Khrys’presso du lundi 31 décembre

Temps de lecture 15 min

image_pdfimage_print

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Brave New World

Spécial France

Spécial Gilets Jaunes

Spécial GAFAM

Et cette semaine on soutient…

  • LILA et ZeMarmot

    Imaginez un studio de film, avec des artistes et techniciens qualifiés, qui travaillent sur des films ou des séries intéressantes… et qui les partagent sous une Licence Libre, pour être visibles par tous, partout (télé, cinéma, web…), partageables et réutilisables.
    Imaginez maintenant que ce studio utilise essentiellement du Logiciel Libre (et de l’Open Hardware si disponible), qu’ils le corrigent, voire modifient et l’améliorent au besoin, aussi bien pour des logiciels finaux (tels que GIMP, Blender, Inkscape…), de bureau (tel GNOME), voire jusqu’au système d’exploitation (GNU/Linux) et tout le reste !

  • Encore et toujours Framasoft, parce qu’ils ont récolté moins que l’an dernier alors qu’ils ont sorti un truc génial comme PeerTube, préparent Mobilizon, et qu’ils ont besoin de continuer à financer tous ces projets ! Et en plus, c’est déductible des impôts !
    Un groupe de musique chante : donnez, donnez nous, en plus c'est déductible des impôts - deux personnages commentent : tu n'y vas pas un peu fort, là ? Ptêt ben, mais c'est pour la bonne cause

Les gros docs à lire de la semaine

Les lectures de la semaine

  • Les données que récolte Google – Ch.7 et conclusion (framablog.org)
  • Nos téléphones portables ne sont pas sûrs (nytimes.com – en anglais)

    Le réseau cellulaire est aussi vital pour la société américaine que le réseau routier et les réseaux électriques. Les vulnérabilités de l’infrastructure de téléphonie mobile menacent non seulement la vie privée et la sécurité des personnes, mais aussi celles du pays. Selon les services de renseignements, des espions écoutent les conversations téléphoniques du président Trump et utilisent de fausses tours de téléphonie cellulaire à Washington pour intercepter les appels téléphoniques. L’infrastructure de communication cellulaire, ce système au cœur de la communication moderne, du commerce et de la gouvernance, est terriblement peu sûr. Et nous ne faisons rien pour y remédier.

  • Réservations de vols : Nos données volent avec nous (ourdataourselves.tacticaltech.org – en anglais)
  • Spéculation faciale : panique dans le panoptique (affordance.info)
  • 2018 est l’année où l’IA a reçu ses yeux (engadget.com – en anglais)
  • L’intelligence artificielle a besoin d’éthique (alternatives-economiques.fr)
  • Ce que l’Histoire pourrait dire à Mark Zuckerberg (techcrunch.com – en anglais)

    De la même manière que les médias sociaux ont radicalement réduit la barrière de la distribution des discours en ligne, en donnant la chance à quiconque publie en ligne de toucher un large public, le long régime anglais de censure monarchique s’est effondré en 1641, entraînant une forte explosion des discours et idées comme des pamphlets qui se sont soudain librement déversés des presses. Il y a eu notamment un déferlement d’opinions politiques radicales de la part de groupes militant pour des réformes religieuses, la souveraineté populaire, l’extension du suffrage, la propriété commune et même de proto-droits des femmes – exposant des concepts démocratiques et des idées libérales des siècles avant que la nation elle-même devienne une démocratie libérale.
    Mais, en même temps, les brochures ont également été utilisées comme un outil de propagande politique cynique pour attiser la haine raciale et sectaire, surtout dans la lutte du Parlement contre le roi. Les Irlandais ont fait l’objet d’un discours de haine particulièrement vicieux. Et les historiens suggèrent que la propagande anti-irlandaise a contribué à alimenter le déchaînement des soldats de Cromwell en Irlande pour écraser la rébellion, après avoir été alimentés d’un régime de revendications violentes dans des brochures non censurées – comme le fait que les Irlandais tuaient et mangeaient les bébés. […] Les brochures imprimées pendant la guerre civile anglaise ont également ravivé les croyances superstitieuses en matière de sorcellerie, ce qui a entraîné une recrudescence des poursuites et des meurtres pour sorcellerie, qui avaient chuté au cours des années précédentes suite à un contrôle étatique plus strict sur les comptes rendus imprimés populaires des procès en sorcellerie.

  • Ce qu’il en coûte de vivre dans l’Empire Internet de Mark Zuckerberg (theringer.com – en anglais)
  • Le réseau antisocial (logicmag.io – en anglais)
  • Quelques réflexions sur le réseautage social et Usenet (jfm.carcosa.net – en anglais)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café avec des bonnets de Noël sur la tête. Le personnage de gauche dit : Eh ben, on va avoir de quoi s'occuper, pour le Réveillon !- la personne de droite répond : Yep, et si tu en veux encore plus, clique sur ma tasse ! ; des personnages animaux (gnou, pingouin...) disent Bonnes fêtes à tout·te·s en arrière-plan

Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *