1

Khrys’presso du lundi 3 janvier 2022

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

  • L’exécutif force la dose pour instaurer le pass vaccinal (liberation.fr)

    Présenté ce lundi en Conseil des ministres, le nouveau pass devrait entrer en vigueur plus tôt que prévu, le 15 janvier, malgré les réticences de la classe politique et les accusations de restrictions des libertés.

  • Pass vaccinal et libertés publiques : «La prise en charge de cette pandémie reste essentiellement policière» (liberation.fr)

    Depuis une décision du 10 mars 2011, le Conseil Constitutionnel a déduit de l’article 12 de la déclaration des droits de l’Homme une «interdiction de déléguer à des personnes privées des compétences de police administrative générale inhérentes à l’exercice de la “force publique”». Mais au fur et à mesure de ses décisions, le juge constitutionnel a vidé de sa substance ce principe.

  • Mathieu Slama: «Un état d’exception qui dure depuis deux ans n’est plus un état d’exception» (lefigaro.fr)

    Les mesures annoncées par Jean Castex ne sont pas des propositions mais des décisions prises dans le cadre d’un Conseil de défense, qui est […] un organe opaque, centré sur la personne du chef de l’État, qui prend toutes les décisions, charge au reste des institutions démocratiques de les valider […] Le Conseil de défense ne consulte qu’un seul organisme avant de se réunir : le Conseil scientifique, organisme non élu réunissant des médecins et experts qui n’ont aucune légitimité démocratique – et, disons-le, aucun souci de la chose publique. Aucun compte-rendu n’est fait de ces réunions, évidemment. C’est donc dans l’opacité la plus totale que sont prises les décisions les plus cruciales et les plus attentatoires à nos libertés depuis plus d’un demi-siècle. […] S’il y a bien une chose que cette crise prouve, c’est la plasticité des interprétations possibles de nos principes juridiques, et donc la grande fragilité de nos droits fondamentaux… Mais elle prouve aussi combien les juges administratifs et constitutionnels ont trahi leur mission première, qui est de défendre nos droits et principes fondamentaux face aux velléités du pouvoir.

  • Élie Domota, une garde à vue arbitraire (humanite.fr)
  • Agressions d’élus en marge du pass vaccinal, la majorité s’inquiète (huffingtonpost.fr)

    Mardi 28 décembre, une cinquantaine de députés LREM, Modem, mais également républicains, recevait un courriel les menaçant de mort. À l’intérieur y figuraient également leurs adresses personnelles et leurs numéros de téléphone fixe. “Ce n’est que le début, vous allez payer de votre sang les confinements, le passe sanitaire, et toutes les tentatives d’entraves à nos libertés”, pouvait-on lire dans ce message. “Notre armée ne fait que grandir, les gens ont la rage de voir leur liberté violée, et le besoin d’actions punitives à votre encontre, mais aussi protectives au bénéfice du peuple, se fait incroyablement grand. Vous êtes le problème”

  • Télétravail : souriez, vous êtes fliqué·e (humanite.fr)

    Les logiciels de surveillance, dont la mise en place est plus ou moins légale, ont le vent en poupe, alors que le travail à distance passe à trois jours obligatoires dès lundi.

  • À Calais, plusieurs blessés après des heurts entre migrants et policiers (huffingtonpost.fr)

    “habituellement les personnes sont autorisées à partir avec leurs affaires”, mais […] “les forces de l’ordre ont ordonné aux agents de nettoyage de tout saisir et un cordon de CRS s’est créé″[…] les CRS ont “coursé les personnes exilées vers la sortie du périmètre”, leurs tentes sont alors restées à l’intérieur de ce périmètre et “les agents de nettoyage avaient pour ordre de tout saisir”

Le rapport de la semaine

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

Les disparitions de la semaine

Le livre de la semaine

The Dawn of Everything : A New History of Humanity de David Graeber et David Wengrow

Les autres lectures de la semaine

  • Vanité et dangers des « Devoirs de l’Homme » (mediapart.fr)

    il n’est pas besoin d’énoncer de devoirs puisqu’ils sont contenus dans la Déclaration des droits. Le premier devoir consiste à respecter les droits d’autrui. Le deuxième consiste à user de ses droits de citoyen (qui dépassent singulièrement le droit de vote) en combattant pour la défense des libertés individuelles mais aussi des droits économiques, sociaux et culturels. Ce sont les sociétés totalitaires qui reposent d’abord sur l’obéissance à des impératifs non négociables qui, en fait, ne sont pas des devoirs auxquels chacun devrait subordonner librement ses actes.

  • L’Internet néo-colonial (anarc.at)
  • Construire l’éco-syndicalisme (contretemps.eu)

    La crise actuelle est une crise systémique globale, à la fois économique, financière, écologique, sanitaire. […] Le vieux dogme de la croissance pour la croissance comme seul horizon à la lutte du mouvement social est en crise. Le syndicalisme tout en privilégiant la défense des intérêts immédiats des salariés ne peut faire l’impasse sur les conséquences des dégâts du productivisme et de la fin programmée des ressources naturelles et des biens communs. […] L’expérience de la Confédération Paysanne sera aussi précieuse, ce syndicat paysan ayant été depuis longtemps à l’avant-garde de la réflexion et de la lutte face à l’emprise de l’agro-alimentaire sur l’agriculture. La Confédération Paysanne est l’exemple même d’un syndicat qui a fait sa mue écologique.

  • De la nécessité d’une parole antivalidiste (mediapart.fr)
  • Les handicapés vous disent merde (nota-bene.org)

    Chaque fois qu’on parle d’inclusion, ressort le serpent de mer de l’écriture inclusive. Pardon, L’ÉCRITURE INCLUSIVE. Insérez ici des zombies, des goules, l’eau en feu, les nuées de sauterelles. Dernièrement le débat sur l’arrivée du pronom neutre « iel » dans le Robert a fait craindre les dix plaies d’Égypte, et puis (scoop), non, la fin du monde n’est pas pour aujourd’hui.

  • La cuillère, le champagne et les antivax (affordance.info)

    en 1995, le Centre interprofessionnel des vins de Champagne se dévoua pour ouvrir quelques bouteilles et les laisser reposer avec ou sans cuiller dans le goulot… À l’issue d’un protocole rigoureux, le résultat fut sans appel : la petite cuiller n’avait strictement aucun effet sur la conservation des bulles, qu’elle soit d’argent ou d’inox.

     

  • Qu’est-ce que l’aquamation, méthode funéraire verte choisie par Desmond Tutu? (huffingtonpost.fr)

    De son nom scientifique “hydrolyse alcaline”, l’aquamation ou résomation est un mode de funérailles encore confidentiel autorisé uniquement dans certains pays.

  • Exploring 120 years of timezones (blog.scottlogic.com)
  • Noblewoman’s tomb reveals new secrets of ancient Rome’s highly durable concrete (arstechnica.com)
  • Une comète surprise pourrait-elle frapper la planète comme dans Don’t Look Up sur Netflix ? (numerama.com)

    tous les deux ans depuis 2013, un serious game international est organisé entre les plus grands acteurs du domaine spatial, industriel et politique, pour tester les capacités de gestion, de coordination et de réponse à un risque d’impact imminent…

  • « Don’t Look Up » : regarder Netflix en attendant la fin du monde ? (contretemps.eu) – voir aussi “Déni cosmique” : le cadeau de Noël empoisonné de Netflix (mrmondialisation.org)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

La chouette coutume qu’on devrait relancer

  • Le Saint Lundi (wikipedia.org) est le nom d’une coutume populaire consistant à chômer volontairement le lundi, voire plusieurs jours de suite. Cette pratique était une véritable institution dans l’ensemble de l’Europe, pays scandinaves et germaniques, en Catalogne, en Andalousie, en Belgique, en France et en Angleterre.

Les autres trucs chouettes de la semaine


Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 27 décembre 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

La disparition de la semaine

  • Mort de Desmond Tutu, icône de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud (liberation.fr) Le Prix Nobel de la paix est mort ce dimanche à 90 ans
  • Disparition. Desmond Tutu a rejoint l’arc-en-ciel des nations (humanite.fr)

    « Je n’ai pas combattu pour chasser des gens qui se prenaient pour des dieux de pacotille et les remplacer par d’autres qui pensent en être aussi » […] Desmond Tutu était un peu la conscience de l’Afrique du Sud. Avec lui, disparaît pratiquement le dernier des géants de la lutte contre l’apartheid et des idées progressistes. Parmi ses derniers combats, et contre sa hiérarchie, il a défendu le suicide assisté, le droit à l’avortement et les homosexuels. Avec ce pied de nez qui le caractérisait si bien : « Je ne vénérerais pas un Dieu homophobe. (…) Je refuserais d’aller dans un paradis homophobe. Non, je dirais : “Désolé ! Je préfère de loin aller de l’autre côté” ».

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Toujours aussi corsé, le 'presso ! - la personne de droite répond : Yep, il faut bien ça pour commencer la journée !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 20 décembre 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial Assange

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

La disparition de la semaine

  • Mort de bell hooks, figure féministe et antiraciste américaine (huffingtonpost.fr)
  • L’abécédaire de bell hooks (revue-ballast.fr)

    « Lutter de manière révo­lu­tion­naire sur tous les fronts » : tel était le mot d’ordre de bell hooks tan­dis qu’on annon­çait, il y a près de trente ans, « la fin de l’Histoire » et le triomphe pla­né­taire du libé­ra­lisme. […]« Ne regar­dons pas ces choses sépa­ré­ment. Regardons com­ment elles convergent. »

Le rapport de la semaine

Les autres lectures de la semaine

  • L’impérialisme français : affaibli mais toujours toxique (contretemps.eu)
  • Référendum en Nouvelle-Calédonie : un rendez-vous manqué dans le processus de décolonisation (theconversation.com)

    « Découverte » par James Cook en 1774, la Nouvelle-Calédonie est déclarée colonie française en 1853. Se met peu à peu en place une politique de colonisation de peuplement, principalement pénale, qui se traduit pour le peuple autochtone, les Kanaks, par une forme radicale de ségrégation raciale et spatiale. Les Kanaks sont soumis à partir de 1887 à un régime juridique d’exception, inventé et appliqué en Algérie, appelé le régime de l’Indigénat, qui en fait des sujets de l’empire. Spoliés de leurs terres, ils sont cantonnés dans des réserves et subissent un déclin démographique tel que l’administration coloniale n’exclue pas la possibilité de leur extinction. Si les Kanaks accèdent progressivement à la citoyenneté française à partir de 1946, le choix est fait de maintenir un statut juridique « particulier » ou « coutumier ». C’est autour de la revendication de leur particularité identitaire que se construisent les revendications nationalistes puis indépendantistes de leaders kanaks dans la seconde moitié du XXᵉ siècle. […] Rappelons que contrairement à ce que le gouvernement français et les partis loyalistes tendent à mettre en avant, le camp indépendantiste ne milite plus pour une indépendance-rupture depuis longtemps. La voie de sortie préférée qui pourrait convenir à tout le monde serait un projet d’État-association qui maintiendrait des liens privilégiés avec la France, tout en remédiant à l’asymétrie historique héritée de la colonisation.

  • À propos du rétablissement de l’esclavage. Napoléon Bonaparte dans l’histoire (humanite.fr)

    au regard de l’aspect in­humain du sujet, l’honnêteté intellectuelle commande que l’on passe de l’autre côté de la barrière, en montrant que la meurtrissure de la chair des vaincus, à travers la tragédie de leur propre vécu, l’emporte sur le verbe, fût-il élégant, des narrateurs non impliqués de la période.

  • Est-il vrai que les enfants buvaient de l’alcool à la cantine jusqu’en 1956 ? (liberation.fr)

    Une circulaire d’août 1956 interdit bien l’alcool à la cantine pour les moins de 14 ans. Il faudra ensuite attendre 1981 pour que l’interdiction s’étende aux lycées.

  • Alyson McGregor : « Notre système de santé néglige les femmes » (humanite.fr)
  • La haine des femmes de droite et de gauche — par Andrea Dworkin (floraisons.blog)
  • L’appropriation des connaissances et les bénéfices du Big Pharma au temps du coronavirus (contretemps.eu)
  • Méthanisation agricole. L’erreur de calcul qui parie sur l’avenir (humanite.fr)

    on peut lire sur certains sites : « Les émissions de CO 2 biogénique, neutre en carbone, peuvent être déductibles de l’inventaire des gaz à effet de serre. » Bienvenue dans un monde où l’imaginaire fait science. […] Tout ça serait finalement risible si le développement de la méthanisation en France ne s’appuyait pas exclusivement sur cette théorie alchimique qui biaise tous les calculs sur notre neutralité carbone ; des calculs faussés en dépit de ce rappel clair et net de l’Ademe : « Quelle que soit son origine, biogénique ou fossile, une molécule de CO 2 agit de la même façon sur l’effet de serre. »

  • Nous défaire de nos imaginaires statistiques (internetactu.net)
  • La gauche peut assurément passer le 1er tour 2022 (blogs.mediapart.fr)
  • Cher·e·s collègues qui ne faites pas de politique (mediapart.fr)

    Ça vous a peut-être échappé, puisque vous vous désintéressez de la question depuis le début, alors je vous informe que la loi Rilhac est définitivement adoptée. C’est notre cadeau de Noël, à nous les enseignant·es, celui que (presque) personne n’avait demandé, mais que tout le monde va recevoir quand même.

  • Face à la menace fasciste. Un extrait du livre de Ludivine Bantigny et Ugo Palheta (contretemps.eu)

    la victoire du projet fasciste et le passage aux méthodes fascistes sont toujours précédés par un ensemble de renoncements à certaines dimensions fondamentales de la démocratie libérale : la marginalisation des arènes parlementaires et le recours à des méthodes de plus en plus autoritaires […] quand tant de gens renoncent à aller manifester par peur de perdre une main ou un œil ; quand un gouvernement n’a pas un mot de compassion ou de regret devant les mutilations de personnes qui manifestaient pour la justice et l’égalité ; quand il se sert de l’intimidation pour reconduire sa domination. Quand des mesures gouvernementales multiplient les restrictions des droits et des libertés. Quand l’aide aux migrants est criminalisée […] Alors il n’y a plus rien d’étonnant à ce qu’un quotidien allemand s’inquiète du climat d’extrême droite qui règne dans la France de Macron et la rapproche de la République de Weimar lorsqu’elle était en train de sombrer. Ni que le Washington Post la compare à la Hongrie d’Orban ou à la Turquie d’Erdogan.

  • Vers un monde sans travail ? Derrière la mythologie capitaliste, la lutte des classes (contretemps.eu)
  • Internet outages point to web’s concentration of power (.nbcnews.com)

    ‘The cloud’ has never been sustainable and is merely a euphemism for concentrated network resources controlled by a centralized entity

  • Pour faire tourner le métaverse, il faudra changer « l’infrastructure entière de l’Internet » (numerama.com)

    Il ne faut pas oublier non plus que remplacer les infrastructures, produire de nouveaux gadgets et continuer la course à la puissance a un coût écologique non négligeable. Rappelons, que, selon le Sénat, « 70 % de l’empreinte carbone totale du numérique en France est due à la fabrication des terminaux (40 % au niveau mondial). » Produire plus de casques de VR, de gadgets connectés et de puces, pour espérer un jour plonger dans le métaverse, c’est aussi polluer plus. La question ici n’est pas de stopper l’innovation, mais de se demander si les sacrifices demandés valent le coup.

  • Le paradoxe de R2-D2 ou celui d’une intelligence artificielle sous influence humaine (theconversation.com)
  • L’immense faille Log4Shell rappelle que le financement du logiciel libre est essentiel (numerama.com)

    l’un des bouts de code les plus utilisés sur l’Internet mondial est maintenu à jour par autant de développeurs que l’on a de doigt sur une main. Et bénévolement, en plus de ça.

  • NTBLR [3/ ?] (lundi.am)

    Ça pue sur l’esplanade, je suis pas du coin, je connais pas les mœurs encore à fond, mais je suis sûr que cette odeur de merde elle date pas d’hier. Je suis sûr que ça pue depuis un moment, mais que la pluie avait eu tendance à laver un peu cette odeur. Maintenant, c’est comme si la pluie avait renoncé. Comme si même la pluie s’était résignée à ne plus pouvoir masquer l’odeur de la merde brune qui descend depuis les appartements chauffés jusque sur la place qui s’appelle même pas place puisque les con·ne·s de la municipale l’ont appelé « esplanade ». Une esplanade à régiment de connards.

