Geektionnerd : Il y a Wikipédia et Wikipédia par Orange

Classé dans : Geektionnerd, Libres Cultures | 16

Quand l’article de Numérama Contribuer à Wikipédia c’est aussi enrichir Orange fait réagir notre ami Gee

La Wikipédia encapsulée par Orange est accessible en suivant ce lien,

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Crédit  : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Auteur/dessinateur de bandes dessinées (Grise Bouille, Le Geektionnerd, Superflu, Bastards Inc, etc.). Et docteur en informatique (généraliste conventionné secteur 42).

16 Réponses

  1. Ça a de quoi paraître hallucinant aux lecteurs du Framablog (ainsi que du GeektioNerd et de Numérama)… mais tant qu’Orange saura pouvoir compter sur l’inculture de ses clients, la porte reste grande ouverte à tous les attrape-couillons officiellement approuvés.

    Je suis nettement plus choqué (quoique peu surpris), dans l’affaire, par la (non-)réaction des représentants de la Wikimedia Foundation et ses affidés de Wikimédia France. Cela ne peut que nous laisser entendre qu’il y a décidément dans le milieu Libriste un militantisme à deux vitesses. (Chacun son style, me direz-vous — j’ajouterai : « … et chacun son courage ».)

  2. Il me semble avoir compris que ça venait d’un accord entre Wikimédia et Orange (un mal pour un bien si ça leur permet donc de gagner un peu de pognon). Mais même sans ça, l’encyclopédie est sous licence libre, donc Orange aurait tout à fait le droit de faire ça même sans accord, non ?

    Bon après bien sûr, entre ce qui est légal et ce qui est éthique, il y a un gouffre (mais Orange et éthique dans la même phrase, mouarf quoi). Mais je ne vois pas bien ce que tu veux voir comme « réaction » de la part de Wikimédia ?

  3. J’ai cherché un lien depuis wikipedia orange vers wikipedia original. Il y a une image avec lien en haut à gauche, qui indique Wikipedia, mais le lien va vers la version orange :(

    Cela me parait déjà pas correct du tout.

    Ensuite on peut trouver les mentions légales, avec les bons liens etc., sous forme pliée (+). C’est aussi très discutable cette façon de faire.

    Au final, là où c’est pas acceptable, c’est quand ils affichent le lien de la source « Wikipedia », que ce soit en image ou en texte. Là je trouve pas normal qu’ils ne donnent pas le lien original !

    Qui plus est empêcher les gens de participer, ce n’est pas leur rendre service.

  4. Combien de gens utilisent le moteur de recherche d’Orange et de Voilà ? Sachant que Bing, Yahoo et Google se partagent plus de 99% des parts d’utilisateurs, il ne doit pas y en avoir beaucoup…

    Comment Orange va-t-il faire pour ramener des visiteurs sur son gros site (qui doit lui coûter cher, mine de rien) ?
    Il n’y a que deux possibilités qui me viennent à l’esprit actuellement : DNS menteurs, et SPAM. Je crois que la méthode des DNS menteurs serait un peu trop grosse et qu’elle aurait du mal à passer (encore que plein de FAI ont longtemps utilisé des DNS menteurs en toute impunité). Pour le SPAM (web, j’entends) on peut imaginer une armée d’employés d’orange qui posteraient des commentaires contenant des liens « wikipedia.orange.fr » sur les blogs ou les forums. Ensuite, les Michus cliqueraient sur les liens à l’intérieur du site, garderaient les URLs dans leur historique, leurs favoris, et finiraient par les partager telles quelles.

    Après comment réagir face aux gens qui posteront des liens WikipediaByOrange ? Les engueuler, même si ce sont des simples Michus ? Les traiter comme des spammeurs, même si leur commentaires sont pertinents ? Se permettre d’éditer systématiquement leurs commentaires ?…

    PS: la totalité du site wikipedia.orange.fr est sous CC-BY-SA alors ? Même les pubs et les kikoololeries rajoutées par Orange ? Jusqu’où s’étend le copyleft ?

  5. Wikipédia peut quelquechose (peut-être même au seul niveau français, à voir), puisqu’il peut imposer à Orange d’indiquer visiblement que la réutilisation qui est faite ne reçoit aucune reconnaissance ou soutient de la part de Wikipédia :

    « Vous devez attribuer l’oeuvre de la manière indiquée par l’auteur de l’oeuvre ou le titulaire des droits (mais pas d’une manière qui suggérerait qu’ils vous soutiennent ou approuvent votre utilisation de l’oeuvre). » http://creativecommons.org/licenses

    Ou plus simplement d’imposer une visibilité plus grande au fait qu’ailleurs on peut modifier « sur place » alors que chez Orange on n’est que consommateur de ce contenu…

  6. @gnuzer
    > PS: la totalité du site wikipedia.orange.fr est sous CC-BY-SA alors ? Même les pubs et
    > les kikoololeries rajoutées par Orange ? Jusqu’où s’étend le copyleft ?
    C’est du copyleft faible.

  7. Oui et puis un peu plus tard ils vont supprimer le lien vers l’encyclopédie originale, ne proposer l’accès que via leur application pour truc-phone qui ne connaîtra que la pâle copie, et pour finir ils changeront le contenu des pages à la volée pour satisfaire les caprices du président de la république en fonction… Bienvenue dans 1984.

  8. gerard

    Oui bah ça fait un peu deux ans que ça existe…

    C’est dingue comme l’linternetosphère française est devenue une télévision. En gros, si tu t’appelles pas Numerama (TF1) ou Pcinpact (Fr3), t’existes pas quoi.

    Sympa pour les autres…

    C’est dingue comme la bêtise est souvent méchante. Peut-être faut-il effectivement mettre l’internet sous le contrôle du CSA afin d’avoir une meilleur visibilité de ce qu’il s’y passe. Si faut en passer par là… en tout cas le comportement de l’internetosphère française ne fait qu’y inciter.

  9. Hornblende

    @Gerard: pourrais tu lister les sources d’informations que tu suis régulièrement s’il te plait. Ça me permettra surement de connaitre de nouveaux sites.

    Merci

  10. Bonjour,

    D’abord, merci pour ce dessin très bien vu :)

    Gérard > Ca n’existe pas depuis 2 ans. Ce qui existe depuis deux ans, c’est les miroirs (en tout cas celui de Voila). Par contre, ce qui est nouveau, mais je n’ai pas réussi à le dater et Orange refuse de communiquer la date, c’est le fait que Wikipédia est remplacé dans les résultats de recherche par ses miroirs. Imagine si Google faisait pareil, ça ferait scandale.

  11. gerard

    C’est finalement le problème de ne plus s’informer que par Twitter et/ou Identi.ca. On voit déjà les limites de ce système qui devait pourtant remplacer, ou du moins fortement compléter, la recherche « traditionnelle ». Mais on en vient très vite à faire de la télévision : quelques comptes Twitter font l’actualité au détriment de tout le reste.

    Je ne sais pas ce que vous avez foutu cette dernière année, que ce soit Famablog, Numerama ou Pcinpact, mais en quelques mois vous êtes devenus complètement à la ramasse. C’est vraiment étonnant. J’ai cru d’abord que ça venait de votre entêtement à parler de l’Hadopi, mais c’est peut-être votre sur-utilisation des réseaux sociaux qui a conduit à considérablement réduire vos horizons. C’est vraiment dommage.

    C’est même plus que dommage car à moyen terme vous allez devenir des « ennemis » du web malgré vous car vous en desservez la cause.

    Peut-être est-il temps de passer à de la veille collaborative. Quoi qu’il en soit je ne vous laisserez pas saloper le web français.

  12. gerard

    @ Guillaume C.,

    J’oubliais, le côté TF1 de Numerama vient que tes articles, ou plus exactement tes postures, ont sérieusement perdu en maturité pour sérieusement gagner en polémique gratuite qu’on trouve habituellement sur Lefigaro.fr ou Liberation.fr.

    Pour ta défense, ce n’est pas propre à toi, on en est tous réduit aujourd’hui à cette problématique : préserver l’internet d’un côté, y réduire fortement le bordel qu’on y trouve de l’autre. Cette position très inconfortable conduit à des postures un peu puéril dans tes derniers articles me semble-t-il.

  13. @vvillenave : la « non réaction » tu peux la lire quand même quand Rémi Mathis condamne l’enfermement de voila.fr de manière assez claire.

    Sur le partenariat Orange / Wikimedia Foundation, il portait sur l’utilisation du logo de WP par Orange pour son miroir. Point barre.

    Wikimédia France ne peut que faire remonter le problème à la Foundation, rien de plus. Il n’est pas question de courage ou autre. Quand tu n’es pas une des parties dans un partenariat tu ne peux pas faire grand chose.

  14. Ginko

    @gerard : LOL, c’est toi le « bordel d’Internet ».

    @Gee : « http://www.ihavenobrainandidontcare… » J’adore XD

    Pour le fait que les liens vers wikipedia dans la recherchebyorange soient remplacés par des liens wikipediabyorange, c’est une escroquerie gerbante qui démontre à merveille à quel point orange prend ses clients pour des demeurés profonds… heureusement pour eux qu’en France, l’EN maintient un niveau de culture infomatique qui frôle le négatif…

  15. @Aa: Rémi « condamne » ? On n’a pas dû lire le même texte alors. (Mais puisqu’il suffit d’être « assez clair », alors je ne doute pas qu’Orange sera fort impressionné.)

    Le coup de se planquer derrière la Foundation, j’y assiste depuis suffisamment longtemps pour ne plus en être entièrement dupe. Je n’ignore pas que la mission de WM-fr (mission dont vous vous acquittez avec talent et compétence, la question n’est pas là) se résume peu ou prou à de l’accompagnement/animation et ne comprend aucune responsabilité de gestion/édition/fonctionnement de Wikipédia. Il n’en demeure pas moins que **vous** partagez des fonds (d’ailleurs conséquents) avec la Foundation, et êtes donc (in)directement concernés par les questions de financement. Partant, tout partenariat ou parasitisme, que vous soyez partie contractante ou non, vous implique de fait — d’où peut-être la réaction du Président, manifestement calibrée pour ne surtout vexer personne qui compte, c’est-à-dire ni Orange ni la Foundation.

    Je rejoins, au demeurant, les commentaires précédents : l’affaire n’est sans doute pas bien grave et ne mérite guère plus qu’un soupir désabusé (ce à quoi se résume, d’ailleurs, la « réaction » de Wikimédia, puisque réaction il semble y avoir eu).