1

PeerTube v4, more power to help you present your videos

Customization, content discovery, empowering through more control… Here is an overview of the new version of our software solution to create alternative platforms to YouTube and federate them together.

« Frama is not just… »

Each week of Fall 2021, we want to present you the diversity of what Framasoft does. As these actions are funded by your donations (66% tax-free for Fench tax-payers), you can find a complete summary, in the form of cards to click and flip, on the website Support Framasoft.

➡️ Read this series of articles (FR, Oct – Dec 2021)

PeerTube is a free software that, once installed on a server, generates a video hosting platform. This platform can be federated, to share its video catalog with other PeerTube platforms. It also provides a resilient video broadcasting system, which combines peer-to-peer and traditional streaming.

Today, PeerTube is a whole ecosystem: with an index of nearly 900 public « instances » (that’s how a PeerTube server is called), a search engine, dozens of plugins to adapt one’s instance to the needs of the content creators they hosts… But also tens of thousands of lines of code and hundreds of thousands of videos.

Card "Peertube" PeerTube is an open source software that democratises video distribution, as it allows hosts to create YouTube-like video platforms. These platforms can link together to show a wider range of videos while remaining independent.

A year of work since adding live streams

Last January, the 3rd version (v3) of PeerTube was released. The big new feature was the ability to stream live videos in peer-to-peer.

Late March 2021, version 3.1 was released, with improved video transcoding, interface, subscriptions…

Version 3.2 of PeerTube was released by the end of May. It allows content creators to customize their channels. Viewers also get better control of their viewing (automatic recover of views of downloads when interrupted, improvement on the video player contextual menu…).

Late July, version 3.3 offers administrators of a PeerTube instance homepage customization: add text, banners, highlight videos, channels, playlists. In addition, playlists now appear in search results, we have also shortened the web addresses of videos, channels and accounts, and the display of languages that read from right to left is now fully supported.

Framatube homepage
Framatube homepage

In early September, PeerTube version 3.4 was released. The video player became more convenient and fluid. Instance administrators can now federate only to an account or a channel (without having to federate with the whole instance that hosts them). But above all, it is now possible to filter videos on a page that displays several videos. For example, on the page of a channel you can display only the videos that are in French and that talk about cooking.

illustration CC-By David Revoy (sources)

A v4 by 2022, to give you even more control

The fourth version of PeerTube is scheduled for late 2021/early 2022. But as of today, we are publishing the Release Candidate of this v4, that is to say, the almost finished version that we will test for bugs and unexpected behavior. So we can already tell you about the new features!

The big new feature of this v4 is the table view of all the videos of an instance. It will facilitate instances administration and moderation by allowing you to select a batch of videos to apply the same action in bulk: delete them, block them, transcode them to or delete a certain video format, etc.

Table view of video administration on PeerTube
Table view of video administration on PeerTube

The advanced filter features make this bulk processing easier, by distinguishing between local videos (hosted on one’s own server) and remote videos (hosted on servers with which one has federated), or by sorting by publication date, for example.

Content creators will also be able to benefit from features to better manage all the videos on their PeerTube channels or view their subscribers. For now, this subscriber view is basic and doesn’t allow for (much) action, but it’s a foundation we’ll be able to build on to meet many needs.

Table view of subscribers to a PeerTube account
Table view of subscribers to a PeerTube account

Another new low-tech feature in PeerTube is the introduction of 144p video resolution. This is very low bandwidth-friendly, and can be very useful for weak connections, audio broadcasts, or videos where you don’t need to see very fine details.

Finally, the release of this v4 is the occasion of a big spring winter cleaning. The configuration, the code, but also the API (that allows other software to interact with PeerTube) have been reviewed, modified and improved.

Vertical videos are more beautiful in this new version, too...
Vertical videos are more beautiful in this new version, too…

 

Our contributions to the PeerTube ecosystem

Indeed, PeerTube is now an ecosystem of instances, content creators, third party clients, plugins, contributors… An ecosystem of which we are but one member.

Throughout the year, we have improved the JoinPeertube FAQ, moderated our search engine index, responded to issues (software feedback) and reviewed pull requests (code contributions). After a recent audit offered by NGI, we worked on the code of the official JoinPeertube website to improve its accessibility.

