Khrys’presso du lundi 29 août 2022

Temps de lecture 29 min

image_pdfimage_print

Comme chaque lundi, un coup d’œil dans le rétroviseur pour découvrir les informations que vous avez peut-être ratées la semaine dernière.


Tous les liens listés ci-dessous sont a priori accessibles librement. Si ce n’est pas le cas, pensez à activer votre bloqueur de javascript favori ou à passer en “mode lecture” (Firefox) ;-)

Brave New World

Spécial (droits des) femmes

  • « Solidarité avec Sanna » : les femmes dansent en soutien à la Première ministre finlandaise (liberation.fr)

    Sous le feu des critiques après la diffusion de vidéos festives, la cheffe du gouvernement Sanna Marin reçoit l’appui de nombreuses internautes qui se filment elles-aussi en train de prendre du bon temps. […] En octobre 2020, Sanna Marin, plus jeune cheffe de gouvernement du monde lorsqu’elle a accédé à ce poste en 2019, avait subi une première salve de critiques pour avoir organisé des soirées à sa résidence officielle ou pour avoir porté un décolleté, lorsqu’elle avait posé pour le magazine de mode, Trendi. Déjà, à l’époque, de nombreuses Finlandaises avaient imité, sur les réseaux sociaux, sa pose et sa tenue pour la soutenir.

  • Finlande : Sanna Marin avait bien fait la fête sans drogues, selon son test sanguin (liberation.fr)
  • Cyberharcèlement. Sur les réseaux « Un déchaînement masculiniste contre les femmes » (humanite.fr)

    La cour d’appel de Rennes doit rendre aujourd’hui son verdict dans une affaire opposant la journaliste Nadia Daam à un de ses cyberharceleurs. Éric Morain, l’avocat de la victime, revient sur la gravité de ces violences commises sur les réseaux sociaux, surtout contre les femmes, et que la justice peine encore à sanctionner. […] on constate beaucoup de messages à connotation sexuelle de viol. Il y a une sorte de déchaînement très masculiniste de la part des auteurs de souhaiter à leur victime les pires sévices de nature sexuelle. Ensuite, beaucoup sont dans le déni ou la négation : « Ce n’était que des mots » ; « Je ne savais pas qu’on me retrouverait…  » […] On a vu également une éruption de cyberharcèlement depuis que la radio est filmée. Avant, les femmes étaient à l’abri de leur voix, derrière un micro, dans un lieu confiné. Depuis que la radio est diffusée sur les plateformes, nous avons constaté la multiplication du cyberharcèlement à l’encontre de ces journalistes.

  • Sandrine Rousseau dans le viseur de la Fédération nationale des chasseurs (lepoint.fr)
  • Féminicides, suicides… les ravages des fusils de chasse (reporterre.net)
  • Féminicides conjugaux : 122 femmes ont été tuées en 2021 en France (liberation.fr)

    Selon la dernière étude sur les morts violentes au sein du couple, dévoilée ce vendredi par le ministère de l’Intérieur, le nombre de femmes tuées par leur conjoint ou leur ex a augmenté de 20 % l’an dernier par rapport à 2020.

  • Appel à développer la contraception masculine : arrêtez de vous dorer la pilule ! (liberation.fr)

    « Libération » et les hommes signataires de cet appel incitent les pouvoirs publics et les laboratoires à avancer sur le sujet de la contraception masculine en France […] la contraception masculine semble carrément taboue pour bien des Français : en 2020, elle ne concernait que 200 rendez-vous sur les 21 000 consultations autour de la contraception recensées par le Planning familial.

    Voir aussi Contraception masculine : la science progresse dans tous les sens (liberation.fr)

    La science n’avance pas vite : en 2022, les seuls moyens de contraception masculine disponibles en France sont le préservatif, la vasectomie, et… le retrait lors du rapport sexuel. Où sont les pilules pour hommes, depuis cinquante ans qu’on travaille sur le sujet ? Les injections et les implants contraceptifs ? Le défi n’est pourtant pas si difficile à relever du point de vue biologique.

Spécial France

Spécial médias et pouvoir

Spécial emmerdeurs irresponsables gérant comme des pieds (et à la néolibérale)

Spécial recul des droits et libertés, violences policières, montée de l’extrême-droite…

Spécial résistances

  • Immigration : isoler le ministre de l’Intérieur (mediapart.fr)
  • Ils nous regardent mourir (blogs.mediapart.fr)

    Ils nous regardent crever, et ils chantent, et ils dansent. Ils survolent nos charniers le cul posé dans leurs jets climatisés, coupe de champagne à la main. Ils misent sur nos pénuries, ils fructifient nos douleurs, ils financiarisent nos morts. Le pays brûle et nous dedans, mais le projet de leur président-kéké en jet-ski pour la rentrée c’est de conditionner le RSA à des travaux forcés, de relancer la réforme des retraites, de saborder l’assurance maladie, bref, toujours plus de souffrances pour nous et toujours plus d’argent pour eux. « Responsabilité et sobriété collective », a-t-il exigé lors de son entretien du 14 juillet avec deux teckels à poil long et carte de presse dans ses jardins royaux. Il va sans dire que cette responsabilité et cette sobriété ne s’appliqueront pas à ses amis Bernard Arnault, Vincent Bolloré et autres qui pourront continuer OKLM à faire tout et n’importe quoi du moment que ça leur fait plaisir, pendant que nous on devra sans doute bientôt aller bosser gratuitement pendant 20 heures dans un local Amazon pour mériter 100 grammes de nouilles et une douche. […] Et nous, de notre côté, « en bas à gauche », comme disent les zapatistes, on va vraiment commencer à ne pas se laisser faire. « Nous ne défendons pas la nature : nous sommes la nature qui se défend », disait-on à l’époque dans les luttes de Notre-Dame des Landes. Il va donc falloir sérieusement lancer les festivités et les hostilités. Autodéfense et sabotage.

  • À Marseille, la croisière abuse (humanite.fr)

    Face aux effets néfastes des super paquebots de tourisme, sur le climat comme sur la santé, la municipalité et des collectifs citoyens cherchent à limiter leur accès à la cité phocéenne.

  • La propagande néolibérale mensongère sur les impôts. À propos du livre d’Attac : Impôts : idées fausses et vraies injustices, Manuel de désintox (france.attac.org)
  • Festival Technopolice Marseille (laquadrature.net)

    Nous sommes heureux·ses de vous annoncer la première édition du Festival Technopolice.Il se déroulera du 22 au 24 septembre à Marseille et consistera en des séances de projections de films sur la surveillance des villes et la lutte contre la Technopolice. Les séances seront suivies […] Au cours du festival vous pourrez participer à une promenade cartographique pour apprendre à repérer les caméras et discuter avec d’autres militant·es. […] Le 24 septembre à 21h30, nous déposerons ensemble la plainte collective contre la Technopolice lancée le 24 mai dernier. Pensez bien à rejoindre la plainte avant cette date !

  • Le Planning familial : « Nous n’avons pas oublié qu’il fallait un utérus pour vivre une grossesse » (liberation.fr)

    Notre mouvement remonte aux années 50. La contraception était encore interdite en France. Nous étions alors, déjà, ces personnes dangereuses qui donnaient des hormones sexuelles aux jeunes. (Là, on parle de la pilule contraceptive.) Puis, nous avons lutté pour le droit à l’avortement. Là aussi, on nous reprochait d’être de grandes criminelles

  • « La détruire, ça n’a pas de sens » : près de Paris, ils luttent pour sauver une bergerie (reporterre.net)

    La bergerie des Malassis, l’un des derniers îlots de fraîcheur d’Île-de-France, est menacée par les travaux d’agrandissement d’une école maternelle. Malgré l’avancée des travaux, les opposants espèrent sauver ce lieu unique de la bétonisation.

Spécial GAFAM et cie

Les autres lectures de la semaine

Les BDs/graphiques/photos de la semaine

Les vidéos/podcasts de la semaine

Les trucs chouettes de la semaine

  • DuckDuckGo ouvre à toustes son service d’adresses électroniques jetables (journalduhacker.net)

    DuckDuckGo ouvre son service “Email Protection” à tous en bêta ouverte après un an en bêta fermée. Le service permet via une adresse email “@duck.com” d’intercepter les trackers dans un email puis de les supprimer avant de rediriger ces emails vers votre boîte mail principal. Vous pouvez également utiliser le service comme une adresse électronique jetable.


Retrouvez les revues de web précédentes dans la catégorie Libre Veille du Framablog.

Les articles, commentaires et autres images qui composent ces « Khrys’presso » n’engagent que moi (Khrys).