Khrys’presso du lundi 24 février 2020

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial Assange

Spécial France

Spécial réforme des retraites

Spécial manifs et Grève Générale

Spécial couverture médiatique

Spécial violences policières

Spécial GAFAM et cie

Soutenir

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Décidément, c'est fou, tout ce qu'il se passe en une semaine !- la personne de droite répond : Si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Semons pour de bon et pour demain

Semer des graines de services, de savoirs et de pratiques, c’est une image familière que nous partageons avec beaucoup d’associations. Mais si nous semions vraiment, au sens propre ?

Depuis bien longtemps, Framasoft considère que le champ de la culture libre s’étend bien au-delà du code. Libérer ensemble logiciel et matériel, productions artisanales, artistiques et industrielles, documentations scientifiques et fictions sur tous les supports numériques ou non, c’est autant de petits pas qui visent à redonner à tous un peu de maîtrise sur la société pour pouvoir la transformer.

L’initiative de Bertrand dont voici l’interview vise à transformer à terme le paysage naturel où nous vivons.

L’association La Haie Donneurs vient en effet de créer WikHaiePédia, un guide libre pour expliquer comment on peut planter et verdir le monde autour de nous, pour pas un rond, pour le plaisir, et pour l’intérêt commun d’augmenter notre environnement végétal et son écosystème.

 

Bonjour, peux-tu te présenter brièvement ?

Je m’appelle Bertrand Sennegon, 41 ans, papa de deux petits garçons. J’ai mon propre job comme ouvrier tout bâtiment proposant d’accompagner les particuliers dans leurs travaux. J’utilise du libre sur mes PC (GNU/Linux) depuis de nombreuses années (j’ai installé Mandrake 😉 ) et expérimente beaucoup dans mon jardin et mon quotidien autour des principes de permaculture.

C’est quoi ce projet WikHaiepedia, c’est un wiki pour apprendre à tailler les haies ?

WikHaiePédia s’intéresse à la haie, mais pas seulement. Et plutôt que d’en tailler, le but serait plutôt d’en planter. Et pas que des haies, mais aussi des fruitiers, des arbres, tout ce qui participerait à restructurer un territoire de façon pérenne.

On parle partout de perte de biodiversité, en se demandant comment agir ! Pourtant la nature est multipliable gratuitement. Qu’est ce qui nous empêche de recréer de la biodiversité?

Il me semble que trois points nous freinent pour agir :

  1. l’accès aux terrains, l’ensemble des territoires étant actuellement gérés vers un appauvrissement de la biodiversité ;
  2. le savoir-faire pour créer nos propres micro-pépinières et créer un maximum de plants ;
  3. la conviction que chacun peut agir !

WikHaiePédia est un projet visant à agir sur ces trois freins, en cherchant à créer une communauté autour de la plantation, et une documentation la plus simple possible pour que chacun puisse créer des plants à son échelle.

Comment as-tu eu l’idée de ce projet ? Tu es tombé dedans quand tu étais petit ou bien c’est venu à la suite d’un constat sur l’état de l’environnement ?

À la base, il s’agit d’un constat sur l’environnement. Mais ma prise de conscience ne date pas d’hier. Depuis que je suis enfant, j’observe les disparitions d’espèces s’accumuler.

La France est parvenue à traverser la guerre 39-45 en s’appuyant sur une agriculture ultra-locale, des vergers pleins de fruits et des gibiers parcourant nos bocages. Or, en 70 ans, nous avons tout industrialisé. Notre alimentation repose sur une production mondiale et une consommation massive d’énergies fossiles et nos territoires ne sont plus capables de nous nourrir. Si un événement historique bloque nos approvisionnements industrialisés, aucune structure locale ne pourrait prendre la relève de ce besoin essentiel.

Il me semble donc vital de parvenir à agir sur ce point. Je ne peux pas miser l’avenir de mes enfants sur l’absence de perturbations historiques.

On ne peut pas s’empêcher en parcourant ton projet de penser au livre de Giono L’homme qui plantait des arbres  et au personnage mythique d’Elzéar Bouffier qui a suscité des dizaines d’actions de plantations. On peut voir aussi le très beau film d’animation de Frederic Back qui en est l’adaptation. Est-ce que c’est une source d’inspiration pour toi ?

Non ! 😉 J’entends parler de ce livre depuis plusieurs années, mais je ne l’ai toujours pas lu !

Peux-tu nous expliquer pourquoi l’ensemble du projet et des contributions attendues est en licence libre CC-BY-SA, c’est important pour toi ?

La notion de copyleft me fascine depuis de nombreuses années, elle me semble révolutionnaire sur bien des points et est une vraie solution pour permettre à tous d’accéder à un savoir. De plus, la nature publie son contenu sous quelle licence, puisque que je suis libre de l’étudier, la copier, la modifier ?

On n’est pas tous bien sûr⋅e⋅s d’avoir comme on dit « la main verte », tu penses vraiment que tout le monde peut contribuer à semer, planter, enrichir l’environnement végétal partout ? Même celles et ceux qui sont en plein milieu urbain et ne disposent pas de terrain pour planter ?

Je pense, mon idée à germé après deux années d’expériences dans mon jardin pour créer des arbres à partir de pépins et de noyaux. En m’amusant à semer un peu, j’ai fait pousser une bonne quinzaine d’arbres en deux ans. Depuis je sème absolument tout les pépins et noyaux des fruits locaux que je récolte, et je suis curieux de voir combien de fruitiers je parviendrais à créer.

Bertrand souriant accroupi devant une planche végétale de son jardin, montre deux demi-pommes et un petit pot avec un plant. L’image le montre comme entouré par un arceau en demi-cercle métallique probablement support d’une petite serre-tunnel.

Bertrand dans son jardin

Une jardinière sur un balcon en ville suffit à réaliser quelques semis et boutures qu’on pourrait confier ensuite à une association près de chez soi désireuse de planter. Même sans balcon, on peut participer à des plantations collectives. C’est la multiplication de ces tout petits actes qui peut créer des kilomètres de replantation nourricière pour nous et la faune qui nous entoure.

Gardener city- Œuvre de Nylnook, CC-BY-SA

 

Comment je commence ? Il faut d’abord adhérer à l’association Haie donneurs ?

Adhérer n’est pas obligatoire. Mon initiative est venue se greffer sur l’association « La Haie Donneurs » car nos envies étaient similaires : encourager chacun à agir en créant des plants. Pour cela, le site cherche à référencer toutes les initiatives (associations, groupes, particuliers) œuvrant dans ce sens.

Comment commencer ? En partageant du contenu libre sur le site (photos, textes, dessins), en essayant de réaliser des plants chez soi et/ou en participant à la petite communauté qui débute autour de ce site.

 

Yin-Yang seed – Œuvre de Nylnook, CC-BY-SA

 

Avec l’association La Haie donneurs, vous recommandez de semer des graines pour que des arbres poussent. C’est un peu bizarre, pourquoi semer des pépins de pomme et pas planter un jeune plant de pommier ou greffer un arbre fruitier ? Ça irait un peu plus vite, non ?

Plants et greffes sont issus de pépins que l’on achète à un pépiniériste qui connaît ce savoir-faire. Partir de boutures et de semis permet d’agir fortement sans utiliser d’argent, seulement du temps et des savoirs. Du coup, même si cela va moins vite, l’argent ne sera pas un frein dans ce projet.

Pour l’instant le wikhaie est appétissant mais comme tous les wikis il est évolutif et beaucoup de pages restent à compléter ou informer. Quelles sortes de contribution attends-tu pour former une plateforme et une communauté active ?

Pour agir il faut déjà documenter, puis synthétiser et enfin mettre en page des guides.

Il nous faut donc de bons botanistes (ce que je ne suis pas), des rédacteurs, des illustrateurs [regarde un peu les belles illustrations de Nylnook pour ton interview, NDLR] , des photographes, etc., amateurs ou non. L’idée de ce wiki m’apparaît importante et pertinente depuis quelques mois, mais dans mon quotidien bien rempli, je ne peux consacrer qu’environ une heure par jour sur ce projet. Ce projet ne peut donc réussir que s’il fédère une communauté. J’espère donc que cette idée parlera à d’autres qui y verront comme moi l’occasion d’agir directement par le geste (planter).

Je ne suis pas non plus un professionnel du Web, du coup les remarques, idées et retours pour faire avancer la structure et l’agencement de ce site sont bienvenus.

En fait, je débute dans la création d’arbustes, d’arbres, de haies. Mais les rapides réussites obtenues en seulement deux ans m’ont convaincu que nous pouvions tous participer.

Un pépin de pomme ou de poire par exemple, germera dans un petit pot de terreau laissé dehors au gel, on peut aussi faciliter sa germination en la trempant dans du vinaigre quelques heures pour simuler une digestion animale et le laisser deux mois au frigo si l’hiver n’est pas assez froid. C’est accessible à chacun. L’idéal étant de trouver des pommes locales adaptées à notre région.

pépins de pomme en germination
Germination de pépins de pomme, photo de Ryan Bodenstein (licence CC BY-2.0)

Mais si nous sommes nombreux à faire ces petits gestes, imagine la quantité d’arbres que nous pourrions produire.

 

Je débute, donc je suis le premier à avoir beaucoup à apprendre sur le sujet. J’invite donc tous ceux qui veulent partager leurs savoirs, leurs expériences, ou qui sont emballés par cette idée simple, mais réellement active il me semble, à s’approprier un peu de ce site qui est construit pour être ouvert comme un grand jardin. 🙂

On te laisse le mot de la fin…
— Bonnes plantations à tous ! 😉

 

 




Khrys’presso du lundi 17 février 2020

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial Assange

Spécial France

Spécial réforme des retraites

Spécial manifs et Grève Générale

Spécial couverture médiatique

Spécial violences policières

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Décidément, c'est fou, tout ce qu'il se passe en une semaine !- la personne de droite répond : Si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 10 février 2020

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial Assange et Manning

Spécial France

Spécial réforme des retraites

Spécial manifs et Grève Générale

Spécial couverture médiatique

Spécial violences policières

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Décidément, c'est fou, tout ce qu'il se passe en une semaine !- la personne de droite répond : Si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 3 février 2020

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial Assange

Spécial France

Spécial réforme des retraites

Spécial manifs et Grève Générale

Spécial couverture médiatique

Spécial violences policières

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

  • Vous êtes maintenant contrôlés à distance (nytimes.com – en anglais)

    Nous pensions que nous effectuions des recherches sur Google, mais nous comprenons à présent que c’est Google qui fait des recherches sur nous. Nous pensions que nous utilisions les médias sociaux pour nous connecter, mais nous avons appris que c’est cette connexion qui permet aux médias sociaux de nous utiliser. Nous nous sommes à peine demandé pourquoi notre nouvelle télévision ou notre nouveau matelas disposait d’une politique de confidentialité, mais nous avons commencé à comprendre que les politiques de « confidentialité » sont en fait des politiques de surveillance.

  • Michel Bauwens: “Plus une civilisation est inégalitaire et prédatrice, plus dure est sa chute” (lecho.be)
  • La liberté, après l’abondance
  • Entre les Routes 87 et 91 – Balade dans les territoires sombres de l’Empire américain (lundi.am)
  • E3C : Et mon Cul Connard, c’est du Confit ? (affordance.info)
  • On peut rire de tout… mais pas avec la loi Avia ! (theconversation.com)
  • Aucune loi Avia n’empêchera des cas comme Mila (affordance.info)

    il y a eu, et c’est immensément plus grave, le même relativisme permettant d’inverser la charge de la culpabilité, au travers d’une sortie calamiteuse et honteuse de … la garde des sceaux, Nicole Belloubet, expliquant que “l’insulte à une religion constituait évidemment une atteinte à la liberté de conscience”. Soit la définition même du délit de blasphème. Dans la bouche de la Garde des sceaux. Au 21ème siècle. En France. Après les attentats contre Charlie Hebdo.

