Quand Framasoft aide Johnny à s’acheter sa nouvelle Harley

Classé dans : Libres Cultures, Musique | 18

Temps de lecture 2 min

image_pdfimage_print

Resistance is fertile - Pikaluk - CC-BY

Lu sur ZDNet.fr. La commission chargée des rémunérations pour copie privée en France a fixé le 18 juin dernier la taxation des clés USB, des cartes mémoires et des disques durs externes dont l’entrée en vigueur est attendue pour la rentrée avec pour conséquence une hausse mécanique des prix de l’ordre de 20 %.

Voici ce que cela donne pour les capacités maximale de chaque catégorie. Une clé USB de 16 Go sera taxée à 2 euros, une carte-mémoire flash de 16 Go augmentera 0,95 euro, tandis qu’un disque dur externe de 1 To lui en prendra (carrément) pour 20 euros de plus.

Imaginons alors un utilisateur de la Framakey qui souhaite l’installer sur une nouvelle clé à plus grande capacité. Et de profiter alors de l’espace restant pour ses propres fichiers, images et de compléter le tout par de la musique libre glânée on ne peut plus légalement sur des sites comme Magnatune, Dogmazic ou Jamendo.

Alors cet utilisateur, qui à aucun moment n’est concerné ici par l’industrie musicale (et qui serait même pluôt critique à leur égard), devra payer davantage en faveur des ayants droit (SACEM, Adami et compagnie). A charge ensuite pour ces ayants droit de redistribuer la manne financière selon un système pyramidal qui bénéficie à une minorité, d’où le titre étrange mais cruellement réaliste de mon billet.

Quelque chose ne tourne pas rond au royaume de France. Surtout quand on pense que Johnny se retrouve en Suisse pour éviter de payer trop d’impôts !

Nous ne manquerons pas en tout cas de vous tenir au courant de tous les bons plans pour, hors de France, acheter par correspondance ces nouveaux supports à moindre prix. Parce que, bon, ça commence à bien faire quoi ![1]

Notes

[1] L’illustration est une photographie de Pikaluk intitulée Resistance is fertile issue de Flickr et sous licence Creative Commons BY.

18 Responses

  1. Fabien Cosse

    Bonjour,

    Entièrement d’accord sur le fond de ce billet… L’extension de la taxe audiovisuelle, qui touchait déjà injustement les cd et dvd vierges aux medias externes est pour le moins scandaleuse.

    Juste un petit détail à propos de Johnny… A moins que je n’écrive de grosses bétises (il y aura certainement quelqu’un pour me reprendre, au cas où), il me semble bien que Johnny n’a jamais écrit une seule musique, ni un seul texte; il n’est donc ni auteur, ni compositeur.. à ce titre donc, pas de droit d’auteur pour lui…

  2. Abitbol

    Cette taxe est une honte, d’autant qu’elle à été décidé par les ayant droit qui s’alloue de cette manière une somme d’argent non négligeable.

    C’est d’autant plus révoltant que ça fait de nous des délinquants de fait.

    Heureusement pour nous la Belgique ne pratique pas cette taxe… vive le libre échange ??

  3. Fabien Cosse

    Oui, mais …. non.

    Avant de conseiller au gens d’aller acheter leurs medias en Belgique, au luxembourg, ou ailleurs, il faut quand-même préciser que l’acquittement de la ‘taxe SACEM’ en france est un obligation pour l’importateur… donc dans ce cas la personne qui achête le matos

    L’acquéreur doit déclarer son acquisition auprès de l’organisme Copie France chargé de la collecte de cette redevance.

    Copie France (Société pour la Rémunération de la copie)
    16 place Fontaine aux Lions
    75019 PARIS
    Tél. : 01 42 08 48 02

    A partir de là , chacun prend ses responsabilités, en connaissance de cause…

  4. Hybrid Son Of Oxayotl

    Pour répondre à Fabien Cosse, a priori 50 % de la taxe va aux auteurs-compositeurs, 25 % aux interprètes, et 25 % aux producteurs.
    Smet est un interprète, il gagne de l’argent sur notre dos.

  5. Inkboy

    Avec toutes ces taxes induites, ça me fait bien rire de voir des "super offres VOD" remplis de films poussiéreux, et qu’il faut encore payer pour y avoir accès. Ils n’ont toujours rien compris, mais c’est pas grave puisque les taxes s’ajoutent petit à petit, et de manière totalement indolore pour le néophite.

    et parallèlement on à droit à des déclarations du PDG de la fnac qui sur un air ébahi sort "un titre sans DRM se vend 2FOIS PLUS" qu’un titre avec".

    ah bon ? non, sans blagues…

  6. Le chevalier du ciel

    "Juste un petit détail à propos de Johnny… A moins que je n’écrive de grosses bétises (il y aura certainement quelqu’un pour me reprendre, au cas où), il me semble bien que Johnny n’a jamais écrit une seule musique, ni un seul texte; il n’est donc ni auteur, ni compositeur.. à ce titre donc, pas de droit d’auteur pour lui…"

    Il est une chanson qui rapporte des droits à Jauni Alidet :

    "les chevalier du ciel" générique du feuilleton de TV des années folles ? twist ? Yéyé ? Cheveux long idées courtes ?

