foxconn, inutile de le préciser, n’essaye absolument pas de tendre vers ces conditions minimales.

Si Apple avait décidé de fabriquer les iPhones et les iPads pour les Américains en utilisant les conditions de travail américaines, deux choses pourraient arriver :

  • Le prix des iPhones et des iPads augmenterait
  • Les marges de profit d’Apple diminueraient

Aucun de ces éléments ne serait bénéfique à un consommateur américain ou à un actionnaire d’Apple. Mais ils pourraient ne pas être si terribles que ça non plus. Contrairement à certains fabricants d’électronique, les marges de profit sont si élevées qu’elles pourraient beaucoup baisser et rester tout de même élevées. Et certains utilisateurs américains auraient probablement meilleure conscience si on leur disait que ces produits ont été construits dans les conditions de travail de leur propre pays.

En d’autres termes, Apple pourrait certainement se permettre de respecter des conditions de travail américaines pour fabriquer ses iPhones et iPads, sans pour autant détruire son modèle économique.

On peut alors raisonnablement se demander pourquoi Apple a choisi ici de ne PAS faire ainsi.

(Ce n’est pas qu’Apple soit la seule entreprise qui ait choisi de contourner la législation du travail et les coûts de la main d’œuvre américaine, bien sûr – presque toutes les entreprises industrielles qui veulent survivre, ou tout simplement se développer, doivent abaisser les normes et leurs coûts de productions en faisant fabriquer leurs produits ailleurs.)

Au final les iPhones et les iPads coûtent ce qu’ils coûtent parce qu’ils sont fabriqués selon des conditions de travail qui seraient illégales dans notre pays – parce que les gens de notre pays considèrent ces pratiques comme scandaleusement abusives.

Ce n’est pas un jugement de valeur. C’est un fait.

La prochaine fois que vous vous saisirez de votre iPhone ou de votre iPad, pensez un peu à tout cela.

Notes

[1] Crédit photo : Aaron Shumaker (Creative Commons By-Nd)

37 Réponses

  1. Il est facile d’incriminer Apple sur ce coup…. toute l’électronique actuelle est sous traité en Asie. L’indonésie, la Chine…. ces pays se développent en se lançant sur ces marchés. Les conditions de travail dans les usines internationales y sont bien souvent meilleurs, et le salaire plus elevé que dans les industries locales, comme dit dans l’article.

    Apple a bien des défauts, mais je trouve que cet article est biaisé… la grande majoritée des entreprises sous-traitent en Asie. La prochaine fois que vous attraperez votre Nokia aussi, pensez y. Et puis quand vous démarrerez votre ordinateur, quand vous allumerez votre TV, quand vous regarderez votre reveil matin…

    Si ce mode de consommation vous choque, ce n’est pas seulement Apple qu’il faut décrier, c’est bon nombre de marques d’électronique. Et je n’ose pas parler d’autres secteurs comme le textile….

    On à le droit d’aimer ou pas les conséquences de la mondialisation, mais blâmer uniquement Apple pour cela me semble ridicule. La firme à la pomme a bien des torts qui lui sont propres, il serait bon de l’attaquer sur ces fronts plutôt.

  2. stefjeubs

    Et pour un Samsung Galaxy, l’enfant a quel âge?

  3. Jong Jin-Woo

    @ Aleph: effectivement on ne peut pas mettre en cause uniquement Apple car ils ne sont pas les seuls. Seulement acheter Apple de nos jours, c’est être à la mode. Un peu comme acheter un jean pattes d’eph’ dans les années 70. Il FAUT avoir un iPhone pour briller sur la terrasse de son troquet le samedi après-midi, avoir son iPad pour surfer chez soi dans le bain, son Mac Mini dans le bureau etc etc.
    Apple c’est IN, c’est beau, c’est bien fabriqué (la preuve, tout est assemblé à la main ^^) et tout le monde en veut. Moi je m’en fous ça me fait plaisir de taper un peu sur la gueule de la plus grosse arnaque du monde moderne, que tout le monde admire avec la bave au coin de la bouche. Apple est l’archétype de l’entreprise « poudre aux yeux ».

