Khrys’presso du lundi 25 janvier 2021

Temps de lecture 19 min

image_pdfimage_print

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) ;-)

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

La perte de la semaine

Spécial Covid

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial répression, racisme, violences policières…

Spécial Résistance(s)

  • Règlement terroriste européen : nous saisissons la Défenseure des droits (laquadrature.net)
  • Partout des grèves (rapportsdeforce.fr) Elles ne font pas la une de l’actualité, pourtant un peu partout des salariés sont en lutte.
  • À Paris, des centaines d’étudiants défilent contre le « tout distanciel délétère » (liberation.fr)
  • À propos du brassage – Lettre à la ministre de l’enseignement supérieur (lundi.am)

    Aujourd’hui, je ne m’adresse pas à vous pour vous plaindre et vous dire que je comprends votre situation. Je ne m’adresse pas à vous pour vous excuser de votre manifeste incompétence, pire, de votre monstrueuse indifférence à l’égard de vos administré·e·s, nous, étudiant·e·s. Je m’adresse à vous parce que vous êtes responsable de ce qu’il se passe […] Le brassage c’est tous ces moments entre, ces moments de vie, ces rencontres et ces croisements, ces regards, ces dialogues, ces rires ou ces soupirs, qui donnaient du relief à nos quotidiens. […] Ce sont ces délimitations spatiales et temporelles qui maintenaient notre bonne santé mentale, notre intérêt et notre motivation […] Je vois bien que vous, ça a l’air de vous enchanter que la population soit aujourd’hui réduite à sa seule dimension de force productive : travail, étude, rien d’autre. Pas de cinéma, pas de musées, pas de voyage, pas de temps libre, pas de manifs, pas de balades, pas de sport, pas de fêtes. Boulot, dodo. Le brassage ça vous fait moins peur dans des bureaux et sur les quais du métro hein ?

  • Avant d’en finir (lundi.am)

    Une guerre est en cours, effectivement. Mais ce n’est pas celle qui oppose les humains, enfin soudés contre un ennemi commun, et un virus (qui donne une figure bien confortable à l’ennemi). Cette guerre, c’est la guerre qu’ils mènent contre de nouvelles forces de contestation.

  • Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur » (reporterre.net)

    On a d’abord joué le jeu — abasourdis. Mais, une année plus tard, l’évidence finit par nous sauter aux yeux : on ne peut plus nous demander ça, alors qu’en face rien n’est fait pour travailler à la refonte d’un vrai service de santé publique. […] en un an, rien ne nous a laissé entrevoir un quelconque sentiment de responsabilité des pouvoirs publics dans l’effondrement de notre système de soin.[…] Pas de plan. Pas de projet. Pas de vision. Pire : une volonté affirmée de poursuivre la gestion managériale de ce bien public. […] Ici, chez nous, en 2021 : plus de médecin. Plus de généraliste. Plus de spécialiste. Les infirmiers sont débordés. Les hôpitaux saturés. Notre espérance de vie à la campagne est désormais de deux ans inférieure à celle des urbains. […] Aujourd’hui, nous sommes gouvernés par la peur de tomber malade. Hier, nous étions gouvernés par la peur d’être victime d’un attentat. Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur.

Soutenir

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).

  1. Laurent.G

    Et oui que des bonnes nouvelles, les pires reste que certaines pourrais etre réglé facilement. Merci pour cette revue

Répondre à Laurent.G Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *