Des statistiques plus qu’encourageantes pour OpenOffice.org

Classé dans : Dégooglisons Internet, Migration | 20

viZZZual.com - CC byUn site allemand a réalisé une étude originale sur l’usage planétaire et comparée des différentes suites bureautiques, MS Office et OpenOffice.org en tête.

L’échantillon est relativement faible (200 000 personnes) et la méthode pas forcément très fiable (à partir des polices installées sur les ordinateurs, sachant de plus qu’installation n’équivaut pas forcément à utilisation au quotidien), mais il n’empêche qu’elle dessine une carte du monde où OpenOffice.org possède une non négligeable part de marché[1].

Et qu’est-ce qui l’empêcherait de suivre la même dynamique ascendante que Firefox ? s’exclame alors un Glyn Moody des plus enthousiastes !

Remarque : Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, je signale également, mais vous le saviez déjà, que la version 3.2 vient de voir le jour avec plein d’intéressantes améliorations dedans.

L’irrésistible ascension d’OpenOffice.org a-t-elle commencé ?

Has the Irresistible Rise of OpenOffice.org Begun?

Glyn Moody – 8 février 2010 – ComputerWorld
(Traduction Framalang : Julien et Martin)

OpenOffice.org - StatistiquesLes lecteurs assidus de ce blog savent déjà que je suis un grand fan d’OpenOffice.org, et que je pense qu’il a le potentiel pour percer auprès du grand public. Peut-être que cette percée a déjà commencé, à en juger par ces récents chiffres (ci-contre) de Webmasterpro.de :

« Les statistiques ont été recueillies au moyen d’une nouvelle méthodologie : plus de 200 000 visiteurs du monde entier ont été analysés par le service de statistiques FlashCounter. En listant (via l’utilisation de Javascript) quelles polices de caractères étaient installées sur le système, nous avons pu identifier les suites bureautiques installées. »

Même répartis tout autour de la planète, ces 200 000 utilisateurs ne sont pas très nombreux, donc je prendrais ces chiffres avec des pincettes. Mais même dans leur orientation générale, ils sont assez significatifs. Par exemple, la Pologne compte 22% pour OpenOffice.org contre les 68% de Microsoft Office ; la République Tchèque compte aussi 22% contre 76% ; tandis que l’Allemagne fait bien avec 21% et 72%. Les pays suivants en ordre décroissant sont la France, l’Italie, l’Espagne, le Danemark, la Belgique, la Suède et l’Autriche.

Le Royaume-Uni, c’est presque inutile de le préciser, tourne misérablement avec 9% – comme les États-Unis – aux côtés d’un massif et moutonnier 80% d’utilisation de Microsoft Office (75% aux États-Unis). La honte.

Ce qui est intéressant dans ces chiffres – en particulier les nombres élevés dans certains pays – est que cela place OpenOffice.org dans la même position de parts de marché que Firefox occupait il y a quelques années. Ce qui soulève deux questions intéressantes. Premièrement, sommes-nous en train d’assister à l’émergence du même type de trajectoire ascendante, et deuxièmement, comment la communauté open source peut-elle propulser plus rapidement OpenOffice.org le long de cette trajectoire ?

Comme Simon Phipps l’a à juste titre souligné sur Twitter, cette rapide évolution n’est pas le meilleur moment pour qu’Ubuntu retire OpenOffice.org de sa prochaine édition pour Netbook : au contraire, il devrait faire tout son possible pour promouvoir cette suite bureautique si son souci affirmé est d’élargir l’écosystème du logiciel libre. Peut-être bien que c’est quelque chose à quoi devrait réfléchir Matt Asay dans la première semaine de sa prise de fonction en tant que Directeur général de Canonical…

Notes

[1] Crédit photo : viZZZual.com (Creative Commons By)

20 Réponses

  1. Je trouve cette comparaison avec Firefox très maladroite. Le mode de développement n’est pas du tout le même.
    [troll] OOo a le grand défaut de suivre le HowTo précédemment publié sur ce site. Ce qui empêche OOo d’être innovant.[/troll]

    Personnellement, je pense qu’on est a une époque charnière pour OOo : va-t-il survivre à Oracle ?

  2. Le problème c’est que Firefox n’avait que des avantages par rapport à IE, alors qu’OpenOffice.org, en plus d’être fonctionnellement et ergonomiquement moins bon (ça encore ça se discute), ne permet pas de parfaitement lire et écrire les fichiers de MS Office, donc pas d’utilisation professionnelle possible….

  3. Frederik

    Quel sera l’avenir d’OOo ? Seule l’oracle le sait !
    😛

  4. OpenOffice est certes moins avancé que la suite de Microsoft (je parle principalement des fonctions de traitement de texte), mais il est néanmoins assez efficace pour les travaux de base. Personnellement, je ne vois pas trop la différence entre Word et Writer, n’utilisant pas les fonctions avancées du premier (certaines personnes m’ont dit que les macros étaient meilleures sur Word).

    En tout cas, je confirme l’ascension d’OpenOffice. À l’université, on ne nous apprend pas à utiliser Word mais OpenOffice, pour que tout le monde puisse l’utiliser librement et gratuitement chez lui, qu’il soit sur Mac, Windows, ou Linux.

  5. @Brice:

    Et les premiers responsables de cette difficulté sont les utilisateurs de OpenOffice.org , qui se contentent d’une compatibilité médiocre et acceptent les .doc sans trop protester, alors que c’est fondamentalement irrespectueux d’utiliser un format fermé qui n’a rien de standard pour diffuser un document.

    Si les utilisateurs de OpenOffice.org se bougeaient un minimum pour envoyer balader les .doc, ce format moisi ne serait pas aussi répandu.
    Et c’est d’autant plus vrai depuis que le SP2 de Ms Office 2007 est disponible, qui ajoute la gestion des formats OpenDocument à cette suite bureautique. Quand, dans un groupe d’individus qui travaillent sur les mêmes documents, un tiers utilisent OpenOffice.org, un tiers utilisent Ms Office 2007, et un tiers utilisent une autre version de Ms Office, c’est très vite le merdier au niveau des formats. Et la solution à ce merdier est l’adoption du standard OpenDocument. Mais pour ça, il faudrait que les utilisateurs de OpenOffice.org fassent preuve d’un peu plus de mordant: j’ai l’impression que l’esprit militant des libristes est de plus en plus faible, et qu’on se contente gentiment de se plier à la majorité au lieu de refuser de se laisser marcher sur les pieds.
    Combien de parents qui préfèrent installer Ms Office pour leurs gamins au lieu d’exiger de l’école publique qu’elle se rende compatible avec un standard ouvert et libre? Combien d’étudiants qui plient devant la volonté de leur professeur de recevoir "des fichiers Word 2003" parce que ledit professeur utilise Word 2003 et est un inculte numérique?
    La simple ignorance suffit à expliquer le fait que quelqu’un envoie un format fermé. Mais quelqu’un qui sait qu’il envoie un format fermé et est, de ce fait, irrespectueux, mais continue à le faire, n’est plus un ignorant: c’est quelqu’un qui ne fait preuve d’aucun respect pour autrui.

    Les formats ouverts sont la condition nécessaire et suffisante à la liberté de choix de chacun, ils ne sont pas "pro libre" ou "pro propriétaire", juste neutres. Et si certaines personnes décident d’acheter (ahem ahem) une suite bureautique qui ne respecte pas les standards, ce n’est pas une excuse pour casser les pieds aux autres. Aucune excuse, aucune raison de faire des compromis avec les gens qui font des mauvais choix et veulent les imposer aux autres.

    Allez, une petite piqûre de rappel:
    http://www.gnu.org/philosophy/no-wo
    Pour les honorables utilisateurs de Ms Office 2007, qui ont parfaitement le droit d’apprécier cette suite bureautique, un lien qui vous permettra de respecter la liberté de choix d’autrui:
    http://www.microsoft.com/downloads/
    Et pour ceux qui ont fait l’erreur d’adopter une suite bureautique qui ne gère pas les standards, arrêtez de faire subir aux autres les conséquences de vos mauvais choix, merci.

  6. Si les chiffres du tableau sont fiables alors ils sont vraiment étonnant MSOffice serait utilisé par 88% des Indiens et 85% des Brésiliens… étonnant quant on connait le discours du président Lula et quand on s’imagine que l’Inde est en première ligne du coté des LL. Ces chiffres méritent certainement quelques approfondissements. Des infos, des retours de ces pays ?

    Toutefois la comparaison avec Firefox me semble tout de même assez pertinente, je fais partit des gens qui n’utilisent plus que OO et je dois dire que le produit est exploitable même s’il est plus lent et moins ergonomique que son concurrent. Il offre tout de même de gros avantages, installation rapide, mise à jour gratuite, forum, et une bonne compatibilité avec son concurrent. C’est pour cela que ceux qui s’en suffisent le garderont longtemps ( plus de 10 ans de Firefox pour ma part) donc petit à petit il va étendre sa toile pour aller vers les 50-50 avec MSO. La crise plaise en sa faveur, particuliers, entreprises et administrations honnête vont migrer de façon continue vers le libre, le développement de Linux aussi même si Ubuntu… mais aussi le développement des Macintosh à l’instar de Firefox car même si la suite est dispo les aficionados du mac sont plutôt rétifs et moins liés aux produits MS.
    Un autre signe ne trompe pas, c’est que MS ne fasse plus appel au BSA pour faire peur aux utilisateurs de versions pirates, en effet cette pression sur les utilisateurs "pirates" ne peut que développer OO, donc MS à changé son fusil d’épaule… objectif : inonder les écoles et autres universités de version peu cher afin de tuer le concurrent !!

  7. deadalnix

    Tiens, à ce sujet, je tiens à faire remarquer la batterie d’extension pour OOo que j’ai parcourue récement : http://extensions.services.openoffi

    Et quelque projet qui sont un réel plus depuis que je les ai installés :
    http://extensions.services.openoffi
    http://extensions.services.openoffi

  8. Philippe

    Open Office ne sera pas inclu dans l’installation DE BASE de ubuntu.
    Il sera bien sûr disponible sur les dépôts et l’installation se fera sans problèmes en quelques clics.
    Fedora qui est une distribution bien connue, ne propose pas, non plus, OOo avec l’installation à base de live-cd (comme le fait ubuntu).
    Dans un live cd il faut choisir… Ce choix, comme on peut le voir n’est pas dramatique.

  9. L’avenir de OOo ne pourrait-il être Go-oo, déjà utilisé par certaines distributions ? http://go-oo.org/

  10. À mon avis les statistiques présentées ici ne veulent pas dire grand chose. Comme souligné au début de l’article, le fait qu’un logiciel soit installé ne signifie pas que les gens l’utilisent. C’est particulièrement vrai dans les entreprises où l’administrateur sait qu’OOo est respectueux des standards mais que les gens ont plus l’habitude d’Office : il installe les deux soit parce qu’il ne veut pas choisir à le place des utilisateurs, soit parce qu’on lui a demandé d’installer Office, soit parce que ça le barbe de devoir expliquer à tous les autres employés qu’on peut créer des documents sans utiliser MS Office…ou pour X autre raison.
    Résultat la majorité des employés utilisent Office parce que c’est ce qu’ils connaissent, et les rares à utiliser OOo sauvegardent en .doc pour la compatibilité avec Office.

  11. Je suis dans le bureau de deux associations et j’ai imposé l’utilisation d’OpenOffice.org dans l’élaboration des documents de ces assos comme condition sine qua non à mon coup de main (mon vieux côté facho). Le pack a franchi les 100 000 millions de téléchargement (voir site officiel) et je pense comme "libre" ci-dessus, que l’Amérique latine et l’Inde sont sous-représentées.
    Je constate personnellement un gain notable de notoriété d’OOo (les gens, de plus en plus, connaissent l’appellation OOo et arrivent à saisir ce qu’est une suite bureautique – c’était beaucoup plus rare il y a 4 ans, quand j’ai commencé à l’utiliser), autant qu’un emploi plus répandu, même dans les administrations, malgré le récent naufrage du RGI de l’administration française.

