Adblock Plus ou l’extension qui valait trois milliards… de perdus pour Google & Co !

Classé dans : Dégooglisons Internet, G.A.F.A.M. | 114

Nous vous proposons aujourd’hui de partir à la rencontre de « la plus destructrice force d’Internet ».

À priori cela peut sembler exagéré pour une simple extension d’un navigateur. Il y a pourtant du vrai, car si nous nous retrouvions tous à l’utiliser un géant comme Google ferait plus que vaciller sur son socle.

Il s’agit de l’application Adblock Plus qui une fois installée sur Firefox ou Chrome ne réalise qu’une seule chose mais quelle chose : faire disparaître la publicité sur les sites visités !

Pour les internautes que nous sommes c’est une bénédiction, mais pour tous ceux dont le modèle économique repose avant tout sur l’affichage de publicités c’est une terrible menace potentielle (Google, mais aussi Facebook, Yahoo!, la presse mainstream, etc.).

Pour ne rien arranger (à leurs affaires) une prochaine directive européenne va bientôt obliger les sites à prévenir le visiteur de la présence de cookies et demander à ce dernier son autorisation préalable avant de les installer sur sa machine. Bien plus de personnes se rendront alors compte qu’elles sont pistées et partiront alors à la recherche de logiciels antipub comme… Adblock Plus.

Sauf que rien n’est simple en ce bas monde. Comme s’ils craignaient d’eux-même les effets dévastateurs de leur propre application, les développeurs du projet ont récemment mis de l’eau dans leur vin en apportant un changement majeur à la version 2 de décembre dernier : le non blocage par défaut de toute la publicité, en laissant volontairement passer celles jugées subjectivement « acceptables ». L’argument n’est plus alors de l’éliminer mais de « l’améliorer ».

Pour certains utilisateurs ce fut un tremblement de terre, voire une trahison (près de 500 interventions sur le journal LinuxFr dédié mine de rien !). Et l’on ne tarda pas à voir émerger un fork, Trueblock plus, rétablissant la situation antérieure.

Il faut dire que nous sommes quelques uns à souhaiter mettre en place d’autres modèles que ceux majoritairement ou exclusivement basés sur la publicité. Et que plutôt que de d’évoquer la destruction possible de tout Internet, peut-être serait-il plus prudent de parler d’un certain Internet (qui ne serait donc pas le nôtre).

Bref, beaucoup de choses à dire en perspective dans les commentaires, mais en attendant faisons un peu mieux connaissance avec ce logiciel libre pas comme les autres.

Ablock Plus - Firefox

Découvrez l’arme de destruction massive d’Internet

Meet the most destructive force on the internet

Charles Orton-Jones – 3 février 2012 – LondonLovesBusiness
(Traduction Framalang : Clochix, Goofy, Anonymous, Mandourin, Lamessen)

Adblock Plus coûte les yeux de la tête aux entreprises sur Internet. Et comme de nouvelles lois s’imposent pour réglementer la publicité en ligne, l’extension pourrait ravager les revenus de la pub à l’échelle de la planète.

Quels dégâts deux allemands de Cologne peuvent-ils bien causer à Google ?

« Oui, nous leur avons sans doute déjà coûté des milliards », déclare Till Faida. J’ai demandé combien de milliards. Trois, quatre, cinq ? « Ça pourrait bien être cinq milliards » m’a répondu Faida. Il n’en est pas sûr.

Faida et son collègue Wladimir Palant constituent l’équipe derrière Adblock Plus, l’extension Firefox [la plus téléchargée de tous les temps. Adblock Plus est gratuite. Elle ne réalise qu’une seule petite tâche, mais une tâche hautement destructive. Elle bloque toute la pub sur le Web.

En installant Adblock Plus vous pouvez être sûr de ne plus jamais voir de publicité. Y compris les annonces sur lesquelles reposent les revenus de Google.

Je l’ai découverte il y a des années.

Land Rover avait une publicité incroyablement gênante. Je me souviens avoir essayé de lire le site du Financial Times et avoir vu la Land Rover dans le coin rouler au dessus du texte, faire un demi-tour au frein à main au milieu, tourner brusquement vers la gauche puis glisser vers le bas de la page rose. C’était une intrusion intolérable. J’ai cherché comment résoudre le problème et découvert Adblock Plus. Je l’ai installé en deux clics, et… soudain le Web était à nouveau propre.

Au revoir la publicité Land Rover. Adieu les publicités Google. Et adios les bannières clignotantes me racontant que j’avais gagné un téléphone portable. Adblock Plus vous permet de naviguer en paix sur le Web. Les pages se chargent plus vite. Même les vidéos YouTube démarrent sans le préambule publicitaire.

L’extension fonctionne avec les navigateurs Firefox et Google Chrome. D’autres versions existent pour tous les autres navigateurs.

Naturellement, Adblock Plus est très populaire. Les chiffres d’utilisation ne sont pas certains, mais Faida estime qu’aux USA l’extension bloque 4% des publicités. En Allemagne, ça serait 12%. « Ces chiffres sont anciens, ça pourrait être plus », dit Faida.

L’extension a déjà été téléchargée 149 millions de fois, au rythme actuel de 100 mille par jour, même s’il est important de préciser que de nombreux téléchargements sont des ré-installations ou des installations sur une autre machine du même utilisateur.

Plus les utilisateurs sont technophiles, plus il y a de chances qu’ils installent Adblock Plus. « Sur certains blogs techniques en Allemagne, jusqu’à 70% des publicités sont ainsi bloquées », déclare Faida. D’autres sites, plus grand public, évoquent seulement un chiffre de 10%.

L’effet d’Adblock Plus sur le trafic publicitaire peut être dévastateur.

La toile est jonchée de plaidoiries de propriétaires de contenus et de publicitaires qui veulent se débarrasser de cette extension. Voici une complainte typique : « Je suis webmaster et Adblock Plus endommage mon site de la même façon aussi sûrement que si votre maison brûlait ! J’aimerais que tous ses utilisateurs ressentent ce que nous, les webmasters, ressentons. Notre seule source de revenus est constituée des publicités sur le côté de nos pages. Si vous bloquez ces publicités, qui va payer nos factures ? »

Même le puissant Google a une section dédiée à cette menace dans son rapport annuel. Elle indique que « L’essentiel de nos revenus proviennent des annonceurs qui nous paient pour afficher des publicités sur les pages Web. De ce fait, les technologies de blocage des publicités peuvent défavorablement affecter notre résultat opérationnel. »

À présent, voici le problème. Au mois de mai, il va devenir obligatoire pour tous les sites Web d’informer leurs visiteurs de la présence de cookies autorisant à les tracer. Contrairement à aujourd’hui il faudra alors explicitement demander à l’internaute la permission d’installer des cookies sur sa machine. La méthode choisie sera probablement un formulaire nécessitant de cliquer sur Oui ou Non.

La nécessité du « consentement au cookie » va faire tout d’un coup hautement prendre conscience aux internautes qu’ils sont traqués et ciblés par les publicités. Pour beaucoup ça sera une révélation dérangeante. Il est probable qu’il utilisent le Web depuis des années sans savoir ce qu’est un cookie, ni ce qu’il fait.

Le souhait de bloquer les pubs pourrait alors monter en flèche, avec des potentiellement conséquences désastreuses pour les annonceurs et les éditeurs de contenus.

Les gars derrière Adblock Plus

J’ai réalisé une interview avec les gars d’Adblock Plus pour entendre leur son de cloche. Peuvent-ils vraiment détruire la poule aux œufs d’or sur Internet ? Quel est leur but ? Et quelle a été la réaction de Google quand plusieurs milliards de dollars lui sont passés sous le nez ? Aucune entreprise ne peut se permettre d’affronter une telle menace en restant passive et inerte. Pas plus Google que Facebook, Yahoo, AOL et des millions d’autres sites dépendants de la pub.

Wladimir Palant est le développeur d’AdBlock plus. Il a repris le projet en 2006 (d’où l’ajout du Plus), après l’abandon de celui-ci par Henrik Aasted Sørensen qui l’avait lancé en 2002. Palant a entièrement réécrit l’application, et en a fait presque aussitôt l’extension pour Firefox la plus téléchargée au monde.

Till Faida a rejoint Palant il y a deux ans après l’avoir rencontré à l’occasion d’une recherche pour sa thèse universitaire dont le sujet était justement l’influence des bloqueurs de pub sur les revenus d’Internet.

Palant m’a confié par mail que l’anglais de son collègue était meilleur, et que donc c’est Faida qui répondrait.

Au téléphone, Faida a immédiatement insisté sur le fait qu’il n’ont rien d’un duo d’anarchistes, et qu’ils ne se délectent pas à l’idée de priver des sites de leurs sources de revenus

« Wladimir est bien conscient que les pubs sont nécessaires. Il ne veut en aucune façon détruire la publicité. Un tas de gens dans la communauté savent bien que la publicité est jusqu’à ce jour le seul mécanisme de financement des contenus libres sur Internet. Il veut seulement que les utilisateurs aient le contrôle sur ce qu’ils voient sur leur écran. »

Les duettistes sont-ils conscients des torts qu’ils causent aux propriétaires des sites ?

« Oui. Un site techno ici en Allemagne nous a dit que 40% de leurs pubs étaient bloquées. Ils ont envoyé un journaliste assister à une conférence aux États-Unis. S’ils avaient eu des revenus supérieurs ils en auraient envoyé deux. Nous savons bien qu’Adblock plus est maintenant si populaire qu’il peut devenir une arme detructrice pour l’écosystème d’Internet ».

Le pire scénario possible ? « Globalement, 50% de toutes les pubs pourraient être bloquées ».

Cela diminuerait d’un coup la valeur de Google de 90 milliards de livres (NdT: environ 109 millard d’euros), celle de Facebook serait divisée par deux. Les quotidiens, depuis le Telegraph et le Guardian jusqu’aux sites Web comme The Register et The Daily Mash devraient lutter pour leur survie.

En fait, Palant et Faida sont si conscients du pouvoir de leur produit qu’ils ont décidé de l’atténuer. En décembre, ils ont modifié Adblock Plus de sorte qu’un nombre limité de publicités puissent être affichées, par défaut.

Les utilisateurs en devinrent fous furieux, accusant le duo de s’être vendus. L’exacerbation des passions en ligne mérite le détour.

Pourquoi ont-ils autorisé ce changement ?

Faida déclare : « Nous avons enquêté et découvert que les utilisateurs ne sont pas contre les publicités, mais seulement contre celles qui sont agaçantes. Nous voulions trouver un juste milieu. L’initiative des « publicités acceptables » est le premier pas qui doit permettre d’atteindre ce but ».

Il explique que les utilisateurs peuvent toujours bloquer complètement les publicités, mais qu’ils doivent pour cela modifier les réglages par défaut. Pas compliqué, mais en permettant à quelques publicités de se glisser ici et là, deux buts ont été atteints. Tout d’abord, les utilisateurs prennent conscience de la sophistication du produit. Et plus important encore, les concepteurs de publicité sont incités à créer des publicités claires et non intrusives.

« Nous avons un ensemble de critères que doit respecter une publicité pour être affichée », déclare Faida. Les publicités ne doivent pas clignoter, ne doivent pas cacher le texte, se déplacer, ou essayer de duper les utilisateurs (« Le millionième utilisateur qui cliquera ici aura un prix !!! »).

« Nous voulons rendre la publicité meilleure. C’est notre mission : améliorer le Web dans son ensemble ».

Selon la nouvelle règlementation, énoncée ici, les publicités qui se conforment à la politique de bonne conduite seront ajoutées manuellement à la liste blanche, ce qui leur donnera un statut privilégié par rapport à la liste de base d’Adblock Plus. Les utilisateurs peuvent modifier les préférences pour restaurer un bloquage complet, mais Faida et Palant sont persuadés que la plupart d’entre eux seront heureux de laisser passer les bonnes pubs. « Nous pensons que 75% des utilisateurs l’accepteront volontiers » déclare Faida.

Curieusement, la société de Faida et Palant; Eyeo GmbH, n’a aucun revenu. Adblock Plus est distribué gratuitement. Comment donc font-ils pour survivre ?

« Nous recevons des dons, mais pas suffisamment pour couvrir nos frais. Nous avons eu un investisseur privé qui partage nos objectifs. C’est comme cela que nous pouvons nous financer seuls pendant une période assez longue. Nous devons réfléchir au moyen de générer des revenus, mais il n’y pas d’urgence. »

Il dit que Google ne les a jamais contactés. Je le charrie en lui signalant que ça vaudrait le coup pour Google de proposer un milliard de livres (NdT: environ 1.2 milliard d’euros) pour acheter Adblock Plus et tirer le rideau. « Wladimir ne ferait jamais une chose pareille », répond Faida.

Je ne le crois pas sur parole.

Un scénario cauchemardesque

Au mois de mai, il va donc y avoir grand changement sur le front publicitaire quand la directive de « l’acceptation du cookie » entrera en vigueur. De plus, il y a aussi le projet de faire ajouter une icône pour chaque publicité déclenchée par un cookie. European Advertising Standards Alliance et Internet Advertising Bureau of Europe sont derrière ce projet. Les internautes vont davantage se rendre compte qu’on les observe.

Ces initiatives bien intentionnées vont-elles envenimer les choses à l’heure où la popularité d’Adblock Plus grimpe en flèche ?

Oliver Jameson, propriétaire du site de rencontres Cougared.com (où les hommes doivent avoir moins de 35 ans et les femmes, plus de 40) est très inquiet : « Si une masse critique d’internautes installe des logiciels de navigation qui empêchent l’affichage des publicités, inévitablement, les publicitaires verront une réduction du nombre de clics (car les clics aussi mesurent le trafic) et de la notoriété des marques. Comme à peu près tout ce qui est en ligne est quantifiable, les effets seront rapides et dévastateurs. Les publicitaires vont mettre en doute l’intérêt de placer leurs publicités sur les sites Web, ce qui signifie que de nombreux sites dont la survie dépend des rentrées publicitaires seront dégradés, abandonnés, et finiront simplement par cesser d’exister. En fait, beaucoup cesseront d’exister sous leur forme actuelle, en tant que services gratuits, et certains tenteront sans garantie de se recycler sous la forme d’une offre payante. »

D’autres sont plus optimistes. Richard Beaumont, du Cookie Collective, un organisme de recherche qui aide les entreprises à affronter le défi d’obtenir le consentement des internautes tout en respectant la nouvelle directive, dit : « La nouvelle loi peut réduire le besoin de recourir à des outils comme Adblock Plus. Les sites vont devoir obtenir le consentement des internautes, et vont donc concevoir leurs publicités de manière plus réfléchie. » Il dit que ça pourrait se révéler être une opportunité à saisir. « Les entreprises qui jouent la transparence et suscitent la confiance s’en sortiront bien. »

S’il a raison, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Si c’est Jameson qui a raison, et que le blocage des pubs s’apprête à se répandre comme un virus, alors l’Internet va se retrouver en état de choc.

114 Réponses

  1. Si un site web ne sait pas se financer autrement que par la publicité, qu’il ferme ses portes. Ça vaut aussi pour la télévision, la radio et la presse.

    Quand on en vient à justifier et accepter de tapisser toute la société de publicités, on n’est pas loin d’enterrer la démocratie, l’humanité et l’écosystème naturel

    Il en est ainsi de l’homme « moderne » qui troque son âme contre le fantasme d’un bonheur consécutif à la consommation; consommation mortifère pour notre environnement naturel

  2. La pub c’est un peu comme les mauvaises graisses. Si tu voyais maigrir les mastodontes !

    Ce qui est dommage, c’est qu’il n’y a pas d’extension de ce genre pour bloquer les pubs dans l’espace public, ou alors simplement les remplacer par des dessins, des tableaux, des trucs utiles quoi.
    Il est possible de ne pas avoir de télé, de ne pas acheter de journaux avec des pubs dedans (et en dehors du Canard enchaîné, reste pas grand chose), d’éviter de prendre les transports en communs si possible et préférer la marche à pied ou le vélo.
    La pub, c’est surtout une technique de propagande très dangereuse, psychiquement parlant.

  3. Etonnante histoire. D’un autre côté, c’était un peu prévisible. Je me demande même pourquoi ça n’est pas arrivé avant. Les anti pop-ups, par exemple existent depuis longtemps. Ils ont d’ailleurs vite été contournés. Je suppose que les techniciens du web sauront trouver la parade d’une manière ou une autre. C’est le jeu du chat et de la souris.

    La question est : est-ce que l’on va évoluer vers un internet avec moins de pubs ou moins agressives. Malheureusement, je suis très sceptique. J’ai peur que les milliards en question servent à financer des solutions tout autant agressives. Si on leur ferme la porte, ils entreront par la fenêtre. Les enjeux sont trop grands.

  4. Perso, j’ai testé la pub sur Ploum.net et Fritalk.com pendant 2 mois. Les utilisateurs de Fritalk.com voulaient que je propose un service gratuit basé sur la pub.

    J’ai abandonné parce que:
    – C’est pas le pérou quand même
    – Les agences de pubs ont tout pouvoir, comme Google qui considère certains clicks comme « frauduleux » sans raison et les décompte
    – Cela rend le site laid
    – Cela menace l’indépendance d’un site (j’ai par exemple été contacté par une agence qui voulait que je rédige un billet sur un produit Microsoft).
    – Je suis convaincu qu’un jour on se réveillera et on constatera que la publicité partout, ce n’est pas rentable.

    Au final, j’y suis allé donc de ma pure poche et je constate que des alternatives apparaissent:
    – Flattr, qui me rapporte environ 50% de ce que la pub générait.
    – Fritalk.com est offre des comptes payants.

    J’ai l’impression que, doucement, après la frénésie du tout gratuit, tout à la pub, on va réapprendre à payer pour ce que nous trouvons important.

  5. @gérard s’il n y avait pas de pub il aurait fallu payer pour consulter cette page, c’est la triste réalité, les sites web internet sont gratuits grâce à la pub, pareil pour les boites de messagerie électronique

  6. Et bien oui, vous comprenez, il faut bien que Kévin, 19 ans, puisse se toucher la nouille devant son blog. Et pour ça, il lui faut un CMS, WordPress, qui nécessitera un serveur dédié dès que le site aura atteint l’incroyable audience de 30 visiteurs par heures (oit dit en passant, des développeurs qui me pondent une merde pareille se retrouveraient vite au chômage avec moi). Alors Kévin, il doit mettre de la pub pour financer son serveur. Ne peut-on pas faire un CMS plus léger et donc ne pas avoir à financer un serveur dédié ? Si, c’est très simple en plus. Mais depuis l’avènement du web 2.0, le web ne sait plus fonctionner sans usine à gaz. Web 2.0 que tout le monde est en train de dégueuler soit dit en passant.

    Et oui, vous comprenez, il faut bien que certains se fassent du pognon sur le dos des autres. Alors on ouvre des plate-formes web 2.0 où on pille la vie privée des internautes, où on pille la propriété intellectuelle des créateurs, mais où on oublie pas de mettre de la publicité. Alors oui, après, on a nos « zorros » qui viennent défendre internet, sa neutralité, sa connerie, sans se rendre compte qu’ils inscrivent ainsi internet dans l’agenda politique pour les années à venir, c’est à dire quand il ne se trouvera plus personne pour défendre un internet qui gonflera tout le monde.

    En bloquant la pub sur le web, on lui rend un grand service.

  7. la_solution_a_tous_vos_problemes

    la lutte des classes .

  8. La pub, c’est l’exact inverse de l’information, qu’elle crève.

    Je me sens trahi par les dirigeants d’AdBlock plus car je n’ai jamais été informé du fait qu’ils laissaient passer volontairement des publicités commerciales.

    Le scénario catastrophe dont ils parlent est un rêve pour moi, diviser par deux les profits de google et de facebook. Le capitalisme est un jeu à somme nulle, quand ils perdent de l’argent, nous en gagnons.

  9. Un passant

    En réponse à iGor:outre le Canard enchaîné, il existe tout de même pas mal de journaux sans pub: Article 11 (http://www.article11.info/), CQFD (http://www.cqfd-journal.org/), Le Tigre (http://www.le-tigre.net/), La Décroissance (http://www.ladecroissance.net), et d’autres encore, tous en kiosques…

  10. totopipo

    Bon sang ! Qu’est-ce que ça me motive à bloquer, bloquer et encore bloquer les pubs ! :)
    Cette fuite en avant où la croissance financière de quelques sociétés ne se base plus que sur sa capacité à inonder l’espace visuel des autres doit cesser… et franchement : rien à foutre, ces milliards qui ne leur arrivent pas dans la gueule c’est autant d’argent qui repart dans un circuit peut-être aussi malsain et peu productif. De quoi vont-ils se plaindre ? La planète en prendra toujours pour autant de milliards de dégats dans la tronche, alors un peu plus ou un peu moins pour faire fonctionner des datacenter propre à faire fondre la banquise…

    gérard, un poutou pour toi.

  11. @gérard : j’en ai croisé des comme vous dans ma carrière qui savent faire un CMS « léger » et qui consomme beaucoup moins de bande passante … sauf que ce CMS léger me coute 50k en dev (bah oui un jour/homme c’est 1000€) et 20k par an en support et comblement des failles … à moins que ceux que vous connaissiez des développeur qui font un CMS léger pour 5000€ et sans faille là je m’incline :)
    Vous êtes dans l’esprit geek qu’on a tous eu entre 13 et 25ans … car pour vous ce qui coute c’est juste l’hébergement mais détrompez vous cher ami, car l’hébergement n’est RIEN dans le cout d’un site, ca va couter combien même avec un WP bouré de plugin ? aller 500/1000€ par mois ? comparés aux autre cous c’est assimilable à 0€, ce qui coute ce sont les rédacteurs (car oui il leur faut un salaires), éventuellement un local, éventuellement du materiel pro (caméra, studio, …etc) … etc …etc

    mais dans votre petite bulle vous ne voyez que des lignes de code :) … le code, ca ne coute rien cher ami.

  12. La publicité est un poison pour nos sociétés : elle pousse à la consommation. C’est notre consommation démesurée qui est responsable de la détérioration de notre environnement. Aujourd’hui, les limites de ce systèmes consumériste sont atteintes et les crises de toutes sortes se multiplient et vont s’aggraver. Une évolution culturelle et sociétale est donc indispensable. On voit bien dans ces conditions que baser l’avenir du Web sur la publicité est de courte vue. Pourtant, il ne fait aussi aucun doute que c’est le média d’avenir puisque c’est le plus efficace. Il ne fait aussi aucun doute que ceux qui l’enrichissent doivent avoir les moyens de vivre. Je pense que c’est grâce au mécénat global et au revenu citoyen que l’on pourra arriver à une solution équilibrée.

  13. @kad
    « jour.homme », ou « jour*homme » à la rigueur. C’est un homme pendant un jour. Faut multiplier le nombre de jour par le nombre d’homme pour avoir le prix.

    « jour/homme », ce serait un jour divisé par un homme, et ça ne veut rien dire.

    Bon d’accord, plein de gens font la faute, donc on devrait pas s’attarder là-dessus. Mais là j’en avais envie.

    Hôte-an pour moi.

  14. Épios Bettems

    « Ce qui est dommage, c’est qu’il n’y a pas d’extension de ce genre pour bloquer les pubs dans l’espace public, ou alors simplement les remplacer par des dessins, des tableaux, des trucs utiles quoi. »
    Très jolie remarque, je suis pour !
    « s’il n y avait pas de pub il aurait fallu payer pour consulter cette page, c’est la triste réalité, les sites web internet sont gratuits grâce à la pub, pareil pour les boites de messagerie électronique »
    MDR EPIC FAIL !! Le réseau FramaSoft est maintenu par une association financée par des dons et n’affiche pas de publicité. Un modèle alternatif très intéressant, soit dit en passant.
    Je viens de désactiver AdBlock pour voir et vérifier que je disais pas une bêtise en faisant remarquer que le Framablog ne portait pas de pub (et je vais le laisser comme ça pour voir à quoi ressemble une publicité), j’avais les publicités acceptables activées apparemment, mais je ne crois pas en avoir vu. Une publicité est peut-être par définition inacceptable…

  15. Pas de pub sur Framasoft? Il y en a une, en bas à droite, pour le pack liberté. Si tu cliques, on te propose de payer.

    Comment? Ça s’est acceptable? C’est donc que certaines pubs le sont?

    Le débat n’est peut-être pas si simple…

  16. Il y a Ghostery aussi !

  17. @kad
    « Vous êtes dans l’esprit geek qu’on a tous eu entre 13 et 25ans »
    Et ? Paternalisme mal placé pour une rhétorique cousue de fil blanc.

    Non, on est dans un esprit responsable et de non-survente pour un besoin. Avec leurs plaquêtes vantant un service bas coût à très haute valeur ajoutée, des conditions plus ou moins allèchante en couleur et contraignantes en tout petit, leurs discours sur la réalité économique pour faire perdurer le modèle actuel voire le faire évoluer pour encore plus de centralisation (et après ils vont parler de l’Internet, les saligauds !), les commerciaux et les champions du marketing de tout poils dans leur bulle économique, on voit où ça mène aujourd’hui après des décenies de libre exercice : au désastre planétaire. Ce type d’argument tout ce petit monde en dégueule chaque jour ne se souciant absolument pas de la gène occasionnée au passage (et ce n’est pas en collant du « green » partout que ça disculpe du mal fait et à venir) en nous balançant des pub en veux-tu en voilà. C’est lassant. Mais c’est très instructif : voilà une profession qu’il conviendrai aussi de réformer.

  18. « Wladimir est bien conscient que les pubs sont nécessaires. Il ne veut en aucune façon détruire la publicité. Un tas de gens dans la communauté savent bien que la publicité est jusqu’à ce jour le seul mécanisme de financement des contenus libres sur Internet. »

    La publicité est un frein aux alternatives. Si la publicité n’existait pas on aurait surement déjà trouvé d’autres solutions (flattr serait peut etre un succès).

  19. xaccrocheur

    Il n’y a pas vraiment d’intérêt à argumenter avec les tenants de la pub. Ce sont des menteurs, c’est leur *métier* de dissimuler la réalité.

    C’est marrant de penser que c’est google qui se plaint. Ah ils ont bien arnaqué tout le monde avec leur petit moteur de recherche sympa kikoo, sans pub, tout mignon pis si efficace. Et 3 ans plus tard, des pubs partout sur le web, diabolique !

    Le potentiel informatif de la publicité est *négatif* : La pub TUE l’information. Un panneau dans la rue qui indique « dentiste » est informatif. Il se trouve effectivement un dentiste, ici, et sans panneau tu ne le saurais peut-être pas. Le publiciste arrive, retire le panneau en hurlant à la publicité sauvage, non-patentée et tout, et place son affiche de 4×3 metres où s’affiche n’importe quel message mensonger. Génial.

    Le message de la pub est unique : Si tu payes, tu as le droit de mentir.

    adblock+ a réussi carrément, enfin, ce qu’ont tenté de faire tant d’autres avant : Enfin une réflexion sur la publicité, son pouvoir de nuisance (j’ai quitté la France à cause de la publicité, j’en pouvais vraiment plus) et une remise en question de son ubiquité.

    Les sites qui vivent de la pub sont par nature nuisibles. Il est souhaitable qu’ils ferment.

  20. @Ploum: tu dis « reapprendre à payer »
    Mais on paye déjà! la pub c’est les consommateurs qui la paye en achetant des objets, c’est là ou c’est très sournois avec cette fausse impression de gratuité. A chaque objet qu’on achete, on finance une part de pub. Quel est le bugdet pub d’orange? celui de free?
    Je dirais plutot apprendre a payer pour ce que l’on aime.
    Enfin pour l’instant moi ça m’arrange, je bloque les pubs, et je ne fais pas parti des ultra consuméristes du centre commercial le samedi. Du coup ce sont eux qui m’offrent des services gratuits financés par la pub en faisant leurs courses…

  21. xaccrocheur

    @Ploum
    > Pas de pub sur Framasoft? Il y en a une, en bas à droite, pour le pack liberté. Si tu cliques,
    on te propose de payer.
    > Comment? Ça s’est acceptable? C’est donc que certaines pubs le sont?
    >Le débat n’est peut-être pas si simple…

    No offense, mais c’est exactement comme ça que procèdent les corporate bastards de la pub « l’affiche A4 pour ton stand de limonade et mon 4×3 qui clignote c’est pareil » et c’est comme ça qu’ils dégradent le monde, one pixel at a time. :)

  22. « La Publicité est la plus grande saloperie qu’aient jamais inventée les hommes ! » 😛

    Cela dit il y a quand même une différence entre de la pub informative neutre (ça n’existe plus ce modèle là à part quelques fois dans les petites annonces) et la pub mytho qui déforme complètement la réalité ; ou si vous voulez entre le macaron « Faire un don » et le « Pack Lessive Liberté pour nettoyer Internet ».

  23. « Le site propose, le navigateur dispose ! » ; j’en ai d’ailleurs fait un billet il y a un an (http://catarina.free.fr/index.php?p…)

    Car il n’y à pas que le publicité qu’on peux vouloir ne pas afficher; les petits pouces « Like » et le pistage transverse qui se place derrière, ou les « super cookies » Flash sont autant de nuisances que rien ni personne de vous oblige à supporter.
    Vous avez aussi le droit de regarder ailleurs quand vous passez devant une affiche.

    Je suis de l’avis de Ploum, les gens finiront par payer directement pour l’information ou les services qui les intéressent.

    Ou bien, avec Adblock Plus, comme pour sa liste noire EasyList.fr; des listes blanches attachées à des éthiques variées apparaitront, permettant de laisser s’afficher des publicités qui financent les sites en accord avec ses valeurs.
    On peux déjà le faire individuellement, mais les gens sont tellement feignants :)

  24. Sébastien C.

    Cette façon de dire que « s’il n’y avait pas de publicité, le monde du Web s’arrêterait » m’inspire, en conscience, le point Godwin… Ce n’est pas parce que les sociétés totalitaires donnent à manger (en général vraiment qu’au début) à ces composants qu’elles peuvent être considérées comme acceptables pour autant. Comme quoi les systèmes totalitaires (et la publicité de masse me semble en avoir le goût depuis longtemps) font vraiment bien leur travail en interdisant à quiconque ne serait-ce d’imaginer qu’il puisse y avoir d’autres mondes ou modèles. Merci particulièrement à Gérard et Léo que je plussois chaleureusement.
    :-)

  25. PengouinPdt

    Personnellement, je plussoie trés fortement à l’action de cet outil qu’est AdBlock +.
    Concernant la pub de la « Campagne Pack Liberté » – nom, que je trouve bien choisi, et dont j’apprécie l’ironie de l’action. Cette campagne publicitaire – puisque telle est son nom, ni plus ni moins – est tout autant intruisive ; mais ne l’est-elle pas tout autant que le TEXTE en général ?! Quoiqu’il en soit, elle peut aussi être désactivée ; un petit clic droit dessus.

    « Ghostery » complète son action, en empéchant tout aussi efficacement les traceurs plus ou moins invisibles, dont sont truffés beaucoup de sites. Et, même ici sur Framablog, à ce jour, il y ‘en a 3. (Google Analytics, Google Custom Search Engine, Twitter Button). Et nulle part, cela est indiqué ; cela aussi me semble-t-il est tout autant discutable. Oui, nulle part, l’utilisateur est averti que son acte de lecture, de recherche, ou d’écriture est analysée par des outils tiers.
    Ghostery est disponible pour différents navigateurs : FF, IE, Chrome, Opera …
    Le problème que pose cet outil est qu’il faut absolument le mettre en pause sur certains sites marchands car cela empêche toute action de vente. Intéressant, non ?!

    Pour compléter la liste, il existe aussi l’outil « NoScript », qui est encore plus catégorique dans l’étendue de son action. NoScript est vraiment intrusif et intransigeant à l’égard de beaucoup de « choses ».

    Pour moi, les deux premiers produits sont vraiment complémentaires…
    Le troisième est à utiliser clairement comme « acte de guerre », comme acte d' »intégriste ».

  26. Effectivement, l’information n’a pas besoin de publicité. On ne change pas la pertinence d’une information en fonction de l’espace qu’elle occupe.
    Je ne suis pas très amateur de l’encart « Pack liberté » qui clignote en bas à droite. Ne pas prendre les gens pour des idiots, s’ils ont envie de faire un don, ils savent où aller, et s’ils sont lecteurs réguliers de framasoft, ils ont probablement déjà lu votre appel.
    On la tolère, car on sait ce qu’il y a derrière. Et on la tolère car la publicité est une pratique dont la critique prend du temps, tant notre attention a pris l’habitude d’être braquée ailleurs, mais il aurait été plus poli de permettre au moins la fermeture définitive de l’encart. D’autres l’auront déjà ajouté aux filtres personnalisés d’adblock.

  27. Stagueve

    Excellent article, commentaires pathétiques….

  28. @Stagueve
    Une remarque constructive à apporter peut être ?

  29. Pour ce qui me concerne, sur mon propre site la publicité est absolument interdite.
    Ceci pour deux raisons.
    – La première c’est que je suis hébergé gratuitement chez Free, (alors que ce n’est pas mon FAI), et que ça ne me coûte donc absolument rien.
    – La seconde c’est que celà ma dédoine du soupçon de gains indirects. Je me vois mal déclarer que je partage gratuitement mes créations et en même temps percevoir des revenus générés par la pub.

    Ce n’est pas mon idéal, celà me laisse libre de faire ce qui me plait.

  30. Comme dans tout problème tout ne peut pas être noir ou blanc et il faut se méfier des conclusions hâtives. Moi non plus je ne suis pas un fan de la publicité. J’aimerai qu’elle disparaisse de mon métro, de ma boîte au lettre, … A vrai dire je crois même avoir développé une sorte de adblock visuel. Je ne vois que le contenu qui m’intéresse sur un site. Mais en même temps je me sert des bannières de pub en cliquant délibérément dessus pour financer les sites que j’aime bien.

    Rien n’est simple. ça me fait penser au idées reçu du style : « la voiture électrique est moins polluante ». Ah oui elle est moins polluante ? Et comment est produite l’électricité avec laquelle on la recharge , comment est recyclé sa batterie ultra polluante, …
    Et je pense que personne ne pourrait prédire les effets de la suppression totale de la publicité.
    Et les petits gars d’adblock plus en ont conscience.

    Si on supprime la pub on arrête de financer les sites sociaux comme facebook, twitter, … Je sais ce que vous pensez : ce serait une belle victoire pour le respect de la vie privée.
    Et vous allez me dire : « La communauté du libre pourrait développer des outils bien meilleurs (diaspora?), plus respectueux de la vie privée à installer sur un serveur perso ». C’est vrai. Mais ce serait un truc de techos limite élitiste. Ma mère utilise facebook. Jamais elle n’installera en ligne de commande (je caricature ou pas) un serveur Apache pour faire tourné un site communautaire libre et c’est le cas de la majorité. Bon ou mauvais on ne peut pas nier l’importance de ces sites pour la liberté d’expression comme pendant les révolutions arabes.

    Personne ne répond à la question de fond : Au final qui paye ? C’est la même question que pour le débat sur le téléchargement. Je ne crois pas aux dons ou au sites payants. La license globale est une bonne idée. Devrait-il y avoir une license globale pour les services et les sites de contenu en fonction de leur fréquentation ?

  31. Personnellement, je paie un certain nombre services d’informations en ligne, je trouve cela normal, c’est le prix à payer pour l’indépendance. Maintenant, il y a d’autres sites que je fréquente qui se rétribuent grâce aux publicités, elles ne me gênent pas bien que je trouve malsain un modèle économique basé uniquement sur la publicité. Mais bon, la publicité je m’en fiche un peu, il ne me suffit pas d’en voir une ou plusieurs pour éprouver une irrépressible envie d’acheter le produit vanté.

    Est-ce que les vertueux anti-pub, ceux qui ont Ad-Blocks paient (et sont prêts à payer) pour des informations sans publicités, pour des hébergements sans publicité, pour des services sans publicité ? Question subsidiaire ont-ils les moyens de payer tout ce qu’ils consomment sans payer sur internet car la publicité sert à rétribuer des sites (et donc des gens qui travaillent pour les sites) qui, sens cela, n’existeraient pas. Moi je n’en ai pas les moyens, ni l’envie pour certains sites.

    Accessoirement, mon site « privé » je le paie aussi (de même que le pro évidemment), nom de domaine et hébergement car je ne veux pas de publicité dessus.

  32. La publicite est un mal necessaire, en effet. Je possede un blog assez gros (dans le top 25 000 mondial), et nous avons besoin de la pub. noun ne « vendons » rien d’autre que 4 articles par semaine que nous essayons de faire le plus complet et precis possible. Cela prend du temps, et bien sur tout est gratuit. Nous avons essaye de faire un site sans pub: nous avons enleve toute la pub, et avons mis un bouton d’appel au don a la place: en 2 mois, pas un don. Que devrions nous donc faire? Arreter de produire du contenu gratuitement, et faire payer un abonement? Arreter tout court?
    La pub, c’est desagreable, soit. Mais elle reste un besoin, le seul moyen de remuneration pour les createurs de contenu sur internet (remuneration vraiment faible, d’ailleur, croyez moi).

    Adblock est une nuisance, qui vas peut etre conduire a la rarefaction de l’information gratuite sur internet.

  33. @anon en relisant les commentaires je demandais si l’appel au don et les abonnements étaient un échec parce que justement les internautes peuvent trouver du gratuit ailleurs.

    Si la pub était interdite je me demande si ces modèles économiques ne deviendraient pas des modèles viables …

  34. remonté

    @anon :
    ta gestion calamiteuse de ta micro entreprise ne doit pas se payer sur l’agacement des autres et le prétexte foireux « TINA ».
    Facile de jouer le pollueur en sachant que t’es payé pour ça mais que d’un, t’es pas le responsable de tout ça t’es qu’une victime du système qui:, de deux que tu veux comme tout le monde grailler au frais d’autrui, et de trois c’est pas toi qui va subir, filtrer et être pris pour un gogo prêt à consommer toute la merde de publicitaires que ton site pourra transférer.
    La nuisance, c’est bien ce modèle économique et toute cette mentalité à chier qui va avec.
    Donc t’es mignon, mais tout les types auront beau pleurer comme des madeleines que c’est leur revenus ou leur passion qu’on assassine (comme le font les majors), ceux qui ne supporte plus ce genre de modèles, de jérémiades et de conséquences néfastes n’ont pas à se plier à leurs desiderata en se laissant envahir et bouffer leur bande passante.

  35. @remonté:

    +1 ^^
    Par contre, c’est quoi le prétexte foireux « TINA » ?

    Du coup, je vais continuer à profiter des services le plus gratuitement possible en laissant les autres payer pour ma pomme (c’est moche, mais les autres supportent cette polution sans broncher, alors why not?). Et le jour où l’apocalyptique Adblock+ balaiera tous les sites financés par la pub, je ne viendrais pas me plaindre et je me bougerais les fesses pour trouver des alternatives.

  36. TINA = There Is No Alternative (à la pub)

  37. remonté calmé

    @Ginko
    Ça ne me dérangerai pas non plus que ces sites ferment leur portes à ceux qui ne veulent pas subir cette « logotyporrhée » (ça ne coûte rien de l’inventer ?) et de rendre un accès payant et sans saloperies à ceux qui le veulent. Ça épurera la toile (et je dis : la toile, pas internet !) de beaucoup de chose redondantes, moches, inutiles et limite parasitaire qui se drape de la liberté d’expression. Ça me permettra aussi d’affiner mes choix plutôt que de picorer de la mal-info au gré d’un moteur de recherche quelconque. Alors peut-être qu’un jour, oui, on en viendra enfin à un internet purement commercial d’un coté et de l’autre ceux qui ont le goût de donner sans retour forcé et qui savent se démerder autrement pour bouffer, ces belles valeurs qui parfois animent tout le petit monde du libre. Comme ça, toute cette chienlit entre deux, plouf ! On tire la chasse : ras-le-bol de les voir me casser les boulettes pour perpétuer ce genre de cochonneries pour une question de commodité ou what else.
    C’est radical, mais c’est à ce prix là que ce petit monde doit comprendre qu’il n’y a pas qu’eux en disant n’avoir pas le choix d’imposer ce même non-choix pour les tous les autres. Alors soit ils se remettent en question, eux et leurs pratiques, face à des personnes exigentes, butées mais rationnelles et admettent cet état de fait, soit ils continuent à s’enfermer et tourner en rond (en nous ressassant ces mêmes poncifs là où ils peuvent) dans cette bulle pourrie et qu’ils aillent se faire foutre.

