PeerTube v3 : ça part en live

Classé dans : Contributopia, PeerTube | 21

Temps de lecture 8 min

image_pdfimage_print

Nous publions aujourd’hui une nouvelle version majeure de PeerTube, notre alternative aux plateformes de vidéos centralisatrices à la YouTube.

À noter :

Mais… C’est quoi PeerTube ?

PeerTube n’est pas une plateforme, c’est un logiciel.

Ce logiciel, des hébergeurs peuvent l’installer sur leur serveur, et créer un « site web PeerTube » (on parle d’une instance) où des internautes peuvent voir et uploader des vidéos, comme une alternative à YouTube.

A la différence de YouTube, PeerTube permet de créer des instances :

  • Libres : tout le monde à le droit d’utiliser le logiciel PeerTube, on peut regarder « sous le capot » voir si le code est clean, on a même le droit de le bidouiller à sa sauce et de partager tout ça !
  • Fédérées : chacun des sites PeerTube peut se synchroniser avec les autres pour montrer les vidéos des copains sans les héberger sur le disque dur de leur serveur.
  • Décentralisées : les vidéos sont diffusées en pair-à-pair (de PeerTube vers l’internaute, mais aussi des internautes vers les autres internautes), pour une meilleure fluidité.
Vous découvrez PeerTube et voulez en savoir plus ?
🔗 Joinpeertube.org

Une v3 financée par votre solidarité

En juin 2020, nous avons annoncé les étapes de développement prévues sur les 6 prochains mois, jusqu’à la v3 de PeerTube.

À cette occasion, nous avons lancée une collecte, avec pour objectif de financer les 60 000 € qu’allait nous coûter ce développement. Votre générosité a été au rendez-vous puisque plus de 68 000 € ont été récoltés.

sur fond d'iamge de sepia, la mascotte de peertube, 2 textes invitant à soutenir par des dons le développement de peertube vers la version 3
Une collecte réussie, grâce à vous !

Nous tenons à vous remercier de cette générosité tout particulièrement en une période difficile pour tout le monde. Merci aussi aux mécènes de cette v3, Octopuce (spécialisé dans l’infogérance d’outils libres, dont du PeerTube) et Code Lutin (entreprise de développement spécialisée dans le logiciel libre). Mais aussi le projet Debian (qui travaille autour d’une des distributions Libres les plus connues et utilisées) qui, par leur don et leur communiqué, offre ainsi à PeerTube une reconnaissance internationale.

Recherche, modération, facilitation : des étapes clés

Le passage de la v2.2 (version de juin 2020) à la v3 de PeerTube s’est fait par étapes, avec de nombreuses améliorations mineures et, à chaque fois, au moins un développement majeur.

La recherche globale de la version 2.3, sortie durant l’été, permet de trouver des vidéos dans l’ensemble de la fédération (et pas juste dans la bulle de l’instance PeerTube que l’on visite).

La version 2.4 de septembre a permis d’améliorer les outils de modération, l’affichage des playlists sur les sites externes et le système de plugin.

dessin représentant Sepia, la mascotte de peertube, propulsée dans l'espace par des mini-réacteurs dans le dos, la créature souriante tient dans un tentacule une boîte à outils.
Illustration : David Revoy (CC-By)

Fin septembre, nous avons dévoilé SepiaSearch, le moteur de recherche des vidéos et chaînes PeerTube basé sur la fonctionnalité de recherche globale. Ce n’était pas prévu de faire un moteur de recherche à part, avec son interface web et sa liste d’instances PeerTube indexées. La contrainte était de la faire libre et abordable, pour que d’autres puissent héberger leur moteur de recherche PeerTube, avec leurs règles. Vos nombreux retours nous ont fait comprendre que c’était attendu et nécessaire, alors nous avons rajouté cette étape à notre feuille de route.

copie d'écran pour promouvoir le moteur de recherche pour peertube intitulé Sepia Search. Le champ de saisie des requêtes est surmonté par la mascotte armée d'une loupe.
cliquez sur l’image pour aller sur SepiaSearch, notre moteur de recherche de vidéos et chaînes PeerTube.

C’est à partir d’octobre que le développement s’est focalisé sur la diffusion de vidéos en direct et en pair-à-pair. C’était un gros morceau, comme on dit, et le fait de vivre une année 2020 difficile (pour tout le monde) n’a pas aidé, mais on a réussi à relever le pari avec quasiment pas de retard ! (ou très peu ? :p)

Un direct en pair-à-pair minimaliste et efficace

La grande fonctionnalité de cette v3 sera la diffusion en direct, et nous sommes fier·es de pouvoir dire que ça marche très bien ! 🎉🎉🎉

Voici un lien vers la release officielle. Nous espérons que les personnes qui administrent des instances PeerTube appliqueront rapidement la mise à jour !

Le fonctionnement a été détaillé dans l’annonce de la publication de la version 3 RC (pour « release candidate ») qui a été testée ces dernières semaines.

Merci aux équipes du Canard réfractaire pour leurs tests et retours.

Les principaux points à retenir :

  • Le décalage (entre vidéaste et audience) varie entre 30 secondes et 1mn, comme prévu ;
  • Suivant la puissance du serveur et sa charge (nombre de directs simultanés, transcoding, etc.), PeerTube peut assurer des centaines de vues en simultané (mais on n’assure pas si c’est des milliers… ou du moins pas encore !) ;
  • Des options d’administration sont incluses pour les personnes qui hébergent l’instance ;
  • Le fonctionnement est volontairement, minimaliste, et nous avons documenté nos recommandations pour créer un live ;
  • Le direct se fait avec un outil de flux vidéo (nous recommandons le logiciel libre OBS), avec deux options :
    • Un direct « éphémère », avec un identifiant unique, qui offrira la possibilité de sauvegarder la vidéo pour créer un replay sur le même lien ;
    • Un direct « permanent », dont le fonctionnement ressemblera plus à celui d’une chaîne Twitch, mais sans le replay.
sur ciel bleu et au-dessus d'une mer de nuages roses s'élève le dirigeable de peertube. Les vballons adoptent la forme d'un grand V3 par référence à la troisième version du logiciel. dans la nacelle, Sepia la mascotte agite doucement un tentacule comme pour nous faire bonjour
Illustration : David Revoy – Licence : CC-By 4.0

Il n’y a pas que le live dans la vie

Cette v3 est livrée avec de nombreux changements et améliorations, grâce au travail de design UX que nous avons fait avec Marie Cécile Godwin Paccard. Les menus, les notifications, et les outils d’administration et de modération ont été refondus.

Avant, des menus un peu confus
Après, des menus plus compréhensibles et moins fournis

Ce travail sur les menus n’est qu’un des exemples les plus visibles des nombreuses améliorations apportées à PeerTube pour rendre son utilisation plus agréable. Nous sommes ravi·es de ces premiers résultats et comptons poursuivre dans cette voie.

Les coulisses de PeerTube

À l’occasion de la collecte pour financer cette v3, un certain TomToom nous a proposé une contribution originale. Réalisateur de vidéos pour Kintésens prod., il a voulu nous offrir un reportage sur les coulisses de PeerTube. Le défi ? Montrer la réalité de notre toute petite équipe, aux méthodes artisanales (nous revendiquons le terme avec fierté), tout en respectant la volonté de Chocobozzz (l’unique développeur salarié sur le projet) de ne pas se montrer à l’écran et de consacrer son temps à développer cette v3.

Le résultat ? le voici :

Les Coulisses de PeerTube, sur Framatube
Et vous pouvez nous aider à traduire les sous-titres de cette vidéo vers d’autres langues en allant sur notre plateforme de traduction.

L’avenir de PeerTube

La prochaine étape ? Se reposer ! Pendant ce temps, n’hésitez pas à nous faire un maximum de retours sur ces nouvelles fonctionnalités, spécifiquement sur le live. C’est en lisant vos contributions sur notre forum que l’on peut comprendre ce qui est attendu, ce que l’on doit prioriser, ce qu’il faut corriger ou améliorer.

