Oublions Powerpoint avec Reveal.js

Classé dans : Libres Logiciels | 10

Pour se passer de Powerpoint, il y a Impress de LibreOffice bien sûr.

Mais il existe aussi de nombreuses solutions web issues du trio gagnant  : JavaScript, HTML5 et CSS3).

Nous avons choisi avec cette traduction de mettre en valeur Reveal.js, avec une méthode de geek pour assurer l’archivage et retrouver facilement les différentes versions de vos présentations.

reveal.js

Enseigner avec l’application de présentation libre Reveal.js

Teaching with open source presentation service Reveal.js

Luis Ibanez – 30 octobre 2013 – OpenSource.com
(Traduction  : Penguin, Genma, audionuma, cyrille, Omegax, Garburst)

OpenSource.com a un programme pour les modérateurs de communautés, et je suis fier d’en faire partie. Nous nous sommes récemment réunis dans le centre ville de Raleigh (en Caroline du Nord). L’une de nos discussions portait sur les logiciels open source pour l’éducation, et Ruth Suehle, qui dirige l’équipe marketing de Fedora tout en conseillant et en écrivant pour Opensource.com, a attiré notre attention sur les merveilles de Reveal.js, un nouvel outil de préparation de diapositives pour les présentations.

« C’est ce que les gens cool utilisent »dit-elle. Et dieu sait qu’elle avait raison  !

Un rapide détour par la page d’exemples et de présentations permet de convaincre les plus sceptiques.

Les principales caractéristiques qui sortent du lot sont  :

  • Les diapositives sont créées en écrivant du simple code HTML
  • Les présentations…
    • sont des pages HTML + Javascript
    • peuvent être vues sur n’importe quel appareil  : téléphones, tablettes, ordinateurs.
  • Le contenu peut être mis dans un système de contrôle de version (par exemple Git/Github).
    • Ne vous est-il jamais arrivé de regarder une présentation d’une année passée et de vous demander s’il s’agit bien de la version que vous souhaitez utiliser  ? Vous êtes vous jamais demandé quelles étaient les dernières modifications  ?
  • L’hébergement Git permet la collaboration de plusieurs auteurs.
    • Tout comme avec n’importe quel projet collaboratif, différents auteurs peuvent ajouter du contenu, faire des commentaires, corriger les erreurs.
    • Et en cas de désaccord, ils peuvent toujours faire une branche dérivée, un fork, de ces présentations.

Voici quelques-unes des présentations qui ont été faites lors de notre cours « Pratiques des logiciels open-source » à l’École polytechnique Rensselaer et à l’université de l’État de New-York à Albany  :

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’écriture de code HTML, il y a un éditeur interactif  : Slid.es, au sein duquel vous pouvez créer vos diapositives en utilisant une interface simple. Les présentations sont également hébergées, ainsi vous n’avez pas besoin de vous préoccuper de trouver un serveur web.

Pour ceux à qui écrire du code HTML plaît, la façon la plus facile de commencer est la suivante  :

  • Consultez les nombreux exemples
    • Copiez ou forkez vos (exemples) favoris
    • Modifiez et créez le votre

La façon de faire pour du long terme est la suivante  :

Enfin, le partager en retour  !

Vous pouvez ajouter vos présentations en guise d’exemple pour les autres, en modifiant simplement les exemples de la page de présentation.

Remarquez que l’usage de Git (ou GitHub) n’est pas une nécessité, vous pouvez profitez de la joie d’utiliser Reveal.js comme un simple framework web. C’est juste qu’ajouter les fonctionnalités de Github tel que le contrôle de version, l’hébergement, le partage, donne une nouvelle dimension à la facilité d’usage de ce merveilleux outil.

Remarquez qu’il n’est pas nécessaire d’héberger vos présentations sur un serveur web. Vous pouvez toujours faire la présentation depuis votre pc portable en indiquant à votre navigateur web où se trouvent les fichiers HTML sur votre disque dur. Ce qui peut s’avérer très pratique quand on arrive en retard en classe, ou lorsque l’on a des changements à faire en dernière minute sur la présentation (ce qui bien sûr n’arrive jamais… :)).

10 Réponses

  1. Flyinva

    Dans le même genre, il y a http://strut.io qui propose un éditeur en ligne pour créer des présentations basées sur impress.js ou beskpoke.js qui permettent de gérer effets de transition (on aime ou pas). Le support reveal.js a été retiré récemment pour de problèmes de maintenance de code.

    Le code de l’éditeur est libre et disponible sur github (https://github.com/tantaman/Strut) en AGPL.

  2. Notons aussi la possibilité d’écrire toute une présentation en Markdown (https://github.com/hakimel/reveal.j…), l’idéal pour ne pas passer par de l’HTML ou pour se passer de la version en ligne slid.es !
    (Et ce serait aussi l’occasion de mettre à jour mon billet sur Reveal.js : http://www.quaternum.net/2012/11/05… …).

  3. C’est marrant d’avoir un article sur Reveal.js juste le jour où j’écris une présentation avec !
    Mais par contre je la fais complètement en markdown et je converti en reveal.js grâce à Pandoc (http://johnmacfarlane.net/pandoc/) : encore un outil de geek, mais qu’est-ce qu’on y gagne comme temps !

  4. Je ne savais pas que les présentations en HTML/CSS/JS étaient aussi avancées. Ca tombe bien, j’ai prévu de faire un exposé sur FirefoxOS (d’ailleurs si quelqu’un a un CSS sobre pour des diapos sur FF je suis preneur).
    Vous auriez pu citer LaTeX et la classe Beamer.

  5. Stephane Bortzmeyer a fait dans un billet une revue de ce qu’il y avait comme solution pour faire une présentation en HTML/CSS (ou autres, y’a des trucs basés sur SVG) : http://www.bortzmeyer.org/logiciel-
    reveal.js en fait partie.

  6. Et pour les emacsiens comme moi il y a org-reveal qui permet de convertir un fichiers org-mode en reveal.js : https://github.com/yjwen/org-reveal

  7. @RyDroid c’est pas la faute à Framasoft s’il n’y a pas LaTeX et beamer : c’est une traduction :)

  8. Il n’y a pas d’éditeur hors ligne ?

  9. Desidia

    C’est très joli, mais voilà: sur mon petit portable http://www.k1ka.be/pics/HP_2133.htm… avec son CPU Via, sa carte vidéo foireuse, malgré sa Debian minimaliste qui consomme moins de 80 Mo de ram au démarrage du bureau, lorsque j’ouvre dans Chromium une présentation de ce genre, les ventilateurs se mettent à rugir, et le résultat n’est absolument pas fluide.

    Tout ça pour afficher quelques lignes de texte…

    Les développeurs veulent-ils contribuer à envoyer à la ferraille une large part du parc informatique, ou plutôt nous offrir des choses réellement utiles ?