  38. @remonté

    C’est beau. Belle mentalité. Tu ne cherches pas de compromis tu restes dans l’imposition de tes idées par la force et les insultes gratuites. C’est vraiment ça l’image que tu veux donner du libre? Des gens a l’esprit fermés ?

  39. remonté plus calmé

    @ben
    Faudrait peut-être ne pas inverser les rôles où voir un libriste en quelqu’un sous prétexte qu’il vient s’exprimer ici ou bien qu’il utilise des logiciels libres. Je ne défends aucune image, aucun mouvement; ce que je défends, ce sont juste mes convictions et mes pratiques qui me parraissent bien plus saines que d’autres. Elle sont peut-être dégueulasses aux yeux de certains, mais il faut savoir que la réciproque peut être tout aussi vraie. Les paroles moelleuse, j’en ai cure à force de lire les mêmes rangaines et les mêmes sermons. Au bout d’un moment, il n’y a plus de compromis possible quand ce qu’il y a à prendre fait partie de mon être (mon temps de cerveau disponible), je ne lache plus une once de terrain et la défensive se fait plus palpable. Le vocabulaire y aidant, je n’ai, au bout d’un moment, plus du tout envie de dépenser de l’énergie pour arrondir les angles. Est-ce dommageable sur le fond ? Tant pis pour les yeux fragiles.

    Alors au final, je n’impose pas mes idées, je garde mes pratiques qui consistent à ne pas me laisser envahir par de la publicité. Le moins possible ! Et je l’affirme haut et fort, que je m’en fout si d’autres en viennent à faire payer leur accès à leur site. Point.

    Peut-être que ça emmerdera davantage d’autres personne, du moins à voir certaines réactions épidermiques, je le suppose. Dois-je comprendre qu’ils tiennent trop à leur came numérique gratuite truffées à mort de pub qu’ils se gardent bien de filtrer honteusement en douce (car ce sera selon les sites, de la discrimination sélective) et vont donc la défendre bec et ongles avec tous les violons possibles. Mais ici, j’e n’impose absolument rien aux autres. Chacun fait ce qui lui plaît avec son logiciel – s’il le permet – de navigation chez lui et déforme l’affichage qu’un serveur lui a envoyé comme bon lui semble.

    Par contre, que d’autres M’IMPOSENT à voir des pubs et font limite du chantage pour y arriver, ça oui, ça me fait gerber. Et je ne suis pas le seul.

  40. @remonté
    Je te remercie de te soucier de mes yeux mais ils vont très bien.
    J’en ai juste assez de lire les mêmes commentaires égocentriques, arrogants, puérils, mais surtout aussi stériles que les pubs dont il est sujet ici.

    Alors oui je devrais me soucier de ta petite colère comme d’une guigne. Des énervés comme toi c’est malheureusement le lot de tout les forums, blogs, etc …, bien à l’abri qu’ils sont derrière cet anonymat si cher à mon coeur.

    Mais sauf que là tu viens polluer un débat qui aurait pu être intéressant sans tout ces « moi je ».
    Et malheureusement à l’inverse des publicités il n’y a pas encore de plugin pour supprimer les commentaires dénués d’intérêt.

    Au passage personne ne t’impose rien. Tu es encore libre de ne pas surfer sur les sites où il y a de la pub tout comme tu es libre d’éteindre la télé plutôt que de regarder TF1 puisque tu cite Patrick Lelay . D’ailleurs tu fais un contre sens fabuleux, parce que lorsque l’ancien PDG de TF1 parlait de « Temps de cerveau disponible », il voulait simplement dire qu’il diffusait des émissions débilisantes pour permettre à coca de mieux faire passer son message. Si tu parcours ce genre de sites ne t’étonne pas d’y voir de la publicité.

    En espérant avoir été moins … moelleux.

  41. remonté

    @ben
    La pub s’adresse à l’égo et suinte l’arrogance, elle est puérile même infantilisante et totalement stérile/dénuée de sens. S’il te plaît, je veux bien admettre avoir des défauts et être mis en concurrence avec elle (elle m’étouffe ou c’est moi qui l’étouffe ?), mais si exprimer son dégout profond de la pub et de son modèle c’est être autant exécrable, tu peux m’en rajouter encore. Dois-je comprendre le pourquoi de cette soudaine attaque ouverte : tu aimes te sentir flaté et en sécurité avec elle ?

    «Mais sauf que là tu viens polluer un débat qui aurait pu être intéressant sans tout ces « moi je ».»
    Où va être le débat quand les mêmes joueurs vont jouer encore les mêmes coups ? Dans le troll ? Une caricature du genre « la pub, oui ou non ? conclusion : c’est mal mais il en faut » harmonie parfaite et tout le monde repart content de savoir qu’il peut faire comme il veut ? En dehors de quelques irréductibles anti-pub, y a que ça.

    «D’ailleurs tu fais un contre sens fabuleux»
    Non. Le site qui refourgue des pubs, outre le fait qu’il le fait pour le fric comme le fait n’importe quelle chaine de tv, magazine sérieux ou n’importe quel maire, c’est pour vendre du « temps de cerveau disponible » aux annonceurs, c’est à dire capter ton attention par quelque moyen que ce soit pour modifier ton comportement – principalement de consommateur, quand ce n’est pas une propagande d’un lobby. Lelay à beau être un ancien pdg qui n’a pas eu d’état d’âme à avouer que la chaine utilisait/utilise des émissions débiles pour le faire, ce n’est pas une condition sine qua non (des contenus subjectivement « sérieux » seraient condamnés a être rejetés par des grandes marques ?). tf-haine, ce n’est qu’un exemple de support pour la pub. Ils peuvent refuser d’en diffuser mais ils ont choisi un business-model.

    PS : espère, espère ! C’est un risque à courir.

  42. Ça tourne au troll par ici…

    Certes, @remonté n’enrobe pas ses opinions dans du miel bien visqueux, c’est rien de le dire… Oui, c’est sur, ça tranche avec le politiquement correct des partisans de la publicité qui jouent l’argument d’autorité avec leur expérience de webmaster2.0 pro™…
    Mais au fond, c’est toujours la même rengaine : des mecs ont un business model ™ qui vient se faire bouleverser par une nouvelle technique (= technologie + usage, dans mon jargon) ; ils sont trop empâtés pour s’adapter alors ils ont la réaction bateau qui convient à ce cas classique : ils râlent. De préférence auprès d’un pouvoir quelconque, histoire d’imposer leurs vues rétrogrades à tout le monde.
    Au final ce qui arrive c’est que tandis les nouveaux usages s’imposent, les inadaptables arrivent à gratter une subvention quelconque auprès du pouvoir en place.
    Des gens font preuve d’absence de réflexion et on les aide à continuer… en défavorisant ceux qui réfléchissent. Bravo \o/

    Pour la petite histoire : http://www.framablog.org/index.php/

  43. Gros feignant, je recopie une partie du commentaire que j’ai laissé là : http://www.framablog.org/index.php/

    «  »enfin, vouloir profiter de toutes les ressources du WEB sans rien donner en échange, vous trouver cela normal ? » Euh, oui… En effet, il ne faut pas perdre de vue que la publicité (internet, télé, journaux…), et notamment la vente d’espaces à des annonceurs, sont basées sur un jeu de dupes. Le média ne vend que de l’audience, sans autres garanties à l’annonceur. Quand TF1 vend un espace à CocaCola, ce dernier n’a aucune garantie que votre « temps de cerveau disponible » ne sera pas aux toilettes au moment de la diffusion. Et je ne pense pas qu’un annonceur aie du temps à perdre (et la puissance de feu nécessaire) pour vérifier combien d’utilisateurs d’un site utilisent AdBlock ! Fin de la discussion.
    J’avais déjà été éberlué par une discussion (sur Diaspora ?), où des intervenants revendiquaient leur refus d’utiliser AdBlock, qu’ils trouvaient déloyal.
    Oui, il est déloyal d’arriver à un diner chez des amis les mains vides (sans bouteille de vin, sans dessert).
    Non il n’est pas déloyal de récupérer 6 échantillon de dentifrices, dont le distributeur au final ne se souciera que de la quantité distribuée dans la journée. »

    et j’en profite pour m’inclure dans le « nous je » que semble discerner @ben

    bises à tou-te-s et merde aux autres,
    corrdialement,

  44. remonté

    @Ginko,
    L’argument d’autorité du professionnel… ça me rappelle un essai sympathique lu il y a peu : http://www.irma.asso.fr/IMG/pdf/pro

  45. La discussion est ici centrée sur la publicité, car en effet c’était la cible première d’Adblock, cependant, d’autres utilisations sont possibles:

    Si j’ai installé Adblock, c’était au départ pour accélérer le chargement des pages (les joies de l’ADSL en rase campagne). Je me suis rendu compte qu’en ajoutant les bons filtres, je pouvais également supprimer sélectivement certains « widgets » que je trouvais disgracieux, voire même supprimer toute mise en forme en bloquant les CSS quand le texte brut était moins disgracieux que la mise en page du webmestre.

    L’intérêt d’Adblock n’est donc pas seulement politique, mais également pratique voire esthétique. À bon entendeur, salut !

  46. à quand adblock-plus pour la télévision ? :-)

  47. à ce sujet, j’utilise les services d’un site de musique en ligne (d°°z°r pour ne pas le citer), et je suis exonéré de coupures publicitaires…
    Le dois-je à un régime de faveur, ou AdBlock est-il aussi capable de couper court à ce genre de pollutions ?

  48. C’est vrai que si la pub est par moment particulièrement invasive, voire juste inacceptable sur certains sites, elle ne semble pas perturber autant lorsqu’elle est modérée.
    Je me rappelle de cet article qui disait que les utilisateurs de Facebouk (oui oui le célèbre réseaux social !) voulaient le beurre, l’argent du beurre, et la crémière par dessus le marché. Les utilisateurs voulaient donc un site gratuit, mais sans pub … Si nous voulons du gratuit, il faut accepter que les entreprises touchent de l’argent par d’autres moyens, comme la pub, ou alors, il faut accepter de payer.
    L’illusion selon laquelle tout doit être gratuit et sans pub et un leurre, il faut faire un choix.

    Je serais favorable à la suppression des pubs en contrepartie d’une somme -dérisoire- à payer dans ce cas !

    Cela dit, j’utilise quand même adblock, et même noscript.

  49. remonté très calme

    @pierrre
    «Le dois-je à un régime de faveur, ou AdBlock est-il aussi capable de couper court à ce genre de pollutions ?»
    Oui, non.

    @Matthieu
    «L’illusion selon laquelle tout doit être gratuit et sans pub et un leurre, il faut faire un choix.»
    Ici très peu se bercent de cette illusion vu les commentaires; seulement on peut tout à fait accepter que tout soit gratuit jusqu’à notre activité dite professionnelle, la publicité n’aurait donc aucun intérêt dans un tel cas – elle ne garderai que son caractère de nuisance à l’état pur. Mais au final, il n’y a pas de choix, le « client » n’est pas roi, il ne l’a jamais été et il ne le sera jamais, il n’a que le(s) choix proposé(s) voire imposé(s) de ceux dont ses soit-disant besoins dépendent.
    Pour ma part le choix de mon activité dite numérique s’est naturellement fait :ne pas utiliser fesse-bouc, ni touiteur, aucun réseau social de toute façon (fliquer en continu mes amis, mes collègues, d’autres clampins ou jouer la commère digitale, puis quoi encore ! pfeuh ! c’est bon pour la cours de récré) ni gmail et autre gbidules (j’avoue quand même le moteur de recherche de temps à autre), pas de trucs de l’iMonde, pas de pub, filtrage des scripts par défaut, etc.

  50. Rappelons quand même que Google détient dans les 75% de part de marché en matière de régie plublicitaire sur Internet. Ajoutés aux 90% de part de marché pour ce qui concerne le moteur de recherche, il est clair que Google contrôle complètement ce que nous voyons, aimons, achetons, écoutons, regardons, désirons, etc., en ligne. Donc oui tuer la pub sur Internet est une très bonne idée qu’il faut promouvoir absolument pour éradiquer le risque Big Brother qui nous menace de plus en plus, avec toutes ses dérives possibles, cf. Microsoft avec les services secrets de Benali…

    En plus la pub est devenue un instrument de pouvoir pour la minorité richissime qui a les moyens de se la payer à grande échelle. Il n’y a donc aucune raison de favoriser son essor en tant que citoyen.

  51. L’UN DES COMMENTAIRES PRÉCÉDENTS EST UNE PUB (TRES) VICIEUSE, qu’un soi disant « internaute » a placée là.

    POur ceux que cela intéresse, analysez donc le commentaire du 10 février 2010, à 19:24, donné par un certain « iGor » (<– subliminalement, n’y reconnaissez-vous pas une entreprise tyrannique en forme de pomme ?)

    Sous couvert de « parler comme nous », ce scélérat diffuse des représentations volontairement caricaturales de nos points de vue. Je vous incite à analyser vous-même soigneusement (cerveau en marche, je ne donne pas les solutions) chaque paragraphe jusqu’à ce que vous y voyez par vous-même une discréditisation subliminale de nos propos.

    Oui, C’EST TRES VICIEUX. Et c’est une de leurs méthodes récentes. Mieux vaut être etre PREVENU.

  52. Moi, précisions sur le commentaire précédent

    REMARQUE quant à une méthode de SuBliMiNaTioN (cf commentaire précédent) :
    Les paragraphes du milieu contiennent les éléments subliminaux importants.
    Le premier et le dernier paragraphes, par des expressions « familiales », ouvrent puis referment nos esprits (ouvrir à la sublimination inflexive, fermer à la critique réflexive).

    Soyez tordus : fermez-vous à la sublimination, ouvrez-vous à la critique.
    André Gide : « Mieux vaut être haï pour ce que l’on est, qu’aimé pour ce que l’on n’est pas. » Il parlait sans doute d’une publicité…

  53. « Les pages se chargent plus vite » ? Bien au contraire, les pages se chargent exactement de la même manière, sauf qu’il y a en plus le temps d’exécution du script AdBlock, ainsi que l’application de la feuille de style AdBlock. Les pubs sont bien chargées, même si elles ne sont pas affichées. Pour bien faire, il faut utiliser Adzhost, qui bloque le *chargement* des pubs (en blacklistant les domaines connus pour servir à la pub (ce qui entraîne quelques faux positifs, il faut bidouiller un peu)).

  54. koulthard

    @hk_
    Tu as dû mal formuler la réponse, car franchement adblock ne laisse pas se [télé]charger ce qui est filtré.
    Mon serveur DNS perso s’en trouve soulagé au passage. Et modifier son /etc/hosts à la place (même problème pour toutes les solutions : une pub peut être hébergée par autre chose que des serveurs reconnus comme tels, le web bouge tellement vite), c’est juste transférer la charge de boulot, sans compter que la souplesse d’extension comme ABP est justement de pouvoir utiliser des expression régulières, même si les auteur déconseillent d’en abuser pour une question de performance, plutôt qu’une tonne de lignes supplémentaires à parcourir, un réglage bien plus fin et de filtrer même par IP. Et sinon, je fais comment avec le hosts sur un poste multi-utilisateur si l’un veux filtrer tout fesse-bouc et l’autre non ?
    Cela à un coût processeur bien sûr, mais dans un monde qui a de l’appétit pour tout ce qui est chirurgical, le hosts peut vaquer à d’autres occupations. :o)

  55. caphad

    Selon « Que choisir », si l’on supprimait la publicité des sites gratuits, il faudrait payer 30€ par mois ne plus pour avoir le même service. Et personnellement, je ne tiens pas a à voir tomber une partie du web qui était central dans la liberté d’expression. Mais comme le dit le Canard enchainé, certain journaux sont totalement dépendant d’entreprise qui les financent à 40% comme dans le cas d’EDF, cela évite que les rédacteurs sortent des articles trop corrosif sur leurs comptes avec la menace de leurs coupés les financement. Bref, une solution à utilisé a bonne escient.

  56. ptipipi

    « Que choisir »… demander quelles sont les conséquences de la suppression d’un business qui est un des piliers de l’activité de ce genre de papier ou d’assoc du consumérisme, c’est un peu comme demander quel serait la suppression de l’énergie nucléaire pour l’ASN : une catastrophe (pour leurs postes, leur salaire, leur raison d’être, etc.). Peut-on vraiment être sûr que ce soit objectif ? Et quelles sont donc ces « études sérieuses » sur lesquelles ils se basent ?

    Oui, n’importe quelle dépollution à un coût. Le but de leur jeu, c’est de faire un truc propre et pas cher dès le départ, pas de se dire qu’on fait caca partout pour voir et après on payera des gens pour ramasser.

  57. Brindille

    Cette extension, tout comme NoScript, Ghostery, RequestPolicy, Selective cookie delete etc… sont devenu à mes yeux indispensable pour naviguer dans la poubelle numérique qu’est devenu Internet depuis quelques années.

    Il ne faut pas oublier la possibilité de désactiver le filtre d’Adblock Plus pour les sites que nous estimons/souhaitons supporter, ce qui rend quelque part cette pseudo polémique, stérile.

    Nota: pour laisser passer les pubs sur un site donné, il suffit par exemple de s’y rendre et de cliquer sur l’icone d’Adblock Plus puis choisir « Désactiver sur [nom du site] ».

  58. Il y a Ghostery aussi !

  59. maxime

    « Je suis webmaster et Adblock Plus endommage mon site de la même façon aussi sûrement que si votre maison brûlait ! J’aimerais que tous ses utilisateurs ressentent ce que nous, les webmasters, ressentons. Notre seule source de revenus est constituée des publicités sur le côté de nos pages. Si vous bloquez ces publicités, qui va payer nos factures ? »
    Genre c’est lui qui paie les factures d’habitude, et l’argent de la pub elle viens d’où ? Ben du néant d’internet. Et non c’est bibi qui paie les factures depuis toujours et il aimerait bien qu’on lui demande son avis avant et pas qu’on lui camoufle le prix de la pub dans les produits.
    Il ne paie rien ce sont ses clients qui paient, il prend juste sont benef au passage. Et si son activité n’est pas rentable sans ça c’est qu’elle n’est pas rentable, si c’était un bon capitaliste il devrait arrêter. Si son activité est d’utilité publique et bien on paie tous des impôts pour ça.
    @caphad : « si l’on supprimait la publicité des sites gratuits, il faudrait payer 30€ par mois de plus pour avoir le même service ». C’est un gros mensonge, si il n y avait plus de pub tu paierais tes courses beaucoup moins cher et pas de 30 euros. Tout les prix des produits sont en partis constitué de publicité. Pour le parfum qui est dans les pires tu paie 95% de pub et 5% de produit. Rien n’est gratuit dans ce monde des entreprises, il faut être aveugle pour ne pas se rendre compte du prix que nous coûte à tous la pub surtout nous qui ne la regardons pas.
    « En 2008, tout type de publicité confondu, chaque Français (population active et incative comprises) a en moyenne dépensé de manière indirecte 527€ en publicité. Soit pour un foyer de 4 personnes, la modique somme de 2 108€. »
    http://antipub.org/spip.php?article
    30 euros Ahahahah !

    La publicité doit être éradiquer d’internet, de la télé, la radio, la presse, la rue, l’information suffira largement.

  60. bon tant pis pour l’alimentation d’une troll vain mais…

    La pub n’est pas en soi un mal. J’accepte la pub de certaines sociétés, mais pas de toutes. Personnellement, je boycott google/facebook. Donc j’aimerai ne plus voir leurs saletés, ne pas leur envoyer d’info et leur interdire de coller des cookies sur ma bécane. N’empêche que ces foutus +1 ou j’aime je peux pas les virer. A voir si adblock me permettrait de le faire, faut que j’essaie. Il semblerait que Ghostery le permette, merci à celui qui l’a cité, je vais essayer.
    Mais bon, a part ça j’utilise toujours cette solution de bloquer les cookies, ça élimine déjà pas mal de ces violations de la vie privée.
    Je désactive aussi les images animées. Après tout, c’est bien LE truc qui ne sert à rien. Excepté distraire mon regard, ce que je ne supporte pas.
    Et dernière chose, je désactive flash. Ces 3 actions combinées, même sans plug-in, me permettent de virer la plupart des comportements intrusifs. Et en tout cas, tous ceux que j’estime ne pas avoir a subir (au +1 et j’aime de facebook près).

    Dernière chose: si la pub vous gêne tant, plutôt que de la filtrer, n’allez pas sur les sites qui la proposent. Financez vous-même votre web. Notamment avec le temps que vous passerez, je doute fortement que vous continuerez longtemps ce petit jeu. Ca me rappelle basiquement les gens qui critiquent windows mais qui n’ont jamais essayé linux, et ça me fait pitié.
    Quand on accepte pas un système, on ne l’exploite pas, parce que sinon on s’en rend dépendant. Dans ces cas la, on le boycott, ce qui permet en plus de montrer aux gens qu’il est très possible de ne pas s’en servir.

  61. Chapak

    Je suis créateur d’un jeu internet, gratuit, massivement multi-joueur, relativement gourmand en ressources, nécessitant un serveur dédié et demandant beaucoup de travail de développement. Je fais çà pour le plaisir et pour la gloire, mais cela m’a tout de même pris plus d’une année sabbatique à ne faire que çà (et il faut bien manger), sans compter que l’hébergement d’un serveur, ce n’est pas gratuit.

    Le jeu est gratuit, mais propose une option VIP, payante, plus symbolique que réellement « avantageuse » pour le joueur, et donc rarement souscrite ; je ne voulais pas créer un écart trop important entre les joueurs « gratuits » et les joueurs « payants ». Jusqu’à présent, c’était donc la publicité qui finançait l’essentiel des frais d’hébergements.

    Grâce à AdBlock, les revenus publicitaires sont en chute libre et il me reste aujourd’hui deux options à moyen terme :

    – fermer mon site ;
    – revenir à une option VIP plus alléchante et donc rendre mon jeu commercial.

    Alors, je dis « Merci AdBlock ». La mort de la pub sur le web, c’est la mort des sites gratuits. Je ne parle pas des blogs, qui peuvent très bien s’héberger pour trois sous, mais des sites dynamiques 2.0 un peu plus conséquents, créés par des développeurs indépendants.

    Ce qui me révolte, ce n’est pas tellement l’existence d’AdBlock, ni même le fait de l’utiliser, c’est l’idéologie qui va avec, que je trouve profondément malhonnête : le « consommateur » internet veut la gratuité, OK, mais maintenant ça ne lui suffit plus, il veut la même gratuité tout en confisquant au « producteur » de contenu sa seule source de financement.

  62. antipub

    qu’elle dommage pour les petits siteweb de créateur comme chapak qui n’ont pas la grandeur de certaine puissance comme google, cependant ayant découvert adblock plus il y a 6 mois je dit oui à 1000000% .
    Qu’elle bonheur d’aller sur le site de canalplus ou youtube et d’ouvrir une vidéo sans 1 mn de pub (que l’on peut virer au bout de 5 sec je l’accorde) , j’étaie en soirée et on mettait des ancienne musique sur YT et toutes les 5 zic pan une pub , ça cassais le rythme mais c’était pas mon ordi.
    Quand je lis plus haut que google ou facebook on perdue plusieurs million de milliard d’euro, je dis olala les pôôôôôôvre chéri, quand on voie ici http://www.worldometers.info/fr/ le nombre de recherche google par jours, ils ont bien assez de pognon et je parle pas de facebook avec cette news affolante http://www.memoclic.com/1215-facebo… , faut pas ce foutre de nous , mais comme dit plus haut pour les sites plus petit cela restera un frein c’est sur , mais qu’elle bonheur de ne plus avoir de pub et le plus fou c’est qu’on y prend goût, j’ai réinstaller fierfox une fois sans adb+ et des les premières pub ça m’a fait un choc, je me rappelais plus que c’était aussi flagrant ….
    oui à adb+ mais je reste pour le petits commerçant , trop de pub tue la pub , pas assez tue …

  63. Ppeace

    @Chapak : Oui bien sûr, et tu crois au père noël aussi ? A qui veut tu faire croire ta sombre histoire larmoyante ? Retire donc ton masque, on t’as reconnu.
    Aucun dev de mmo, un tant soit peu censé (ce qui est une bonne base pour un dev), ne se retrouverait dans la situation que tu prétends vivre, pour deux bonnes raisons, la 1ere, si son mmo est vraiment potable, il aura le soutien de sa communauté , la 2eme, si il a un sens relationnel et une bonne communication, il arrive à se démerder sans qu’ AD+ le gêne (allez, je t’aide, un petit message à tes soit disant membres en leurs expliquant/montrant comment/pourquoi régler AD+ et si ton jeu mérite vraiment de survivre, il survivra, sinon change d’orientation, c’est pas le bon filon.)

    Je suis un partisan de la paix et du chacun fait ce qui veut tant qu’il chie pas dans mes chaussures mais cette habitude qu’on pris les grands groupes de se faire passer pour de simples utilisateurs me fout hors de moi, d’avantage encore que la pub.
    Ne vous inquiétez pas pour gogole 1er et comparses, ils ont trouvé d’autres moyens de faire de la pub de façon bien plus pernicieuse…

    Pour terminer, je suis 100% pour AD+, le consommateur n’est pas un crétin fini, il a la capacité de discernement et de jugement, il a le libre arbitre pour lui et doit rester maître de cela et AD+ le lui permet en lui donnant le contrôle de ce que LUI MÊME juge ‘bon’ de voir/supporter/aider/ce que vous voulez. N’en déplaisent aux Grands de ce monde, les petites gens aussi ont un cerveau et savent s’en servir.

    ( Au passage, si une grande compagnie, au hasard celle qui a la couleur du sang, qui vend un liquide couleur caca, qui fait des bulles , était un pays, on appellerait ce qu’elle fait de la propagande, de la désinformation, de l’espionnage et des actes de guerre. Ni plus, ni moins. Deux poids, deux mesures.)

  64. Ahhhh… internet sans publicité…

    Les outils de « protection » de l’internaute (qu’il s’agisse de bloquer les publicités, de bloquer les cookies, de supprimer les scripts de tracking et autres mouchards) sont une chose, disponibles du côté de l’internaute.

    Mais de l’autre, il s’agit d’éduquer le producteur de contenu, celui qui publie, etc… Lui faire comprendre qu’il n’y a pas nécessité impérieuse d’installer 4 ou 5 scripts sur chaque page pour savoir qui vient sur son site et comment. Car le webmarketing et ses outils d’analyse font bien souvent appréhender le problème à l’envers (cf. site Sans-Publicite.eu)

  65. Nirkair

    Hello ! D’habitude, je commente jamais, en aucun cas mais là…

    C’est bien joli d’hurler à la mort de la publicité, de faire vanne « hey ! La pub c’est de la merde on en veut plus, internet LIBRE ! Ouaiiiis ! » mais je vous met au défis de trouver des alternatives ! Allons, allez-y, j’attends.

    Quoi, un abonnement payant ? Bien de payer pour regarder des vidéos sur youtube ? Bien de payer pour faire une recherche google ? Bien de payer pour l’information ? Allons, vous osez parler d’internet libre mais il est libre à partir du moment où quelqu’un, même sans fric peut créer quelque chose, et c’est ce qu’il se passe. Si tout devient payant, même sur internet, les gens qui ont pas les moyens se font b**** et pourront même plus aller regarder des vidéos de chat sur youtube, c’est mieux, peut-être ?

    Les dons, maybe ? C’est une plaisanterie là aussi ? Rares sont les personnes à faire des dons, il faut pas rêver, on a pas tous l’argent à dépenser la dedans, surtout si avant c’était gratuit. Alors les dons pour soutenir les petites productions qui ont du mal, ouais, mais des dons pour continuer à voir les 300 sites que je visite par jour…Ouais, mais non.

    Alors quoi ? On paye pour tout ? Enjoy ta société. Et vous parlez de libérté. Désolé mais moi, quand je veux des infos sur un jeu vidéo, j’aurais la haine qu’on me dise « 5€/mois si tu veux visiter le site ! 😀 » Après, ce n’est que moi…

    Dernier arguments, êtes vous obligés de cliquer sur les pubs ? Non, pas le moins du monde, vous n’avez qu’à les laisser là où elles sont, certaines pubs comptent au nombre de vues et pas au nombre de clic, so what ? Y’a qu’à les laisser sur les côtés des pages.

    Enfin, j’sais pas, avant de tout critiquer essayez de trouver une solution. C’est simple de critiquer, mais plus dur de trouver une solution, hein ?

    PS à mon VDD : Moi, j’adore les pubs Coca-Cola. Elles sont amusantes, parfois touchantes, je vois pas ce qu’elles ont de mal, je préfère regarder une pub coca cola à secret story, enfin, encore une fois j’dis ça, j’dis rien.

  66. Bonjour

    oui ça me parait bien comme plugin car y en a marre de toutes ces pub

    Olivier

  67. Mick34

    Je suis webmaster et j’ai installé des scripts pour bloquer l’accés de tous les internautes qui visitent mes sites en utilisant adblock. Ca a fait grincer des dents, mais il faut qu’ils comprennent que le gratuit se finance. D’ailleurs il faut comprendre autre chose les gens : nous, webmasters, trouveront toujours une parade à ce genre de chose, toujours !

  68. Mock45

    > Je suis webmaster et j’ai installé des scripts pour bloquer l’accés de tous les internautes qui visitent mes sites en utilisant adblock

    Je suis webslave et j’ai installé adblock sur toutes mes machines pour bloquer l’accès de toutes les pubs à ma machine sur les sites que je visite. J’utilise tout un tas d’outils, de links à tor, pour acceder à tout ce qui est sur le web. Nous, webslaves, parade, toujours, tout ça.

    « Ça fait grincer des dents » :) Ça me fait penser à Michael Vendetta qui s’exile à Los Angeles en pensant qu’on va le regretter… 😀

  69. Muck56

    Tiens par exemple, Greasemonkey (https://addons.mozilla.org/en-US/fi…) tu vas sur le site, tu repères les pubs et autres trackers (avec firebug – https://getfirebug.com/ – c’est plus simple: Click droit sur la pub « inspect element with firebug ») et tu te fais un script spécial pour le site en question. Et comme dirait Bérurier, « et ça c’est qu’un truc ».

    Dans les années 90 les « webmasters » nous amusaient déjà à (prétendre) désactiver le clic droit dans les pages :)

    Nous, webslaves, etc.

  70. Elliot

    Des nouveaux formats de pubs apparaissent, 100% texte, 100% CSS (qui permet les coins arrondis, effets sur texte, clognotement, degradé etc). Vos trucs vont vite devenir obsolète. Je viens de tester, impossible à bloquer. Il y a fort à parier que Google adword va se lancer là dedans.

  71. JosephK

    Pour adword, Google a besoin de « scanner » la page à la recherche de mots-clé pertinents pour générer la pub. Et la pub n’est, de toute manière, jamais la même d’un utilisateur à l’autre, d’un site à l’autre ou d’un jour sur l’autre. Donc il passera toujours par du javascript hébergé chez lui pour générer l’affichage… bref, quelque soit la régie publicitaire ça restera toujours facile à bloquer…

    Sinon, les formats de pub 100% texte, CSS, etc ça fait longtemps que ça existe :

    Achetez le nouveau Framabook Atelier Drupal 7

    Et effectivement ça ne se bloque pas facilement si c’est généré à la main… 😛

  72. Elliot

    Il y a d’autres solutions :

    – Mettres les pubs dans un dossier qui va changer de noms tous les rechargement de page/heures/jours. Adblock ne peut plus les bloquer, a moins de carrement bloquer les images de tout le site. Ce qui nuit à une navigation normale.

    – Un sponsor dont le ndd est present dans la liste des noms filtrés par adblock vient de sortir un truc. Ils continuent d’heberger eux-meme leur pubs, mais proposent aux webmasters de faire pointer un dns vers leur sous-domaine. Les pubs ne sont ainsi plus bloqués. Et il faut aller sur chaque site pour les bloquer.

    Pour le coup du CSS, on peut faire largement mieux qu’une simple phrase. Les cadres à bordures arrondis avec dedans un degradés etc sont realisables. C’est un detail.

    Les webmasters auront toujours une longueur d’avance, c’est ça qu’il faut savoir.

  73. anonyvous

    « Les webmasters auront toujours une longueur d’avance » nan mais c’est dingue cette présomption. Et ce coté provocateur, c’est comme si les constructeurs de serrure publiaient les plans à base de « et ça, tu y a pensé » ? De vrais coqs de basse-cour.

    Le problème, à mon sens, c’est de pas comprendre que le monde a changé, mais c’est souvent pas le fort des « webmasters » (les gars, arrêtez, on avait des pages perso chez free dans les 90s, on sait faire du HTML, on joue avec jquery, vous voulez vraiment nous la jouer « master »?) il ne s’agit pas de web.

    Votre histoire de liens texte est ridicule, ça se détecte en deux secondes, sans compter le fait que si on a réussi à faire taire votre (*vos* il faut se souvenir de ce pourquoi on a fait adblock, ce que le web était en train de devenir début 2000 mais ça non plus la mémoire historique, même de quelques années, c’est pas le point fort des noobs kiddies qui jouent à dreamweaver) gifs animés et votre pub flash tonitruante, on a gagné, c’était quand même beaucoup ça l’idée.

    La société a été confisquée à ceux à qui elle appartenait, les citoyens. Les échanges culturels se sont altéré jsuq’à disparaitre. Il n’y a plus de musiciens, au sens de ZZTop, Jacques Brel, je parle même pas des Beatles et des Stones, ces choses ne sont plus possibles. Il n’y a plus de journaux, au sens du New Yorker des Années 50 -> 65, au sens du Monde de Beuve-Mery. C’est désolant. C’est comme ça. C’est toi, c’est moi, on a fait ça, on est responsable.

    Et par dessus le marché, la pub. La pub est une survivance du vieux monde, elle n’a rien à faire sur le net. La pub est, dans son essence, un mensonge. Internet existe largement en réponse à cette dérive atroce qui a fini par pervertir complètement le discours journalistique, mais plus généralement de n’importe qui s’exprimant en public. La pub est nocive, elle fait du MAL au gens, mais ça, c’est très difficile à faire comprendre aux… Webmasters, tiens je vais utiliser ce terme générique, c’est moins insultant que ce que j’ai en tète actuellement.

    La pub est un mensonge, on n’en veut pas dans notre vie, les télés s’éteignent le unes après les autres, si ton site web n’est pas 100% gratuit il est suspect, je ne souhaite pas le lire, et ça, tu comprends, tu peux y mettre tout le javascript que tu veux, mais moi si je clique sur un lien pertinent, qui m’intéresse sur ton site web, et que je me retrouve chez les marchands du temple, je ne retourne pas sur ce site, jamais. C’est dans le cerveau des gens que ça se passe, tu penses encore à ta « longueur d’avance »?

    Quand un miséreux gratte une guitare dans le métro, tu ne lui files pas une thune (ne ment pas, je t’ai vu) les allocataires harcelés s’immolent par le feu devant la CAF, donc les « webmasters » (les maitres du web, hein ? Donc. Je ris, excuse-moi, c’est pas méchant) et la baisse de leurs revenus adsense, comment dire ça gentiment?

    La résistance à la pub est un derniers trucs qui restent à l’homme moderne pour pas se faire complètement bouffer. Le dernier espace de liberté individuelle, je ne parle pas à des menteurs. C’est un sujet de philo, pas une brève de comptoir.

    Déjà, quand vous aurez compris que les maitres du web, c’est nous tous, on aura avancé. Un peu.

  74. anonynous

    On bloque les pubs, et les webmasters bloquent adblock, tout va bien donc ?

    Dans ma boite l’autre jour, un stagiaire tout content devant son écran car il vient de gagner 5$ avec Google adsense, je lui dis « ah t’as un site web ? » Il me répond qu’il en a plein, car il va régulièrement sur google trends chercher les sujets en vogue, qu’il crée un blog en deux coups les gros sur n’importe quel sujet, et qu’après il va glaner du contenu sur le web, et ça rapporte des clics, là ceux qui marchent bien c’est celui sur les appâts pour la pèche et celui des aliments pour chats.

    – « Mais tu t’intéresse aux chats ? » (j’ai mis un temps à comprendre, je suis lent)
    – « nan nan » qu’il me dit, « j’en ai rien à foutre, c’est juste pour les clics ».
    – …. « Et ça rapporte bien ? »
    – Bof.

    Donc je résume : Ces mecs pourrissent le web avec du faux contenu, du bruit médiatique, un vrai cauchemar informationnel. Ils attirent dans leurs pièges à con des gens avec le SEUL but de leur soutirer de l’argent. Ils souillent le web, ça doit être parce qu’il s’en croient les masters.

    Et ils viennent pleurer parce qu’on menace leurs 5$ pour récupérer, excuse-moi du peu hein, notre souveraineté intellectuelle, le cristal de vérité de notre nouvelle frontière.

    NOTRE web. À nous qu’on a.

  75. >Mettres les pubs dans un dossier qui va changer de noms tous les rechargement de page/heures/jours. Adblock ne peut plus les bloquer, a moins de carrement bloquer les images de tout le site. Ce qui nuit à une navigation normale<

    Adblock bloque les dossiers et les noms de domaines mais filtre aussi les « id » et « class » utilisés pour l’insertion de la pub et plus généralement tout motif répétitif.

    >Un sponsor dont le ndd est present dans la liste des noms filtrés par adblock vient de sortir un truc. Ils continuent d’heberger eux-meme leur pubs, mais proposent aux webmasters de faire pointer un dns vers leur sous-domaine. Les pubs ne sont ainsi plus bloqués. Et il faut aller sur chaque site pour les bloquer.<

    Oui et donc un utilisateur passe sur le site constate que la pub est fourni par un sous-domaine du site et…
    …il l’ajoute à la liste des filtres https://easylist-downloads.adblockp… et tout le monde en profite dans la minute. Du coup la longueur d’avance elle ne dure pas très longtemps…

    >Pour le coup du CSS, on peut faire largement mieux qu’une simple phrase.<
    C’était juste pour la démonstration du principe (le CSS dans l’histoire on s’en fout un peu) : un simple lien est en soit potentiellement une pub d’ailleurs le format de pub adsense qui marche le mieux parait-il ce sont les pubs textuelles…
    Après oui effectivement ce n’est pas beaucoup plus compliqué d’ajouter des linear-gradiant, border-radius, etc et d’animer le tout… pour rendre le contenu encore plus bling-bling.

  76. Elliot

    « Adblock bloque les dossiers et les noms de domaines mais filtre aussi les « id » et « class » utilisés pour l’insertion de la pub et plus généralement tout motif répétitif. »

    Vous n’avez pas compris.
    J’ai testé cet aprem sur un de mes sites, ça fonctionne et adblock n’y peut plus rien.
    J’ai mis à la racine un dossier/image.gif
    sous cette forme 6jrqbfwi64/n00gekxx6y.gif

    Le nom du dossier change toutes les 60 secondes, le nom de la pub egalement.
    La classe css prend le nom du dossier, dans mon template le nom de l’image change aussi.
    Et toutes les 60 secondes, le dossier, l’image et la classe changent de nom.

    Le visiteur bloque une pub et/ou un dossier, et 60 secondes apres toutes les pubs se re-affichent. J’ai testé une bonne partie de l’apres midi, sur plusieurs machines, adblock est dans les choux. Sa seule solution c’est de bloquer la racine, donc toutes les images du site. Un peu con pour un site de photos.

    J’ai commencé à partager ceci avec des webmasters sur differents forums.

  77. Montrez-le donc ce site pour voir combien de temps ça tient… :)

  78. Toillet

    > Le visiteur bloque une pub et/ou un dossier, et 60 secondes apres toutes les pubs se re-affichent.

    😀 hahaha ! Ça a l’air vraiment sympa ce site

    Le mec enlève les olives de la pizza, et 60 secondes après toutes les olives reviennent.

    Franchement, j’espère que le serveur est solide pour encaisser les millions de visiteurs à qui vous réservez cet accueil, car faut être clair, ils vont adorer qu’on les traite comme ça, faire un buzz d’enfer, ça sent l’entrée en bourse avant la fin de l’année ce truc, on peut acheter des actions où ?

  79. @Elliot:
    Donc en gros, tu fais tout ton possible pour rendre désagréable ton site aux personnes qui souhaitent retirer les publicités que tu as mises… Tu ne t’es pas dit que s’ils prennent la peine de les retirer manuellement, c’est parce qu’elles sont désagréables, et que tu ferais mieux de mieux les intégrer dans ton site tout en les améliorant graphiquement ?
    Un tel système ne peut servir qu’à faire fuire les visiteurs, Elliot.

