6 bonnes raisons de soutenir Framasoft ?

Classé dans : Framasoft | 8

On n’en donne pas forcément l’impression comme ça mais nous sommes fébrilement en mode « campagne de dons » et ce pendant tout le mois de novembre.

Il faut dire que l’arrivée d’un deuxième permanent, moi en l’occurrence, a certes participé à redynamiser la structure (tout du moins c’était l’objectif), mais aussi quelque peu grevé notre budget (puisque nous avons assez peu de frais fixes hors salaires).

Du coup on tente d’améliorer un peu notre communication autour de la possibilité de nous soutenir parce que, autant dire les choses telles qu’elles sont, nous ne sommes pas des as en marketing. Et puisque nous sommes dans la confidence, on peut aussi vous avouer qu’on ne risque pas de tenir longtemps à ce rythme-là !

Ainsi on réfléchit actuellement à rendre notre accueil du site Soutenir plus clair et « attractif » (au sens propre comme au sens figuré) qu’elle ne l’est actuellement. Parce qu’elle a le mérite d’exister mais elle est hautement perfectible. En résumé, pas très bon en marketing et pas très bon en webdesign non plus :)

Alors tout aide, conseil, avis, critique est la bienvenue dans les commentaires.

Le Framablog est un endroit un peu particulier du réseau dans la mesure où il concentre certainement les visiteurs les plus avertis et initiés « au Libre », les plus attachés à Framasoft aussi peut-être (un attachement qui n’exclut en rien la réprobation lorsque l’on vous déçoit, comme on peut parfois le lire en bas de certains billets). Nombreux sont ainsi les commentateurs ayant déjà participé de près ou de loin à nos projets, nombreux sont ceux également que l’on a déjà pressé comme des citrons par le passé (et qui acceptent de bonne grâce, parce que nécessité fait loi, cet énième appel à soutien). Vous avez toute notre gratitude soit dit en passant.

On a ainsi pensé ci-dessous à une énumération du pourquoi du comment que ce serait bien de nous soutenir à placer où bon nous semble (à définir).

Trop emphatique ? Trop « on s’la joue » ? Bon, d’un autre côté il faut convaincre dans ce genre d’exercice, non ?

Toujours est-il que vous êtes donc cordialement invité(e) à confirmer ou infirmer le principe même de cette liste et/ou, plus en détail, nous donner votre avis sur son contenu, quitte bien entendu à supprimer ou ajouter des points.

Merci de votre éventuelle participation et de votre fidélité (ouais, désolé, ça fait un peu animateur radio cette conclusion).

Framasoft - Mosaïque

6 bonnes raisons de soutenir Framasoft (version draft 1.0)

1. Une décennie au service du logiciel libre et sa culture

Plus de 10 ans d’existence, plus d’un million de visites par moi sur l’ensemble du réseau, près d’une vingtaine de projets en direction du grand public pour faire connaître et diffuser le logiciel libre, sa culture et son état d’esprit. Framasoft est l’une des portes d’entrée principale du logiciel libre francophone. Notre témoignage préféré : « J’ai découvert le logiciel libre grâce à Framasoft ».

2. Des projets innovants

Framasoft fut parmi les premiers à proposer en libre, dans la sphère francophone : un annuaire sous Windows (2001), une clé USB portables (2005) avec Ubuntu (2009) et Wikipédia (2012), un DVD (2009), un installateur (2010), une collection de livres (2006), une plateforme vidéo (2007), une boutique (2009), un éditeur (2011) ou un tableur collaboratif (2012)… et nous en avons d’autres dans nos cartons :)

3. Une communauté au service du bien commun

Tout[1] ce que produit Framasoft au sein de son réseau est placé sous licence libre favorisant la confiance et la collaboration. Ce sont ainsi des centaines de personnes qui sont impliquées bénévolement au quotidien dans nos projets. Nous incubons et soutenons également des structures tierces et travaillons en partenariat étroit avec les autres acteurs du libre.

4. Un modèle économique qui a du sens

Toute cette activité a un coût et nécessite maintenance technique et coordination humaine. Ne bénéficiant ni de subventions publiques ni de fonds privé[2], Framasoft repose avant tout sur vos dons. En cas de succès, cette fragilité se transforme en force car cela nous garantit notre indépendance et porte le message que l’on peut agir dans le « Libre » et créer des emplois (2 permanents actuellement) à partir de la somme des générosités individuelles sollicitées sur Internet.

5. La défiscalisation

Framasoft s’appuie sur une association 1901 à but non lucratif qui bénéficie de la déduction fiscale liée à son caractère d’intérêt général. Ainsi, par exemple, pour un don récurrent de 120 € (soit 10 € par mois pendant un an), la réduction est de 79,20 € et donc le coût réel de votre don est de 40,80 €.

6. Ensemble nous changeons le monde

Au delà du logiciel, le « Libre » propose un modèle alternatif de société où la coopération prend le pas sur la compétition. Nous assumons notre optimisme, voire notre idéalisme, face à la « crise » qui n’est pas une fatalité. Proactifs, nous avançons en informant et démontrant par la pratique que bien des choses sont possibles. Comme on dit chez nous : « la route est longue mais la voie est libre ».

Notes

[1] Ce n’est pas tout à vrai, par exemple pour certaines traductions de ce blog. Est-ce selon vous publicité mensongère que d’exprimer pourtant cela ainsi ?

[2] Ce n’est pas tout à fait vrai non plus, avec la présence de la pub Google sur 2 des sites du réseau, l’annuaire et la Framakey. On a pensé un temps la retirer pendant toute la durée de cette campagne et voir un peu si on arrivait à atteindre et dépasser le seuil des 100 nouveaux donateurs récurrents (ce que cela rapporte mensuellement) pour pouvoir (enfin) la supprimer définitivement. Mais nous ne sommes pas encore assez solides et sereins pour l’envisager aujourd’hui, sauf donc à connaître un soudain pic de dons 😉

8 Réponses

  1. Avoir besoin de dons c’est une chose, mais faut-il vraiment le justifier à grands renforts d’idéologèmes entrepreneuriaux tels que « modèle économique » ou « innovation » ? (Pour ne rien dire des réductions d’impôts.) J’imagine qu’il en faut pour tous les goûts… (soupir)

    En tout cas, bon courage à tous et longue vie à Framasoft !

  2. « et nous en avons d’autres dans nos cartons :) »
    Qu’est-ce que vous avez dans vos cartons?

    parce que sur kickstarter et cie, ils disent pas ce qu’ils ont fait, mais ce qu’ils vont faire et il repartent avec des kilodollars et ça leur fait de la pub gratos.

    La quadrature du net qui en fait des campagne de dons a récupéré 10 000€ avec des clefs USB: http://fr.ulule.com/datalove-usb

  3. @vvillenave : C’est quoi le problème avec les réductions d’impots. Perso, je trouve cela très bien, c’est une façon de décider moi même une (infime) partie du budget. Je choisis une modeste obole pour quelques causes. Ce toujours ça de moins pour le Rafale …

  4. Ben, ce qui pourrait fort être utile :

    – continuer votre engouement à faire connaître les logiciels libres aux personnes habituées de Windows et leur suggérer des distributions libres,
    – sortir toutes les rubriques du « plus » et les mettre sur une plusieurs lignes, accessibles d’un clic, et surtout directement visibles, notamment le forum,
    – et y ajouter FramaCalc, FramaVectoriel, et toutes celles dont n’apprendrait pas l’existence sans les billets qui en parlent,
    – remplacer « FramAgora » par « FramaForum » (« forum » est bien plus parlant que « agora »),
    – bloquer le forum aux invités et aux « robots », pour éviter le spam,
    – toujours pour le forum : afficher directement par défaut les données des discussions (nombre de réponses, de visualisation, dernier message),
    – continuer à participer aux événements en face à face (notamment les RMLL, mais vous en connaissez sûrement d’autres) dans la francophonie (et au-delà),
    – continuer à informer au sujet des projets liberticides (ACTA, SOPA, PIPA, HADOPI, LOPPSI, CISPA, CETA, etc.),
    – continuer à informets au sujet des projets créateurs de liberté (Creative Commons, Neutralité du net, logiciels libres, polices libres, systèmes d’exploitation libres, formats ouverts, CopyHeart, FreeCulture, Philippe Aigrain, Lawrence Lessig, Benjamin Bayard, Richard Stallman, etc.).

    « J’ai découvert le logiciel libre grâce à Framasoft »

    Bon, pour moi, c’est le contraire : J’ai découvert FramaSoft en faisant des recherches sur les logiciels libres.

  5. Sur le forum encore :

    – mettre les numéros de page (des discussions, des messages, etc.) non seulement tout en bas, mais aussi tout en haut, c’est pratique pour ne pas avoir toujours besoin d’utiliser la barre de défilement,
    – rendre plus visible (plus gros) le bouton de la fonction Recherche.

  6. Afin de gagner de l’argent, il faudrait faire payer certains services. Par exemple l’utilisation des Framapads sur vos serveurs.
    Vous pourriez par exemple proposer une offre pour l’Education Nationale. La réalisation, par les élèves, d’ exposés avec Framapad est vraiment intéressante.

  7. Je viens enfin de faire ce que j’avais dans ma liste de taches depuis mon déménagement et mon changement de banque, reprendre mon don (symbolique …) récurent à Framasoft.
    La liste serait bien longue de tout ce pourquoi je (nous) fais(ons) cela, je me contenterai donc de merci.
    Que la route soit longue ne sera pas un problème tant qu’elle peut être libre …
    Bon courage à tout framasoft.

  8. Moi j’aimerais bien payer POUR un projet. Par exemple, je ne trouve pas Framapad ou Framadate particulièrement intéressants car il existe des alternatives libres en ligne.

    Là où je serais intéressé, ce serait pour un éditeur collaboratif et vaguement WYSIWYM qui produirait des fichiers LaTeX (l’export LaTeX de Framapad est trop limité). Les seuls alternatives que je connaisse sont peu nombreuses, pas libres et payantes. Là il y a un super intérêt pour fournir un service original et utile pour démocratiser le seul vrai outil libre de production de documents de qualité. Et c’est utile aux enseignants et chercheurs, cible historique de Frama.

    Qu’en pensez-vous à Frama ? Faites une souscription pour ça à la Ulule/Kickstarter et je donne plein de brouzoufs.