Geektionnerd – DRM et HTML5

Classé dans : Geektionnerd, Libres Cultures | 2

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Geektionnerd - Simon Gee Giraudot - CC by-sa

Source  : Levée de boucliers contre l’arrivée des DRM au sein du HTML5 (Numerama)

Voir aussi la réponse de Cory Doctorow à Berners-Lee, traduite sur le Framablog  : la guerre du copyright menace la santé d’Internet


Crédit  : Simon Gee Giraudot (Creative Commons By-Sa)

Auteur/dessinateur de bandes dessinées (Grise Bouille, Le Geektionnerd, Superflu, Bastards Inc, etc.). Et docteur en informatique (généraliste conventionné secteur 42).

2 Réponses

  1. PatrikGC

    Bonjour

    Flash, une technologie fermée ingérable ?

    Il me semble bien que le format SWF est ouvert et que n’importe qui peut fabriquer un logiciel ou un générateur qui délivre du SWF. Donc créer un player/playeur reste faisable. Et divers logiciels libres exportent justement du SWF.
    A ne pas confondre avec le format FLA qui reste en effet propriétaire.
    Perso, j’aime bien Flash car il permet de fabriquer facilement des petits programmes combinant facilement graphisme et code, sans avoir à se lancer dans un apprentissage trop long. Quelque part, il m’évoque VB ou Delphi des années 90, le dessin et l’animation en plus.

    HTML5, CSS3 et JS, c’est bien beau, mais ça reste quand même difficile à appréhender pour beaucoup de personnes. Sans parler des joies des divers navigateurs qui n’implémentent pas toutes les balises et autres instructions…

    Pour en revenir aux DRM, si elles ne passent pas la porte, elles tenteront la fenêtre. Sinon, il reste la soupirail, la cheminée etc.
    Vous ne croyez quand même pas que certaines entreprises vont sacrifier le veau d’or pour les beaux yeux du libre ? Il y a des trains de vie à maintenir et un rendement à 2 chiffres pour les actionnaires.

    Bonne continuité :)

  2. +1 PatrickGC

    Le flash, c’est pas si pourri que cela.

    Ce que j’aimais bien avec le flash, c’est comme il était assez bien contenu par firefox : quand je tombais sur des pages webs qui en intégraient trop, ou des pourris/trop gourmand, un petit « killall plugin-container » et le problème était réglé (voir en 3 actions avec firebug pour gérer le pbm plus finement).

    Tandis que maintenant quand je tombe sur des sites qui font n’importe quoi en HTML5, ben en général je referme hélas vite l’onglet (car aussi c’est plus galère à gérer via firebug…).

    A cela il faut ajouter qu’il n’y a souvent une augmentation de coûts CPU à migrer une animation de flash vers HTML5… Ça devrait peut-être s’inverser à l’avenir (même sans WebGL) mais c’est pas encore trop ça. :-(

    Faire des sites entièrement en flash était une catastrophe, en faire entièrement en HTML5 me semble l’être tout autant.

    Si gnash (entre autres) avait reçu plus de soutien de la communauté et était mieux plus tôt (malgré les bâtons d’Adobe), les perspectives auraient été bien différentes…