Est-ce grave docteur quand Linux baisse et Ubuntu stagne dans Google Trends ?

Classé dans : Libres Logiciels | 47

Dans un récent billet intitulé Quel avenir pour Linux sur le poste de travail  ?, Tristan Nitot posait la question suivante, que l’on peut aussi qualifiée de question qui tue  : « Alors qu’on constate que le marché du PC est en fort déclin et que le téléphone mobile se profile comme étant le moyen d’accès à Internet premier pour une majorité de gens, Linux aura-t-il le temps de percer avant que la fenêtre d’opportunité ne se ferme  ? Linux aura-t-il le temps de conquérir l’ordinateur de bureau avant que celui-ci ne devienne marginal  ? »

Une chose est sûre, si l’on se fie à Google Trends, « Linux » est en spectaculaire déclin  :

Google Trends - Linux

Voyez par vous-même

Pour rappel Google Trends « est un outil issu de Google Labs permettant de connaître la fréquence à laquelle un terme a été tapé dans le moteur de recherche Google, avec la possibilité de visualiser ces données par région et par langue » (source Wikipédia).

On pourrait se dire que peut-être est-ce à cause de l’irrésistible envolée d’Ubuntu. Mais non Ubuntu, quand bien même il ait rattrapé Linux, stagne aussi, jusqu’à baisser même sensiblement ces derniers temps  :

Google Trends - Ubuntu

Voyez par vous-même

Les deux ensemble  :

Google Trends - Linux + Ubuntu

Voyez par vous-même

Attention, cela ne signifie donc rien d’autre que le fait suivant  : les internautes passant par le moteur de recherche Google tapent moins souvent les mots clés « Linux » et « Ubuntu » qu’avant. Et c’est tout.

Mais j’ai bien peur que cela soit quand même signifiant…

47 Réponses

  1. Kalenx

    Bof, "MacOs" et "microsoft" sont aussi en déclin (véridique, voir google trends) alors ça va 😉

  2. @Kalenx : par contre faut pas les comparer avec "iPod", "iPhone" et "iPad" :)
    http://www.google.fr/trends?q=linux

  3. Olivier

    Par contre quand on compare avec Firefox, on voit que lui progresse bien comparativement aux deux autres.
    http://www.google.fr/trends?q=linux

    Donc ça veut peut-être dire quelque chose quand même.

  4. chris755

    C’est qu’un feeling mais oui je crois que Linux est en baisse et ne s’imposera pas tel quel – j’ai bien dit "tel que" – sur nos bureaux.
    Par conte ça ne veut pas dire que le "logiciel libre" baisse lui. Quand à "l’open source", là on le sait, il explose depuis déjà pas mal de temps.

  5. Faut que tu tapes Android aussi :-) Et là je crois que tu percevras une belle progression. Ce qui est le plus difficile à défendre, ce n’est pas forcément la progression de linux mais la philosophie du logiciel libre.

    Il faut pondérer aussi ces chiffres du fait que l’attention est tourné de plus en plus vers d’autres formats de machines. Si linux stagne, je suis persuadé que windows aussi.

    Mais je suis d’accord pour dire qu’il y a pas de percée "Linux" sur le format bureau de travail. Le monopole microsoft reste indéboulonable. il faudrait un acteur avec beaucoup plus de poids que Canonical pour débloquer la situation.

    Faut persévérer !

  6. Peut-être google participera à débloquer la situation sur ce secteur paradoxalement ?

  7. moi, j’ai l’impression de l’inverse. Autrefois, seuls les informaticiens disposaient de Linux.
    Aujourd’hui avec Openoffice + Firefox + une connexion internet, une distribution Linux est amplement suffisante.

  8. Comment s’expliquent les "pics" sur la courbe d’Ubuntu ?

    Pour la baisse, on peut peut-être prendre en compte le fait que Linux (et donc Ubuntu) devient de plus en plus intuitif et simple d’utilisation, il en résulte surement d’une baisse des nombreuses recherches google demandant de l’aide pour fixer un probleme…

  9. Ça ne veut pas dire grand chose ces chiffres. Par exemple, je ne tape ni l’un ni l’autre. Quand je cherche des informations sur GNU/Linux en général, je tape GNU/Linux, et non pas Linux. Et sinon je tape généralement le nom de ma distribution suivi des mots clés sur lesquels j’ai envie d’avoir des informations.

  10. Owni : ces pics sont dus à une sortie tout les 6 mois, en avril et en octobre.

  11. Et je confirme ce que dit Owny à propos du comportement :
    Avant je passais pas Google uniquement, maintenant je le matine énormément de Seeks, de plus je fais de moins en moins de recherches avec "linux" ou "ubuntu" car j’en ressens de mins en moins le besoin, Ubuntu étant de plus en plus intuitif et les logiciels pour Linux étant de plus en plus faciles à trouver sans avoir à les chercher en particulier.

  12. wisepng

    Bah avant les gens ne savaient pas ce qu’est Linux, alors ils cherchaient sur Google.

    Maintenant ils savent donc ils ne cherchent plus.

    Parce que il n’y a que quand on ne sait pas ce que c’est ou que l’on découvre Linux que l’on fait une recherche avec le seul terme "Linux".

    C’est donc une bonne nouvelle.

  13. Maxxfly

    perso, j’ai une autre theorie a tout ca :

    pourquoi en 2004 voir avant on tapait "linux" sur google?
    la plupart du temps, c’etait pour chercher de l’aide, de l’information, car on arrivait pas a faire tourner telle soft ou quel materiel
    concretement, c encore le cas aujourd’hui dans un sens, meme si je vais remplacer le mot "linux" par "ubuntu" pour mes recherches specifiques
    mais il faut quand meme avouer qu’entre 2004 et 2010, que ca soit le bluetooth, la 3G, les imprimantes etc sous linux deviennent plus simples d’utilisation , alors pourquoi continuer a chercher des infos sur le net si c plus simple d’utilisation et qu’on a pas besoin de chercher comment faire marcher tel truc

  14. makidoko

    Question que je me pose : ces résultats sont-ils basés sur la recherche stricte des termes "Linux" ou "Ubuntu" ou sur toute recherche contenant l’un des mots?

    S’il s’agit de recherche stricte, alors c’est plutôt rassurant, car il révèle certainement que les internautes ont appris à faire des recherches ciblées et non plus généralistes.

  15. libre2010

    Hello !

    – Si on regarde, d’autre mots clés comme Thunderbird, et Openoffice ont constate que ça va pas si mal pour eux, notamment en Europe et au Japon
    http://www.google.fr/trends?q=thund
    – Si on yeute pour iexplore, msoffice on s’aperçoit que c’est pas terrible ! sauf la "Chine" qui aime IE et l’Inde qui aime -pirate- MSOffice…
    http://www.google.fr/trends?q=iexpl
    – Et si on tente framasoft on se dit que le site est maintenant bien connu et que l’on doit taper directement l’adresse,
    http://www.google.fr/trends?q=frama
    d’ailleurs je vais bientôt verser mon obole annuelle et vous ?

  16. marceldo

    Il est difficile d’établir des règles à partir de ce type de statistiques, surtout qu’effectivement il s’agit essentiellement de la recherche de mots clés, et non pas de la possession d’un système basé sur GNU/linux. Il est encore plus aléatoire de vouloir interpréter ces chiffres dans un sens comme dans l’autre. Pour ma part, j’aurais un comportement plutôt égoïste. Tant qu’Ubuntu reste relativement marginal, il est très peu l’objet de virus, spyware et autres malware, et c’était ma motivation initiale quand je suis passé sur Ubuntu. En dual boot avec Windows, je n’ouvre plus ce dernier qu’assez rarement pour des applications très spécifiques. Le seul bémol c’est que la pénétration d’Ubuntu sur le marché doit être suffisante pour assurer sa pérennité. Reste à savoir quelle est la taille critique en deçà de laquelle il ne sera pas viable à long terme….

  17. Si linux stagne, ça ne veut pas dire que le nombre d’utilisateurs décline, ni qu’il stagne, mais au contraire, qu’il augmente moins qu’avant. Qui s’amuse à rechercher linux une fois qu’il sait déjà ce que c’est et qu’il a une distro installée sur son pc ? On peut pas vraiment faire de statistiques d’utilisation avec cet outil, qui ne permet que d’analyser les recherches.

  18. Comment faire mentir les statistiques

    Désolé, mais pour moi ces graphiques ne signifient strictement rien. L’échelle des axes verticaux n’est aps indiquée. Donc on ne connaît pas les ordres de grandeur. Et donc impossible d’interpréter correctement ces graphiques.

  19. Ubuntu reste quand même vachement plus populaire que l’une des meilleures choses du monde.
    http://www.google.com/trends?q=ubun
    Enfin… si Google Trend permet d’arriver à de telles conclusions.

  20. Je crois que vous avez raison. D’ailleurs "logiciel libre" et "open source" baissent aussi.

    La question étant : est-ce grave docteur… La réponse est non, voilà tout.

    Ceci dit quand on compare une distro dont on sait qu’elle a moins le vent en poupe à une autre qui est à la mode en ce moment, ça dit quand même quelque chose. Exemple avec "linux mint" en hausse continue (ouf, enfin quelque chose qui monte) qui est aujourd’hui au même niveau que "mandriva" :
    http://www.google.fr/trends?q=%22li

  21. pietroalan

    Je suis pas sur que le système soit fiable et même risque d’être à l’opposé de la réalité
    – de demande = moins d’intérêt ou tous le monde connaît linux
    de même contrairement aux OS payant ubuntu à la faculté d’être simple, pour exemple des amis qui me demandaient conseil quotidiennement sous Windows, après être passé sous ubuntu au bout de quelques mois elles sont devenus inexistantes.
    un autre point qui me laisse à penser le contraire le ratio de mon seed sur les deux versions 32 et 64 et c’est la version 64 bit qui est la plus téléchargée x1,6 environ

  22. C’est pourtant simple… les gens rencontrent de moins en moins de problèmes avec leur distrib linux !

  23. aKa:

    Par rapport à Linux Mint, il s’agit peut-être d’un rattrapage. Des utilisateurs d’Ubuntu ou autre distro en entendent parler, ils se disent ça peut peut-être intéresser d’autre gens, leur en parlent.
    Les derniers recherchent à leur tour. Tant que "tout le monde qui est susceptible d’être intéressé par le sujet" n’aura pas été touché, le "google trend" continuera à grimper. Puis lors que ce seuil aura été atteint, comme pour ubuntu, ça commencera à stagner/redescendre.

    Enfin, ce n’est qu’une hypothèse. Le problème c’est que ces courbes rendent compte d’un phénomène composite. Il est très difficile de discerner les parts de chaque origine dans la masse. (Les origines pouvant être: la découverte: qu’est-ce que c’est?, la recherche d’info, la recherche d’un bugfix, la recherche d’une mise à jour, la recherche de nouvelles, etc. Sachant que google est en concurrence avec d’autre choses dans certaines de ces domaines: la mémoire de l’utilisateur/ses bookmarks, les flux RSS, les méta-moteurs, etc).
    Bref, c’est difficile d’en tirer quelque info que ce soit.

  24. usufruit

    La part de marché de linux se fait sur les smartphone, nettop, et netbook , et la robotique

  25. J’aurais une petite question pour chacun d’entre vous : quand est-ce que vous avez cherché "Ubuntu" pour la dernière fois sur google ? Je ne suis même pas certain de l’avoir eu fait.
    Ces statistiques de google sont-elles une réelle représentation de la croissance de l’utilisation d’ubuntu ?

  26. XP : http://www.google.fr/trends?q=XP

    On ne peut pas obtenir d’information avec l’analyse d’une valeur locale ainsi.

    Il faut comparer Linux total (Linux + Ubuntu + Redhat + …) avec la totalité des OS utilisés et donc avoir une graphique qui donne :

    (Linux + Ubuntu + RedHat + … ) / ( XP + Vista + MacOS + Linux + Ubuntu + RedHat + …)

    SInon vous ne mesurez rien du tout.

    Donc avant de faire des interprétations, vous devez vous poser la question de ce que vous voulez mesurer exactement, par rapport à quoi vous le mesurez, et par rapport à quoi vous le comparez.

    Là vous ne donnez aucune info (sinon qu’on remarque qu’Ubuntu a monté pendant que Linux a baissé, et donc on ne sait RIEN en tirer, puisqu’on a pas de données consolidées sur Linux, et qu’on ne compare par rapport à rien non plus).

    Si l’intérêt pour les OS en général baisse aussi, ce ne serait pas une information DU TOUT par ailleurs.

    Donc revoir toute la démarche !

  27. usufruit

    Deuxième point : la courbe ne tient pas en compte de l’accroissement de la masse de personne sur internet, et du nombre de requette global

    en fonction du temps

    donc la courbe est fausse par définition.

    Ca devrait être plus proche de la réalité ( mais meme la le nombre de requete est surement pas un critère très scientifique )

    http://www.google.com/trends?q=%22d

    http://www.google.com/trends?q=%22d

    Ce que j’en dis : C’est bien beau de sortir tous les 6 mois pour attiré le chalant geek ( un peu à la manière de mac) : mais :

    Il faut aussi miser sur la qualité, la vrai réflexion sur l’os, la stabilité.

    Je tiens a dire : les chiffres sont des chiffres. Vous en avez juste besoin pour savoir qu’il faut se bouger au niveau marketing, et projets libres

    Que linux soit une alternative vallable , et reconnu par les chercheurs on le sait déjà : alors linux ne rentre pas dans la société de con-sommation ? Attendez de voir quand les produit linux seront en vente

  28. usufruit

    Incontinentia Buttocks : oui quand on est sous ubuntu par exemple, on cherche moins ubuntu a partir d’un moment…

    http://en.wikipedia.org/wiki/Usage_

    1 – 4 % des systèmes perso, 100% superordinateur, 100% smartphone

    Linux existe et c’est déjà bien : il faut penser "ecosystème" du libre,

    La (r)évolution ne se fait jamais par la majorité

  29. usufruit

    Au fait : Les couches basses de Mac OS X sont dérivées de FreeBSD, un système UNIX Open Source et du micro-noyau Mach ; elles sont appelées Darwin.

    Ce qui fait de Mac OS : quelque chose d’open source mais qui refuse de s’accepter comme tel : grande folle va

  30. Timée

    @usufruit : Intéressant ton lien Wikipédia.
    Donc Linux ce serait aujourd’hui 1.24% de part de marché.
    Je connais pas tous les chiffres mais je crois que ce 1% c’est la part qu’a Linux depuis au moins 10 ans !!!
    Donc Linux ne progresse pas alors qu’on arrête pas de dire année après année qu’il est désormais "mûr" pour le bureau. Et que depuis 10 ans des milliers d’install parties ont eu lieu.
    Vous sentez pas qu’il y a un quand même un chti problème, non ?

  31. usufruit

    http://trends.google.com/websites?q

    @Timée : les smarphones, netbook, nettops, ca fait 10 ans que ca existe ? C’est dans l’usage que les modes de conso se font, et se défont.

  32. Dans la même lancée que http://www.framablog.org/index.php/… et ‘usufruit’
    Je trouve qu’on accorde beaucoup trop de crédits à Google Trends pour juger de tous les comportements.
    Il est vrai que beaucoup de personnes passent par un moteur de recherche avant d’arriver sur un site internet. Mais reconnaissons quand même qu’il y a une partie des utilisateurs de systèmes sur GNU/Linux ou autres qui passent directement par leurs sites favoris ou se servent des divers autres media de communication.
    Bon.. le nombre peut être réduit mais il faut quand même le prendre en compte.
    Et pour répondre à la question de ce billet: et bien NON, ce n’est pas grave :)

  33. usufruit

    @Timée

    Chti problème? : 1.24% ? Ca fait quand même la population des états unis si tu veux, alors ZEN, PEACE

    et avançons libre, sur de nos valeurs.

  34. on fait dire ce que l’on veux à des statistiques.

    Cela fait environs 1 ans que je n’ai plus besoin d’ajouter linux ou ubuntu quand je cherche quelque chose dessus.

    De plus, quand je réalise une recherche pointue j’ajoute la distribution et souvent la révision.

    Donc la bonne statistique de recherche dois plutot se trouver là : linux+ubuntu+debian+….+licid lynx+karmic koala+…

    Hum désolé pour redhat j’utilise pas, merci d’ajouter les bonnes valeurs dans les … :(

    pas de troll svp, je n’aime pas me disperser et je déploie pour des non-informaticiens donc debian+ubuntu c’est facile pour moi et mes victimes.

  35. usufruit

    Dernier indicateur : promis

    Nombre de marque page / et de page (donc) :

    http://www.delicious.com/search?p=ubuntu&chk=&fr=del_icio_us&lc=1&atags=&rtags=&context=all

    http://www.delicious.com/search?p=free+software&chk=&fr=del_icio_us&lc=1&atags=&rtags=&context=all

    C’est à dire une création de page, et un recensement par les utilisateurs constant. Ce qui donne un nombre de page qui suit la loi de moore. (exp)

  36. Sauf site vous oubliez de vérifier si l’échelle est absolue ou proportionnelle. En clair si trends tiens compte de l’évolution du trafic sur Google.

  37. +1 avec maxxxlfy

  38. pitet que le Web n’est plus uniquement un repère de geeks et que des "vrais gens" recherchent dorénavant "recette de crèpes au sucres", "comment enlever le chewing gum sur du linge" ou "Justin Bieber" par exemples ?

  39. Les requêtes à un seul mot sur les moteurs de recherche sont en déclin au détriment des recherches de longues traines (3 mots et plus) car ces dernières répondent de façon beaucoup plus précise à notre questionnement.

  40. … L’intéret de ces statistiques est tout relatif. Pour les explications de ce phénomène heureusement qu’il y a les commentaires.

    Personellement je vote pour :

    @Maxxfly et les progrès de linux en matière de support matériel
    et aussi pour @Christophe BENOIT et la baissé général des requètes à KW unique 😀

  41. J’adore ce genre d’outil car on peut y percevoir les nouveautés (ex : ubuntu tous les 6 mois, ipad…)
    Et leur diminution dans le temps. Ex : snow leopard, lucid lynx, windows, macintosh…
    On peut y voir l’explosion des grandes marques, toujours dans des domaines à la mode : Apple, HTC…
    D’autres sont plus ou moins stables : microsoft, peugeot, problème windows, problème ubuntu…

  42. Je ne comprends pas trop l’intérêt de se baser sur des statistiques de recherche de mot clé sur google quand des sites existent en se basant sur les logs de différents serveurs Web :

    http://www.w3schools.com/browsers/b

    http://xhtml.co.il/en/page-382/OS_P

    Bon c’est pas non plus très emballant pour le manchot…

  43. MaxxFly

    et puis meme,
    si je recherche une info sur ubuntu , mon reflexe premier, c de passé par ubuntu-fr.org

    certes, ma requete de recherche va passer par google mais sous la forme

    keyword site:doc.ubuntu-fr.org

    donc le mot "ubuntu" ou "linux" sort completement de ma recherche
    je dis pas que tout le monde fonctionne comme ca
    mais tout simplement qu’on a de moins en moins besoin de googlisé car moins de probleme par rapport avant, les informations sont plus concentrés qu’avant sur des sites comme ubuntu-fr et puis il est plus facile de trouver aupres de soi quelqu’un qui pourra toujours nous aider en cas de souci

  44. Mmmmh ces chiffres sont reportés aux nombre total de recherches faites sur Google. Ca ne veux pas dire que les recherches concernant Ubuntu sont en baisses, ca veut simplement dire qu’elle représente un pourcentage moins important.

    Vu que la quantité total de recherche sur google est en forte hausse c’est pas une surprise de voir décroitre Ubuntu ou Linux.

  45. mikedafunk

    @ feilong : Ce sont deux types d’informations différentes et complémentaires

    C’est marrant, d’après ton premier lien linux augmente doucement mais surement, dans ton deuxième lien, linux passe de plus de 4% à moins de 1% entre janvier et février 2010. C’est louche !

    Ce genre de statistique est plutôt limité dans le sens où ça ne montre que les ordinateurs connectés et utilisés à surfer sur le net (le cas le plus facile à chiffrer, on est d’accord)

    La question intéressante qui en découle est : quel peut être le pourcentage d’ordinateur offline sur la planète ?

  46. Ricard

    En effet, c’est signifiant….