Khrys’presso du lundi 3 janvier 2022

Temps de lecture 20 min

image_pdfimage_print

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.

Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) ;-)

Brave New World

Spécial France

Spécial média et pouvoir

Spécial on gère comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial État policier, violences policières, montée de l’extrême-droite…

  • L’exécutif force la dose pour instaurer le pass vaccinal (liberation.fr)

    Présenté ce lundi en Conseil des ministres, le nouveau pass devrait entrer en vigueur plus tôt que prévu, le 15 janvier, malgré les réticences de la classe politique et les accusations de restrictions des libertés.

  • Pass vaccinal et libertés publiques : « La prise en charge de cette pandémie reste essentiellement policière » (liberation.fr)

    Depuis une décision du 10 mars 2011, le Conseil Constitutionnel a déduit de l’article 12 de la déclaration des droits de l’Homme une « interdiction de déléguer à des personnes privées des compétences de police administrative générale inhérentes à l’exercice de la “force publique” ». Mais au fur et à mesure de ses décisions, le juge constitutionnel a vidé de sa substance ce principe.

  • Mathieu Slama : « Un état d’exception qui dure depuis deux ans n’est plus un état d’exception » (lefigaro.fr)

    Les mesures annoncées par Jean Castex ne sont pas des propositions mais des décisions prises dans le cadre d’un Conseil de défense, qui est […] un organe opaque, centré sur la personne du chef de l’État, qui prend toutes les décisions, charge au reste des institutions démocratiques de les valider […] Le Conseil de défense ne consulte qu’un seul organisme avant de se réunir : le Conseil scientifique, organisme non élu réunissant des médecins et experts qui n’ont aucune légitimité démocratique – et, disons-le, aucun souci de la chose publique. Aucun compte-rendu n’est fait de ces réunions, évidemment. C’est donc dans l’opacité la plus totale que sont prises les décisions les plus cruciales et les plus attentatoires à nos libertés depuis plus d’un demi-siècle. […] S’il y a bien une chose que cette crise prouve, c’est la plasticité des interprétations possibles de nos principes juridiques, et donc la grande fragilité de nos droits fondamentaux… Mais elle prouve aussi combien les juges administratifs et constitutionnels ont trahi leur mission première, qui est de défendre nos droits et principes fondamentaux face aux velléités du pouvoir.

  • Élie Domota, une garde à vue arbitraire (humanite.fr)
  • Agressions d’élus en marge du pass vaccinal, la majorité s’inquiète (huffingtonpost.fr)

    Mardi 28 décembre, une cinquantaine de députés LREM, Modem, mais également républicains, recevait un courriel les menaçant de mort. À l’intérieur y figuraient également leurs adresses personnelles et leurs numéros de téléphone fixe. “Ce n’est que le début, vous allez payer de votre sang les confinements, le passe sanitaire, et toutes les tentatives d’entraves à nos libertés”, pouvait-on lire dans ce message. “Notre armée ne fait que grandir, les gens ont la rage de voir leur liberté violée, et le besoin d’actions punitives à votre encontre, mais aussi protectives au bénéfice du peuple, se fait incroyablement grand. Vous êtes le problème”

  • Télétravail : souriez, vous êtes fliqué·e (humanite.fr)

    Les logiciels de surveillance, dont la mise en place est plus ou moins légale, ont le vent en poupe, alors que le travail à distance passe à trois jours obligatoires dès lundi.

  • À Calais, plusieurs blessés après des heurts entre migrants et policiers (huffingtonpost.fr)

    “habituellement les personnes sont autorisées à partir avec leurs affaires”, mais […] “les forces de l’ordre ont ordonné aux agents de nettoyage de tout saisir et un cordon de CRS s’est créé″[…] les CRS ont “coursé les personnes exilées vers la sortie du périmètre”, leurs tentes sont alors restées à l’intérieur de ce périmètre et “les agents de nettoyage avaient pour ordre de tout saisir”

Le rapport de la semaine

Spécial résistances

Spécial GAFAM et cie

Les disparitions de la semaine

Le livre de la semaine

The Dawn of Everything : A New History of Humanity de David Graeber et David Wengrow

Les autres lectures de la semaine

  • Vanité et dangers des « Devoirs de l’Homme » (mediapart.fr)

    il n’est pas besoin d’énoncer de devoirs puisqu’ils sont contenus dans la Déclaration des droits. Le premier devoir consiste à respecter les droits d’autrui. Le deuxième consiste à user de ses droits de citoyen (qui dépassent singulièrement le droit de vote) en combattant pour la défense des libertés individuelles mais aussi des droits économiques, sociaux et culturels. Ce sont les sociétés totalitaires qui reposent d’abord sur l’obéissance à des impératifs non négociables qui, en fait, ne sont pas des devoirs auxquels chacun devrait subordonner librement ses actes.

  • L’Internet néo-colonial (anarc.at)
  • Construire l’éco-syndicalisme (contretemps.eu)

    La crise actuelle est une crise systémique globale, à la fois économique, financière, écologique, sanitaire. […] Le vieux dogme de la croissance pour la croissance comme seul horizon à la lutte du mouvement social est en crise. Le syndicalisme tout en privilégiant la défense des intérêts immédiats des salariés ne peut faire l’impasse sur les conséquences des dégâts du productivisme et de la fin programmée des ressources naturelles et des biens communs. […] L’expérience de la Confédération Paysanne sera aussi précieuse, ce syndicat paysan ayant été depuis longtemps à l’avant-garde de la réflexion et de la lutte face à l’emprise de l’agro-alimentaire sur l’agriculture. La Confédération Paysanne est l’exemple même d’un syndicat qui a fait sa mue écologique.

  • De la nécessité d’une parole antivalidiste (mediapart.fr)
  • Les handicapés vous disent merde (nota-bene.org)

    Chaque fois qu’on parle d’inclusion, ressort le serpent de mer de l’écriture inclusive. Pardon, L’ÉCRITURE INCLUSIVE. Insérez ici des zombies, des goules, l’eau en feu, les nuées de sauterelles. Dernièrement le débat sur l’arrivée du pronom neutre « iel » dans le Robert a fait craindre les dix plaies d’Égypte, et puis (scoop), non, la fin du monde n’est pas pour aujourd’hui.

  • La cuillère, le champagne et les antivax (affordance.info)

    en 1995, le Centre interprofessionnel des vins de Champagne se dévoua pour ouvrir quelques bouteilles et les laisser reposer avec ou sans cuiller dans le goulot… À l’issue d’un protocole rigoureux, le résultat fut sans appel : la petite cuiller n’avait strictement aucun effet sur la conservation des bulles, qu’elle soit d’argent ou d’inox.

     

  • Qu’est-ce que l’aquamation, méthode funéraire verte choisie par Desmond Tutu ? (huffingtonpost.fr)

    De son nom scientifique “hydrolyse alcaline”, l’aquamation ou résomation est un mode de funérailles encore confidentiel autorisé uniquement dans certains pays.

  • Exploring 120 years of timezones (blog.scottlogic.com)
  • Noblewoman’s tomb reveals new secrets of ancient Rome’s highly durable concrete (arstechnica.com)
  • Une comète surprise pourrait-elle frapper la planète comme dans Don’t Look Up sur Netflix ? (numerama.com)

    tous les deux ans depuis 2013, un serious game international est organisé entre les plus grands acteurs du domaine spatial, industriel et politique, pour tester les capacités de gestion, de coordination et de réponse à un risque d’impact imminent…

  • « Don’t Look Up » : regarder Netflix en attendant la fin du monde ? (contretemps.eu) – voir aussi “Déni cosmique” : le cadeau de Noël empoisonné de Netflix (mrmondialisation.org)

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

La chouette coutume qu’on devrait relancer

  • Le Saint Lundi (wikipedia.org) est le nom d’une coutume populaire consistant à chômer volontairement le lundi, voire plusieurs jours de suite. Cette pratique était une véritable institution dans l’ensemble de l’Europe, pays scandinaves et germaniques, en Catalogne, en Andalousie, en Belgique, en France et en Angleterre.

Les autres trucs chouettes de la semaine


Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).

5 Responses

  1. Jacou

    Passent les jours et passent les semaines
    Ni temps passé
    Ni les amours reviennent
    Sous le pont Mirabeau coule la Seine

    Vienne le Lundi et sonne l’heure
    Pourvu qu’en 2022 le Khrys-presso demeure

Répondre à Khrys Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.