Un dessin pour un soutien – L.L. de Mars

Classé dans : Framasoft | 8

Après le dessin-soutien de Gee voici celui, inédit, de L.L. de Mars[1] qui a une place à part dans l’histoire déjà longue de Framasoft.

Il illustre (malheureusement) assez bien la situation !

Et donc pour ajouter quelques briques, c’est par ici 😉

L.L. de Mars - Licence Art Libre - Soutenir Framasoft

Séquence flashback

Je me souviens du temps où j’étais tout seul en ces lieux et je me disais que ce serait pas mal de donner un visuel graphique à Framasoft. Sauf que, problème majeur, je ne savais pas dessiner ! (je vous rassure, c’est toujours le cas)

J’ai eu alors la chance de tomber par hasard (ou sérendipité) sur le site de L.L. de Mars, qui a bien mérité son article Wikipédia car il est présent depuis 1996 sur le Web et qu’il a fait très tôt le choix d’une licence qui nous est chère, la Licence Art Libre.

Du coup, copyleft oblige, il était autorisé (et même favorisé) de copier et modifier les œuvres pourvu que la licence soit respectée et conservée. C’est ce que je fis avec l’album Pingouins et notamment la planche ci-dessous que vous serez peut-être surpris(e) de découvrir en l’état d’origine 😉

L.L. de Mars - Licence Art Libre

La mascotte de Framasoft était née…

Merci L.L. de Mars et merci la Licence Art Libre !

Notes

[1] Pour les curieux : L.L. de Mars est le diminutif de Laurent le Lièvre de Mars, en référence à un personnage du roman Alice au pays des merveilles.

8 Réponses

  1. C’est un de mes grands regrets : j’ai acheté deux fois l’album, à 2€ + 5€ de frais de livraison. Je ne l’ai jamais reçu. J’ai envoyé un mail après la seconde fois, on m’a dit qu’on m’en envoyait un gratos. Il n’est jamais arrivé.

    Je râle : 3 albums dans la nature et aucun sur ma bibliothèque :-(

  2. @Ploum : C’était chez In Libro Veritas je suppose ?

  3. @aka, est-ce que LL de Mars permettrait de faire des tirages de certaines de ces oeuvres au profit de Framasoft ? Parce que si c’est le cas, j’achète (et je dois pas être le seul). Ca ferait super bien sur mon bureau !

    Et s’il vous faut de l’aide pour photographier et faire imprimer en haute qualité les tirages à la demande, les expédier, etc… je sais le faire !

  4. aKa > je pense oui mais c’était une action relayée par Framasoft. Mais bon, c’était il y a très longtemps 😉

  5. restouble

    Tien j’avais pas fait attention que ILV n’était plus en lien avec framasoft, c’est qui l’imprimeur de framabook aujourd’hui ?

  6. Bonjour,
    @Restouble : bonne remarque mais la question n’est pas simple :) J’en ai parlé lors des RMLL 2012 à Genève (http://schedule2012.rmll.info/Frama…), la vidéo est quelque part sur le web.

    Pour répondre rapidement :
    – il ne peut pas y avoir d’imprimeur unique pour les Frmaabooks : ce sont des livres libres. Donc les auteurs (qui ont signé un contrat de cession non exclusive) ou n’importe qui d’autre, peut imprimer le contenu d’un Framabook, pourvu qu’il respecte la licence et bien entendu pas sous la dénomination « Framabook » qui est une collection ici à Framasoft (une production Framasoft).
    – certains Framabook sont disponibles à la vente et à la production chez In Libro Veritas, mais ce n’est plus le cas de manière exclusive : Framasoft est devenu éditeur à part entière. Les auteurs signent donc des contrats avec nous.
    – l’impression n’est donc pas assurée par un imprimeur en particulier mais nous agissons selon les besoins et les offres du marché. Pour l’instant lulu.com, Atramenta (qui font aussi de l’impression à la demande) et un imprimeur de Bordeaux, ont imprimé des Framabook. Là dessus, nous en commandons un stock qui est vendu sur Enventelibre.org.
    – une exception est à noter avec lulu.com (le fondateur est Bob Young), où nous prenons la possibilité d’avoir une distribution sur Amazon (à coût prohibitif, mais bon…).

    En espérant avoir répondu à la question :)

  7. restouble

    Oui merci. C’est bien pour les versions vendus directement par framasoft que la question était et c’est bien pour cela que j’ai choisi le mot « imprimeur » et non « éditeur » dans ma question.

  8. l’intégralité des planches de pingouins est disponible sous copyleft pour toute sorte d’impression, comme il vous plaira. Et même d’édition, d’ailleurs. Il va sans dire que ceux réalisés expressément pour Framasoft sont a fortiori libre de tout droit de reproduction.

    http://www.le-terrier.net/pingouin/