    @Toilet:
    « Le mec enlève les olives de la pizza, et 60 secondes après toutes les olives reviennent. »
    Une telle pizza, je te l’achète pour son pesant d’or ! J’adore les olives, alors une source infinie d’olives, ça a une sacrée valeur !

  80. Elliot

    Un visiteur qui n’affiche pas les pubs n’a rien à faire sur mon site.
    Je suis quand meme maitre chez moi, je fais ce que je veux.
    Ne pas afficher les pubs, prendre l’info et se barrer, je trouve cela tres deplacé.
    C’est comme si j’invitais quelqu’un chez moi et qu’il cachait un vase, une chaise, ou un tableau parce qu’il les trouverait moche. Est-ce normal ? non. Pareil sur mon site.

    Et inutile de me conseiller de mieux integrer mes pubs, elles le sont tres bien. Y’a une 468×60 en haut et une 250×250 sur le coté. Mais pour les gens qui utilisent adblock c’est carrement TOUTES les pubs qu’ils ne veulent pas voir. Il y aurait juste une image 88×31 qu’ils la filtreraient.

    Le visiteur qui rentre dans une boutique IRL s’adapte aux regles de ce magasin. Pareil quand il visite un site, ce n’est pas à lui de faire sa loi. Et s’il ne visite plus mon site parce qu’il voit les pubs, ce n’est pas grave, en utilisant adblock ce visiteur servait à rien de toute façon à part bouffer de la bande passante.

    @JosephK – Ca marche très bien, inutile de vous fournir un lien, vous allez très bientôt voir ce systeme au fil de vos navigations.

  81. Elliot

    « j’espère que le serveur est solide pour encaisser les millions de visiteurs à qui vous réservez cet accueil »

    Ca change le nom toutes les 60 secondes, ce n’est pas le fait qu’il y ait un nouveau visiteur qui fait changer le nom. Ca bouffe que dalle. Je l’ai testé et adopté, il n’existe vraiment aucune parade pour adblock. D’autres gros sponsors sont entrain de l’adopter.

  82. Ce n’est pas nouveau, j’avais déjà vu ça sur un des sites de TF1 il y a environ 2 ans mais comme il suffit de bloquer la pub en s’appuyant sur les éléments du DOM qui ne « bougent » pas… à moins de rendre aléatoire l’intégralité de la structure de ton site ça ne peut pas fonctionner sur le long terme.
    De plus, ça pourrait être gênant pour les moteurs de recherche : si d’une fois sur l’autre le site est structurellement différent il risque d’être considéré comme du cloaking.

    >Le visiteur qui rentre dans une boutique IRL s’adapte aux regles de ce magasin.<
    Quand je rentre dans un supermarché, le vigile m’enlève systématiquement mes lunettes de soleil parce que ça empêche de voir les produits correctement et puis c’est aussi très gênant pour l’identification biométrique depuis les caméras de vidéo-surveillance.
    C’est pour ça que du coup j’évite autant que possible les supermarchés.

  83. Toillet

    > @JosephK – Ca marche très bien, inutile de vous fournir un lien, vous allez très bientôt voir ce systeme au fil de vos navigations.

    Ah d’accord, c’est juste un site porno de plus quoi. Ça valait le coup d’inventer Internet pour vous y accueillir, on dirait. « Je suis chez moi » ahaha (non, non) bon je vais sortir le chien, et je vous souhaite une découverte enrichissante de l’Internet et de ses réalités technologiques, ça s’annonce long et passionnant dans votre cas :)

  84. @Elliot,

    Lol, toi tu dois pas avoir un gros trafic… parce que ta technique à deux balles, elle est pollue à mort les caches. N’importe quel site un tant soit peu fréquenté prends soin de son cache…

    De plus, des sites qui hébergent leur propres pubs… tu fais du DreamWeaver ou quoi ?

    Bref, vive les WebBadgerz \o/

  85. Elliot

    « il suffit de bloquer la pub en s’appuyant sur les éléments du DOM qui ne « bougent » pas… »
    Le dossier est à la racine du site. Tout ce que peut faire l’internaute c’est bloquer le ndd à la racine, ce qui bloque l’ensemble des images de tout le site. Il faut comprendre qu’il n’y a pas de dossier parent à ce dossier au nom aleatoire qui possede les pubs.

    « De plus, ça pourrait être gênant pour les moteurs de recherche ».
    La question ne se pose pas, c’est un dossier de pubs. Il n’y a que celui-ci qui change de nom.

    « Ah d’accord, c’est juste un site porno de plus quoi. »
    Sites mainstream, perdu. Je n’ai pas de site porno.

    « Lol, toi tu dois pas avoir un gros trafic… parce que ta technique à deux balles, elle est pollue à mort les caches. »
    Si vous saviez combien de centaines de milliers de VU on fait chaque jour, vous pleureriez.
    Apres 24h de test, les caches sont vide. C’est con.
    C’est d’ailleurs tout l’interet de cette solution.

    « De plus, des sites qui hébergent leur propres pubs… tu fais du DreamWeaver ou quoi ? »
    Mes developpers se sont bien marrés ^^
    On possede un sponsor, je crois que vous n’avez pas compris.
    Nous permettons à nos affiliés d’heberger eux meme nos differents outils.
    Et pour une fois nous avons partagé notre script avec d’autres sponsors, c’est pour cela que JosephK verra bientot notre systeme fonctionner un peu partout sur la toile.

    Je comprend qu’une solution anti ad-block qui fonctionne, dont il ne peut y exister de parade, ça peut faire grincer les dents des anti-pub. Mais c’est comme ça, faudra vous y faire.

  86. Je crois que tu ne comprends pas. Peu importe le dossier où se trouve la pub il faut bien l’insérer dans un espace déterminé sur le site. Par exemple :

    <div id= »colonne de gauche »><div id= »bloc »><a><img src= »/6jrqbfwi64/n00gekxx6y.gif » /></a></div></div>

    Bref, si un visiteur ayant adblock constate qu’il y a une pub dans le « bloc » sur le site truc.tdl qui n’est pas bloquée. Il lui suffit de soumettre « truc.tdl##div[id=bloc] > a > img » à la liste des filtres d’adblock et c’est fini.
    J’ai pris un id en exemple mais ça vaut aussi pour n’importe quel attribut : style, rel, href, class, n’importe quoi… suffit de consulter la liste des filtres existant (lien donné plus haut) pour s’en rendre compte. On voit par exemple à cette ligne là :

    forum.blackhairmedia.com##table[align= »center »][style= »padding-left:10px »] > tbody > tr > td[width= »120″][valign= »top »]:first-child

    que la pub se trouve dans la première case d’un tableau (dont l’unicité est déterminée par des attributs servant à la mise en page donc) sur le forum du site en question.

    Donc même si l’image est dans un dossier aléatoire le simple fait d’être lisible par le navigateur sur le site (du fait qu’elle est placée dans l’arborescence du document HTML) la rend potentiellement bloquable…
    Alors oui effectivement le webmaster à quelques minutes d’avance mais plus un site a de visiteurs plus la probabilité d’en avoir un qui sache fournir le filtre qui cible correctement l’emplacement de la pub dans le code HTML du site augmente.
    Bref, c’est pour cette raison que je te dis que la seule solution serait de rendre aussi la structure HTML aléatoire… et ça ça signifie comme le dit Ginko se passer de cache et donc solliciter énormément le serveur…

  87. Kalenx

    @Elliot

    « Je comprend qu’une solution anti ad-block qui fonctionne, dont il ne peut y exister de parade, ça peut faire grincer les dents des anti-pub. Mais c’est comme ça, faudra vous y faire. »

    Ouais, Multimania/Lycos disait ça aussi…

    Comme le dit JosephK (que vous n’avez visiblement pas compris), si vous êtes effectivement un gros site (donc que ça vaut la peine de prendre 5 minutes pour l’analyser un peu), il suffit d’aller voir le code source et de bloquer des éléments spécifiques. Si toutes tes pubs sont encapsulées dans un <div class= »pub »>, ça ne sera pas trop difficile, quand bien même que l’URI des pubs change à toutes les millisecondes.

    À moins d’avoir (encore une fois comme il a déjà été dit) un site entièrement aléatoire, où tous les noms de classes/ID CSS et la structure même du document XHTML changent à toutes les 60 secondes, aucune difficulté à bloquer ça avec GreaseMonkey et consort. Et dans le cas où tout est vraiment aléatoire (i.e. qu’il faut régénérer le HTML et le CSS à chaque fois), alors il est impossible que prétendre que ça puisse tenir la charge.

    Donnez nous l’adresse d’un de vos super sites, je vous envoie la combinaison des configurations AdBlock/GreaseMonkey pour bloquer les pubs.

    « Apres 24h de test, les caches sont vide. C’est con.
    C’est d’ailleurs tout l’interet de cette solution. »

    C’est intéressant de ne plus pouvoir faire de caching? J’ai un peu de difficultés à suivre…

    Au-delà de toutes ces considérations techniques, reste que vous ne voyez pas le problème. Vous me faites pensez à mon petit cousin qui construisait des châteaux de sable à marée basse, et qui s’étonnait et s’enrageait à chaque fois qu’il revenait le lendemain et qu’il voyait qu’ils n’étaient plus là.
    Le problème c’est qu’au lieu de vous demander _pourquoi_ les gens bloquent la pub, vous vous concentrez sur « comment empêcher les gens de bloquer la pub ».
    Je ne veux pas vous décourager, mais la probabilité de réussite me semble aussi élevée que celle qu’un des châteaux de mon petit cousin survive à la marée haute…

  88. Alors là, über Lulz !

    J’adore le

    > »Mes developpers se sont bien marrés ^^ »,

    c’est énorme après un :

    > »Apres 24h de test, les caches sont vide. C’est con.
    C’est d’ailleurs tout l’interet de cette solution. »

    Whaou, le mec se vante que ses caches soient vides XD… nan mais, tu sais à quoi servent des caches ???

    > »Si vous saviez combien de centaines de milliers de VU on fait chaque jour, vous pleureriez. »

    Oh oh oh, ça te fait b**der hein, t’es 2500 hits/j… j’en pleure de rire X’D

    Bon bon, j’arrête, nous sommes sur un blog civilisé… chose rare sur l’interWebz alors il faut rester poli.

    Mais sérieusement, avant de te vanter d’avoir découvert une super technique révolutionnaire pour em**rder tes clients, renseigne-toi un minimum sur le sujet dont tu parles.
    Quelques keywords pour t’aider : regex, DOM, XPath, cache, frontal web, reverse proxy, GreaseMonkey…

    Rah, en tous cas, merci pour la bonne tranche de marade ;’)

  89. Je désactive joyeusement les pubs sur les sites que j’apprécie bien. Je prend rarement la peine d’enlever une publicité qui n’est pas filtrée par adblock, sauf si cette dernière est dérangeante. Par exemple, le « faire un don » de framablog, le truc en bas à droite, je l’ai enlevé simplement parce que ça clignotte et que ça me dérange.
    Elliot, si tu veux que les gens voient tes publicités, le plus simple et le plus efficace est de :
    1. les héberger toi-même, ce que tu fais déjà, ton site n’est pas dans les filtres d’adblock
    2. ne pas les rendre agaçantes – évite ce qui clignotte, ce qui fait du bruit, ce qui se met devant, ce qu’il faut cliquer pour voir le contenu, …
    3. garder tes visiteurs
    Et le point 3, il est vachement important ! Les meilleures pubs du monde, si elles ne sont pas vues, ne servent à rien. Et un site sur lequel je prend la peine d’enlever les pubs parce qu’elles sont mal placées ou irritantes, s’il me les balance à la gueule continuellement, je ne le visite plus.

  90. xaccrocheur

    C’est comme ça, il va falloir s’y faire :)

  91. Quand je lis les commentaires qui sont postés ici, j’hallucine ! Vous croyez VRAIMENT que le web se portera mieux sans pub ?
    Vous pensez à tous les webmasters amateurs (dont je suis), qui tentent de faire vivre leur passion grâce à leur site ? (et je ne parles pas des blogs de 5 pages mis en ligne par les ados) Quand leur revenus seront divisés de moitié, vous savez ce qui va arriver ? Tous les petits sites vont mourir, et le reste deviendra payant. C’est ça que vous voulez ?!
    Que l’on bloque la pub intrusive (que l’on trouve sur les sites de streaming ou de torrent), je veux bien, mais tuer (oui, je dis bien tuer) tous les sites amateurs du web, cela aura des répercussions gravissimes !
    je vous laisse y réfléchir…

  92. Tout à fait d’accord, « c’est gratuit mais ça coute combien ? »
    Le jour où la pub ne payera plus mon serveur/hébergeur, j’arrêterais mes site Runes et Tarot de Marseille.
    4000 visiteurs par mois et la moitié revient dessus chaque mois.

    Sur mes sites, les pubs ne sont pas intrusives et me permettent le financement; pourtant adblock supprime quand même les pubs. C’est pourquoi j’ai installé un anti adblock ça ne me fais pas plaisir mais tant pis :-(

    Sinon l’année prochaine je ferme les portes, je ne veux pas payer pour rendre service.
    Après tout ceux qui veulent un web libre et gratuit n’auront qu’à aller emprunter des livres, sur le sujet, à leur bibliothèque municipale.
    Voilà, j’ai trouvé une alternative gratuite… ah ben non faut payer un abonnement et se déplacer pour aller à la bibliothèque et faut rendre le bouquin au bout d’un mois…

  93. Réponse du berger à la bergère: https://addons.mozilla.org/fr/firef
    Que des sites mettent de la pub discrète, passe encore, mais quand ça devient intrusif, NON
    A titre indicatif, j’ai fait un don à Framasoft parce que je crois au LIBRE, le vrai!

  94. Adblock + est une révélation pour moi, un pur bonheur tout simplement . J’en avais tout simplement ras le cul (excusez moi l’expression, mais le mot est justifié) de toutes ces pubs de m****…
    Qu’on nous prenne pour des pigeons consommateurs, ça c’est pas nouveaux, mais y’a des limites quand même ! Toutes ces pubs toutes plus vicelardes les unes que les autres étaient un fardeaux pour mon petit ordinateur (qui n’est pas du tout puissant), qui avait très souvent tendance à planter dès que de nouvelles fenêtres s’affichaient intrusivement .
    Je tolère encore deux trois pubs mises DISCRETEMENT sur le côté, surtout si ça peut aider financièrement certains sites sur lesquels je vais régulièrement (sachant que je désactive Adblock exprès pour eux), mais le problème, c’est que plus ça va, et plus y’en a .
    Je comprend tout à fait que cela puisse emmerder certains webmasters qui n’ont pas forcement les moyens de financer eux même leur site,mais si c’est le prix à payer pour ne plus à avoir à supporter toutes ces pubs à la con et devoir redémarrer mon pc à chaque fois que 5 pop up s’affichent simultanément, alors je dis un grand OUI à Adblock .
    Sérieusement, on bouffe pas assez de pubs comme ça dans la vie courrante ? Que ce soit à la télé, dehors, bref partout partout ..

  95. Theventreur

    Pour moi adblock plus est un super outil, avant j’avais le droit à des publicité bruyante, pornographique, redirigeant sans cesse vers des scams et autres virus.

    Alors j’ai débloqué pour certains site comme youtube pour que les youtubeur puisse avoir un pécule de leur boulot ainsi que certains site communautaire (au chiotte fessedebouc).

    Mais que google ne s’inquiète pas, j’ai bien garder leur très chère pub dans la liste NOIR car il ne s’agit que de virus à longueur de journée.

    Quand les grand site auront arrêté de vendre leur cul à des arnaqueur et à des hackeur, je désactiverais adblock plus, car c’est bien beau de gueuler contre quelque chose qui existe, mais pourquoi existe-t-il ?

  96. EH ! la dernière version voulant filtrer la PUB !!

    QUELLE AUBAINE !!! OUI QUELLE AUBAINE !!! POUR LES LEADERS, LES MEGA TRUSTS !

    OUI COMME CA FACILE DE FAIRE DISPARAITRE LA PUB DE SITE DAVID par une petite modif du script sélectionnant la PUB au profit de GOLIATH !

  97. Bah ça me rappelle une interview à la télé d’un type qui défendait l’idée du tout gratuit sous prétexte de richesse intellectuelle, et qui pour rémunération conseillait aux auteurs de vendre de la pub ! En gros l’auteur brade, pardon donne le fruit de son travail et gagne son argent en faisant de la pub pour des saucisses !!!
    Je me rallie au premier post de gerard : n’avoir que la pub comme moyen de rémunération ne mérite pas l’existence d’un espace, ou alors ce seront les pros de la pub qui feront demain du contenu web un grand vide inter-sidéral !
    Pourquoi justifier l’existence d’une page comme celle-ci avec une obligation de pub ? ne pourrait-on pas accéder à des tonnes de contenu avec de simples systèmes d’abonnement très bon marché ? on payait pour le journal papier, pourquoi devrait-on obligatoirement passer directement au gratuit ? diviser le prix par 10 ou par 100 serait sans doute possible tout en assurant la survie de nombreux éditeurs de contenu ! La musique est en train de s’orienter progressivement vers un modèle d’abonnement ouvrant des catalogues énormes, bientot les films, pourquoi pas le contenu en général ?

  98. Nouvelle liste viens de voir le jour (Liste_AR Adblock Plus) pour bloquer la pub sur les sites Arabe https://code.google.com/p/liste-ar-

  99. Si ils veulent qu’on désactive adblock, c’est simple, plus de pub sonore ou musicale ! Deux raison, soit, parce qu’on regarde un film, soit parce que, on écoute de la musique, et c’est chiant, d’avoir un son non désiré par dessus ce que l’on écoute déjà…

  100. De mémoire, cela ne m’est pour l’instant arrivé qu’un fois de tomber sur un site qui prétendait m’obliger à désactiver Adblock+ pour pouvoir accéder à son contenu. Autant vous dire que mon sang n’a fait qu’un tour et que j’ai fermé avec rage l’onglet.

    Pour ma part je paye pour l’hébergement de mes courriels et pour celui de mes sites. Leur contenu est créé de façon totalement bénévole, et il n’y aura JAMAIS de pub dessus. Il y a un appel au don. (Et s’il y a des objets « manufacturés » à vendre via un site, il sont payants.)
    En échange de ce travail bénévole, je m’attends à la réciproque, c’est à dire à accéder gratuitement et sans pub aux contenus créés par d’autres.

    Je suis conscient que certains sites nécessitant un travail plus important ont besoin de financement et c’est pourquoi je donne chaque année une somme substantielle à Framasoft par exemple. (Je ne considère pas l’appel au don sur un site comme une publicité.) Et je paye pour lire des journaux sans pubs.

    Oui la pub est une plaie, plus encore qu’une gène visuelle elle est un obstacle à la démocratie (les arguments ont déjà été donné je ne reviens pas dessus). Son « prix » est exorbitant.

    Quand à ceux qui menacent de fermer leur site si on ne regarde pas leurs pubs ou qui mettent en place des astuces pour empêcher les bloqueurs de pub de fonctionner : QU’ILS FERMENT. Nous n’avons pas besoin d’eux ni de leurs « services ».

    Nous avons besoin de partage.

  101. Neliger

    Ce qui est ironique, c’est que les publicités agressives existent principalement à cause des visiteurs bloquant la publicité.

    Les pro-AdBlock réfuteront cet état de fait avec des phrases de comptoir, mais les professionnels savent ce qu’il en est.

  102. Cela pourrait être le plus grand changement pour frapper l’industrie en ligne au cours des années. Google AdSense seraient touchés massivement et l’ensemble de l’industrie en ligne woul être changé à tout jamais. Je vais regarder cela de près avec intérêt.

  103. Misterfender

    J’ai découvert cette grande merveille : ABDLOCK PLUS.
    Je me suis promené sur pas mal de forum, blogs et j’ai eue la profonde joie de constater qu’ ABDLOCK fait beaucoup de peine, de misére et de bobos aux géants publicitaires Google, Yahoo et autres réseaux commerciaux mafieux, associations de malfaiteurs que la candide bêtise humaine encense avec bonheur aidée et bénie par des marchants de ce temple nommé Monde. Ils appellent cela : les « réseaux sociaux ». (Je pouffe !) Lesquels n’ont d’autre soucis envers cette société adorée que d’en rendre chaque composant (moi, vous, nous) idiots afin d’avoir au global une masse de cloportes se laissant pomper son fric sous couvert de fallacieuse gratuité. De plus, les pubs en question les plus ch.. et virulentes sont de nature hautement utiles, voyez : Des jeux, des cougardises qui proposent des « plans culs », des applications pour adolescents-crétins attardés et Androïdiques jusqu’à la moëlle, des sonneries à la con et quelques boîtes financières qui proposent de placer des sous (?) On en rit encore ! Toute cette élite du web master(isé) qui croient et qui ont cru que s’engraisser à milliards en faisant défiler des inepties sur l’écran de nos PC ou autres bazars médiatiques allait durer l’a, comme on dit : Là !. Le bombardement publicitaire à tout va ne pourrait continuer et rapporter à perpète, à une condition : Il faudrait que les internautes soient captifs, verrouillés et finalement le jeu de je te vends, tu me vends, je te revends si tu m’achète des fichiers si tu me place des cookies, (en nous tenant par la barbichette), a créé un gigantesque tourbillon de milliards, (appelé autrefois bulle) mais qui à terme nous fera éclater plutôt qu’elle n’éclatera comme elle la fait dans un passé tout proche. Si on les laisse faire, ils captureront nos esprits et libre arbitre. Asservir chaque individu, le décérébrer et le rendre idiot-passif est le rêve de toute dictature. Mais là, avec internet, les dictateurs ont pris des dimensions de nuisances aux conséquences tellement imprévisibles que finalement elles le sont. La boucle de l’absurde par la terreur est en train de se boucler. Dictat sans une goutte de sang ? Le rêve non ?
    Alors, comme le dit un précédent internaute, crevez annonceurs. Bouffez vos produits de m… et vive la résistance. N’oubliez-pas : Il n’y a pas très longtemps encore nous ne vivions pas mal, pub normale, commerce normal, plein emploi etc.. Les besogneux et même les « faisans » se démerdaient et mouillaient leurs chemises pour gagner leur vies. Aujourd’hui, les mêmes achètent « des tronches », construisent des serveurs et brassent des milliards en cookisant entrant dans vos PC sans se gêner (je ne suis pas jaloux des milliardaires, chacun vit sa vie) Mais, force est de constater que la publicité « jusqu’à plus soif » n’a jamais contribué à rendre qui que ce soit heureux (sinon les publicitaires, les « vaseux communicant » et une grande poignée de crétins pour qui les spots TV, radio et 4 X 3 clinquantes ont une valeur artistique et apportent de la couleur (?) Si, si, j’ai entendu dire cela il y a quelques dizaines d’année..)
    Cette époque est épique.. Mais là, c’est une autre histoire.

    De grands merci à Wladimir PALANT (dont j’avais connaissance suite à l’achat d’un logiciels dont il était le développeur). Il est maintenant celui d’ABDLOCK+, car il a repris ce projet en 2006 (d’où l’ajout du Plus), après l’abandon de celui-ci par Henrik Aasted Sørensen qui l’avait lancé en 2002. Palant a entièrement réécrit l’application, et en a fait presque aussitôt l’extension pour Firefox la plus téléchargée au monde. Bravo Vladimir !

  104. Kim Atel

    La publicité, c’est l’opium du peuple. Félicitations à ces développeurs qui nous permettent de s’en débarrasser grâce aux extensions Ghostery ou Adblock Plus

  105. tensai

    Quand je vois les commentaires de certain, je vois vraiment le monde pitoyable dans lequel on vit. La société est malade car sa population est malade mais inversement, c’est la société qui l’a rendu ainsi. Triste destinée.

    Bref, quand je vois qu’il y a encore tant d’idiots qui pensent que c’est la publicité le probleme. En tant que dev, je peux vous certifier sans faille que le pb ne vient pas de la pub mais de celui ou celle qui va l’utiliser. Un site avec de la pub n’est pas forcément degueu s’il est bien fait et surtout pas intrusif.
    Mais quand je vois des coms du genre « oula ca me donne encore plus envie d’avoir 0% de pub du tout sur les sites » ou encore « ah les pubs, c’est le mal. Ces devs sont horribles » !
    Je trouve ca navrant. Bien souvent, le pb n’est pas la machine mais la personne qui se trouve devant. Il faudrait méditer et toujours arrêter de se plaindre.
    APrès, OK ya des publicitaires ou des sites avec plein de pubs qui abusent mais ca concorde avec ce que je dis. Mais de là a dire faut absolument pas de pub, je suis un haineux de la pub, faut virer absolument la pub. Ca prouve juste que vous êtes déconnecté de la vraie objectivité, à ne penser qu’a vous et oublier l’essence même de la publicité. C’est censé apporter une aide, et non être un désagrément.

    Quand au pauvre gars quis ‘appelle « gerard », ca doit être horrible de travailler chez vous. Je ne recommande a personne de le faire. Encore un pauvre patron qui pense qu’il peut virer à tout va, comme il le souhaite alors qu’il ne comprend même pas l’essence du travail d’un dev. Ridicule.

  106. aricia

    est-ce que cela bloque les pubs des virus allemands qui ouvrent une vidéo toute seule?

  107. aricia

    cela serait génial si tout les virus des espions allemands très dangereux seraient bloqués
    mais j’en doute

  108. aricia

    si vous pourriez m’envoyer une réponse merci

  109. Bonjour,
    Aujourd’hui, 04-12-2014, le site de rencontre OVS ( http://onvasortir.com/ ) interdit la connexion de ses adhérents s’ils ne désactivent pas le plugin.
    Un pas est franchi dans une guerre liberticide !

  110. bogey13

    Il y a un moyen simple de desactiver le blocage sur ovs.
    il suffit d’indiquer à adblock de ne pas bloquer un des scripts js de la page. Malheureusement je ne peux plus retrouver lequel… je n’ai plus accès au site, ovs ayant supprimé mon compte et bloqué mon IP pour l’avoir révélé…
    Bien entendu le forum correspondant a été supprimé, et on me dit que les messages ‘privés’ envoyés ont été supprimés. Les messages n’ayant sur ce site de privé que le nom…

  111. Ok! merci, c’est vrai on m’a indiqué : @@||onvasortir.com/advertisement.js
    Je vais le diffuser aux amis d’OVS.
    Pour moi c’est trop tard, l’admin m’a radié ce matin parce que j’ai râlé contre leur pratique douteuse.
    Je souhaite savoir s’ils sont bien dans la légalité…

  112. @fraifrai @Mrvio @bogey13 Merci de signaler sur le forum « Easylist » http://forums.lanik.us/ ou sur le forum « adblock plus » pour que le problème soit résolu pour tou le monde https://adblockplus.org/forum/

  113. guillaume

    j’ai remarqué que depuis deux/trois semaines, True Block empêchait la connexion en haut-débit à gmail, yahoo mail, wikipedia ainsi qu’à un certain nombre de journaux anglais…
    j’imagine qu’il faut voir derrière ça une réponse trouvés par ces sites à l’obstruction systématique des publicités mais franchement, ça fait chier.
    Adblock plus est trop permissif à mon goût.
    quelqu’un.e aurait une idée?
    d’avance merci