Framasoft accueille un troisième permanent

Classé dans : Framasoft | 11

Après Pyg et aKa nous avons décidé d’entreprendre une troisième embauche en cette rentrée pour faire face à la croissance continue de notre réseau.

Pour illustrer l’état actuel de Framasoft, une image parfois vaut mieux qu’un long discours.

Framasoft - Infographie

Nous sommes fiers de ce résultat, parce que derrière ces chiffres se cache la réalité de notre action de promotion et diffusion du Libre. Mais le revers de la médaille c’est que le support, la maintenance technique et les tâches administratives sont devenus de plus en plus lourds à gérer. Tant et si bien que les bénévoles et les salariés doivent s’y employer au quotidien, trop souvent au détriment de la pérennisation et du développement de nos projets.

Ainsi par exemple, le secteur de nos libres services en lignes (Framapad, Framadate, Framacalc…) est en pleine effervescence actuellement et connaît un succès qui nécessite un redoublement d’attention.

C’est avant tout pour cela que nous avons décidé d’accueillir un troisième permanent. Pour fluidifier les processus, résoudre un maximum de petits détails et faire ainsi en sorte que les autres se dégagent plus de temps pour mieux se consacrer à leurs missions sur les projets.

Bienvenue à Aymeric donc, plus connu chez nous sous le pseudo JosephK !

Nous espérons que sa venue se traduira rapidement par un impact visible sur l’amélioration de nos projets.

L’équipe Framasoft

11 Réponses

  1. Congrats! Bienvenue! Plein de Datalove! <3

  2. Félicitations JosephK !

    Bonne continuation à tous !

  3. Félicitation JosephK :-)

  4. Patrice

    C’est beau , mais est-ce que vous avez suffisamment de rentrées d’argent pour le payer ?

  5. Arthur

    > C’est beau , mais est-ce que vous avez suffisamment de rentrées d’argent pour le payer ?

    Ben tu vois, à mon avis, ils y ont pensé et réfléchi.

  6. JosephK

    Merci jz, Odysseus et ddtddt :)

    @Patrice : Oui, on a une avance de trésorerie qui permet de m’embaucher en CDD pendant 1 an. Au delà ça reste à voir.

  7. Merci à tous pour vos commentaires.

    @Patrice et Arthur : la question est légitime, bien entendu. Je me permets d’ajouter une précision : la campagne de don qui va bientôt commencer et sur laquelle nous comptons encore beaucoup déterminera la politique de ressources humaines de Framasoft à court terme. Nous avons bien entendu évalué les capacités de notre trésorerie pour embaucher JosephK, mais c’est un calcul qui a été mené à un instant T, avec des estimations raisonnables sur un an. On ne peut pas voir plus loin dans l’état actuel des choses. Par ailleurs, d’autres paramètres sont encore à prendre en compte, comme un état des lieux des projets et autres actions (passées et futures) qui se fait à chaque assemblée générale en décembre.

    Pour tous les donateurs, nous estimons (j’estime) que nous avons des comptes à rendre, et pas seulement en euros. C’est encore plus le cas avec trois salariés.

  8. C’est bien ce que vous faites, mais si le public ne vous donne pas les moyens de continuer, il faudra lever le pied. Libre ne veut pas dire gratuit, et chacun doit prendre conscience qu’à un moment ou à un autre que, s’il en a les moyens, il est bon qu’il aide un petit peu. Sinon, les gens vont se décourager et le système ne fonctionnera plus.

  9. A quand l’internationalisation? La traduction de framasoft in english pour diffuser le libre all over the world ?

  10. et par mesure de transparence, quels sont les salaires?

  11. @ert : Nous pouvons communiquer le rapport moral et financier de ‘lasso sur demande, mais concernant les salaires, il ne sont pas seulement à la discrétion de l’employeur et de l’Etat, mais ils regardent le salarié lui-même. Pour diverses raisons, le salarié n’est pas tenu de divulguer son salaire, et nous ne pourrions le faire sans son accord, en particulier sur Internet.

    Pour les salariés, la participation de Framasoft au dernier Cannon Ball (http://www.cannonball2000.com) ne comprenait pas les petits déjeuners.