  4. Sylvain

    Cet article est légèrement tape a l’œil. On casse Apple parce que c’est tendance alors que tous les autres fabricants ont des pratiques similaires ou pire.

    Il faut aussi parfois admettre que toute la planète n’est pas au même niveau de vie.
    C’est en suivant ce chemin que l’Europe est passé du monde agricole au monde industriel. La situation est triste, il faut la condamner, mais le seul fait que cela existe et sorte les gens des rizières est en soit déjà un progrès.

    Je suis peut-être cynique, mais je pense être aussi réaliste.

  5. Tout à fait d’accord, ce n’est pas seulement Apple qui est en cause.
    Mais plutôt le modèle économique dans son ensemble. Me fait penser à ces p*****n de cours de marketing qui assènent qu’on (à savoir les civilisés) est entré dans l’économie de l’immatériel, du service, de la valeur ajoutée grâce au travail intellectuel.
    Le mode de vie d’une minorité de l’humanité n’est possible que par l’asservissement du plus grand nombre. La mondialisation, sur bien des aspects, n’est que la continuation du commerce triangulaire.

  6. @Aleph et @stefjeubs : oui en effet apple n’est pas le seul à incriminer, et l’électronique n’est pas la seule industrie scandaleuse.
    Mais à propos de cette industrie, c’est d’autant plus scandaleux pour Apple que ce dernier se fait des marges plusieurs fois supérieures à ses concurrents et pourrait très bien (assez facilement, sans changer ses prix, et plus avantageusement sur le long terme), accepter de réduire ses marges et rajouter un argument « éthique » (voir « bio » ;-) ) à ses produits ; argument autrefois si cher à sa clientèle de bobos.

    M’enfin les bobos d’hier sont devenus les nazis d’aujourd’hui semble-t-il (des abrutis sans plus aucune éthique, des « m’as-tu-vu » qui ne pensent qu’à leur gueule, « après moi le déluge »… )
    (et tant pis pour le point godwin).

  7. Hybrid Son Of Oxayotl

    « Une anciene ouvrière » -> « Une ancienne ouvrière ».
    C’est sûr que pour fournir des bonnes conditions de travail aux employés chinois, il faudrait ne racheter de bidules électroniques que quand le précédent ne marche plus, permettant du coup de payer chaque bidule à son vrai prix. Ce qui semble intolérable à certains.

  8. @Aleph et @stefjeubs : oui en effet apple n’est pas le seul à incriminer, et l’électronique n’est pas la seule industrie scandaleuse.
    Mais à propos de cette industrie, c’est d’autant plus scandaleux pour Apple que ce dernier se fait des marges plusieurs fois supérieures à ses concurrents et pourrait très bien (assez facilement, sans changer ses prix, et plus avantageusement sur le long terme), accepter de réduire ses marges et rajouter un argument « éthique » (voir « bio » ;-) ) à ses produits ; argument autrefois si cher à sa clientèle de bobos.

    M’enfin les bobos d’hier sont devenus les nazis d’aujourd’hui semble-t-il (des abrutis sans plus aucune éthique, des « m’as-tu-vu » qui ne pensent qu’à leur gueule, « après moi le déluge »… )
    (et tant pis pour le point godwin).