    Quel talent !
    Heureusement qu’il est là pour la culture française, à moins que ce ne soit suisse ou belge 🙂

    But we don’t care, don’t we ?

  7. Fabien Cosse

    oula, oui… des titres incontournables 😉 ça vaut bien une bonne taxe! Merci pour ces précisions en tout cas, "Le chevalier du ciel", et merci à "Hybrid Son Of Oxayotl" pour cette mise au point, qui je l’avoue me laisse perplexe… dans ce cas, le grand Johnny Smet , en tant qu’interprête le plus payé de France va toucher le plus gros de cette part de gateau…. pffffff…

  8. nore

    a que juste un petit 2 détail jaune qu’à pas d’idée : j’ai aperçu brièvement notre ex ministre de la Kultur mr Donnadieu de Vabres sur un plateau télé, hélér par deux fois mr Fabius Laurent : "..avouez quand même que (Johnny) est un grand artiste.."
    pôvre,pôvre….!

  9. isidore ducasse

    il n’a pas dit grand mais immense, je crois. De même que DdV est un immense blanchisseur d’argent.
    Cette taxe est un racket avec violence.

  10. MIKE

    Ce qui me fait rire par dessus tout, c’est que le bonhomme qui achetera un disque dur supplémentaire pour l’utiliser en externe afin de stocker ses montages vidéo (il y en as de plus en plus) va se retrouver à payer pour un truc qui ne le concerne même pas.

    "Travailler plus, pour gagner plus", pour se faire taxer encore plus.

    Si encore la taxe aidais les intermmittents du spectacles qui en ont REELLEMENT besoin, je serais plus d’accord si ça allais au budget de la culture et non à la rémunération d’auteurs qui ne figureront très probablement pas sur les supports taxés et qui n’ont pas besoin de ça pour survivre.

    Cette taxe ne règlera aucun deséquilibre, il va juste favoriser un système déja trop inégal. Si cette taxe sur le support numérique aidais l’éducation nationale à équiper toutes les écoles d’ordis avec des formations adéquates cette taxe gagnerait en crédit. En attendant toute la musique que j’aime me fait un peu crisser des dents.

  11. isidore ducasse

    A l’époque des hits parades, les maisons de disques achetaient leurs propres disques pour grimper dans les hit-parades. Maintenant que les ventes de disques ne sont plus là pour servir de base de calcul, elles feront télécharger leurs productions par des robots pour faire augmenter leur part de taxes.
    A une époque également, un criminel condamné ne devenait pas ministre de la Culture.

  12. wanadodo

    jounny harlidday est un plagiaire.La preuve:il a pompé les Animals(House of the rising sun)pour écrire" les portes du pénis entier",la musique est d’origine black slave.Vérifiez sur ses albums,sans les acheter; les paroliers et musiciens qui font son boulot.Ils font leur fric sur le dos des "nègres" sans leur payer de taxes .J’arrête là ,je sens que ça magouille ailleurs

  13. Nicolas 51

    Est-ce que Bob Seger, The Crystals, Eddie Floyd, The Creedence Clearwater Revival, etc. et leurs ayants-droits ont tous perçu / perçoivent leur part du gâteau ?
    Du coup, quelle rémunération revient aux traducteurs ?

  14. ResuX

    Je vais retourner aux tirages photos classiques pour les ranger dans un album au lieu d’un disque dur…
    Plus sérieusement je trouve rien d’autre à dire que : ça craint 🙁

  15. Olivier

    Vous ne comprenez donc pas? Avoir une rente fixe, vente de musique ou non, va favoriser la création et la découverte de nouveaux talents !

    Article lié, qui j’espère très fort restera bien isolé : http://www.redevanceculturelle.net/

  16. J

    Eh bien il n’y a plus qu’a aller jusqu’au bout de la logique; si les gens qui achetent des periph stockage de masse taxes ne piratent pas? alors ils n’ont plus qu’a pirater! pour compenser comme on dit ? d’ailleurs je me demande si les gens qui piratent deja, c’est pas pour compenser l’impression de se faire avoir tous les jours ??
    Quand on pense que la technologie 17go dvd existait depuis le debut du dvd, et que maintenant qu’il y a bluray et cie on parle de 25go mais je parie mon pompon qu’on les atteindra jamais parcequ’une autre tech va sortir et nous promettre 115go et aussi principalement parceque les organismes comme sacem et cie vont freiner des 4 fers pour empecher que leur catalogue entier de bonne musique n’aille sur ces nouveaux support dont ils ne peuvent controler la diffusion.