Khrys’presso du lundi 1er mars 2021

Temps de lecture 22 min

image_pdfimage_print

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) ;-)

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

  • France Télévisions : stigmatisation à l’antenne (acrimed.org)

    « Relâchement », le mot est asséné par le présentateur, et les promeneurs qui se relâchent, en omettant de porter leur masque, sont montrés du doigt devant la France entière. Filmés à leur insu, et parfaitement reconnaissables, […] Ils découvrent le soir même qu’ils ont été dénoncés par la télévision publique. […] Le coupable est stigmatisé à l’antenne, mais la police, elle, est floutée.

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial islamo-gauchisme et dérive extrême-droite

  • “Islamogauchisme” : Le piège de l’Alt-right se referme sur la Macronie (politoscope.org)

    Afin de discerner ce qui relève du militantisme ou de la stratégie politique dans la popularisation de ce néologisme, ainsi que l’impact que pourrait avoir sa légitimation par de hauts responsables de la République, nous présentons ici une étude factuelle sur les contextes de son utilisation dans le paysage politique français sur les 5 dernières années. […] D’après nos mesures, les ministres du gouvernement ont réussi à faire en quatre mois ce que l’extrême-droite a peiné à faire en plus de quatre années : depuis octobre, le nombre de tweets de “la mer” mentionnant « islamo-gauchisme » est supérieur au nombre total de mentions entre 2016 et octobre 2020. On peut parler de performance.

  • Aux sources de l’islamogauchisme (lmsi.net)

    À partir de 2003-2004, au fur et à mesure que s’est amplifiée la campagne contre les élèves voilées, un vague consensus national s’est construit autour du principe de la prohibition, mais cela n’est pas allé sans résistance. Et ce sont précisément ces résistances qui ont été qualifiées du délicat sobriquet d’ « islamo-gauchiste » Premières concernées par cette campagne, les personnes issues de l’immigration coloniale et postcoloniale

  • Médine porte plainte contre Aurore Bergé qui l’a qualifié de “rappeur islamiste” (huffingtonpost.fr)

    Alors que la présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée apportait son soutien à la ministre de l’Enseignement supérieur, elle a cité en exemple une conférence donnée par le rappeur à l’École normale supérieure pour illustrer “ce qui se passe dans les universités françaises”.

  • La notion d’islamo-gauchisme ne se débat pas scientifiquement, elle se combat politiquement (larotative.info)

Spécial répression, racisme, violences policières…

Spécial Résistance(s)

  • Mise à jour de la Technocarte (technopolice.fr)
  • Et après la grève, quoi ? – Réflexions sur les moyens de lutte et leurs effets concrets dans l’éducation nationale (lundi.am)

    il ne faut pas se leurrer : si nous continuons à organiser notre défaite en croyant agir, la situation de l’éducation nationale, déjà décrépite, ne fera qu’empirer

  • « Nous ne pensions pas que nous tiendrions 17 jours » : la ZAD du Triangle de Gonesse évacuée (liberation.fr)

    « Ces 17 jours ont donné un élan plus fort à la mobilisation contre la bétonisation du Triangle de Gonesse, aujourd’hui le dossier a pris une ampleur nationale, le soutien est plus fort, de nombreux élus venaient chaque jour nous apporter leur soutien, et ça le gouvernement l’a bien vu, c’est pour ça qu’ils ont ordonné l’évacuation »

  • Montreuil (93) : expulsion du Marbré ! (fr.squat.net)

    Quelques affaires ont pu être récupérées à force d’insister, mais ce soir une dizaine de personnes sont à la rue, la majorité de leurs affaires et la vie collective du lieu se retrouvent murées derrière des parpaings gris. […] Les politiques capitalistes créent toujours plus de logements vides et toujours plus de gens à la rue ; nous, on s’organise pour que ça cesse. Encore plus en ce moment, quand la vie sociale est anéantie et tout espace public sous contrôle, nous avons besoin de lieux autonomes pour vivre et nous organiser.

  • Frédérique Vidal et la nécropolitique de l’université. (affordance.info)
  • Au soldat du déni Frédérique Vidal, la patrie résistante (mediapart.fr)

    « Une diversion et un ballon d’essai » : c’est ce que j’ai répondu à la journaliste du Monde […] J’ai aussi précisé que je n’avais pas écouté son discours. Que je ne pouvais plus lire, ni écouter Frédérique Vidal, ma ministre de tutelle depuis plus de trois mois — car il en allait de ma santé mentale.Mais il en va désormais de la sécurité de toute une profession. […] La Ministre encore en poste, pilotée de toutes les façons au plus haut sommet de l’État par l’Elysée et le HCERES n’a plus rien à perdre. Le président de feue la République entend assouvir son désir de faire taire toute opposition, surtout si elle émane des puissants mouvements civiques en branle depuis l’an passé qui exigent une société plus juste pour tous et toutes. Mais un autre déni doit cesser, si on entend encore appliquer les principes constitutionnels de la République : la réactivation d’un ordre colonial et patriarcal. À force de nier quotidiennement les droits humains élémentaires des réfugiés, d’organiser des contrôles au faciès dès l’adolescence, en stigmatisant au sein de l’institution scolaire les enfants et les mères, de ne pas sanctionner les comportements et des crimes racistes au sein des forces de police — capables, rappelons-le, de mettre à genoux des lycéens pendant de longues heures, rejouant ainsi une scène de guerre coloniale — l’État français entend reconstituer sur son sol même une classe de sous-citoyens et de sous-citoyennes, privées des droits communs. […] À nous de choisir si nous, service public de la République, résisterons.

  • Lettre à Frédérique Vidal d’une scientifique qui ne s’est pas soumise à l’autorité (lmsi.net)

    Stupeur, incrédulité (devant tant de bêtise) et effroi […]. Au milieu de ces émotions, une urgence : réagir. C’est ce qu’a fait Pinar Selek, sociologue, militante, enfermée et persécutée par l’Etat turc pour son engagement et son travail […] sur les minorités, notamment kurdes. Réfugiée en en France, elle pensait sans doute que les libertés académiques ne pouvaient y être menacées. […] Depuis vos dernières déclarations sur “l’islamo-gauchisme”, je suis dans un cauchemar terrible. Votre discours réveille tout ce que j’ai vécu et tout ce que mes collègues en Turquie sont en train de vivre, sous l’islamo-fascisme. Je pense que tout.es les scientifiques exilé.es […] sont entrés dans le même cauchemar, car elles-ils savent aussi très bien comment les libertés académiques se rétrécissent quand les pouvoirs politiques interviennent dans le champ scientifique avec la justification de la lutte contre le terrorisme. En général, c’est comme ça que ça se passe. En Turquie, en Chine, en Iran. Et aujourd’hui en France.

  • Des cartes postales pour Cesare Battisti (lundi.am)

    celles produites par abceditions insistent sur le fait que Cesare Battisti est écrivain, puisque, comme vous le savez si vous avez suivi les précédents épisodes, l’administration pénitentiaire se refuse à lui reconnaître cette qualité, ce qui a la conséquence très concrète de l’empêcher de disposer de son instrument de travail, un ordinateur.

Spécial GAFAM et cie

Soutenir

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les autres trucs chouettes de la semaine

Deux personnages prennent le café. Le personnage de gauche dit : Pfouh toujours aussi dense, le 'presso... - la personne de droite répond : Yep, c'est qu'il s'en passe des trucs, en une semaine !!!
Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *