1

PeerTube v5 : the result of 5 years’ handcrafting

Late 2017, we announced our desire to create a free, decentralised and federated alternative to YouTube.

Five years later, we are releasing PeerTube v5, a tool used by hundreds of thousands people on a thousand interconnected platforms to share over 850,000 videos.

¬ę Collectivise Internet / Convivialise Internet ūü¶Üūü¶Ü ¬Ľ
Our new 3-year roadmap is funded by your donations.

You will find a short presentation of this roadmap on our Support Framasoft website.

‚ě°ÔłŹ Read all blogposts of this campaign (oct. – d√©c. 2022, mostly in French)

Illustration PeerTube V5
Illustration CC BY David Revoy

Five years of shaping PeerTube by hand

For the past 5 years, our only developer dedicated to PeerTube (and to other tasks in Framasoft) has released one new major version per year:

    • PeerTube v1 (Oct. 2018) allows you to create a video platform with federation, peer-to-peer streaming, redundancy, search tools and multilingual interface.
    • PeerTube v2 (Nov 2019) brings notifications, playlists and plugins.
    • PeerTube v3 (Jan. 2021) adds federated search, live and peer-to-peer streaming.
    • PeerTube v4 (Dec. 2021) allows to customise each platform’s homepage, to sort and filter displayed videos, and to manage them more easily.

Throughout these years, this developer has taken care to improve moderation and federation tools, the video player, the interface, the code and the accessibility and also to fix bugs while answering community questions and needs.

PeerTube ecosytem

PeerTube is an artisanal work, in the noble sense of the word. It is a handcrafted tool that now serves a large alternative ecosystem for online video.

Once again, we would like to remind you that our small non-profit creates and maintains all this with only one developer on the project, helped by:

  • Framasoft employees and volunteers for communication, strategy, administration;
  • PeerTube community which regularly contributes to code, plugins, translations, suggestions, sharing and donations (thanks and lots of datalove to you <3);
  • Service providers in specialized areas (UX or UI design, accessibility, creation of mobile applications, etc.).

However PeerTube is only one of dozens of projects we maintain at Framasoft, even though it is one of the largest.

Like every thing we do, PeerTube is mainly funded by your donations (and donations from foundations like NLnet).

 Support PeerTube by donating to Framasoft

A year of work to make PeerTube easier to use

Since the beginning of 2022, we have been working on PeerTube to make it easier and easier to use for videomakers and their communities.

In February, version 4.1 brings several expected improvements: of the interface, of the video player on mobile devices, of the plugin system, of the search filters or of the instance customization.

In June, version 4.2 introduces two major new features: the Studio, for light video editing directly from PeerTube; and replay publication for ¬ę¬†Twitch-like¬†¬Ľ live streams. Other new features include detailed video statistics, latency management for live streaming and subtitle editing directly from the interface.

In September, with version 4.3, you can now automate video import from a YouTube (or Vimeo) channel. We have also completely reworked the interface for creating a PeerTube account and improved the live streams display on external website.

PeerTube Studio

PeerTube v5: improving and securing to empower yourself better

It’s now December 2022, and PeerTube v5 is now available! This version enhances security in several ways.

The file system has been redesigned to secure internal and private videos. This was a fairly complex work that lays a basis for some much asked future features.

Another very emancipating technical improvement is the possibility of storing live streams in the cloud, with ¬ę¬†object storage¬†¬Ľ system. This means that PeerTube platforms hosted on a server with limited disk storage and bandwidth are no longer limited in their ability to offer live streams.

It is now possible to use two-factor authentication to connect to a PeerTube platform. We use the OTP (One Time Password) method which allows, via an external application, to generate a unique code to validate the connection to its account.

This new version also comes with a lot of bug fixes and improvements. For example, we have added more possibilities to the API, so that PeerTube contributors can develop even more powerful plugins.

Also, the PeerTube interface has received many changes. For example, in the My Videos menu now displays channels, and a mention of the playlist in which a video has been added to.

Finally, we have now a detailed OpenTelemetry documentation (feature released in version 4.2) which brings advanced statistics and observability.

Support, intern, technical challenges and questions on our horizon

Right now, we only have a clear vision for the near future of PeerTube.

Illustration : David Revoy (CC-By)

This year again, we have supported John Livingston‘s work on PeerTube Live Chat plugin, and we can announce that the easy plugin set-up is coming very soon!

In early 2023, we plan to work on a rather technical but very exciting feature, which should reduce the servers’ load and thus to lower the power needed to create a PeerTube platform: we’ll tell you more as soon as we’ve made progress.

Also in 2023, we will welcome a developer intern. We want more and more people to become familiar with PeerTube core code. We want to expermient with temporarily expanding the team working on it.

Finally, the day after this article is published, we will answer all your questions on reddit. Join us on December 14th at 4pm (CEST) on r/opensource for an AMA (Ask Me Anything) about PeerTube and Framasoft!

 Support PeerTube by donating to Framasoft

Share your ideas for PeerTube v6!

These few points aside… we have no idea what the PeerTube roadmap will be in 2023. We need you to help us define it!

Please go to Let’s Improve PeerTube and publish your ideas (and vote for the ones you’re excited about). We want to know what the PeerTube community needs and wants, especially the ¬ę¬†non-geek¬†¬Ľ audience who doesn’ t care about words like ¬ę¬†server¬†¬Ľ or ¬ę¬†instance¬†¬Ľ and just want to watch and share videos.

More than 90 ideas have been already published on Let’s improve Peertube

In early 2023, we will go through the most popular suggestions and select those that fit our vision for PeerTube and our development capabilities, in order to build the PeerTube v6 roadmap.

So it’s up to you to tell us what future you want for PeerTube!

An international tool…

This year, we were lucky enough to have two development contracts that helped us to fund some of our work on PeerTube.

The French Ministry of Education funded the Studio (a tool for editing videos) to be implemented on its platform apps.education.fr (a free-libre service platform provided by the Ministry to all teachers and staff).

Howlround, a Boston-based open platform for theatremakers worldwide, funded detailed video and live stats, but also replay feature for permanent lives.

Finally, we received an exceptional grant from the Dutch foundation NLnet to work on PeerTube v5.

…funded by French-speaking donations

Put together, these amounts represent a small half of our annual budget dedicated to PeerTube (which we estimate at 70 000 ‚ā¨). The other part comes from Framasoft’s budget, i.e. from the donations that our non profit receives from its mainly French-speaking community. To us, it seems almost unfair that it is mainly French speakers who finance a tool that has a truly international scope

But here’s the thing: we’re already not very good at ¬ę¬†selling ourselves¬†¬Ľ, promoting our work and getting donations, so if we have to do international marketing, we’re not out of the woods!

We don’t have a marketing department: we only have you.

So we need your help. Spread the word about our donation campaign around you, especially outside the French-speaking world.

Do not hesitate to share the address support.joinpeertube.org around you, on your PeerTube platforms, in your communities that benefit from this alternative.

At the time of publishing, we are still missing 115 000 ‚ā¨ to finance our yearly budget and make everything we want to do in 2023 happen.

If you can (especially in these hard times) and if you want to, thanks for supporting our non-profit and our actions.

¬†ūü¶Ü¬†Support Framasoft




PeerTube v5 : le r√©sultat de 5 ans de travail artisanal

Fin 2017, nous annoncions notre volonté de créer un outil alternatif à YouTube qui soit libre, décentralisé et fédéré.

Cinq ans plus tard, nous publions la v5 de PeerTube, un outil utilisé par des centaines de milliers de personnes sur un millier de plateformes interconnectées pour partager ensemble plus de 850 000 vidéos.

¬ę Collectivisons Internet / Convivialisons Internet ūü¶Üūü¶Ü ¬Ľ
Les actions de notre nouvelle feuille de route étant financées par vos dons (défiscalisables à 66 %), vous pouvez en trouver un résumé complet sur le site Soutenir Framasoft.

‚ě°ÔłŹ Lire la s√©rie d’articles de cette campagne (oct. – d√©c. 2022)

Illustration PeerTube V5
Illustration CC BY David Revoy

Cinq années à façonner PeerTube

Depuis 5 ans, notre unique d√©veloppeur consacr√© √† PeerTube (et √† d’autres t√Ęches dans Framasoft) a publi√© une nouvelle version majeure par an :

  • PeerTube v1 (oct. 2018) permet de cr√©er une plateforme vid√©o avec f√©d√©ration, diffusion en pair √† pair, redondance, outils de recherche et interface multilingue.
  • PeerTube v2 (nov. 2019) apporte les notifications, les playlists, les plugins.
  • PeerTube v3 (jan. 2021) ajoute la recherche f√©d√©r√©e, mais surtout le streaming en direct et en pair √† pair.
  • PeerTube v4 (dec. 2021) permet de personnaliser l’accueil de sa plateforme, de trier et filtrer les vid√©os affich√©es, et de les g√©rer plus facilement.

Tout au long de ces ann√©es, ce d√©veloppeur a pris soin d’am√©liorer les outils de mod√©ration et de f√©d√©ration, le lecteur vid√©o, l’interface, le code, l’accessibilit√© et de r√©parer les bugs tout en r√©pondant aux questions et besoins exprim√©s par la communaut√©.

L’√©cosyst√®me PeerTube

PeerTube est un travail artisanal, au sens noble du terme. C’est un outil fa√ßonn√© √† la main, qui sert aujourd’hui un vaste √©cosyst√®me alternatif pour les vid√©os en ligne. En voici les d√©tails :

Une fois encore, nous tenons à rappeler que notre petite association crée et maintient tout cela avec un seul développeur sur le projet, aidé :

  • par des salari√©¬∑es et b√©n√©voles de Framasoft pour la communication, la strat√©gie, l’administratif ;
  • par la communaut√© qui contribue r√©guli√®rement sous forme de code, de plugin, de traductions, de suggestions, de partages et de dons (merci et plein de datalove √† vous <3) ;
  • par des prestataires qui vont intervenir sur des domaines sp√©cialis√©s (design UX ou UI, accessibilit√©, cr√©ation d’applications mobiles, etc.).

Pourtant, PeerTube n’est qu’un projet parmi les dizaines que nous maintenons, √† Framasoft, m√™me si c’est l’un des projets les plus cons√©quents.

Et comme tout ce que nous faisons, PeerTube est principalement financé par vos dons (et des dons de fondations telles que NLnet).

Soutenir PeerTube par un don à Framasoft

Un an de travail pour faciliter les usages

Depuis le d√©but de l’ann√©e 2022, nous continuons le travail sur PeerTube afin qu’il devienne de plus en plus facile √† aborder pour les vid√©astes et leurs publics.

En f√©vrier, la version 4.1 apporte plusieurs am√©liorations attendues : de l’interface, du lecteur vid√©o sur les mobiles, du syst√®me de plugins, des filtres de recherches, ou de la personnalisation des instances.

En juin, la version 4.2 pr√©sente deux grandes nouveaut√©s : le Studio, pour modifier des vid√©os directement depuis PeerTube ; et la publication de replay pour les directs ¬ę¬†√† la Twitch¬†¬Ľ. Notons aussi les statistiques vid√©os d√©taill√©es, la gestion de la latence pour les directs et l’√©dition de sous-titres directement depuis l’interface.

En septembre, avec la version 4.3, on peut enfin automatiser l’import des vid√©os depuis une cha√ģne YouTube (ou Vim√©o). Nous avons aussi compl√®tement retravaill√© l’interface de cr√©ation de compte PeerTube et am√©lior√© l’affichage des directs sur un site externe.

Le studio PeerTube

PeerTube v5 : améliorer et sécuriser pour mieux vous empuissanter

Nous sommes en d√©cembre 2022, et la v5 de PeerTube est d√©sormais disponible ! C’est une version qui renforce la s√©curit√© de plusieurs mani√®res.

Le syst√®me de fichiers a √©t√© repens√© afin de s√©curiser les vid√©os internes et priv√©es. C’√©tait un travail de fond assez complexe qui pose les bases pour de futures fonctionnalit√©s tr√®s demand√©es.

Autre am√©lioration technique tr√®s √©mancipatrice : la possibilit√© de stocker les directs ¬ę¬†sur le cloud¬†¬Ľ, avec le syst√®me ¬ę¬†object storage¬†¬Ľ. Ainsi, les plateformes PeerTube h√©berg√©es sur un serveur avec peu d’espace disque ne sont plus limit√©es pour proposer du live.

Il est d√©sormais possible d’utiliser l‚Äôauthentification √† deux facteurs afin de se connecter √† sa plateforme PeerTube. Nous utilisons ici la m√©thode OTP (One Time Password) qui permet, via une application externe, de g√©n√©rer un code unique pour valider la connexion √† son compte.

Cette nouvelle version vient aussi avec son lot de corrections de bugs et d’am√©liorations. Ainsi, nous avons ajout√© plus de possibilit√©s au niveau de l’API, afin que les contributrices PeerTube puissent d√©velopper des plugins toujours plus puissants.

De m√™me, l’interface de PeerTube a re√ßu de nombreuses √©volutions, avec par exemple, dans l’espace Mes Vid√©os, l’apparition des cha√ģnes, ou la mention de la playlist dans laquelle se trouve une vid√©o.

Enfin, nous avons pu d√©tailler la documentation d’OpenTelemetry (fonctionnalit√© apparue dans la version 4.2) qui permet d’obtenir des statistiques de maintenance et d’observation avanc√©es.

Soutien, stagiaire, d√©fis techniques et questions √† l’horizon

Illustration : David Revoy (CC-By)

D’une part nous avons cette ann√©e encore soutenu le travail de John Livingston sur le plugin PeerTube Live Chat, et on peut vous annoncer que l’installation facilit√©e arrive tr√®s prochainement !

D√©but 2023, nous comptons travailler sur une fonctionnalit√© assez technique mais tr√®s enthousiasmante, qui devrait permettre d’all√©ger la charge sur les serveurs et donc abaisser la puissance n√©cessaire pour cr√©er une plateforme PeerTube : on vous en d√©voile plus d√®s qu’on aura avanc√© dessus.

Toujours en 2023, nous allons accueillir un stagiaire en d√©veloppement. Nous souhaitons en effet que de plus en plus de personnes se familiarisent avec le cŇďur du code de PeerTube. Nous allons ainsi exp√©rimenter d’agrandir, temporairement, l’√©quipe qui travaille dessus.

Enfin, dès le lendemain de la parution de cet article, nous répondrons, en anglais, à toutes vos questions sur reddit. Rejoignez nous le 14 décembre dès 16h (Heure de Paris) sur r/opensource pour une AMA (Ask Me Anything Рdemandez-nous ce que vous voulez) sur PeerTube et Framasoft !

Soutenir PeerTube par un don à Framasoft

Partagez vos idées pour PeerTube v6 !

Le futur proche de PeerTube est clair √† nos yeux, mais pour la suite, ce sont vos suggestions qui vont nous guider. Nous n’avons pas d’id√©e de ce que sera la feuille de route de PeerTube en 2023. Pour la d√©finir, nous avons besoin de vous !

Allez proposer vos id√©es (et voter pour les id√©es qui vous enthousiasment) sur Let’s Improve PeerTube (en anglais uniquement). Nous voulons savoir quels sont les besoins, quelles sont les envies du public de PeerTube, et plus particuli√®rement le public ¬ę¬†non-geek¬†¬Ľ, qui se fiche √©perdument des mots ¬ę¬†serveur¬†¬Ľ ou ¬ę¬†instance¬†¬Ľ, et qui souhaite juste voir et partager des vid√©os sur cet outil.

Plus de 90 suggestions sont d√©j√† pr√©sentes sur Let’s improve Peertube. ajoutez la v√ītre !

Début 2023, nous irons voir les suggestions les plus plébiscitées et nous sélectionnerons celles qui correspondent à notre vision de PeerTube et à nos capacités de développement, afin de construire la feuille de route de PeerTube v6.

C’est donc √† vous de nous dire quel avenir vous souhaitez pour PeerTube !

Un outil international…

Cette ann√©e, nous avons eu la chance d’avoir deux prestations en d√©veloppement qui nous ont aid√©s √† financer une partie de notre travail sur PeerTube.

Le minist√®re de l’√Čducation nationale a financ√© le Studio (outil pour modifier les vid√©os) afin de l’impl√©menter sur sa plateforme d’outils libre apps.education.fr (si vous d√©pendez du MEN, pensez √† utiliser et promouvoir cette plateforme !).

Howlround, un média universitaire de Boston autour des arts scéniques, a, quant à lui, financé les statistiques détaillées des vidéos et des directs, ainsi que le replay pour les live permanents.

Enfin, nous avons b√©n√©fici√© d’une bourse exceptionnelle de la fondation N√©erlandaise NLnet pour le travail sur la v5 de PeerTube.

…financ√© par les dons francophones

Mises bout √† bout, ces sommes repr√©sentent une petite moiti√© de notre budget annuel consacr√© √† PeerTube (que nous estimons √† 70 000 ‚ā¨). Le reste de l’argent provient donc du budget de Framasoft, c‚Äôest-√†-dire des dons que notre association re√ßoit de son public principalement francophone. Cela nous semble presque injuste que ce soit majoritairement les francophones qui financent un outil qui a une v√©ritable port√©e internationale

Mais voil√† : le fait est qu’on n’est d√©j√† pas hyper dou√©es pour ¬ę¬†se vendre¬†¬Ľ, promouvoir notre travail et aller chercher les dons, alors s’il faut faire du marketing international, on n’est pas rendus !

Nous n’avons pas de service marketing : nous n’avons que vous.

Nous avons donc besoin de votre aide. Faites marcher le bouche-√†-oreille pour faire conna√ģtre notre campagne de dons autour de vous, sp√©cifiquement hors de la francophonie.

N’h√©sitez pas √† partager l’adresse soutenir.framasoft.org autour de vous, sur vos plateformes PeerTube, dans vos communaut√©s qui b√©n√©ficient de cette alternative.

√Ä l‚Äôheure o√Ļ nous publions ces lignes, nous estimons qu‚Äôil nous manque un peu plus de 115 000 ‚ā¨ pour boucler notre budget annuel et nous lancer sereinement dans nos actions en 2023.

Si vous le pouvez (eh oui, en ce moment c’est particulièrement compliqué), et si vous le voulez, merci de soutenir les actions de notre association.

Soutenir Framasoft




To understand and get started with PeerTube, check out the new Joinpeertube.org

2022 is definitely the year of our websites’ redesign: after the evolution of our services homepages, degooglisons-internet.org website and recently framasoft.org, it is now time for joinpeertube.org to get a makeover.

¬ę Collectivise Internet / Convivialise Internet ūü¶Üūü¶Ü ¬Ľ Our new 3-year roadmap is funded by your donations.

You will find a short presentation of this roadmap on our Support Framasoft website.

‚ě°ÔłŹ Read all blogposts of this campaign (oct. – d√©c. 2022, mostly in French)

This website was launched on 28 February 2018 and redesigned once at the end of 2019. Its aim is to help those who have heard of PeerTube discover more about it and understand what it is. Indeed, it is not always easy for Internet users used to the web giants centralised video platforms to understand PeerTube specifics. The 2019 version of this website made possible to understand what PeerTube is for people with a good digital literacy. But we felt that was not always the case for a larger majority of Internet users.

In order to confirm this impression, we worked with the web agency La Coopérative des Internets, which conducted an audit of the website via user tests and suggested ways of improving it. The JoinPeerTube you are accessing today is the result of this collaborative work.

Let see what changed…

Less information, easier to understand

User testing revealed the homepage was too long and contained too much information, and that some informations were too technical. To give you an example, the tagline ¬ę¬†free software to take back control of your videos¬†¬Ľ was not well understood. By using it, we assumed that people arriving on the website were familiar with the fact that software can provide online service (Software as a service mode). This is obviously not true for a large number of Internet users.

We have therefore simplified the wording: you will no longer find a mention of ¬ę¬†software¬†¬Ľ, PeerTube is now a tool that allows the creation of a video platform (and not an ¬ę¬†instance¬†¬Ľ, a term that only those in the know understood).

We have also simplified the texts so that they contain fewer explanations. This has greatly reduced the length of the homepage! And for those who would like to know more, we have added a section at the bottom of each page inviting you to consult the F.A.Q. (frequently asked questions). Very thorough and easy to use, the F.A.Q. is now directly accessible from the menu.

old and new JoinPeerTube homepages
On the left, the old JoinPeerTube homepage, on the right the new one.

A new menu to differentiate use cases

On this updated JoinPeerTube, new pages have been created, others have been deleted or modified. The aim of this restructuring is to provide more support for users in their specific use cases (e.g. not offering information about publishing content to someone who just wants to watch videos).

Old and new JoinPeerTube Menu
On the left, the old JoinPeerTube menu, on the right the new one.

 

The new homepage is now called What is PeerTube? because we have limited the information on it to the essentials. Useful for everyone, this page presents, in a few lines (and hopefully!), what PeerTube is. The section What do we find on PeerTube? encourages you to discover our own selection of quality content. By offering two different selections (one recommending PeerTube platforms, the other videos hosted on different platforms), we hope to provide a better understanding of the tool.

screenshot of the new section presenting our content selections (platforms and videos)
The new section presenting our content selections (platforms and videos)

The new Browse Content page allows you to search through the 600,000 videos and 1,000 platforms in the PeerTube network.This integrated search engine uses SepiaSearch, the search engine we have been maintaining since September 2020. The results are now displayed according to their type (among videos, channels and playlists), which is really convenient.

The Publish videos page is intended for video makers. After explaining in a few lines the interest of distributing your videos via PeerTube when you are a content creator, we present the two ways to join PeerTube:

  • by creating an account on an existing PeerTube platform
  • by creating your own PeerTube platform

screenshot section I'm getting started on PeerTube

The first proposal takes you to the Find a PeerTube Platform page which displays a list of platforms based on several criteria: profile type (the videomaker profile only offers platforms open to registration), topic(s), sensitive videos mode and language.

The second proposal takes you to the PeerTube technical documentation site where those with technical skills will find everything they need to start hosting their own PeerTube platform.

The PeerTube news page is still accessible from the menu. If you want to know about the features of the latest versions, and suscribe to the PeerTube newsletter, it is just one click away!

Expanding Contribution

As you know, PeerTube is a free-libre tool to which you can contribute in many ways. The PeerTube community is already very active, whether it be suggesting new features or improvements, submitting bug reports, creating plugins and themes, translating interfaces, improving documentation, creating tutorials, or responding to those who have difficulty using the tool.

By clicking on the Contribute orange button in the menu, you can discover three easy ways to contribute to the project.

screenshot page Contribute on JoinPeerTube

First way: suggest an idea or improvement on Let’s Improve PeerTube!, launched last July. We want to know what content creators, video-lovers and non-tech-savvy people miss from PeerTube or what changes/new experiences they would like to have. If you are not necessarily inspired, you can always vote for one of the 90+ ideas already posted. We’d like to take this opportunity to thank all the people who made these proposals and all those who voted.

Second way: participate in the funding of PeerTube. As you probably already know, PeerTube is a project financed by Framasoft, so funded by donations from our (mostly French and French-speaking) supporters. Framasoft is in charge of the financial management and the development of the project, among other things. The growing success of PeerTube means that we have to do more and more work to maintain and respond to the people who use it. Do you think we are going in the right direction? Then, if you have the desire and the means, we invite you to make a donation.

Third way: participate in PeerTube development. Whether you have programming skills or not, there will always be something to contribute. We have listed on a dedicated page how you can help. Don’t hesitate!

Making PeerTube easier to use

JoinPeerTube first versions highlighted how PeerTube is a great technical tool and allowed us to promote it to people with technical skills. Now that there are over 1000 PeerTube platforms, our new focus is to reach a wider, less digitally savvy audience to make it easy for them to understand what PeerTube is all about. We hope that this new version of the site will be useful and make PeerTube easier to use.

For those of you who are wondering where we are with PeerTube development, we remind you that a version 4.3 was released last September. You should also know that an RC (Release Candidate) version of V5 is now available. If all goes well, we will release the new major version of PeerTube within two or three weeks (time to fix the bugs that the RC will bring up). We will announce all the new features here very soon…

Framasoft donation bar on 2022 11 29th, at 54808‚ā¨ over 200000

At the time of publishing, we are still missing 145 100 ‚ā¨ to finance our yearly budget and make everything we want to do in 2023 happen. If you can (especially in these hard times) and if you want to, thanks for supporting our non-profit and our actions.

¬†ūü¶Ü¬†Support Framasoft

Helpful links




Pour comprendre et commencer avec PeerTube, découvrez le nouveau Joinpeertube.org

L’ann√©e 2022 est d√©cid√©ment celle des refontes de nos sites web : apr√®s l’√©volution des pages d’accueil de nos services, de notre site degooglisons-internet.org et derni√®rement de framasoft.org, c’est au site joinpeertube.org de se refaire une beaut√©.

¬ę Collectivisons Internet / Convivialisons Internet ūü¶Üūü¶Ü ¬Ľ

Les actions de notre nouvelle feuille de route étant financées par vos dons (défiscalisables à 66 %), vous pouvez en trouver un résumé complet sur le site Soutenir Framasoft.

‚ě°ÔłŹ Lire la s√©rie d’articles de cette campagne (oct. – d√©c. 2022)

Ce site, lanc√© le 28 f√©vrier 2018 et d√©j√† refondu une premi√®re fois fin 2019, a pour objectif de faire d√©couvrir et comprendre ce qu’est PeerTube √† toute personne qui en aurait entendu parler. Il n’est en effet pas toujours simple pour les internautes habitu√©‚čÖes aux plateformes de vid√©o centralis√©es des g√©ants du web de comprendre les sp√©cificit√©s de PeerTube. Si la version 2019 de ce site permettait √† des personnes ayant un bon niveau de culture num√©rique de comprendre ce qu’est PeerTube, ce n’√©tait pas toujours le cas pour une majorit√© d’internautes.

Afin de confirmer cette impression, nous avons travaill√© avec l’agence web La Coop√©rative des Internets qui a r√©alis√© un audit du site via des tests utilisateur‚čÖices et nous a sugg√©r√© des pistes d’am√©lioration. Le JoinPeerTube auquel vous acc√©dez aujourd’hui est le r√©sultat de ce travail en collaboration.

On vous explique ce qui a changé.

Des informations moins nombreuses et plus faciles à comprendre

Les tests utilisateur‚čÖices ont mis en √©vidence que la page d’accueil √©tait trop longue et qu’on y trouvait trop d’informations, dont certaines √©taient trop techniques. Pour vous donner un exemple, la phrase d’accroche ¬ę¬†un logiciel libre pour reprendre le contr√īle de vos vid√©os¬†¬Ľ n’√©tait pas bien comprise. En l’utilisant, nous supposions que les personnes arrivant sur le site √©taient famili√®res avec le fait qu’un logiciel peut fournir un service en ligne (mode Software as a service). Ce qui n’est √©videmment pas le cas d’un nombre important d’internautes.

Nous avons donc simplifi√© le vocabulaire utilis√© : vous ne trouverez plus mention de ¬ę¬†logiciel¬†¬Ľ, PeerTube est d√©sormais un outil qui permet la cr√©ation d’une plateforme vid√©o (et pas d’une ¬ę¬†instance¬†¬Ľ, terme que seul‚čÖes les connaisseurs comprenaient).

Nous avons aussi simplifi√© les textes pour qu’ils contiennent moins d’explications. La longueur de la page d’accueil s’en voit grandement r√©duite ! Et pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir plus, nous avons ajout√© en bas de chaque page une section incitant √† consulter la F.A.Q. (foire aux questions). Celle-ci est tr√®s compl√®te et facile d’utilisation et est d√©sormais directement accessible depuis le menu.

 

screenshot de l'ancienne et de la nouvelle page de JoinPeerTube
A gauche, l’ancienne page d’accueil de JoinPeerTube, √† droite la nouvelle.

Un nouveau menu pour différencier les usages

Sur ce nouveau JoinPeerTube, de nouvelles pages sont apparues, d’autres ont √©t√© supprim√©es ou modifi√©es. L’objectif de cette restructuration est d’accompagner davantage les internautes dans leurs usages sp√©cifiques (par exemple, ne pas proposer des informations sur la publication de contenus √† une personne qui veut simplement regarder des vid√©os).

Screenshot de l'ancien et du nouveau menu de JoinPeerTube
A gauche, l’ancien menu de JoinPeerTube, √† droite le nouveau.

 

La nouvelle page d’accueil s’intitule d√©sormais C’est quoi PeerTube ? car nous avons limit√© √† l’essentiel les informations y apparaissant. Utile √† tout le monde, cette page permet, en quelques lignes, de comprendre ce qu’est PeerTube (enfin on l’esp√®re !). La section Qu’est-ce qu’on trouve sur PeerTube ? permet de d√©couvrir des contenus de qualit√© s√©lectionn√©s par nos soins. En proposant deux s√©lections diff√©rentes (l’une vous recommande des plateformes PeerTube, l’autre des vid√©os h√©berg√©es sur diff√©rentes plateformes), nous esp√©rons permettre une meilleure compr√©hension de l’outil.

screenshot de la nouvelel section présentant nos sélections
La nouvelle section présentant nos sélections de contenus (plateformes et vidéos)

 

La nouvelle page Parcourir les contenus propose de chercher parmi les 600 000 vid√©os et 1 000 plateformes du r√©seau PeerTube. Ce moteur de recherche int√©gr√© utilise SepiaSearch, le moteur de recherche que nous proposons depuis septembre 2020. Les r√©sultats y sont d√©sormais affich√©s en fonction de leur type (parmi vid√©os, cha√ģnes et listes de lecture), ce qui est vraiment pratique.

La page Publier des vid√©os s’adresse aux vid√©astes. Apr√®s avoir expliqu√© en quelques lignes l’int√©r√™t de diffuser ses vid√©os via PeerTube lorsqu’on est vid√©aste, on y explicite les deux mani√®res de rejoindre PeerTube :

  • en cr√©ant un compte sur une plateforme PeerTube
  • en cr√©ant sa propre plateforme PeerTube.

screenshot de la section "Je me lance sur PeerTube"

La premi√®re m√©thode vous dirige sur la page Trouver une plateforme PeerTube qui vous affiche une liste de plateformes en fonction de plusieurs crit√®res : type de profil (le profil vid√©aste ne propose que des plateformes ouvertes √† l’inscription), th√©matique(s), mode de traitement des vid√©os sensibles et langue.

La seconde m√©thode vous dirige vers le site de documentation technique de PeerTube (principalement en anglais) o√Ļ les personnes ayant des comp√©tences techniques trouveront tous les √©l√©ments pour se lancer dans l’h√©bergement de leur propre plateforme PeerTube.

La page d√©di√©e aux actualit√©s de PeerTube est, elle, toujours accessible dans le menu. Si vous souhaitez conna√ģtre les fonctionnalit√©s offertes par les derni√®res versions, c’est l√† qu’il faut cliquer !

Développer la contribution

On le rappelle, PeerTube est un outil libre auquel vous pouvez contribuer de nombreuses mani√®res. La communaut√© de contribution autour de PeerTube est d√©j√† bien active, que ce soit pour sugg√©rer de nouvelles fonctionnalit√©s ou am√©liorations, nous transmettre des rapports de bugs, cr√©er des plugins et des th√®mes, traduire les interfaces, am√©liorer la documentation, r√©aliser des tutoriels d’utilisation ou r√©pondre √† celles et ceux qui rencontrent des difficult√©s √† l’utilisation de l’outil.

En cliquant sur le beau bouton orange Contribuer situé dans le menu, on vous propose de découvrir trois manières de contribuer facilement au projet :

screenshot de la section "Contribuer à PeerTube"

Premi√®re proposition : sugg√©rer une fonctionnalit√© ou une am√©lioration de l’outil sur le site Let‚Äôs improve PeerTube! (en anglais), lanc√© en juillet dernier. Nous avons besoin de savoir ce qui manque aux cr√©ateurs de contenu, aux amateurs de vid√©o et aux personnes non-tech. Selon vous, quelles fonctionnalit√©s pourrions-nous d√©velopper pour rendre l’usage de PeerTube encore plus simple et agr√©able ? Si vous n’√™tes pas forc√©ment inspir√©‚čÖes, vous pouvez toujours voter pour l’une des 90 propositions d√©j√† post√©es. On en profite pour remercier toutes les personnes √† l’origine de ces propositions et toutes celles qui sont all√©es voter.