We also funded and supported two external developments that greatly improve the live experience. On one hand, we helped the PeerTube Live Chat plugin. It allows instances adminnistrators to add chat functionality to their content creators’ live streams. On the other hand, the PeerTube Live App, which allows anyone with a PeerTube account to broadcast lives from their Android smartphones (available here on Fdroid and here on the Google Playstore).

 

 

Broadcast live from your smartphone!
Broadcast live from your smartphone!

One of the recent evolutions of the PeerTube ecosystem is the multiplication of large instances, which host many videos. This creates new uses and new expectations that we try to meet.

For example, we communicate with one team of the French Ministry of Education, that works on apps.education.fr, a tool where teachers in France can find many freeèlibre services, including PeerTube hosting. Our goal is to get a better understanding of their needs and use cases, and to find ways to facilitate their contribution to the PeerTube community.

Any plans for PeerTube in 2022…?

The first project is to test this v4 Release Candidate, collect feedback, apply fixes to release a stable v4 by the end of 2021 / early 2022. After that, it will probably be necessary to take some time to rest, and prepare a roadmap for the upcoming year.

Even if we don’t know yet what form PeerTube v5 will take, we can already tell you about our intuitions, and especially the points that caught our attention:

  • Eliminate frustration points and improve usability;
  • Work on giving even more control to instance managers as well as to video makers (mass processing of videos, acting on subscriber lists, etc.);
  • Improve the transcoding and its displaying (display of the time remaining before publishing the video, why not work on deporting transcoding tasks to a remote server…);
  • Add light-weight editing tools for videos (cut the beginning/end of a video, etc.);
  • Work on automatic import of channels and videos hosted on other mainstream platforms;
  • Basic import/export tools for a PeerTube account to facilitate migration between two instances.

The list is far from complete and we’ll keep listening to your ideas (for example on our forum)… But we already know that we won’t be able to do everything, not by ourselves.

Illustration : David Revoy (CC-By)

Support Framasoft to support PeerTube

In 2021, we received a 50 000 € grant from NLnet (from European funds) for our work on PeerTube. This external funding allowed us to avoid having to prioritize « sexier » features in order to get a successful crowdfunding. So it’s thanks to this support from NLnet that we were able to make significant improvements that are not super-bankable, but necessary when you want a mature software.

The growing success of PeerTube implies an increasing amount of work to maintain and respond to the people who use it: understanding and solving bug reports, reviewing and integration of code contributions (commits), answering questions and requests on the forum, on the chat and on the software forge (already 3100 issues processed for about 400 pending)… All this work, not very visible, is mainly done by Framasoft.

We estimate (roughly) that the NLnet grant will have financed two thirds of the total cost of this project in 2021. This means that we have taken 25 000 € from the annual budget of the Framasoft association, so from the donations of the people who support us. We did not ask NLnet for 2022 funding on PeerTube (because we did it for another of our projects: Mobilizon).

However, Framasoft is (and wishes to remain) a small not-for-profit association https://framasoft.org/en/association , with about 40 members, including 10 employees. We maintain many actions (summarized in a deck of cards to flip on our donation page), and only one of our developers can devote about three quarters of his time to PeerTube.

If you would like to support the funding of PeerTube in 2022, please donate to Framasoft. By the way, in France, the Framasoft association is recognized as being of general interest and thus gives rights to tax deductions (so that a donation of 100 € will be – after tax deduction – 34 € for French taxpayers).

Thus, in addition to supporting PeerTube, you will finance many actions to facilitate digital emancipation, and emancipation through digital.

We count on your contribution!

Support Framasoft

 

Helpful links




PeerTube v4, prenez le pouvoir pour présenter vos vidéos

Personnalisation, mise en avant des contenus, plus de pouvoir et de maîtrise… Tour d’horizon de la nouvelle version de notre solution logicielle pour créer des plateformes alternatives à YouTube et les fédérer ensemble.

« Frama, c’est pas que… »

Pour l’automne 2021, chaque semaine, nous voulons vous faire découvrir un nouveau pan des actions menées par Framasoft. Ces actions étant financées par vos dons (défiscalisables à 66 %), vous pouvez en trouver un résumé complet, sous forme de cartes à découvrir et à cliquer, sur le site Soutenir Framasoft.

➡️ Lire cette série d’articles (oct. – déc. 2021)

À noter : cet article bénéficie désormais d’une version audio.
Merci à Sualtam, auteur de lectureaudio.fr pour cette contribution active.

