Popcorn Time, mieux que Netflix pour voir des films en streaming via BitTorrent ! 1/3

Classé dans : Libres Logiciels | 8

On nous annonce la venue prochaine de Netflix en France, service de streaming de films qui fait déjà trembler les professionnels de la profession (qui n’ont pas jusque là réussi à se mettre d’accord pour propose une offre légale cohérente et mutualisée).

Les « pirates » s’en fichent, ils ont Popcorn Time, qualifiée ici de « pire cauchemar d’Hollywood ».

Voici en tout cas un outil (libre et) intéressant pour partager par torrents et lire à la volée de la vidéo sur Internet. Ce qui ne dit rien sur la licence de ces vidéos qui peuvent très bien être libres ou dans le domaine public, réglant alors la question des « pirates » qui n’existent plus.

Edit : Quelques jours plus tard, les développeurs fermaient soudainement le site et stoppaient leur travail ! Mais puisque c’est libre, l’application est déjà reprise par d’autres !!!

Popcorn Time

Popcorn Time : un « Netflix » open source de torrents pour pirates

Popcorn Time: Open Source Torrent Streaming Netflix for Pirates

Ernesto – 8 mars 2014 – TorrentFreak
(Traduction : ilo, Juliette, Kcchouette, aKa, lumi, Diab, Diin, loicwood, Amazigh, Alexis Ids, mokas01 + anonymes)

Popcorn Time, une application de streaming vidéo multi-plateforme et bénéficiant de la technologie BitTorrent, pourrait très bien se révéler être le pire cauchemar d’Hollywood. Le logiciel peut être décrit comme un Netflix pour pirates, permettant aux utilisateurs de diffuser les derniers grand succès sans frais. TorrentFreak s’est entretenu avec l’un des développeurs pour savoir comment l’application est née.

Au fil des ans, BitTorrent est devenu assez grand public, avec des centaines de millions de personnes utilisant des clients de torrent pour télécharger les derniers divertissements.

Malgré sa popularité, le processus de téléchargement peut se révéler ardu, particulièrement pour les novices. Confronté à ce problème, Sebastian, un designer de Buenos Aires, a décidé de concevoir un logiciel qui simplifie la manipulation et la rend aussi simple que Netflix.

« En tant que designer j’aime simplifier les choses. Prendre quelque chose de complexe et le rendre accessible pour l’utilisateur lambda. J’ai beaucoup d’amis qui ne comprennent pas comment fonctionnent les torrents et je voulais rendre l’usage de la technologie torrent facile et sans effort », nous dit Sebastian

Après quelques mois de code, Popcorn Time était né, un outil qui permet aux utilisateurs de diffuser des torrents de films populaires en un simple clic. Popcorn Time offre un accès immédiat à des centaines de films, disponibles en différentes qualités et sous-titrés si besoin.

Ce qui a débuté comme l’expérimentation d’un groupe d’amis s’est bientôt transforméen quelque chose de bien plus important. Popcorn Time a maintenant 20 collaborateurs sur Github et continue de se développer très rapidement. Des développeurs du monde entier ont ainsi ajouté de nouvelles caractéristiques et, en l’espace de 24 heures, l’application était traduite en six langues différentes.

Sebastian explique que Popcorn Time utilise node-webkit et est disponible sous Windows, Mac et Linux. Il s’agit d’un navigateur qui utilise HTML, CSS et JavaScript pour fournir les flux de films.

« La technologie utilisée pour l’appli et très simple. Nous utilisons un groupe d’APIs, une pour les torrents, une autre pour l’info du film, et une autre pour l’image de l’affiche du film. Nous avons aussi une API pour les sous-titres. Tout est automatisé, nous n’hébergeons rien, mais nous prenons les informations existantes pour les relier », explique Sebastian.

Les fichiers torrents viennent tous de YTS (anciennement YIFY), qui possède une API exploitée par Popcorn Time. L’application peut chercher dans sa base de données et autorise les utilisateurs à streamer le torrent à la demande. À la fin, l’appli continuera à partager pendant un moment, après que le téléchargement soit terminé, pour éviter le leeching.

Considérant que Popcorn mène à un grand nombre de films sous copyright, l’industrie culturelle risque de ne pas être contente mais si l’on en croit Sebastian, les développeurs ne s’attendent pas à des problèmes juridiques. Ils informent ainsi en page d’accueil les utilisateurs que « le téléchargement de films sous copyright peut ne pas autorisé dans votre pays ». Par ailleurs, ils ne font qu’intégrer du contenu déjà existant, et ce sans visée commerciale.

« Nous ne prévoyons pas de problèmes judiciaires; nous n’hébergeons rien, et aucun des développeurs ne se fait d’argent là-dessus. Il n’y a pas de publicités, pas de comptes premium, et aucun frais d’abonnement ou quoi que ce soit d’autre. C’est une aventure-expérience pour apprendre et partager », souligne Sebastian.

Toutes les personnes travaillant sur ce projet sont elles-mêmes de grands fans de films, et la plupart ont un compte Netflix. Sebastian reste convaincu qu’aller au cinéma est la meilleure façon de profiter d’un film, mais si des gens veulent regarder un film récent à la maison, ils devraient pouvoir le faire. Souvent, ce n’est pas le cas, et c’est là où Popcorn Time entre en jeu.

« Nous déplorons de ne pas avoir l’opportunité de regarder certains films à la maison. Popcorn Time est une expérimentation dont le but est de montrer que l’on peut faire mieux pour les utilisateurs, et ce, avec BitTorrent », dit Sebastian.

Popcorn Time est officiellement toujours en Bêta, et va continuer de s’améliorer au cours des semaines et mois à venir. Toutefois, une chose ne changera jamais, il restera libre et open source aussi longtemps qu’il existera.

8 Réponses

  1. Oulalalalala :) quelle merveille ! merciiiiii

  2. Si ça vient à marcher et à être connu je leurs prédis un avenir judiciaire torride aux gars… J’espère qu’ils ont les passeports prêts parce qu’il y a quelques requins qui ne les lâcheront pas malheureusement.

  3. C’est quoi le « leeching » ?

  4. @JP: > C’est quoi le « leeching » ?
    Voici ce que je comprends:
    Quand on télécharge en P2P, il y a les seeders et les leechers. Les seeders sont ceux qui donnent des bouts du fichier, les leechers sont ceux qui les téléchargent. Le leeching, je suppose, c’est le fait qu’il risque toujours qu’il y ait plus de leechers que de seeders. À ce moment-là, tu vois que le téléchargement du fichier n’avance plus.

    Donc, Popcorn a une «App» qui fait office de seeder pour éviter que le téléchargement d’un fichier s’arrête à 90%, vers la fin, par exemple, ce qui est très rageant pour les gens. C’est souvent ça l’obstacle dans le P2P:

    - si un fichier n’intéresse personne, tu risques de ne jamais pouvoir le télécharger. J’ai vu ça en essayant de télécharger je ne sais plus quelle distro de GNU/Linux en torrent: il n’y avait personne (pas de seeders) et j’ai dû me rabattre sur le téléchargement centralisé à partir d’un serveur.

    - ou si tout le monde veut le fichier mais arréte son client torrent dès la fin de son petit téléchargement personnel, il n’y aura pas assez de partage pour les autres. Donc, Popcorn remédie à cet égoïsme/ignorance en assurant un téléchargement au-delà de téléchargements ponctuels par les gens.

  5. Il manque sur leur site une licence libre clairement déclarée, rien de précis non plus sur Wikipédia.

    Et ça, trouvé dans la FAQ, ça intrigue:
    «What happens to the movies after I’m done?

    Your movies will stay buried in a secret folder somewhere in your drive until you restart your computer. Then it will be gone for good.»

    Ils veulent dire que ça va dans /tmp??

  6. Le lien pour la beta linux est cassé, c’est beta.
    Quelle idée d’héberger sur mega !
    Pas franchement engageant :(

    Un repost ?

  7. Tout les liens sont morts…

  8. You could potentially certainly visit expertise in the work you are writing. A segment desires for all the more ardent authors such as you exactly who aren’t worried to state how they feel. Constantly follow ones coronary heart.

Laissez un commentaire