Deuxi√®me proposition : participer au financement de PeerTube. Vous le savez s√Ľrement d√©j√†, PeerTube est un projet financ√© par Framasoft, donc par les dons des personnes qui nous soutiennent. Framasoft assure, entre autres, la gestion budg√©taire et le d√©veloppement du projet. Le succ√®s croissant de PeerTube implique un travail toujours plus important de maintenance et de r√©ponses aux personnes qui l‚Äôutilisent. Vous pensez que nous allons dans le bon sens‚ÄĮ? Alors, si vous en avez l‚Äôenvie et les moyens, nous vous invitons √† faire un don.

Troisi√®me proposition : participer au d√©veloppement de PeerTube. Que vous ayez des comp√©tences en programmation ou non, il y aura toujours de quoi faire pour contribuer. Nous avons list√© sur une page d√©di√©e (en anglais) comment vous pouvez nous aider. N’h√©sitez pas !

Faciliter l’utilisation de PeerTube

Les premi√®res versions de JoinPeerTube mettaient en √©vidence en quoi PeerTube est un chouette outil technique et nous a permis de le valoriser aupr√®s des personnes ayant des profils techniques. Maintenant qu’il existe plus de 1000 plateformes PeerTube, notre nouveau cap est de toucher un public plus vaste, moins √† l’aise avec le num√©rique, afin de lui permettre de comprendre ais√©ment ce qu’est PeerTube. On esp√®re donc que cette nouvelle version du site vous sera utile et facilitera l’utilisation de PeerTube.

Pour celles et ceux d’entre vous qui se demanderaient o√Ļ on en est du c√īt√© du d√©veloppement de PeerTube, on vous rappelle qu’une version 4.3 est sortie en septembre dernier. Sachez aussi qu’une version RC (Release Candidate) de la V5 est d√©sormais disponible. Si tout va bien, nous publierons la nouvelle version majeure de PeerTube d’ici deux ou trois semaines (le temps de corriger les bugs que la RC va faire remonter). Nous vous annoncerons par ici toutes ses nouveaut√©s tr√®s prochainement…

Barre de dons de Framasoft au 29 novembre 2022 √† 54 808 ‚ā¨ sur 200000‚ā¨.

√Ä l‚Äôheure o√Ļ nous publions ces lignes, nous estimons qu‚Äôil nous manque 145 100 ‚ā¨ pour boucler notre budget annuel et nous lancer sereinement dans nos actions en 2023.

Si vous le pouvez (eh oui, en ce moment c’est particulièrement compliqué), et si vous le voulez, merci de soutenir les actions de notre association.

¬†ūü¶Ü¬†Soutenir Framasoft

Ressources à consulter




PeerTube v4, more power to help you present your videos

Customization, content discovery, empowering through more control… Here is an overview of the new version of our software solution to create alternative platforms to YouTube and federate them together.

¬ę Frama is not just… ¬Ľ

Each week of Fall 2021, we want to present you the diversity of what Framasoft does. As these actions are funded by your donations (66% tax-free for Fench tax-payers), you can find a complete summary, in the form of cards to click and flip, on the website Support Framasoft.

‚ě°ÔłŹ Read this series of articles (FR, Oct – Dec 2021)

PeerTube is a free software that, once installed on a server, generates a video hosting platform. This platform can be federated, to share its video catalog with other PeerTube platforms. It also provides a resilient video broadcasting system, which combines peer-to-peer and traditional streaming.

Today, PeerTube is a whole ecosystem: with an index of nearly 900 public ¬ę¬†instances¬†¬Ľ (that’s how a PeerTube server is called), a search engine, dozens of plugins to adapt one’s instance to the needs of the content creators they hosts… But also tens of thousands of lines of code and hundreds of thousands of videos.

Card "Peertube" PeerTube is an open source software that democratises video distribution, as it allows hosts to create YouTube-like video platforms. These platforms can link together to show a wider range of videos while remaining independent.

A year of work since adding live streams

Last January, the 3rd version (v3) of PeerTube was released. The big new feature was the ability to stream live videos in peer-to-peer.

Late March 2021, version 3.1 was released, with improved video transcoding, interface, subscriptions…

Version 3.2 of PeerTube was released by the end of May. It allows content creators to customize their channels. Viewers also get better control of their viewing (automatic recover of views of downloads when interrupted, improvement on the video player contextual menu…).

Late July, version 3.3 offers administrators of a PeerTube instance homepage customization: add text, banners, highlight videos, channels, playlists. In addition, playlists now appear in search results, we have also shortened the web addresses of videos, channels and accounts, and the display of languages that read from right to left is now fully supported.

Framatube homepage
Framatube homepage

In early September, PeerTube version 3.4 was released. The video player became more convenient and fluid. Instance administrators can now federate only to an account or a channel (without having to federate with the whole instance that hosts them). But above all, it is now possible to filter videos on a page that displays several videos. For example, on the page of a channel you can display only the videos that are in French and that talk about cooking.

illustration CC-By David Revoy (sources)

A v4 by 2022, to give you even more control

The fourth version of PeerTube is scheduled for late 2021/early 2022. But as of today, we are publishing the Release Candidate of this v4, that is to say, the almost finished version that we will test for bugs and unexpected behavior. So we can already tell you about the new features!

The big new feature of this v4 is the table view of all the videos of an instance. It will facilitate instances administration and moderation by allowing you to select a batch of videos to apply the same action in bulk: delete them, block them, transcode them to or delete a certain video format, etc.

Table view of video administration on PeerTube
Table view of video administration on PeerTube

The advanced filter features make this bulk processing easier, by distinguishing between local videos (hosted on one’s own server) and remote videos (hosted on servers with which one has federated), or by sorting by publication date, for example.

Content creators will also be able to benefit from features to better manage all the videos on their PeerTube channels or view their subscribers. For now, this subscriber view is basic and doesn’t allow for (much) action, but it’s a foundation we’ll be able to build on to meet many needs.

Table view of subscribers to a PeerTube account
Table view of subscribers to a PeerTube account

Another new low-tech feature in PeerTube is the introduction of 144p video resolution. This is very low bandwidth-friendly, and can be very useful for weak connections, audio broadcasts, or videos where you don’t need to see very fine details.

Finally, the release of this v4 is the occasion of a big spring winter cleaning. The configuration, the code, but also the API (that allows other software to interact with PeerTube) have been reviewed, modified and improved.

Vertical videos are more beautiful in this new version, too...
Vertical videos are more beautiful in this new version, too…

 

Our contributions to the PeerTube ecosystem

Indeed, PeerTube is now an ecosystem of instances, content creators, third party clients, plugins, contributors… An ecosystem of which we are but one member.

Throughout the year, we have improved the JoinPeertube FAQ, moderated our search engine index, responded to issues (software feedback) and reviewed pull requests (code contributions). After a recent audit offered by NGI, we worked on the code of the official JoinPeertube website to improve its accessibility.

We also funded and supported two external developments that greatly improve the live experience. On one hand, we helped the PeerTube Live Chat plugin. It allows instances adminnistrators to add chat functionality to their content creators’ live streams. On the other hand, the PeerTube Live App, which allows anyone with a PeerTube account to broadcast lives from their Android smartphones (available here on Fdroid and here on the Google Playstore).

 

 

Broadcast live from your smartphone!
Broadcast live from your smartphone!

One of the recent evolutions of the PeerTube ecosystem is the multiplication of large instances, which host many videos. This creates new uses and new expectations that we try to meet.

For example, we communicate with one team of the French Ministry of Education, that works on apps.education.fr, a tool where teachers in France can find many freeèlibre services, including PeerTube hosting. Our goal is to get a better understanding of their needs and use cases, and to find ways to facilitate their contribution to the PeerTube community.

Any plans for PeerTube in 2022…?

The first project is to test this v4 Release Candidate, collect feedback, apply fixes to release a stable v4 by the end of 2021 / early 2022. After that, it will probably be necessary to take some time to rest, and prepare a roadmap for the upcoming year.

Even if we don’t know yet what form PeerTube v5 will take, we can already tell you about our intuitions, and especially the points that caught our attention:

  • Eliminate frustration points and improve usability;
  • Work on giving even more control to instance managers as well as to video makers (mass processing of videos, acting on subscriber lists, etc.);
  • Improve the transcoding and its displaying (display of the time remaining before publishing the video, why not work on deporting transcoding tasks to a remote server…);
  • Add light-weight editing tools for videos (cut the beginning/end of a video, etc.);
  • Work on automatic import of channels and videos hosted on other mainstream platforms;
  • Basic import/export tools for a PeerTube account to facilitate migration between two instances.

The list is far from complete and we’ll keep listening to your ideas (for example on our forum)… But we already know that we won’t be able to do everything, not by ourselves.

Illustration : David Revoy (CC-By)

Support Framasoft to support PeerTube

In 2021, we received a 50 000 ‚ā¨ grant from NLnet (from European funds) for our work on PeerTube. This external funding allowed us to avoid having to prioritize ¬ę¬†sexier¬†¬Ľ features in order to get a successful crowdfunding. So it’s thanks to this support from NLnet that we were able to make significant improvements that are not super-bankable, but necessary when you want a mature software.

The growing success of PeerTube implies an increasing amount of work to maintain and respond to the people who use it: understanding and solving bug reports, reviewing and integration of code contributions (commits), answering questions and requests on the forum, on the chat and on the software forge (already 3100 issues processed for about 400 pending)… All this work, not very visible, is mainly done by Framasoft.

We estimate (roughly) that the NLnet grant will have financed two thirds of the total cost of this project in 2021. This means that we have taken 25 000 ‚ā¨ from the annual budget of the Framasoft association, so from the donations of the people who support us. We did not ask NLnet for 2022 funding on PeerTube (because we did it for another of our projects: Mobilizon).

However, Framasoft is (and wishes to remain) a small not-for-profit association https://framasoft.org/en/association , with about 40 members, including 10 employees. We maintain many actions (summarized in a deck of cards to flip on our donation page), and only one of our developers can devote about three quarters of his time to PeerTube.

If you would like to support the funding of PeerTube in 2022, please donate to Framasoft. By the way, in France, the Framasoft association is recognized as being of general interest and thus gives rights to tax deductions (so that a donation of 100 ‚ā¨ will be – after tax deduction – 34 ‚ā¨ for French taxpayers).

Thus, in addition to supporting PeerTube, you will finance many actions to facilitate digital emancipation, and emancipation through digital.

We count on your contribution!

Support Framasoft

 

Helpful links




PeerTube v4, prenez le pouvoir pour présenter vos vidéos

Personnalisation, mise en avant des contenus, plus de pouvoir et de ma√ģtrise… Tour d’horizon de la nouvelle version de notre solution logicielle pour cr√©er des plateformes alternatives √† YouTube et les f√©d√©rer ensemble.

¬ę Frama, c’est pas que… ¬Ľ

Pour l’automne 2021, chaque semaine, nous voulons vous faire d√©couvrir un nouveau pan des actions men√©es par Framasoft. Ces actions √©tant financ√©es par vos dons (d√©fiscalisables √† 66 %), vous pouvez en trouver un r√©sum√© complet, sous forme de cartes √† d√©couvrir et √† cliquer, sur le site Soutenir Framasoft.

