Mozilla & Pocket : et si on montrait la force du Logiciel (vraiment) Libre  ?

image_pdfimage_print

On aime beaucoup la fondation Mozilla, et le plus poilu de nos navigateurs web : Firefox. Alors, forcément, parfois, on a envie d’être encore plus exigeants avec ceux qu’on aime en leur rappelant pourquoi on les aime.

Mozilla, Pocket et Framabag

Depuis quelques jours, Mozilla a poussé une mise à jour de FireFox intégrant l’application Pocket, un logiciel de lecture en différé… qui est privatif (mais pas le bout de code, intégré à Firefox 38.0.5 et suivants, qui lui est open source) et qui centralise nos données.

C’est d’autant plus dommage que des solutions réellement Libres et Open source existent, que ce soit Wallabag (dont nous avons ouvert une instance nommée Framabag) ou l’outil qui existait déjà dans Firefox (comme le rappelle Nicolas Lœuillet, un des développeurs de Wallabag, dans une discussion en anglais reproduite ici).

Alors voilà, chers ami-e-s de Mozilla, chers utilisateurs et utilisatrices de Firefox… On va pas vous faire la morale. Mozilla doit faire des choix, et à eux de savoir le prix des libertés qu’ils nous font gagner (en aidant Pocket à re-rédiger ses CGU, comme ils l’auraient fait) face à celles que l’on perdra (ensemble).

On veut juste en profiter pour démontrer, une fois de plus, les belles choses que permettent le Libre et le collaboratif.

Découvrez Framabag

Vous ne savez pas ce qu’est Pocket, Wallabag ou Framabag ? Pas de souci. Chez Framasoft, on a des bénévoles tellement swag qu’illes prennent de leur temps libre pour vous faire une présentation drôle, Libre et simple histoire d’expliquer ce qu’est une application de read-it-later à votre papé !

Vous pouvez télécharger cette présentation à cette adresse, elle est signée Pyves sous licence CC-BY-SA (mais c’est pas parce que c’est pas sous licence Beerware que vous pouvez pas lui payer une bière à l’occasion !) et a été réalisée grâce à RevealJS… et Gégé.

 

Une présentation faite grâce à Gégé !

Gégé, c’est le GEektionerd GEnerator ! Il s’agit d’un fork du logiciel ComicGen de Chamb, qui permet de créer des images hyper simplement à partir d’une base de dessins. Cyrille, un de nos bénévoles, l’a forké en utilisant quelques dessins du geektionnerd afin que l’on puisse s’amuser avec les personnages de Gee.

Sauf que depuis que Pyves nous prépare cette belle présentation, on s’est dit que Gégé manquait de contenu ! Qu’à cela ne tienne… Un autre bénévole, Obny, est allé farfouiller dans les BD du geektionnerd pour nous aider à nourrir Gégé d’une trentaine de nouveaux dessins !

On peut donc désormais créer ses propres aventures en deux clics et trois roulés de mollette, comme ça :

troll connards

Toi aussi, viens tester Gégé ici !

Bienvenue chez les FramaColibris

La présentation de Pyves mettant en valeur l’application de Nicolas (et de son équipe), le travail de recherche d’Obny dans les dessins de Gee, le boulot d’intégration de Cyrille dans un fork du logiciel de Chamb… Voilà la force du Libre : des collaborations (et parfois des moments de poilades) rendues possibles grâce à des rencontres autour de nos claviers.

Depuis quelques mois, Framasoft a timidement ouvert aux bénévoles et bonnes volontés un forum pour demander et intégrer vos participation à l’aventure : www.framacolibri.org . Le nom est inspiré à la fois du mouvement Colibris (à découvrir et partager ^^) mais aussi de la légende… Un petit oiseau amène des gouttes du lac pour éteindre l’incendie de la forêt, car même si ça paraît insignifiant, il « fait sa part ».

framacolibri logo

C’est sur ce sujet que Pyves nous a rejoint pour proposer à framabag sa magnifique présentation. Et c’est à l’occasion de cette annonce que Obny a aidé Cyrille à trouver et intégrer plus de dessins à Gégé.

La morale de cette histoire, nous demanderez-vous… ? Elle est simple :

« La route est longue, mais la voie est libre… surtout lorsque chacun-e fait sa part. »

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur www.framasoft.org

12 Réponses

  1. Ma liseuse (Pocketbook) peut se connecter à un compte Pocket. Je peux donc « bookmarquer » des articles dans la journée sur Firefox et les lire le soir tranquillement le soir sur ma liseuse. Je n’aurais pas la possibilité de faire la même chose si une autre technologie avait été choisie. On ne peut pas installer d’appli de façon simple sur une liseuse.

    • En fait je fais la même chose avec mon Kobo depuis longtemps avec l’*extension* pocket pour Firefox. Une extension, c’est parfait pour cela. ya pas besoin de plus, et c’est opt-in. Il y avait aucune raison de bundle ça avec Firefox, aucune. Surtout pour supprimer ReadingList dans la foulée.

    • @tyreb : comment fais tu pour importer sur une liseuse PocketBook ce qu’il y a dans Pocket ? Ça m’intéresse, mais je ne trouve rien sur le web.

  2. Perso ma liseuse me permet de me connecter au web… donc à un compte Wallabag si j’en ai envie… :sifflote:

  3. PereDesPeuples

    Eskeu l’appli Wallabag existe aussi pour des smartphones sous FirefoxOS?

    • Je suis aussi très intéréssé par la possiblité de lire mes articles sur mon firefoxOS.
      Sur le navigateur Firefox, je n’utilise pas Framabag, mais le module « Scrapbook », qui fonctionne bien et qui propose de stocker les sites web, de pouvoir surligner certains passages, etc … Pratique dans le train.

  4. Sympa la présentation à télécharger mais il m’a fallu du temps avant de me rendre compte qu’il y avait une flèche en bas à droite. Du bleu foncé sur un fond noir, c’est pas lisible. Faudrait plutôt mettre la flèche en blanc pour que monsieur tout le monde puisse lire la présentation une fois l’avoir téléchargée.

    Si la présentation est censée être aussi dispo en ligne, j’ai un souci d’affichage (Firefox + Ubuntu): elle est trop grande et donc on ne voit pas la droite du dessin ni les flèches pour naviguer.

    En tout cas, je vais tenter le framabag, ça m’a l’air bien utile. 🙂

  5. Si je comprends bien, ce sont des outils pour faire la même chose que « enregistrer la page » et la sauvegarder dans un cloud pour éventuellement l’ouvrir ailleurs, mais davantage intégré au navigateur ? Je ne sais pas trop si beaucoup de monde se servira de ça, j’ai l’intuition que non mais ce n’est que mon intuition. Du coup l’avantage me semble franchement très ténu, alors que côté inconvénients, rajouter ça par défaut alourdit ENCORE la bête, avec un service non libre par dessus le marché, c’est quand même dommage. Au moins, en tant qu’extension, le choix revenait à l’utilisateur. Là, le code est là, même si t’en veux pas.

Laissez un commentaire