Les Anonymous doivent-ils laisser tomber le masque ?

Classé dans : Non classé | 18

Une traduction un brin polémique autour du fameux masque symbolisant les Anonymous.

Aussi joli soit-il, il pose quelques problèmes qui peuvent effectivement contrarier la posture et brouiller le message des actions de cet étrange et fuyant collectif.

Le masque fait référence à Guy Fawkes, personne historique anglais du XVIIe siècle, mais il a pour auteur le dessinateur contemporain David Lloyd de V pour Vendetta. Il est devenu célèbre après l’adaptation de la BD au cinéma. Film produit par Time Warner qui détient les droits à l’image sur le masque et à qui on doit payer une obole à chaque exemplaire du masque vendu (légalement).

Premier problème, le masque est sous copyright classique. Deuxième problème, il appartient à l’une de ces multinationales souvent prises pour cible par les Anonymous. Et, dernier problème, il semblerait qu’il soit produit dans les pires conditions du capitalisme mondialisé, c’est en tout cas ce que le laisse croire cette photo qui a semé le trouble et provoqué l’article très critique ci-dessous.

On aurait aimé qu’il fut dans le domaine public. Chiche qu’on demande tous à Time Warner combien ils veulent pour qu’il en soit ainsi et qu’on monte un crowdfunding dans la foulée pour récolter la somme ;)

Vincent Diamante - CC by-sa

L’hypocrisie des Anonymous a été dévoilée. Et maintenant ils font des pieds et des mains pour se défendre.

Anonymous have been exposed as hypocrites. Watch them try to wriggle out of it

Martha Gill – 6 novembre 2013 – The Telegraph (blog)
”(Traduction : lyn, Eiyeron, MFolschette, Catalaburro, Sky, M0tty + anonymes)’

Anonymous est une organisation définie surtout par ce que ses membres ont choisi de se mettre sur la tête, le fameux masque de V pour Vendetta. Mais depuis hier le masque a connu quelques problèmes techniques. Il semblerait qu’il défigure celui qui le porte.

Le jour de Guy Fawkes, juste à temps pour l’opération Million Mask March, cette photo de Reuters est apparue en page d’accueil de Reddit. Elle montre les masques fabriqués en masse dans une usine au Brésil. Ce n’est peut-être pas un atelier clandestin, mais c’est pourtant le mot que beaucoup ont à la bouche actuellement (d’autres photographies en suivant ce lien).

Cela ne correspond guère avec l’image du groupe. Anonymous lutte contre les effets du capitalisme globalisé – protestant contre de grandes entreprises menant la vie dure aux ouvriers. Et pourtant, on peut voir ces ouvriers, dans de mauvaises conditions de travail, fabriquant les masques des protestataires. Par ailleurs, on sait depuis pas mal de temps que Time Warner, une des plus grandes entreprises audiovisuelles au monde, fait du bénéfice chaque fois qu’un de ces masques est vendu.

Tout cela n’est-il pas légèrement… hypocrite ?

Le compte pro-Anomymous @youranoncentral a essayé de calmer Twitter : « Ecoutez tous, nos masques ont été fabriqués dans un pays en voie de développement. Nous sommes les seuls hypocrites. »

Et plusieurs personnes partagèrent des points de vue similaires à sayheykid24 sur Reddit : « Comment les gens pensent que ces masques ont été faits ? Pensaient-ils qu’ils étaient fait à la main et avec amour par des artisans opposés au grand capital ? »

En effet, que croyions-nous ? Il serait plus simple, plus économique et plus efficace pour les Anonymous de faire fabriquer des masques à la chaîne dans des pays en voie de développement. C’est généralement comme ça que de tels objets sont fabriqués. Cela serait également beaucoup demander à Anonymous que de s’assurer qu’aucune grande entreprise ne tire profit de leurs protestations. Et forcément, étant donné qu’Anonymous est un petit groupe faisant face à de grosses organisations sans scrupules, ils voudront réaliser l’opération la plus percutante possible, quitte à être aussi sans scrupules. Ils peuvent difficilement se permettre de ne pas l’être.

Mais si nous pensions cela nous aurions tort. Ces pressions économiques sont la raison pour laquelle l’industrie du disque a réprimé le piratage numérique et aussi pourquoi Mastercard et Visa ont mal agi envers certains clients – tous des ennemis, tous des Anonymous attaqués pour ces mêmes raisons. Étant donné qu’Anonymous demande aux entreprises de prendre une position inconfortable mais morale contre le système auquel elles sont soumises, si eux-mêmes n’y parviennent pas, ils sont alors eux-mêmes hypocrites. (Fabriquer un masque de Guy Fawkes est plus simple à réaliser chez soi, non ?)

Est-ce important ?

Bien sûr que ça l’est. C’est vrai que les Anonymous ne sont pas les seuls hypocrites. Mais tous les hypocrites ne sont pas entièrement dépendants de leur posture morale. Le fait de punir le mauvais comportement d’autrui fait partie intégrante du message des Anonymous – ils suggèrent de les rejoindre pour être de côté des gentils. Cela signifie que le groupe repose uniquement sur son intégrité morale – et s’ils ne peuvent se permettre de jouer selon leurs propres règles, ils ne peuvent certainement pas non plus se permettre de les enfreindre.

Le dernier problème avec le masque recensé à cette date a montré son (pas si vilain) visage hier. Il s’avère que, bien que cet accessoire soit pratique pour les vendettas masquées, il l’est moins pour se mettre publiquement en valeur. Que se passe-t-il quand la marche organisée, basée sur la notion d’anonymat, attire une célébrité tel que Russel Brand parmi ses rangs ? Brand a résolu le problème en tweetant des photos de lui-même portant son masque. Encore une fois, quelle ironie…

18 Réponses

  1. Un réponse a été publié par Anonymous ici : http://pastebin.com/sK6Zi3EM

  2. vvillenave

    Le personnage de Guy Fawkes lui-même est extrêmement ambigu (et dans l’œuvre d’Alan Moore cette ambiguïté est pleinement soulignée). Seule l’adaptation hollywoodienne a laissé passer la Conspiration des Poudres pour un mouvement révolutionnaire et libérateur (ce qu’il n’a jamais été en réalité).

  3. jsupejve

    Franchement m’est d’avis que l’auteur de cette critique ridicule (en tout cas à mes yeux), à tout de l’idiot utile, à qui l’on montre la lune du bout du doigt et qui ne voit en retour pas plus loin que ce dernier.

  4. Ca sent deux choses… La première, c’est la journaliste qui tombe sur un truc a priori scandaleux et qui se grouille de pondre un article sans vérifier ce qu’elle dit, et le kikoolol qui se sent obligé d’écrire plus de deux pages pour justifier que c’est pas la baronne de Rothschild qui a peint son masque à 2$… La seule info intéressante, en fait, c’est que Time Warner se met du pognon dans les poches grâce à Anonymous.

    Mais au fait… aucun de ces « millions » de script-kiddies n’a été foutu de trouver un symbole ? Ils sont vraiment obligés de reprendre un truc qui vient d’un film relativement médiocre pour avoir l’impression d’être un peu plus sérieux et un peu moins gamins ?

  5. Et dans le comic, V est explicitement anarchiste… Je doute que beaucoup d’anonymous le sache et encore plus qu’ils sachent définir l’anarchie (ou plutôt les anarchieS).

    Finalement, tout cela ne va pas plus loin qu’une référence à une réplique de film « Beneath this mask there is more than flesh. Beneath this mask there is an idea, Mr. Creedy, and ideas are bulletproof. » sans vraiment se soucier du reste. C’est catchy, l’imagerie fonctionne bien sur le plan marketing… mais idéologiquement ça reste très pauvre.

    Ceci dit, il n’existe aucun mouvement contestataire (même les plus anciens et les plus réfléchis/étudiés/…) qui n’ai pas de contradictions ( c’est plutôt une bonne chose d’ailleurs). En revanche, prendre pour symbole un masque Made in Sweatshops dont les droits vont à une multinationale de l’entertainement… ça prouve bien que le socle idéologique n’est pas très solide…

  6. « aucun de ces « millions » de script-kiddies n’a été foutu de trouver un symbole »
    @Incontinentia Buttocks : si l’emblème c’est celui là http://commons.wikimedia.org/wiki/F

  7. @Incontinentia Buttocks :

    Le premier visage d’Anonymous c’était Green Man : https://commons.wikimedia.org/wiki/… , parfois avec le texte « put your face here » en diagonale sur le visage.

    Mais ça c’était le bon vieux temps. Maintenant les newfags mènent le jeu, avec leurs principes à la con et leur admiration débile pour la culture d’hollywood.

    Fini l’époque des ragecomics et des raids qu’une poignée de barbus faisaient au nom du lulz sans se prendre trop au sérieux. Maintenant les advice animals pompés sur le dernier blockbuster ont remplacé les dessins faits en trois coups de souris dans Paint, et les pros du lulz ont laissé la place à des gamins enragés qui croient changer le monde en cliquant frénétiquement sur le gros bouton FIRE.

    /b/ is DEAD. :(

  8. Pourquoi relayer cet article arrogant et mal écrit, dénué de fact checking – en gros, un troll – d’une journaliste en manque de sensationnel ? (Sans oublier le système médiatique pourri de l’intérieur et incapable de contrôler la moindre des infos secrétés par ses entrailles putrides… hormi pour s’auto-censurer… histoire de pas se faire rattraper par la police du parti)

    Je veux dire : le fondement même des Anons c’est le LULZ. Tenter de troller des Anons, c’est tenter le diable… à moins que la complainte de @prout (c’était mieux avant :p) ne soit justifiée et que le nouveau visage des Anons n’ait oublié ses origines.

  9. Il existe une modélisation 3d du masque sous licence CC by-sa
    http://forum.freegamedev.net/viewto
    Peut-être que ça peut se fabriquer avec une imprimante 3D du coup…

    Sinon, il y a toujours la solution papier http://2.bp.blogspot.com/-hQ0J8QEBS
    Par contre faites ça discrètement qu’on ne puisse voir ni vos ciseaux ni votre imprimante « made in RPC »… Bande d’hypocrites…

  10. « Il existe une modélisation 3d du masque sous licence CC by-sa »

    Oui ben pas sûr que la licence soit valide pour le coup :/

  11. Pourquoi si c’est fait par rétro-ingénierie ?

  12. @JosephK : ben le visage du Guy Fawkes Mask, ça reste une propriété de DC Comics.

  13. Le visage du masque de V dans « V pour Vendetta » est la propriété de DC Comics, tu veux dire :P

    C’est comme pour Hello Kitty. C’est une marque mais Leclerc vend aussi des pulls avec des chats blanc ayant un nœud près de l’oreille sans que ce soit considéré comme une contre-façon.
    De même, tu peux acheter des sabres laser sans forcément que ce soit la propriété de… ah oui c’est vrai maintenant c’est Disney qui détient les droits sur Star Wars.

    Bref, il y a certainement un certains nombre de critères à ne pas dépasser dans le processus de copie mais vu qu’entre la bd et le film il y a déjà des différences…
    « Sous ce masque, il y a plus que de la chair. Sous ce masque, il y a une idée… Et les idées sont à l’épreuve des balles » et peut-être aussi des questions de « propriété intellectuelle » du coup :P

  14. « Bref, il y a certainement un certains nombre de critères à ne pas dépasser dans le processus de copie mais vu qu’entre la bd et le film il y a déjà des différences… »

    Oui enfin on voit des centaines de masques différents dans les Guy Fawkes Nights qui ont toutes leurs petites différences, et personne ne me fera croire que le masque d’Anonymous n’est pas une réplique plus ou moins exacte de celui de la BD/du film. Qu’il s’agisse de la version plastique ou de la version papier.

  15. Forcément puis que l’idée d’une foule masquée anonyme reprenant le pouvoir c’est le dénominateur commun et que cette idée est exprimée de manière percutante dans l’œuvre d’Alan Moore.
    C’est là qu’on entre dans le domaine de la culture commune partagée et plus dans celui de la propriété intellectuelle.
    Du coup, je ne vois rien d’incompatible à ce que le travail de modélisation 3D (puisque c’est surtout de ça qu’il s’agit) d’un objet issu de la culture populaire soit sous une licence cc by-sa.

  16. « C’est là qu’on entre dans le domaine de la culture commune partagée et plus dans celui de la propriété intellectuelle. »

    Ben écoute ce serait très beau si on sortait totalement du domaine du copyright comme ça dès qu’une oeuvre s’ancre profondément dans une culture, mais si tu demandes à un juriste, il te dira que si si, on est toujours dans le domaine du copyright. Spa moi qui l’ai décidé, j’invente rien. /o\

    « d’un objet issu de la culture populaire soit sous une licence cc by-sa »

    Bah justement c’est pas issu de la culture populaire. Des oeuvres issues de la culture populaire, c’était le cas de la majorité des oeuvres avant le 18ème siècle, mais maintenant une oeuvre est rattachée à un auteur (ou ayant-droit). Même un simple graffiti sur 4chan est soumis au copyright, donc un élément tiré d’une bande dessinée d’un gros studio américain…
    Les oeuvres libres sont un moyen de « repopulariser » la culture, mais pour ça il faut créer des oeuvres libres, pas modifier des oeuvres non-libres existantes (ça ne les rendra pas libre).

  17. C’est là qu’on en revient à l’exemple du clone Hello Kitty et du sabre laser…qu’elle est la part qui relève de la propriété intellectuelle ?
    Ce masque il se défini par quoi ? Est-ce qu’on doit aussi rendre des comptes à Warner et DC Comic si on crée le masque d’un mousquetaire qui sourit ?

    De même est-ce que toute référence au personnage historique de Guy Fawkes doit être déterminé en fonction des droits que détient un éditeur de bd ?

  18. « Est-ce qu’on doit aussi rendre des comptes à Warner et DC Comic si on crée le masque d’un mousquetaire qui sourit ? »

    Non, mais si le masque a la même tronche que celui-ci, tu auras du mal à convaincre qui que ce soit que t’as pas pompé dessus. Mais de toute façon là c’est même pas une question de mauvaise foi ou pas : Anonymous a choisi le masque de la Warner et l’assume entièrement.

    « De même est-ce que toute référence au personnage historique de Guy Fawkes doit être déterminé en fonction des droits que détient un éditeur de bd ? »

    Ah non parce que des masques de Guy Fawkes qui datent d’avant la BD y’en a plein (cf. Guy Fawkes Nights).

    Mais y’a même pas besoin de partir dans la branlette intellectuelle : d’un côté il y a un masque dont le design est identifié, et dont on sait qu’il est non-libre, de l’autre il y a un bodysuit vert qui n’est pas copyrighté (trop trivial) et que n’importe qui peut fabriquer.