‚ě°ÔłŹ Lire cette s√©rie d’articles (oct. – d√©c. 2021)

√Ä noter : cet article b√©n√©ficie d√©sormais d’une version audio.
Merci à Sualtam, auteur de lectureaudio.fr pour cette contribution active.

PeerTube est un logiciel libre qui, une fois install√© sur un serveur, permet de cr√©er une plateforme d’h√©bergement vid√©o. Cette plateforme peut se f√©d√©rer, pour partager son catalogue de vid√©os avec d’autres. Elle offre aussi une diffusion des vid√©os r√©siliente, qui associe diffusion en pair √† pair et la diffusion classique.

Or aujourd’hui, PeerTube, c’est tout un √©cosyst√®me : avec un index de pr√®s de 900 instances (c’est le nom d’un serveur PeerTube), un moteur de recherche des contenus, des dizaines de plugins pour adapter son instance aux besoins des vid√©astes qu’on h√©berge… Mais aussi des dizaines de milliers de lignes de code et des centaines de milliers de vid√©os en ligne.

Carte "Peertube" PeerTube est un logiciel libre qui démocratise la diffusion de vidéos, car il permet à des hébergeurs de créer des plateformes vidéos à la YouTube. Ces plateformes peuvent se relier entre elles pour montrer un plus grand choix de vidéos tout en restant indépendantes.

Un an de travail depuis l’arriv√©e du live

C’est en janvier dernier qu’est sortie la 3√®me version (v3) de PeerTube, avec comme grande nouveaut√© la possibilit√© de diffuser des vid√©os en direct pour des live minimalistes.

Fin mars, c’est la version 3.1 qui voit le jour, avec une amélioration du transcodage des vidéos, de l’interface, des abonnements…

La version 3.2 de PeerTube a √©t√© publi√©e fin mai. Elle permet aux vid√©astes de personnaliser leurs cha√ģnes, et au public de mieux ma√ģtriser leur visionnage (reprise automatique de la lecture d‚Äôune vid√©o, am√©lioration du menu contextuel du lecteur vid√©o…).

Fin juillet, la version 3.3 permet aux personnes qui administrent une instance PeerTube de personnaliser leur page d‚Äôaccueil‚ÄĮ: y ajouter du texte, des bandeaux, mettre en valeur des vid√©os, des cha√ģnes, des listes de lectures. De plus, les playlists apparaissent d√©sormais dans les r√©sultats de recherche, nous avons raccourci les adresses web des vid√©os, cha√ģnes et comptes, et l‚Äôaffichage des langues qui se lisent de droite √† gauche est d√©sormais pleinement support√©.

Page d'accueil de Framatube
Page d’accueil de Framatube

D√©but septembre, c’est la version 3.4 de PeerTube qui voit le jour. Le lecteur vid√©o devient plus pratique et plus fluide. Les administrateurs d‚Äôinstances peuvent d√©sormais se f√©d√©rer uniquement √† un compte ou une cha√ģne (sans avoir √† se f√©d√©rer avec toute l‚Äôinstance qui les h√©berge). Mais surtout on peut enfin filtrer les vid√©os d’une page qui en affiche plusieurs. Par exemple, sur la page d‚Äôune cha√ģne vous pouvez afficher uniquement les vid√©os qui sont en fran√ßais et qui parlent de cuisine.

illustration CC-By David Revoy (sources)

Une v4 d’ici 2022, pour vous donner encore plus de ma√ģtrise

La quatri√®me version de PeerTube est pr√©vue pour fin 2021/d√©but 2022. Mais d√®s aujourd’hui, nous publions la release candidate de cette v4, c’est √† dire la version presque finie que l’on va tester pour en chasser les bugs et comportements inattendus. On peut donc d’ores et d√©j√† vous d√©crire les nouvelles fonctionnalit√©s !

La grosse nouveaut√© de cette v4 c’est la vue en tableau de toutes les vid√©os d’une instance. Elle va faciliter l’administration et la mod√©ration d’une instance en permettant de s√©lectionner un lot de vid√©os pour leur appliquer la m√™me action : les supprimer, les bloquer, transcoder vers ou effacer tel ou tel format de vid√©o, etc.

vue en tableau de l’administration de vidéos sur PeerTube
vue en tableau de l’administration de vidéos sur PeerTube

Les fonctionnalit√©s de tri avanc√© permettent de faciliter ce traitement par lot, en distinguant les vid√©os locales (h√©berg√©es sur son serveur) et distantes (h√©berg√©es sur des serveurs avec qui l’on s’est f√©d√©r√©), ou en triant par date de publication, par exemple.

Les vid√©astes aussi vont pouvoir b√©n√©ficier de fonctionnalit√©s pour mieux g√©rer l’ensemble des vid√©os sur leurs cha√ģnes PeerTube ou visualiser leurs abonn√©¬∑es. Pour l’instant, cette vue des abonn√©¬∑es est basique et ne permet pas (beaucoup) d’actions, mais c’est l√† une base sur laquelle nous allons pouvoir construire pour r√©pondre √† de nombreux besoins.

Capture d'écran de la vue en tableau des abonnés à un compte PeerTube
Vue en tableau des abonné·es à un compte PeerTube

Autre nouveaut√© orient√©e low-tech dans PeerTube, c’est l’apparition de la d√©finition 144p pour les vid√©os. Tr√®s peu gourmande en bande passante, elle peut √™tre tr√®s pratique pour les faibles connexions, les diffusions audio, ou les vid√©os dont on n’a pas besoin de voir des d√©tails tr√®s fins.

Enfin, la sortie de cette v4 est l’occasion d’un grand m√©nage de printemps d’hiver. La configuration, le code, mais aussi l’API (ce qui permet √† d’autres logiciels d’interagir avec PeerTube) ont √©t√© revus, modifi√©s et am√©lior√©s.

Capture de l'onglet d'une miniature de video verticale sur PerrTube
Les vid√©os verticales sont mieux pr√©sent√©es par cette nouvelle version, aussi. C’est peut-√™tre un d√©tail pour vous…

Nos contributions √† l’√©cosyst√®me PeerTube

En effet, PeerTube, c’est maintenant un √©cosyst√®me d’instances, de vid√©astes, d’applications, de plugins, de contributeurs et contributrices… dont nous faisons partie.

Tout au long de l’ann√©e, nous avons am√©lior√© la foire aux questions de JoinPeertube, mod√©r√© l’index de notre moteur de recherche, r√©pondu aux issues (les retours sur le logiciel) et corrig√© des pull requests (proposition de contribution en code). Suite √† un audit r√©cemment offert par The Accessibility Foundation, nous avons travaill√© sur le code du site officiel JoinPeertube pour am√©liorer son accessibilit√©.

Nous avons aussi financ√© et accompagn√© deux d√©veloppements externes qui am√©liorent grandement l’exp√©rience des live. D’une part, le plugin PeerTube Live Chat qui permet aux instances d’ajouter une fonctionnalit√© de chat aux lives de leurs vid√©astes. D’autre part l’application PeerTube Live App, qui permet aux vid√©astes de diffuser des lives depuis leur smartphone Android (disponible ici sur Fdroid et l√† sur le Playstore de Google).

gif montrant l'ajout d'un live sur l'applicaiton peertube live app
Diffusez en direct depuis votre smartphone !

Une des r√©centes √©volutions de l’√©cosyst√®me PeerTube, c’est la multiplication de grosses instances, qui h√©bergent de nombreuses vid√©os. Cela cr√©e donc de nouveaux usages et de nouvelles attentes auxquelles nous essayons de r√©pondre.

Ainsi, nous communiquons avec l’√©quipe du Minist√®re de l’√Čducation Nationale qui travaille sur apps.education.fr, un portail o√Ļ les enseignant¬∑es fran√ßais‚čÖes peuvent trouver de nombreux services libres, dont des h√©bergements PeerTube. L’objectif est de mieux comprendre leurs besoins et cas d’usage, et trouver comment faciliter leur contribution au sein de la communaut√© PeerTube.

capture d'écran de la plateforme apps.education.fr proposant PeerTube
PeerTube est proposé aux agent·es de l’éducation nationale.

Des projets pour PeerTube en 2022…?

Le premier projet, c’est de tester cette Release Candidate de la v4, r√©colter vos retours, appliquer les corrections pour publier une v4 stable d’ici fin 2021 / d√©but 2022. Ensuite, nous allons probablement prendre un temps pour se reposer, prendre des forces et pr√©parer une feuille de route pour l’ann√©e √† venir.

Si nous ne savons donc pas encore la forme que prendra PeerTube v5 on peut d’ores et d√©j√† vous dire nos intuitions, et surtout les besoins qui ont retenu notre attention :

  • √Čliminer les points de frustration et am√©liorer l’utilisabilit√© ;
  • Travailler √† donner encore plus de ma√ģtrise aux gestionnaires d’instances comme aux vid√©astes (traitement en masse de vid√©os, agir sur les listes d’abonn√©¬∑es, etc.) ;
  • Am√©liorer le transcodage et sa compr√©hension (affichage du temps restant avant publication de la vid√©o, pourquoi pas travailler √† d√©porter le transcodage sur un serveur distant…?) ;
  • Ajouter des outils d’√©dition l√©g√®re de vid√©os (couper le d√©but/la fin d’une vid√©o, etc.) ;
  • Travailler sur l’import automatique de cha√ģnes et vid√©os h√©berg√©es sur d’autres plateformes privatives ;
  • Outils d’import/export basiques d’un compte PeerTube pour faciliter la migration entre deux instances.

La liste est loin d’√™tre compl√®te et nous resterons √† l’√©coute de vos id√©es (par exemple sur notre forum)… Mais nous savons d√®s √† pr√©sent que nous ne pourrons pas tout faire, pas √† nous seul¬∑es.

Illustration : David Revoy (CC-By)

Soutenez Framasoft pour soutenir PeerTube

En 2021, nous avons b√©n√©fici√© d’une bourse de 50 000 ‚ā¨ de la fondation NLnet pour notre travail sur PeerTube. Ce financement externe nous a surtout permis de ne pas devoir s’imposer de coder des fonctionnalit√©s plus ¬ę¬†tape-√†-l’Ňďil¬†¬Ľ afin de r√©ussir un crowdfunding. C’est donc gr√Ęce √† ce soutien de NLnet que nous avons pu apporter des am√©liorations significatives qui ne sont pas hyper vendeuses, mais n√©cessaires si l’on veut un logiciel mature.

Le succ√®s croissant de PeerTube implique en effet un travail croissant de maintenance et de r√©ponses aux personnes qui l’utilisent : comprendre et r√©soudre les rapports de bugs, relire et traiter les contributions en code (commits), r√©pondre aux questions et demandes sur le forum, sur le chat et sur la forge du logiciels

(d√©j√† 3100 issues trait√©es pour environ 400 en attente)… Tout ce travail, peu visible, est principalement assur√© par Framasoft.

Nous estimons (c’est approximatif) que la bourse de NLnet aura financ√© les deux tiers du co√Ľt total de ce projet en 2021. Cela induit que nous avons pris 25 000 ‚ā¨ sur le budget annuel de l’association Framasoft, donc sur les dons des personnes qui nous soutiennent. Nous n’avons pas demand√© de financement 2022 sur PeerTube √† NLnet (car nous l’avons fait pour un autre de nos projets : Mobilizon).