Nous ne prévoyons pas de crowdfunding en 2021, pour financer la future v4 de PeerTube. Ces collectes nous mettent dans une situation de paradoxe : on veut faire parler du logiciel pour récolter des financements, alors des personnes s’y intéressent, alors elles veulent contribuer, mais on a peu de temps pour les accueillir, car notre toute petite équipe doit travailler à développer les fonctionnalités promises dans la collecte…

Nous n’avons donc pas dressé une feuille de route stricte pour 2021, afin de garder de la disponibilité pour réagir aux besoins que nous percevrons. Nous savons juste que le thème principal de la v4 de PeerTube sera la personnalisation.

Les plateformes centralisatrices donnent peu de pouvoir sur l’affichage des vidéos (les plus récentes, les plus vues, juste cette catégorie, etc.), sur le look de leur plateforme, ou même sur la personnalisation pour les vidéastes. Redonner ces capacités aux personnes concernées nous semble une piste intéressante et amusante.

Si vous souhaitez nous accompagner dans cette démarche, n’hésitez pas à promouvoir PeerTube autour de vous (avec le site JoinPeertube) ou à soutenir financièrement notre association.

Visiter JoinPeertube.org Soutenir Framasoft

sur ciel bleu et au-dessus d'une mer de nuages roses s'élève le dirigeable de peertube. Les vballons adoptent la forme d'un grand V3 par référence à la troisième version du logiciel. dans la nacelle, Sepia la mascotte agite doucement un tentacule comme pour nous faire bonjour
Illustration : David Revoy – Licence : CC-By 4.0

 

Suivre Framasoft:

Réseau d'éducation populaire au Libre. Nous souhaitons faire le trait d'union entre le monde du Libre (logiciel, culturel, matériel, etc...) et le grand public par le biais d'une galaxie de projets à découvrir sur framasoft.org

21 Responses

  1. Un pour Libre ; Libre pour tous !

    Alors, franchement, bravo !
    Je n’utilise pas souvent (en fait, rarement ^^’) PeerTube, mais j’ai regardé le petit reportage :
    Bravo à Chocobozzz, à Rigelk, Pouhiou et à tous les autres dont j’ai oublié le nom ^^’
    Bonne continuation !

  2. Julien Wilhelm

    Bravo pour le travail accompli ! C’est un beau combat que vous menez, et même s’il semble parfois bien inégal face aux titans du marchés, il est plus que nécessaire pour garantir notre souveraineté et promouvoir la diversité numérique.

    • Pouhiou

      Oui, le combat est inégal, si l’objectif est de conquérir.

      Or a Framasoft, on se rend compte que nous ne cherchons pas à parvenir. Nous ne cherchons pas forcément à ce que Youtube passe de 90 % de parts de marché à 10 % (chiffres sorti de mon imagination, don’t @ me ^^).

      Nous cherchons à créer une alternative à YouTube plus proche de nos valeurs, et à faire en sorte que les personnes qui seraient intéressées par cette alternative sachent qu’elle existe et puissent l’adopter.

      Si ces personnes ne sont pas majoritaires, si on ne renverse pas le monopole de Google, c’est OK. Nous ne sommes qu’une asso de 35 membres.

      Mais si on peut créer un espace de liberté, qu’il soit immense ou confidentiel, pour les personnes qui en ont besoin et envie, alors on pourra s’endormir contentées et ravies ce soir ;).

      • Alex

        C’est un cercle vicieux. Malheureusement à l’heure actuel, les thématiques sont très limités (uniquement en rapport au sujet du libre) et donc peu de personne s’y intéresse.

        Mais je suis bien d’accord, que ne serait ce 10% se serait déjà pas mal mais malheureusement les premiers % vont être compliqué à conquérir, à ce que des créateurs proposent des contenus autre que sur le libre (le bricolage, la finance, le jardinage, la voile, ….)

        Bon courage à vous

  3. Fab

    Bravo, on lâche rien et on continue! déterminé et sans colère; on va dégafamiser tout ce bazar 😉

  4. Schtroumph Libre

    Sans colère ? des fois un peu quant même 😉 . Mais que l’on ne lâche rien ça oui ! on va leur montrer qu’il est possible de faire des choses sans que ça soit l’argent qui soit le moteur mais l’humain.