PeerTube est un logiciel libre qui, une fois installé sur un serveur, permet de créer une plateforme d’hébergement vidéo. Cette plateforme peut se fédérer, pour partager son catalogue de vidéos avec d’autres. Elle offre aussi une diffusion des vidéos résiliente, qui associe diffusion en pair à pair et la diffusion classique.

Or aujourd’hui, PeerTube, c’est tout un écosystème : avec un index de près de 900 instances (c’est le nom d’un serveur PeerTube), un moteur de recherche des contenus, des dizaines de plugins pour adapter son instance aux besoins des vidéastes qu’on héberge… Mais aussi des dizaines de milliers de lignes de code et des centaines de milliers de vidéos en ligne.

Carte "Peertube" PeerTube est un logiciel libre qui démocratise la diffusion de vidéos, car il permet à des hébergeurs de créer des plateformes vidéos à la YouTube. Ces plateformes peuvent se relier entre elles pour montrer un plus grand choix de vidéos tout en restant indépendantes.

Un an de travail depuis l’arrivée du live

C’est en janvier dernier qu’est sortie la 3ème version (v3) de PeerTube, avec comme grande nouveauté la possibilité de diffuser des vidéos en direct pour des live minimalistes.

Fin mars, c’est la version 3.1 qui voit le jour, avec une amélioration du transcodage des vidéos, de l’interface, des abonnements…

La version 3.2 de PeerTube a été publiée fin mai. Elle permet aux vidéastes de personnaliser leurs chaînes, et au public de mieux maîtriser leur visionnage (reprise automatique de la lecture d’une vidéo, amélioration du menu contextuel du lecteur vidéo…).

Fin juillet, la version 3.3 permet aux personnes qui administrent une instance PeerTube de personnaliser leur page d’accueil : y ajouter du texte, des bandeaux, mettre en valeur des vidéos, des chaînes, des listes de lectures. De plus, les playlists apparaissent désormais dans les résultats de recherche, nous avons raccourci les adresses web des vidéos, chaînes et comptes, et l’affichage des langues qui se lisent de droite à gauche est désormais pleinement supporté.

Page d'accueil de Framatube
Page d’accueil de Framatube

Début septembre, c’est la version 3.4 de PeerTube qui voit le jour. Le lecteur vidéo devient plus pratique et plus fluide. Les administrateurs d’instances peuvent désormais se fédérer uniquement à un compte ou une chaîne (sans avoir à se fédérer avec toute l’instance qui les héberge). Mais surtout on peut enfin filtrer les vidéos d’une page qui en affiche plusieurs. Par exemple, sur la page d’une chaîne vous pouvez afficher uniquement les vidéos qui sont en français et qui parlent de cuisine.

illustration CC-By David Revoy (sources)

Une v4 d’ici 2022, pour vous donner encore plus de maîtrise

La quatrième version de PeerTube est prévue pour fin 2021/début 2022. Mais dès aujourd’hui, nous publions la release candidate de cette v4, c’est à dire la version presque finie que l’on va tester pour en chasser les bugs et comportements inattendus. On peut donc d’ores et déjà vous décrire les nouvelles fonctionnalités !

La grosse nouveauté de cette v4 c’est la vue en tableau de toutes les vidéos d’une instance. Elle va faciliter l’administration et la modération d’une instance en permettant de sélectionner un lot de vidéos pour leur appliquer la même action : les supprimer, les bloquer, transcoder vers ou effacer tel ou tel format de vidéo, etc.

vue en tableau de l’administration de vidéos sur PeerTube
vue en tableau de l’administration de vidéos sur PeerTube

Les fonctionnalités de tri avancé permettent de faciliter ce traitement par lot, en distinguant les vidéos locales (hébergées sur son serveur) et distantes (hébergées sur des serveurs avec qui l’on s’est fédéré), ou en triant par date de publication, par exemple.

Les vidéastes aussi vont pouvoir bénéficier de fonctionnalités pour mieux gérer l’ensemble des vidéos sur leurs chaînes PeerTube ou visualiser leurs abonné·es. Pour l’instant, cette vue des abonné·es est basique et ne permet pas (beaucoup) d’actions, mais c’est là une base sur laquelle nous allons pouvoir construire pour répondre à de nombreux besoins.