Or Framasoft est (et souhaite rester) une petite association √† but non lucratif, d’une quarantaine de membres, dont dix salari√©¬∑es. Nous maintenons de tr√®s nombreuses actions (r√©sum√©es en un jeu de cartes sur notre page de dons), et seul un de nos d√©veloppeurs peut consacrer les trois quarts de son temps √† PeerTube.

Si vous d√©sirez soutenir le financement de PeerTube en 2022, n’h√©sitez pas √† faire un don √† Framasoft. D’ailleurs, en France, l’association Framasoft est reconnue d’int√©r√™t g√©n√©ral et ouvre droit √† des r√©ductions d’imp√īts (ce qui fait qu’un don de 100 ‚ā¨ reviendra -apr√®s d√©duction fiscale- √† 34 ‚ā¨ pour les contribuables fran√ßais¬∑es).

Ainsi, en plus de soutenir PeerTube vous financerez de nombreuses actions pour faciliter l’√©mancipation num√©rique, par le num√©rique.

Nous comptons sur votre contribution !

Soutenir Framasoft

Liens utiles




Marie-C√©cile Godwin :
¬ę les usages pr√©valent sur tout ¬Ľ

Un internaute nous dit :
J’ai été particulièrement intéressé par les propos de Marie Cécile Godwin sur ses interactions avec les utilisateurs de PeerTube et les vidéastes qui utilisent déjà YouTube, ainsi que sur ses retours sur la communauté du libre… Dis, Framablog, tu nous ferais un entretien avec elle pour en parler plus longuement ?

CHICHE !


Salut Marie-Cécile.

On t’a vue dans le clip sur les coulisses de PeerTube, mais peux-tu te pr√©senter tout de m√™me ?

Mais avec grand plaisir ! Marie-C√©cile, 39 ans, amatrice de Rice Krispies et de tricot, designer UX quand il faut payer les factures. Dipl√īm√©e de communication visuelle en 2004 (oui, √ßa date !), j’ai peu √† peu navigu√© vers la strat√©gie de conception et l’√©tude des usages, √† l’√©poque o√Ļ on ne parlait pas encore d’UX. Aujourd’hui, je passe la plupart de mon temps √† coller des post-it partout, √©couter des personnes me parler de leurs usages num√©riques et faire de mon mieux pour d√©construire les clich√©s sur le num√©rique des √©tudiant¬∑es durant les cours que je donne. D’ailleurs, je leur propose r√©guli√®rement de prendre les logiciels libres comme sujets d’√©tude !

Détournement de la photo officielle de Marie-Cécile

 

Qu’est-ce que tu savais du logiciel libre et de la culture geek avant de nous rencontrer ?

Pas grand chose. J’utilisais certains d’entre eux, mais je n’avais pas encore fourr√© le nez dans la culture libre et ses valeurs. En bonne designer graphique, je capitulais devant le poids des grandes firmes et de leurs logiciels propri√©taires pour respecter la cha√ģne de production tout autour de moi. Puis, avec l’arriv√©e des plateformes sociales et la d√©couverte des enjeux li√©s, entre autres, √† l’Anthropoc√®ne, j’ai enfin pu d√©construire mes pr√©conceptions au sujet des libert√©s individuelles, et de ce que nous pouvons faire pour nous pr√©munir de leur destruction. Pour ce qui est des logiciels propri√©taires, j’ai r√©cemment d√©cid√© de passer √† la suite Affinity Serif¬† qui n’est pas libre, mais qui propose leurs logiciels √† prix fixe, une raret√© dans l’industrie o√Ļ il ne reste que des programmes ¬ę¬†cloud¬†¬Ľ √† abonnement.

Est-ce que tu avais une vision réaliste des vidéastes qui publient sur le web, ou est-ce que tu as eu des surprises en bossant sur PeerTube ?

Tr√®s peu consommatrice de contenus vid√©os, je n’ai pas bien suivi le ph√©nom√®ne de l’explosion des vid√©astes. Certainement d√Ľ √† mon grand √Ęge, en tout cas sur l’√©chelle du Web ūüėÄ

Du coup, pas tellement de surprises en d√©couvrant l’univers gravitant autour de Peertube, mais de belles rencontres, notamment au fil des entretiens men√©s pour d√©couvrir les usages de chacune et chacun.

 

Tu dis que tu es designer, en quoi ça consiste ?

Ah √ßa, c’est LA question pi√®ge √† chaque fois qu’on me demande ce que je fais. Il y a des clich√©s tr√®s persistants sur le design, qui est vu comme la discipline de l’apparence et du beau. Si je devais revenir aux fondements de ma pratique, je suis la personne charg√©e de (re)cadrer le besoin initial, d’analyser le contexte et le terrain, puis de prendre toute la complexit√© recueillie, l’ordonner et lui donner LA forme qui conviendra.

Que ce soit du travail de graphisme (UI) pour adapter une identit√© graphique √† un wireframe, ou du travail de conception dudit wireframe, ou encore la cr√©ation d’un ¬ę¬†service blueprint¬†¬Ľ (un plan technique d’un service ou d’une organisation destin√© √† faciliter l’identification des probl√®mes ou des frictions) d’apr√®s des donn√©es de terrain ou d’entretiens, tout part des m√™mes m√©thodes : cadrer, analyser, ordonner puis choisir la forme de restitution qui conviendra.

Ce processus est √† la base de tout, c’est ce qui s‚Äôappelle la ¬ę¬†pens√©e design¬†¬Ľ, et qui fait les beaux jours des cabinets de consulting sous le tr√®s √† la mode ¬ę¬†design thinking¬ę¬†. Mais qu’on appelle √ßa ¬ę¬†design thinking¬ę¬†, ¬ę¬†UX design¬†¬Ľ ou un quelconque n√©ologisme bullshit, cela m’importe peu. Je me dis souvent ¬ę¬†UX designer¬†¬Ľ ou ¬ę¬†UX researcher¬†¬Ľ parce que ce sont des termes qui sont maintenant entr√©s dans le langage commun et qui ont un vague sens pour les personnes √† qui je le dis. Mais au final, je suis bien ¬ę¬†conceptrice¬†¬Ľ un peu comme je pourrais √™tre ¬ę¬†ing√©nieure¬†¬Ľ. C’est une fa√ßon de penser, r√©fl√©chir et faire les choses, puis de leur donner la juste apparence en fonction de tous ces param√®tres. J’assiste la conception de syst√®mes et de services.

Est-ce que tu as chang√© de fa√ßon de ¬ę¬†faire du design¬†¬Ľ au cours de ta vie professionnelle ?

Ouh l√† l√† oui ! √Ä l’√©poque o√Ļ j’ai fait mes √©tudes (le tout d√©but du si√®cle !), le monde √©tait radicalement diff√©rent et les in√©galit√©s et oppressions syst√©miques amplifi√©es par le num√©rique √©taient beaucoup moins saillantes qu’aujourd’hui. Mon propre privil√®ge m’√©tait √©galement invisible.

je me suis frottée au capitalisme de surveillance

Je me contentais de faire ce que l’on m’avait appris : ob√©ir aux exigences d’un‚čÖe client¬∑e et faire de mon mieux pour contribuer √† atteindre ses objectifs, la plupart du temps ceux-ci √©tant r√©sumables √† ¬ę¬†vendre plus de trucs¬†¬Ľ. Depuis, je me suis frott√©e au capitalisme de surveillance, √† la surconsommation, au d√©r√®glement climatique, aux oppressions syst√©miques et j’ai d√©couvert que le design et les designers √©taient loin d’√™tre innocentes dans tout √ßa. Il m’a fallu du temps, mais aujourd’hui j’essaie de faire de mon mieux pour parler de ces aspects et les appliquer au quotidien dans ma mani√®re de travailler et les personnes avec qui je travaille.

Pourquoi as-tu accept√© de contribuer √† Framasoft (On n’en revient toujours pas qu’une pointure comme toi accepte de nous aider) ?

Une ¬ę¬†pointure¬†¬Ľ ? mais non enfin ūüėÄ

H√© bien justement, pour toutes les raisons susmentionn√©es. Il n’est pas possible de lutter individuellement contre des choses aussi complexes et insidieuses que le d√©r√®glement climatique et le capitalisme de surveillance. Par contre, on peut faire plein de petits choix conscients qui feront avancer petit √† petit les choses. Collaborer avec Framasoft, que ce soit via des prestations r√©mun√©r√©es ou du b√©n√©volat, me permet d’avoir la sensation de faire une petite part du travail √† accomplir pour que le monde soit un poil moins pourri chaque jour.

Aussi, parce que Framasoft est blind√©e de personnes formidables que j’aime beaucoup c√ītoyer (toujours √† 2 m√®tres de distance et avec un masque :P) et que j’apprends √©norm√©ment √† leurs c√īt√©s.

Quand tu as commenc√© √† regarder ce qui n’allait pas en termes d’UX / UI chez Framasoft, qu’est-ce qui t’a choqu√©e le plus ?

Le mot ¬ę¬†choqu√©e¬†¬Ľ est un peu fort. ūüėõ

Ce qui me donne le plus de fil √† retordre, c’est tout le travail de ¬ę¬†change management¬ę¬†, pour employer un terme tr√®s startup nation. Le mod√®le mental des designers est radicalement diff√©rent, dans la mani√®re d’aborder la conception d’un outil, par exemple d’un logiciel. Nous n’allons pas nous appuyer sur nos propres perceptions pour prendre des d√©cisions, mais nous allons d’abord √©tudier le contexte, aller voir des personnes qui ont le m√™me besoin, et essayer de trouver un mod√®le de conception qui serve le plus de monde possible.

Ce travail, s’il n’est pas fait en amont, pose deux probl√®mes : l’outil une fois con√ßu ne va pas ¬ę¬†parler¬†¬Ľ aux personnes qu’il est cens√© aider. Par exemple, le vocabulaire verbal ou visuel de l’interface induira les personnes qui l’utilisent en erreur, soit parce qu’il est trop technique ou qu’il n’emploie pas les bonnes m√©taphores visuelles. Le deuxi√®me probl√®me, plus structurel, se traduit dans la mani√®re dont le projet est men√© et con√ßu. Si vous avez pass√© votre vie √† concevoir des programmes, qu’ils vous conviennent bien, et qu’en plus personne n’a jamais vraiment r√Ęl√©, vous n’allez pas avoir besoin de vous remettre en question. Comme je le raconte souvent quand je parle de conception / design dans le libre, en tant qu’UX designer j’arrive avec un constat inconfortable : ¬ę¬†ton logiciel ne prend pas le probl√®me dans le bon sens…¬†¬Ľ. Si on s’arr√™te l√†, c’est s√Ľr que √ßa donne l’impression qu’on va tout p√©ter √† coups de masse et que tout le boulot fait jusqu’√† pr√©sent est √† jeter aux oubliettes. La suite du constat est plus cool : ¬ę¬†…mais c’est pas grave, on va trouver ensemble des mani√®res de le faire √©voluer pour qu’il parle √† davantage de gens¬†¬Ľ.