    Les extensions OOo valent par ailleurs le coup, même si leur nombre ne soutient pas la comparaison avec Firefox : mais, là aussi, c’est aux utilisateurs d’aller sur le site et de checker un peu ce qui est disponible.
    A propos de ces extensions et des modèles de docs disponibles sur OOo, j’ai d’une manière générale l’impression que la communauté d’OOo a beaucoup d’utilisateurs actifs, mais très très peu de contributeurs (alors qu’élaborer et poster ne serait-ce qu’un modèle documentaire, c’est tout simple) en regard de ce qui se passe avec Firefox.
    Est-ce autrement compliqué de se colleter avec le code OOo que celui de Firefox ?

  12. > Libre : "plus de 10 ans de Firefox pour ma part" ???

    Point de vue méthodologie, considèrent-ils que j’ai MSOffice puisque j’ai des polices MSOffice sur mon… Ubuntu ? 😉

  13. Souplounite

    C’est d’autant moins significatif, que la plupart des OEM fournissent Office en version démo pré-installé sur pratiquement toutes les machines du commerce. La base de polices installé est donc faussée dès le départ.

  14. En tout cas, chez Bull ça y est : MS-Office a été éradiqué de tous les postes de travail et remplacé par OOo.

    On peut encore se connecter par TSE sur une machine qui possède MS-Office, en cas de besoin, mais on n’a plus le droit de s’échanger du .doc ou du .xls.

  15. Une question:

    Ne serait pas inversement proportionnel au piratage de MS office?

    Ou cela n’a rien a voir.

    pem.

  16. @Grunt : Tu prêches un convaincu. Toujours est-il que quand on a à faire un supérieur ou à un client, on a pas le pouvoir, donc on se couche et on doit envoyer non seulement des .doc, mais en plus des .doc parfaitement lisible par MSOffice comme il faut, sinon on perd son emploi/on perd le client…

  17. @Brice:
    Entièrement d’accord. Je parlais de l’attitude des particuliers qui, dans une situation où ils sont en mesure d’exiger un format standardisé (relations avec une administration publique), ou en position "de force" (client d’une entreprise, bénévole d’une association), ont bien trop tendance à accepter le compromis du .doc, quitte à faire les frais d’éventuels "artefacts" dans le rendu final, dont, bien entendu, on les rend responsable.

    Autrement dit, il est temps de passer, quand on en a le droit, ou qu’on est en position de force, de l’attitude "j’accepte d’utiliser les .doc et je suis désolé si ça marche mal", à l’attitude "J’exige un format standardisé, et vous devriez être désolé de ne pas faire preuve de respect quand vous m’envoyez un document."

  18. marmotte

    Notre groupe d’école a obligé tous les élèves et enseignants à n’utiliser que le format .pdf pour les échanges de comptes-rendus, rapport ou cours et même les présentations.

    En effet selon les versions de MS Office sur chaque ordi, un .doc ou .ppt ou autre n’étaient pas forcément bien lut…

    Et franchement le pdf c’est pas si mal !

  19. glad33bx

    Qaund j’ai vu ça :"C’est pour cela que ceux qui s’en suffisent le garderont longtemps ( plus de 10 ans de Firefox pour ma part) donc petit à petit il va étendre sa toile pour aller vers les 50-50 avec MSO", un doute m’a pris d’un coup !

    10 ans déjà ?

    et non :)
    "Le projet Firefox commence dès le printemps 2002, …"
    8 Tout au plus ! :-))
    Aïe pas lyncher :

    dixit wikipédia :-)

  20. Certes firefox existe depuis 8 ans mais Mozilla(le navigateur avant firefox) qui pourrais être considéré comme le père de firefox donc, si on le prend en compte aussi il me semble même que ça fait plus de 10 ans ….