  9. @Jong Jin-Woo : votre avis n’est pas parole divine. Je n’ai jamais été pro-apple. Je suis développeur (sous dos puis windows) depuis 18 ans, je suis abonné à Internet chez moi depuis 1996. Mon premier smartphone a été un Google/HTC Nexus One il y a deux ans, car j’aime bien Google et je trouvais aussi l’iPhone surfait sur le papier, et cher. J’ai revendu ce Nexus le plus vite possible car Android est à mon sens comme windows : mal ficelé, trop bordélique, pas assez stable. De suis passé sur iPhone, et depuis j’ai trouvé le smartphone parfait. Tout simplement. A tel point que, mon vieux laptop étant mort, je me suis acheté un MacbookAir pour le remplacer, mon premier Apple. Et pareil, même s’il est un peu moins parfait que l’iPhone, à mon sens, il vaut bien mieux que tous les OS Microsoft et Linux/BSD que j’ai pu utiliser depuis que je fais de l’informatique.
    Bref, Apple n’est pas une entreprise « poudre aux yeux ». Vous n’aimez pas leur produits (en avez vous au moins possédé, je ne dis pas essayé, un récemment ?), très bien, mais n’en faites pas une généralité.
    Moi je leur retourne la politesse : c’est la première entreprise à être aussi transparente sur les conditiosn de travail de ses sous-traitants. De même pour l’écologie, ils ont été longtemps opaque, et depuis 2 ans je n’ai jamais vu une entreprise aussi transparente à ce sujet. On voit d’ailleurs qu’ils remontent en flèche dans le classement GreenPeace.

  10. Comme tout le monde le mentionne, Apple n’est pas seul en cause. Mais il y a un transfert de richesse progressif. En Chine (comme en Inde d’ailleurs), les salaires augmentent vite, même si on est encore à des années lumières de ce qui est pratiqué chez nous. Le pouvoir d’achat s’élève, la classe moyenne émerge. On peut voir la mondialisation comme une exploitation, mais c’est aussi l’occasion d’un enrichissement progressif de la population.
    Ensuite, en ce qui concerne le respect de droits elementaires des travailleurs, je ne suis pas certaine qu’en tant qu’Occidentaux on n’y puisse vraiment quelque chose (à moins de boycotter la totalité de nos achats textiles et electroniques, et je ne suis pas sûre que la perte de chiffre et donc d’emplois pour les industries locales bénéficieraient au travailleur chinois, bangladesh, indonesien, indien…). C’est affaire de legislations locales qui se mettront progressivement en place. Sachant c’est sûr que dans une démocratie comme l’Inde, les syndicats ont plus de moyen de pression qu’en Chine.

  11. Le prob principal d’indecence avec apple c’est la marge.
    Bon sinon rassurez vous dans 15 ans ce sont nos enfants qui leur fabriqueront leur ipad v8 ultimate.

  12. Sylvain

    « Le prob principal d’indecence avec apple c’est la marge. »

    Oui peut-être. Mais a votre avis, quelle est la marge d’un boulanger qui vous vend un sandwich jambon beurre pour 4EUR?

    @jbar Encore une fois c’est un peu facile de taper sur une société en critiquant ses clients « bobo » et sa marge. En attendant je garde mes Mac en moyenne 7 ans et non ils ne passent pas a la poubelle, ils ont une deuxième vie dans la main de mes enfants.

  13. « Peu importe que le chat soit noir ou blanc pourvu qu’il attrape des souris » Deng Xiaoping

  14. Ah je ne suis pas certain qu’on n’y puisse vraiment rien pour la situation des travailleurs en Asie et ailleurs.
    Parce que la mondialisation repose sur des lois. Qui ont pour objectif la pression salariale à la baisse et des ROE infernaux, inhumains.
    On pourrait cesser ce protectionnisme qui protège les moins-disants sociaux et environnementaux :
    http://www.fredericlordon.fr/textes

  15. Lien connexe : « 300 employés chinois de Microsoft menacent de se suicider »
    http://www.agoravox.fr/tribune-libr

  16. @Sylvain: ma cave est aussi pleine de matériels informatiques qui marche encore, certains ont plus de 15 ans. Je ne sais pas pkoi je les garde , est-ce par ce qu’ils peuvent toujours faire tourner des distribs linux récentes et aller sur grand nombre de page web pas trop mal foutues ? est-ce par nostalgie ?
    Quoiqu’il en soit je ne vois pas en quoi la longévité (de moins en moins notable) des mac par rapport au reste est un argument pour justifier leurs marges scandaleuses et leur absence totale d’éthique.

  17. Ce monde va s’arrêter un jour, car les ressources ne sont pas infinies, ni les minerais, ni la force de travail des esclaves modernes que sont les chinois, ni les ressources énergétiques, tout le monde le sait mais fait semblant de ne pas voir…

    Je n’ai pas de portable, et malgré les offres de Free je vais attendre encore un peu… Résister c’est vivre aussi ;-)

  18. Un article sur le même sujet [EN] : http://regoc.wordpress.com/2012/01/

  19. Ce n’est vraiment pas simple. Dans le textile on voit qu’une partie de la prod n’est plus réalisée en Chine… Parce que trop chère ! Des usines des pays du Maghreb sont fermées parce que la main d’œuvre est aussi devenue trop « chère »…
    Des pays en pleine expansion peuvent être rapidement fragilisés.
    L’économie est mondiale, la plupart des pays sont des jouets et les politiques sont à peu près inutiles

  20. Comme d’habitude, facile de deviner ceux qui ont un iPhone et toute la suite qui va avec…

  21. Lawliet

    Article ridicule et biaisé, toute la production est faite en Chine. Demander vous où est assemblé votre si chère Galaxy S2. :/
    Mais taper sur Apple c’est hype et ça apporte du chiffre. Dommage pour ce site, il perd en crédibilité. :/

  22. « [ ]… les conditions sociales de tous ceux qui les produisent loin de chez nous demeurent épouvantables *à nos yeux* »

    Heureusement, dans quelques années, ces conditions de travail seront les notres également… Il n’y aura alors plus de culpabilité à avoir! :-)

  23. @Lawliet @stefjeubs @ Jong Jin-Woo L’article le dit lui même que toute l’industrie électronique est concernée, 7ème paragraphe.

    @Glop75 « De suis passé sur iPhone, et depuis j’ai trouvé le smartphone parfait. Tout simplement. »
    C’est pas le problème de la finition, on sait tous que Apple a tout misé sur la finition et la cohérence, et qu’ils ont très bien réussi. C’est un plus énorme d’un point de vue ergonomique, mais le langage que tu tiens est le résultat de cette culture de l’objet mythique entretenue à son paroxysme par Apple. Comment peut-on dire « parfait » ? C’est du lavage de cerveau, c’est pas possible… Tu aurais dit « extrêmement cohérent, mieux réalisé, plus joli » ok, mais « parfait »…

  24. Lawliet

    @ rj

    N’extrapole pas non plus ses propos pour en tirer des conclusions, j’imagine que Glop75 parle d’objet parfait car il répond très bien à toutes ses attentes, et non qu’il détient l’objet ultime.

  25. Apple est une cible à la fois évidente pour la critique est à la fois la plus ardue.
    Ce paradoxe car c’est une sorte d’aboutissement de la société de consommation / capitaliste / ultra libérale.
    Lorsqu’on est fan d’Apple, cela devient tellement une évidence : c’est beau, c’est classe, ça marche, c’est désirable ! que dire de plus, j’en veux un !! on m’excite aussi à m’en faire voir autant et puis je ne devrais pas céder ? et tous ces rabats joies qui viennent me faire la leçon car ce sont des enfants qui fabriquent ça en Chine…ça me met hors de moi !
    Le business est tellement bien fait, bien pensé c’est l’arme absolue. D’ailleurs la plupart de mes amis ..bobos… en ont un. Alors que faire ? leur dire à chaque fois :
    Oui mais tu sais il y a le Coltan et ses millions de mort, les conditions abominables de fabrication en chine, l’obsolescence effrénée et même si ça reste au fond de la cave (cas assez rare tous de même) on s’empresse de s’acheter le dernier Iphone… et puis il y a l’aspect immatériel aussi avec la politique ultra privative/propriétaire des softs Apple…
    Alors oui acheter Samsung, Sony, Nokia… c’est un moindre mal, et si ce n’était pas Apple qui était dans cette position ça en serait un autre. Mais il s’avère qu’aujourd’hui c’est Apple qui mène cette danse cynique et décomplexée du fétichisme technologique irresponsable et clos, alors oui parlons en… dites le à vos amis bobos ou ceux qui veulent en être… dites leur tous ça.

  26. unumaine

    Salut à tous, et à toutes.. Donc vivement qu’on soit esclaves pour ne plus culpabiliser d’acheter des Apple et autres fantaisies disign pro top super beau intelligents cool comme c’est pas possible .. C’est embêtant ça ! Quand on sera esclaves on pourra plus les acheter.. C’est vrai, faudrait les stocker dans les fonds de cave pour les revendre après, entre nous, les esclaves les plus futés.. Quoi ? y seront démodés ? Les chinois y s-en auront des super qu’on n’aura même pas vus, même pas pris.. Bouuu !! Quel problème !
    On pourra peut-être aller travailler en chine, ou alors.. un yaourt ? À la place .. ?

  27. Ahh, les mactards. « J’ai trouvé le smartphone parfait » (MDR) « taper sur Apple c’est hype », vous ne semblez pas comprendre que vous êtes le problème.

    Oui, c’est à vous qu’on parle. Vous, là, avec votre gadget Apple et votre gobelet starbucks, et votre TV « HD » à écran plat et vos baskets neuves. On vous parle de choix de civilisation, de cauchemar technologique comme le prédisaient les auteurs de SF depuis les années 50 (mais vous ne lisez pas de livres), de travail d’enfants, de pollution irrémédiable, de villes entières pourrissant dans les conséquences de notre mode de vie ;

    Et qu’est-ce que vous faites ? Vous pointez du doigt le mec d’à coté, avec un Samsung, ou un Nokia, tiens, moi par exemple (j’ai un N900 depuis 2 ans et j’ai pitié de vous, mais c’est une autre histoire) « ouinn mais ya pas que moi hein » mais quelle pitié, c’est tout ce que vous trouvez à dire ? « Le voisin aussi » ? Vous êtes sur d’être encore des humains ? When was the last time you checked ?

    The end of the world. There’s an app for that.

  28. xaccrocheur

    Le pire, c’est de penser que même si les produits apple étaient fabriqués dans de bonnes conditions, ce serait encore stupide de les utiliser, et ce serait *encore* un choix désastreux entrainant des conséquences te dépassant largement !

    Les enfants au travail et les suicides chez Foxconn, c’est juste le début de la discussion !

    Et un truc marrant avec les mactards, c’est qu’il ne connaissent *rien* à la véritable histoire d’apple, de la silicon valley des 80s, Amiga Atari IBM PS/2, C/C++, GNU, the whole shebang, c’est pourtant passionnant et pas vraiment compliqué, très bien documenté et tout, mais non, ça se la ramène à base de « J’utilise des macs depuis des années et depuis mon caca est parfumé, et mes enfants m’aiment » et c’est pas la peine de tenter de leur expliquer pourquoi iTunes est un cauchemar privatif, une prison dorée remplie de moutons agressifs envers les autres moutons, les libres, qui tentent de leur ouvrir les yeux depuis des *années* (soupir).

    Folklore : Macintosh stories
    http://www.folklore.org/

    Depuis des décennies on tente de vous avertir, en prenant le problème par les deux extrémités, la télé mainstream d’un coté, le nucléaire de l’autre, mais non, vous n’entendez pas. Vous préférez hurler « wah l’autre, comment il est agressif, eh moi je critique pas ta vie alors critique pas la mienne et la liberté alors » AH !

    On tente depuis des années de vous intéresser à de vrais systèmes, de vrais ordinateurs, des procédures intelligentes, qui permettent d’organiser sa vie autrement mieux qu’avec un iPhone, mais vous n’écoutez pas, vous vous ruez chez les charlatans qui volent ces technologies qu’on développe, les transforment en piège à rats dans le genre d’iOS, en hurlant « c’est ma liberté » HA !

    La liberté ? T’en parles, là, mais define freedom. Vas-y, c’est quoi, pour toi, la liberté ? Laisse-moi te dire un truc mon pote, moi je suis comme Stevie Wonder « I’m not free, but I’m working on it » eh ben la liberté mon pote, c’est chaud, c’est froid, ça rape, ça sent fort, je peux pas te dire que c’est pas bon – moi j’adore ça – mais je suis pas sur que tu la reconnaitrais même si elle te PETAIT A LA GUEULE, la liberté ! Tu MARCHES dessus avec ton iPad et ton 4×4 « vert » et ta télé en veille la nuit et ton journal « gratuit » et ton homophobie ordinaire et tes serveurs sous windows et tes magazines débiles et ta montre hors de prix et toutes ces conneries que tu dis, eh, tu crois que je t’entends pas dans le métro ? Tu parles de liberté ? De liberté de te conduire comme un sous-animal et de salir systématiquement tout ce qui est beau et sacré ? Shut up, just shut up.

    G. Carlin : The American Dream
    http://www.youtube.com/watch?v=acLW

    Aujourd’hui internet est là pour nous informer, ya plus aucune excuse, ça devient même difficile de contrôler l’information, mais ceux qui la contrôlent réalisent dans un frisson de soulagement que c’est même plus la peine ! Les documents sont là pourtant, tout le monde peut les lire, mais nan, regarde, ils s’échangent des vidéos de chatons et de bébés sur facebook !! C’est GENIAL !

    Prèt à jeter : Obsolescence programmée
    http://www.youtube.com/watch?v=iB8D

    C’est bientôt la fin. La foret amazonienne recrache du CO2, Israel va attaquer l’Iran (et se faire très très mal) Microsoft a racheté Skype, you name it. C’est foutu.

    Ce serait pas si difficile d’arreter ça, en nombres purs. Il suffirait de décider d’arrêter d’être cons. Là, tout de suite, de reprendre la main sur les choses de faire preuve d’un peu de bon goùt (cette musique est objectivement merdique) de culture (ce break-beat poussif était déjà honteux dans les early 90s) d’humanité (oui tu peux passer un coup de fil avec mon mobile parce que tu es en chien, évidemment, tiens) d’intelligence (un ordinateur, c’est basiquement des fichiers dans des dossiers).

    C’est comme le Concordia. Des touristes méchants et stupides qui se sont entre-tués pour sortir du piège à rats d’une gigantesque baignoire puante de gazoil, le tourisme le plus stupide que se puisse imaginer, des piscines sur des bateaux.

    DES PISCINES SUR DES BATEAUX. (Rien que ça, si les extraterrestres nous observent, est une bonne justification de la vitrification de la planète).

    On pourrait penser que les mamies à cheveux roses et les benêts à forfait 4G vont reconsidérer leur mode de vacances. On leur a dit, que construire des bateaux de cette taille posait des problèmes insolvables d’évacuation, mais je suppose qu’il ont répondu comme le premier imbécile à iPhone « ouais mais oh pourquoi nous ? En face ils font des gros bateaux tout pareil, alors camembert ». Mais non. Non, non.

    Mais oui, je mélange tout, bien sur. On a réussi à vous faire croire qu’on était différents. C’est FAUX. On est tous pareils. TOUS. Mais 1% de batards a décidé de nous foutre sur la gueule pour s’en mettre plein les poches, et monter un théatre d’ombres où on s’illusionne d’un « débat démocratique ».

    Et tout le monde va voter contre quelque chose et retourner dans sa vie merdique vérifier que rien n’a bougé, qu’on lui a rien volé. C’est tellement plein de salopards, dehors, hein ?

    Touche pas à mon iPhone. Touche pas à ma bagnole. Pousse-toi de devant le match.

    La politique, c’est dans la vie, à chaque instant, tout de suite, dans chaque décision qu’on prend, si minuscule soit-elle. You are in control, dumbass.

