Le petit livre mauve (et libre) de Nicolas Dupont-Aignan

Le petit livre mauve - Nicolas Dupont-Aignan - ILV - CC by-saTous ceux, nombreux, qui ont suivi les débats à l’Assemblée autour du projet de loi Création et Internet, auront peut-être découvert ou en tout cas retenu les noms de certains parlementaires qui auront tenté jusqu’au bout de refuser cette loi inique.

Le député Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, était de ceux-là.

Or, celui qui a comparé les pro-Hadopi « aux moines copistes qui voulaient emprisonner Gutenberg et interdire l’imprimerie », nous revient aujourd’hui avec un livre original et très certainement pionnier en son genre en France : Le petit livre mauve.

Ce livre, qui s’inscrit dans la perspective des élections européennes (à ce propos n’oubliez pas Le Pacte), est selon ses dires un abécédaire « de l’Europe qui marche sur la tête… et qu’il faut remettre sur ses deux jambes ! »

Il ne s’agit pas pour moi ici d’en faire la critique politique, mais de souligner que ce livre est rien moins que disponible chez InLibroVeritas[1], sous licence, tenez-vous bien, Creative Commons By-Sa !

Et dans sa version print (comprendre vraie livre physique) il ne vous en coutera que 2 €.

Voici ce qu’on peut notamment lire sur le blog de Nicolas Dupont-Aignan :

Ce livre est publié par Inlibroveritas, une maison d’édition originale qui fait le pari innovant de l’émergence d’un nouveau modèle économique et culturel du livre, fondé sur l’accès gratuit aux œuvres sur internet. Créée en 2005 par Mathieu Pasquini, Inlibroveritas édite des livres sous licences totalement libres de droits, qui sont diffusés à la fois sur support physique payant et sur support numérique gratuit par internet. Le site communautaire d’Inlibroveritas constitue ainsi une sorte de bibliothèque ouverte contenant toutes les œuvres publiées par cette maison et qui draine plus d’un million et demi de connexions par mois. La démarche d’Inlibroveritas s’inscrit dans le concept d’ « édition équitable », qui est un peu au livre ce que la licence globale – l’un des combats majeurs de Debout la République – est à la musique et au cinéma.

Ce n’est certainement pas ceci qui me fera voter pour lui, mais cela y participe.

D’autant qu’avec ce modèle il est bien plus facile de s’informer de ce que l’homme politique a à dire et à proposer.

Notes

[1] Il est également à noter qu’InLibroVeritas inaugure une nouvelle collection, Science Libre, avec comme premier ouvrage L’évolution du vivant expliquée à ma boulangère de Virginie Népoux (toujours sous la très libre licence Creative Commons By-Sa).

14 Réponses

  1. Olivier (Vosges)

    Vraiment dommage que "la droite", aujourd’hui, ce soit Sarkozy et non Nicolas Dupont-Aignan.

  2. Olivier > Vraiment dommage qu’on soit encore dans un logique de clivage droite et gauche . . .

  3. Olivier (Vosges)

    Ok deadalnix. Mais si on commençait par dire qu’il y a une deux droites bien distinctes : une droite des valeurs (gaulliste, catholique, patriote, etc.) et une droite du fric (affairiste, mondialiste, sarkozyste, etc.) ce serait déjà pas mal.

    Les gens sont complétement endormis et les médias ne les aident pas. Sarkozy a fait semblant d’appartenir à la première droite au moment des élections alors qu’il n’est que l’incarnation caricaturale de la seconde.

    Et si on accepte cette séparation alors il est évident que la droite des valeurs est bien plus favorable au logiciel libre que la droite du fric.

    Merci à des personnes commme Nicolas Dupont-Aignan de nous le rappeler. Et merci aussi d’embrasser la culture libre :-)

  4. Un lien sur la page que j’ai eu un peu de mal à trouver sur le site d’ILV :
    http://www.inlibroveritas.net/lire/

  5. H.Valentza

    @Olivier : Je suis d’accord avec toi sauf qu’il faut se méfier des postures qui sont d’autant plus faciles à adopter que l’on n’a pas le pouvoir.

    On le voit bien avec le Bayrou du système et le Bayrou actuel qui n’en fait plus partie.

  6. Iralde

    Il est pugnace le NDA lorsqu’il attaque ses lettres ! Ca se lit très facilement et c’est souvent (et malheureusement) très bien vu.

    Les quatre premières lettres (extraits) :

    A comme avenir

    Avenir : espoir d’amélioration de l’existence individuelle et collective chez l’être humain, mais devenu un gros mot dans le dictionnaire de la bienséance bruxelloise. Mécano institutionnel, calibre des endives, colloques interminables sur les serpents de mer du « déficit démocratique » et de la « pédagogie européenne », tristes Hymne à la joie joués dans la cour des palais nationaux, photos de famille aux sourires forcés des chefs d’Etats et de gouvernements… Au côté du monceau de mauvaises nouvelles en provenance quotidienne de Bruxelles, la morne routine de l’Union européenne n’est pas de nature à susciter l’enthousiasme des foules.

    B comme plan B

    Plan B : projet politique d’ampleur visant à sauver la belle idée européenne du discrédit dans lequel l’a plongé le mépris des peuples exprimé par celles et ceux se présentant comme nos élites.

    C comme concurrence libre et non faussée

    Concurrence libre et non faussée : philosophie de politique économique bruxelloise qui consiste à assurer la domination de quelques multinationales sur le marché, à écraser les salaires, à empêcher toute politique industrielle, à marchandiser tous les aspects de la vie humaine, à brader nos fleurons industriels nationaux et européens, à exacerber le dumping économique, fiscal et social dans et hors d’Europe… dans l’intérêt bien sûr, des citoyens et des consommateurs !

    D comme délocalisations

    Délocalisation : Pratique économique court-termiste visant à implanter une entreprise dans un pays où il lui sera plus facile d’exploiter ses salariés, au risque d’affaiblir la demande dans son propre pays de telle sorte qu’elle n’y aura plus de clients.

  7. David Mathis

    En voilà un qui a compris en tout cas, en l’occurrence le PDG de Wikio
    "Hadopi la plus grosse erreur de Sarko ? divorce total entre les blogueurs et le Président."
    http://www.wikio.fr/article/1048984

  8. @deadalnix
    > « Olivier > Vraiment dommage qu’on soit encore dans un logique de clivage droite et gauche. »

    Tout à fait, les uns et les autres sont productivistes et ont le culte de la croissance.

  9. Bonjour,
    C’est effectivement le premier ouvrage que je publie directement sous "licence libre", toutefois j’ai aussi fait mettre en ligne deux autres de mes ouvrages sur Wikisource :
    http://fr.wikisource.org/wiki/Nicol

  10. Bon, c’est inscrit à la liste de mes trucs a lire :D

    La j’ai déjà le magasin des suicides et 1984 en cours . . .

    Plus de retours à ce moment la :D En tout ça change de Attali et du faite ce que je dis mais pas ce que je fais (car bien que ce monsieur ai dit des choses tout a fait intéressantes, il fait lui-même tout le contraire).

    Est-ce qu’un admin pourrait confirmer ou infirmer qu’il s’agit de NDA ci-dessus ? Et si oui, ça fait plaisir de voir ça !

  11. @deadalnix :
    >Est-ce qu’un admin pourrait confirmer ou infirmer qu’il s’agit de NDA ci-dessus ? Et si oui, ça fait plaisir de voir ça !

    Je ne sais pas, moi, les fichiers de logs, à moins que la police ne me force à leur communiquer, je me refuse à aller trifouiller dedans pour vérifier les identités. A moins que je ne trouve la fameuse fonctionnalité pare-feu d’OpenOffice, évidemment ;)

    Et puis bon, les identités virtuelles, c’est toujours falsifiable (bon, remarquez, s’il nous envoie un mail avec un certificat X509 ou signé avec OpenGPG, on vous tient au courant ;) ). Partons du principe (naïf, mais c’est peut être la naïveté qu’il manque à la société actuelle) que c’est bien lui et que nos députés ne s’interessent pas qu’à internet pour googler leurs noms.

  12. marc

    tous d’abord ,je pense qu’il faut commencer à reformer les acquis de certains deputes senateur et ministre .Genre,cumules des mandats,retraites aussi(pourquoi toujours le peuple a subir la voracité de ses rapaces),les mandats à vie de certains ministre.La csg de rocard ,la csg bis de balladur,et la crds de juppé qui soit disant devait exister que 12 ans et aujourd’hui ils ont oublié , mais pas leur portefeuille.la vignette auto prevu en 2010 apres les elections européenne.les politiciens qui ont trempé dans des affaires financiaires et quils s’en sortent tranquillou(c’est quoi la vrai justice) ,mais qu’ils continuent ,le peuple n’a plus rien à dire ,la preuve ,une constitution européenne rejetée par une majorité de français,et bien,pas de soucis ,ils ont signé à notre place.Aujourd’hui ,on nous demande de voter les européennes,euh! ouais ,mais pour coluche,à non c’est vrai ,il était génant….. à vous de choisir moi je ne sais pas,à moins que l’on donne 360 milliard d’euros au peuple pour motivé le moral des français.marié 3 ados a motivé,je n’ai pas de solution et vous ????

  13. Pas normal

    L’Europe, une rente pour les députés
    http://www.youtube.com/watch?v=dU55

    Une vidéo tournée par une télé allemande et qui relate comment un certain nombre de députés européens vont pointer avant de partir en weekend le vendredi. Le salaire des députés européens est indexé en partie sur leur présence aux séances du parlement. Certains se sont fait une spécialité de venir pointer tôt le matin les veilles de weekend pour joindre l’agréable au paiement de leur salaire !

    Avec les primes et indemnités on se retrouve à presque 15 000 euros par mois pour un député. Pas mal non ?! Dans le reportage, ils disent que c’est plus qu’ Angela Merkel !

  14. We do take into account each of the ideas you’ve announced within your publish. They are really begging and can absolutely get the job done. Even now, a discussions are incredibly small firstly. Might you desire expand these a little out of pursuing occasion? Just posting.