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

  • Les Métacartes « Numérique Éthique » : une boîte à outils pour s’émanciper (framablog.org)
  • FSF Adopts New Governance Framework for Board Members (fsf.org)

    The board of the Free Software Foundation (FSF) has approved and implemented two new measures designed to help make FSF governance more transparent, accountable, ethical, and responsible. They are a Board Member Agreement that enumerates the responsibilities of board members, and a Code of Ethics that lays out principles to guide their decision-making and activities.

  • Salariés de la tech, continuez de demander des salaires stratosphériques ! (zdnet.fr)

    Principe de base dans le système économique : ce qui est rare est cher. On peut le déplorer, vouloir faire la révolution, mais en attendant, on doit s’y plier. Notre chasseur de tête se désole que les jeunes talents de la tech, comme il les définit lui-même, demandent des salaires à la hauteur de leur compétence. Seul domaine — à notre connaissance — dans lequel la pertinence cet axiome ne se vérifie pas : la santé. La France paie son personnel soignant moins bien que s’ils travaillaient chez Mc Donald’s.

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Toujours aussi corsé, le 'presso ! - la personne de droite répond : Yep, il faut bien ça pour commencer la journée !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 13 décembre 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial Assange

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

La disparition de la semaine

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

  • L’activation de l’extension Snowflake (addons.mozilla.org) (par The Tor Project) transforme votre navigateur en un proxy qui connecte les utilisateurs de Tor dans les régions censurées au réseau Tor.
  • Présentation de l’Agenda Militant Indépendant (indymotion.fr) qui répertorie les événements en Île-de-France en lien avec les luttes anticapitalistes, antiracistes, féministes, écologistes… Voir aussi le site de l’agenda.
  • Plus utile que jamais en ce moment, le site Conspiracy Watch (conspiracywatch.info), pour un Observatoire du conspirationnisme.
  • BookWyrm (joinbookwyrm.com) est un réseau social permettant de suivre ses lectures, de parler de livres, d’écrire des critiques et de découvrir ses prochaines lectures. La fédération permet aux utilisateurs de BookWyrm de rejoindre de petites communautés de confiance qui peuvent se connecter entre elles ainsi qu’avec d’autres services sous ActivityPub comme Mastodon et Pleroma.
  • Le site web the climatearchive (climatearchive.org) permet de visualiser les résultats de 109 simulations différentes de modèles climatiques couvrant l’histoire du climat des 540 derniers millions d’années.
  • Ce que Framasoft pourrait faire en 2022, grâce à vos dons (framablog.org)
  • Rust fait un grand pas en avant en devenant le deuxième langage officiel de Linux (zdnet.fr)

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Toujours aussi corsé, le 'presso ! - la personne de droite répond : Yep, il faut bien ça pour commencer la journée !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 6 décembre 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

  • Covid-19. Blanquer allège le protocole dans les écoles primaires (humanite.fr)

    la règle se rapproche de plus en plus d’un « débrouillez-vous » généralisé. […] Conséquences : parents, débrouillez-vous pour faire passer des tests […] pour assumer la garde de vos enfants à la maison. Enseignants, débrouillez-vous pour gérer « en même temps » élèves en présentiel et en distanciel. Directrices et directeurs, débrouillez-vous pour gérer les départs des uns et les retours des autres.

  • Le bilan économique et social d’Emmanuel Macron en 3 points et 8 minutes (frustrationmagazine.fr)

    Le vrai bilan économique et social d’Emmanuel Macron est ici. Si l’on regarde les faits, au-delà même de ce que l’on pense politiquement de ces lois, on ne peut que constater leur inefficacité relative aux objectifs affichés par le gouvernement. Soit Macron est incompétent, mettant en œuvre des mesures qui ne marchent pas, soit lui et ses ministres ont toujours été conscients du fait qu’il ne s’agissait en aucun cas de mesures de justice ou d’efficacité budgétaire mais bien des cadeaux à une classe sociale dominante, qui les soutient autant qu’ils les servent.

  • Argent public. Où sont les 400 milliards d’aides au privé ? (humanite.fr)
  • Universités: même le Conseil d’analyse économique, proche de Matignon, appelle à mieux les financer (liberation.fr)

    Une note de l’organe de réflexion proche de Matignon dresse, une fois de plus, le constat des inégalités et du manque de financement du système d’enseignement supérieur français.

  • Déserts médicaux. Sébastien Jumel : « La pénurie de médecins a été organisée » (humanite.fr)
  • Un homme meurt faute d’accès aux urgences (humanite.fr)

    Durant douze heures, ce 1er novembre, impossible d’opérer sur place, le médecin anesthésiste de garde étant lui-même souffrant. Transféré au Mans, à 50 kilomètres de là, le patient meurt d’une péritonite.

  • Une nuit aux urgences pédiatriques de l’hôpital Necker, où affluent les ados souffrant de troubles psychiatriques (francetvinfo.fr)

    “Avant la crise sanitaire, on en accueillait une à deux fois par semaine maximum. Désormais, on a plusieurs cas tous les jours”[…]“rien de ce qui s’est passé ce soir n’est normal : un patient a attendu pendant 9 heures aux urgences et la médecin de permanence, qui devait quitter son poste à 0h30, est partie deux heures plus tard”

  • Des acteurs jouent les patients pour tester le personnel de l’hôpital de Brive et ça passe mal (huffingtonpost.fr)

    La méthode ne passe pas du tout. La direction de l’hôpital de Brive a récemment embauché deux acteurs chargés de se faire passer pour des patients dans six services différents. Le but: tester le personnel du centre hospitalier. […] c’est l’un des deux acteurs qui a mis fin “au sketch” après avoir “semé la zizanie”. “Le patient ne jouait pas une personne égarée mais manifestait des troubles psychologiques sérieux pour ne pas dire sévères. Un infirmier a du venir au secours de la secrétaire” […] “Puis un médecin a du abréger sa consultation pour venir en aide à l’infirmier. C’est une perte de temps. C’est regrettable, lamentable, minable d’agir ainsi”

  • Grande sécu, grosse manip’ (humanite.fr)

    S’agit-il de répondre aux déserts médicaux, à la crise de notre système de santé ou aux défis du vieillissement ? Rien de cela ! […] pendant qu’un panier de soins plus restreint serait imposé, une part de l’argent prélevé sur les citoyens serait dirigée vers le remboursement de la dette de l’Etat que l’on fait par ailleurs grossir. Les marchés financiers y trouveraient certainement leur compte. Pas l’intérêt général !

  • Le gouvernement veut livrer les agriculteurs aux assureurs (reporterre.net)
  • Le modèle agricole de la Macronie, ou le triomphe annoncé de l’agribusiness (contretemps.eu)

    L’agriculture est une chose trop sérieuse et importante pour être laissée au capitalisme, en particulier pour des raisons environnementales. Pourtant, c’est bien un capitalisme agricole qui ne cesse de s’approfondir en France et ailleurs, en séparant les travailleurs·ses agricoles de la terre et des fruits de leur travail.

  • Du risque industriel clés en mains, as soon as possible (terrestres.org)

    La pandémie du Covid-19 est venue opportunément donner une nouvelle légitimité à un projet en marche depuis plusieurs années, et recouvrir d’une chape de plomb tout débat contradictoire : celui de réindustrialiser la France.

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Toujours aussi corsé, le 'presso ! - la personne de droite répond : Yep, il faut bien ça pour commencer la journée !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 29 novembre 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

 

Spécial Égypte, France et complicité de torture

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial migrant·es

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

Soutenir

Les autres lectures de la semaine

  • Le public et ses algorithmes (laviedesidees.fr)

    Une ethnographie de deux sites d’information, l’un français et l’autre américain, analyse comment les logiciels mesurant la fréquentation des sites oriente le travail des journalistes. Les rédacteurs français semblent plus sensibles au nombre de clics que leurs homologues américains…

  • Quand l’humain rêve d’IA – « La question de l’IA s’incarne par la fonction recherche qui s’installe dans nos têtes à force d’utiliser google » (lundi.am)

    L’enjeu du rapport à l’IA n’est pas une question morale, sur les finalités ou les limites de l’intelligence des machines. L’IA ne pose pas la question d’une intelligence suprême, mais celle du trouble ontologique constant qu’introduisent les calculs informatiques autour de nous.

  • Et si la big data était finalement inutile? (korii.slate.fr)

    Une IA frugale, basée sur des bases de données réduites, produit des résultats tout aussi convaincants.

  • Métavers, taxis volants et autres armes de destruction massive de la planète (theconversation.com)
  • L’insatiable appétit des « Tech review » pour le design pornographique (maisouvaleweb.fr)
  • Scoring partout… justice nulle part (internetactu.net)
  • Yuval Noah Harari: Lessons from a year of Covid (ft.com)

    surveillance must always go both ways. If surveillance goes only from top to bottom, this is the high road to dictatorship. So whenever you increase surveillance of individuals, you should simultaneously increase surveillance of the government and big corporations too. For example, in the present crisis governments are distributing enormous amounts of money. The process of allocating funds should be made more transparent. As a citizen, I want to easily see who gets what, and who decided where the money goes. I want to make sure that the money goes to businesses that really need it rather than to a big corporation whose owners are friends with a minister. If the government says it is too complicated to establish such a monitoring system in the midst of a pandemic, don’t believe it. If it is not too complicated to start monitoring what you do — it is not too complicated to start monitoring what the government does. […] Israel has the seventh highest average confirmed case rate, and to counter the disaster it resorted to a “vaccines for data” deal with the American corporation Pfizer. Pfizer agreed to provide Israel with enough vaccines for the entire population, in exchange for huge amounts of valuable data, raising concerns about privacy and data monopoly, and demonstrating that citizens’ data is now one of the most valuable state assets.

  • QR code : toujours sous l’œil de l’État (reporterre.net)

    Après avoir privé les populations de leur terre et de leur moyen autonome de subsistance, au XIXe siècle, le capitalisme cherche aujourd’hui à accroître sa domination politique et économique « en rendant les personnes dépendantes d’un appareillage sur lequel ils n’ont pas de prise », estime-t-il. « Nous subissons des enclosures existentielles. Pour avoir accès au monde et participer à la vie sociale, nous devons désormais passer par ces outils. Nous en sommes complètement prisonniers. »

  • La terreur, un instrument politique ? (theconversation.com)
  • Extractivismes latinoaméricains. Une critique à contretemps (contretemps.eu)
  • Comment financer aujourd’hui la Sécurité sociale ? #2 (humanite.fr)
  • À quoi servirait une grande Sécu ? (alternatives-economiques.fr)
  • « La décroissance est avant tout celle des inégalités » (lareleveetlapeste.fr)
  • Autonomie : l’imaginaire révolutionnaire de la subsistance (terrestres.org)
  • La sécurité des femmes : une question surtout domestique (theconversation.com)

    Dans 91 % des cas, ces agressions ont été perpétrées par une personne connue de la victime. Dans 47 % des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint qui est l’auteur des faits.

  • La maison est l’endroit le plus dangereux pour les femmes… mais il y a un lien avec la violence publique (theconversation.com)

    ces deux formes de violence, privée et publique, se renforcent mutuellement. Le lien entre les deux contribue à entretenir les structures patriarcales qui maintiennent les femmes et les filles « à leur place », aussi bien à la maison qu’en public.

  • La Voz de la Mujer : ni dieu ni patron ni mari ! (revue-ballast.fr)

    En cette fin du XIXe siècle, l’Argentine cherche à se consti­tuer en nation. On lui cherche une capi­tale, ce sera Buenos Aires ; l’é­co­no­mie se doit d’être « moder­ni­sée », on charge les diri­geants de s’en occu­per ; on aspire à ce que le ter­ri­toire soit éten­du et dûment maî­tri­sé — pour ce faire, on réduit à rien le peuple mapuche, qui habi­tait jus­qu’a­lors la Patagonie. Au même moment, plu­sieurs mil­lions d’Européens — Italiens et Espagnols en majo­ri­té — s’ins­tallent dans les villes du pays. Avec eux, le socia­lisme se dif­fuse — et avec eux seule­ment. Car dans les milieux anar­chistes, les femmes n’ont alors que peu de place pour s’ex­pri­mer. Pendant plus d’un an, cer­taines vont le faire dans les pages de La Voz de la Mujer, pério­dique com­mu­niste liber­taire qui entend lut­ter contre « le double escla­vage du capi­tal et des hommes ».

  • Cette fois, le feu ! – Pour une histoire populaire des féminismes (lundi.am)
  • « Iel » : itinéraire d’une polémique (theconversation.com)

    Il est par ailleurs plutôt intéressant de noter que les adversaires les plus farouches de ce malheureux pronom l’accusent de dévoyer la langue française en utilisant un anglicisme. La preuve, s’il en fallait une, que les langues évoluent en s’influençant entre elles, s’enrichissant mutuellement pour le plus grand bonheur des locutrices et des locuteurs.

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Toujours aussi corsé, le 'presso ! - la personne de droite répond : Yep, il faut bien ça pour commencer la journée !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 22 novembre 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

  • La Macronie livre un nouveau budget des riches (humanite.fr)

    ce budget n’échappe pas aux logiques libérales, inséparables du macronisme. Le PLF 2022 concrétise la dernière étape d’une réforme engagée en 2018, visant à réduire de 33 % à 25 % le taux d’imposition sur les entreprises. « On ne crame pas la caisse, on la vide » […] Sans surprise, les annonces sociales sont les grandes absentes de ce budget […] « La dette sera le prétexte pour justifier les baisses de dépenses publiques »

  • À Paris, les personnes sans domicile et en situation de handicap exclues de l’urgence sociale (theconversation.com)
  • Lycée Blanquer : les élèves vont mal (manif-est.info)

    Les élèves de lycée sont en souffrance psychologique. La situation se dégrade depuis deux ou trois ans sous l’effet conjugué de la réforme du bac, de l’introduction de Parcoursup… et de l’affichage Pronote.

  • Effectifs policiers : pas assez de résultats vu les moyens affectés, déplore la Cour des comptes (liberation.fr)

    Loin des discours de satisfecit du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les magistrats financiers montrent dans un rapport publié ce jeudi que si la masse salariale a fortement augmenté depuis plusieurs années, elle ne se traduit pas par une plus forte présence sur le terrain ou davantage d’affaires élucidées.

  • Monsieur Macron, voulez-vous tuer l’hôpital ? (blogs.mediapart.fr)

    Votre gouvernement a rogné un milliard d’euros sur les hôpitaux ! […] Les établissements étaient déjà à l’os, et vous avez encore gratté dessus. Alors que, pendant tout le printemps, vous aviez sorti le miel et les violons…Combien de réanimateurs en plus avez-vous prévu, par exemple – alors que la France en avait cruellement manqué ? Zéro. Zéro. C’est formidable comme vous avez tiré « les leçons de la crise ». Et en cette année Covid, vous avez supprimé 5700 lits d’hôpitaux, la routine, comme si de rien n’était : « Nous sommes le seul pays au monde à avoir continué à fermer des lits en pleine pandémie », se lamentait le syndicat des infirmiers. Quels sont les effets de ça ?C’est une conséquence très concrète, matérielle : vous n’avez pas « relevé la digue », et même une vaguelette parvient désormais à la submerger.

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

Soutenir

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Toujours aussi corsé, le 'presso ! - la personne de droite répond : Yep, il faut bien ça pour commencer la journée !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).




Khrys’presso du lundi 15 novembre 2021

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) 😉

Brave New World

Spécial Cop26

Spécial nucléaire

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

Soutenir

  • Une campagne d’abonnements pour poursuivre Rapports de force (rapportsdeforce.fr)

    C’est un moment important : la campagne d’appel aux dons de fin d’année. Un classique pour tous les médias indépendants libres d’accès qui manquent de ressources. Un impératif pour que Rapports de force survive en 2022.

Le livre de la semaine

Le rapport de la semaine

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Toujours aussi corsé, le 'presso ! - la personne de droite répond : Yep, il faut bien ça pour commencer la journée !
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).