  • Démocratie de faible intensité (politis.fr)

    Face à toutes les contestations, le verdict de la présidentielle de 2017 est de peu de poids. Le problème, il est vrai, dépasse Emmanuel Macron. C’est celui de la Ve République. Le suffrage universel ne peut pas être une arnaque suivie d’une sorte de bras d’honneur…

  • Non monsieur Macron, nous ne sommes plus en démocratie (blogs.mediapart.fr)
  • Contre « la-démocratie » (blog.mondediplo.net)

    Mais qui sont ces gens ? Qu’est-ce que c’est que cette humanité-là ? Que se passe-t-il à l’intérieur de ces personnes ? Se passe-t-il seulement quelque chose ? Y a-t-il des pensées ? Si oui lesquelles ? En fait, comment peut-on résister au-dedans de soi à des hontes pareilles ? Que ne faut-il pas dresser comme murailles pour parvenir à se maintenir aussi stupidement face à des désaveux aussi terribles ? Comment peut-on espérer rester « légitime » à force d’imposer à la majorité les intérêts de la minorité ? Même un instrument aussi distordu que les sondages n’a pu que constater le refus majoritaire, continûment réaffirmé, de la loi sur les retraites. C’est sans doute pourquoi le gouvernement, supposément mandaté par le peuple, s’acharne à faire le contraire de ce que le peuple lui signifie.

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Décidément, c'est fou, tout ce qu'il se passe en une semaine !- la personne de droite répond : Si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 27 janvier 2020

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial France

Spécial réforme des retraites

Spécial manifs et Grève Générale

Spécial couverture médiatique

Spécial violences policières

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Décidément, c'est fou, tout ce qu'il se passe en une semaine !- la personne de droite répond : Si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 20 janvier 2020

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial Julian Assange

  • Assange et les biais cognitifs (plus.lesoir.be)
  • Assange – Un black site au cœur de Londres (mediapart.fr)

    Si Assange disparait, ce sont tous les disparus de l’Exception qui disparaissent un peu plus. C’est le monde qui sombre plus profondément encore dans le mensonge, l’arbitraire, la tyrannie, les crimes de masse impunis, la destruction. Ce monde qui conserve pourtant des capacités de civilisation, de communauté, de création. Il faut défendre Julian Assange, maintenant !

Spécial France

Spécial réforme des retraites

Spécial manifs et Grève Générale

Spécial couverture médiatique

Spécial violences policières

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Décidément, c'est fou, tout ce qu'il se passe en une semaine !- la personne de droite répond : Si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 13 janvier 2020

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial France

Spécial réforme des retraites

Spécial manifs et Grève Générale

Spécial couverture médiatique

Spécial violences policières

  • Une enquête ouverte après un tir de LBD à bout portant (liberation.fr)

    On note que l’ouverture de l’enquête fait suite à la publication de la vidéo. Car quand un tir de LBD à courte distance est documenté, mais sans vidéo (comme ici), le parquet ne réagit pas.

    – voir aussi : Une enquête ouverte après un tir de LBD à bout portant par un policier durant une manifestation à Paris (lemonde.fr)

    Un premier fonctionnaire donne un grand coup de matraque à la personne face à lui, tandis qu’un autre procède à un balayage avec son bâton de défense de gauche à droite. Un individu, de dos, avec une casquette, pousse le bouclier d’un des agents.On distingue alors nettement un policier s’avancer, braquer une première fois son LBD, reculer, s’avancer à nouveau et tirer. La petite fumée qui sort du canon ne laisse aucun doute sur son geste.

  • Au bonheur des dames ? – À propos de la manifestation parisienne du 9 janvier (lundi.am)

    C’est au moment où la foule se fait la plus dense, (à cause de la pression inverse de l’immense cortège qui arrive depuis la place de la République) que sans raison apparente, une pluie de lacrymogènes s’abat sur la masse de chair compacte. C’est la surprise totale, l’incompréhension générale.[…] Pour ceux qui se relèvent c’est une mêlée de corps faite d’innombrables policiers de la BAC, arrivés par salve, à pied ou à moto, qui tombe sur les manifestants sans défense.[…] Il s’agit d’écraser les tissus, d’ouvrir les cranes, de brutaliser les organes au pied de biche, mais sans jamais chercher l’arrestation. Il faut simplement supplicier ceux qui ont eu le mauvais goût de protester.