Capture d'écran de la vue en tableau des abonnés à un compte PeerTube
Vue en tableau des abonné·es à un compte PeerTube

Autre nouveauté orientée low-tech dans PeerTube, c’est l’apparition de la définition 144p pour les vidéos. Très peu gourmande en bande passante, elle peut être très pratique pour les faibles connexions, les diffusions audio, ou les vidéos dont on n’a pas besoin de voir des détails très fins.

Enfin, la sortie de cette v4 est l’occasion d’un grand ménage de printemps d’hiver. La configuration, le code, mais aussi l’API (ce qui permet à d’autres logiciels d’interagir avec PeerTube) ont été revus, modifiés et améliorés.

Capture de l'onglet d'une miniature de video verticale sur PerrTube
Les vidéos verticales sont mieux présentées par cette nouvelle version, aussi. C’est peut-être un détail pour vous…

Nos contributions à l’écosystème PeerTube

En effet, PeerTube, c’est maintenant un écosystème d’instances, de vidéastes, d’applications, de plugins, de contributeurs et contributrices… dont nous faisons partie.

Tout au long de l’année, nous avons amélioré la foire aux questions de JoinPeertube, modéré l’index de notre moteur de recherche, répondu aux issues (les retours sur le logiciel) et corrigé des pull requests (proposition de contribution en code). Suite à un audit récemment offert par The Accessibility Foundation, nous avons travaillé sur le code du site officiel JoinPeertube pour améliorer son accessibilité.

Nous avons aussi financé et accompagné deux développements externes qui améliorent grandement l’expérience des live. D’une part, le plugin PeerTube Live Chat qui permet aux instances d’ajouter une fonctionnalité de chat aux lives de leurs vidéastes. D’autre part l’application PeerTube Live App, qui permet aux vidéastes de diffuser des lives depuis leur smartphone Android (disponible ici sur Fdroid et là sur le Playstore de Google).

gif montrant l'ajout d'un live sur l'applicaiton peertube live app
Diffusez en direct depuis votre smartphone !

Une des récentes évolutions de l’écosystème PeerTube, c’est la multiplication de grosses instances, qui hébergent de nombreuses vidéos. Cela crée donc de nouveaux usages et de nouvelles attentes auxquelles nous essayons de répondre.

Ainsi, nous communiquons avec l’équipe du Ministère de l’Éducation Nationale qui travaille sur apps.education.fr, un portail où les enseignant·es français⋅es peuvent trouver de nombreux services libres, dont des hébergements PeerTube. L’objectif est de mieux comprendre leurs besoins et cas d’usage, et trouver comment faciliter leur contribution au sein de la communauté PeerTube.

capture d'écran de la plateforme apps.education.fr proposant PeerTube
PeerTube est proposé aux agent·es de l’éducation nationale.

Des projets pour PeerTube en 2022…?

Le premier projet, c’est de tester cette Release Candidate de la v4, récolter vos retours, appliquer les corrections pour publier une v4 stable d’ici fin 2021 / début 2022. Ensuite, nous allons probablement prendre un temps pour se reposer, prendre des forces et préparer une feuille de route pour l’année à venir.

Si nous ne savons donc pas encore la forme que prendra PeerTube v5 on peut d’ores et déjà vous dire nos intuitions, et surtout les besoins qui ont retenu notre attention :

  • Éliminer les points de frustration et améliorer l’utilisabilité ;
  • Travailler à donner encore plus de maîtrise aux gestionnaires d’instances comme aux vidéastes (traitement en masse de vidéos, agir sur les listes d’abonné·es, etc.) ;
  • Améliorer le transcodage et sa compréhension (affichage du temps restant avant publication de la vidéo, pourquoi pas travailler à déporter le transcodage sur un serveur distant…?) ;
  • Ajouter des outils d’édition légère de vidéos (couper le début/la fin d’une vidéo, etc.) ;
  • Travailler sur l’import automatique de chaînes et vidéos hébergées sur d’autres plateformes privatives ;
  • Outils d’import/export basiques d’un compte PeerTube pour faciliter la migration entre deux instances.

La liste est loin d’être complète et nous resterons à l’écoute de vos idées (par exemple sur notre forum)… Mais nous savons dès à présent que nous ne pourrons pas tout faire, pas à nous seul·es.

Illustration : David Revoy (CC-By)

Soutenez Framasoft pour soutenir PeerTube

En 2021, nous avons bénéficié d’une bourse de 50 000 € de la fondation NLnet pour notre travail sur PeerTube. Ce financement externe nous a surtout permis de ne pas devoir s’imposer de coder des fonctionnalités plus « tape-à-l’œil » afin de réussir un crowdfunding. C’est donc grâce à ce soutien de NLnet que nous avons pu apporter des améliorations significatives qui ne sont pas hyper vendeuses, mais nécessaires si l’on veut un logiciel mature.