    Merci à vous toutes et tous pour ce boulot 🙂 .

  5. Pierre

    Merci à tous les contributeurs de PeerTube pour cette nouvelle version !

    Merci aussi énormément à TomToom pour la vidéo de présentation de l’équipe. Non seulement c’est très bien réalisé, mais les entretiens sont très pertinents. J’ai été particulièrement intéressé par les propos de Marie Cécile Godwin Paccard sur ses interactions avec les utilisateurs de PeerTube et les vidéastes qui utilisent déjà YouTube, ainsi que sur ses retours sur la communauté du libre… Dis, Framablog, tu nous ferais un entretien avec elle pour en parler plus longuement ?

    Merci !

    • kinou

      Peut-être avez-vous des questions que vous voudriez plus précisément lui poser et qui pourraient apparaître dans un possible article ?

      Chez Framasoft nous sommes plutôt du genre c’est celui qui dit qui fait, du coup rien ne vous empêche de proposer des questions.

      kinou, membre de Framasoft

    • Pouhiou

      En tous cas, grâce à votre remarque, on a commencé à travailler sur cette interview : merci d’avoir partégé l’idée !

  6. BorisS

    Merci énormément pour tout le travail, et surtout (parce que c’est souvent invisible…) pour l’animation communautaire et les efforts de communications parmi les plus clairs que je vois (dans ma bulle à moi) !!

    Un très grand bravo et à bientôt !

  7. Okki

    Vraiment bien faite, la vidéo sur les coulisses de PeerTube. Et félicitations à toute l’équipe pour cette v3 🙂

  8. Axel BROMAN

    Bonjour !

    Excellente nouvelle et merci pour le développement de ce type de projet qui remet à jour les fondations de qu’était le Net.

    Juste une remarque concernant ce passe :

    « Le direct se fait avec un outil de flux vidéo (nous recommandons le logiciel libre OBS), avec deux options :
    Un direct « éphémère », avec un identifiant unique, qui offrira la possibilité de sauvegarder la vidéo pour créer un replay sur le même lien ;
    Un direct « permanent », dont le fonctionnement ressemblera plus à celui d’une chaîne Twitch, mais sans le replay. »

    N’est-ce pas l’inverse ? Ou bien nous avons une logique différente 🙂 !

    • Alex

      Tel que je l’ai compris :
      * « éphémère » signifie que la vidéo a un début et une fin. Du coup, elle peut être sauvegardée et avoir un replay
      * « permanent » signifie que le flux est potentiellement ouvert en permanence et du contenu peut y arriver à tout moment, comme une chaîne de télé. Et du coup, pas de replay possible car c’est comme si ce n’était jamais fini.

      • Axel BROMAN

        Bonjour Alex et Pouhiou,

        Merci pour vos précisions sur ma remarque. Je ne connaissais pas Twitch et n’avais donc pas saisi cette approche dans son ensemble 🙂 .

        Axel.

    • Pouhiou

      Nous avons la même logique qu’Alex : nous considérons que c’est le direct qui est permanent ou éphémère, et non pas le fait qu’il puisse donner suite à un replay (car cette option pourrait s’implémenter pour les directs permanents, si on met tu temps et du travail dessus).

  9. TomTom

    Woaaah la classe ! Entre les PSES les canards et thinkerview mine de rien ça commence à être une petite routine sympathique 😉

  10. carrabelloy

    Sehr gut peertube von den Franzosen und framasoft.
    Ich bin ziemlich begeistert. Doch fehlen mir noch einige Dinge, die ich nur in Deutsch kann, da sich hier etliche Seiten schlecht über mein besten Firefox übersetzen lässt. Da würde ich gerne etwas mehr wissen oder so das ich mir den Text übersetzen kann. Eine Spende wird kommen, so wie ich immer Open-Source unterstütze.
    Trotzdem danke für die schöne Idee. Das erinnert mich immer an Julian Assange’s wo ich ihn über Spiegeln genauso unterstützt habe. Bleibt gesund und macht so schön weiter denn Yunohost gehört euch doch genauso.
    Dankeschön noch mal und bleibt gesund.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *