Que libéreriez-vous si vous aviez 100 millions de dollars ?

Classé dans : Libres Services, Wikipédia | 39

Temps de lecture 2 min

image_pdfimage_print

Question - Flickr - Betty - CC-BY

C’est la question intéressante posée par Jimbo Wales le fondateur de Wikipédia sur une liste de discussion du projet. Plus précisément voici une traduction du message original.

J’aimerais collecter auprès de la communauté des exemples de travaux qu’on voudrait voir libérés, des œuvres dont nous échouons à proposer un équivalent libre, des travaux dont en théorie on pourrait acquérir les droits et les rendre libres.

Autorisez-vous les rêves les plus fous. Imaginez qu’il existe un budget de 100 millions de dollars destiné à acheter des droits pour les rendre disponibles sous licence libre. Que souhaiteriez-vous voir libéré de la sorte ?

Des banques d’images ? des manuels scolaires ? des archives de presse ? Lâchez-vous, soyez précis, restez dans la généralité, creusez vous les méninges, prenez plaisir à cet exercice.

Il y a peu, quelqu’un qui aurait les moyens de rendre ce rêve possible m’a posé cette question, et il voulait savoir de quoi nous avons besoin, ce à quoi nous rêvons, ce que nous ne pouvons accomplir tout seuls, ou ce qui à nos yeux nous prendrait un temps fou à réaliser par nous-mêmes.

Autrement dit la question n’est pas si anodine et la somme n’est pas si pifométrique que cela puisqu’il se pourrait bien que la Fondation Wikipédia en dispose un jour justement dans ce but !

Rappelons que dans le monde du logiciel libre nous avons un spectaculaire exemple de libération avec l’exceptionnel Blender. Je cite (encore et toujours) Wikipédia.

En juillet 2002, Ton Roosendaal (ndr : son auteur) parvint à négocier le rachat des droits d’auteur de Blender contre 100 000 Euros, en vue de la création d’une Fondation Blender et de la diffusion de Blender sous une licence libre. En une semaine, la communauté des utilisateurs avait déjà rassemblé près de la moitié de la somme.

Toujours est-il que des Copyright Wishlist fleurissent un peu partout du coup, comme sur Slashdot ou bien entendu Wikipédia himself.

Et vous, que proposeriez-vous ?

Illustration : Noch Fragen by *betty* (Flickr CC-BY)

PS : Interdiction formelle de répondre "Firefox" sous peine de faire partir en quenouille les commentaires !

39 Responses

  1. didi

    Je libérerez la citoyenneté : tout citoyen pourrait se présenter aux à toutes les élections. En effet un citoyen pour Aristote c’est la capacité à être gouverner ET à gouverner. Il me semble que cela manque BEAUCOUP.

    didi

  2. christophe

    Allez, mon rêve le plus fou serait de libérer GALILEO 🙂

    Galileo = programme civil de radio navigation par satellite européen (programme mondial lancé par la commission européenne et l’agence spatiale européenne)

    http://ec.europa.eu/dgs/energy_tran

    liens vidéo: http://ec.europa.eu/dgs/energy_tran

    mpg >> http://ec.europa.eu/dgs/energy_tran

    Le 1er satellite a été lancé début 2006, et aujourd’hui EGNOS prépare le terrain (les premiers services fournies sont annoncés seraient gratuits pour le grand public, mais libre, c’est beaucoup mieux 🙂

    http://www.esa.int/esaNA/SEMFLPBUQP

    voili voilou, un rêve assez fou qui doit coûter très cher 😉

  3. Bogoris

    Half-Life, HL source, HL 2 et leurs mods.

    Je sais pas comment il sont codés (directX ou OpenGL ?) parce que s’ils sont codés en OpenGL, un portage sous Linux pourrait être envisageable par une communautée… y’a bien la version serveur qui tourne sous Linux :-°

    Sinon, je connaissait pas l’histoire de Blender, bravo !

  4. Slow Thunder

    Le (futur) API DirectX 10 de M$ pour faire son portage complet sous Linux et pouvoir jouer à (presque) tous les jeux du marché !!!!

    Pour le coup j’aurais plus besoin de dual boot !

  5. sev

    1) Flash

    2) Des revues scientifiques

    3) La logan

    4) Aqua et Cocoa

    5) Une carte mère complète, avec carte graphique, processeur…

    6) La recherches contre le SIDA

    7) Et les OGM les plus utilisés 😉

    8) un logiciel équivalent à Qbase, et un pour l’OCR, et encore un autre pour la reconnaissance vocale.

    9) Kurso de Esperanto

    10) Les scans de la BNF (bon, là faut rester réaliste, ce ne sera jamais possible…)

  6. emerzh

    une bon logiciel de cartographie avec les images qui vont avec et le moteur online aussi 😀

  7. vidar

    Personnellement je liberrerais tous les brevets lié a la recherche et aux techniques médicales , je veux dire aux logiciels médicals, ce qui permettrait la thérapie plus accessible aux tiers monde et des soins qui ne serait plus lié a l’écnomie bref libérer la médecine de toutes entraves comercial en suite vient le reste.

    je cite richard stellman honneur à ce grand homme

    "il devrait avoir une limite à la richesse de certains pour mieux etre réparti pour les autres". voila !

    la philosophie du monde linux que j’admire ne sert pas seulement libérer la technique mais aussi et surtout l’homme.

  8. azertyman

    * Au niveau software, un bon OCR, un logiciel de reconnaissance vocale.

    * Au niveau hardware, ben tous les hardware possible :). Ca ne rentre pas forcément dans le cadre des 100 M$, mais a défaut de liberer les tout nouveau harware ; les fabriquant pourraient liberer les hard qui ne sont plus commercialisés. Ma tablette graphique leur en serait reconnaissant 🙂 Ed Software le fait bien avec leur vieux moteurs graphiques !

    * Au niveau éducation : Les manuels scolaire. Comme pour les hard, pas forcément les toutes dernières éditions, mais celles qui ne sont plus commercialisées.

    * Au niveau médical : les soft médicaux. Autant il y a des soft exclusif a certains hard (scanners, radio, etc.) ; mais il y en a des "courrants", comme celui de la carte vitale et de ses lecteurs ! Et sinon la connaissance médicale ! Par exemple les brevets sur le génôme humain ou les OGM.

  9. Cicatrice

    – les pilotes de materiels (carte graphique, carte son, …)

    – les jeux en général 😉

    – la culture en général 😛

  10. Mr M

    Je reprends un peu beaucoup mais tous les brevets pharmaceutique et puis tant qu’on y est pourquoi pas Windows!!!! Non je plaisante ça plomberait le libre mais bon ya peut-etre pas que du nul sous windobe…

  11. Lucas 'Leck'

    Bah, les West Memphis Three!

    Plus sérieusement, je pense que je libérerais Arda, le monde crée par JRR Tolkien pour ses oeuvres ( Seigneur des Anneaux, Silmarillion…).

  12. Bogoris

    J’ai trouvé un nouveau truc par moi-même, mais il a déjà été cité par sev : Flash. En effet, c’est un des points stratégiques du développement du Web… qui ne devrait pas être possédé par une société commerciale.

    Note : une tentative d’implémentation libre du Flash est en cours, mais elle n’est pas encore vraiment au point 🙁

  13. Maps

    La Commission Européenne. Mais elle vaut sans doute plus que 100 millions de $ (et même en €).

  14. regis

    Perso, j’aimerais bien que les algos de reconnaissance vocale soit libre ,)

    J’ai récemment vu une entreprise travailler avec un soft proprio "Dragon Naturally Speaking".

    J’ai été complètement bluffé par ce que l’utilisateur arrivait à faire. Sur une lettre dicté devant moi il n’y a eu qu’une seule erreur.

  15. regis

    J’ai oublié ,)

    Le hardware pour les tokens (Ex : secureid de rsa) et les smartcards

  16. Grunge

    Je trouve ce billet et les commentaires fort intéressant. J’ai beaucoup apprécier lire la petite phrase de notre amis Stellman.

    Où as tu trouvé cette traduction ? Existe t’il un site ?

    Il serait égoïste de ne pas penser au monde médical en premier lieu, mais j’ai quand même très envie de citer l’admirable ableton (logiciel de création musicale très puissant) ainsi que toute la suite adobe (incluant flash) Il est évident que ces softwares ne seront jamais libre, si seulement on pouvait malgré tout les utiliser sous linux ce serait pas du luxe !!! Pour ce qui est des autres softwares je trouve que les versions libre sont plus sympathique a utiliser (sans doute parce que j’ai pas du les pirater pour jouer avec). Néanmoins si j’avais 100 millions de dollar je donnerai une partie a la fondation Enlightement qui fait déjà du très bon boulot (Enlightenment.org)et je n’oublierai pas l’admirable Monsieur Stellman qui lui, j’en suis sûre, saurait quoi faire avec.

    Les gens, en générale, quand ils choisissent un logiciel, pense que plus ont met de l’argent plus ce logiciel sera facile a utiliser, proche de leur attente et performant. Et ceux qui ne choisissent pas prennent tout cuit ceux qui leur tombe sous la main. Microsoft l’a bien compris… Il faut réagir !

    L’outil informatique, est l’un des rares objets contemporain qui a une réel utilité ludique, Boycottons cette société de consommation ridicule qui pousse toute une génération a travailler pour un monde où tout est payant !

  17. Florent V.

    C’est marrant, on demande « que libèreriez vous ? » en citant essentiellement des ressources documentaires, et les framasoftiens répondent en citant essentiellement des logiciels…

  18. On / Off

    Perso, je ne libèrerais rien.

    Je financerais plutôt la mise en place des Robins ou autre monnaie parallèle basée sur les implications sociales/solidaires/etc. qui permettront ensuite de libérer beaucoup d’autres choses…

    Ces nouveaux outils nécessitants forcément de fortes ressources informatiques, il parait évident qu’ils seraient en OpenSource (et pas forcément gratuit, mais à coût moindre dans la mesure ou chacun pourrait apporter sa contribution avant de le diffuser ;-).

    Le schmilblik va t-il pour autant avancer ?

  19. Youkeo

    100 millions d’Euros, ça devrait suffire pour libérer la démocratie. A savoir : internet pour tous dans la constitution+ bornes dans les établissements publics + vote électronique (comme en Estonie). Et de là, mise en place d’une démocratie directe.

  20. dway

    Toute donnée visant à l’amélioration générale des conditions de l’homme : sciences, écologie, savoirs.

  21. stirner

    http://www.federalreserve.gov/

    Acheter la "Federal Reserve System", la société privée qui a le monopole de la création du dollar, aussi bien numeraire(5% papier) que scriptural(95% electronique), de cette manière, on pourrait tout acheter, TOUT !

    Et tout rendre libre, meme l’homme, la science, la medecine, la culture, flash player, ma cousine, les animaux, la nature, l’air, l’eau, le vent, les mouches …

    On acheterait ensuite le copyright lui meme, c’est à dire le Droit avec un grand D. Acheter les juges, les avocats, les politiciens, les grands patrons, les autorités morales et religieuses, le journal officiel, les éditions dalloz, tous les medias et leur journalistes menteurs, pour enfin acheter le Droit lui-meme.

    Et une fois propriétaires du Droit, donc du copyright, nous pourrions éventuellement le détruire si l’envie nous prenait.

    Ouaip, faut voir, moi proprietaire du Droit je ne le detruis pas, je profite de la croyance aveugle en ses vertues pour me gaver avant que la faucheuse n’arrive, sale egoiste non-croyant que je suis.

    Et puis les proprios de la FRS ne vont pas lacher le morceau comme ca. Ben ouais, faut pas rever non plus.

    Plus prosaiquement, soyons les plus forts, et ne bradons pas nos libertés, vendons les cherement, très cherement ! Vive le reverse engineering, le cracking, le hacking, la créativité, la révolte, l’illégalité, les pavés, les coktails molotov, la gpl et tuti quanti.

    De cette maniere ce qu’aujourd’hui nous imaginons valoir 100 millions, ne vaudra plus rien demain, nous pourrons alors nous servir LIBREMENT, sans demander le droit à papa, au chef, au pape, au banquier, au politicien, au scientifique, à l’économiste, au juge, au patron, etc …

  22. grunge

    A bas la hiérarchie ! La hiérarchie !

    Tuons l’argent avec l’argent, maintenant il est temps, cultivons nos différences et pas l’indifférence, cessons de consommer, boycottons ces enfoirés, détrônons ces riches plein de blé. Ne nous laissons pas faire, reprenons nos liberté, aujourd’hui c’est la guerre, il faut nous révolté. Pour un monde non propriétaire altruiste et solidaire. Les utopies sont devant nos nez conditionner a les oublier, génération super marché formaté par la TV. Garder bien votre argent, car des gluants suceurs de sang vous attend, près à planter leurs dents en échange de vent. La richesse est un mythe seul l’amour vous incite a respirer a chaque jour et apprécié les gens autour.Le bonheur matériel est superficiel il faut savoir s’en passé, il va tous nous tuer. Si nous ne réagissons pas demain nous ne seront plus la.

  23. cemoi

    Un logiciel de cao/cfao (3d) qui serai couplé avec blender (pour faire les rendu et la mise en place des textures) du jenre inventor de chez autodesk (http://www.autodesk.fr/adsk/servlet…) ou bien encore topsolid ( http://www.topsolid.fr/) ces logiciels n’existe pas en licence gpl ou autre (mais libre). Ce serai pas mal ça! beaucoup emule windouze pour pouvoir utiliser ce type de logiciel… dommage.

  24. prométhé

    Stirner arrêtes ton remake du seigneur des anneaux. Je te vois déjà en Isildur prêt à succomber au pouvoir de l’anneau unique. 🙂

  25. morice

    j’ai toujours eu un faible pour la suite bureautique d’apple : ClarisWorks/AppleWorks : Des fonctions essentiels mais puissantes, très ergonomique, légère, faculté à mélanger les genres (texte, vectoriel, pixel, tableur, base de donné dans un même document) Apple ayant abandonné son développement, j’adorerai voir cette suite libérée et dispo sous linux entre autre.

  26. Gusdunord

    Le flash, pinnacle studio, direct x, windows ou au moin avoir la possibilité d’installer les logiciels windows sous linux.

    C’est simple chez moi lol

  27. Gusdunord

    Ah oui j’oubliais, les pilotes, tout les pilotes parceque là j’en ai marre de ma carte wifi netgear wg311v2 qui n’a aucun pilote sous linux!

  28. Gimli

    Je libèrerais bien l’AFNOR : c’est vrai quoi, avoir accès librement à la normalisation, c’est LE minimum ! On doit respecter des lois mais on n’y a pas accès, c’est fou , non ?

    Et puis aussi Robobat, un soft de calcul de structures 3D assez puissant je trouve…

  29. ComputerHotline

    . Tous les films créés avant 1960

    . Tous les ouvrages présents sur Gallica

    . Java

    . Les manuels scolaires qui ne sont plus utilisés, notamment ceux édités avant 1970

  30. kimented

    – Tous les drivers: je trouve agaçant que la grande majorité du matériel soit conçu exclusivement pour Windows, et qu’ensuite les linuxiens doivent se démerder, c’est celà qui garantit le monopole de Windows.

    – Java: un logiciel libre écrit dans un langage libre, c’est plus mieux

    – Programme de CAO en 3d cité plus haut, ça me serait vraiment utile.

    – Le système de fichier NTFS (pratique pour le dual boot)

    -on s’éloigne un peu du sujet, mais Il faudrait faire connaitre Linux également (on me demande souvent ce que c’est… ), créer un réseau de distribution de CD en dehors du net (ou plutot l’amplifier, car ça existe déja), faire connaitre Linux dans les écoles (car malheureusement c’est encore sous Windows que l’on fait nos premiers clics), apprendre comment l’installer(Partitionnage…).

    – Sans oublier la paix dans le monde bidule machin et truc (N’ayons pas l’air égoïstes)

  31. mayonaise

    Pourquoi voulez vous libérer de vieilles choses? Est-ce sous prétexte que nous avons étés conditionnés aux copyrights depuis notre naissance que nous devons commencer la "libertisation" par de timides actions? On me demande ce que je ferais d’un gros budjet?

    Je financerai une campagne contre la propriété intellectuelle. Seul frein, à mes yeux, au développement. La recherche et plus généralement, le savoir, devraient être une service public. Le jour ou le secteur privé n’aura plus d’interrêt à financer la recherche, les chercheurs ne seront plus contraints d’occulter leurs résultats sur les effets du téléphone portable sous prétexte q’une multinationnale qui finance ses recherches trouve beaucoup d’interrêt à garder ses clients dans l’ignorance!

    Pour ce faire, on pourrait commencer par libérer Google…

  32. LoloMc²

    Tout ce qui permettra de lmiter la suprématie de Windows (j’ai pas dit anéantir) Donc dans le désordre, injecter des sous dans :

    1 – Les spécifications des formats de fichiers WORD et EXCEL, afin que n’importe quel soft puisse, dès aujourd’hui ouvrir NATIVEMENT un document sans se demander s’il est bien comme il devrait être.

    2 – NTFS (avec la dernière 3G, on touche presque le bout)

    3 – Wine et ReactOS (Fabuleux ce qu’ils ont pu faire, mais il leur reste un boulot énorme)

    4 – Faire du lobbying auprès des gouvernements Européens et Asiatiques pour faire passer une loi : si pas de communication sur les spécification du matériel et si pas de driver pour Linux (répondants évidemment à un minimum en matière de qualité…) alors interdiction de vendre le matériel. Et obliger les constructeurs à donner leur accord pour pouvoir faire distribuer par n’importe qui leurs drivers.

    5 – Comme Bogoris me l’apprend, la tentative d’implémentation libre du Flash

    6 – Un système de reconnaissance vocal pour piloter tout l’OS ce serait vraiment top…

    7 – Promouvoir le libre au niveau de la philosophie, et pas (seulement) du coût.

  33. restouble

    Pourquoi pas financer le développement d’une interface logicielle 2d/3d/audio type direct X sous linux en + performant mais totalement libre et fournir gratuitement à toute société qui le demande un SDK pour la dev. des futurs jeux et logiciels multimédia pour nux.

    Cela favorisera une baisse des couts de production de ces produits et au final permettra une forte baisse pour l’utilisateur des jeux et autre produit multimédia.

    Et bien sur favorisera le développement d’autre produit libre qui seront plus facile à coder.

  34. charles

    vidar (numéro 8) a écrit:

    "je cite richard stellman honneur à ce grand homme

    "il devrait avoir une limite à la richesse de certains pour mieux etre réparti pour les autres". voila !

    la philosophie du monde linux que j’admire ne sert pas seulement libérer la technique mais aussi et surtout l’homme. "

    —————————————————-

    C’est la lutte finale …