Comment s’est d√©roul√© ton travail sur PeerTube ?

√Ä la diff√©rence de Mobilizon, o√Ļ le projet commen√ßait √† peine et o√Ļ la team Frama m’a int√©gr√©e tout de suite, PeerTube a d√©j√† tout un existant avec lequel j’ai d√Ľ me familiariser : l’histoire du projet, de son concepteur, les √©volutions, les contributions, les dynamiques autour du projet. J’√©tais dans mes petits souliers au d√©but ! Ce n’est pas facile de d√©barquer comme une fleur avec un Ňďil de designer, souvent notre travail est per√ßu comme l’arriv√©e d’un chien dans un jeu de quilles, un peu √† la ¬ę¬†c’est moche, on refait tout¬†¬Ľ. Il est important de prendre en compte l’histoire du projet et tout le bagage √©motionnel qui va avec. On a commenc√© doucement avec une premi√®re phase o√Ļ j’ai fait l’√©ponge en posant des questions √† l’√©quipe et √† Chocobozzz, puis o√Ļ j’ai men√© des entretiens pour nous faire une meilleure id√©e de ce que les utilisatrices et utilisateurs de PeerTube en faisaient et ce dont elles et ils avaient besoin. J’ai r√©alis√© en tout une quinzaine d’entretiens, desquels sont sortis non seulement plein d’id√©es d’am√©liorations √† tr√®s court terme, mais aussi de quoi nourrir des orientations strat√©giques sur le temps long.

Ce qui m’int√©resse beaucoup dans ce projet, c’est d’accompagner Chocobozzz dans les futures √©volutions du logiciel en lui apportant la facette ¬ę¬†UX¬†¬Ľ. Outre des petites choses simples comme l’aider √† justifier des d√©cisions ergonomiques ou graphiques gr√Ęce aux heuristiques de design graphique ou d’utilisabilit√©, on essaie de bien cadrer les probl√®mes identifi√©s, de se faire une bonne id√©e des usages qui vont autour et de prendre les d√©cisions qui y correspondent.

La grande satisfaction jusqu’√† pr√©sent, c’est de sentir que je suis utile et que mon travail ne g√©n√®re pas de d√©fiance dans l’√©quipe. Chocobozzz m’a dit que √ßa lui faisait du bien de bosser avec une designer, lui qui a √©t√© bien seul sur l’immense majorit√© de son projet et qui a d√Ľ faire des choix ergonomiques sans r√©ellement savoir si c’√©tait la bonne voie ou pas.

 

les libristes, c’est comme un bol de M&M’s

 

Qu’est-ce que tu trouves de g√©nial et qu’est-ce que tu trouves de d√©testable dans la communaut√© du Libre ?

Ce qui est absolument g√©nial, ce sont ces valeurs partag√©es et cette ouverture vers des alternatives. La radicalit√© politique de la communaut√© est tr√®s appr√©ciable. Pour s’int√©resser au libre, il faut avoir fait un chemin individuel qui implique forc√©ment de la r√©flexion, une prise de recul sur l’existant, et l’audace de s’orienter vers quelque chose de diff√©rent de la norme.

Pour ce qui est ¬ę¬†d√©testable¬†¬Ľ, je ne sais pas si le mot est juste, mais j’ai eu √† me frotter √† un cactus bien piquant, celui qui d√©coule du mod√®le mental dominant dans le libre : celui du d√©veloppeur / ing√©nieur (homme cis h√©t√©rosexuel, √©duqu√©, tr√®s souvent valide et entour√© de gens qui lui ressemblent bien trop (ce ne sont que des faits d√©mographiques, pas un jugement)) dans son armure de certitudes. Concr√®tement, je me suis fait empailler un nombre incalculable de fois, notamment sur Mastodon que j’ai laiss√© tomber pour cette raison, parce que j’avais eu l’audace d’utiliser une solution non-libre tout en osant travailler avec Frama. Il existe deux probl√®mes √† mon sens : le premier rel√®ve de l’all√©geance au libre qui est souvent interpr√©t√©e en d√©calage avec la r√©alit√© des choses (l’existence d’intercompatibilit√© entre des solutions ou pas, le monde du travail, les habitudes, les possibilit√©s financi√®res, physiques, cognitives de chacun¬∑e). R√©sultat, je suis une ¬ę¬†vendue¬†¬Ľ si un jour j’ai os√© publier un lien vers un Google Doc. Sauf que la petite asso sans moyen √† qui je file un coup de main n’a pas vraiment eu d’autre choix que de se rabattre sur cette solution, pour des raisons qui sont les siennes et que je ne dois pas me permettre de critiquer (les usages pr√©valent sur tout, c’est la r√©alit√©, m√™me si on aimerait parfois que ce soit diff√©rent).

Le deuxi√®me probl√®me est fait d’un m√©lange de patriarcat bien ancr√© dans l’informatique mix√© au manque quasi-total d’occasions de se remettre en question dont souffrent nombre de personnages dans le libre. Je ne suis pas en train de critiquer des individus, ce serait trop simple et cela effacerait l’aspect syst√©mique du probl√®me. En pratique, cela se traduit en discussions unilat√©rales o√Ļ mon interlocuteur est en incapacit√© d’imaginer que je puisse avoir une autre perception et une autre exp√©rience de la vie que lui, encore moins de reconna√ģtre ses torts. Une fois entrevue la possibilit√© que je puisse lui mettre le nez dans son √©tron, il va redoubler d’effort car mieux vaut se d√©fendre que d’avouer ses erreurs. Il y a aussi cette insupportable certitude qu’on est dans la v√©rit√© et que toute personne qui fait autrement a fonci√®rement tort. Une des cons√©quences c’est l’infini tsunami de conseils non sollicit√©s que moi et mes consŇďurs nous prenons dans la courge quand on ose √©mettre la moindre critique de quoi que ce soit sur Internet. Je n’ai pas l’√©nergie de g√©rer les egos de ceux qui viennent m’apprendre la vie, alors qu’en faisant l’effort de lire ma bio ou de consacrer quelques secondes √† se renseigner sur ce que je publie, ils se seraient vite rendu compte que leur intervention √©tait au mieux inutile, au pire franchement toxique.

Du coup, les libristes, c’est comme un bol de M&M’s. On te dit qu’au milieu du bol, y’en a 2 ou 3 qui sont toxiques du genre mortel, mais qu’on ne sait pas lesquels. Je souhaite bon courage √† la personne qui osera en manger. Cela peut expliquer que je perde patience et qu’il m’arrive de bloquer all√®grement, ou d’envoyer de bons vieux m√®mes f√©ministes pour clore une discussion non sollicit√©e.

 

Extrait d’une vid√©o. On est encore tomb√© sur une hyperactive.

 

Es-tu une louve solitaire du design et de l’exp√©rience utilisateur dans le monde du libre, ou bien y a-t-il une communaut√© de UI/UX designers qui ont une affinit√© avec le libre ?

De plus en plus de consŇďurs et confr√®res s’int√©ressent au libre. Maiwann a commenc√© bien avant moi ! Je suis loin d’avoir le monopole. Il y a encore un foss√© qui nous emp√™che, nous designers, de vraiment contribuer au libre. On ne s’y sent pas forc√©ment √† notre place ou bien accueilli¬∑es. Il faut d√©j√† passer la barri√®re des outils et m√©thodes qu’utilisent les libristes pour travailler (GitHub, forums, etc.) et ensuite faire comprendre que nous ne sommes pas juste des peinteresses en b√Ętiment qui vont pouvoir donner un petit coup de propre √† notre vieux Bootstrap UI.

J’essaie de motiver des personnes autour de moi dans l’industrie du design et de l’UX pour contribuer, j’esp√®re que ma pr√©sence dans ce milieu va rassurer les gens du libre (non, les designers ne viennent pas tout casser !) et les designers (oui, les gens du libre peuvent √©couter !).

Question annexe : je participe √† un super projet libre (site Web ou applications pour le Web/ordiphone/ordinateur), mais je suis nul en UX/UI. Vers qui me tourner ? De mani√®re g√©n√©rale, comment aborder cette probl√©matique quand on n’est pas soi-m√™me designer ?

La toute premi√®re √©tape pour aborder la probl√©matique de la conception et de l’exp√©rience d’usage, c’est d√©j√† de se rendre compte qu’on a besoin d’aide ūüôā Ensuite, je dirais qu’int√©grer un¬∑e designer le plus t√īt possible dans le projet est tr√®s important. Comme tu l’as s√Ľrement compris, plus on peut absorber de contraintes, mieux on peut aider.

Il existe plein de ressources pour s’approprier les r√®gles de base afin de cr√©er une interface accessible, lisible, utilisable et logique. Ce n’est pas si dur que √ßa, promis ! Le tout c’est d’arriver avant la fin du projet o√Ļ il ne reste plus qu’√† ¬ę¬†mettre un coup de peinture au Bootstrap¬ę¬†.

En travaillant avec des vid√©astes utilisant des plateformes privatrices, as-tu vu des probl√®mes impossibles √† r√©soudre pour eux (pour le moment) avec les logiciels libres et/ou PeerTube ? (Je pose cette question parce que j’ai r√©cemment lu un article de Robin Wong expliquant qu’il devait publier deux vid√©os sur YouTube chaque semaine sous peine de dispara√ģtre des √©crans, la faute √† un algorithme secret et f√©roce… et j’ai trouv√© √ßa particuli√®rement triste et aimerais bien qu’il existe une solution libre pour √©viter cela)

Il existe nombre de probl√©matiques d’usage pour lesquelles le logiciel libre ne pourra pas grand chose. Avec Mobilizon, par exemple, on s’est frott√©¬∑es au ph√©nom√®ne du ¬ę¬†no-show¬ę¬†, ou de ces personnes qui prennent une place pour un √©v√©nement, pour finalement ne pas y venir. C’est un grand classique pour toute personne qui organise des √©v√©nements, et √ßa peut √™tre tr√®s difficile de g√©rer la logistique derri√®re. Cela implique des questionnements sur le nombre de bouteilles de jus de fruit √† pr√©voir jusqu’√† la taille m√™me de la salle √† louer. C’est un souci humain, et on aura beau se creuser la t√™te et ajouter tout un tas de petite fonctionnalit√©s pour inciter au maximum ces personnes √† c√©der leur place r√©serv√©e si elles ne viennent pas, l’informatique a ses limites.