Le succès croissant de PeerTube implique en effet un travail croissant de maintenance et de réponses aux personnes qui l’utilisent : comprendre et résoudre les rapports de bugs, relire et traiter les contributions en code (commits), répondre aux questions et demandes sur le forum, sur le chat et sur la forge du logiciels

(déjà 3100 issues traitées pour environ 400 en attente)… Tout ce travail, peu visible, est principalement assuré par Framasoft.

Nous estimons (c’est approximatif) que la bourse de NLnet aura financé les deux tiers du coût total de ce projet en 2021. Cela induit que nous avons pris 25 000 € sur le budget annuel de l’association Framasoft, donc sur les dons des personnes qui nous soutiennent. Nous n’avons pas demandé de financement 2022 sur PeerTube à NLnet (car nous l’avons fait pour un autre de nos projets : Mobilizon).

Or Framasoft est (et souhaite rester) une petite association à but non lucratif, d’une quarantaine de membres, dont dix salarié·es. Nous maintenons de très nombreuses actions (résumées en un jeu de cartes sur notre page de dons), et seul un de nos développeurs peut consacrer les trois quarts de son temps à PeerTube.

Si vous désirez soutenir le financement de PeerTube en 2022, n’hésitez pas à faire un don à Framasoft. D’ailleurs, en France, l’association Framasoft est reconnue d’intérêt général et ouvre droit à des réductions d’impôts (ce qui fait qu’un don de 100 € reviendra -après déduction fiscale- à 34 € pour les contribuables français·es).

Ainsi, en plus de soutenir PeerTube vous financerez de nombreuses actions pour faciliter l’émancipation numérique, par le numérique.

Nous comptons sur votre contribution !

Soutenir Framasoft

Liens utiles




PeerTube v3 : it’s a live, a liiiiive !

Today we are releasing a major new version of PeerTube, our alternative to centralized video platforms like YouTube.

Please note:

Wait… What is PeerTube?

PeerTube is not a platform, it is a software.

Hosters can install this software on their servers and create a « PeerTube website » (an instance) where users can view and upload videos as an alternative to YouTube.

Unlike YouTube, PeerTube instances are :

  • Free: everyone has the right to use PeerTube software, you can look « under the hood » to see if the code is clean, you can even tweak it to your liking and share it!
  • Federated: each PeerTube site can synchronize with another to show their videos without hosting them on the server’s hard drive.
  • Decentralized: the videos use peer-to-peer streaming (from PeerTube to the internet user, but also from internet users to other internet users), to improve fluidity.
You are new to PeerTube and want to know more?
🔗 Joinpeertube.org

 

A v3 funded by your solidarity

In June 2020, we announced the steps of our roadmap for the next 6 months, up to PeerTube v3.

On this occasion, we launched a fundraising campaign, with the aim of financing the €60,000 that this development would cost us. Your have been very generous, as more than €68,000 have been raised.

A successful fundraising campaign, thanks to you!

We would like to thank you for this generosity especially in a difficult time for everyone. Thanks also to the sponsors of this v3, Octopuce (which proposes hosting and managed services of free-libre softwares, including PeerTube) and Code Lutin (development company specialising in free-libre software). But also the Debian project (one of the best known and most used free-libre GNU-Linux distributions) which, by their donation and their press release, gave PeerTube an international recognition.

Research, moderation, facilitation: key steps

The transition from v2.2 (June 2020 version) to v3 of PeerTube has been done in steps, with many minor improvements and at least one major development each time.

The global search of version 2.3, released during the summer, allows you to find videos in the whole federation (and not just in the federation-bubble of the PeerTube instance you are visiting).

The version 2.4 of September has improved the moderation tools, the display of playlists on external sites and the plugin system.

Illustration: David Revoy (CC-By)

At the end of September, we unveiled SepiaSearch, the PeerTube videos and channels search engine based on the global search feature. That feature was not intended to be a separate search engine, with its web interface and indexed PeerTube instance list. The constraint was to make it free and affordable, so that others could host their own PeerTube search engine, with their own rules. Your feedback helped us understand that this was expected and necessary, so we added this step to our roadmap.

click on the image to go to SepiaSearch, our PeerTube video and channel search engine.

From October onwards, development focused on live and peer-to-peer video streaming. It was a big undertaking. The fact that it happened in a difficult 2020 year (for everyone) didn’t help, but we managed to complete the challenge with almost no delay! (or very little? :p)

A minimalist and efficient peer-to-peer live stream

The great feature of this v3 is live streaming, and we are proud to say that it works very well! 🎉🎉🎉

Here is a link to the release, we hope that PeerTube Instances admin will apply the update soon!

We have detailed how it all works in the announcement of the publication of version 3 RC (for « release candidate ») which has been tested in the last few weeks.

Thank you to the Canard Réfractaire for their tests and feedback.

The main points to remember :

  • The lag (between video maker and audience) varies between 30 seconds and 1mn, as expected ;
  • Depending on the power of the server and its load (number of simultaneous live shows, transcoding, etc.), PeerTube can provide hundreds of simultaneous views (but we’re not sure that it will scale to thousands… at least not yet!);
  • Administration options are included for people hosting the instance;
  • The features are minimalist by design, and we have documented our recommendations for creating a live ;
  • The live can be done with most video streaming tool (we recommend the free-libre software OBS), with two options:
    • An « short-lived » live, with a unique identifier, will offer the possibility to save the video and display a replay on the same link;
    • A « permanent » live stream, which will work more like a Twitch channel, but without the replay option.

Illustration: David Revoy – License: CC-By 4.0

There is more than live in life

This v3 comes with many changes and improvements, thanks to the UX design work we did with Marie Cécile Godwin Paccard. Menus, notifications, administration and moderation tools have been redesigned.

Before menu redesign

After, with improved menus

This work on the menus is just one of the most visible examples of the many improvements that have been made to PeerTube to make its use more enjoyable. We are very pleased with the initial results and we are looking forward to continue this work.

« PeerTube, Backstage »

During the fundraising for this v3, a certain TomToom offered us an original contribution. Video director for Kintésens prod, he wanted to offer us a short behind-the-scenes movie about PeerTube. The challenge? To show the reality lived by our very small team, with our artisanal methods (we proudly claim the term), while respecting the will of Chocobozzz (the only paid developer on the project) not to show up on the screen and to devote his time to develop this v3.

The result? Here it is.

PeerTube’s Behind the Scenes, on Framatube
You can help us translate the French subtitles of this video by going on our translation tool.

PeerTube’s future

The next step? Getting some rest! In the meantime, don’t hesitate to give us as much feedback as possible on these new features, specifically on the live. It’s by reading your contributions on our forum that we can understand what is expected, what we need to prioritize, what needs to be corrected or improved.

We do not foresee any crowdfunding in 2021, nor to finance the future v4 of PeerTube. These fundraising put us in a paradoxical situation: we want to raise awareness about the software to raise funds, so people are interested in it, so they want to contribute, but we have little time to welcome them, because our very small team has to work hard to develop the features promised in the fundraising.

So we haven’t drawn up a strict roadmap for 2021, in order to keep ourselves available and react to the needs we perceive. We just know that the main theme of PeerTube v4 will be customization.

Centralized platforms give little power over the display of videos (newest, most viewed, just that category, etc.), the look of their platform, or even customization of the channels. Giving these capabilities back to the people seems to us to be an interesting and fun way to go.

If you wish to help us in this approach, do not hesitate to promote PeerTube around you (with the JoinPeertube website) or to financially support our not-for-profit.

Visit JoinPeertube.org Support Framasoft

 

Illustration: David Revoy – License: CC-By 4.0




PeerTube v3 : ça part en live

Nous publions aujourd’hui une nouvelle version majeure de PeerTube, notre alternative aux plateformes de vidéos centralisatrices à la YouTube.

À noter :

Mais… C’est quoi PeerTube ?

PeerTube n’est pas une plateforme, c’est un logiciel.

Ce logiciel, des hébergeurs peuvent l’installer sur leur serveur, et créer un « site web PeerTube » (on parle d’une instance) où des internautes peuvent voir et uploader des vidéos, comme une alternative à YouTube.

A la différence de YouTube, PeerTube permet de créer des instances :

  • Libres : tout le monde à le droit d’utiliser le logiciel PeerTube, on peut regarder « sous le capot » voir si le code est clean, on a même le droit de le bidouiller à sa sauce et de partager tout ça !
  • Fédérées : chacun des sites PeerTube peut se synchroniser avec les autres pour montrer les vidéos des copains sans les héberger sur le disque dur de leur serveur.
  • Décentralisées : les vidéos sont diffusées en pair-à-pair (de PeerTube vers l’internaute, mais aussi des internautes vers les autres internautes), pour une meilleure fluidité.
Vous découvrez PeerTube et voulez en savoir plus ?
🔗 Joinpeertube.org

Une v3 financée par votre solidarité

En juin 2020, nous avons annoncé les étapes de développement prévues sur les 6 prochains mois, jusqu’à la v3 de PeerTube.

À cette occasion, nous avons lancée une collecte, avec pour objectif de financer les 60 000 € qu’allait nous coûter ce développement. Votre générosité a été au rendez-vous puisque plus de 68 000 € ont été récoltés.

sur fond d'iamge de sepia, la mascotte de peertube, 2 textes invitant à soutenir par des dons le développement de peertube vers la version 3
Une collecte réussie, grâce à vous !

Nous tenons à vous remercier de cette générosité tout particulièrement en une période difficile pour tout le monde. Merci aussi aux mécènes de cette v3, Octopuce (spécialisé dans l’infogérance d’outils libres, dont du PeerTube) et Code Lutin (entreprise de développement spécialisée dans le logiciel libre). Mais aussi le projet Debian (qui travaille autour d’une des distributions Libres les plus connues et utilisées) qui, par leur don et leur communiqué, offre ainsi à PeerTube une reconnaissance internationale.

Recherche, modération, facilitation : des étapes clés

Le passage de la v2.2 (version de juin 2020) à la v3 de PeerTube s’est fait par étapes, avec de nombreuses améliorations mineures et, à chaque fois, au moins un développement majeur.

La recherche globale de la version 2.3, sortie durant l’été, permet de trouver des vidéos dans l’ensemble de la fédération (et pas juste dans la bulle de l’instance PeerTube que l’on visite).

La version 2.4 de septembre a permis d’améliorer les outils de modération, l’affichage des playlists sur les sites externes et le système de plugin.

dessin représentant Sepia, la mascotte de peertube, propulsée dans l'espace par des mini-réacteurs dans le dos, la créature souriante tient dans un tentacule une boîte à outils.
Illustration : David Revoy (CC-By)

Fin septembre, nous avons dévoilé SepiaSearch, le moteur de recherche des vidéos et chaînes PeerTube basé sur la fonctionnalité de recherche globale. Ce n’était pas prévu de faire un moteur de recherche à part, avec son interface web et sa liste d’instances PeerTube indexées. La contrainte était de la faire libre et abordable, pour que d’autres puissent héberger leur moteur de recherche PeerTube, avec leurs règles. Vos nombreux retours nous ont fait comprendre que c’était attendu et nécessaire, alors nous avons rajouté cette étape à notre feuille de route.

copie d'écran pour promouvoir le moteur de recherche pour peertube intitulé Sepia Search. Le champ de saisie des requêtes est surmonté par la mascotte armée d'une loupe.
cliquez sur l’image pour aller sur SepiaSearch, notre moteur de recherche de vidéos et chaînes PeerTube.

C’est à partir d’octobre que le développement s’est focalisé sur la diffusion de vidéos en direct et en pair-à-pair. C’était un gros morceau, comme on dit, et le fait de vivre une année 2020 difficile (pour tout le monde) n’a pas aidé, mais on a réussi à relever le pari avec quasiment pas de retard ! (ou très peu ? :p)

Un direct en pair-à-pair minimaliste et efficace

La grande fonctionnalité de cette v3 sera la diffusion en direct, et nous sommes fier·es de pouvoir dire que ça marche très bien ! 🎉🎉🎉

Voici un lien vers la release officielle. Nous espérons que les personnes qui administrent des instances PeerTube appliqueront rapidement la mise à jour !

Le fonctionnement a été détaillé dans l’annonce de la publication de la version 3 RC (pour « release candidate ») qui a été testée ces dernières semaines.

Merci aux équipes du Canard réfractaire pour leurs tests et retours.

Les principaux points à retenir :

  • Le décalage (entre vidéaste et audience) varie entre 30 secondes et 1mn, comme prévu ;
  • Suivant la puissance du serveur et sa charge (nombre de directs simultanés, transcoding, etc.), PeerTube peut assurer des centaines de vues en simultané (mais on n’assure pas si c’est des milliers… ou du moins pas encore !) ;
  • Des options d’administration sont incluses pour les personnes qui hébergent l’instance ;
  • Le fonctionnement est volontairement, minimaliste, et nous avons documenté nos recommandations pour créer un live ;
  • Le direct se fait avec un outil de flux vidéo (nous recommandons le logiciel libre OBS), avec deux options :
    • Un direct « éphémère », avec un identifiant unique, qui offrira la possibilité de sauvegarder la vidéo pour créer un replay sur le même lien ;
    • Un direct « permanent », dont le fonctionnement ressemblera plus à celui d’une chaîne Twitch, mais sans le replay.

sur ciel bleu et au-dessus d'une mer de nuages roses s'élève le dirigeable de peertube. Les vballons adoptent la forme d'un grand V3 par référence à la troisième version du logiciel. dans la nacelle, Sepia la mascotte agite doucement un tentacule comme pour nous faire bonjour
Illustration : David Revoy – Licence : CC-By 4.0

Il n’y a pas que le live dans la vie

Cette v3 est livrée avec de nombreux changements et améliorations, grâce au travail de design UX que nous avons fait avec Marie Cécile Godwin Paccard. Les menus, les notifications, et les outils d’administration et de modération ont été refondus.

Avant, des menus un peu confus

Après, des menus plus compréhensibles et moins fournis

Ce travail sur les menus n’est qu’un des exemples les plus visibles des nombreuses améliorations apportées à PeerTube pour rendre son utilisation plus agréable. Nous sommes ravi·es de ces premiers résultats et comptons poursuivre dans cette voie.

Les coulisses de PeerTube

À l’occasion de la collecte pour financer cette v3, un certain TomToom nous a proposé une contribution originale. Réalisateur de vidéos pour Kintésens prod., il a voulu nous offrir un reportage sur les coulisses de PeerTube. Le défi ? Montrer la réalité de notre toute petite équipe, aux méthodes artisanales (nous revendiquons le terme avec fierté), tout en respectant la volonté de Chocobozzz (l’unique développeur salarié sur le projet) de ne pas se montrer à l’écran et de consacrer son temps à développer cette v3.

Le résultat ? le voici :

Les Coulisses de PeerTube, sur Framatube
Et vous pouvez nous aider à traduire les sous-titres de cette vidéo vers d’autres langues en allant sur notre plateforme de traduction.

L’avenir de PeerTube

La prochaine étape ? Se reposer ! Pendant ce temps, n’hésitez pas à nous faire un maximum de retours sur ces nouvelles fonctionnalités, spécifiquement sur le live. C’est en lisant vos contributions sur notre forum que l’on peut comprendre ce qui est attendu, ce que l’on doit prioriser, ce qu’il faut corriger ou améliorer.

Nous ne prévoyons pas de crowdfunding en 2021, pour financer la future v4 de PeerTube. Ces collectes nous mettent dans une situation de paradoxe : on veut faire parler du logiciel pour récolter des financements, alors des personnes s’y intéressent, alors elles veulent contribuer, mais on a peu de temps pour les accueillir, car notre toute petite équipe doit travailler à développer les fonctionnalités promises dans la collecte…

Nous n’avons donc pas dressé une feuille de route stricte pour 2021, afin de garder de la disponibilité pour réagir aux besoins que nous percevrons. Nous savons juste que le thème principal de la v4 de PeerTube sera la personnalisation.

Les plateformes centralisatrices donnent peu de pouvoir sur l’affichage des vidéos (les plus récentes, les plus vues, juste cette catégorie, etc.), sur le look de leur plateforme, ou même sur la personnalisation pour les vidéastes. Redonner ces capacités aux personnes concernées nous semble une piste intéressante et amusante.

Si vous souhaitez nous accompagner dans cette démarche, n’hésitez pas à promouvoir PeerTube autour de vous (avec le site JoinPeertube) ou à soutenir financièrement notre association.

Visiter JoinPeertube.org Soutenir Framasoft

sur ciel bleu et au-dessus d'une mer de nuages roses s'élève le dirigeable de peertube. Les vballons adoptent la forme d'un grand V3 par référence à la troisième version du logiciel. dans la nacelle, Sepia la mascotte agite doucement un tentacule comme pour nous faire bonjour
Illustration : David Revoy – Licence : CC-By 4.0