  • L’horreur et le sublime (cerveauxnondisponibles.net)

    La période actuelle a cela d’étonnant qu’elle fait monter en miroir l’horreur de la répression d’une société fascisante de Macron avec l’espoir et la beauté de ceux qui résistent. Tout est plus fort, de jour en jour : l’horreur et le sublime.

  • Mort d’un livreur à Paris : l’autopsie fait état d’«une fracture du larynx», la famille dénonce les policiers (liberation.fr)

    En France, le débat autour du plaquage ventral est ancien. La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné l’Hexagone en 2007 dans une affaire similaire. En 2011, Amnesty International dénonçait les dangers de ce geste, répertoriant cinq décès entre 2004 et 2009.

  • Cédric Chouviat, un mort à Paris (arretsurimages.net )

    Ce qu’il faut bien appeler le meurtre de Cédric Chouviat sera peut-être le meurtre de trop – “Le troisième mort de Christophe Castaner”, titre étrangement Mediapart, alors que Bastamag recense 26 décès liés à une intervention policière, pour la seule année 2019.[…] Banal constat : le meurtre de Cédric Chouviat n’aurait eu aucune chance de devenir le meurtre de trop, sans les vidéos.

  • Ici on suffoque ! (ou chronique désespérée d’une petite mort banale sur le bitume) (mediapart.fr)

    Je t’assure y-a-des gens, vraiment ! Le type se fait pincer en flagrant délit de rouler en scooter sur la route avec un casque sur son téléphone, et en plus il n’est pas content de se faire verbaliser pour rien ! [..] les gens sont dingues de nos jours, il n’acceptent plus rien: ni les contrôles au faciès, ni les verbalisations abusives, ni les grenades lacrymo ou les LBD…Fous, te dis-je ! […] En fait, le gentil livreur de rêves, papa de cinq marmots, il a été tué par un atémi de l’avant-bras étrangleur de la Police nationale qui a brisé d’un coup sec aux arcs de son larynx le souffle pur de sa liberté…elle s’est ensuite éparpillée partout aux alentours en mille éclats de cris translucides… on aurait dit un envol de guillotines.

  • Une infirmière a-t-elle été tabassée par la police lors de la manifestation de jeudi à Paris ? (liberation.fr)

    «On m’a traînée au sol, j’ai même senti qu’on me soulevait mais je n’ai pas opposé de résistance de peur d’être blessée.» C’est à ce moment-là qu’un homme se jette sur elle pour la protéger : «[…] C’est lui qui a été frappé. Moi, je pèse 50 kilos, si j’avais pris ces coups, ils m’auraient cassée en deux.»

  • Ce ne sont pas des bavures, c’est une doctrine (regards.fr)

    Des policiers, morts de rire : et là le gars il me fait, je croyais que le rôle de la police c'était de protéger les citoyens !
    Dessin de Fred Sochard
  • Lyon : ils filment la manifestation du 4e étage, un projectile explose à leur fenêtre (leparisien.fr)
  • Un policier mis en examen pour la grave blessure d’un « gilet jaune » à Bordeaux (lemonde.fr)

    Olivier Beziade a été blessé à la tête le 12 janvier 2019 par un tir de LBD 40. Plongé dans un coma artificiel, puis immobilisé quatre-vingt-dix jours, il souffre toujours d’hémiplégie.

  • Mort de Rémi Fraisse : toujours pas de procès en vue (liberation.fr)

    «On s’y attendait, compte tenu du fonctionnement de la justice française en matière de violences policières»

  • Les violences policières sont le reflet d’un échec (lemonde.fr)

    Les multiples vidéos montrant des manifestants frappés au sol par des fonctionnaires, ou encore celle où l’on voit un agent tirant à bout portant au LBD – le parquet de Paris a ouvert une enquête sur ce geste extrêmement dangereux – suffiraient à révulser n’importe quel citoyen.

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Le truc moins chouette de la semaine

C’est l’occasion peut-être de se demander combien de femmes ont pu participer réellement à ce “sondage” (si quelqu’un·e trouve une source fiable…) et de (re)lire quelques petites choses :

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Décidément, c'est fou, tout ce qu'il se passe en une semaine !- la personne de droite répond : Si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).