Pour la rémunération, ce ne sont pas les logiciels libres qui vont faire office de solution

 

Pour ce qui est de la vid√©o, il est clair que deux forces jouent en la d√©faveur des vid√©astes : le mod√®le financier impos√© par les plateformes, et les algorithmes qui changent en permanence la donne sur ce qui sera promu et pourquoi. Pour la r√©mun√©ration, ce ne sont pas les logiciels libres qui vont faire office de solution. C’est √† nous de nous poser la question, de mani√®re politique, en d√©cortiquant qui r√©mun√®re qui, en fonction de quoi, et en d√©cidant collectivement de nouvelles mani√®res de faire en s’affranchissant des plateformes. Pour le coup des algorithmes de s√©lection de contenu, ils existent pour un seul objectif : forcer les cr√©atrices et cr√©ateurs de contenu √† payer pour √™tre vues. Le dommage collat√©ral terrible, c’est qu’ils les forcent aussi √† standardiser ce qu’elles produisent, depuis la tronche de l’image de pr√©visualisation jusqu’au rythme de publication. Ce diktat est tr√®s inconfortable pour elles, et je les comprends. Mais de l√† √† abandonner une audience en apparence captive et une plateforme qui te r√©mun√®re sans que tes fans n’aient √† d√©bourser un seul euro (ou en tout cas c’est ce dont on a l’impression), il y a un foss√© √† survoler avant d’y arriver.

La transition vers de nouveaux mod√®les de publication et de r√©mun√©ration est loin d’√™tre facile, ni rapide. C’est √† nous de promouvoir des mod√®les alternatifs et toute la p√©dagogie qui va autour, en ne perdant pas de vue que les logiciels en eux-m√™mes ne sont pas une fin.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux cr√©ateurs de logiciels libres pour obtenir de bons retours qui leur permettent d’am√©liorer leurs logiciels et de les rendre plus accessibles (pas seulement en termes d’accessibilit√© comme on l’entend sur le Web, mais tout simplement pour qu’ils soit utiles au plus grand nombre).

Il y a deux niveaux sur lesquels agir :

  • la strat√©gie de conception du logiciel,
  • son apparence, son utilisabilit√© et son accessibilit√©.

Pour le deuxi√®me niveau (le plus simple pour commencer), il existe de nombreuses ressources pour s’auto-former en bases du graphisme : la th√©orie des couleurs, les contrastes, les principes du design visuel, les heuristiques d’utilisabilit√© d’interface (en anglais), parmi tant d’autres. Rien qu’avec ces basiques, on peut √©viter √©norm√©ment d’erreurs d’UI (apparence de l’interface) ou d’UX (comment l’interface fonctionne et s’encha√ģne avec le reste d’un flow).

Il est √©galement possible de faire un peu de ¬ę¬†gu√©rilla UX¬†¬Ľ √† moindre frais. La m√©thode la plus simple consiste √† interroger des utilisatrices ou utilisateurs de votre logiciel, voire carr√©ment d’organiser une petite session de partage d’√©cran, de leur demander d’accomplir telle ou telle action, et de les observer en silence : frissons garantis ! Vous en apprendrez √©norm√©ment sur la mani√®re dont les personnes utilisent votre logiciel, sur les objectifs qu’elles cherchent √† remplir avec, et sur les mod√®les mentaux qu’elles utilisent et que vous n’aviez pas imagin√©s.

En ce qui concerne la strat√©gie de conception, c’est un peu plus compliqu√©. La remettre en question demande une certaine maturit√© sur le projet, et l’acceptation qu’il est possible qu’on se soit tromp√© √† la base… Jamais agr√©able. Ensuite, c’est un long travail √† faire que de revenir aux origines de l’usage de votre logiciel. √Čtudier le besoin original, explorer ce besoin pour voir quel p√©rim√®tre d’usage choisir, pour quels objectifs, pour promouvoir quelles valeurs, puis comment structurer la conception pour appliquer ces valeurs √† l’ensemble des d√©cisions prises. C’est ce qu’on appelle l’assistance √† ma√ģtrise d’usage, et c’est ce √† quoi je passe la plupart de mon temps. L√†, c’est un peu plus difficile de s’auto-former. J’essaie, dans la mesure du temps que je peux d√©gager, de donner des coups de main √† droite √† gauche pour d√©bloquer ce genre de situations. C’est ce qu’on avait fait avec Marien sur Lessy, par exemple.

Des recommandations de lectures ou de visionnages pour en découvrir plus sur ton métier et sur les bonnes pratiques de UI/UX en général ?

Le site de NNGroup est une mine d’or pour les anglophones. Je m’y r√©f√®re beaucoup. Difficile √©galement de passer √† c√īt√© de l’ouvrage tr√®s riche de Carine Lallemand, ¬ę¬†M√©thodes de design UX¬†¬Ľ. Le livre d’Andrew Travers, ¬ę¬†Interviewing for Research¬†¬Ľ, propose 60 pages hyper pragmatiques sur comment conduire des entretiens de recherche UX (en anglais) .Stef Walter publie une veille tr√®s riche sur Twitter et sur son blog. Akiani publie une veille ax√©e ¬ę¬†UX research¬†¬Ľ tr√®s int√©ressante. Enfin, je vous conseille la veille accessibilit√© d’Access42, car cet aspect est bien trop souvent oubli√© de pas mal de projets, alors qu’il devrait en √™tre les fondations.

Voici aussi une petite sélection de conférences à regarder :




PeerTube v3 : it’s a live, a liiiiive !

Today we are releasing a major new version of PeerTube, our alternative to centralized video platforms like YouTube.

Please note:

Wait… What is PeerTube?

PeerTube is not a platform, it is a software.

Hosters can install this software on their servers and create a ¬ę¬†PeerTube website¬†¬Ľ (an instance) where users can view and upload videos as an alternative to YouTube.

Unlike YouTube, PeerTube instances are :

  • Free: everyone has the right to use PeerTube software, you can look ¬ę¬†under the hood¬†¬Ľ to see if the code is clean, you can even tweak it to your liking and share it!
  • Federated: each PeerTube site can synchronize with another to show their videos without hosting them on the server’s hard drive.
  • Decentralized: the videos use peer-to-peer streaming (from PeerTube to the internet user, but also from internet users to other internet users), to improve fluidity.
You are new to PeerTube and want to know more?
ūüĒó Joinpeertube.org

 

A v3 funded by your solidarity

In June 2020, we announced the steps of our roadmap for the next 6 months, up to PeerTube v3.

On this occasion, we launched a fundraising campaign, with the aim of financing the ‚ā¨60,000 that this development would cost us. Your have been very generous, as more than ‚ā¨68,000 have been raised.

A successful fundraising campaign, thanks to you!

We would like to thank you for this generosity especially in a difficult time for everyone. Thanks also to the sponsors of this v3, Octopuce (which proposes hosting and managed services of free-libre softwares, including PeerTube) and Code Lutin (development company specialising in free-libre software). But also the Debian project (one of the best known and most used free-libre GNU-Linux distributions) which, by their donation and their press release, gave PeerTube an international recognition.

Research, moderation, facilitation: key steps

The transition from v2.2 (June 2020 version) to v3 of PeerTube has been done in steps, with many minor improvements and at least one major development each time.

The global search of version 2.3, released during the summer, allows you to find videos in the whole federation (and not just in the federation-bubble of the PeerTube instance you are visiting).

The version 2.4 of September has improved the moderation tools, the display of playlists on external sites and the plugin system.

Illustration: David Revoy (CC-By)

At the end of September, we unveiled SepiaSearch, the PeerTube videos and channels search engine based on the global search feature. That feature was not intended to be a separate search engine, with its web interface and indexed PeerTube instance list. The constraint was to make it free and affordable, so that others could host their own PeerTube search engine, with their own rules. Your feedback helped us understand that this was expected and necessary, so we added this step to our roadmap.

click on the image to go to SepiaSearch, our PeerTube video and channel search engine.

From October onwards, development focused on live and peer-to-peer video streaming. It was a big undertaking. The fact that it happened in a difficult 2020 year (for everyone) didn’t help, but we managed to complete the challenge with almost no delay! (or very little? :p)

A minimalist and efficient peer-to-peer live stream

The great feature of this v3 is live streaming, and we are proud to say that it works very well! ūüéČūüéČūüéČ

Here is a link to the release, we hope that PeerTube Instances admin will apply the update soon!

We have detailed how it all works in the announcement of the publication of version 3 RC (for ¬ę¬†release candidate¬†¬Ľ) which has been tested in the last few weeks.

Thank you to the Canard Réfractaire for their tests and feedback.

The main points to remember :

  • The lag (between video maker and audience) varies between 30 seconds and 1mn, as expected ;
  • Depending on the power of the server and its load (number of simultaneous live shows, transcoding, etc.), PeerTube can provide hundreds of simultaneous views (but we’re not sure that it will scale to thousands… at least not yet!);
  • Administration options are included for people hosting the instance;
  • The features are minimalist by design, and we have documented our recommendations for creating a live ;
  • The live can be done with most video streaming tool (we recommend the free-libre software OBS), with two options:
    • An ¬ę¬†short-lived¬†¬Ľ live, with a unique identifier, will offer the possibility to save the video and display a replay on the same link;
    • A ¬ę¬†permanent¬†¬Ľ live stream, which will work more like a Twitch channel, but without the replay option.

Illustration: David Revoy – License: CC-By 4.0

There is more than live in life

This v3 comes with many changes and improvements, thanks to the UX design work we did with Marie Cécile Godwin Paccard. Menus, notifications, administration and moderation tools have been redesigned.

Before menu redesign

After, with improved menus

This work on the menus is just one of the most visible examples of the many improvements that have been made to PeerTube to make its use more enjoyable. We are very pleased with the initial results and we are looking forward to continue this work.

¬ę¬†PeerTube, Backstage¬†¬Ľ

During the fundraising for this v3, a certain TomToom offered us an original contribution. Video director for Kintésens prod, he wanted to offer us a short behind-the-scenes movie about PeerTube. The challenge? To show the reality lived by our very small team, with our artisanal methods (we proudly claim the term), while respecting the will of Chocobozzz (the only paid developer on the project) not to show up on the screen and to devote his time to develop this v3.

The result? Here it is.

PeerTube’s Behind the Scenes, on Framatube
You can help us translate the French subtitles of this video by going on our translation tool.

PeerTube’s future

The next step? Getting some rest! In the meantime, don’t hesitate to give us as much feedback as possible on these new features, specifically on the live. It’s by reading your contributions on our forum that we can understand what is expected, what we need to prioritize, what needs to be corrected or improved.

We do not foresee any crowdfunding in 2021, nor to finance the future v4 of PeerTube. These fundraising put us in a paradoxical situation: we want to raise awareness about the software to raise funds, so people are interested in it, so they want to contribute, but we have little time to welcome them, because our very small team has to work hard to develop the features promised in the fundraising.

So we haven’t drawn up a strict roadmap for 2021, in order to keep ourselves available and react to the needs we perceive. We just know that the main theme of PeerTube v4 will be customization.

Centralized platforms give little power over the display of videos (newest, most viewed, just that category, etc.), the look of their platform, or even customization of the channels. Giving these capabilities back to the people seems to us to be an interesting and fun way to go.

If you wish to help us in this approach, do not hesitate to promote PeerTube around you (with the JoinPeertube website) or to financially support our not-for-profit.

Visit JoinPeertube.org Support Framasoft

 

Illustration: David Revoy – License: CC-By 4.0