  29. Meme gertrude

    Salut camarade xacrocheur, très beau papier, je suis sincère, je partage le fond de ta pensée – j aime beaucoup le passage « si on décidait d’arreter d’être con » mais je te livre juste un petit constat bête, ca fais quelques milliers d’années qu’on se tape sur la gueule, qu’on rale, qu’on s’oppose, des milliers d’années pourtant que l’Humain devient ce qu’il est maintenant .

    donc je me pause la question est ce bien le seul moyen de faire évoluer notre humanité, en se mettant en rage, qui est le fond de ton texte, on ne fait qu’attirer de la rage, une solution à vaguement était tenté avec un certain succés > l’Amour :)

    et oui c’est con ca coute rien à part beaucoup d’effort, l’effort d’eteindre les ampoules quand on sort d’une pièce, l’effort de dire un truc gentil à son fiston meme si on est claqué, l’effort de dire bonjour à la mamie qui pique et qui est depressive en dessous de chez moi, l’effort de pas courrir le matin et de me lever 5 min plus tôt pour regarder le soleil se lever, l’effort de ramasser les mégots qu’un autre à laisser sur la plage l’effort de pas se forcer à faire tout ça le faire juste parce qu’on est vivant sur une belle planéte avec pleins de mystères autour de nous
    et que si on mettait un firewall digne de ce nom pour filtrer nos ports les conneries d’envies, d’avidités, de jalousies, de peur qui sont distillés par les mass medias ne rentrerait pas et on pourrait alors, avec un appareil numérique prendre en foto un superbe lever de soleil pour le montrer à sa tante à l’hopital, on pourrait alors juste redevenir des Humains, des gens gentils, des Humains enfin vraiment Heureux.

    plein de belle choses à vous

  30. mondemerde

    Alors là bravo et merci pour la belle leçon de morale! heureusement que des gens comme vous son là pour assener des belles vérités au reste du monde aveugle et tellement égoïste. J’ose espérer que vous avez bien fait le tour de votre appartement et qu’aucun « made in china » ne traine dans un coin, un tiroir ou une penderie!… mais j’en doute… avec quoi avez vous tapé votre article?… Et si votre portable n’est pas un iPhone, où croyez vous qu’il a été fabriqué?…Vous faite un bel hypocrite. C’est à peu près tout ce qu’on retient de votre gribouillage…

  31. Des Apple fans se sont cachés dans les commentaires dont l’argument principal est : OK mais Apple n’est pas le seul.

  32. antiapple

    Accessoirement ce tres sympatique article, decris plus les « disfonctionnements » du systeme chinois qu un vrai probleme chez apple, enfin disfonctionnement de notre points de vue occidental. Pourtant a l epoque ou l occident avait les meme regles de travail(au 18eme environ) l economie tournait peut etre mieux que maintenant. Bon on peu toujours critique le systeme limite esclavagiste chinois(encore avec notre point de vue) mais vue qu eux ne sont pas en resession voir en faillite on vas se taire. ceci dit pour reprendre la premiere pharase de l enfant de 13 ans dans un iphone qui travail 16 h par jour(la batterie de mon android ne tiens qu environ 2 heures si je l utilise sans l eteindre vais demander a samsung de me mettre un chinois dedant parce que la je sais pas je dois avoir un grec ou un francais parce que ca bosse pas bien longtemps, le jour ou il cacheront des jeunes filles entre 20 et 30 promis j arreterai de dire apple c est de la merde et j acheterai un iphone(plus serieusement rien que la phrase du haut n est pas serieuse). Bon finalement on peut etre moralisateur sur tout peuple ne travaillant pas comme nous en prenant NOS criteres. Mais a d autres pays, d autres lois et autres moeurs et dans le fond on est qui Nous trous de bal d europeen ou ricain pour aller critiquer. Deja on va commencer a balayer le merdier devant nos porte et a l interieur parce qu il y a du boulot.( accessoirement pour revenir sur l exemple des dortoire ok perso j aimerai pas y vivre. mais prendre l exemple d un americain moyen c est nul. Genre ca rentre dans quoi un porc pareil ? Moi je jugerai le jour ou je vois ca. parce que vivant au japon et lisant les articles sur le japon et sur le mode de travail japonais je peux dire que deja je me marre vue le niveau de ridicule, les articles sur Fukushima on en parle meme pas. Donc maintenant les informations de se style fait par des journaliste en tourisme dans des etoiles on va se mefier. et dans le fond le gens qui on un iphone ou ipod n ont pas a rougir, vue que les autres sont fait au meme endroit. rien que l ordinateur sur lequel le type qui a ecrit cette article doit avoir des pieces fabriquee par un gamin chinois de 10 ans. pis bon encore une fois et pour finir, ce probleme est un probleme national chinois. et justement l article parlait de la croissance economique de shenzhen qui est assez formidable. mais dans le fond tout pays qui ce sont developper tres vite on fait d enorme sacrifice qui souvent sont discutable. ceux qui denonces ces sacrifices fond quoi ? a pars s enfonce dans des crises economique ? finalement en france aussi il faudrait peut etre commencer a bosser h par jour

  33. Karynette

    Perso j’essaie de comprendre ce que ce téléphone a de si extraordinaire pour couter le prix qu’il coute et en cherchant sur le net ce qui pourrait justifier son prix exorbitant alors qu’il n’est pas si bien que ça, je suis tombée sur cet article ! Maintenant je comprend que apple se goinfre avec des marges extravagantes, c’est une société qui se gorge comme beaucoup certes sauf que je comprends davantage le prix d’un samsung galaxy s3 qu’un iphone. Ca se justifie davantage (tel avec écran 4.3 pouces, amoled, cpu double coeur, possibilité de sd card, connectique, hd…) alors que l’iphone n’a pas tout cela et en plus il est épais et lourd !!! Je ne suis pas du tout anti apple, oh non loin de là, mais avant de critiquer un produit, je me renseigne sur celui-ci et j’insiste je ne comprends pas un tel engouement pour un téléphone qui pour moi semble bien inférieur à certains produits d’autres marques, pour moi ce téléphone ne justifie pas son prix ! Voila !. Bref hormis cette constatation, je n’approuve pas mais absolument pas que l’on puisse faire bosser des gosses de 13 ans et tout le toutim mais bon malheureusement c’est comme ça !!

  34. Tashkent

    @tous,
    Je vis en Floride, USA.
    Nombreux sont ceux qui accusent aussi 80 heures de travail hebdo ou plus encore pour un salaire derisoire, meme si superieur a celui des employes des usines chinoises.
    En Louisiane,dans certaines usines, des employes (surtout mexicains…) gagnent environs mais pas plus 10$/nuit pour rammasse 10000-dix mille- poulets vivants. Pas cher le poulet…et c est souvent un premier travail, le deuxieme leur laissant seulement autant de temps libre que peut en jouir l ouvrier chinois.
    Apple a sa part de responsabilite qu on ne peut lui retirer, mais nous ne vivonsnpas tous egaux, meme dans le meme occident, et encore moins dans la meme region..

  35. Bande d ignorent !!!!! Vous êtes tous à chipoter pour vos propre intérêt de marque à la con !!!! Et des misère. de salaire dans d autre pays !!!! J’aimerais que sa soit vos propre gosse qui fabrique vos telephonne !!! Et pourquoi pas travaillé à votre place !!!! Pendants que vous vous envoyé en l aire avec votre smart phone !!!!

  36. Penishead

    Mais ce qui me choque le plus C que C quelle putain de oartie d’un iPhone qui est faite par un enfant.
    L’iPhone est microscopique !

  37. Je ne comprend pas vraiment mais ce que je peux dire c’est que toutes les personnes qui attendent comme des idiots le dernier IPhone ou autre chose sont vraiment bêtes à quoi ça sert d’acheter un nouveau IPhone quand on en à déjà un ? Tous ça pour dire qu’on créer de plus en plus de portables, d’ Ipod, d’ IPhone … et que ça ne sert à rien. Le  » il est mieux »  » il est plus beau »  » il est plus fin »  » plus rapide » … franchement c’est nul.